Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2013

L’invasion silencieuse de l’Afrique et les mensonges de Hollywood.

C'est tout ce que ces criminels savent faire aller envahir et tuer les innocents pour placer leurs pions Illuminati et leur voler leurs richesses.

L’invasion silencieuse de l’Afrique et les mensonges de Hollywood.

Global Research, avril 05, 2013


Une invasion à grande échelle est en train de se dérouler en Afrique. Les Etats-Unis sont en train de déployer des troupes dans 35 pays africains, en commençant par la Libye, le Soudan, l’Algérie et le Niger. Signalée par l’agence de presse Associated Press le jour de Noël, cette information était absente de la plupart des médias anglo-américains.

L’invasion n’a pratiquement rien à voir avec « l’Islamisme », et presque tout à voir avec la mainmise sur les ressources, notamment les minerais, et une rivalité croissante avec la Chine. Contrairement à la Chine, les Etats-Unis et leurs alliés sont prêts à employer la violence, comme démontré en Irak, Afghanistan, Pakistan, Yémen et Palestine. Comme lors de la Guerre Froide, une certaine division du travail stipule que c’est au journalisme occidental et à la culture populaire de fournir une justification à la guerre sainte contre « l’arc de menace » islamiste, semblable en tous points à la soi-disant « menace rouge » d’une conspiration communiste mondiale.

A l’instar de la Ruée vers l’Afrique à fin du 19eme siècle, l’African Command (Africom) des Etats-Unis a créé un réseau de partenaires parmi les régimes africains compréhensifs et avides de pots-de-vin et d’armes américains. L’année dernière, Africom a organisé l’opération African Endeavor, commandée par l’armée US, avec la participation des forces armées de 34 pays africains. La doctrine « de soldat à soldat » d’Africom consiste à placer des officiers US à tous les échelons de commandement, du général au sous-officier. Il ne manque plus que les casques coloniaux.

C’est comme si le fier passé historique de libération de l’Afrique, de Patrice Lumumba à Nelson Mandela, était condamné à l’oubli par une nouvelle élite coloniale noire dont la « mission historique », avait averti Franz Fanon il y a un demi-siècle, était de servir de courroie de transmission à « un capitalisme acculé au camouflage ».

Un exemple frappant est celui du Congo occidental, une région stratégique en minerais, contrôlé par un groupe atroce connu sous le nom de M23 et qui est lui-même contrôlé par l’Ouganda et le Rwanda, tous deux à la solde de Washington.

Planifié depuis longtemps comme une « mission » pour l’OTAN, sans parler des zélés Français dont les causes perdues coloniales sont restées à travers de la gorge, la guerre en Afrique est devenue urgente en 2011 lorsque le monde arabe semblait se libérer des Moubaraks et autres serviteurs de Washington et de l’Europe. L’hystérie provoquée dans les capitales impériales ne doit pas être sous-estimée. Des bombardiers de l’OTAN furent expédiés non pas à Tunis ou au Caire mais en Libye, où Kadhafi régnait sur les plus grandes réserves de pétrole en Afrique. Une fois la ville de Sirte réduite en poussière, les commandos d’élite britanniques ont dirigé les milices « rebelles » dans une opération qui depuis a été révélée et qualifiée de « bain de sang raciste ».

Le peuple indigène du Sahara, les Touaregs, dont les combattants berbères étaient protégés par Kadhafi, se sont enfuis à travers l’Algérie vers le Mali, où les Touaregs réclament depuis les années 60 un état indépendant. Comme l’a fait remarquer Patrick Cockburn, toujours attentif, c’est ce contentieux local, et pas al-Qaeda, que l’Occident craint le plus dans cette région de l’Afrique... « bien que pauvres, les Touaregs sont souvent assis sur d’immenses réserves de pétrole, de gaz, d’uranium et d’autres minerais précieux ».

Comme conséquence de l’attaque France/US contre le Mali le 13 janvier, une attaque contre un site gazier en Algérie s’est terminée dans un bain de sang, provoquant chez (le premier ministre britannique) David Cameron des réactions aux relents de 11 Septembre. L’ancien chargé des relations publiques de la chaîne de télévision Carlton s’est emporté sur une « menace globale » qui requiert « des décennies » de violences occidentales – c’est-à-dire la mise en place du modèle économique prévu par l’Occident pour l’Afrique, ainsi que le viol d’une Syrie multi-ethnique et la conquête d’un Iran indépendant.

Cameron a envoyé des troupes britanniques au Mali, et un drone, tandis que son chef des armées, l’expansif Général Sir David Richards, adressait « un message très clair aux djihadistes du monde entier : ne venez pas nous chercher des noises. Nous riposterons avec vigueur. » – exactement ce que les djihadistes avaient envie d’entendre. La trainée sanglante laissée par les victimes (toutes musulmanes) du terrorisme de l’armée britannique, et les affaires de torture « institutionnalisée » qui sont portées devant les tribunaux, apportent la touche d’ironie qui manquait aux propos du général. J’ai eu un jour à subir la « vigueur » de Sir David lorsque je lui ai demandé s’il avait lu la description faite par la courageuse féministe afghane Malalaï Joya du comportement barbare dans son pays des occidentaux et leurs alliés. « Vous êtes un défenseur des Taliban » fut sa réponse. (Il s’en excusa plus tard)

Ces sordides personnages sortent tout droit d’un roman d’Evelyn Waugh et nous font ressentir tout le souffle de l’histoire et l’hypocrisie. Le « terrorisme islamique » qui est leur excuse pour perpétuer le vol des richesses africaines est une de leurs propres inventions. Il n’y a plus aucune excuse pour avaler les histoires débitées par BBC/CNN et ne pas connaître la vérité. Lisez le livre de Mark Curtis, Secret Affairs : Britain’s Collusion with Radical Islam (Serpent’s Tail) [affaires secrètes : la collusion de la Grande-Bretagne avec l’islam radical – NdT] ou celui de John Cooley Unholy Wars : Afghanistan, America and International Terrorism (Pluto Press) [guerres impies : afghanistan, amérique et le terrorisme international – NdT] ou The Grand Chessboard [en français « le grand échiquier », chez hachette – NdT] par Zbigniew Brzezinski (HarperCollins) qui joua le rôle de sage-femme dans la naissance du terrorisme fondamentaliste moderne. En effet, les moudjahidin d’Al-Qaeda et des Talibans ont été créés par la CIA, son équivalent Pakistanais l’ISI, et le MI6 britannique.

Brzezinski, qui fut le Conseiller à la Sécurité Nationale du Président Jimmy Carter, décrit une directive présidentielle secrète de 1979 qui devint le point de départ de ce qui est aujourd’hui présenté comme une « guerre contre le terrorisme ». Pendant 17 ans, les Etats-Unis ont délibérément formé, financé, armé et lavé le cerveau de djihadistes qui « entrainèrent toute une génération dans la violence ». Le nom de code de l’opération étaitOperation Cyclone, et faisait partie du « grand jeu » destiné à faire tomber l’Union Soviétique mais qui a fait tomber les tours jumelles.

Depuis, l’information que des gens intelligents et éduqués ingurgitent et régurgitent est devenue une sorte de journalisme de parc d’attraction, épaulée comme jamais par Hollywood et son permis de mentir, et de mentir encore. Il y a le film en préparation sur Wikileaks de Dreamworks, un tissu de mensonges inspiré par le livre perfide de deux journalistes du Guardian devenus riches ; et il y a le film Zero Dark Thirty, qui promeut la torture et l’assassinat, dirigé par l’Oscarisée Kathryn Bigelow, la Leni Riefenstahl des temps modernes, qui diffuse la voix de son maître comme le faisait jadis le metteur en scène chéri du Führer. Tel est le miroir sans tain qui donne à peine un aperçu de tout ce que le pouvoir commet en notre nom.

John Pilger

http://johnpilger.com/

Article original en anglais :

The Real Invasion of Africa is Not News, and a Licence to Lie is Hollywood’s Gift, 30 janvier 2013

Traduction par VD pour le Grand Soir



Chavez :"Obama, tu es un imposteur, tu fais pitié".

A mourir de rire !

Un homme LIBRE comme il faudrait qu'il y en existe des millions !

C'est sûr qu'il ne pouvait que déranger l'Empire !

Cette vidéo vient en réponse aux attaques d'Obama contre Hugo Chavez.


"Le gouvernement d'Hugo Chavez restreint les droits universels du peuple vénézuélien, menace les valeurs démocratiques et met en péril la sécurité de la région". Barack Obama, Président des Etats-Unis, le 19 Décembre 2011 dans le journal "El Universal".

Cette vidéo est la réponse du Président Chavez, le même jour, lors d'un conseil des ministres.

Chavez :"Obama, tu es un imposteur, tu fais pitié".

http://www.youtube.com/watch?v=bQ-yKdiD1kY

Petite banniere 400x50

 

17:05 Publié dans International, Obama, Trump, Sionisme, Oligarchie, LDJ, USA, Israël, Vénézuela | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Hugo Chavez - L'ONU est une mascarade, discours mémorable en citant Noam Chomsky !

Chavez : L'Onu est une mascarade, puis son discours mémorable à l'Onu.

Lors d'une entrevue réalisée durant sa visite en Équateur, la secrétaire d'état américaine, Hillary Clinton, fait des déclarations contre le président du Venezuela et la politique vénézuélienne. Le président Chavez lui rappelle que la politique américaine a engendré 40 millions de pauvres aux États-Unis seulement. Il envoie également ses applaudissement pour le peuple Iranien et le peuple Palestinien, réprimande les crimes de guerres d'Israël, dénonce l'impérialisme américain ainsi que la corruption à l'ONU.


Chavez : L'ONU est une mascarade !

http://www.youtube.com/watch?v=GeLulL1l3mQ

Chavez : discours mémorable à l'Onu 1/2

http://www.dailymotion.com/video/xdugzi_chavez-discours-memorable-a-l-onu-1_news#.UWGFbTcal68

Chavez : discours mémorable à l'onu 1/2 par librepenseur007

Chavez : discours mémorable à l'Onu 2/2
http://www.dailymotion.com/video/xduh6n_chavez-discours-memorable-a-l-onu-2_news#.UVeSBzcal68


Chavez : discours mémorable à l'Onu 2/2 par librepenseur007


Les indispensables de Noam Chomsky

Vous trouverez ci-dessous,  les livres indispensables de Noam Chomsky
(sur la politique et la société) pour découvrir sa pensée :



Petite banniere 400x50

 

16:39 Publié dans International, ONU, Sionisme, Oligarchie, LDJ, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes !

Voilà le joli monde qu'ont déjà mis en place les Illuminati-sionistes-reptiliens pour nous et pour nos enfants !

Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes !

 A télécharger en PDF : ICI

MeilleurDesMondes.jpg

Dans ce livre visionnaire écrit dès 1932, Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus. Dans cette société future, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population. De la plus intelligente à la plus stupide: les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles). Le "meilleur des mondes" décrit aussi ce que serait la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude"...

 


 


Offshore Leaks : comment "Le Monde" a remonté la piste d'Elie de Rothschild

Voici qui vient compléter la liste des 50 Banksters, les plus gros détenteurs de la dette française qui s'enrichissent sur le dos du Peuple.

La dynastie des Rothschild qui manquait dans la liste dont nous nous étions étonnés qu'elle n'apparaissait pas et pour cause.

Elle bénéficie de 18 sociétés écrans dont les sièges sont dans des paradis fiscaux, dont le Vatican, nous imaginons !

Banksters : Les 50 plus gros détenteurs de la dette française qui s'enrichissent sur le dos du Peuple !
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/04/03/bankst...

Et qui est un grand ami de Edouard de Rothschild de la branche Française ? Devinons ?
Global Asset Management, est-ce que cela vous dit quelque chose ?

La Saga des 4 frères Sarkozy

http://www.mecanopolis.org/?p=20384
http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2010/10/Les...


Edouard de Rothschild,
l'apolitique - Président de France Galop, associé-gérant de Rothschild & Cie Banque, administrateur de Libération et de Global Asset Management



Edouard de Rothschild. Photo © France Galop / Thierry Orban

Edouard de Rothschild est ami avec Nicolas Sarkozy et son épouse Cécilia "depuis longtemps". Il est même arrivé au président de France Galop, où il a succédé à Jean-Luc Lagardère, de passer ses vacances avec le couple à La Baule. Le descendant des célèbres banquiers rappelle quoi qu'il en soit au journal Le Monde qu'il "ne fait pas de politique" et qu'il a autant d'amis à gauche qu'à droite. Son entrée au capital de Libération à l'automne 2004 l'y a peut-être aidé.
http://www.journaldunet.com/economie/dirigeants/patrons-sarkozy/3.shtml 

 

David de Rothschild est un banquier français, né le 15 décembre 1942 à New York (États-Unis). Il est le fils du baron Guy de Rothschild (1909-2007), et d'Alix Schey de Koromla. Il est le demi-frère de Édouard de Rothschild.

David de Rothschild dirige actuellement les banques Rothschild & Cie et NM Rothschild & Sons depuis leur réunion en 2003 au sein de l'entité Groupe Rothschild.
Il est aussi membre du conseil d'administration du groupe Casino
.
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_de_Rothschild


Le Monde | 05.04.2013 à 14h26 • Mis à jour le 05.04.2013 à 17h49
 
Offshore Leaks : comment "Le Monde" a remonté la piste d'Elie de Rothschild
 
L'enquête Offshore Leaks a mis au jour un empilement de sociétés écrans dont le bénéficiaire réel était le baron Elie de Rothschild, mort en 2007.

L'exemple Rothschild est intéressant dans la mesure où son nom n'apparaissait pas à l'origine dans la liste de noms dont "Le Monde" a eu connaissance.

Anne Michel, auteure de l'enquête, explique comment elle a remonté la piste menant à
ces dix-huit sociétés écrans.

L'enquête complète sur Elie de Rothschild est à lire en
Edition abonnés.
 
Offshore Leaks :
comment "Le Monde" a remonté la piste d'Elie de Rothschild