Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2015

Après les passeports indestructibles et magiques du 11 septembre, la carte d'identité de Saïd Kouachi

 

Au passage et fait encore troublant, un commissaire qui travaillait sur l'affaire Charlie Hebdo se serait "suicidé" !

Nous sommes en droit de nous demander s'il n'a pas été un peu aidé ou s'il fallait éliminer un témoin gênant qui refusait de travestir la vérité sur un attentat qui pourrait avoir été préparé de l'intérieur, comme aux USA avec Bush et le Mossad ?

*- Un commissaire qui travaillait sur l'affaire Charlie Hebdo s'est suicidé

Après les passeports indestructibles et magiques du 11 septembre, la carte d'identité de Saïd Kouachi


Publié le 8 Janvier 2015

Toutes les petites crapules du monde savent que lorsqu'ils envisagent de commettre le moindre des larcins, ils doivent sortir de leur tanière en mode « anonyme », sans carte d'identité, ne serait-ce que pour éviter de la perdre bêtement pendant une éventuelle course-poursuite avec la police.

https://labavedukrapo.files.wordpress.com/2015/01/cnifb.jpg?w=646&h=457

Illustration : Krapo (son site)


Mais bizarrement, ce principe de bon sens a bien du mal à faire son chemin chez les terroristes de tous poils, et notamment dans l'affaire de la récente attaque du journal satirique Charlie Hebdo, puisque selon FranceTVinfo, « les enquêteurs ont retrouvé la carte d'identité de l'aîné, Saïd, dans la voiture abandonnée par les suspects porte de Pantin, dans le nord-est de Paris ».

« Faute grave ! », s'exclamerait Dieudo. Nos cerveaux malades de sombres complotistes haineux s'agitent dans tous les sens ; les terroristes chercheraient-ils à se faire prendre ? Ou bien s'agit-il d'une carte d'identité volée et destinée à semer de fausses pistes ? Dans ce dernier cas, la personne représentée sur ce document ne serait-elle pas un coupable idéal, « proche des services » et dont on voudrait se débarrasser ? Encore une fois, c'est FranceTVinfo qui nous apprend, dans le même article, qu' « à partir de cette carte d'identité, la police s'aperçoit qu'il s'agit de vieilles connaissances des services antiterroristes »... S'agirait-il de terroristes connus et surveillés par les autorités, ou bien carrément d'agents des « services » ?

En tout cas, ce n'est pas la première fois que des terroristes « oublient » malencontreusement des documents qui permettraient de les identifier de manière formelle sur le lieu-même de leurs forfaits, puisque ce fut le cas pour les attentats du 11-Septembre n’est-ce pas Jean-Marie Bigard ?   


Nous appelons donc les lecteurs de Quenel+ à la plus grande prudence et à la plus grande retenue en ce qui concerne cette affaire. Compte tenu des circonstances, il est urgent de ne rien conclure sur cet événement tragique, à part que des incohérences commencent déjà à poindre dans l’enquête.

Quenelplus

08/01/2015

Désintox - Emission spéciale Charlie Hebdo

En raison de l'actualité, Jean-Michel Vernochet, écrivain et journaliste, a modifié le format de sa troisième émission « désintox » pour traiter de l'attentat contre Charlie Hebdo.


 

 

CHARLIE-HEBDO ou « la trahison des clercs » par Jacob COHEN !

Un bravo spécial au toujours excellent Jacob Cohen, qui a bien du mérite, vu ses origines...

 

CHARLIE-HEBDO ou « la trahison des clercs » par Jacob COHEN !

mercredi 7 janvier 2015

J’emprunte ce titre à un livre des années 20 et dans lequel l’auteur critique les intellectuels de l’époque de se détourner du combat politique.

Quel rapport avec l’attentat d’aujourd’hui ?

Il se trouve que Charlie-Hebdo, journal satirique, anarchiste, révolutionnaire, caustique, ennemi de tous les pouvoirs et dénonciateur de tous les abus (pour vous donner une idée, il fut le 1er à dénoncer le nucléaire et à combattre la croissance capitalistique dès la fin des années 60, sans compter ses superbes « Unes » ses dessinateurs comme Reiser ou son pseudo philosophe anar qui tournait tout en dérision : le professeur Choron), une véritable institution de l’esprit révolutionnaire gaulois, ce magazine donc a été pris en otage par un certain Philippe Val, qui avait des casseroles à se faire pardonner, et qui s’est mis au service de BHL, transformant Charlie-Hebdo en organe pro-sioniste, dénigrant les Arabes et en particulier les Palestiniens, adorant le CRIF et ses valets, poussant sa logique jusqu’à reprendre la bannière de l’islamophobie gratuite et délirante, vomissant tout ce qui représentait l’islam ou les musulmans. Il paraît, Sarkozy l’avait dit vous voyez donc le lien, que la liberté d’expression est à ce prix. Sauf que ce principe s’est toujours arrêté au seuil des synagogues, de l’ancien testament, du régime sioniste, de la Shoah, etc. pour ne pas faire de peine à ceux « qui ont beaucoup souffert ».


La morale de l’histoire, et on peut étendre ce principe à d’autres collabos, Philippe Val a été nommé directeur de France Inter. Et Charlie-Hebdo a poursuivi dans cette belle voie de la collaboration avec les puissants du moment, ce qui lui a apporté soutiens financiers médiatiques et politiques.

Ce n’est pas la 1ère fois que le lobby judéo-sioniste réussit à « retourner » un organe de presse, comme on « retourne » un espion. Je citerai 2 exemples qui me semblent particulièrement révélateurs. D’abord « Les Lettes Modernes », revue créée après la guerre par Jean-Paul Sartre et qui représentait le summum de la réflexion anti-impérialiste. Revue reprise par Claude Lanzmann, l’auteur du film « Shoah » qui lui a rapporté des millions, et qui en a fait un torchon au service du sionisme. L’autre exemple c’est Libération sur lequel je ne m’étendrai pas tellement sa collusion avec le sionisme est flagrante et sa haine de l’islam incommensurable.

Ces campagnes de propagande islamophobe et de soutien à l’Amérique et à Israël ont pour conséquence de créer un climat détestable et de susciter des pulsions de violence et de revanche aveugle. Ce que l’on reproche généralement au « terrorisme ». Phénomène bien connu des sociétés sous domination impérialiste et qui n’ont aucun moyen de se défendre. Le « terrorisme » est créé et alimenté, intentionnellement ou non, par des forces dominantes qui peuvent ainsi se retourner contre la « sauvagerie » des dominés. Que l’on pense aux habitants de Gaza. Qu’avaient derrière la tête ceux qui ont détruit l’Irak et la Libye et mènent des guerres en Afrique ? Pourquoi la France participe à ces combats et au profit de qui ? Pourquoi ce harcèlement constant des musulmans et ces campagnes de dénigrement ? Si ce n’est en grande partie pour complaire au lobby judéo-sioniste, à l’Amérique et à Israël.

 

Charlie-Hebdo, à l’image de tous les médias en France, portent une énorme responsabilité dans ce chaos généralisé. À force de jouer avec le feu au profit d’intérêts qui ne sont pas ceux du peuple de France, on aboutit à des attentats et on risque la guerre civile. Il serait temps que les « clercs », ceux qui ont une responsabilité intellectuelle soient ramenés à la raison.

 

Jacob COHEN

 

7 janvier 2015 

 

 

Je ne suis pas Charlie !

Pour ceux qui veulent mettre des images sur leurs blogs et dans leurs mails en signe de protestation contre tous ces mensonges, cette propagande nauséabonde  et cette hystérie !

Il n'y a encore aucune réponse à l'enquête que les coupables musulmans sont déjà désignés !

 

!cid_A78C2A5F6BD247D7A9DDE40EABCC8C3.jpg

!cid_A78C2A5F6BD247D7A9DDE40EABCC8C32@AC.jpg

je ne suis pas charlie.jpg

La stratégie du choc - Naomi Klein - 2007

Voilà comment on nous manipule avec des images chocs et les émotions !

Apparemment les promoteurs des guerres et du Nouvel Ordre Mondial maîtrisent parfaitement cette stratégie !

 

La stratégie du choc - Naomi Klein - 2007

 

Tous manipulés : documentaire TSR sur la manipulation psychologique et la publicité