Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2010

Exclu : 9 minutes de vérité à la télé

Avec Michel Collon.




12/03/2010

La Bataille De Tchernobyl

La Bataille De Tchernobyl - 1/6

http://www.dailymotion.com/Bresche/video/9458558

 


La Bataille De Tchernobyl - 2/6





La Bataille De Tchernobyl 3/6




La Bataille De Tchernobyl 4/6



La Bataille De Tchernobyl
5/6


La Bataille De Tchernobyl 6/6

 

 

Petite banniere 400x50

 

05:02 Publié dans Nucléaire | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

10/03/2010

Nucléaire : Monsieur Fillon, qui sont les irresponsables ?

Réseau "Sortir du nucléaire" - Fédération de 872 associations agréée pour la protection de l'environnement
http://sortirdunucleaire.org/

Communiqué de presse

Monsieur Fillon, qui sont les irresponsables ?

Lundi 8 mars, à la tribune de l'OCDE, le Premier Ministre français a traité « d'irresponsables » certains antinucléaires, qui ont simplement rendu public un document interne à EDF (*). Ce document révèle que le réacteur nucléaire EPR peut créer une catastrophe de type Tchernobyl.

Mais alors, Monsieur Fillon, qu'est-ce qu'être « responsable », pour vous ? Prétendre que des frontières arrêtent un nuage radioactif ? Vendre à des pays politiquement instables une technologie mortelle ? Exporter et stocker en Russie des tonnes de déchets nucléaires, qui seront encore nocifs dans des milliers d'années ? Les faire circuler dans des trains qui traversent à heures fixes nos villes et nos campagnes ? Engranger d'énormes bénéfices sans se soucier de la santé, de la nature et de la vie future ? Faire croire que le nucléaire serait une "solution" au réchauffement climatique, contrairement à ce que démontrent toutes les études sérieuses ? Distinguer nucléaire civil et nucléaire militaire, alors même que ce sont les deux faces indissociables d'une même technologie ? Envoyer des intérimaires, sans formation adaptée, au coeur des centrales ? Faire des essais nucléaires dans des zones habitées ? Cacher pendant des décennies les dégâts de ces essais sur la santé et l'environnement ? Amasser assez de bombes pour faire exploser plusieurs fois la planète ? Imposer le chauffage électrique domestique pour justifier le choix français du tout nucléaire ? Construire des centrales dans des zones inondables ou sismiques ? Oublier des kilos de plutonium dans le recoin d'une installation nucléaire ? Importer du courant électrique en plein hiver, au prix fort, depuis des centrales thermiques au charbon, parce que vos réacteurs nucléaires sont inadaptés aux pics de consommation ? Soutenir des régimes autoritaires dans les pays exportateurs d'uranium ? Construire un réacteur qui ne résisterait pas au crash d'un avion de ligne ?

Monsieur Fillon, vous faites partie de ceux qui cherchent vainement à caricaturer, diviser et diaboliser les antinucléaires pour tenter de masquer les échecs cuisants du lobby de l'atome. Même si ses déchets resteront dangereux pour les petits-enfants des petits-enfants de nos petits-enfants, le nucléaire, civil ou militaire, appartient déjà au passé. C'est ce qu'ont compris de nombreux pays européens : le Danemark, la Grèce, le Portugal, l'Irlande, le Luxembourg, qui n'ont jamais développé de programme nucléaire ; l'Espagne et l'Allemagne, qui se sont engagées sur la voie de la sortie du nucléaire ; l'Autriche qui a déclaré anticonstitutionnel le recours à l'énergie nucléaire. Nos voisins européens sont-ils aussi des "irresponsables", M. Fillon ?

Nous serons nombreux le 26 avril prochain, jour anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, pour vous dire que les irresponsables, aujourd'hui, sont ceux qui refusent de voir que l'avenir est à la sobriété énergétique et aux énergies renouvelables, pour un monde sans nucléaire. Quant à vos "responsabilités", elles sont en effet bien réelles : vous devrez en répondre devant les citoyens français et devant les générations futures.

Contacts presse :
Marc Saint-Aroman : 05 61 35 11 06
Corinne François : 06 86 74 85 11


(*) Voir l'ensemble des révélations du Réseau "Sortir du nucléaire" sur la page internet suivante :

http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualite...

Petite banniere 400x50

 

21:58 Publié dans Nucléaire | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

10/06/2009

Réseau sortir du Nucléaire : Pétition

Signez l'Appel en faveur du porte parole du Réseau Sortir du Nucléaire

Le porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire" frappé d'exception juridique. Signez et diffusez l'appel à un classement "sans suites" en sa faveur !


Lisez et signez l'appel : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/Soutien-SLhomme.html


Merci de diffuser très largement ce message à vos connaissances !


Menacé de 5 ans de prison pour avoir révélé la vulnérabilité du réacteur nucléaire EPR en cas de crash d'avion de ligne,
Stéphane Lhomme, porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire", est sous le coup d'une  enquête "préliminaire" qui dure depuis plus de 3 ans, et dans l'impossibilité d'accéder à son dossier juridique. Le bâtonnier de Paris estime que de tels délais "sont contraires à la notion de procédure juste et équitable". Stéphane Lhomme est menacé de 5 ans de prison et de 75 000 euros d'amende.

Premiers signataires :

Corinne Lepage (CAP 21), Noël Mamère (Les Verts), Olivier Besancenot (NPA), José Bové (Europe-Ecologie), Cécile Duflot (Secrétaire nationale des Verts), Corinne Morel-Darleux (Secrétaire nationale à l'écologie du Parti de Gauche), Francine Bavay (Vice-Présidente du Conseil régional d'Ile de France), Raoul-Marc Jennar (Chercheur / Tête de liste NPA Européennes Sud-Est), Myriam Martin (Tête de liste NPA Européennes Sud-Ouest), Philippe Chesnau (Vice-Président du Conseil Régional PACA), Christophe Ondet (Secrétaire national du Parti Pour La Décroissance), Jean-Marie Harribey (Co-Président d'Attac), Roland Desbordes (Président de la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité - CRIIRAD), Claude Bascompte (Président des Amis de la Terre France), Gustave Massiah (Economiste / Président du CRID), Gilles Lemaire (Attac), Bernard Laponche (Expert indépendant), Eugène Riguidel (navigateur), Michel Verna (Membre du conseil national de Génération Ecologie),  Gilles Kuntz (Les Alternatifs - Conseiller municipal de Grenoble), Alain Touleron (Les Alternatifs - Adjoint au Maire de Vaulx-en-Velin), Hervé Guerrera (Conseiller municipal d'Aix-en-Provence), Michael Lowy (Chercheur), Simon Charbonneau (Professeur de droit de l'environnement), Philippe Leclercq (Conseiller régional Gauche Alternative), ...

Merci pour votre soutien !

Cordialement,

L'équipe du Réseau "Sortir du nucléaire"

Petite banniere 400x50

 

18:30 Publié dans Alertes, Disparitions, Nucléaire, Pétitions, Plainte | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Sarkozy : du renouvelable et du nucléaire

En visite en Savoie, le Président réaffirme ses objectifs énergétiques, et parle de la polémique HOME.

On se moque de qui ? Lorsque l'on sait que les énergies libres et propres existent depuis plus de 60 ans et qu'elles sont tenues secrètes par les élites US et qui finance Yann Arthus-Bertrand.

Sarkozy : du renouvelable et du nucléaire
http://www.dailymotion.com/video/x9jems_sarkozy-du-renouv...

Sarkozy : du renouvelable et du nucléaire
envoyé par Savoie-actu. - L'actualité du moment en vidéo.

Qui finance Yann Arthus-Bertrand et le film Home ?

Greenwashing


Le terme Greenwashing (traduit généralement par "blanchiment écologique") est utilisé pour désigner un procédé de marketing utilisé par une organisation (entreprise, gouvernement, etc) dans le but de donner à l'opinion publique une image écologique responsable.
Qui finance Home ?

A hauteur de 10 millions d’€uros (sur un total de 12M), C’est le groupe PPR qui est le principal mécène du film Home réalisé par Yann Arthus-Bertrand.

PPR = Pinault-Printemps-Redoute
C’est :


la FNAC
4 587 millions d’euros de chiffre d’affaires



RedCat Group
3 699 millions d’euros de chiffre d’affaires



Conforama
3 168 millions d’euros de chiffre d’affaires


CFAO
2 864 millions d’euros de chiffre d’affaires

PUMA
2 524 millions d’euros de chiffre d’affaires



Gucci Group
3 380 millions d’euros de chiffre d’affaires


C’est un temple de la grande distribution, partenaire du capitalisme , cautionnaire de l’actionnariat .

Le groupe PPR a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 5,8 % sur un an, à 20,2 milliards d’euros. Avec un bénéfice net stable, à 875 millions d’euros.

Dans le même temps, le milliardaire Pinault annonçait un plan de licenciements de 1200 emplois dans deux de ses enseignes phares, Conforama et la Fnac malgré les profits record réalisés l’an dernier.

La Redoute, également propriété du groupe, avait annoncé en octobre 2008 la suppression de plus de 600 postes.

Le titre PPR affichait, à cette annonce, la plus forte hausse du CAC 40, gagnant plus de 7,3 %.

Le marketing des produits dérivés du film, en série limitée, est signé Sergio Rossi, Yves Saint Laurent, Gucci.

Les bénéfices seront reversé à l’association fondation
Good Planet crée par Yann Arthus Bertrand, avec le projet Action Carbone et son idée de « compensation ».

Achetez votre bonne conscience avec YAB !
(Yann arthus-Bertrand)

Pour estimer cette sorte d'impôt écologique volontaire, rendez-vous sur le site dédié à ce projet où un calculateur détermine, en poids équivalent de gaz carbonique, votre influence sur l'effet de serre . Le Français moyen apprendra ainsi qu'il émet quatre fois ce que la Terre pourrait supporter si chacun des êtres humains polluait autant.

Vous vous sentez coupable ?
La machine indique la somme à verser à l'association Good Planet pour compenser vos dégâts !!!



cliquez sur l'image pour l'agrandir


Pour Home, cela représente 1532,55 tonnes d’émissions de Co2. Que Yann Arthus -Bertrand «compense» via un chèque de 22.988.euros fait à sa propre fondation Action Carbone.

Au sujet du réalisateur :

De toute évidence pour protéger les intérêts de l'industrie nucléaire, le photographe a tout simplement occulté le nucléaire dans son film Home, et tente de se justifier ainsi :
"Dans le film, je n'ai pas réussi à parler du nucléaire, je voulais le faire, mais c’était très très compliqué."
"je ne vois pas comment on va remplacer toutes les centrales qui fonctionnent en France." Yann Arthus-Bertrand voit donc comment réduire la part du trio pétrole-gaz-charbon, qui couvre 85% de la consommation mondiale d'énergie, mais il ne voit pas comment se passer du nucléaire qui n'en couvre pourtant que 2%.

Un greenwashing à l’échelle mondiale

150 pays projettent le documentaire. • 284 salles de cinéma françaises diffusent le film, le plus souvent gratuitement, parfois à 2 euros. • Diffusion simultanée sur 80 chaînes de télé du monde entier. • Traduction dans 39 langues.

Vous remarquerez que les permières images du films sont composés des noms des marques du groupes pour composer le titre HOME.

Imaginez l’impact sur l’inconscient collectif de la planète avec cet opération marketing !

Après l'expérience d'Al Gore avec une vérité qui dérange, vous avez maintenant home et bientôt le syndrome du titanic de Nicolas Hulot, ce sont les industriels qui nous vendent l'écologie en culpabilisant les masses sans prendre eux-même les moyens de changer leurs méthodes.

Ne soyez pas dupes, restez vigilants ...

Ceci dit ... profitez bien des jolies images et du ton professoral de Yab ainsi que de sa musique sacerdotale .