Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2015

La guerre secrète multinationale de la CIA en Syrie et le chaos islamiste

Cet article est très long et bien documenté, vous l'avez avec tous les liens actifs : ICI

La guerre secrète multinationale de la CIA en Syrie et le chaos islamiste

LE MYTHE DE L’« INACTION » MILITAIRE OCCIDENTALE CONTRE LE REGIME SYRIEN


Ces derniers mois, le secrétaire à la Défense Ashton Carter et le général Lloyd Austin – qui dirige les opérations du Pentagone au Moyen-Orient et en Asie centrale –, ont tous deux reconnu l’échec du programme de formation de rebelles « modérés » pour lutter contre Daech en Syrie. Monsieur Carter a d’abord affirmé devant le Congrès des États-Unis que seulement 60 combattants avaient été formés dans le cadre de cette opération, lancée en 2014 et budgétée à hauteur de 500 millions de dollars ; (1) puis le général Austin a estimé que seuls « 4 ou 5 » hommes entraînés par les militaires états-uniens étaient alors actifs sur le terrain. (2) À la suite d’un ultime revers, ce programme d’entraînement a été « suspendu » puis « réduit » en octobre 2015. (3) La presse internationale est donc unanime sur l’échec de cette politique. Néanmoins, il est possible que les chiffres ridicules avancés par le Pentagone aient eu un impact majeur sur l’opinion publique mondiale, que cet effet soit recherché ou non. En d’autres termes, ils ont certainement contribué à renforcer le mythe de l’« inaction » militaire des États-Unis et de leurs alliés occidentaux pour renverser Bachar el-Assad. (4)


Or, bien que les puissances de l’OTAN et leurs alliés n’aient pas lancé de guerre ouverte contre ce régime, je vais analyser l’implication massive, illégale et clandestine de la CIA dans la déstabilisation de la Syrie, cette politique profonde ayant mobilisé différents services spéciaux moyen-orientaux et occidentaux. (5) Aujourd’hui, nous n’avons aucune idée précise de l’ampleur de cette intervention de l’Agence dans cette guerre civile. Cependant, d’après un article du Washington Post publié en juin 2015, la CIA a mené depuis 2013 contre le régime el-Assad « l’une [de ses] plus grandes opérations clandestines », dont le financement annuel avoisine le milliard de dollars. (6) D’après ce journal, cette intervention secrète – qui aurait notamment permis de former 10 000 rebelles –, s’inscrit dans un « plus vaste effort de plusieurs milliards de dollars impliquant l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie », c’est-à-dire les trois États notoirement connus pour soutenir les factions extrémistes en Syrie. (7) Bien qu’il ait officiellement démarré à l’automne 2013, (8) nous verrons que l’engagement de la CIA dans ce pays avait été lancé en janvier 2012, et qu’il trouve ses origines profondes en 2011, dans le contexte trouble de la guerre de l’OTAN en Libye. (9) Ainsi, je décrirai ce qui s’apparente à une guerre secrète multinationale contre le régime syrien, les opérations de la CIA et de ses alliés étant distinctes du programme lancé en 2014 par le Pentagone afin de former des combattants pour lutter contre Daech. (10)

L’objectif de cet article n’est pas de défendre le régime el-Assad et ses soutiens étrangers, qui partagent une lourde responsabilité dans cette guerre civile meurtrière. (11) Néanmoins, je souhaite démontrer que les principales puissances occidentales – essentiellement les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France –, en sont militairement coresponsables du fait de leurs politiques profondes en Syrie. (12) Le but de cet article n’est pas non plus d’établir une vérité historique encore impossible à déterminer. En effet, j’étudierai essentiellement des opérations clandestines, qui sont protégées par le secret-défense et qui ne sont en principe pas revendiquées par les États qui en sont à l’origine. Or, ces actions confidentielles font parfois l’objet de fuites dans la presse, ou de confirmations officielles plutôt rares et bien souvent imprécises. Ainsi, en me basant sur des informations recoupées, je tenterai de démontrer que l’« inaction » militaire occidentale contre le régime syrien est un mythe entretenu par les médias (13) et les États clandestinement engagés dans ce conflit. Ce mythe déresponsabilise ces gouvernements, puisqu’il leur permet de nier, de déformer ou de minimiser l’ampleur de leurs interventions secrètes dans cette guerre civile (14) – notamment en rejetant la faute de l’essor de Daech et d’al-Qaïda en Syrie sur leurs alliés turcs et pétromonarchiques. Du fait du caractère confidentiel de leurs opérations, mon article relèvera de la « Politique profonde », telle que définie par l’auteur et ancien diplomate Peter Dale Scott : l’étude de « l’ensemble des pratiques et des dispositions politiques, intentionnelles ou non, qui sont habituellement refoulées dans le discours public plus qu’elles ne sont admises. » (15)

La suite : ICI

 

Attentats de Paris : opération reconquête en banlieue

Et bien sûr qui prend en premier ?

Les musulmans des banlieues dont la gestion aurait été confiée, contre large financement, au Qatar.

Si nous sommes d'accord pour qu'un nettoyage soit fait dans les banlieues françaises, à cause d'un gouvernement qui a abandonné sa souveraineté au Qatar, s'il y a un lieu à nettoyer pour que les Français reprennent la France, c'est bien le gouvernement criminel !

Et vous croyez que les français sont protégés en France, prenez connaissance de cet article :

4.700 gendarmes pour protéger les écoles juives, aucun pour protéger les écoles de nos enfants. Faut-il se convertir pour être protégé ?

4.700 gendarmes pour protéger les écoles juives, aucun pour protéger les écoles de nos enfants. Faut-il se convertir pour être protégé ? - See more at: http://www.info-contre-info.fr/societe/4700-gendarmes-proteger-ecoles-juives-aucun-proteger-ecoles-de-nos-enfants-faut-se-convertir#sthash.13m0rgNe.dpuf
4.700 gendarmes pour protéger les écoles juives, aucun pour protéger les écoles de nos enfants. Faut-il se convertir pour être protégé ? - See more at: http://www.info-contre-info.fr/societe/4700-gendarmes-proteger-ecoles-juives-aucun-proteger-ecoles-de-nos-enfants-faut-se-convertir#sthash.13m0rgNe.dpuf
4.700 gendarmes pour protéger les écoles juives, aucun pour protéger les écoles de nos enfants. Faut-il se convertir pour être protégé ? - See more at: http://www.info-contre-info.fr/societe/4700-gendarmes-proteger-ecoles-juives-aucun-proteger-ecoles-de-nos-enfants-faut-se-convertir#sthash.13m0rgNe.dpuf

Attentats de Paris : opération reconquête en banlieue

Grâce au déploiement de l'armée, l'état d'urgence devrait permettre de reprendre le contrôle de quartiers gangrénés par la délinquance et l'islamisme.

Par
Publié le | Le Point.fr
L'armée dans le 11e arrondissement de Paris au lendemain des attaques. Elle devrait également appuyer l'action de la police en banlieue.

L'armée dans le 11e arrondissement de Paris au lendemain des attaques. Elle devrait également appuyer l'action de la police en banlieue. © CITIZENSIDE/VINCENT EMERY

CIA Guerres Secrètes - Opérations Clandestines et révolutions colorées (vidéos)

CIA Guerres Secrètes 1/3 - Opérations Clandestines



CIA Guerres Secrètes 2/3 - La Fin des Illusions

CIA Guerres Secrètes Vol 3/3 - D'une guerre à l'autre

Un Journaliste a annoncé les attentats préparés par la CIA sur Paris 4 jours à l'avance . !

Est-ce que les services secrets français, Hollande et la CIA peuvent répondre à ces accusations ?

Un Journaliste a annoncé les attentats préparés par la CIA sur Paris 4 jours à l’avance … !

17 Nov 2015

ISIS France

Voici ce qu’aurait écrit ce journaliste 4 jours avant les attaques de Paris, le 9 novembre, relayé par truthernews . L’info est en partie au conditionnel car dure à vérifier, mais l’article date bien du 9 novembre .  En tous cas Le cache Google le prouve, et on ne voit pas de mise à jour.

D’après ce qui est indiqué par la source, ce journaliste serait actuellement traqué. Il est maintenant réfugié en Suisse où il demande l’asile politique car il craint pour sa vie (source)

Le 09 Novembre 2015, 4 jours avant les Attentats de Paris, le journaliste David Chase Taylor a publié cet article  :

« Alerte terroriste en France. La CIA veut créer une vague d’attaques Terroristes Islamistes en Novembre. Des Attaques de type ISIS sont attendues ».

Quelques Extraits de cet étonnant papier :

SUISSE, ZurichBasé sur les dernières informations et événements, il semble que le siège de la CIA sous le lac de Genève se prépare à exécuter une vague d’attentats terroristes islamiques en France. Ces attaques seront très probablement mises sur le dos du groupe terroriste soutenu par l’Etat connu comme ISIS.

Cela étant dit, des attaques associés de type ISIS ou néo-nazies - sur des demandeurs d’asile / réfugiés, en France, et / ou des attaques terroristes en France par des terroristes islamiques se présentant comme des demandeurs d’asile / réfugiés semble désormais être en route.

Dans ce qui semble être l’une des cibles des terroristes français , on a appris le 19 Octobre, 2015, que l’ Eurotunnel a été fermée pendant 4 heures après que des centaines de migrants ont pris d’assaut le terminal en France. En conséquence, le tunnel et / ou les demandeurs d’asile et les réfugiés peuvent être ciblés.

Dans ce qui semble être de la propagande d’attaque terroriste en France , on a appris le 23 Mars, 2015, que « la France est confrontée aujourd’hui à une menace terroriste sans précédent » . Traduction: la CIA suisse se prépare maintenant à exécuter une nouvelle vague d’attentats terroristes en France.

On ne sait pas ce que sera Exactement ce type d’attaques terroristes qui est maintenant prévu pour la France mais les attaques sur des aéroports français, des repères (par exemple, la Tour Eiffel), des réacteurs nucléaires, des trains et des écoles sont les plus susceptibles. Cela étant dit, il semble maintenant qu’une attaque de type 9/11- ou Malaisie Airlines MH370 peut être imminente.

Comme l’a signalé ad nauseam, le vol MH370 précédemment détourné qui a disparu par un coup de la CIA le 8 Mars 2014, a explicitement servi à préparer une attaque liées aux ADM et / ou à transporter des centaines de terroristes ISIS de l’Irak, de Jordanie et de Syrie, vers un pays occidental tel que la France.

Peu après que Truther.org ait publié un rapport le 20 Août, 2015, intitulé « la CIA prépare une vague d’attaques terroristes islamiques en France, à Paris », il a été révélé le 22 Août, 2015, que 2 membres des forces spéciales américaine ont neutralisés un tireur islamique dans un train à grande vitesse en France.

La notion que la CIA avait arrêté une attaque était un coup de publicité de la CIA visant à agiter le spectre terroriste sur les trains français juste avant qu’une attaque entre en scène.

Afin de préfigurer la terreur islamique en France, Russia Today a publié un article  le 23 Août, 2015, intitulé «les islamistes connus doivent être expulsés de France, affirme Le Pen après l’attaque du train ». Les commentaires en temps opportun de  Le Pen ont été conçus pour en déduire que les islamistes étaient encore en France juste avant une autre attaque.

Environ un mois plus tard, le 25 Septembre, 2015, il a été signalé qu’un gardien de nuit a été arrêté en France après avoir  photocopié des papiers djihadistes. Inutile de dire que l’incident a été fabriqué par la CIA afin de préfigurer la terreur islamique en France.

Afin de fournir un motif en temps opportun pour les attaques terroristes ISIS liées en France, il a été signalé le 28 Septembre, 2015, que la France a lancé ses premières frappes aériennes contre ISIS en Syrie. Considérant que la CIA a créé ISIS comme couverture pour des attaques terroristes nucléaires et biologiques, les frappes aériennes ne se produiront probablement jamais dans la réalité. (cf articles du jour où la France frappe des cibles fantômes)

source

 

 

Crash de l'A321 russe : la bombe placée sous un siège passager

Selon les experts, le crash aurait été provoqué par un explosif de forte puissance fabriqué en usine, donc identifiable sur ses origines.

Voir aussi :


Crash de l’A321: la bombe placée sous un siège passager

08:49 18.11.2015 (mis à jour 09:31 18.11.2015)

 

des débris de l`avion A321

La bombe ayant causé le crash de l’Airbus russe A321 aurait été placée sous un siège passager situé près d’un hublot.

D'après le journal russe Kommersant, les experts du Service fédéral de sécurité (FSB, services secrets russes), chargés d'enquêter sur le crash, ont découvert une partie du fuselage dont le revêtement était percé d'un trou d'environ un mètre de diamètre aux bords courbés vers l'extérieur. Selon les experts, il aurait été provoqué par un explosif de forte puissance fabriqué en usine.

"L'épicentre de l'explosion serait concentré au fond de la cabine. Selon l'enquête préliminaire, la bombe a été mise sous un siège passager situé près d'un hublot. Ainsi, son explosion a provoqué la destruction de l'empennage et la dépressurisation presque instantanée de la soute", écrit le journal.

Suite à l'explosion, l'Airbus "s'est désagrégé dans les airs et tous les passagers ont péri presque instantanément à cause d'une forte baisse de la pression".

Le journal a également ajouté que le comité d'enquête de la Fédération de Russie envisageait de lancer des poursuites pénales en lien avec l'attentat, dont les auteurs présumés sont des djihadistes de l'Etat islamique basés dans le Sinaï égyptien.

Un Airbus A-321 de la compagnie aérienne russe Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) s'est écrasé dans le Sinaï samedi 31 octobre peu après le décollage de l'aéroport de Charm el-Cheikh (Egypte). Aucune des 224 personnes se trouvant à bord de l'avion n'a survécu. Il s'agit de la catastrophe la plus grave dans l'histoire de l'aviation russe et soviétique.