Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2010

Vente de l'Or Français par Sarko

Ami Guillotin où es-tu ??


http://www.dailymotion.com/video/xdb4j3_vente-de-l-or-francais-par-sarko-am_news

 

 

 

10/05/2010

Le moment est venu !

Une analyse sur la crise financière et des conclusions à en tirer pour l'humanité.
Le Nouvel Ordre Mondial à tout prix !

 

Livre à télécharger : Le-Moment-Est-Venu.pdf

 

Le Moment Est Venu.

28/03/2010

NO SARKOZY DAY dans toute la FRANCE

Une rétropective de l'évènement No Sarkozy Day, avec une manifestation prévue pour le 8 mai 2010 à Paris.



16/02/2010

Indépendance vis-à-vis de Sarkozy: ça chauffe entre Elkabbach et Bourdin

Jean-Pierre Elkabbach était l'invité de Thomas Hugues dimanche sur la Cinq, pour l'émission Médias Le Mag.

Sur le plateau de France5, l'interviewer politique d'Europe1 a taclé son confrère et concurrent de RMC, Jean-Jacques Bourdin. Jean-Pierre Elkabbach, qui est de ceux qui acceptent d'aller à l'Elysée pour interviewer Nicolas Sarkozy,  "dénonce l'attitude, à ses yeux, hypocrite de Jean-Jacques Bourdin", qui refuse ces mêmes invitations du président, écrit LePoint.fr.

Sarkozy Bourdin Elkabbach


"Demandez à Bourdin, ce qu'il faisait à l'Élysée, il y a quelques soirs pour la décoration de quelqu'un", a lancé Jean-Pierre Elkabbach sur France 5. "Et ce qu'il a fait pour aller demander, gentiment, discrètement, sous la cape, au Président, de pouvoir l'interroger un jour. Moi, je le fais ouvertement et ça se fait !"

Jean-Jacques Bourdin vient de lui répondre ce mardi matin sur son blog. Dans un billet intitulé "Jean-Pierre Elkabbach a menti", le journaliste de RMC écrit: "Mal informé ou mal intentionné, il a affirmé que je m'étais précipité chez Nicolas Sarkozy lors d'une remise de décoration mardi dernier pour le supplier de venir répondre à nos questions sur RMC."

Blog de Jean-Jacques Bourdin



Avant d'ajouter: "Jean-Pierre Elkabbach, cultivant l'ambiguïté, a même laissé entendre que je serais prêt à me rendre à l'Élysée pour une interview. Il m'a accusé d'être un imprécateur, un faux dur...".

Au sujet de sa présence la semaine dernière à l'Elysée, Bourdin écrit: "La vérité concernant mardi dernier : j'étais à l'Élysée, invité par une amie décorée ce jour-là par Nicolas Sarkozy. En plus de 30 ans de journalisme, c'est la troisième fois que je mettais les pieds 'au palais'. Après la cérémonie, Nicolas Sarkozy s'est approché de moi et s'est étonné que je n'accepte pas d'aller l'interviewer à l'Élysée. Je lui ai expliqué ma position, clairement et précisément. Je ne veux pas me prêter à une opération de communication."

Jean-Jacques Bourdin finit par un tacle bien appuyé envers Jean-Pierre Elkabbach: "Attiré par le pouvoir, au service des pouvoirs depuis tant d'années, il a une conception du journalisme et de l'indépendance des journalistes que je ne partage pas."

Un clash qui ramène à cette phrase qu'écrivait Marianne2 la semaine dernière à propos du tacle d'Aphatie envers le rédac chef de RMC:  "On sait que les grands interviewers du matin, Aphatie, Elkabbach et Bourdin se détestent cordialement."

 

http://www.lepost.fr/article/2010/02/16/1943826_independa...

10/02/2010

En "off", Besson se lâche

Par LEXPRESS.fr, publié le 09/02/2010

Le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, Eric Besson, attaque les médias.

REUTERS/Jacky Naegelen

Le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, Eric Besson, attaque les médias.

Invité de RMC ce mardi pour revenir sur le séminaire gouvernemental de la veille, le ministre de l'Immigration et de l'identité nationale, Eric Besson s'est lâché: "Sarkozy a raison: les médias il faut les passer à la kalachnikov."

Avec la montée en puissance des réseaux sociaux, tout finit aujourd'hui par se savoir. Ce mardi, le rédacteur en chef de RMC tweete: "Humour...? Besson en coulisses RMC ce matin: 'Sarkozy a raison: les médias il faut les passer à la kalachnikov'". Cette information, relayée sur LePost, au lendemain de la fin du débat sur l'identité nationale, place à nouveau le ministre sur le devant de la scène.

Qui aime bien, châtie bien?

En plus de porter plainte contre les médias quand ces derniers le parodient, Eric Besson se laisse aller à de mauvaises blagues. De l'humour... C'est en tout cas ainsi que le ministre a immédiatement justifié ses propos. Sur LePost, "l'assistante de Jean-Jacques Bourdin présente à ce moment-là, raconte: 'C'était 5 minutes avant l'antenne. Besson a immédiatement rajouté: 'je plaisante", avec un sourire...'"

Le ministre de l'Immigration n'en est pas à sa première attaque envers les médias. On se souvient du doigt d'honneur fait aux caméras de Canal +. A cette époque, il pensait déjà échapper aux regards des journalistes.


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/en-off-besson-...