Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2009

Phil Schneider : Le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens et les ET (Grands gris).

Le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens et les ET (Grands gris).

Phil Schneider était un scientifique qui travaillait pour le Gouvernement US sur des projets occultes de construction de bases souterraines de grande profondeur en faveur des protagonistes et instigateurs du Nouvel Ordre Mondial. L'une des bases les plus connues est celle de DULCE au  Nouveau Mexique.

Phil Schneider pensait travailler pour le Gouvernement Fédéral des USA pour un projet de constitution du Nouvel Ordre Mondial lorsqu'il eût la surprise de constater que les promoteurs et instigateurs n'étaient autre que les ET (les Grands Gris) qui avaient obtenu le droit dès 1954 par le Gouvenernement US de procéder à des expériences sur des animaux et sur des humains, à condition qu'ils rendent compte régulièrement de leurs travaux auprès du Gouvernement US.

Origine de cette autorisation accordée aux ET (Grands gris) et le " traité Greada de 1954 "

Eisenhower avait contourné la Constitution américaine en 1954 pour accorder cette autorisation aux ET par la signature d'un traité "occulte" qui fut baptisé le "traité de Greada de 1954".

Selon le témoignage de Phil SCHNEIDER les ET auraient décidé de n'en faire qu'à leur tête et ils auraient pris le total contrôle des USA depuis l'année 1979. Phil SCHNEIDER avait décidé de démissionner de son poste, en promettant de dénoncer la chose publiquement. Il a été atteint d'un cancer suite à une fusillade qui devait l'opposer aux ET dans la base de Dulce, et a été assassiné suite aux nombreuses conférences qu'il devait donner pour alerter le peuple américain et l'humanité. Il a été retrouvé étranglé à l'aide d'une corde de piano enroulée plusieurs fois autour de sa gorge. Son assassinat a été classé sous la mention : SUICIDE.

Voici un extrait de la dernière conférence donnée par Phil SCHNEIDER quelques mois avant son décès :

En 1954, sous la férule de l'administration Eisenhower, le gouvernement fédéral décida de contourner la Constitution américaine et de signer un traité avec des entités extraterrestres. Ce traité fut baptisé le " traité Greada de 1954 " dont les accords prévoient que les extraterrestres signataires avaient le droit d'enlever quelques têtes de bétail ou de tester leurs techniques d'implant sur quelques êtres humains, étant entendu qu'ils avaient l'obligation de rendre des comptes sur les expériences menées contre les personnes impliquées dans l'affaire.

 

Petit à petit, les extraterrestres ne respectèrent plus les termes du traité jusqu'au moment où ils décidèrent tout simplement de faire ce que bon leur semblait. Telle était d'ailleurs la situation en 1979. Et c'est à cette époque que survint presque accidentellement la fusillade de Dulce. J'étais occupé à construire des installations annexes à la base militaire de grande profondeur de Dulce qui se révèle sans doute être la base la plus profonde. Elle s'étale sur plus de 7 niveaux, atteignant une profondeur de 2,5 miles (plus de 4km).

Sa conférence complète: ici

Le fichier à télécharger : ici

 

Phil Schneider le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati  et les  ET

Conférence de Phil Schneider - LE NOM Et Les ET by Pouvoir Mondial

Phil Schneider et la Base souterraine de DULCE

Base de Dulce.jpg

Le fichier à téléchargerici

La base souterraine de Dulce

Mystère autour de la base souterraine de Dulce dans le Nouveau Mexique.


Dulce est une ville nichée le long de la frontière du nord du Nouveau Mexique. C’est une petite ville - traditionnelle sous toutes les coutures. Sauf que l’on suppose que c’est un centre pour la collaboration extraterrestre-humaine, portant sur des expériences génétiques horribles. Il y a très peu de preuves sur l’existence d’une base extraterrestre, mais le terme “très peu” est bien loin de “aucune”.

Le mieux que l’on puisse dire sur les théories de conspiration de Dulce, c’est qu’elles ont commencé in 1956 lorsque l’éditeur du journal ’Saucer News’, James Moseley, affirma que le gouvernement US construisait des soucoupes dans un base souterraine située quelque part dans un état du Sud-Ouest des États-Unis. Il a dit plus précisément :

“’Tout le projet est si hautement classé que les pilotes militaires ordinaires et mêmes les enquêteurs de l’Air Force du Projet Blue Book ne pouvaient pas savoir. En fait, ce type de soucoupe N’EST PAS construit par le Gouvernement Américain TEL QUE NOUS COMPRENONS HABITUELLEMENT LE MOT ’GOUVERNEMENT’. Aussi fantastique que ça peut paraître… ces soucoupes sont effectivement construites, mis en opération, et maintenues par une organisation qui est ENTIÈREMENT SÉPARÉE des branches militaires et politiques du Gouvernement que l’on connaît. Bien qu’une poignée de personnes au sommet du Gouvernement connaissent l’existence de ce projet, ils n’ont pas de contact direct avec ce denier… Je devrais appeler ce projet secret “L’Organisation.’”

Fort, n’est-ce pas ? Eh bien, ce fut en 1956 - depuis, nous avons davantage de détails sur ce sujet - surtout d’un homme qui affirme avoir interviewé l’un des ex-employés de la base. Il a écrit un livre là-dessus et l’a appelé ’The Dulce Book’, et écrit sous le pseudonyme Branton. Dans ce livre il affirme que beaucoup de choses se sont passées dans cette base - dont :

“Il y a des expériences faites sur des poissons, phoques, oiseaux et souris dont leur forme originelle a été largement altérée. Il y a des humains qui ont plusieurs bras et plusieurs jambes et il y a plusieurs cages contenant des créatures humanoïdes en forme de chauve-souris, mesurant jusqu’à sept pieds de haut (2 m). Les extraterrestres ont beaucoup enseigné aux humains sur la génétique, des choses à la fois utiles et dangereuses.”

Mais il y a pire, comme le dit l’ex-employé dans le livre :

J’ai fréquemment rencontré des humains en cages, d’habitude abrutis ou drogués, mais parfois ils criaient et suppliaient pour de l’aide. On nous avait dit qu’ils étaient désespérément aliénés et impliqués dans des tests de drogues hautement risqués pour guérir la folie. On nous disait de ne jamais leur parler.”

Les expériences humaines, selon la source, se passaient à grande profondeur dans la base - dans les niveaux six ou sept. Ce niveau était connu sous le nom de Hall des Cauchemars. Mais ce n’est pas tout ce que l’on sait sur cette base, selon certains détails assez précis. Wikipedia dit :

“En 1969, la base fut construite au Nord-Ouest de Dulce avec un accord entre la CIA et les extraterrestres. La base est prétendument située dans la Réserve Indienne Apache Jicarilla. L’entrée est sur le Mont Archuleta (ou Archuleta Mesa). La base se fournit en eau et électricité grâce à la rivière Navajo, et rejette l’eau sale dans la même rivière. Le Gouvernement U.S. occupe les plus haut niveaux de la base souterraine, et les extraterrestres contrôlent les niveaux les plus bas.”

Il y a des affirmations selon lesquelles de bonnes preuves attestent de l’existence de la base. Bien que quasiment tout est discutable et non-prouvé, ça reste plutôt intéressant. Encore Wikipedia :

“Une collection de cassettes de caméras de sécurité et de documents techniques fut prétendument volée à la base par un officier de sécurité dépité. Elles furent gardées à un endroit inconnu avec le ’flash’ de l’officier, une arme, ressemblant à une lampe-torche, dont il affirma qu’elle émettait des radiations dirigées. Les documents volés n’ont pas été révélés au public, cependant une collection de dessins basés sur les documents et films des caméras de surveillance est disponible. Dans les années 90 un producteur japonais a fait une animation d’une minute, basée sur le contenu prétendu des informations volées. Cette animation est disponible sur internet et n’a jamais été considéré par ses créateurs comme un vrai film.

 

 

On a aussi un clip de Phil Schneider - un homme qui a affirmé s’être lui-même battu contre des extraterrestres à la base de Dulce. Il y a des témoignages sur au moins une autre bagarre, venant de William Cooper. Il nous dit comment le Gouvernement US lui a donné la fessée par des extraterrestres en 1969. Des scientifiques furent pris en otage par les extraterrestres, et 66 personnes furent tuées dans la bataille. Voici un témoignage de Phil Schneider- ci-dessous.

BASE 51- Phil Schneider/SCOOP
http://www.dailymotion.com/video/xgaxm_base-51-phil-schne...

BASE 51- Phil Schneider/SCOOP
envoyé par SECRET-REALITE.

Traduction tirée du site ovni007

“En 1954, sous l'administration d'Eisenhower, le gouvernement fédéral a décidé d'éviter la constitution des Etats-Unis et de former un traité avec les entités étrangères. Ce s'est appelé le Traité 1954 du Grenada, qui a fondamentalement fait l'accord que les étrangers impliqués pourraient prendre quelques vaches et examiner leurs techniques d'implantation sur quelques êtres humains, mais qu'ils ont dû donner les détails au sujet des gens impliqués. Lentement, les étrangers ont changé de cap, jusqu'à ce qu'ils aient décidé qu'ils ne le respecteraient plus du tout le pacte. En 1979, un 'échange de tirs à la base Dulce s'est produit tout à fait par accident.. J'ai été impliqué à établissement d'une extension à la base militaire souterraine profonde de Dulce, qui est probablement la base la plus profonde. Il y a sept niveaux et plus de 2.5 milles de profond. À ce moment particulier, nous avions foré quatre trous distincts dans le désert, et nous allions les lier ensemble et souffler hors de grandes sections à la fois. Mon travail était de descendre dans les trous et de vérifier les échantillons de roche, et recommandait l'explosif pour traiter la roche particulière. Pendant que j'étais allé en profondeur, nous nous sommes trouvés dans une grande caverne qui était pleine d' étrangers de l'externe-espace, autrement connue sous le nom de grands Gris. J'ai tiré sur deux d'entre eux. À ce moment-là, il y avait 30 personnes là bas . Environ 40 de plus sont descendus après que ceci est commencé, et tous ont été aient tués. Nous avions surpris des étrangers vivant dans une base souterraine. Plus tard, nous avons découvert qu'ils vivaient depuis longtemps sur notre planète, peut-être un million d'années. Ceci pourrait expliquer beaucoup de ce qui est derrière la théorie d'astronautes antiques.

 

J'ai pris un projectile dans le buste avec une de leurs armes, qui était une boîte sur leur corps, qui m'a fait un trou en moi et m'a donné une dose élevée de rayonnement de cobalt. J'ai eu le cancer en raison de cela ”

Une rumeur persistante circule depuis des années selon laquelle un laboratoire biologique et une base secrète seraient installés dans des souterrains sous la ville de Dulce, au Nouveau-Mexique. A l’initiative de Norio Hayakawa, une conférence et des débats publics seront organisés sur place le 29 mars, pour faire le point sur cette question.

Des histoires ont commencé à circuler au milieu des années 70, lorsque certains des 4.000 habitants de la région avaient rapporté “des lueurs étranges dans le ciel“. Des fermiers signalaient de mystérieuses mutilations de bétail ainsi que de fréquents passages d’hélicoptères militaires.

Norio Hayakawa a convoqué des témoins oculaires, des officiers de police, et des enquêteurs du paranormal, dans le cadre de l’hôtel Jicarilla Inn à Dulce. Mais il a déjà un avis tranché sur ce sujet et entend démontrer que ces rumeurs pourraient avoir des explications plus prosaïques; elles pourraient cependant s’avérer dérangeantes pour l’opinion publique.

Les rumeurs s’étaient amplifiées en 1980 lorsque Paul Bennewitz, qui présidait alors la société Thunder Scientific Labs, située à côté de la base Air Force de Kirtland, avait prétendu qu’il pouvait capter des signaux émanant d’entités aliènes, qui étaient émis depuis une base située sous l’Archuleta Mesa, non loin de Dulce.

Bennewitz prétendait qu’un engin de forme triangulaire s’était écrasé près de Dulce, et que d’autres Ovnis avaient été vus près de Kirtland, de même qu’à proximité de l’espace de stockage d’armements nucléaires de Manzano, et de la zone de tests de Coyote Canyon.

Le principal conférencier est Greg Bishop, un personnage controversé, mais sans doute celui qui a le mieux enquêté sur l’affaire Bennewitz, lui consacrant un livre (’Project Beta’).

Selon Greg Bishop, Paul Bennewitz aurait été manoeuvré par l’AFOSI - l’agence de renseignements et de désinformation de l’US Air Force - et en particulier l’agent Rick Doty, alors basé à Kirtland. L’opération avait consisté à le persuader qu’une base aliène se trouvait sous l’Archuleta Mesa. Greg Bishop pense que Bennewitz avait en fait observé en 1979 des vols d’essais de prototypes de plateformes volantes contrôlées à distance (UAVs).

D’autres chercheurs sont attendus, comme Russell Erby, Michael Salla, Dennis Balthaser ou Gabe Valdez… Mais pour Hayakawa, “l’essentiel est de faire s’exprimer les habitants de la région, les fermiers et les officiers de police qui rapporteront leurs expériences personnelles.” Il pense que de nombreuses personnes s’intéressent aux conclusions de cette réunion, “parce que les rumeurs persistent depuis plusieurs décennies.

L’équipe de la série “UFO Hunters”, sur History Channel, a visité Dulce le 31 janvier dernier, et interviewé des résidents au sujet de cette prétendue base : “Leur enquête, qui sera diffusée le 25 mars, a contribué à sensibiliser les habitants. Pour la première fois, ils pourront s’exprimer lors de cette conférence sans craindre le ridicule.

Au fond, Hayakawa doute que la rumeur soit fondée. Il est convaincu qu’il y a d’autres manières d’expliquer les rapports d’Ovnis et les mutilations de bétail : “Il n’y a aucune preuve qu’une base existe près de Dulce.

Mais la région connait de sérieux problèmes environnementaux et de santé publique : “On m’a raconté par exemple que, dans les années 70, le gouvernement aurait mené des opérations dans la région : des expériences sur les maladies bovines, sur l’anthrax et d’autres substances, dans le cadre de recherches sur la guerre biologique.”

D’autres sources ont informé Hayakawa que des produits chimiques avaient été déversés illégalement dans les environs.

Cette rumeur pouvait aussi servir à couvrir des fuites de radiations, à la suite du test nucléaire souterrain de 1967, auquel on avait procédé dans le cadre du Project Gasbuggy, à 22 miles au sud-ouest de Dulce.

   

La Commission à l’Energie Atomique avait lancé le Programme Plowshare en 1957, pour tester l’utilisation civile des explosifs nucléaires afin de construire des ports, des digues, ou des canaux. Il était aussi question de s’en servir pour stimuler la production de pétrole et de gaz naturel, comme une alternative aux détonations classiques. Le premier test de cette technique, codé sous le nom de Project Gasbuggy, avait eu lieu le 10 décembre 1967 à une profondeur de 1.300m sous le San Juan Basin, avec une charge nucléaire de 26 kilotonnes placée dans un puits hermétiquement scellé.


Nous devons vérifier s’il est exact que le taux de cancer est anormalement élevé dans cette région, et s’il y a des problèmes de fertilité chez certaines femmes.” Si certaines de ces allégations se confirmaient, Hayakawa est alors d’avis que “le gouvernement pourrait avoir voulu faire diversion et intentionnellement propagé ces rumeurs d’activités aliènes : une agence serait bien capable d’avoir monté quelques faux incidents de type Ovnis, en utilisant des méthodes sophistiquées telle que l’usage de projecteurs holographiques.


Pour Hayakawa, la propagation de la rumeur ferait partie des programmes de PSYOPS (Psychological Operations) qu’utilisent les militaires : “Le fait de mêler des histoires d’Ovnis porte à sourire et entretient le ridicule pour détourner l’attention et décourager une étude sérieuse des problèmes locaux.

Norio Hayakawa avait longuement enquêté sur la Zone 51, dans les années 90, et fini par écarter toute hypothèse sur des recherches avancées concernant des technologies aliènes.

History Channel UFO Hunters 302 Underground Alien Bases
http://www.youtube.com/watch?v=8KQwJzKadso


 

UFO Hunters - Underground Bases - Dulce 2/5
http://www.youtube.com/watch?v=QjZ6rcFHQPM

UFO Hunters - Underground Bases - Dulce 3/5
http://www.youtube.com/watch?v=L98flm2LEK4

UFO Hunters - Underground Bases - Dulce 4/5
http://www.youtube.com/watch?v=lIivYQ2z6fs

UFO Hunters - Underground Bases - Dulce 5/5
http://www.youtube.com/watch?v=Woy1w-gdRZg

 

Phil Schneider et le Gouvernement secret US révélé


Le fichier à télécharger : ICI
 
 
Toutes ces rumeurs qui circulent depuis des décennies sur ces bases secrètes, les manipulations génétiques, les abductions de personnes par les ET, les disparitions inexpliquées de milliers de personnes dans le monde chaque année, les mutilations d'animaux,  les violations successives et systématiques des Constitutions et de la Charte des Droits de l'Homme par des hommes politiques peu scrupuleux du Droit, de la Justice et du bien-être de l'humanité, tous ces assassinats d'hommes politiques, de scientifiques ou de personnes qui souhaitaient révéler la vérité à l''humanité, et le fait que les Illuminati - Reptiliens soient des entités extratraterrestres qui souhaiteraient prendre le total contrôle de la Terre en instaurant le Nouvel Ordre Mondial,  en se cachant derrière le Secret Maçonnique, après avoir réduit la population mondiale des 2/3 par le biais du vaccin tueur qui pourrait s'avérer dans ce contexte de guerre biologique, être une arme de destruction massive.
 
Le maintien de ce Secret Défense sur le dossier OVNIS et ET constituant un fait de Haute Trahison envers tous les peuples du Monde, s'il devait s'avérer que l'humanité était en danger et sous la coupe d'entités extraterrestres qui souhaitent instaurer le Nouvel Ordre Mondial pour s'accaparer la Terre définitivement et mettre sous contrôle ses habitants.
 
Nous partons du principe que s'il y a secret défense sur ce dossier, c'est que les OVNIS et les ET existent.
De même nous pouvons nous interroger sur le Secret Défense qui a été imposé aux contrats des commandes des vaccins ?
 
Il arrive un moment en effet où les peuples du monde ont le Droit de savoir ce que les Gouvernements ont intérêt à leur cacher et pourquoi !
 
SOS JUSTICE & DROITS DE L'HOMME a voulu en avoir le coeur net, en forrmulant le 9 août 2009 une demande officielle de levée du Secret Défense qui pèse sur le dossier OVNIS et ET depuis plus de 60 ans, auprès de M. Nicolas SARKOZY - Président de la République.
Les humains devant récupérer la Terre qui leur appartient exclusivement.
 
 
La demande officielle formulée par SOS JUSTICE & DROITS DE L'HOMME
 
Lettre RAR adressée par SOS JUSTICE à
M. Nicolas SARKOZY - Président de la République le 9 août 2009
Demande de levée du Secret Défense sur les OVNIS et les ET
Demande d'ouverture d'enquête criminelle
La lettre à téléchargerICI
 

 

LES REPTILIENS ONT FAIM

http://www.dailymotion.com/video/x4htod_les-reptiliens-ont-faim_tech

 

12/08/2009

Grippe A/H1N1 : La république Tchèque et BAXTER

La République Tchèque Refuse Le Vaccin Baxter Contre La Grippe Porcine A Cause Des Risques Encourus



Des responsables tchèques des services de santé gouvernementaux ont refusé d'acheter le vaccin Baxter le jugeant à risques. En France, le vaccin Baxter fait partie des 4 vaccins choisis contre la prétendue pandémie de grippe porcine. Pourtant, ce vaccin n'a pas encore reçu l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'EMEA (European Medecine Agency).

Mireille Delamarre Mercredi 12 Août 2009

 

Economie et Grippe Porcine

Des responsables du secteur santé admettent que des injections rapprochées pourraient provoquer des décès.

Des responsables des services de santé gouvernementaux de la République Tchèque ont refusé d'acheter les vaccins H1N1 contre la grippe porcine du laboratoire pharmaceutique US Baxter International expliquant ce refus par les inquiétudes suscitées par les risques encourus.

Selon une dépêche de l'agence de presse tchèque, CTK, l'une des plus grandes agences en langue anglaise du pays, le ministère de la santé tchèque a arrêté les discussions avec Baxter citant " l'incapacité du laboratoire à garantir que le vaccin est sans danger et de dire à qui incombe la prise en charge des risques de possibles effets secondaires "

Le pays projette d'acheter des vaccins pour couvrir 25% de sa population (10 millions de Tchèques) mais a dit qu'il n'achèterait pas le vaccin contre la grippe porcine Baxter avant qu'il n'ait été homologué en Europe.

"C'est dommage, mais malheureusement au moment ou nous avons reçu les offres, Baxter a été incapable de confirmer qu'il livrerait un vaccin homologué" a dit la ministre de la santé, Dana Juraskova.

A la place, le pays va probablement acheter ses vaccins chez Novartis et GlaxoSmithKline, mais seulement après que les vaccins aient subi les tests cliniques habituels et aient obtenu l'autorisation de mise sur le marché de l'EMEA.

Dans une autre dépêche de CTK, le vice ministre de la santé, Marek Snajdr, a été cité disant que le vaccin " pourrait avoir des effets secondaires et qu'il pourrait même causer la mort si administré".

Dans le pays, les cas confirmés de personnes atteintes du virus H1N1 restent en dessous de 150 selon toutes les estimations faites, et personne n'est décédé à cause du virus.

Comme il a déjà été fait mention dans un article précédent, Baxter a un lien très récent et particulièrement troublant avec des vaccins contre la grippe en République Tchèque.

En Mars dernier de multiples sources d'information, dont le Times d'Inde, ont rapporté que des vaccins contaminés avec le virus vivant de la grippe aviaire H5N1, mortel, ont été distribués à 18 pays en Décembre 2008, par un laboratoire de la branche autrichienne de Baxter.

Ce n'est que par hasard qu'un lot a d'abord été testé sur des furets en République Tchèque avant que le vaccin ne soit utilisé sur des humains. Tous les furets sont morts et la découverte choquante rendue publique.

Les journaux tchèques se sont immédiatement posés la question de savoir si cet évènement ne faisait pas partie d'une conspiration pour délibérément provoquer une pandémie, faisant écho à des accusations déjà portées par des responsables de la santé dans plusieurs autres pays.

D'abord, Baxter a tenté de courcircuiter les questions en invoquant le " secret commercial" et a refusé de révéler comment les vaccins avaient été contaminés avec le virus H5N1. De plus en plus pressés de s'expliquer, ils ont alors affirmé que les lots de H5N1 ont été envoyés par erreur.

Alors même que la possibilité de mélanger par accident un virus vivant constituant une arme biologique avec du matériel viral est pratiquement impossible, il ne reste que l'explication comme quoi la contamination était une tentative délibérée d'utiliser le virus H5N1 comme arme biologique à des fins extrêmes et de le distribuer via les vaccins anti grippaux habituels aux populations qui ensuite infecteraient d'autres populations dans des proportions dévastatrices car la maladie se répand par voie aérienne.

Le fait que Baxter ait mélangé le virus mortel H5N1 avec un mélange de virus de la grippe saisonnière H3N2 est un signal d'alarme. Le virus H5N1 à lui seul a tué des centaines de personnes, mais il se déplace moins par voie aérienne et est plus limité dans son aisance à se répandre. Cependant, lorsqu'il est mélangé avec des virus grippaux saisonniers, qui comme chacun le sait se répandent facilement par voie aérienne, l'effet donne une arme biologique pouvant potentiellement se répandre super rapidement par voie aérienne et super mortelle.

En fait, certains ont déjà suggéré que l'actuelle peur de la grippe porcine pourrait signalé l'utilisation d'une telle arme.

Par ailleurs, des poursuites judiciaires ont été engagées contre Baxter l'accusant d'avoir intentionnellement utilisé des composants dangereux et non testés dans certains de ces vaccins pour augmenter ses profits.

Des responsables de l'OMS contrôlent de près les enquêtes en cours sur les vaccins contaminés de Baxter, mais malgré cela, ce laboratoire est en tête de la production de vaccins contre la grippe porcine dont la vaccination pourrait devenir obligatoire. En fait, Baxter s'est montré particulièrement prévoyant en déposant un brevet * pour son vaccin contre la grippe porcine exactement un an avant que le virus ne se répande.

Le laboratoire a annoncé la semaine dernière qu'il avait achevé la production de ces premiers lots commercialisables de vaccins N1N1 fin Juillet et qu'il est actuellement en pourparlers avec des responsables de santé publique nationale partout dans le monde. La multinationale a déposer une demande de licence pour le vaccin auprès de l'EMEA mais celle-ci ne l'a pas encore approuvé.

Baxter a dit qu'il fournirait environ 80 millions de doses à 40 millions de personnes dans 5 pays dont la Grande Bretagne, l'Irlande, et la Nouvelle Zélande ( et la France ndlt).

En plus des dispositions prises par des organismes de contrôle en Europe et aux US prévoyant d'accorder une autorisation de mise sur le marché rapide pour les vaccins contre la grippe porcine, des nouvelles dispositions ont été prises pour protéger les laboratoires pharmaceutiques de poursuites judiciaires.

Selon une dépêche de l'AP du mois dernier, " les fabricants de vaccins et les responsables fédéraux ne pourront être poursuivis pour les conséquences des vaccins contre la grippe porcine" d'après un document signé par la secrétaire à la santé et aux services à la personne Kathleen Sebelius.

La campagne de vaccination en masse commencera probablement fin Novembre et début Décembre. Selon ce qui a déjà été rapporté, des responsables de la santé en Grande Bretagne et aux Etats Unis prévoient de créer un dispensaire dans chaque école dans les deux pays.

Steve Watson - 10/08/09 www.infowars.net

* Brevet US 2009/0060950 A1 dont la demande de brevet stipule et précise que « la composition ou vaccin composé de plus d’un antigène ...des adjuvants appropriés peuvent être choisis à partir de gels minéraux, d’hydroxyde d’aluminium, d’agents de surface, de lysolecithin, de pluronic polyols, de polyanions, ou d’émulsions d’eau et d’huile." En l’absence de toute responsabilité juridique comme stipulé dans l'article, BAXTER s'apprête donc à vendre des millions de doses de vaccins contenant un adjuvant hautement toxique tel que l’hydroxyde d’aluminium.

Information complémentaire

En France, la Sarkozie/Bachelot a décidé de passer une commande ferme de 100 millions de doses de vaccins pour un coût estimé à 700 millions d'euros auprès de 4 laboratoires sélectionnés par deux départements du ministère de la Santé : l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (l’Eprus, la centrale d’achat du ministère) et la Direction générale de la santé (DGS). Quatre laboratoires ont été sélectionnés : Sanofi, GSK, Novartis, Baxter parce que, selon l’Eprus, « ils étaient les seuls capables de produire des vaccins en grande quantité et à pouvoir les livrer rapidement ». Autrement dit afin d'obtenir les vaccins dans les meilleurs délais, et au prix le plus bas selon Thierry Coudert, le patron de l’Eprus qui a affirmé que « les pouvoirs publics font le maximum pour avoir les prix les plus bas" la ministre de la santé, Roseline Bachelot, est prête à sacrifier le principe de précaution en matière de vaccination qui veut que les vaccins doivent être scrupuleusement testés cliniquement avant d'être utilisés.

Comme le montre l'article ci dessus, pour les vaccins Baxter ce n'est pas le cas, ce laboratoire a des antécédents suspects.
Bachelot est aussi, semble-t-il, prête à engager sa responsabilité - car s'il arrive quoi que ce soit dans l'utilisation de vaccins insuffisamment testés elle sera tenue pour responsable - pour que l'industrie pharmaceutique dont elle est proche de par sa profession, étant elle-même pharmacienne, fasse un maximum de profits. Les laboratoires pharmaceutiques ont tout intérêt à obtenir des gouvernements les plus grosses commandes car l’enjeu financier est considérable. Un laboratoire qui vend 50 millions de doses, pourra espérer une recette d’environ 350 millions d’euros. Baxter a prévu de fournir 80 millions de doses à 5 pays dont la France, et pour faire un maximum de profits n'est pas trop regardant.

Le ministère de la santé sous la direction de Roselyne Bachelot, en prévoyant l'achat de 100 millions de doses, envisage de vacciner deux fois les français, pour "une garantie supérieure d'efficacité" selon son ministère.

Autrement dit si vous ne décédez pas ou ne restez pas handicapé à vie, victimes des effets secondaires de vaccins insuffisamment testés suite à la première injection, Roseline Bachelot vous offre une deuxième chance..... grâce à une deuxième injection.

Une campagne internationale a été lancée contre ces vaccinations à risque. Plus d'information et des coordonnées pour y participer en pièce jointe en pdf. Merci de faire circuler cette information le plus largement possible

PS: Si les vaccins Baxter sont à risque cela ne veut pas dire que les autres vaccins ne le sont pas. La précipitation pour obtenir les autorisations de mise sur le marché de vaccins insuffisamment testés est le fait de tous les laboratoires, et la recherche d'un maximum de profits aussi.

Source : Alterinfo

01/08/2009

UN APPEL TRES URGENT pour la Prévention d'un crime de génocide

UN APPEL TRES URGENT

A TOUS LES CITOYENS DE FRANCE,
D'EUROPE ET DU MONDE
COMMUNIQUE DE L'ASSOCIATION JUSTICE & DROITS DE L'HOMME

 

Bonjour à toutes et à tous,

Sachez que selon les textes de Loi, tout citoyen ayant eu connaissance de la préparation ou de la commission d'un crime, d'un crime de génocide ou contre l'humanité, se doit de le dénoncer sans délai aux autorités compétentes. Selon ces mêmes textes, les autorités saisies sont contraintes d'enquêter sur les faits dénoncés.


Voir les textes de Loi :

Article 223-6 du Code Pénal

Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 500.000 F d'amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours.

 

Article 223-7 du Code Pénal

Quiconque s'abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes est puni de deux ans d'emprisonnement et de 200.000 F d'amende.

La suite ici : http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/08/01/crimes...

Nous avons eu connaissance de l'existence de la plainte déposée auprès du FBI en avril 2009, par Jane Burgermeister, autrichienne, journaliste scientifique d'investigation. Cette plainte vise le motif de :

"Programmation d'un crime de génocide"

par le biais du vaccin qui devrait être injecté à la population mondiale à la rentrée et dès que les vaccins auront été fabriqués et livrés.

Cette plainte est actuellement en cours d'instruction en Autriche et elle constitue un précédent judiciaire qui nous permet de saisir tous les Parquets de France, d'Europe et du Monde, d'une demande d'ouverture d'enquête criminelle, à laquelle tous les Parquets saisis seront tenus de répondre afin de parer à une crise sanitaire grave et à un éventuel génocide préparé à l'avance. Ce que l'instruction de la plainte de Jane devrait confirmer ou infirmer.

En attendant que cette plainte soit instruite, nous avons le devoir  :

  • de faire arrêter immédiatement la campagne de vaccination de masse qui pourrait s'avérer mortelle pour toutes les personnes qui se feraient vacciner,
  • de faire arrêter la campagne de publicité mensongère qui vante les mérites et bienfaits du vaccin et des antiviraux tel que le Tamiflu, dont nous savons qu'il est non seulement inefficace, mais aussi dangereux pour la santé.
  • de nous abstenir de nous faire vacciner tant que nous ne connaîtrons pas les suites et les résultats de l'instruction de la plainte de Jane actuellement en cours d'instruction.


Nous vous demandons donc instamment de bien vouloir nous imiter en saisisant d'un courrier adressé par voie de lettre recommandée avec accusé de réception, tous les Parquets de France, d'Europe et du Monde, afin d'alerter les autorités judiciaires et de demander sans avoir à déposer plainte, l'ouverture d'une enquête criminelle pour permettre d'éviter une crise sanitaire grave et de prévenir un crime de génocide qui aurait été programmé contre des groupes nationaux de personnes qui ont déjà été choisis par les Gouvernements comme étant les personnes les plus exposées au virus H1N1, à savoir :

  • les personnels de santé,
  • les femmes enceintes (une première mondiale en matière vaccinale)
  • les enfants de moins de 3 ans. Sont susceptibles de bénéficier de la vaccination prioritaire les enfants âgés de 3 mois et plus.
  • les jeunes.

Nous mettons à votre disposition la lettre qui a été adressée le 31 juillet 2009 au Parquet de Nice par l'association SOS JUSTICE & DROITS de L'HOMME, ainsi qu'un modèle de lettre que vous pourrez personnaliser et adresser auprès des Parquets des Tribunaux de Grande Instance, de votre juridiction respective, en France, comme en Europe et dans le Monde qui se devront de donner suite à votre demande.

Vous ne devez pas craindre d'aucune représaille pour avoir fait votre devoir de Citoyen et respecté les textes de Loi.
Vous abstenir de le faire serait bien au contraire répréhensible pénalement.

Nous comptons sur votre participation, votre esprit de civisme et de solidarité avec tous les citoyens du Monde.

Aidez-nous à vous aider !!!!!!

Merci de passer à l'action immédiatement dans l'intérêt de tous et du bien commun à l'humanité : Le respect de la Vie sous toutes ses formes. Tous les Parquets doivent être envahis de millions de demandes citoyennes, d'ouverture d'une enquête criminelle, car les Etats ne pourront pas résister à la pression des Peuples.

Bien cordialement

Mirella CARBONATTO
Présidente de l'association

SOS JUSTICE & DROITS DE L'HOMME


La lettre adressée le 31 juillet 2009 par
SOS JUSTICE & DROITS DE L'HOMME au Parquet de NICE

http://www.scribd.com/doc/18001570/Courrier-Parquet-de-Ni...

Courrier Parquet de Nice Du 31 Juillet 2009


Modèle de lettre à adresser de toute urgence en RAR
à tous les Parquets de France,
d'Europe et du Monde

Le modèle de lettre à télécharger au format Word

ICI

http://www.scribd.com/doc/18001518/Modele-du-courrier-a-a...

Modèle du courrier à adresser à tous les parquets de france et d'europe


 

 

27/07/2009

Mesures prises pour la Grippe porcine dans le monde

ESPAGNE

L'Espagne compte 1.526 cas confirmés et quatre décès liés à la maladie. 
Le gouvernement n'a pas établi de plan général de lutte contre la grippe porcine. L'Espagne dispose déjà de 10 millions de doses de Tamiflu et en a commandé 5,4 millions supplémentaires. 37 millions de vaccins ont été commandés et 40% de la population devrait être vaccinée.

 

Mesures prises contre la grippe porcine dans le monde
http://www.romandie.com/ats/news/090727082154.dugrhlo4.asp

En complément :

 

Une loi pour supprimer la publicité pour les vaccins? Les relations Sanofi - Sarkozy et les conflits d'intérêts du Gardasil vaincront
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/01/...

Sanofi Pasteur indique qu'il dispose de deux sites de production de ces vaccins, le premier étant situé dans la ville américaine de Swiftwater, en Pennsylvanie, l'autre à Val-de-Reuil, dans l'Eure.


Sanofi-aventis : l'Etat commande 28 millions de vaccins contre la grippe A


Les fabricants des vaccins et l'immunité juridique

http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/01/976361692.gif

Les fabricants de vaccins contre la grippe H1N1 viennent d'obtenir l'immunité juridique

dimanche 26 juillet 2009 par Reprise d'article.

By F. William Engdahl

Global Research, July 19, 2009

Traduction : Laurence Kalafatides

La secrétaire d'Etat U.S. à la santé, Kathleen Sebelius, vient de signer un décret conférant une totale immunité aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire. De plus le programme accéléré - de 7 milliards de dollars - pour la fabrication du vaccin qui devra être mis sur le marché à l'automne ne prévoit pas de test de sécurité. Y aurait-il un programme sous-jacent à l'officielle et hystérique campagne de l'OMS destinée a élever la prétendue grippe porcine au rang de pandémie ?

Tout d'abord, ni l'OMS ni le CDC ni aucune instance scientifique n'a produit de preuve quant à l'existence de ce nouveau virus H1N1, virus qui devrait être isolé, caractérisé et photographié par un microscope électronique en vertu des procédures scientifiques habituelles lorsqu'il existe un danger de pandémie.

L'actuelle panique provoquée par campagne officielle sur les dangers supposés de la grippe porcine prend des allures de roman de science-fiction Orwellien. Le décret signé par Sebelius accorde l'immunité à ceux qui fabriquent le vaccin contre la grippe porcine conformément aux dispositions de la loi 2006 sur les urgences de santé publique.

Un SAGE peu sage

Sur recommandation du « Comité consultatif mondial sur la sécurité vaccinale » à l'Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) à Genève, l'OMS a déclaré que le H1N1 était en phase 6 , stade de la pandémie, activant ainsi un programme d'ugence qui pourrait être mis en place même dans des pays comme l'Allemagne où les cas « supposés » de contamination au H1N1 se comptent sur les doigts d'une seule main.

Depuis 2005, le directeur (1) du SAGE ( Comité consultatif mondial sur la sécurité vaccinale à l'OMS ) est le Docteur David Salisbury, responsable du groupe de vaccination et des maladies infectieuses au Ministère de la santé du gouvernement britannique. Dans les années 80, le Dr Salisbury a été sévèrement critiqué pour avoir mené une campagne massive de vaccination des enfants avec le vaccin ROR ( rougeole-oréillon-rubéole ) fabriqué par le prédécesseur de GlaxoSmithKline. Ce vaccin fut retiré du marché japonais après que des effets secondaires aient été constatés chez de nombreux enfants vaccinés. Le gouvernement japonais a été obligé de payer d'importantes indemnités aux victimes. En Suède, le vaccin ROR de GlaxoSmithKline fut retiré de la circulation après que des scientifiques aient établi le liens entre le vaccin et la maladie de Crohn. Apparemment ces éléments n'ont guère perturbé le directeur du groupe SAGE de l'OMS, le Dr Salisbury

Selon un chercheur britannique indépendant, Alan Golding qui a obtenu les documents sur ce cas, en 1986, Trivirix, un vaccin combiné ROR contenant une souche vaccinale d'oreillons Urabe AM-9 fut introduit au Canada en remplacement du MMR I. Les inquiétudes concernant l'introduction de ce vaccin en Grande-Bretagne ont été consignées le 26 juin, dans le compte rendu du Groupe de liaison pour le « Groupe de travail de l'Association des pédiatres britanniques » et le « Comité sur la vaccination et l'immunisation ». Inquiétudes fondées car les rapports ont mis en évidence une augmentation de méningites aseptique chez les individus vaccinés. Tous les vaccins ROR contenant la souche Urabe ont été retiré du marché canadien en 1988, c'est à dire bien avant que les vaccins contenant cette souche soient homologués par le Ministère de la santé britannique et utilisé au Royaume-Uni.

Les rapports ajoutent que Smith-Kline & French, devenue Smith-Kline-Beecham et qui à l'époque étaient impliqués dans la production anglaise, étaient préoccupés par les questions de sécurité et hésitaient à demander une licence britannique pour leur vaccins contenant la souche Urabe. Leurs préoccupations concernant les possibles préjudices d'un de leurs produits sur les enfants, les conduisit à demander au gouvernement britannique de les garantir contre toute action en justice résultant d'un dommage lié au vaccin. Sur les conseils du Dr Salisbury et des représentants du ministère de la santé, le gouvernement britannique, enthousiaste à l'idée d'obtenir des vaccins bon marché, donna son accord.

Aujourd'hui, le même Dr Salisbury promeut l'usage du vaccin, non testé, H1N1 également produit par la même entreprise qui s'appelle maintenant, GlaxoSmithKline.

La dernière intox sur la grippe porcine

C'est en 1976, que le gouvernement des USA fut confronté pour la dernière fois à un nouveau virus de grippe porcine. Il y eut une campagne nationale de vaccination à la suite de laquelle des milliers de personnes ont demandé des dommages et intérêts alléguant qu'elles avaient subi des effets secondaire dus à la vaccination.

Cette fois-ci le gouvernement a pris des mesures pour empêcher tout procès intenté par les milliers de citoyens américains qui souffriront des sévères complications dues aux vaccins non testés.

L'histoire s'assombrit maintenant que l'Administration Obama a signé le document conférant l'immunité en cas de poursuites judiciaires. La FDA ( Food and Drug Administration ) américaine et les autorités sanitaires au Royaume-Uni ont décidé de laisser  l'industrie pharmaceutique introduire sur le marché les vaccins sans que leurs possibles effets secondaires ne soient évalués. Les premières doses de vaccins seront délivrées au public avant que leur innocuité et leur efficacité ne soit avérées. Les vaccins non testé sont délivrés en deux doses. Une des marques de vaccin contiendrait un additif chimique - adjuvant - afin de renforcer l'effet, augmentant dramatiquement le potentiel d'effets secondaires.

Les enfants seront en première ligne et pourraient être vaccinés un mois avant que les résultats des essais ne soient connus. En Grande-Bretagne, les services de santé du gouvernement se sont préparés pour un scénario qui prévoit, durant l'hivers, 65 000 décès dont plusieurs milliers d'enfants. Le gouvernement britannique a commandé 132 millions de doses de vaccins aux fabricants Baxter et GlaxoSmithKline qui ,dans la perspective d'une pandémie, ont obtenu par avance une licence pour trois « bases » de vaccins, alors même que l'OMS et les épidémiologistes nous disent que nous ne pouvons pas nous préparer à l'avance du fait d'une possible et inquiétante mutation de l'actuel et si peu dangereux H1N1.

Curieusement, un an avant que le premier cas de la prétendue grippe porcine ne soit décelé, la plus grande firme pharmaceutique Baxter, a déposé un brevet pour un vaccin contre le H1N1 : Brevet US 2009/0060950 A1 qui stipule « la composition ou vaccin composé de plus d'un antigène ... comme la grippe A et B en particulier prélevé sur un ou plus des types humains de H1N1, H2N2, H3N2, H5N1, H7N7, H1N2, H9N2, H7N2, H7N3, H10N7, de grippe porcine H1N1, H1N2, H3N1 and H3N2 sous-type, de la grippe du chien ou du cheval H7N7, H3N8 sous-type ou de la grippe aviaire H5N1, H7N2, H1N7, H7N3, H13N6, H5N9, H11N6, H3N8, H9N2, H5N2, H4N8, H10N7, H2N2, H8N4, H14N5, H6N5, H12N5 sous-type."

La demande de brevet précise : « des adjuvants appropriés peuvent être choisis à partir de gels minéraux, d'hydroxyde d'aluminium, d'agents de surface, de lysolecithin, de pluronic polyols, de polyanions, ou d'émulsions d'eau et huile. Bien sûr la sélection de d'adjuvant  dépend de l'utilisation. Par exemple la toxicité dépend de l'organisme auquel le produit est destiné et peut varier d'une toxicité nulle à une toxicité élevée. »

En l'absence de toute responsabilité juridique se pourrait-il que Baxter se prépare à vendre des millions de doses de vaccins contenant un adjuvant hautement toxique tel que l'hydroxyde d'aluminium ? Il serait peut-être temps de demander à tous les responsables de l'OMS, du SAGE, du CDC et des membres de l'Administration Obama, d'être les premiers à se faire inoculer la dose entière de vaccin H1N1 qui sera distribuée au public. Nous devrions ajouter à la liste des premiers vaccinés, tous les membres du Congrès qui ont voté l'allocation d'urgence de 7 milliards de dollars et qui ont entériné l'immunité accordée aux firmes pharmaceutiques dans l'éventualités de procès. La population n'a pas à servir de cobaye pour les essais d'un nouveau vaccin. Nous pourrons observer les résultats. Le même principe doit s'appliquer à tous les gouvernements et organismes de santé qui demandent à leurs citoyens d'expérimenter les vaccins H1N1 de GlaxoSmithKline ou de Baxter, afin de vérifier leur innocuité.


Et l'OMS cessa de surveiller le H1N1

Un autre élément indique, qu'avec ce scénario alarmiste de l'OMS, on nous prend pour des imbéciles. L'OMS elle même, l'organisation mondiale chargée de surveiller les foyers de ce que l'on nomme pandémies, voire même « pandémies mondiale » ( sic ) vient juste de décider d'arrêter le suivi de l'évolution de la grippe porcine ( ou de virus H1N1 comme on préfère l'appeler maintenant afin de ne pas froisser les producteur de porcs)

Dans une note d'information, déroutante, postée sur son site web, l'Organisation Mondiale de la Santé indique qu'il n'est plus nécessaire de recenser les cas de H1N1. La dernière mise à jour de l'OMS, en date du 6 juillet, indique 94 512 cas confirmés dans 122 pays, dont 429 décès. Apparemment l'OMS affirme que le nombre de cas confirmés en laboratoire est insignifiant. La note précise que les pays continueront à notifier les premiers cas confirmés. il est également indiqué que les pays doivent suivre les groupes de cas graves ou mortels qui peuvent indiquer une mutation du virus vers une forme létale. Il est dit qu'il faut « être vigilant » en cas d'augmentation d'absentéisme scolaire ou d'augmentation du nombre de consultation dans les services d'urgences.

Le « Centre de contrôle et de prévention des maladies »( CDC ) d'Atlanta est d'accord avec l'OMS pour arrêter le décompte. Le Docteur Michael T. Osterholm, directeur du « Centre de recherche sur les maladie infectieuses de l'Université du Minnesota », admet que les tests existants pour confirmer le H1N1 sont empiriques et peu sûrs et affirme : « de mauvaises mesures sont pires que pas de mesures du tout ». Ainsi l'OMS a décidé de supprimer les tests qui de toutes façons ne permettent pas de déterminer scientifiquement qui est atteint du H1N1 et qui ne l'est pas. Et ainsi ils ont décidé de supprimer le décompte des résultats des tests, mais aussi des cas de grippe H1N1, avec pour tout commentaire : « nous présumons que presque tous les cas sont des cas de grippe porcine H1N1 ». Et c'set sur des bases aussi scientifiques que celles-là que nous devons faire vacciner nos jeunes ? Stop là ... pas avec nos enfants.

Source : http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4163