Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2015

Les troupes au sol russes entrent en action en Syrie

 

Voir aussi :Les armes déployées par la Russie en Syrie

Les troupes au sol russes entrent en action en Syrie

Les troupes au sol russes entrent en action en Syrie

Après s’être retirée d’Idlib en mars 2015, et de Jisr al-Shughur en avril 2015, l’armée syrienne a lancé, à la fin du mois d’août, une offensive pour reprendre une zone située dans le nord-est de la province de Lattaquié occupée par ISIS et le groupe Jabhat al-Nusra, les deux groupes combattant côte à côte contre l’armée.

CNMReIcWgAAcUSN.jpg large

Dans les vidéos publiées sur l’internet lors de cette bataille, il apparait un véhicule blindé, peint aux couleurs de camouflage différentes de celles de l’armée syrienne, sous le numéro 111. Il s’agissait d’un véhicule de transport amphibie BTR-82A, armé d’un canon de calibre 30 mm dans la tourelle et équipé d’un appareil de vision de nuit l TKN-4GA-02. L’armée syrienne avait bien reçu de la Russie, en décembre 2013 et mars 2014, des véhicules de transport amphibie BTR-80, seulement ceux-ci sont plus vieux et diffèrents des BTR-82A, et sont armés d’une mitrailleuse de 14,5 mm .

btr-80.35292

Le BTR-82А est le véhicule de transport de troupes blindé le plus moderne et le plus sophistiqué dans le monde. Il a terminé le programme de tests il y a un an et est entré dans la dotation de plusieurs unités d’infanterie de Marine de la Russie.


La province de Lattaquié est située sur la côte de la mer Méditerranée, où se trouve Tartous, le port de ravitaillement des navires russes, ainsi que la ville de Lattaquié, avec le plus grand port de la Syrie et l’aéroport Bassel Al-Assad dans lequel les Russes ont déployé des avions de combat.

http://reseauinternational.net/le-premier-mouvement-important-de-Russie-en-Syrie/

En même temps que ces vidéos du BTR-82A, d’autres images sont apparues sur Internet, montrant des drones d’observation survolant la ville de Jisr al-Shughur (25 km au nord-est de Lattaquié) et les localités dans l’ouest de la ville d’Idlib (55 km au nord-est de Lattaquié). Les drones en question ressemblent aux drones russes de type Pchela-1T (altitude 100-2500 m, la vitesse de 180 km/h, rayon d’action 60 km) et ont très probablement été lancés par le contingent russe de Bassel Al-Assad.

russian-790x412

En recoupant tous ces éléments d’information, il est possible d’en conclure que les drones ont effectué des vols de reconnaissance, réussissant à collecter des informations complètes sur le dispositif de combat des rebelles. Sur la base de ces données, l’armée syrienne, soutenue par des véhicules de transport blindés russes a neutralisé les points d’appui du feu des rebelles.

Selon le http://turkishnavy.net/2015/09/23/foreign-warship-on-bosphorus-2015-part-42/, les navires de débarquement de la flotte russe de la mer noire : Nikolay Filchenkov, Țar Kunikov, Azov, Novocharkassk, Alexander Otrakovsky, Saratov et Korolev ont été enregistrés 6 à 8 fois pour le passage du détroit du Bosphore, entre août et septembre 2015. Ils étaient accompagnés par le destroyer Smetlivyi, la corvette Samum et la frégate Smolny. Les camions et les véhicules blindés à bord portent l’insigne de la 810ème Brigade d’infanterie de marine de Crimée, avec les BTR-82А mentionnés ci-dessus. Tous ces nouveaux éléments montrent que les soldats russes sont déjà en grand nombre dans le théâtre des opérations de la Syrie et que la Russie préparerait des offensives à grande échelle, aérienne et terrestre, contre ISIS.

http://reseauinternational.net/que-cherche-Poutine-a-trav...

Valentin Vasilescu

Traduction Avic – Réseau International

 

 

Russie, Iran, Irak et Syrie unis contre Daesh

Coalition à laquelle il faut rajouter la Chine apparemment et à laquelle pourraient se joindre l'Inde et le Brésil qui souhaitent entrer au Conseil de sécurité de l'ONU, ce qui n'arrange pas les intérêts US, mais qui sont deux pays amis de la Russie qui ont adhéré aux BRICS. 

Le Brésil et l’Inde bientôt membres permanents du Conseil de sécurité ?

Le Brésil et l'Inde par ailleurs membres des BRICS, pourraient alors renforcer considérablement la présence de cette organisation au Conseil de sécurité, avec la Russie et la Chine, ce qui ne correspond pas aux intérêts des Etats-Unis, estime l'expert.

"La renaissance de la Russie est l'évènement géopolitique principal de la deuxième décennie du XXIe siècle. Elle crée un pôle alternatif à l'hégémonie américaine à présent. Et les BRICS, c'est un outil encore plus puissant, parce qu'il affaiblira certainement l'influence des Etats-Unis", a conclu M.Pennaforte.

En même temps en : Méditerranée: l'armée russe manœuvre à l'Est

Nous allons voir en combien de temps seront vaincus tous ces criminels quand nous savons qui les financent !

Le vie ne sera plus facile pour Israël qui joue le fauteur de troubles dans la région !

Bientôt lui sera enlevé son terrain de jeu favori au Moyen Orient, cet état barbare qui se croit tout permis et qui ne respecte rien y compris les journalistes.


Journalistes de l'AFP agressés par des soldats israéliens en Cisjordanie

 

Russie, Iran, Irak et Syrie unis contre Daesh

16:54 26.09.2015

la Syrie

La Russie, la Syrie, l'Iran et l'Irak ont créé à Bagdad un centre d'information visant à coordonner la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique, a rapporté une source militaro-diplomatique.

"La Russie, la Syrie, l'Irak et l'Iran ont pris la décision d'ouvrir à Bagdad un centre d'information qui comprend des représentants des états-majors de ces pays", a annoncé la source;

Le centre aura pour fonction principale de collecter, traiter, résumer et analyser les informations courantes sur la situation au Proche-Orient, dans le contexte de la lutte contre l'EI, de les distribuer selon l'utilisation prévue ainsi que de les transmettre rapidement à leurs états-majors respectifs.

Il sera en outre dirigé par les officiers des pays mentionnés pendant trois mois sur une base rotative.

"Le succès du centre permettra, dans un proche avenir, de créer les conditions pour la formation sur sa base du Comité de coordination pour la planification et la gestion des opérations des forces armées de ces quatre pays luttant contre l'EI", a ajouté la source.

 

Syrie : Un porte-avion chinois accoste au port de Tartous, en Syrie

Collaboration russo-chinoise, dans la région

Collaboration russo-chinoise, dans la région

IRIB- Le site d'information "Debka", citant les sources militaires, a rapporté qu'un porte-avion chinois avait traversé, le 22 septembre, le Canal de Suez, un jour après la rencontre entre le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, et le Président russe, Vladimir Poutine.

Selon ce rapport, lors de cette rencontre, le président russe n'a fait aucune allusion à l'arrivée de ce porte-avion, en Méditerranée. En tout cas, elle pourrait perturber la situation stratégique autour du conflit, en Syrie, et ajouter une nouvelle dimension au soutien militaire de l'Iran et de la Russie au Président syrien, Bachar al-Assad.

"Debka", citant ses sources militaires, a prétendu que les forces chinoises cherchaient à avoir une présence, à long terme, en Syrie.

Le site d'information israélien ajoute que les chasseurs et les hélicoptères chinois devraient se déployer, d'ici le milieu de novembre, sur ce porte-avion ou s'envoler, via l'espace aérien de l'Iran ou, encore, être transférés, via l'espace aérien iranien et irakien et à l'aide des transports russes. Cette question justifie, selon ce rapport, la nécessité de la création d'un réseau militaire russo-syro-iranien, à Bagdad, au cours des derniers jours. Ce mécanisme explique, aussi, la présence des officiers russes, à Bagdad. Cela montre que la présence militaire russe ne se limite pas à la Syrie, mais elle s'étend, aussi, en Irak.

La création de ce réseau de coopération s'avère indispensable, pour lancer la coopération avec les forces chiites, soutenues par l'Iran, et qui luttent contre Daech, ajoute le site Debka. Et pourtant, il est nécessaire que les vols militaires massifs de la Russie, de l'Iran et de la Chine, via la frontière aérienne de l'Irak, soient contrôlés, selon ce site.

Le site d'information israélien annonce que les Chinois ont envoyé un groupe de chasseurs J-15, en Syrie, dont une partie doit être déployée, sur le porte-avion, et les autres vont s'installer, dans la base aérienne russe, à Lattaquié.

 

 

Petite banniere 400x50

 

18:46 Publié dans International, Syrie, Iran, Russie, Irak, Chine | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Les Syriens de Lattaquié ravis de la présence des "visiteurs" russes

Bien sûr pour casser volontairement l’image d’Assad et la joie des Syriens de recevoir l’appui de leurs alliés Russes depuis 50 ans, il faut bien que l’AFP prenne la peine de noter qu’Assad appartiendrait à la secte hétérodoxe qui est quand même constituée de plus de 200 000 membres d'alaouites

Et si nous parlions de la secte judéo/maçonnique/Illuminati qui mène le monde à sa ruine, plutôt, hein ?

Les Syriens de Lattaquié ravis de la présence des "visiteurs" russes

 25-09-2015 - 15:10

Dans le hall de l'ex-hôtel Méridien de Lattaquié, cinq Russes, particulièrement athlétiques, sont attablés au milieu de familles syriennes en congé pour la fête musulmane d'Al-Adha. "Nous sommes des visiteurs, un point c'est tout", dit l'un d'eux.
   
Le dos couvert de tatouages dont une grande croix, lui et ses camarades pianotent sur leur téléphone portable. Lorsque le journaliste de l'AFP persiste à poser des questions, un autre Russe lui signifie qu'il faut cesser de les importuner.

"Je n'ai pas le droit de vous dire qu'il y a des Russes ici, mais c'est visiblement pas des touristes", affirme un responsable de l'hôtel de la ville de Lattaquié située dans l'ouest de la Syrie ravagée par la guerre.

"On dit que ce sont des pilotes d'avions-cargos. Les seuls touristes que nous avons sont des Syriens", ajoute-t-il.
   
Pourtant, dans cette cité balnéaire favorable au pouvoir de Bachar al-Assad, l'arrivée annoncée par les médias internationaux de militaires russes est particulièrement bien accueillie.

"Chaque matin, de 6 à 7 heures, je vois plusieurs avions russes voler et vraiment je me sens rassuré", dit Ahmad, 50 ans, qui habite tout près de l'aéroport civil et militaire Bassel Al-Assad à Hmeimim, au sud de Lattaquié.
   
Depuis des semaines, la présence russe a été renforcée en Syrie avec des avions de combat, des systèmes de défense aérienne et des équipements modernes, dont une partie est cédée à l'armée syrienne en guerre contre les insurgés depuis plus de quatre ans.
   
Pour un expert militaire syrien à Lattaquié, qui a tenu à garder l'anonymat, "tout le matériel ultrasophistiqué est opéré par les Russes, comme le guidage des drones. C'est eux qui entraînent les pilotes syriens et sont aux commandes".
   
  'Des frères'

 

 

 



 

 

 

"Il y a trois jours deux roquettes sont tombées sur l'aéroport. Les Russes ont aussitôt détecté la source de feu et deux avions ont décollé pour la réduire à néant à 20 km de la base", en territoire rebelle, ajoute-t-il.


A l'exception d'un soldat en faction, aucune activité n'était visible à l'extérieur du complexe militaire syrien d'Al-Sanobar, situé dans une forêt de pins au nord de l'aéroport.
   
En tout cas, la présence russe est au centre de toutes les conversations.


"C'était des amis et ils sont devenus des frères, bien plus que beaucoup d'Arabes. Avant, la Russie nous défendait diplomatiquement maintenant elle nous protège militairement", assure Rima, étudiante de 25 ans.

"Rien de plus merveilleux le matin que de boire son café et de fumer un narguilé sur mon balcon en entendant le bruit des avions russes", affirme Nafaa, un commerçant de 46 ans, qui habite Sharashir à 3 km de l'aéroport.

  
Attablé dans un café du quartier de Cheikh Daher, Fady, un ingénieur de 40 ans, est aussi chaud partisan de la Russie. "Je suis laïc et j'appartiens à une minorité religieuse. C'est la meilleure chose qui puisse arriver, car les Russes vont empêcher les extrémistes d'avancer et peut-être vont-ils même réussir à les repousser".


 Un 'tournant'

 

 

 

 

 

 

Lattaquié est au cœur du pays alaouite, la secte hétérodoxe à laquelle appartient M. Assad. Elle compte 400.000 habitants, dont la moitié est alaouites. Les rebelles islamistes sunnites alliés à Al-Qaïda tiennent la province limitrophe d'Idleb, à l'est. (...)
   
L'implication militaire russe est un "tournant", a déclaré à l'AFP un haut responsable syrien. "La Russie entend montrer qu'il n'y a pas de solution sans Bachar al-Assad et qu'il faut impliquer son armée dans la lutte contre Daech", un acronyme en arabe du groupe jihadiste Etat islamique qui contrôle de vastes régions du pays.
   
Pour lui, "Moscou veut rappeler aux Etats-Unis que ses relations avec la Syrie datent d'il y a plus de 50 ans et que ce pays est dans sa zone d'influence. C'est aussi un message aux pays de la région que la Russie entend y redevenir un acteur principal".

 

Avec AFP

25/09/2015

Claude Goasguen: La France arme les terroristes en Syrie / Daech

Voilà comme cela nous savons où part l'argent des Français et des Européens pour financer les guerres et les mercenaires de l'EI, d'Al-Qaïda et d'El Nosra pour soutenir les guerres idéologiques des US/Sionistes grands promoteurs du Nouvel Ordre Mondial et de la création du Grand Israël et du Grand Moyen Orient !

Alors Français et Européens quand vous vous plaignez de devoir payer pour soutenir les réfugiés et les exilés chez vous, adressez-vous à vos gouvernements terroristes qui soutiennent leurs mercenaires de partout où ils se trouvent, dans les pays du Moyen Orient, d'Afrique et d'ailleurs pour s'emparer de leurs richesses et placer leurs pions démoniaques !

Virons-les du gouvernement purement et simplement, ça suffit d'être les complices des crimes organisés dans le monde contre des innocents, avec notre argent !

 

Claude Goasguen: La France arme les terroristes en Syrie / Daech

Député Français : http://claudegoasguen.fr/

Ajoutée le 28 juil. 2015

Claude Goasguen: La France arme les terroristes en Syrie / Daesh
L'etat islamique

La France arme les terroristes "démocrates" en Syrie
ÉNORME… La France arme les terroristes en Syrie et c’est officiel
Voilà. Merci à Goasguen qui, sur la LCP c’est donc on ne peut plus officiel, l’explique face à un adversaire atterré par ce moment de vérité puisqu’il répétera comme un mantra la seule chose qu’ils savent articuler dans ces cas c’est à dire leur célèbre « vous ne pouvez pas dire ça » qui se traduit par un « il est interdit de dire cela publiquement vous le savez très bien, lavons notre petit linge sale en famille sur le dos du peuple ».