Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2015

Carnage de Paris… Bienvenus dans le monde de Gladio 2.0 !

Carnage de Paris… Bienvenus dans le monde de Gladio 2.0

Carnage de Paris… Bienvenus dans le monde de Gladio 2.0

 

“Qui remporte la palme du terrorisme ? Les Talibans ou vous qui les avez armés ? Les malfrats de banlieues ou vous qui les désespérez ? Le chômeur qui abat le responsable de son licenciement ou vous qui démantelez les usines ? Le Palestinien changé en explosif ou vous qui versez des larmes de crocodile sur un peuple auquel vous ôtez tout avenir ? Les suicidaires prêts à mourir en semant la mort autour d’eux ou les chantres du libre-échange et autres fermiers généraux à la Thatcher, saccageant villes et campagnes, brisant le cours des existences, avilissant les consciences ? Ceux qui incendient les champs d’OGM ou ceux qui dénaturent, empoisonnent, cancérisent ?”

“Le marché de la sécurité offre un profit immédiat aux courtiers de l’angoisse et des ses prophylaxies policières et pharmaceutiques.”


~ Raoul Vaneigem, 2002 ~

Carnage de Paris… Bienvenus dans le monde de Gladio 2.0

Résistance 71

 

14 Novembre 2015

En tout premier lieu, nous exprimons toute notre sympathie et sincères condoléances aux familles des victimes de ces attentats, ciblant une fois de plus les vulnérables et innocents à des fins de terreur et d’un agenda politique tout autant ignoble que machiavélique.

Que ces attaques parfaitement coordonnées et donc organisées de Paris aient eu lieu à 24 heures d’intervalle d’un attentat meurtrier dans Beyrouth-Sud et un autre à Bagdhad ne sauraient non plus être une coïncidence…

Alors bien sûr l’enquête officielle révèlera les liens des terroristes avec telle ou telle organisation “djihadiste” et l’ensemble de la classe politique, des médias, les doigts sur la couture du pantalon et la larme de crocodile à l’œil, pointeront vers le bouc émissaire tout désigné afin d’amener toujours plus d’eau au moulin de ce cher bon vieux “choc des civilisations”, fabriqué de toute pièce par ces deux chantres néo-conservateurs yankees: Francis Fukuyama et son professeur Samuel Huntington suite à son article “Clash of Civilizations” en 1993 dans un numéro de la revue du Council on Foreign Relation, “Foreign Affairs”. Huntington fut un professeur de Bill Clinton, qui introduisit la doctrine au cours de sa présidence.

Tout cela pour dire que nous vivons la poussée finale de la doctrine néo-conservatrice américaine qui doit servir à verrouiller la grille de contrôle et de surveillance de l’ensemble des populations. Ceci pour l’origine de l’ignominie vécue aujourd’hui à Paris et ailleurs dans le monde entier et depuis 2001 en Afghanistan, 2003 en Irak, 2011 au Moyen-Orient de la Libye à la Syrie…

Cette série de questions doit rester présente à l’esprit afin de ne pas se laisser emporter par la vague émotionnelle qui ne manquera pas d’être attisée par les usuels baltringues de la politique et de l’info:

 

- Qui a financé, entraîné et protégé les “djihadistes” depuis la fin des années 1970 pour en faire une légion mercenaire au service des intérêts d’un empire ?

- Depuis l’effacement et la mise en scène officielle de la mort d’Oussama Ben Laden (alias Colonel Tim Osman pour la CIA, décédé rappelons-le, de mort naturelle en décembre 2001), qui a repris le flambeau vacillant du “djihadisme” pour le placer sous stéroïdes (et captagon…)?

- Qui a financé, entraîné et soutenu les terroristes libyens pour aider au renversement de Kadhafi en Libye ?

- Qui a facilité le transit et le passage de ces “djihadistes” mercenaires de la Libye détruite vers la Syrie ?

- Qui a livré des armes, mis en place des camps d’entrainements pour mercenaires djihadistes, parachutés armes et munitions pour eux en Irak et en Syrie ?
- Qui finance ces opérations ?
- Quel est le rôle des services de renseignement occidentaux (CIA, MI6, BND, Mossad, DGSE) et de ceux des roitelets du Golfe dans la formation des mercenaires et le contrôle de l’information ?
- Quel est le rôle des médias occidentaux dans la mise au placard totale de l’information concernant les liens directs avérés des services occidentaux et de politiciens dits de “haut-vol” tel le sénateur américain en charge du comité du renseignement au sénat et va t’en guerre notoire John McCain et la cohorte belliciste néo-con usuelle menée par les Victoria Nulland et Hillary Clinton en son temps ?
- Quel est le rôle de l’occident dans la crise induite des “migrants” déferlant sur l’Europe ?
- Qui fournit les armes et la logistique a ces groupes terroristes sur place ?
- Qui a dit qu’Al Nosra (Al Qaïda en Syrie) faisait du bon boulot en Syrie ?
- Qui a mené des opérations terroristes clandestines contre les citoyens de différentes nations au moyen d’une armée secrète appelée “Gladio” en Europe lors des années de plomb ?

Autant de questions dont on trouve très facilement les réponses si on se donne un peu de peine de chercher… Tout ce que nous souhaitons, est que dans l’après attentat, le public demeure raisonné et échappe au tsunami émotionnel qui ne manquera pas d’être activé par les suspects usuels au sein du monde politique et médiatique, tous au garde-à-vous devant leurs payeurs et décideurs.

Si bien malheureusement les victimes de toute guerre ou attentats sont vraies, à petite ou plus grande échelle, tout ceci n’en demeure pas moins un vaste pilotage psychologique de masse pour amener les foules là où l’oligarchie le désire. La peur est la meilleure arme pour mener la foule. L’État du reste ne connaît que cela pour “diriger”, la peur par la coercition, la peur du gendarme et aussi un cran au-dessus la peur du “terroriste”.

A vous tous, réfléchissez, analysez, pensez, fouillez, cherchez et surtout, surtout, arrêtez de gober les mouches. Ne vous laissez pas emporter par l’émotionnel qui va déferler dans les jours qui viennent. Pensez ! Réfléchissez à ce qui se passe ! L’oligarchie veut nous mener par l’émotion, essentiellement la peur et sa grande sœur: la haine… Défions-nous des “experts” et tartuffes qui envahissent déjà nos écrans et nos ondes !

Le vieil adage chinois dit: “Lorsque le sage montre la lune, seul le fou regarde le doigt…” Nous ajouterons: Vous savez où se trouve et ce qu’est la lune… regardez donc ce que fait l’autre main, parce que le “sage” est sûrement en mission de diversion.

Fraternellement à toutes et tous

 

650 millions dollars d'armes US vendues à la France

Voici pourquoi les attentats à Paris du 13 novembre 2015, étaient indispensables à Hollande pour s'autoriser avec le porte-avion Charles de Gaulle et les nouvelles armes livrées par les USA, pour aller se mêler de faire la guerre en Syrie pour provoquer Poutine et la 3ème guerre mondiale !

Il lui fallait l'aval du peuple Français en jouant sur ses émotions et la peur du terrorisme !

Le porte-avions Charles-de-Gaulle appareillera de Toulon le 18 novembre 2015, vers le golfe arabo-persique

650 millions dollars d'armes us vendues à la France

http://media.ws.irib.ir/image/4bhjad3be08df11ci7_800C450.jpg

Nov 11, 2015 14:27 UTC - IRIB- Les Etats-Unis adoptent la vente de 650 millions de dollars d’équipements militaires à la France pour augmenter la capacité aérienne de ce pays.

« Les Etats-Unis ont adopté la vente de 650 millions de dollars d’avions de transport sophistiqués militaire ainsi que d’autres équipements de guerre à la France pour augmenter la capacité de la force aérienne de ce pays », a annoncé l’Agence de coopérations sécuritaire et défensives des Etats-Unis, dans un communiqué.


« La vente de ces équipements militaires à la France ne devra pas déséquilibrer le rapport de force dans la région. Bien sûr, la France espère que la compagnie Martin Lockheed lui fournira ces équipements militaires », a rapporté l’agence de presse russe Sputnik, citant de communiqué.


Le département d’état américain a émis l’autorisation de la vente d’équipements militaires à la France. Ces équipements comprennent des avions C130 J et des équipements y relatifs et des services logistiques d’une valeur de 650 millions de dollars.

 

Le porte-avions Charles-de-Gaulle appareillera de Toulon le 18 novembre 2015, vers le golfe arabo-persique

Et Hollande continue à mener des actions militaires illégales en Syrie !

Le porte-avions Charles-de-Gaulle appareillera de Toulon le 18 novembre

© AFP 2015. Bertrand Guay

13:57 13.11.2015 (mis à jour 14:43 13.11.2015)

le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll

Le porte-avions Charles de Gaulle appareillera de Toulon le 18 novembre pour rejoindre le "golfe arabo-persique" mi-décembre, a annoncé vendredi le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

"Le groupe aéronaval appareillera de Toulon dans quelques jours, le 18 novembre, pour rejoindre le golfe arabo-persique mi-décembre", a déclaré Stéphane Le Foll lors du point presse à l'issue du Conseil des ministres, indiquant par ailleurs que le débat au Parlement (Assemblée nationale et Sénat) sur la prolongation de l'intervention des forces armées françaises en Syrie aurait lieu le 25 novembre,rapporte l’AFP.

 

Collon : «Les attentats sont une conséquence de la politique française ambiguë contre le terrorisme»

Collon : «Les attentats sont une conséquence de la politique française ambiguë contre le terrorisme»

https://cdn.rt.com/french/images/2015.11/article/56473bd9c4618841038b4618.jpg

© TT News Agency Source: Reuters

La France et les Etats-Unis ont soutenu les terroristes en Afghanistan, maintenant cela s’est retourné contre la France, explique l'écrivain, journaliste et fondateur du Collectif Investig'Action, Michel Collon dans une interview à RT.

RT : Plus d’une dizaine de pays, notamment la France, prennent part aux bombardements contre l’Etat islamique. Si c’est vraiment Daesh qui a perpétré ces attaques à Paris, pourquoi ont-ils choisi la France comme cible ?

MICHEL COLLON (M.C.) : D’abord, la France a soutenu le terrorisme avec les Etats-Unis, mais maintenant ces terroristes ont leur propre agenda, ils sont allés trop loin. Parce qu’il existe une résistance en Syrie, au Moyen-Orient, il y a une intervention russe… C’est pour ça qu’ils réalisent maintenant que l’Occident avait une politique très ambiguë à l’égard du terrorisme, lorsque Laurent Fabius estimait par exemple que le Front al-Nosra faisait du bon travail.

Je crois que maintenant ces gens se sentent trahis et se retournent contre la France.

Mais ce n’est pas quelque chose de nouveau. Cette histoire a commencé en 1979, quand M. Brzezinski, qui était à la tête de la diplomatie américaine, a armé, formé et envoyé Ben Laden, et ce type de terroristes, en Afghanistan. Et puis, ils ont aussi utilisé ce type de terrorisme en Yougoslavie, en Irak, dans la Caucase, en Libye, en Syrie. C’est une politique générale et malheureusement, l’attitude des Etats-Unis de bombarder les terroristes est très récente et très limitée. Nous avons vraiment besoin d’une analyse équilibrée de ce phénomène.

En savoir plus : Dans une vidéo Daesh menace la France de nouvelles attaques terroristes

RT : Le groupe terroriste a promis de faire payer la France pour ses frappes aériennes en Syrie et en Irak. Les autorités françaises auraient-elles pu mieux se préparer ?

M.C. : Je ne suis pas un spécialiste du renseignement… Le problème n’est pas seulement de savoir si l’on peut arrêter ce type particulier des terrorisme. Encore une fois, je ne suis pas un spécialiste. Mais je pense que la préparation dont nous avons besoin est différente. Le problème, c’est qu’en France et en Europe occidentale, il n’y a pas de véritable débat sur la politique que mène Israël à l’égard des Palestiniens. Il n’y a pas de réelle politique pour savoir si nous – la France, la Belgique et d’autres –avons le droit de créer des murs dans des pays comme la Libye et la Syrie. Avons-nous le droit de décider de qui doit diriger ces pays ? Avons-nous le droit de soutenir le terrorisme pour obtenir un changement de régime ? On ne débat pas de cela en France, ni de la question d’Israël, ce qui fait que beaucoup de gens, des jeunes malheureusement, ne font plus confiance aux médias, pas plus qu’il ne croient à la possibilité d’un débat et à la possibilité d’exprimer une voix démocratiquement dans ce débat. C’est comme ça qu’ils sont manipulés par des gens, tout le monde sait qui les manipule, ce sont les Saoudiens, des gens de ce type qui leur mettent des idées stupides qui n’ont rien à voir avec l’islam [dans la tête] et qui les utilisent comme des marionnettes. C’est la seule façon de faire de la prévention contre ce type d’événements.

 

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

 

Lire aussi

EN CONTINU : La France sous le choc après les attentats de Paris qui ont fait 128 morts

Cet homme vient d'échapper au carnage qui a frappé la salle de concert du Bataclan

Paris redoute un attentat de grande ampleur

Tout était déjà dit le 2 octobre 2015 !

Paris redoute un attentat de grande ampleur

02 octobre 2015 09:06; Act: 02.10.2015 09:33

Attentats: 300 personnes, dont 80 en urgence absolue, prises en charge dans les hôpitauxLes services antiterroristes craignent particulièrement une attaque comparable à celle du centre commercial Westgate à Nairobi en septembre 2013.

Une faute?

Des attentats islamistes contre la France, d'une ampleur inégalée, se préparent et risquent d'être impossibles à déjouer, estiment des experts et des responsables. Seules la chance et la maladresse opérationnelle des auteurs des dernières attaques, comme celles de Villejuif ou du train Thalys, ont permis l'arrestation des apprentis-jihadistes mais cela ne peut durer et les prochains bilans risquent d'être lourds, ajoutent-ils.

Diaporama Attentat terroriste en Isère Prise d'otages sanglante dans un centre commercial au Kenya

«Le thermomètre grimpe. Pour l'instant, nous avons eu des attentats de cour de récréation», confie à l'AFP, sous le sceau de l'anonymat, un responsable de la lutte antiterroriste. «Si l'attaque dans le Thalys avait fonctionné, on était très mal. Le gars avait mal engagé le chargeur de sa kalachnikov. Nous pensons que Sid Ahmed Ghlam (auteur de l'attaque avortée contre une église à Villejuif) s'est dégonflé au dernier moment et s'est tiré dans la jambe».

«Les modes opératoires ont changé : avant on mettait des bombes. Aujourd'hui il faut tenir dans le temps, pour que les médias puissent s'accrocher à l'événement, le diffuser en direct pour un maximum de publicité», ajoute-t-il. «La mode est désormais des attaques à la kalachnikov, qui vont durer».

Le centre commercial en cible

Ce que les services antiterroristes craignent particulièrement, c'est une copie à Paris ou dans une grande ville de l'attaque par un commando bien armé du centre commercial Westgate à Nairobi, en septembre 2013, qui a fait 68 morts au terme de quatre jours de siège.

«S'ils s'enferment dans un grand magasin, c'est le cauchemar pour les trouver», poursuit le même responsable. «Rien que pour savoir combien il y a de tireurs, puis pour les trouver, les neutraliser, il faut des heures. Le jour où on tombe sur deux bons vétérans des combats en Syrie, on est mal».

Un autre responsable antiterroriste, qui demande également à ne pas être identifié, approuve : «Jusqu'à aujourd'hui, on a eu les peintres en bâtiment. Ce qu'on craint vraiment, ce sont les professionnels qui vont suivre».

«Les jours plus sombres sont devant nous»

Dans un entretien publié jeudi par Paris Match, le juge Marc Trévidic, ancien du pôle antiterroriste du palais de justice de Paris, partage leur inquiétude : «J'ai acquis la conviction que les hommes de Daech (acronyme arabe du groupe Etat islamique) ont l'ambition et les moyens de nous atteindre beaucoup plus durement, en organisant des actions d'ampleur, incomparables à celles menées jusqu'ici».

«Les jours plus sombres sont devant nous. La vraie guerre que l'EI entend porter sur notre sol n'a pas encore commencé», dit-il. «Nous ne sommes plus en mesure de prévenir les attentats comme par le passé. On ne peut plus les empêcher. Il y a quelque chose d'inéluctable. Bien sûr on arrête des gens, on démantèle des cellules, on a de la chance, aussi (...) mais la chance ou le fait que les terroristes se plantent dans leur mode opérationnel, ou encore que des citoyens fassent preuve de grande bravoure, ça ne peut pas durer éternellement».

Les services de renseignement, de police, de secours se préparent depuis des mois à l'éventualité d'une attaque de grande ampleur. Ils répètent les réponses, leurs modes de mobilisation et de coopération pour y faire face, tentent de raccourcir leurs temps de réponse et d'améliorer leurs techniques d'intervention, tout en sachant que le jour J ils seront certainement surpris par certains détails qui n'avaient pas été anticipés.

Un nombre qui augmente tous les jours

En septembre 2010, une alerte avait été donnée sur la possibilité d'attaques simultanées menées par une quinzaine de tireurs à Paris, Berlin et Londres, qui ne s'était pas concrétisée mais avait été prise très au sérieux, entraînant notamment à Paris la fermeture pendant quelques heures de la tour Eiffel.

Pour l'expert Yves Trotignon, ancien de la DGSE, «le danger peut venir d'une équipe plus ou moins grosse de gars qui viennent de théâtres d'opérations où ils se sont aguerris, peut être la Syrie, peut être la Libye, le Yémen, qui trouvent les armes sur place et passent à l'action».

«Des gars décidés, prêts à mourir, qui ont étudié la cible et sont solides du point de vue opérationnel peuvent faire très mal. Le nombre de djihadistes vétérans augmente tous les jours. Face à çà, il faut bien le dire, les services sont submergés».

 

http://www.20min.ch/dyim/665f27/T109,53/images/content/2/4/5/24510851/7/teaserbreit.jpg

Centre commercial: Le Kenya commémore le massacre du Westgate

Kenya: «Combattre le terrorisme, le thème central»

Syrie : «C'est Daech qu'il faut viser et pas d'autres»

France: «Charlie Hebdo» emménage ailleurs

Syrie: La France mènera «d'autres frappes» contre Daech