Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2014

GAZA/Israël : Le conflit reprend faute pour Israël d'accepter toutes les conditions du Hamas !

Après une courte trêve unilatérale de Tsahal sur les attaques air, terre, mer, dirigées contre la Bande de Gaza sans remplir toutes les conditions du cessez le feu, demandées par le Hamas, les opérations de Tsahal ont repris ! L'état sioniste entend se contenter des accords proposés par les Egyptiens qui ne tiennent pas compte des revendications du Hamas.

Il faut dire aussi que Kerry a été mandaté au Caire par Obama, ce qui pourrait avoir fait réfléchir l'état sioniste sur sa décision de suspendre ses opérations !

Obama a-t-il promis encore de larges dons à l'état sioniste ?

Déjà en juin dernier, Kerry avait apporté la somme de 576 dollars à Al-Sissi, leur nouveau pion mis en place en Egypte et qui ne peut pas être autrement que partial vis-à-vis des Palestiniens.

23 juin 2014 - ÉGYPTE Kerry au Caire et dégel des aides américaines

"Kerry apporte 576 millions de dollars", titre le journal égyptien. "Le chef de la diplomatie américaine John Kerry a effectué le 22 juin la première visite en Egypte d'un responsable américain de haut niveau depuis la prise de fonction du nouveau président, le maréchal Abdelfattah Al-Sissi. Cela coïncide avec le dégel de 576 millions de dollars d'aides américaines", explique le journal. Les Américains avaient partiellement bloqué leurs aides après le renversement par l'armée de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi et la vague de répression qui s'était ensuivie. Cette visite intervient à la veille du déplacement de John Kerry à Bagdad, où il tentera ce lundi de convaincre le Premier ministre de former un gouvernement d'union nationale.

http://www.courrierinternational.com/breve/2014/06/23/ker...

Dossier: Le conflit au Proche-Orient

Israël/Gaza: Tsahal suspend ses opérations
12:42 15/07/2014
TEL AVIV, 15 juillet - RIA Novosti

L'armée israélienne (Tsahal) a suspendu ses actions militaires dans la bande de Gaza, a annoncé mardi le porte-parole de l'armée Peter Lerner.

"En conformité aux directives du gouvernement, l'Armée de  Défense d'Israël a actuellement cessé le feu. Nous restons vigilants et sommes aussi bien prêts tant à défendre qu'à attaquer", a déclaré le porte-parole.

"Si l'organisation terroriste Hamas tire sur Israël, nous riposterons", a-t-il souligné.

Auparavant, Tel Aviv a annoncé qu'il acceptait la trêve proposée par l'Egypte.

Le plan de paix avancé par l'Egypte, médiateur traditionnel entre Israël et l'enclave palestinienne, propose un cessez-le-feu bilatéral et des négociations au Caire.

Le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a rejeté la trêve faute d'un accord exhaustif prévoyant l'arrêt des bombardements, la fin du blocus de Gaza établi en 2006, l'ouverture du poste-frontalier de Rafah avec l'Egypte et la libération de prisonniers palestiniens.

http://fr.ria.ru/world/20140715/201822872.html

 

PO: Israël reprend ses frappes sur Gaza

Dossier: Le conflit au Proche-Orient

PO: Israël reprend ses frappes sur Gaza
17:22 15/07/2014
TEL AVIV, 15 juillet - RIA Novosti
Israël a rompu le cessez-le-feu unilatéral introduit mardi matin suite aux tirs de roquettes palestiniennes, a appris l'agence RIA Novosti auprès du service de presse de l'armée israélienne.

"Nous avons relancé l'offensive, les détails seront communiqués par la suite", a expliqué l'interlocutrice de l'agence. 

Depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, 35 roquettes palestiniennes ont été tirées sur le sud, le centre et le nord de l'Etat hébreu. 

Mardi matin, Israël a accepté la trêve proposée par l'Egypte, médiateur traditionnel entre l'Etat hébreu et les islamistes du Hamas, et prévoyant des négociations au Caire entre les parties en conflit.

© RIA Novosti.

Les islamistes palestiniens au pouvoir dans la bande de Gaza ont rejeté l'offre faute d'un accord exhaustif prévoyant l'arrêt des bombardements, la fin du blocus de Gaza établi en 2006, l'ouverture du poste-frontalier de Rafah avec l'Egypte et la libération de prisonniers palestiniens.

 

Gaza/Israël/ Haïfa: le Hezbollah fête un anniversaire ...

mardi, 15 juillet 2014 10:14

Haïfa: le Hezbollah fête un anniversaire ...

 
 
 
 
IRIB- En ce huitième jour de la guerre contre Gaza, les brigades Qassam ont tiré plusieurs missiles R160 contre la ville "désormais" bien accessible de Haïfa . le port stratégique est situé à 140 kilomètres du nord de la bande de Gaza. mais ce 15 juillet rappelle un évenement particulier : en 2006, le Hezbollah, alors en pleine guerre contre Israël a tiré ses missiles Raad et Kheybar contre Haïfa. à l'époque personne ne croyait que la Résistance palestinienne, munie de cailloux puisse un jour viser Haïfa ...
 
 
 

Scoop ! GAZA ! L'état sioniste criminel a perdu la guerre contre la résistance armée de Gaza !

Vous ne lirez jamais tout cela dans les merdias européens et vous allez bientôt savoir pourquoi !

La démission immédiate de Benyamin Netanyahu est demandée car il a sous-estimé les capacités de l'armée de la résistance, les brigades d'Ezzeddin Qassam, que les juifs ont été mis en danger, car Israël a été touché par plusieurs missiles ainsi que leurs centrales nucléaires sur lesquelles il faut craindre des fuites !

Restez à l'écoute mais pour l'instant deux premières infos : 

L'opération «Bordure de protection » a échoué (vice-Ministre israélien de la guerre)

IRIB- Selon le site d'information,  Palestine al-Youm, le vice-ministre  israélien de la guerre Dany Danon a avoué que l'opération de «Bordure de protection »  contre Gaza a échoué. Après l'acceptation par le régime sioniste du plan du cessez-le-feu proposé par l'Egypte, le vice-Ministre israélien de la guerre a avoué que l'opération contre la bande de Gaza qui a duré 8 jours a échoué. Il a réclamé, par la suite, la démission immédiate du premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu.  Il a dit également que  L'acceptation du cessez-le-feu est une gifle infligée aux Israéliens.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/332951-l-op%...


Gaza: L'armée israélienne lève les mains!!

IRIB-  L'armée du régime israélien  a suspendu ses actions militaires dans la bande de Gaza, a annoncé mardi le porte-parole de l'armée Peter Lerner. "En conformité aux directives du gouvernement, l'Armée de  Défense d'Israël a actuellement cessé le feu. Nous restons vigilants et sommes aussi bien prêts tant à défendre qu'à attaquer", a déclaré le porte-parole. "Si  Hamas tire sur Israël, nous riposterons", a-t-il souligné. Auparavant, Tel Aviv a annoncé qu'il acceptait la trêve proposée par l'Egypte. Pour sa part, le mouvement de la résistance islamique Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a rejeté la trêve faute d'un accord exhaustif prévoyant l'arrêt des bombardements, la fin du blocus de Gaza établi en 2006, l'ouverture du poste-frontalier de Rafah avec l'Egypte et la libération de prisonniers palestinien

En vertu de ce projet  du cessez-le-feu proposé par l'Egypte prévoit :

- Israël arrête ses attaques contre la bande de Gaza, depuis mer, air et mer, et qu'il n'y aura aucune offensive terrestre  à Gaza et que les citoyens ne seront pas visés par des attaques d'Israël.

- les groupes de la résistance palestiniens stopperont toutes leurs attaques de représailles, depuis Gaza, contre les territoires occupés. Ces attaques comportent des attaques terrestres, aériennes, et maritimes. Les tirs de divers types de missiles aussi devront être stoppés.

- les points de passage (à Gaza) seront ouverts et la circulation des personnes et des marchandises sera facilités par la stabilisation de la situation sécuritaire.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/332944-l-arm...s


 

Le tango argentin de Vladimir Poutine

Et pendant ce temps-là Poutine, le meilleur VRP pour défendre les intérêts de son pays, cumule les réussites et participe au 6ème sommet des BRICS pour créer leur banque de développement pour écarter le dollar US et par la même occasion, Rothschild qui a la mais mise sur la FED, le FMI et toutes les banques mondiales ! 

Le tango argentin de Vladimir Poutine

Dossier: Vladimir Poutine en Amérique latine

Nezavissimaïa gazeta
11:26 14/07/2014
MOSCOU, 14 juillet - RIA Novosti
Après avoir visité Cuba, le Nicaragua et l'Argentine, Vladimir Poutine est arrivé hier au Brésil participer au 6e sommet des Brics qui se tiendra le 15 juillet à Fortaleza, écrit lundi 14 juillet le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Le président russe visite les pays latino-américains qui ont besoin de l'aide de la Russie.

Ainsi, à Cuba, première escale du parcours du chef de l'État, a vu 90% de sa dette envers la Russie être effacée - les 10% restants seront remboursés sur 10 ans en tranches semestrielles égales, et réinvestis dans l'économie cubaine. Il s'agissait d'une immense dette dépassant
35 milliards de dollars, dont 31,7 milliards effacés.

Au Nicaragua, où Poutine s'est rendu pour une visite non annoncée (son entretien avec le président Daniel Ortega était initialement prévu à La Havane), les parties ont évoqué la coopération multisectorielle pour le développement du pays.

Vladimir Poutine a promis de se pencher sur la question des fournitures de blé de Russie "pour satisfaire les besoins prioritaires" du pays. De plus, la Russie livrera au Nicaragua du matériel agricole, une base de maintenance, et elle pourrait y déployer des stations terrestres GLONASS (l'équivalent russe du GPS). Mais surtout, la Russie contribuera à la construction d'un grand canal interocéanique comme une alternative à celui de Panama.

Dans le cas de l'Argentine, la Russie a promis de nouveaux projets dans le secteur énergétique. Poutine a rappelé que plus de 20% de l'énergie hydroélectrique du pays étaient fabriqués avec des équipements russes et espère que les compagnies russes rejoindront activement le programme de modernisation et de construction de nouveaux barrages. Et l'accord signé sur la coopération pour l'utilisation du nucléaire pacifique posera les bases de la coopération russo-argentine en la matière.

Manifestement, l'Argentine devient un partenaire de premier plan pour la Russie en Amérique Latine, depuis que la présidente Cristina Fernandez de Kirchner s'est solidarisée avec la Russie vis-à-vis de la Crimée, reprochant à l'Occident d'utiliser des doubles standards quant aux référendums en Crimée et dans les îles Malouines. Moscou et Buenos Aires, tous les deux, adoptent également une attitude critique envers le système financier international.

Vladimir Poutine passera trois jours au Brésil. Hier, il a assisté à la finale de la Coupe du monde à Rio de Janeiro et a participé à la cérémonie symbolique du passage du relais du Mondial du Brésil à la Russie. Aujourd'hui, le président russe s'entretiendra avec son homologue Dilma Rousseff et rencontrera les représentants du milieu d'affaires.

Le 15 juillet, le président russe arrivera à Fortaleza où se tiendra le 6e sommet des Brics.

Les dirigeants du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud signeront plusieurs accords – sur la création d'une banque de développement des Brics et d'un pool de réserves de change. Le rôle de cette banque consistera à financer des projets d'infrastructure communs. Il est prévu de constituer à parts égales entre les cinq pays un capital de départ (50 milliards de dollars) et un fonds anticrise (100 milliards de dollars).

La Russie a également besoin de l'Amérique Latine. Le renforcement des relations avec cette région indique qu'elle a réussi à percer un certain isolement international.

 

Rothschild veut s'emparer de la banque iranienne ! Poutine efface la dette de Cuba !

Bientôt le tour de l'Iran ?

Soyez attentifs à ce qui se passe entre les USRAËL et le QATAR !

Voir la vidéo en bas de l'article.

Lundi, 14 juillet 2014 18:38

Le Qatar va acheter des missiles Patriot pour 11 milliards de dollars

 
 
 
IRIB-L'émirat du Qatar va acquérir pour 11 milliards de dollars de missiles Patriot et d'hélicoptères d'attaque Apache auprès des Etats-Unis, ont annoncé des responsables du Pentagone à l'AFP lundi.

Le ministre de la Défense du Qatar, Hamid ben Ali Al-Attiyah, a signé le contrat à l'issue d'entretiens avec son homologue américain Chuck Hagel à Washington, ont précisé ces responsables qui s'exprimaient sous le couvert de l'anonymat.

Le Qatar entend ainsi s'équiper pour contenir la menace qu'il voit dans l'Iran voisin (ndlr : et non pas en Israël!!), expliquent-ils.

Dans le détail, l'émirat acquiert une dizaine de radars et 34 lanceurs de missiles Patriot destinés à la défense anti-missile. En outre, Doha achète 24 hélicoptères d'attaque Apache et des missiles anti-char Javelin, selon les mêmes sources.

Il s'agit du plus gros contrat d'armement passé cette année par les Etats-Unis.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/332866-le-qa...

Rothschild veut s'emparer de la banque iranienne !

La Banque Rothschild  qui contrôle toutes les banques centrales mondiales, asservissent les gouvernements et leurs peuples grâce à la dette. 

 Trois nations résistent à l’hégémonie de la Banque Rothschild, Cuba, La Corée du Nord et l’Iran.

 Jusqu’à quand pourront-ils résister? Difficile à dire, toujours est-il que tous les conflits, toutes les oppositions entre grandes nations contribuent à la main mise de La Banque Rothschild sur la destinée de notre planète.

 

http://www.youtube.com/watch?v=wpavWRvF8Mo

Vladimir Poutine le sait, c'est la raison pour laquelle, il a effacé la dette de Cuba envers la Russie pour ne pas accabler ce pays et trouver des moyens de coopération pétrolière et pourl'éducation. Poutine a-t-il l'intention de créer une base militaire à Cuba ?

Vladimir Poutine efface la dette de Cuba envers Moscou

http://www.youtube.com/watch?v=iCec3q0C7bs

Vladimir Poutine, en visite à Cuba, a rencontré l’ancien président Fidel Castro. Ce voyage officiel vise à marquer un resserrement des liens politiques et économiques entre Moscou et La Havane, son plus ancien allié en Amérique Latine.

Juste avant son départ de Moscou, le président russe a promulgué un accord annulant 90% de la dette contractée par Cuba auprès de l’ex-URSS : un geste fort destiné à relancer la coopération avec Cuba.

“Je veux insister sur le fait que nous créons de nouvelles conditions pour développer les relations entre nos deux pays, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’effacer l’ancienne dette de Cuba envers l’Union Soviétique qui s‘élève à 35 milliards de dollars. Nous allons effacer 90% du total, et les 10% qui restent seront investis dans des projets d‘éducation” a-t-il annoncé.

Raul Castro et Vladimir Poutine ont ensuite signé une série de dix accords destinés à accroître la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’exploitation pétrolière.

Le président russe s’est ensuite envolé au Nicaragua. Il entame une tournée en Amérique Latine, qui l’emmènera en Argentine puis au Brésil où il participera au sommet des BRICS.

http://fr.euronews.com/2014/07/12/vladimir-poutine-efface-la-dette-de-cuba-envers-moscou/

 

12/07 06:05 CET