Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2014

ALERTE ! Kiev proclame la Crimée zone de libre-échange ! Encore une provocation contre la Russie !

La prochaine guerre c'est d'aller attaquer la Crimée !

Surtout que tout semble prêt pour cela, l'UE a levé l'embargo sur la livraison de matériel militaire en faveur de l'Ukraine, et la Russie a repoussé un sous-marin US de la classe Virginia (de sous-marins nucléaires d'attaque) de ses eaux territoriales et des navires de l'Otan sont présents en mer noire..

Selon Mikhaïl Nenachev, président du Mouvement public de soutien à la flotte russe, le déploiement de navires de l'Otan en mer Noire est ...

 

L'oligarque Juif/Sioniste Porochenko y tient à reprendre non seulement l'Est de l'Ukraine, la partie la plus industrialisée de l'Ukraine où se trouvaient les entreprises de fabrication de l'armement qui alimentaient la Russie, ainsi que la Crimée où se trouvent les bases navales Russes qui donne accès au Sud par la mer noire. Il ne manque plus qu'à attaquer la Russie par l'Arctique où les oligarques sionistes se disputent les richesses énergétiques.

N'oublions pas que le conflit en Ukraine a été instrumentalisé contre la Russie et Poutine par les Rothschild et Rockefeller

Tous ces Sion/istes/nazis ont apparemment la nostalgie de la révolution bolchévique dans laquelle les sionistes ont joué un très grand rôle.

Ils n'ont pas avalé que la Russie se soit débarrassée de l'ex URSS qui était menée par les oligarques sionistes et que ce soit un Russe, comme Poutine qui en ait repris le contrôle.


Donc leur objectif comme en Irak avant-hier, où il s'agissait de virer
Al-Maliki qui a dénoncé à plusieurs reprises le vol du pétrole du Kurdistan Irakien, c'est de provoquer un coup d'état en Russie pour faire tomber Poutine et le remplacer par l'un de leurs pions sionistes !

 

 

Et la presse se plaint d'avoir été muselée par KIEV

 

Kiev proclame la Crimée zone de libre-échange

Dossier: L’avenir de la Crimée

Kiev proclame la Crimée zone de libre-échange
21:22 12/08/2014
KIEV, 12 août - RIA Novosti

La Rada suprême (parlement ukrainien) a adopté mardi une loi sur la création d'une zone de libre-échange sur la péninsule de Crimée qui avait adhéré à la Fédération de Russie en mars dernier suite à un référendum.

Adoptée par 227 voix (pour 226 voix requises), la loi propose de mettre en place d'une zone de libre-échange en Crimée et dans la ville de Sébastopol pour une période de dix ans.

Peuplée en majorité de russophones, la Crimée a proclamé son indépendance vis-à-vis de l'Ukraine et sa réunification avec la Russie suite à un référendum organisé après le coup d'Etat ukrainien du 22 février. Plus de 96% des participants au scrutin ont voté le 16 mars pour que la Crimée rattachée en 1954 à l'Ukraine soviétique sur décision de Nikita Khrouchtchev, adhère à la Fédération de Russie.

Kiev et les pays occidentaux ne reconnaissent pas le référendum du 16 mars et dénoncent l'annexion de la péninsule de Crimée par Moscou.

 

11/08/2014

PÉTITION : Notre appel pressant pour une protection internationale du peuple palestinien

Vous pouvez aussi signer cette pétition mise en ligne par le journal L'humanité.
Voir le texte complet par ce lien : ICI

Déjà 30 000 signataires !

Patrick Le Hyaric, Directeur de l'Humanité, député au Parlement européen - See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpu
Lundi, 21 Juillet, 2014
Crédit: 
Raouf Karray
Dimanche 10 août, vous êtes plus de 30 000 signataires.
Qui n'a pas été choqué, par les violences des images venues de Gaza ces derniers jours… ! 
Quel humaniste peut être insensible à ces massacres de masse, qui constituent un crime contre l'humanité perpétré par la cinquième armée du monde.
A Gaza, une force d'occupation militaire tue et blesse des enfants, des femmes et des hommes innocents enfermés dans ce qu'il est convenu d'appeler une " prison à ciel ouvert ".
Des enfants sont massacrés sur la plage, des ambulances pilonnées, des écoles et des hôpitaux éventrés, des quartiers sont rasés.
A Gaza, c'est l'horreur ! 
L'envoyé spécial de l'Humanité sur place, Pierre Barbancey, nous rapporte les suppliques des citoyens palestiniens à agir.  On ne peut en effet laisser faire plus longtemps ! On ne peut laisser tranquille les gouvernements et l'Union européenne qui ont les moyens de faire cesser ces crimes. Ils disposent des outils juridiques, politiques, commerciaux pour faire entendre raison au gouvernement ultra-droitier et guerrier de Tel-Aviv. Ils peuvent également prendre immédiatement la décision d'envoyer une aide humanitaire, médicale et sanitaire d'urgence pour aider les victimes et en premier lieu les nombreux enfants touchés par cette tragédie. Ils ont une lourde responsabilité face à l'histoire !
Rien ne les empêche de prendre l'initiative d'une conférence internationale pour la paix, la sécurité au Proche-Orient sur la base des résolutions de l'Organisation des Nations-Unies. Ils répondraient ainsi à l'aspiration des peuples.
Un mouvement international pour un cessez le feu, la fin du blocus de Gaza, l'arrêt de la colonisation et du mur d'apartheid, et la libération des prisonniers politiques grandit depuis plusieurs jours.
De puissantes manifestations le font entendre avec force et détermination, de Londres à Tel-Aviv, de Marseille à Bruxelles, d'Oslo à Edimbourg, de Melbourne à Chicago, de Stockholm à Sidney, de Rome à Tokyo, de Paris à Istanbul, de Caracas à Toronto, de New-York à Madrid, de Los Angeles à Sanaa. Ce mouvement va prendre encore de l'ampleur pour obtenir que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale.
C'est aussi le sens de la pétition que nous mettons à votre disposition
Signez là, donnez lui de l'ampleur et de la force. Cela comptera !
- See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpuf
Crédit: 
Raouf Karray
Dimanche 10 août, vous êtes plus de 30 000 signataires.
Qui n'a pas été choqué, par les violences des images venues de Gaza ces derniers jours… ! 
Quel humaniste peut être insensible à ces massacres de masse, qui constituent un crime contre l'humanité perpétré par la cinquième armée du monde.
- See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpuf

Pétition : Pour une protection internationale du peuple Palestinien

Affiche pour Gaza

Assez de massacres ! Assez de violences et de haines !

Nous appelons le gouvernement français et les autorités européennes à prendre des initiatives à la hauteur du drame qui se noue et pour obtenir un cessez le feu immédiat. Que les armes se taisent et que l’on prenne le chemin du dialogue, de la diplomatie et de la politique ! La base de celui-ci est le droit international, la fin du blocus de Gaza, l’arrêt de la colonisation, la fin de l’occupation et la libération des prisonniers politiques palestiniens. C’est la condition de la paix et de la sécurité pour les peuples israéliens et palestiniens.

Ensemble, nous demandons que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale et que la France et l’Union Européenne proposent d’urgence une aide humanitaire, médicale et sanitaire pour les victimes en commençant par les enfants.

Je demande que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale.

Cliquez sur le lien pour aller signer la pétition.

http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour...

 

 

Crédit: 
Raouf Karray
Dimanche 10 août, vous êtes plus de 30 000 signataires.
Qui n'a pas été choqué, par les violences des images venues de Gaza ces derniers jours… ! 
Quel humaniste peut être insensible à ces massacres de masse, qui constituent un crime contre l'humanité perpétré par la cinquième armée du monde.
A Gaza, une force d'occupation militaire tue et blesse des enfants, des femmes et des hommes innocents enfermés dans ce qu'il est convenu d'appeler une " prison à ciel ouvert ".
Des enfants sont massacrés sur la plage, des ambulances pilonnées, des écoles et des hôpitaux éventrés, des quartiers sont rasés.
A Gaza, c'est l'horreur ! 
L'envoyé spécial de l'Humanité sur place, Pierre Barbancey, nous rapporte les suppliques des citoyens palestiniens à agir.  On ne peut en effet laisser faire plus longtemps ! On ne peut laisser tranquille les gouvernements et l'Union européenne qui ont les moyens de faire cesser ces crimes. Ils disposent des outils juridiques, politiques, commerciaux pour faire entendre raison au gouvernement ultra-droitier et guerrier de Tel-Aviv. Ils peuvent également prendre immédiatement la décision d'envoyer une aide humanitaire, médicale et sanitaire d'urgence pour aider les victimes et en premier lieu les nombreux enfants touchés par cette tragédie. Ils ont une lourde responsabilité face à l'histoire !
Rien ne les empêche de prendre l'initiative d'une conférence internationale pour la paix, la sécurité au Proche-Orient sur la base des résolutions de l'Organisation des Nations-Unies. Ils répondraient ainsi à l'aspiration des peuples.
Un mouvement international pour un cessez le feu, la fin du blocus de Gaza, l'arrêt de la colonisation et du mur d'apartheid, et la libération des prisonniers politiques grandit depuis plusieurs jours.
De puissantes manifestations le font entendre avec force et détermination, de Londres à Tel-Aviv, de Marseille à Bruxelles, d'Oslo à Edimbourg, de Melbourne à Chicago, de Stockholm à Sidney, de Rome à Tokyo, de Paris à Istanbul, de Caracas à Toronto, de New-York à Madrid, de Los Angeles à Sanaa. Ce mouvement va prendre encore de l'ampleur pour obtenir que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale.
C'est aussi le sens de la pétition que nous mettons à votre disposition
Signez là, donnez lui de l'ampleur et de la force. Cela comptera !
- See more at: http://www.humanite.fr/petition-notre-appel-pressant-pour-une-protection-internationale-du-peuple-palestinien-547823#sthash.g5rwVTSR.dpuf

Soutenons la plainte de la Palestine contre Israël devant la CPI. Signons la pétition !

SIGNEZ LA PETITION ET DIFFUSEZ LE LIEN AUTOUR DE VOUS.
MERCI POUR LA SURVIE DES PALESTINIENS ET DE LA PALESTINE !

 

87168975b72f6f103b76d4f5fd82d16f_400x400.png

 

A ce jour et à cette heure : 36907 signataires !
Il faut aller au moins jusqu'à 50 000 signataires !


Nous pouvons apporter notre aide en signant la pétition comme nous l'a demandé Maître Gilles DEVERS - Avocat Français.

 

La plainte a été déposée auprès de la CPI à la demande du Ministre de la Justice et du Procureur de Gaza par Maître Gilles DEVERS - Avocat Français dont le blog Les actualités du Droit est accessible par ce lien : http://lesactualitesdudroit.com/

 

Rappels de quelques précédents articles sur ce sujet et de ce que nous pouvons faire pour aider et soutenir la plainte devant la CPI :  

 

 

 

Israël bientôt poursuivi par la CPI pour crimes de guerre ?


Israël bientôt poursuivi par la CPI pour crimes... par agenceinfolibre

 

 

Soutenons la plainte de la Palestine contre Israël devant la CPI

Nous, citoyennes et citoyens du monde, dénonçons ces agissements et soutenons contre nos dirigeants la plainte déposée par la Palestine pour que la Cour pénale internationale, seule compétente pour les crimes les plus graves, juge ceux qui sont commis en Palestine en général et à Gaza en particulier.

Le droit et la Justice ne sont pas l’affaire des dirigeants politiques ou des juristes spécialisés, c’est l’affaire de tous et chacun est concerné par les crimes commis à Gaza.

Alors que le Ministre de la Justice et le Procureur près la Cour de Gaza ont déposé plainte devant la Cour pénale internationale pour rendre justice aux victimes de l’agression en cours, des pressions sont exercées au plus haut niveau pour organiser une fois de plus l’impunité d’Israël.

Nos dirigeants ne voient-ils pas que les Palestiniens meurent, sont blessés, et leurs biens sont détruits par une armée sans honneur et sans loi ? Ne voient-ils pas qu’Israël utilise une force démesurée et toutes les technologies de la guerre pour détruire toute une société ? Ne voient-ils que cette violence, systématique et si simplement revendiquée comme normale, est un attentat terroriste contre le droit des peuples ?

L’humanité n’a pas d’avenir si un Etat, parce qu’il dispose de la puissance militaire, peut en toute impunité commettre des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité et dénier les droits fondamentaux d’un peuple souverain.

Pourtant, Israël a fait le choix de la guerre avec comme seul objectif de répandre la terreur dans la population palestinienne pour imposer sa présence sur l’ensemble de la Palestine. Et la Palestine lui répond en faisant le choix du droit car elle sait que, devant l’intelligence du monde, c’est le juste qui est le plus fort.

Aujourd’hui, notre cœur est avec les Palestiniens de Gaza qui risquent leur vie du seul fait qu’ils sont nés Palestiniens à Gaza, mais nos dirigeants sont à contre-courant.

Alors que le Ministre de la Justice et le Procureur près la Cour de Gaza ont déposé plainte devant la Cour pénale internationale pour mettre un terme à la folie meurtrière de l’armée israélienne, nos dirigeants s’activent pour priver le peuple palestinien de son droit à la justice.

Nous, citoyennes et citoyens du monde, dénonçons ces agissements et soutenons contre nos dirigeants la plainte déposée par la Palestine pour que la Cour pénale internationale, seule compétente pour les crimes les plus graves, juge ceux qui sont commis en Palestine en général et à Gaza en particulier.

Et ce sera Justice.

Signez la pétition ici : http://icc4israel.wesign.it/fr

10/08/2014

Hamas : "Nous voulons que la France s'affirme" !

Enfin la parole à la résistance !

Malgré toute la propagande sioniste qui nous est perfusée à longueur d'année par les merdias aux ordres, OUI, nous savons"LA VERITE" et ce qui se passe depuis quelques siècles voire quelques millénaires, non seulement en France mais aussi dans le monde et notamment en Palestine !

Il serait temps d'éradiquer le SIONISME/REPTILIEN qui est le CANCER et le SIDA du MONDE ainsi que son projet d'instauration du Nouvel Ordre Mondial !

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL SIONISTE/REPTILIEN
NE PASSERA PAS PAR NOUS !

LES REPTILIENS IRONT INSTAURER LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL
SUR LEUR PLANETE : NIBIRU !

QU'ILS DEGAGENT SUR LEUR PLANETE
AVEC LEURS GRANDS DIEUX ANNUNAKIS !

QUE NOS VOEUX SOIENT ENTENDUS POUR
RETABLIR ENFIN LA PAIX SUR CE MONDE !

NOUS DEMANDONS A CET EFFET L'AIDE DE TOUTES LES HIERARCHIES ANGELIQUES ET DE TOUS LES ETRES DE LUMIERE DISPONIBLES AFIN QUES LES REPTILIENS SOIENT MAITRISES,  NEUTRALISES, DEMATERIALISES  ET ELIMINES IMMEDIATEMENT ET DEFINITIVEMENT DE CETTE PLANETE !

NOUS DEMANDONS A CE QUE TOUS LES SECRETS MACONNIQUES, SUR LES ET &  LES OVNIS, SUR LES ARCHIVES SECRETES DU VATICAN SOIENT LEVES ET QUE LES VERITES SOIENT ENFIN REVELEES A L'HUMANITE !!!

 

Hamas : "Nous voulons que la France s'affirme"

 
Nos envoyées spéciales Florence Lozach et Peggy Bruguière ont interrogé le porte-parole du Hamas, Ihab Al-Ghussein. Il a expliqué que les Palestiniens devaient être patients et continuer la guerre tant qu'un accord valable ne serait pas accepté par Israël. L'homme a également tenu à s'exprimer sur la position de la France dans le conflit israëlo-palestinien.

"ça fait 80 ans qu'on n'a pas de vie"

Le porte-parole du Hamas a expliqué que les Palestiniens devaient être patients et continuer à combattre, jusqu'à ce qu'ils obtiennent leur "liberté". Il a insisté sur le fait qu'ils n'avaient "plus rien à perdre", afin de marquer leur détermination :

Vous pouvez demander 0 n'importe qui ici à Gaza, les gens vous diront que oui, on souffre, on a beaucoup de problèmes, on ne vit pas en fait ! Pas seulement à cause de cette guerre mais ça fait 80 ans qu'on n'a pas de vie, on meurt à petit feu à cause de ce siège, mais cette fois les Palestiniens pensent qu'il est temps d'obtenir notre liberté, et personne ne peut nous dire d'arrêter de réclamer notre liberté. On doit avoir de la patience, parce qu'on n'a rien à perdre, on arrivera à nos fins et on obtiendra notre liberté

"Les gens en France connaissent la vérité"

Ihab Al-Ghussein a tenu à s'adresser à la France à qui il ne demande pas d'être "propalestinienne" mais "au moins d'être objective" et dont il regrette qu'elle suive la position américaine. Le porte-parole du Hamas s'est également félicité des français qui manifestent leur soutien à Gaza et les a encouragé à "mettre la pression" sur le gouvernement français :

C'est malheureux de voir que le gouvernement français ne fait que suivre l'administration américaine, ce n'est pas ce que l'on demande à la France, nous voulons que la France s'affirme! et regardez objectivement: on ne vous demande pas d'être pro-palestiniens mais au moins d'être objectifs, logiques et de voir qui est en train de se faire tuer, qui est privé de droits. Mais ce qui nous soulage et nous réjouit, c'est que les gens en France connaissent la réalité, savent où sont les problèmes et ils devraient mettre la pression sur leur gouvernement pour être entendus

Article rédigé par la rédaction web i>TELE

 http://www.itele.fr/monde/video/hamas-nous-voulons-que-la...

 

09/08/2014

Scoop ! La Palestine n'a jamais retiré la plainte contre Israël de la CPI !

MERCI DE DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR VOUS
SVP POUR RETABLIR LA VERITE

ABBAS n'a jamais retiré la plainte de la CPI parce qu'il n'en a pas le compétence, il s'agit encore une fois de propagande mensongère des merdias aux ordres des lobbies sionistes !

En effet, Maître Gilles DEVERS vient de communiquer sur son blog, un courrier émanant de M. Saleem AL SAQQA, Ministre de la Justice de Palestine par laquelle il confirme qu'il est "le seul à pouvoir gérer la plainte devant la CPI", qu'il ne l'a jamais retirée et qu'elle est toujours active devant la CPI, ce, malgré les pressions qu'il subit de la part de la communauté internationale. Il a été obligé de faire paraître un démenti dans la presse et il rajoute qu'il avait déjà déposé une plainte devant la CPI en 2009 et que ladite juridiction ne lui a toujours pas donné suite. Il tient pour responsable la CPI pour son inertie à instruire ce dossier et il réclame qu'au moins une enquête soit ouverte ! 

La lettre du Ministre Palestinien de la Justice étant en anglais, vous pourrez en avoir la traduction ci-dessous :  

 

Ce 9 août 2014 est marqué par des développements très importants, que je reproduis dans la langue d’origine, pour que chacun puisse garder intact ces documents. (NDT : à la suite de la version française)

1 / M. Salim Al Saqqa, le ministre de la Justice: La Palestine n’annulera pas sa plainte à la CPI

Le ministre palestinien de la Justice Salim Al-Saqqa a affirmé que la plainte palestinienne à la CPI contre les crimes de guerre israéliens n’avait pas été retirée, a rapporté un journal palestinien Al-Resalah samedi.

Plusieurs sources avaient rapporté vendredi que le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas avait retiré sa plainte sous la pression internationale.

Al-Saqqa a reconnu qu’il y a une pression internationale et régionale sur l’AP pour retirer sa plainte. Il n’a nommé aucun de ceux qui exercent cette pression, mais il a affirmé que la plainte est toujours «active».

Il dit qu’il est la seule personne «autorisée» à traiter la plainte et qu’il ne l’a pas « retirée ». « Je ne vais pas retirer », a-t-il souligné.

Le ministre a déclaré que l’Autorité palestinienne avait déposé la plainte auprès du procureur de la CPI Fatou Bensouda par le célèbre avocat français Gilles Devers.

Al-Saqqa dit que c’est le meilleur moment pour engager des poursuites contre Israël pour les crimes de guerre commis à Gaza. « Si Israël avait été poursuivi après le rapport Goldstone, il n’aurait pas eu le courage de commettre à nouveau des crimes, » dit-il.

Il a défendu la résistance palestinienne et a déclaré que leur résistance contre l’occupation est une chose garantie par toutes les lois reconnues.

Le site français Réseau Voltaire avait rapporté jeudi que le président de l’AP avait demandé à la CPI d’annuler la plainte parce qu’elle se retournerait négativement sur ​​la question palestinienne.

En 34 jours de guerre contre Gaza, Israël a tué environ 1.900 Palestiniens. Les rapports de l’ONU affirment que la plupart d’entre eux sont des civils, dont au moins 400 enfants. Israël a également blessé environ 9.000 Palestiniens ; la plupart d’entre eux sont également des civils.

2 / Le conseiller nie l’annulation de la plainte à la CPI

Le conseiller juridique présidentiel Hasan Al-Aouri a nié samedi les informations diffusées sur les médias sociaux selon lesquelles la plainte déposée devant la Cour pénale internationale a été annulée.

Al-Aouri a nié que le ministre des Affaires étrangères Riad Al-Malki ait demandé au procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, d’annuler la plainte qui a été déposée par le Ministre de la justice Salim Al-Saqqa le 25 Juillet contre les crimes de guerre israéliens dans la bande de Gaza.

Al-Aouri a ajouté que ces informations sont dépourvues de fondements; la plainte, selon la loi, ne pouvait pas être annulée par Al-Malki, puisqu’elle avait été déposée par quelqu’un d’autre, et non par lui.

Il a souligné que M. Abbas n’a pas demandé à Al-Malki d’annuler la plainte, soulignant que si le président avait voulu le faire, il l’aurait demandé à Al-Saqqa.

Il a souligné que ces fausses informations viennent dans le cadre de la guerre menée par certains médias contre la direction palestinienne qui travaille avec acharnement pour mettre fin à l’agression israélienne et protéger le peuple palestinien.

3 / Le professeur John Dugard: la déclaration de 2009 est toujours valable

JOHN   DUGARD : Eh bien, Ken Roth a expliqué les bases de la compétence. La Palestine est un Etat qui n’a pas adhéré au Statut de Rome. Et afin de devenir un membre à part entière de la cour, il devra devenir membre du Statut de Rome. Il peut, toutefois, faire une déclaration acceptant la compétence de la Cour pour les crimes commis à Gaza à un moment donné, ce qui n’a pas encore été fait depuis que l’Assemblée générale a reconnu la Palestine en tant qu’Etat. Mais je pense qu’il est important de réaliser qu’en 2009, après l’opération Plomb durci, la Palestine avait soumis une déclaration à la Cour pénale internationale, faisant référence à tous les crimes internationaux commis en Palestine, et cette déclaration avait été rejetée au début de 2012, car à cette époque, la Palestine n’était pas reconnue comme un état. Mais plus tard, en 2012, l’Assemblée générale a reconnu la Palestine comme un Etat.

Donc ma position est qu’il est possible pour le procureur de la Cour pénale internationale d’exercer sa compétence, de déjà ouvrir une enquête, sans autres éléments supplémentaires. Et cela est confirmé par le fait que dans les dernières semaines, le ministre de la justice et le vice-ministre de la justice de la Palestine ont soumis des documents à la Cour pénale internationale indiquant que, dans la mesure où ils sont concernés, la déclaration de 2009 est toujours valable. Donc, je dois avouer que je tiens le procureur de la Cour pénale internationale en partie responsable du fait qu’aucune procédure n’ait été engagée contre Israël et le Hamas devant la Cour pénale internationale.

Traduction Avic – Réseau International

***

Original

Palestine CPI: Les informations décisives de ce 9 août 2014

Ce 9 août 2014 est marqué par des développements très importants, que je reproduis dans la langue d’origine, pour que chacun puisse garder intact ces documents.

maja1_large

 1/ M. Saleem AL SAQQA, ministry of Justice : Palestine will not withdraw their complaint to the ICC

Palestinian Justice Minister Salim Al-Saqqa affirmed that the Palestinian complaint to the ICC against Israeli war crimes had not been withdrawn, Palestinian newspaper Al-Resalah reported on Saturday.

Several sources reported on Friday that the Palestinian Authority (PA) President Mahmoud Abbas had withdrawn the complaint under international pressure.

Al-Saqqa recognised that there is international and regional pressure on the PA to withdraw the complaint. He did not name any of the bodies exerting that pressure, but he affirmed that the complaint is still "active."

He said that he is the only person "authorised" to deal with the complaint and he did not "withdraw" it. "I will not withdraw it," he stressed.

The minister said that the PA had filed the complaint to the ICC prosecutor Fatou Bensouda through the famous French lawyer Jill Denver.

Al-Saqqa said that this is the best time to prosecute Israel over war crimes committed in Gaza. "If Israel was prosecuted after the Goldstone Report, it would not have had the courage to commit crimes again," he said.

He defended the Palestinian resistance and said that their resistance against the occupation is something guaranteed by all recognised laws.

French network Voltaire reported on Thursday that the PA President had asked the ICC to nullify the complaint because it would negatively backfire on the Palestinian issue.

In 34 days of war on Gaza, Israel has killed around 1,900 Palestinians. UN reports said that most of them were civilians, including at least 400 children. Israel also wounded around 9,000 Palestinians; most of them are also civilians.

2/ Presidential Advisor Denies Nullifying Complaint to ICC

Presidential Legal Advisor Hasan Al-Aouri denied Saturday news circulated on social media that the complaint filed to International Criminal Court was nullified.

Al-Aouri denied that Foreign Minister Riad Al-Malki has requested International Criminal Court prosecutor Fatou Bensouda to nullify the complaint that was filed by Justice Miniter Salim Al-Saqqa on July 25th against Israeli war crimes in the Gaza Strip.

Al-Aouri added that these news are devoid of truth; the complaint, by law, could not be nullified by Al-Malki since it was filed by somebody else – not by him.

He stressed that Abbas has not requested Al-Malki to nullify the complaint, noting that had the President wanted to do so, he would have asked Al-Saqqa.

He stressed that such fabricated news come as part of the war waged by some media outlets against the Palestinian leadership who is working effortlessly to end the Israeli aggression and protect the Palestinian people.

3/ Professor John Dugard: the 2009 declaration is still valid

JOHN DUGARD: Well, Ken Roth has explained the basis for jurisdiction. Palestine is not a party to the Rome Statute. And in order to become a full member of the court, it would have to become a party to the Rome Statute. It can, however, make a declaration accepting the jurisdiction of the court for crimes committed in Gaza at a particular time, and that has not yet been done in recent times since the General Assembly recognized Palestine as a state. But I think it’s important to realize that in 2009, following Operation Cast Lead, Palestine did submit a declaration referring all international crimes committed in Palestine to the International Criminal Court, and that was rejected early in 2012 because at that stage Palestine was not recognized as a state. But later in 2012, the General Assembly did recognize Palestine as a state.

So my position is that it is possible for the prosecutor of the International Criminal Court to exercise jurisdiction, to initiate an investigation already, without any more due. And this is confirmed by the fact that in the last few weeks the minister of justice and the deputy minister of justice of Palestine have submitted documents to the International Criminal Court indicating that, as far as they are concerned, the 2009 declaration is still valid. So, I must confess that I hold the prosecutor of the International Criminal Court partly responsible for the fact that no proceedings have been initiated against Israel and Hamas before the International Criminal Court.