Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2009

Grippe porcine : de mieux en mieux !

Un peu d'infos supplémentaires sur l'origine de la grippe porcine et sur les grands intérêts économiques.
Edifiant !
La population humaine et animale sont de véritables outils de laboratoires grandeur nature, livrés sans protection aucune à ces manipulateurs ! Pas étonnant que les politiques et les scientifiques fassent la promotion des manipulations génétiques pour nous sauver soi-disant ! Attention aux vaccins et à ce qu'ils pourraient contenir pour parfaire leurs plans machiavéliques, soit :

La réduction des populations et l'implantation de la puce électronique pour mettre les survivants à cette pandémie sous contrôle !

Extrait :

"la forme de ce virus est "très inhabituelle" et semble être le résultat de techniques de manipulation génétique. Le virus de cette grippe contient des éléments de grippe aviaire, de 2 formes de grippe humaine et différentes formes de grippe porcine. Selon les scientifiques, ceci ne se produit pas naturellement, ce qui impliquerait évidemment la nécessité d'une intervention humaine."


": le 9 mars 2009, depuis Mexico au Mexique, Sanofi-aventis publie un communiqué officiel concernant, je cite, "la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe (...) permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée."

L'article complet ci-dessous :

jeudi 30 avril 2009

hasard ou coïncidence?


Il y a quelque chose de bizarre et qui ne va pas lorsque j’écrivais que Nicolas Sarkozy était venu au Mexique , personne n’a vraiment su pourquoi, les médias ont relatés sporadiquement son passage en axant surtout sur les 2 jours passés aux frais d’un milliardaire plus que douteux mais c’est en lisant le communiqué de Sanofi- Avantis que ça a fait « tilt » et surtout en amont soit en mars comme si tout était préparé , hasard ou coïncidence ? Alors je vous laisse lire le communiqué …et c’est toute une histoire , elle commence en mars tout au début du mois ensuite je vous invite à faire le rapprochement avec la 2 eme partie de cette investigation juste après le communiqué attention c’est là qu’il faut être subtil … 

A vous de vous faire un jugement

Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique

- Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

Mexico, Mexique, le 9 mars 2009 - Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».

Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.

Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique.

Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.

La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Leader mondial dans la recherche, le développement et la production des vaccins contre la grippe, sanofi pasteur travaille à la mise au point de nouveaux vaccins antigrippaux, toujours plus performants, pour sauver des vies humaines, et est activement engagé dans la préparation à la pandémie. Sanofi pasteur a réalisé, au cours de ces cinq dernières années, d’importants investissements pour accroître sa capacité de production de vaccin contre la grippe aux Etats-Unis, en France, en Chine et aujourd’hui au Mexique. Avec une production de plus de 170 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière en 2008, sanofi pasteur confirme sa position de leader sur le marché mondial.

***

A propos de la grippe saisonnière

La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à personne, principalement lors de la toux ou de l’éternuement des sujets infectés. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la grippe saisonnière pourrait affecter environ un milliard de personnes par an dans le monde et serait responsable de 300 000 à 500 000 décès annuels1. Dans les régions tempérées, 5 à 15% de la population est affectée par les épidémies annuelles de grippe qui débutent classiquement à la fin de l’automne et ont leur apogée au milieu de l’hiver. Dans les régions inter-tropicales en revanche, les virus grippaux peuvent être isolés toute l’année. La grippe peut toucher toutes les classes d’âge, mais les taux d’infection sont plus élevés chez les jeunes enfants en collectivité. Ces derniers représentent une source potentielle d’infection chez les personnes plus âgées de leur entourage. Les grippes sévères, les complications et les décès surviennent principalement chez les personnes âgées de 65 ans ou plus, ainsi que chez les personnes atteintes d’affections chroniques cardiaques ou respiratoires1. L’efficacité de la vaccination est bien établie : elle permet de réduire l’intensité de la maladie, ainsi que le fardeau économique que représente le traitement de la grippe et de ses complications.

A propos de la grippe pandémique

La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à personne, principalement lors de la toux ou de l'éternuement des sujets infectés. Une pandémie de grippe est une épidémie à l'échelle mondiale due à un virus particulièrement virulent et nouveau pour l’être humain. Ce virus, contre lequel la population ne possède aucune immunité, est susceptible d'entraîner une morbidité et une mortalité élevées. Pour tenter de minimiser cet impact, de nombreux pays ont mis en place des plans nationaux et transnationaux de lutte contre la pandémie de grippe. Pour plus d’information sur sanofi pasteur et la préparation à la pandémie, veuillez consulter le site
 


A propos de sanofi-aventis

Sanofi-aventis est un leader mondial de l’industrie pharmaceutique qui recherche, développe et diffuse des solutions thérapeutiques pour améliorer la vie de chacun. Le Groupe est coté en bourse à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, a mis à disposition plus de 1,6 milliard de doses de vaccins en 2008, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Sanofi Pasteur est un leader mondial avec la plus large gamme de vaccins contre 20 maladies infectieuses. L’expérience de sanofi pasteur dans le domaine des vaccins remonte à plus d'un siècle. C’est aujourd'hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d'un million d’euros par jour en recherche et développement.

Alors vous avez compris ? tout est prêt , on peut s’interroger si ils ne vont pas se faire des dividendes sur le dos des malades ou des pauvres gens , c’est à dire le malheur des uns fait le bonheur des autres ça c’est bien connu on peut s’interroger aussi à la lecture de l’article du grand journaliste américain Wayne Madsen sur l’investigation qu’il a mené sur l’origine de ce virus


Selon les sources du journaliste américain Wayne Madsen (un journaliste de Mexico City et un autre de Jakarta qui ont travaillé aux Nations Unies avec des spécialistes de maladies telles que la grippe aviaire, l'ébola et le SIDA) le virus de la grippe porcine serait d'origine humaine.

En effet, selon les journalistes et les scientifiques en question, la forme de ce virus est "très inhabituelle" et semble être le résultat de techniques de manipulation génétique. Le virus de cette grippe contient des éléments de grippe aviaire, de 2 formes de grippe humaine et différentes formes de grippe porcine. Selon les scientifiques, ceci ne se produit pas naturellement, ce qui impliquerait évidemment la nécessité d'une intervention humaine.

De plus, les cibles de cette grippe, contrairement aux autres formes de grippe, ne sont pas les personnes âgées ou les jeunes enfants, mais les gens ayant entre 20 et 45 ans. Selon le National Pork Council, les gens ne contractent pas cette grippe à partir de porcs et les porcs ne sont pas affectés par cette grippe. Cette grippe se transmet par contact entre humains. Ces scientifiques sont alarmés par la vitesse et la façon dont cette grippe se répand.

Vidéo avec l'interview originale du journaliste :

http://www.prisonplanet.com/swine-flu-is-manmade-virus.html

Donc c'est une coïncidence surprenante et là on revient au début de l'article CQFD

: le 9 mars 2009, depuis Mexico au Mexique, Sanofi-aventis publie un communiqué officiel concernant, je cite, "la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe (...) permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée." C'est fou, n'est-ce pas ? :)

Nicolas Huet

1er mai 2009 et bon défilé

 

Mexico City, Mexique - 9 mars 2009

Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique

Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».

Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.

Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique.

Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.

La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

 
 
 

30/04/2009

Vous avez dit virus ? Rockefeller sur la surpopulation

Rockefeller sur la surpopulation


 

Rappel : Grippe aviaire ou porcine et Nouvel Ordre Mondial

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/04/26/grippe...

 

24/04/2009

L'Iran et le Nouvel Ordre Mondial

L'Iran en appelle à un Nouvel Ordre Mondial soustrait de la tutelle «des sionistes et de leur allié américain».

Le Palais des Nations sous haute tension

PROTESTATION | -

© LAURENT GUIRAUD | Place des Nations, hier.
Une flamme brûle à la mémoire des victimes de la Shoah. Certains rescapés sont là.


Alain Jourdan | 21.04.2009 | 00:01

15  h 15, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, fait son entrée dans la salle des assemblées du Palais des Nations, à Genève. Aux applaudissements succèdent très vite les premiers cris de protestation des organisations israéliennes. Plusieurs personnes surgissent déguisées en clowns. Elles sont évacuées manu militari par le service d’ordre de l’ONU.

Dans les tribunes où siègent les représentants des ONG, les supporters du président iranien donnent aussi de la voix. Les télévisions, venues en masse, n’en ratent pas une miette. Mahmoud Ahmadinejad affiche un large sourire. «Il faut pardonner à ces gens parce qu’ils sont mal informés», s’amuse-t-il.

Le président iranien jubile. Les diplomates européens présents dans la salle se tiennent prêts à quitter leur place au premier dérapage. (Cela s'appelle la démocratie...!). Ils n’attendront pas longtemps. Mahmoud Ahmadinejad ne tarde pas à se lancer dans une diatribe contre Israël qu’il qualifie de «régime le plus cruel et le plus raciste». L’ambassadeur de France, Jean-François Matteï, se lève, aussitôt suivi par l’ambassadeur de Grande-Bretagne. Une quarantaine de diplomates européens quittent la salle. (Les vierges effarouchées aux oreilles chastes. Ils font moins de foin quand des millions d'innocents sont tués au nom du mythe du terrorisme international !!! On se demande à ce propos quels sont les intérêts de la France en Afghanistan et à rentrer dans l'Otan ? Là personne pour se lever et partir !)

Applaudissements…
Dans les tribunes, les protestations reprennent, mais elles sont aussitôt couvertes par un tonnerre d’applaudissements qui provient pour l’essentiel des bancs de la délégation iranienne et des tribunes. La plupart des diplomates africains et arabes ne s’associent pas à la manœuvre. Sûr de son effet, le président iranien revient à la charge quelques instants plus tard.
Il dénonce cette fois le soutien apporté par l’Europe et les Etats-Unis à la création de l’Etat d’Israël après la Seconde Guerre mondiale au «prétexte de la souffrance juive». Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, assiste impuissant aux débordements verbaux. En ouverture, le Coréen avait appelé à la sérénité et au respect. Mahmoud Ahmadinejad, lui, en appelle à Dieu et à un nouvel ordre mondial soustrait de la tutelle «des sionistes et de leur allié américain».

Elie Wiesel proteste
A l’issue de son discours, le président iranien a tenu une conférence de presse. Elle aussi marquée par des incidents. Le visage fermé, Elie Wiesel s’est dressé devant l’une des entrées de la salle où était attendue la délégation iranienne. Entouré des représentants des organisations juives et de l’acteur Jon Voight, le Prix Nobel a perturbé l’arrivée de Mahmoud Ahmadinejad, accueilli aux cris de «raciste». «C’est une honte pour l’ONU. Son discours est une invitation à la haine», a protesté Elie Wiesel. (Au fait qui sont les racistes et les criminels ? Les Palestiniens sans doute, qu'Israël massacre depuis 60 ans ?).

En fin de journée, le secrétaire général de l’ONU n’a pu que «déplorer» les provocations  (?) du président iranien. Hier soir, l’écœurement pouvait se lire sur le visage des diplomates. (Les chochottes !) On retient de la journée le coup de force de Mahmoud Ahmadinejad, l’impuissance de l’Union européenne à trouver une position commune sur les droits de l’homme et l’indécision de la Suisse.


06/04/2009

Obama serait-il le Maître du Monde et le digne représentant du Nouvel Ordre Mondial ?

Rien ne vous choque dans cet article ?


Non seulement ce sont les USA qui créent de toutes pièces la panique financière mondiale, mais il faudrait encore faire allégeance au leader mondial, (selon SARKOZY) digne représentant du Nouvel Ordre Mondial (Illuminati).

Qui va rembourser les sommes astronomiques qui seront investies pour relancer l'économie mondiale ?
Qui va prêter l'argent à la Banque Mondiale et aux différents Gouvernements pour les endetter et endetter les peuples ?
La FED, sûrement pour être récompensée d'avoir rendu de bons et loyaux services au Monde ?
 
On ne parle surtout pas d'écarter la FED du Gouvernement US ?
Ce sont encore les peuples qui paieront pour continuer à enrichir la FED et ses acolytes !!!!
Le marché de dupes ! Il serait temps qu'ils arrêtent de nous jouer leur mise en scène éculée, notamment sur nos deniers !
Barack Obama et Gordon Brown à leur arrivée au sommet du G20 (AP)
Chaque pays devrait s'engager à prendre les mesures de relance nécessaire. Le communiqué final devrait également contenir des annonces en faveur d'un renforcement de la régulation mondiale des marchés.
La séance plénière du sommet du G20 a débuté jeudi 2 avril à Londres vers 09h35 GMT. Elle est dédiée aux moyens de lutte contre la crise qui frappe l'économie mondiale. La séance a été officiellement ouverte par le Premier ministre britannique Gordon Brown, hôte du sommet.
Le président américain Barack Obama est arrivé vers 6h40 GMT au centre
ExCel à Londres. Il a été reçu par Gordon Brown, qui accueille le sommet qui s'est formellement ouvert vers 7h30 GMT.
Toutes les délégations qui comprenaient notamment des chefs d'Etat et des ministres des Finances, sont arrivées les unes après les autres dans le centre d'exposition qui se trouve au bord de la Tamise, placé ainsi tout le périmètre sous très haute surveillance policière.
Gordon Brown a accueilli les autres dirigeants un par un au fur et à mesure. Il a posé avec chacun devant les caméras.
Le G20, qui comprend les pays industrialisés du G8, ainsi que l'Union européenne et les grands pays émergents de la planète, doit rendre public jeudi à 14H30 GMT un communiqué final résumant les décisions prises pour faire face à la crise.

Les organisations internationales présentes


Participent aussi à cette réunion par les dirigeants des grandes organisations financières internationales comme le FMI ou la Banque mondiale, ainsi que le directeur général de l'Organisation mondiale du Commerce Pascal Lamy. Les Pays-Bas et l'Espagne ont également été conviés.

Selon les termes du communiqué qui ont déjà été divulgués, chaque pays devrait s'engager à prendre les mesures de relance nécessaire pour sortir son pays de cette crise. Il devrait contenir également des annonces en faveur d'un renforcement de la régulation mondiale des marchés, la France et l'Allemagne souhaitant qu'elles soient le plus concrètes possible.

Après un petit déjeuner, une "photo de famille" et la séance plénière , les dirigeants doivent déjeuner ensemble. Ils se réuniront ensuite de nouveau dans l'après-midi pour mettre la dernière touche à leur communiqué.
Gordon Brown en commentera les conclusions lors d'une conférence de presse à 14H30 GMT.

Réception à Buckingham Palace


Le président Barack Obama, qui a débuté à Londres sa première tournée en Europe de président des Etats-Unis, a tenté d'apaiser le débat mercredi. Il a jugé que les pays avaient "la responsabilité de coordonner (leurs) actions et de (se) concentrer sur les points communs et non sur des divergences épisodiques".
Il a accepté, (manquerait plus que ça qu'il refuse, le Maître du Monde !) comme le souhaite l'Europe, de laisser chaque pays prendre sa décision concernant ses propres plans de relance (les Etats-Unis auraient aimé un engagement général) (l'établissement du Nouvel Ordre Mondial avec une monnaie unique mondiale ?), tout en mettant en avant au passage que son pays "ne pouvait être le seul moteur de la croissance" mondial.
Les dirigeants mondiaux ont passé la journée de mercredi à se rencontrer. La Reine Elizabeth a ensuite donné une réception à Buckingham Palace, puis un dîner était prévu à Downing Street, la résidence du Premier ministre Gordon Brown.

Echauffourées


Des échauffourées ont éclaté à plusieurs endroits de Londres mercredi. Un manifestant est mort près du siège de la Banque d'Angleterre dans des circonstances non élucidées. Plusieurs personnes ont été blessées lors de heurts avec des manifestants contenus par un cordon de police qui s'étaient rassemblées contre des barrières de sécurité, près de la Banque d'Angleterre.
De nouvelles manifestations doivent avoir lieu jeudi à proximité de
l'Excel, le centre de conférences de l'est londonien où a lieu le sommet, placé sous très haute surveillance.
 

LEAP/E2020 : Sommet du G20 de Londres : la dernière chance avant la dislocation géopolitique mondiale

Lettre ouverte du 24/03/09  du Le LEAP/E2020 : prévisions ou message codé des Illuminati à l'endroit des Gouvernants Mondiaux ?

Sous-entendu c'est le moment de créer le Nouvel Ordre Mondial !

 

Avec un peu d'humour !!!!
Comme disait DE GAULLE : Je vous ai compris !
 
Sommet du G20 de Londres : la dernière chance avant la dislocation géopolitique mondiale
Lettre ouverte aux dirigeants du G20, publiée en anglais dans l’édition mondiale du Financial Times le 24/03/09
 


Mesdames, Messieurs,

Il vous reste moins d’un semestre pour éviter que la planète s’enfonce dans une crise dont elle mettra plus d’une décennie à sortir, avec un terrible cortège de malheurs et de souffrance. Cette lettre ouverte de LEAP/E2020, qui dès Février 2006 avait annoncé l’imminence d’une « crise systémique globale », veut tenter de vous indiquer brièvement pourquoi il en est ainsi, et comment éviter cela.

En effet, si vous avez commencé à soupçonner l’ampleur de la crise il y a moins d’un an, c’est dès Février 2006, dans la 2° édition de son « Global Europe Anticipation Bulletin » (GEAB), que LEAP/E2020 avait annoncé que le monde entrait dans la « phase de déclenchement » d’une crise d’ampleur historique. Et depuis cette date, LEAP/E2020 a continué, chaque mois, à anticiper d’une manière très fiable les évolutions de la crise dans laquelle le monde entier se débat désormais. Ce qui nous conduit à vous écrire cette lettre ouverte dont nous espérons qu’elle éclairera vos choix dans quelques jours.

Et cette crise s’aggrave dangereusement. Récemment, à l’occasion de la 32° édition de son bulletin, LEAP/E2020 a ainsi lancé une alerte très importante qui vous concerne directement, vous les dirigeants du G20 : si, réunis à Londres le 2 Avril prochain, vous n’êtes pas capables d’adopter des décisions audacieuses et innovantes en vous concentrant sur l’essentiel, et d’entamer leur mise en oeuvre d’ici l’été 2009, alors la crise entrera à la fin de cette année dans la phase de « dislocation géopolitique généralisée » qui affectera tout autant le système international que la structure même des grandes entités politiques comme les Etats-Unis, la Russie, la Chine ou l’UE. Et vous ne contrôlerez alors plus rien pour le malheur des six milliards d’habitants de notre planète.

Votre choix : une crise de 3 à 5 ans ou un crise de plus d’une décennie ?

Hélas, comme rien ne vous a préparé à affronter une crise d’une telle ampleur historique, jusqu’à présent, vous ne vous êtes occupés que des symptômes ou des causes secondaires. Vous avez pensé qu’il suffisait d’ajouter de l’essence ou de l’huile au moteur mondial, sans vous rendre compte qu’il était tout simplement cassé, sans espoir de réparation. C’est un nouveau moteur qu’il faut construire. Et le temps presse car chaque mois qui passe détériore un peu plus l’ensemble du système international.

Comme dans toute crise majeure, il faut aller à l’essentiel. Comme dans toute crise de dimension historique, le seul choix est entre entreprendre au plus vite des changements radicaux et raccourcir considérablement la durée de la crise et ses conséquences tragiques ; ou au contraire refuser les changements radicaux en tentant de sauvegarder l’existant, pour ne réussir qu’à prolonger durablement la crise et accroître toutes ses conséquences négatives. A Londres, le 2 Avril prochain, vous aurez ainsi le choix entre résoudre la crise en 3 à 5 ans d’une manière organisée ; ou bien au contraire, entraîner la planète dans une décennie terrible.

Nous nous bornerons donc ici à mettre en avant trois conseils que nous considérons comme stratégiques, c’est-à-dire, que pour LEAP/E2020, s’ils ne sont pas mis en oeuvre d’ici l’été 2009, la dislocation géopolitique mondiale deviendra inévitable à partir de la fin de cette année.

LES 3 CONSEILS DE LEAP/E2020

1. La clé de la crise, c’est la création d’une nouvelle devise internationale de référence !

Le premier conseil se résume à une idée très simple : la clé de la crise actuelle se trouve dans la réforme du système monétaire international hérité de l’après-1945 afin de créer une nouvelle devise internationale de référence. Le Dollar américain et l’économie des Etats-Unis ne sont plus en mesure d’être les piliers de l’ordre économique, financier et monétaire mondial. Tant que ce problème stratégique n’est pas abordé directement, puis traité, la crise s’approfondira car il est au coeur des crises des produits financiers dérivés, des banques, des prix de l’énergie, … et de leurs conséquences en terme de chômage massif et de baisses des niveaux de vie. Il est donc vital que cette question soit l’objet principal du Sommet du G20 de Londres et que les premiers éléments de solution y soient lancés. La solution à ce problème est d’ailleurs bien connue : il s’agit de créer une devise de référence internationale (qu’on pourrait appeler le « Global ») (qui serait la monnaie du Nouvel Ordre Mondial) fondée sur un panier (à crabes) de monnaies correspondant aux principales économies de la planète, à savoir le Dollar US, l’Euro, le Yen, le Yuan, le Khaleel (monnaie commune des etats pétroliers du Golfe qui sera lancée au 1° Janvier 2010), le Rouble, le Real, … . et de faire gérer cette devise par un « Institut Monétaire Mondial », (qui serait sans doute géré par les mêmes escrocs planétaires) dont le Conseil d’ Administration reflète les poids respectifs des monnaies composant le « Global ». Vous devez demander au FMI et aux banques centrales concernées de préparer un tel plan pour Juin 2009 (c'est bien ce que l'on disait les mêmes escrocs) avec objectif de mise en oeuvre au 1° Janvier 2010. C’est votre seul moyen de reprendre l’initiative sur le temps de déroulement de la crise. Et c’est le seul moyen de concrétiser la mise en oeuvre d’une globalisation partagée, en partageant la monnaie qui est au coeur de toute activité économique et financière. (Et si on sortait de l'Europe, qu'on nationalisait des banques, qu'on reprenait notre monnaie et que chaque pays payait ses transactions avec sa propre monnaie pour sortir une fois pour toutes de la domination des escrocs planétaires ? Ce ne serait pas mieux ?

Selon LEAP/E2020, si une telle alternative au système actuel en plein effondrement n’a pas commencé à être préparée d’ici l’été 2009, démontrant qu’il existe une autre voie que le « chacun pour soi », le système monétaire international actuel ne passera pas l’été. Et si certains Etats du G20 pensent qu’il vaut mieux garder le plus longtemps les privilèges que leur procure le statu quo, ils devraient méditer sur le fait qu’aujourd’hui ils peuvent encore influencer de manière décisive la forme que prendra ce nouveau système monétaire mondial. Une fois la phase de dislocation géopolitique entamée, ils perdront au contraire toute aptitude à le faire. (Qui a dit que les Gouvernements voulaient sortir de la crise financière et économique mondiale qu'ils ont créée de toutes pièces pour perdre le prétexte et l'occasion d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial ?. Sont pas fous les Messieurs !!! On préfère continuer à fabriquer le terreau d'une 3ème guerre mondiale qui a déjà eu lieu avec l'organisation de la crise financière, et fabriquer aussi celui des émeutes et des guerres civiles, qui rapportent plus que de trouver des solutions pour sortir de la crise, et solutions qui ne participeraient encore qu'à enrichir les banquiers).

2. Contrôlez l’ensemble des banques au plus vite ! (Vive le Nouvel Ordre Mondial ! Tout voir et tout contrôler !)

Le second conseil est déjà largement évoqué dans les discussions préalables à votre réunion. Il devrait être donc aisé de l’adopter. Il s’agit de mettre en place d’ici la fin 2009 un système de contrôle des banques à l’échelle mondiale qui supprime tout « trou noir » (troublant). Plusieurs options vous sont déjà proposées par les experts. Tranchez dès maintenant. Nationalisez au plus vite quand il le faut ! (Faudrait savoir !) C’est en tout cas le seul moyen de prévenir un nouvel endettement massif des établissements financiers comme celui qui a contribué à la crise actuelle ; et de montrer aux opinions publiques que vous êtes crédibles face aux banquiers. (Première nouvelle que les banquiers s'endettent avec notre pognon alors que l'Etat leur verse des sommes colossales pour les renflouer et que les contribuables devront rembourser).

3. Faites évaluer au plus vite par le FMI les systèmes financiers US, britannique et suisse ! (Ah, bonne nouvelle ! Et qui contrôlera le FMI et les Banques du Vatican et les banques planquées dans les Paradis fiscaux ?)

Le troisième conseil touche à nouveau une question très sensible politiquement qui pourtant est incontournable. Il est indispensable que le FMI remette au G20, au plus tard, en Juillet 2009, une évaluation indépendante des trois systèmes financiers nationaux au coeur de la crise financière : ceux des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la Suisse. Aucune solution durable ne pourra en effet être efficacement mise en oeuvre tant que personne n’a la moindre idée des ravages causés par la crise dans ces trois piliers du système financier mondial. (Ne pas confondre ravages avec escroqueries des peuples). Et il n’est plus temps de « prendre des gants » avec des pays qui sont au coeur du chaos financier actuel. (C'est bien notre avis, mais encore faudrait-il que la France et les autres pays déposent plainte pour escroquerie contre la FED et ses acolytes, qui sont des banques privées et propriétaires de la planche à billet Illuminati).

Ecrivez un communiqué simple et bref !

Pour terminer, nous nous permettrons seulement de rappeler que vous avez désormais à restaurer la confiance chez 6 milliards de personnes, et des dizaines de millions d’institutions publiques et privées. (Ce dont ils se fichent comme de leur première tétine ou poussette). Alors, n’oubliez pas de rédiger un communiqué court, qui ne fasse pas plus de deux pages, qui ne contienne pas plus de trois ou quatre idées centrales et qui soit lisible par des non-experts. (Surtout 2 pages contenant des termes codés compris uniquement par la caste des banquiers Illuminati).  Sinon, vous ne serez pas lu hors du cercle étroit des spécialistes et vous ne pourrez donc pas ressusciter la confiance du plus grand nombre condamnant ainsi la crise à s’aggraver. (Bon, attendons la résurrection de nos cendres, maintenant). Si cette lettre ouverte vous aide à sentir que l’Histoire vous jugera pour ce que vous aurez réussi à faire ou pas lors de ce Sommet, alors elle n’aura pas été inutile. (Il sera facile de réécrire l'histoire dans les annales de la Terre pour continuer à vous glorifier. Nous avons les nègres pour écrire vos mémoires, donc pas de souci à vous faire, continuez sur votre lancée). Sachez simplement, que selon LEAP/E2020, vos peuples respectifs n’attendront pas plus d’une année pour vous juger. Une chose est néanmoins certaine : cette fois-ci vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu ! (Des menaces, maintenant ? Ce dont ils se fichent éperdument. Et puis si les 20 pantins qui participeront au sommet du G20 refusent de trouver des solutions, ils auront une porte de sortie toute trouvée ! Ce sera encore et toujours la faute de l'Islam et des terroristes d'Al Qu'Aïda. Nous ressusciterons Ben Laden pour la circonstance et personne n'y verra que du feu, les moutons ! Et le tour sera joué !).

Franck Biancheri Directeur des Etudes de LEAP/E2020 Président de Newropeans

Source : http://www.europe2020.org/spip.php?article596&lang=fr