Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2011

L'ère nouvelle et la libération du karma

23 septembre 2011

La libération du karma

La Terre se comporte comme un immense circuit électrique. Il existe une cavité électromagnétique située entre notre planète et la dernière couche de l'ionosphère, à environ 55 kilomètres de distance de sa surface. Les propriétés résonantes de cette zone furent découvertes par le physicien allemand Winfried Otto Schumann entre 1952 et 1957. Elles permettent de mesurer la fréquence ou taux vibratoire moyen de notre planète. La résonance de Schumann, qui donne en quelque sorte la mesure du battement de coeur de la Terre, était de 7,8 Hz depuis des milliers d'années. Mais à partir de 1980, cette fréquence s'est accélérée, d'abord lentement, puis de plus en plus rapidement à partir de l'année 2000, au point de dépasser aujourd'hui le niveau de 12 Hz.

009L'accélération du taux vibratoire de notre planète fait qu'en termes de perception ressentie du temps, 24 heures actuelles de durée de vie correspondent à seulement 14 heures d'avant 1980 ! C'est comme si le temps s'était brutalement emballé, ce qui a bien sûr pour conséquence de modifier complètement nos biorythmes et les cycles d'organisation de nos activités quotidiennes ! L'accélération vibratoire a déjà des répercussions physiques sur l'homme lui-même : allongement important de la durée de la vie, augmentation rapide de la taille moyenne des individus, assouplissement de la plasticité de l'organisme, diminution de la pilosité, accélération de la réactivité neuronale entraînant une intensification de la sensibilité ainsi qu'une modification rapide des habitudes et des comportements sociaux. 

Mais, pour le moment, c'est surtout au niveau de la vie intérieure et du développement des capacités extrasensorielles que les choses semblent s'accélérer. Pour nous aider à intégrer les changements énergétiques liés à l'éthérisation de la Terre, faciliter notre transition vers la Nouvelle Ère et permettre l'élargissement rapide du champ de perception de notre conscience, des missions spirituelles ont été organisées ; des aides spirituelles nous parviennent actuellement de différents êtres et de différentes régions du Cosmos, si bien que l'accès à la multidimensionnalité, qui était jusqu'à présent réservé aux Maîtres spirituels et aux êtres réalisés au terme d'un long processus d'éveil de la conscience échelonné sur de nombreuses réincarnations, est désormais ouvert à chacun d'entre nous.

La principale différence entre la perception qu'ont les Maîtres spirituels de notre monde et celle du commun des mortels, c'est qu'ils ne sont plus dirigés par leur ego comme le sont les autres hommes. N'étant plus dirigés par leur ego, ils se sont affranchis de leur karma, c'est-à-dire qu'ils ont acquis la liberté de choisir eux-mêmes leur destinée sans limitation d'aucune sorte. Ils vivent dans la paix et dans l'harmonie ; débarrassés de leurs peurs et de leurs angoisses, ils se contentent de se laisser guider par l'Esprit qui dirige entièrement leur vie. Les Orientaux nomment Samadhi cet état de grâce, cette joie, cet amour et cette lumière indicibles qu'ils semblent émaner d'eux et rayonner autour d'eux et qui n'est en réalité qu'une conséquence de leur libération karmique.

En ce qui me concerne, je n'ai malheureusement pas encore réussi à apprivoiser totalement mon ego ni à mener l'expérience de l'âme humaine incarnée jusqu'au terme de son évolution dans le plan physique. Je ne prétends donc pas connaître tous les aspects du processus qui conduit à la libération et je ne tiens d'ailleurs pas à me poser en guide spirituel. En dehors des épreuves douloureuses que j'ai eu à traverser, j'ai également vécu des moments au cours desquels je me sentais allégé, dilaté et conscient de faire partie de l'Unité du Tout, plongé dans un état de joie et de paix proche du Samadhi. Mon expérience de la dualité m'a ainsi permis d'acquérir quelques bribes de connaissance, puis, en procédant par extrapolation, d'accéder à certaines informations que je souhaiterais simplement vous faire partager.

Je ne vais pas vous raconter ma vie dans les détails ; mon objectif est seulement de témoigner de l'existence en nous d'une conscience supérieure, de cette Superconscience qu'est le "Moi Divin" évoqué par Sri Aurobindo, Ramana Maharshi, Sivananda, Paramahansa Yogananda, Ma Ananda Moyi, Omraam Mikhaël Aïvanhov et tous les plus grands Maîtres de Sagesse venus s'incarner sur notre planète au cours des décennies passées.

001

Il est important d'en parler, parce que ce Moi Divin, ce "JE SUIS" des mystiques, est appelé à devenir bientôt une réalité pour des multitudes d'hommes et de femmes qui sont sur le point de rétablir la connexion consciente avec la partie plus élevée de leur être. Les conditions de ce rétablissement sont en effet maintenant réunies sur la Terre. Et j'irai même plus loin : celui qui ressent intérieurement l'appel de l'Esprit n'a plus aujourd'hui d'autre alternative que de changer définitivement tout ce qui, dans sa vie, n'est pas aligné avec la vibration du Moi divin !

Supposons, par exemple, que vous ayez pris l'habitude de fumer régulièrement ; quand le Moi divin aura commencé à déployer sa lumière et son amour en vous, vous recevrez automatiquement l'impulsion d'écraser votre dernière cigarette ; l'Esprit divin vous incitera à le faire et il n'y aura plus de rechute, parce que vous vous conformerez naturellement à sa demande et son rayonnement nettoiera votre mémoire cellulaire, effaçant tous les signaux psychiques induits par votre ancienne addiction ; votre quotidien sera débarrassé aussi bien de la nicotine que de toutes les autres substances auxquelles votre ego avait auparavant recours pour se procurer du plaisir et de lexcitation.

La manifestation de l'Esprit Divin supprime les effets du karma et cela contribue aussi à rétablir un niveau vibratoire approprié à l'élévation de notre niveau de conscience : le corps physique retrouve un bon équilibre et une bonne énergie. Personne ne peut devenir divin dans un corps affecté par un trouble psychique ou intoxiqué par des drogues ; un corps nettoyé et sain est la base de la collaboration entre l'homme et son essence divine.

002b

NOTA : Il est par contre tout à fait possible de tomber malade physiquement après avoir atteint le Samadhi. Dans l'histoire de l'humanité, plusieurs grands Maîtres se sont incarnés alors qu'ils étaient libres de tout karma et se sont chargés d'une partie du karma de l'humanité quand rien ne les y obligeait. Ramana Maharshi fait partie de ces êtres d'exception. Victime d'une dégénérescence osseuse, d'un cancer des os et d'une grave maladie cardio-vasculaire, il passa une grande partie de sa vie allongé et s'éteignit dans de terribles et interminables souffrances sans jamais se départir de son merveilleux sourire. Quand on lui proposa de l'opérer d'une tumeur particulièrement douloureuse, il se contenta de répondre avec douceur : « Laissez donc ce corps retourner tranquillement à la Terre ! »

002

Les premiers contacts avec l'Esprit divin ont pour effet de bouleverser l'homme ; la force d'amour qui est ressentie a une telle intensité que les larmes jaillissent parfois des yeux ! L'Esprit divin agit en envoyant des impulsions dans la conscience, elles peuvent être très douces, elles peuvent aussi être puissantes. Elles peuvent être perçues avec une grande netteté et être lues comme nos propres pensées, cela dépend de notre degré d'éveil.

Avant tout, nous devons croire qu'en nous se trouve l'étincelle divine et que cette parcelle de Dieu est notre être véritable. Le corollaire de ce principe est qu'il n'y a pas de séparation entre nous et la Divinité, Dieu est en nous, nous sommes Ses expressions, notre essence ultime est Esprit. Ayant compris cela, l'homme peut demander à l'Esprit de Dieu qui est dans son coeur d'entrer en contact avec lui, il peut Lui dire qu'il reconnaît maintenant Son existence et Lui demander de participer activement à la configuration de sa réalité, à la définition de son monde. L'Esprit divin en nous n'intervient pas si on ne Lui en fait pas la demande ; ce faisant, Il respecte notre libre-arbitre. L'Esprit divin commence à agir dès que la demande Lui en a été faite ; Il devient alors notre partenaire et nous aide à co-créer avec Lui les différents aspects de notre existence.

C'est la Lumière dans notre coeur qui permet de soulever le voile et qui rend la communication possible avec notre Moi divin. Si l'impulsion passe bien à travers le voile, il nous est possible d'entendre notre Moi divin, nous savons ce qu'il attend de nous, nous entendons les réponses qu'il donne aux questions que nous lui posons et son existence en nous devient tangible. Nous commençons alors à ressentir un amour très grand pour la Divinité qui nous habite, un amour qui nous donne envie de nous aligner complètement sur sa vibration, qui nous pousse à faire en sorte que le temple soit nettoyé, purifié, car le Dieu qui l'habite n'est plus un étranger, nous pouvons sentir l'Amour qu'Il a pour nous et nous commençons à prendre conscience que nous sommes un avec cet Esprit divin, que nous sommes sa manifestation dans la matière. Nous prenons conscience que l'union entre la Lumière et la Matière est proche : dans l'Ère Nouvelle qui approche, nous serons des dieux physiques, nous aurons parfait notre humanité.

Certains, un très grand nombre même, rejettent cette possibilité d'accéder à une connexion avec l'Esprit divin qui annihilerait les effets de notre karma. J'ai longtemps fait partie de ceux-là, persuadé que le karma ne pouvait être effacé qu'au prix d'un travail fastidieux, de longues et terribles épreuves étalées sur plusieurs incarnations. Mais voilà : je suis un homme et l'Esprit a décidé d'offrir à l'ensemble de l'humanité la possibilité de se libérer de ses chaînes, et de le faire MAINTENANT !

006

Un jour, j'ai réalisé que ma compréhension était très éloignée de la réalité, alors même que je croyais avoir tout compris. Je prétendais pouvoir tout expliquer : d'où je viens, qui je suis et où je vais ! J'avais consacré du temps et de l'énergie pour construire cette vision sans imaginer que j'étais complètement dans l'erreur, sans imaginer que les choses étaient totalement différentes et que ma connaissance spirituelle n'était qu'un fatras d'absurdités.

Comment ai-je été assez aveugle pour ne pas comprendre qu'il n'est pas nécessaire d'être riche pour être heureux, ni de lire des milliers de livres pour être instruit, ni de voyager jusqu'au bout du monde pour découvrir de nouveaux horizons, ni de se droguer pour s'affranchir de la pesanteur, ni de prendre des dizaines de compléments alimentaires chaque jour pour être en bonne santé, ni de se débattre comme un forcené pour parvenir à se libérer de ses chaînes ? La libération karmique est simplement une grâce divine, une opportunité sublime qui nous est accordée AUJOURD'HUI MÊME !

Le karma, quant à lui, n'est pas une loi divine comme certaines religions et certaines sectes le prétendent, le karma a été inventé par nous, comme le reste, comme la maladie, comme le vieillissement, comme la mort du corps. Nous avons créé le karma pour nous punir d'avoir joué avec l'Ombre. Entre deux incarnations, nous nous jugeons et nous infligeons nous-mêmes une sentence et c'est cela le karma : une auto-condamnation. La Divinité ne nous punit pas, Dieu est Amour divin, Conscience divine, Lumière divine et Connaissance divine. Nous avons décidé de devenir nos propres juges et nous avons inventé le karma pour manifester la sentence.

La plupart des guerres et des malheurs de l'humanité proviennent de ce que pas une seule religion, pas une seule communauté n'accepte de reconnaître l'essence divine de l'être humain. Nous sommes des parties de Dieu qui jouent à être des hommes. Nous sommes des esprits divins incarnés, nous sommes des êtres puissants !

Nous quittons une Ère d'obscurité, le Kali Yuga des Hindous, au cours de laquelle il nous a été permis de faire tout et n'importe quoi, certaines choses magnifiques noyées dans un océan d'abomination ; nous étions plongés dans une profonde ignorance, coupés de notre essence divine par une dualité difficilement surmontable. Isolés sur notre planète, nous avons cru dur comme fer que nous étions seuls dans l'univers. Maintenant ce cycle prend fin et une Ère Nouvelle commence, une Ère de prospérité qui nous verra redevenir les véritables dieux que nous sommes ; notre mémoire nous sera bientôt rendue de même que notre conscience divine et nous réintégrerons la grande Communauté galactique avec laquelle nous contribuerons à mettre en oeuvre les plans du "Grand Architecte", du "Grand Constructeur", au côté de Christ le Maçon.

010

Nous allons tous devoir nous élever et franchir la porte de la Lumière. La Terre qui nous porte a, quant à elle, déjà entamé son ascension. Nous allons devoir cesser de faire ce que nous voulons, le libre-arbitre laissera la place à la Loi divine. Nous allons redevenir divins et nous allons accompagner la Terre dans sa transformation ; il ne nous sera plus possible de jouer avec l'Obscurité, car il n'y aura plus d'obscurité. L'Ère Nouvelle qui s'annonce est celle de l'Ascension de la planète et de l'humanité qu'elle porte dans la Lumière.

Olivier de Rouvroy
Septembre 2011

P.S. : Beaucoup d'autres informations concernant l'avènement de l'Ère Nouvelle sont présentées dans mon dernier livre.

couverture livre OdR 

Pour vous le procurer, rendez-vous ICI *

http://www.erenouvelle.fr/

Comment se préparer pour la prochaine grosse tempête solaire ?

C'est bien pour cela que la NASA a décidé de ne plus communiquer les données solaires, n'est-ce pas ?

Pour que les élites puissent se préparer au détriment des peuples ignorants !


Comment se préparer pour la prochaine grosse tempête solaire ?

29 juillet 2011, 15 h 35

tempete_solaire
Les réseaux de transport d'électricité et les systèmes électroniques actuels sont vulnérables aux tempêtes solaires
© NASA

L'une des plus grosses tempêtes solaires jamais observées depuis des siècles a frappé la Terre en septembre 1859, à la veille d'un cycle solaire d'intensité inférieure à la moyenne(1). La destruction solaire associée est tellement atypique que les chercheurs ne savent toujours pas comme la classer. L'explosion aspergea la Terre d'un déluge de protons inédit depuis un demi-millénaire, accompagnée de courants électriques qui incendièrent les télégraphes et envahirent le ciel de Cuba et d'Hawaii d'aurores boréales.

En juin de cette année, des responsables réunis au National Press Club de Washington DC se sont posés la question : Que se passera-t-il si ça devait de nouveau arriver ?

"Un orage magnétique de cette ampleur pourrait nous mettre KO," affirme Lika Guhathakurta, spécialiste en physique solaire de la NASA. "La société moderne s'appuie sur des systèmes sophistiqués tels que les réseaux électriques intelligents, les GPS, et les communications par satellite, qui sont tous vulnérables aux tempêtes solaires." Lika était présente au cinquième forum annuel de l'espace dédié au climat, le Space Weather Enterprise Forum (SWEF) en compagnie d'une centaine de collègues. Le but de SWEF est de mettre en lumière les phénomènes climatiques de l'espace et leurs conséquences pour l'homme, pour interpeller les politiques et responsables de la prévention des catastrophes. Le forum a réuni des élus du Congrès américain, de la Federal Emergency Management Agency (FEMA), des opérateurs électriciens, des représentants des Nations Unies, de la NASA, du NOAA et de nombreuses personnalités de tous horizons.

Au cours de l'année 2011, les prévisionnistes estiment que le soleil va entamer un cycle plus court que la moyenne des cycles. En 1859 "l'événement de Carrington" (du nom de l'astronome Richard Carrington qui décrivit la destruction solaire) montre que les cycles faibles peuvent s'accompagner de fortes tempêtes magnétiques.

En 1859, tout ce que l'on pouvait craindre de pire était une mise hors service des télégraphes pendant un ou deux jours tandis que les observateurs des îles tropicales ont pu admirer des phénomènes inouïs dans le ciel.

Mais en 2011 il en irait bien autrement. Les pannes en cascade des lignes à haute tension et transformateurs électriques intercontinentaux priveraient la Terre d'électricité pendant des semaines, voire des mois avant que les ingénieurs puissent réparer les avaries. La navigation aérienne et par bateau serait privée de GPS, les réseaux bancaires et financiers s'arrêteraient de fonctionner, avec toutes les conséquences qu'on peut imaginer pour le commerce, bref : un scénario catastrophe à l'ère du tout informatique. Selon un rapport de 2008 de la National Academy of Sciences, un événement solaire exceptionnel comme il en est recensé tous les cent ans pourrait avoir un impact économique égal à l'ouragan "Katrina" puissance 20 !

Alors que les décideurs se réunissaient pour prendre conscience des risques, non loin de là, les chercheurs de la NASA tentent activement de les circonscrire : "Nous sommes désormais capables de suivre la trajectoire des tempêtes solaires et leur progression vers la Terre en 3D," rapporte Michael Hesse, intervenant au forum et directeur du GSFC Space Weather Lab. "C'est l'amorce d'un système opérationel d'alerte aux catastrophes climatiques provenant de l'espace en vue de la protection des réseaux électriques et des infrastructures de haute technologie en cas d'activité solaire intense."

Le modèle est réalisé à partir de données collectées par une flotte de satellites de la NASA en orbite autour du soleil. Les analystes du laboratoire alimentent une base de données stockée dans des super ordinateurs qui traitent les données. Quelques heures après une éruption majeure, les ordinateurs produisent un film en 3D montrant la trajectoire de la tempête, quels planètes et satellites seront touchés et quand. Ce type de "prévisions interplanétaires" est sans précédent dans la courte histoire de la climatologie spatiale.

"Nous vivons une époque privilégiée de la climatologie de l'espace," note Antti Pulkkinen, chercheur au laboratoire climatologique de l'Espace Space Weather Lab. "Le développement récent de modèles scientifiques basés sur la physique nous permet d'anticiper ces cataclysmes."

Certains de nos modèles informatiques sont tellement pointus qu'ils peuvent anticiper la pénétration dans le sol terrestre de courants électriques générés par une éruption solaire. L'enjeu est de taille pour les transformateurs électriques et le projet expérimental "Solar Shield" dirigé par le Dr Pulkkinen a pour mission d'identifier les transformateurs les plus menacés par chaque éruption solaire. "Il suffit de déconnecter pendant quelques heures tel ou tel transformateur à haut risque pour prévenir des pannes qui peuvent durer plusieurs semaines et plonger dans le noir un continent entier," souligne le Dr Pulkkinen.

Un autre intervenant au SWEF, le Dr John Allen du Directorat de la Mission opérations spatiales de la NASA, a mis en lumière les risques pris par les astronautes face aux intempéries de l'espace. "Si personne n'est à l'abri de ces risques, les astronautes sont en première ligne et sont exposés à des niveaux de radiation quatre fois plus élevés que les travailleurs du nucléaire sur Terre," a-t-il dit. "Il s'agit d'un risque professionnel très élevé."

La NASA consigne scrupuleusement les dosages accumulés par chaque astronaute au cours de sa carrière. Chaque décollage, chaque sortie dans l'espace, chaque destruction solaire sont enregistrés. Lorsqu'un astronaute atteint des niveaux proches de la limite... Il ou elle peut se voir interdire de quitter la station spatiale ! L'exactitude des alertes aux tempêtes de l'espace peut permettre de contrôler ces expositions, par exemple en reprogrammant les sorties dans l'espace lorsqu'il existe un risque d'éruption solaire.

Le Dr Allen s'est aussi prononcé pour un nouveau type de bulletin météo : "Les messages du type 'RAS'. Outre une information sur les périodes pendant lesquelles il faudrait s'abstenir de sortir, on aimerait connaître celles qui sont sans danger. Il s'agit de nouvelles perspectives pour les climatologues de l'espace : prévoir non seulement les périodes à haut risque d'éruption d'une tâche noire mais aussi les périodes sans risque."

Le SWEF a un rôle pédagogique clé dans la création des conditions d'une bonne anticipation des tempêtes solaires. C'est ce que soulignent le Dr Lika Guhathakurta et son collègue Dan Baker de l'Université du Colorado dans un édito du New York Times en date du 17 juin dernier : "Les alertes météo de l'espace c'est bien ... expliquer ce qu'elles veulent dire et comment y réagir c'est mieux"

Notes

  1. Le cycle solaire de 1859 (le cycle solaire 10) était un cycle faible, typique des cycles solaires du 19ème siècle. Ces cycles étaient largement inférieurs à la moyenne des cycles solaires de l'ère spatiale, qui étaient des cycles intenses. Le cycle solaire 24, celui que nous traversons actuellement, présente un nombre de tâches noires en régression, proche de celui du cycle 10.

Source

Getting Ready for the Next Big Solar Storm - NASA
Traduction Michelle Vuillerot pour notre-planete.info

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2913_affron...

 

URGENT ! Catastrophe solaire : 15 minutes avant impact !

15 minutes avant l'impact ?

Ils nous prennent pour des imbéciles !

C'est pour cela qu'ils préparent les bases souterraines depuis plus de 40 ans et qu'ils vont se planquer à Denver.

Alors impact solaire, impact de météorites, impact de satellites ou déclenchement de la 3ème guerre mondiale ?

Vous aurez attendu la dernière minute pour vous préparer alors que nous rabâchons les mêmes choses depuis 2007 ?


samedi 24 septembre 2011

Catastrophe solaire : 15 minutes avant impact !

Désormais la nouvelle s'est répandue que la journée du 27 Septembre risque d'être spéciale à cause de l'incroyable conjonction des alignements (planétaires, cométaire et lunaire).

La plupart des dangers possibles ont été passés en revue et on sait que
l'exécutif américain a prévu de se mettre à l'abri dans les bunkers des rocheuses. Tout ce qui arrive était inscrit dans la course des astres et par conséquent prédictible, personnellement c'est dès le mois de Mai que j'avais lancé l'alerte.


Mais un facteur nouveau vient d'émerger, 2 taches plus grosses que le globe terrestre viennent d'apparaître sur la surface du soleil (1302), elles feront face à nous aux alentours du 27 (encore !).

Les savants entretiennent un certain flou autour de ce phénomène des taches solaires, mais la plupart s'accordent sur le fait qu'elles entraînent une éjection de masse coronale (EMC), en tout cas c'est ce qui est arrivé
en 1859 lors de la plus grosse tempête solaire jamais enregistrée.

Si une tempête de cette ampleur survient, c'est le pire scénario qui puisse advenir, pire qu'un big one, pire qu'un tsunami, tout va griller, les satellites, les fils électriques, les transformateurs, les serveurs réseaux ainsi que les ordinateurs.

L'argent sur votre compte aura disparu, votre carte bleue ne servira plus à rien, ce sera l'angoisse et l'anarchie la plus totale, le monde moderne aura vécu, seules les tribus primitives ne seront pas affectées, il faudra des années pour tout remettre en état.

Ceci est donc un avis d'alerte, à titre préventif faites des stocks (eau, de nourriture, médicaments), retirez votre argent, surveillez le soleil et si besoin est, débranchez vos appareils électriques en cas d'éruption.

Si rien ne se passe, vous pourrez pousser un soupir de soulagement, dans le cas contraire, vous éviterez pas mal de désagréments.

Les probabilités qu'une telle tempête survienne sont de l'ordre de quelques pour cents mais ce n'est pas une raison pour ne pas pas prendre cette menace au sérieux.

Des millions de morts, des infrastructures dévastées, un retour en arrière de plusieurs décennies ... Et seulement 15 minutes de préavis.

Vue d'artiste ...

C'est le scénario catastrophe évoqué, dans un rapport commandé par la Nasa, sur les conséquences que pourrait entraîner une tempête solaire de grande ampleur.

Ce scénario est peu probable, mais est possible, et le plus effrayant est qu'aucun signe avant coureur ne pourra le laisser prévoir. L'humanité disposera, au mieux, de 15 minutes de préavis ... pour faire quoi, de toutes les façons ?

Un rapport a été réalisé, à la demande de la Nasa, par le Comité sur les impacts sociaux et économiques des événements spaciaux extrêmes, et publié par l'Académie des Sciences de Etats-Unis. Le SSB (Space Studies Board) et le DEPS (Division on Engineering an Physical Science) ont participé à ce rapport dont le texte complet est accessible au "National Academies Press", un excellent résumé dans newscientist et une discussion sur le blog WattsUpWithThat.

Le rapport commence par une analyse des conséquences déjà subies d'événements historiques tels que :

  • La perturbation des radars alliés durant une tempête solaire en 1942
  • L'interruption des communications de l'avion Présidentiel Air Force One en route pour la Chine,
  • Le blackout de 1989 au Québec à la suite d'une tempête solaire
  • Et surtout l'embrasement" de Carrington (Carrington flare) en 1859, la tempête solaire la plus violente jamais subie par la terre.

Voici une image de cette aurore boréale  (voir aussi une extraordinaire collection d'aurores boréales).


Durant cet évènement, il faisait jour en pleine nuit et le phénomène a été visible dans toute toute l'Amérique du Nord, jusqu'au Nord de l'Amérique du Sud, et dans une partie de l'Europe.

Cet évènement a eu de graves conséquences sur les systèmes électriques, et télégraphiques - devenus fous pendant une semaine - et même sur le champ magnétique terrestre.

Les nitrates produits dans l'atmosphère, par l'intense bombardement sur les pôles ont saturé l'atmosphère pendant des mois (une chance que les nitrates soient parfaitement inoffensifs pour l'homme).

Les experts n'ont retrouvé aucune trace dans l'histoire d'une tempête solaire plus puissante que celle de Carrington, mais n'excluent pas non plus que cela puisse arriver.

Mais de toutes les façons, la tempête de Carrington, elle, s'est produite, et donc, pourrait se reproduire. Or, si la tempête solaire de Carrington devait se reproduire aujourd'hui, les conséquences en seraient incommensurablement plus graves.

En effet, l'ensemble du monde est devenu beaucoup plus dépendant des réseaux de tous ordres qui seraient aujourd'hui mis hors d'usage. On a vu, au Québec en 1989, avec une petite tempête solaire, qu'une région entière pouvait ête privée d'électricité pendant plus de 9 heures, par la mise hors d'état d'un seul transformateur.

Une tempête solaire aussi puissante que celle de 1859 détruira une bonne partie des réseaux électriques et électroniques dont nous sommes devenus dépendants. Le réseau de lignes haute-tension agira comme une antenne qui véhiculera des tensions inimaginables vers les transformateurs. Les auteurs du rapport ont calculé que 300 transformateurs critiques seront détruits dans les 90 secondes, plongeant dans le noir 130 000 000 de personnes. 

Le scénario développé par le comité à partir de là est réellement apocalyptique. En effet, à partir de là, instantanément ou progressivement, l'ensemble de tout ce qui permet la vie cesse de fonctionner :

  • Plus d'eau car on ne peut plus la pomper.
  • Plus de trains et de métros
  • Plus de livraison de carburant et de gaz. Même les pipelines sont arrêtés.
  • Les centrales au charbon ont environ 30 jours de réserve, mais à qui livreront-elles le courant sans transformateurs ?
  • Les livraisons par camions fonctionnent jusqu'à ce que les réservoirs, qu'on ne peut plus remplir, soient vides, sauf interruption des moteurs électroniques,
  • Les générateurs de secours eux-même fonctionneront jusqu'à ce qu'on ne puisse plus leur fournir le carburant
  • Les hôpitaux fonctionneront 72 heures, jusqu'à ce que leurs générateurs s'arrêtent.
  • Les magasins vendront (sans caisse enregistreuse et sans cartes de crédit - vous imaginez ?) jusqu'à ce que leurs rayons soient vides, car ils ne seront pas approvisionnés avant longtemps.
  • La population ne peut plus se nourrir, se chauffer ou se rafraîchir, ni se soigner. Les diabétiques meurent les premiers (il y en a des millions aux US) ...

Il faudra des années pour tout reconstruire. La construction d'un gros transformateur demande une année - si l'usine a de l'électricité - et on arrivera vite au bout du stock de transformateurs de remplacement. Pendant toutes ces années, les gens vont mourir par millions ... de faim, de soif, de maladies ... comme aujourd'hui dans le tiers-monde, et pour la même raison de base : le manque d'électricité.

En conclusion, les auteurs du rapport pensent, et démontrent, qu'un événement tel que celui de 1859 serait aujourd'hui la pire des catastrophes naturelles qui puisse frapper l'humanité. Une telle catastrophe peut survenir à tout moment, sans même être précédée d'une période de suractivité solaire (en 1859, l'activité solaire était moyenne, sans plus). Dans l'hypothèse où le réseau de satellites de surveillance serait en état, l'alerte catastrophe arriverait 15 minutes avant l'impact. Pas plus.

Paradoxalement, les pays développés seront beaucoup plus frappés que les autres :

  • Dans tous les autres cas de catastrophe naturelle, les pays riches sont les mieux à même de résister - du fait de leur technologie qui sera arrêtée de toute façon - et les pays pauvres sont les plus atteints (le même cyclone qui passe sur Haïti où il fait un millier de morts, passe ensuite sur la Floride où il fait au plus quelques victimes). 
  • Dans le cas d'une tempête solaire, c'est la dépendance même à la technologie qui est le talon d'Achille des pays riches.

Et, de toutes les façons, mourir par millions, de faim, de soif, de maladie, les pays émergents savent déjà ce que c'est  ... ils y sont habitués !...

Source : http://www.lepost.fr/article/2009/03/26/1471973_catastrop...
 
Voir aussi :
Un problème électrique majeur en 2012-2013

Comment se préparer pour la prochaine grosse tempête solaire ?
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2913_affron...

26 septembre: Elenin-Mercure-Soleil-Terre, à quoi peut-on s'attendre?

Dimanche 25 septembre 2011

hdwallpapers45-copie-1

 

  • L'alignement particulier du 26 septembre, à de grandes chances d'intensifier l'activité solaire et  notament de déclencher de puissantes éruptions de classe X avec éjections de masse coronale ; les nouvelles taches solaires faisant face alors à la Terre les conséquences seraient redoutables pour toutes les technologies actuelles.

Un scientifique de la NASA associe un lien entre l'augmentation de l'activité solaire (éjections de masse) et les alignements planétaires  http://www.warwickhughes.com

 

 

  • On peut dire aussi que les tempêtes climatiques ont augmenté jusqu'à des tailles énormes pendant une période qui  coïncide avec une tempête solaire ayant frappée la Terre juste après la nouvelle Lune.

    En outre, la [Nouvelle] Lune se déplace devant la Terre, rompt Le flux électrique [entre le Soleil et la Terre] et ensuite s'écarte. Cela nous donne un bombardement énorme après que la Lune s'écarte, le premier et le deuxième jour après la Nouvelle Lune.   

C'est la condition qui a été identifiée comme étant une des causes majeures du déclenchement des ouragans et des tempêtes de grande taille.

 

Son action est celle-ci : La Lune interagit avec le champ électrique solaire. C'est ce CHANGEMENT qui provoque les tempêtes et pousse l'environnement autour de la Terre à changer et donc affecte le temps la température sur la Terre.

 

Le 27 septembre une "superlune" se présentera à nouveau associée à cet alignement particulier potentialisant ces effets dévastateurs.

Aussi étrange que cela puisse paraître, ce n'est pas la première fois que des alignements célestes réunis à l'activité solaire ont stimulé ce genre d'événements.

Si une corrélation existe entre ces facteurs comme nous le soupçonnons, alors cela renverse beaucoup de ce que nous croyons communément sur le climat de la Terre et les jours prochains devraient confirmer ou infirmer cette théorie.

  • Une activité volcanique et séismique accrue EST AUSSI à noter dans les risques potentiels.

Il semble qu'il puisse y avoir une corrélation entre une certaine activité dans l'espace et le chaos sur Terre, et que les principaux moyens de cette « action à distance » opèrent par des interactions électriques .

Coïncidence ou pas ,le 10 mars un éjection de masse coronale de classe X c'est produite, le 11 mars un seisme sans précédent dévasté les côtes du Japon.

Les séismes et les volcans manifestent beaucoup d'activité électrique également. Il est bien connu que l'éclair est un élément commun autour des éruptions volcaniques.

Les volcans autour du globe se réveillent. Nous sommes peut-être partis pour une ballade agitée, remplie de cendres.

 

  • Cet excès d'électricité du cosmos semble se traduire en manifestations d'émotions puissantes au niveau humain - à la fois individuellement et collectivement. Il n'y a pas d'action sans une réaction égale et opposée ; c'est vrai en physique et en ésotérisme. Comme cette énergie nous affecte tous, le mieux que nous puissions faire est d'être prêt en nettoyant notre environnement, nos relations, nos esprits et nos corps en enlevant les toxines de diverses formes afin que nous PUISSIONS convertir cette énergie en formes vraiment créatives qui ne nous mèneront pas sur le chemin de la destruction. Donc bien que les changements semblent en route, nous avons encore le choix de la manière d'utiliser cette énergie.

A suivre donc.....

 

David Jarry ©2011  "2012 un nouveau paradigme"

 

Même si la comète Elenin semble avoir perdu de sa puissance à l'approche du soleil et serait en phase de désintégration selon certains rapports, il n'en demeure pas moins que son influence électrique reste présente même réduite!

Les éruptions de classe X ne font que commencer! X1 ce matin du 24 septembre

Elles devraient se poursuivre encore sur plusieurs jours !


Samedi 24 septembre 2011

  Image Spaceweather

3-day GOES X-ray Plot

 

Une nouvelle éruption solaire de classe X1 s'est produite à 09h40 en provenance de la tache 1301 face à la Terre

 

TORCHE
0-24 hr
24-48 hr
CLASSE M
70 %
70 %
CLASSE X
20 %
20 %

La NOAA estime a 20% de chance de nouvelles éruptions de classe X, cependant pourcentage qui devrait forterment augmenter avec l'arrivée face à la Terre de la tache 1302 phénoménale vu son ampleur!

David Jarry © 2011   "2012 un nouveau paradigme"