Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2009

La Cour constitutionnelle allemande valide le traité de Lisbonne

http://www.lepouvoirmondial.com/media/02/02/1266539985.jpg

Un pas de plus vers la dictature européenne, la possibilité d'instaurer la loi martiale et de rétablir la peine de mort contre les manifestants et les insurgés !

Par Reuters


KARLSRUHE, Allemagne - La Cour constitutionnelle de Karlsruhe a jugé le traité européen de Lisbonne compatible avec la Loi fondamentale de la République fédérale mais a demandé certains aménagements de la législation allemande avant sa ratification officielle.

Elle a repoussé le recours de plusieurs parlementaires, issus du bloc conservateur de la chancelière Angela Merkel mais aussi du parti de gauche Die Linke, qui voulaient bloquer le processus de ratification.

Le traité de Lisbonne, qui vise à adapter les institutions communautaires à une Europe élargie à 27 membres, doit être ratifié par tous les Etats de l'UE pour entrer en vigueur.

L'Allemagne, l'Irlande, la Pologne et la République tchèque sont les seuls pays de l'Union à ne pas l'avoir ratifié.

"En résumé, la Loi fondamentale dit 'oui' au traité de Lisbonne mais réclame un renforcement des responsabilités parlementaires au niveau national", a dit le juge Andreas Vosskuhle, qui présidait l'audience. "La Cour a confiance dans le fait que le dernier obstacle avant ratification sera rapidement surmonté", a-t-il ajouté.

"Le traité de Lisbonne a franchi un nouvel obstacle important", a commenté Angela Merkel, ajoutant que les partis au pouvoir comptaient se mettre d'accord sur les aménagements requis avant les élections législatives du 27 septembre.

SATISFACTION DE BARROSO

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a salué la décision de Karlsruhe. "J'ai bon espoir que nous puissions mener à terme, d'ici à l'automne, le processus de ratification du traité de Lisbonne dans tous les pays", a-t-il dit.

En Irlande, les électeurs, qui avaient rejeté le traité en 2008 par référendum, devraient se prononcer de nouveau début octobre, Dublin ayant obtenu des garanties sur des questions de souveraineté nationale comme la fiscalité ou la neutralité militaire.

En République tchèque, le président Vaclav Klaus a annoncé qu'il attendrait que la totalité des Etats membres de l'UE aient ratifié le traité avant de le promulguer lui-même.

En Pologne, la situation est la même : le traité a été ratifié par le parlement mais est en attente de sa promulgation par le président Lech Kaczynski, qui ne bougera pas avant l'issue du second référendum irlandais.

Le traité de Lisbonne, qui est censé améliorer le fonctionnement de l'Union européenne post-élargissement, est une version édulcorée du projet de traité constitutionnel européen que les électeurs français et néerlandais ont rejeté par référendum en 2005.

Pour ses opposants allemands, emmenés notamment par Peter Gauweiler, électron libre de l'Union chrétienne sociale (CSU, alliée bavaroise de la CDU d'Angela Merkel), le traité de Lisbonne permettrait aux dirigeants européens de court-circuiter leurs parlements nationaux et de faire adopter des décisions par le canal des institutions communautaires.

Les juges de Karlsruhe ont partiellement repris leur argumentaire en estimant qu'une annexe au projet de loi de ratification du traité devait spécifier clairement que les deux chambres du Parlement allemand, le Bundestag et le Bundesrat, avaient un rôle à jouer dans la prise de décisions à Bruxelles.

Norbert Röttgen, qui dirige le groupe CDU au parlement, a indiqué que les changements demandés par la Cour pourraient être entérinés début septembre. Les députés pourraient alors voter dès le 8 septembre.

Version française Guy Kerivel, Henri-Pierre André et Philippe Bas-Rabérin

28/06/2009

Instauration du Nouvel Ordre Mondial pour l'automne 2009 ?

Une analyse géopolitique intéressante à écouter, ce d'autant plus que ces informations sont recoupées par d'autres sources journalistiques à découvrir ci-dessous après avoir écouté la vidéo.

Le 28/06/2009

Mr Ahmadinejad confirme une conspiration britannique
visant à déstabiliser le Moyen-Orient.
Tsunami financier et économique à l'automne 2009.
Faille de San Andréas désormais dans la ligne de mire du sommet de la franc-maçonnerie.
Décès de Michael Jackson et Nouvel Ordre Mondial.

Alain Delon : le nouveau pion utilisé par le sommet de la franc-maçonnerie pour le nouvel ordre mondial.

Source : http://revelations4.blogs.fr/

LE MESSAGE AUDIO CORRESPONDANT :

http://www.blog-video.tv/video-10631eb87f-Archive-tele-du...


Archive télé du 28/06/2009 10:45:12 sur Blog video

Journalist Files Charges against WHO and UN for Bioterrorism and Intent to Commit Mass Murder

by Barbara Minton, Natural Health Editor
See all articles by this author
Email this author

Source : http://naturalnews.com/z026503_pandemic_swine_flu_bioterrorism.html

Traduction Google en Français : Cliquez sur le lien ci-dessous :

Une journaliste porte des accusations contre l'OMS et les Nations Unies pour Bioterrorisme et intention de commettre un meurtre en masse.


Virus artificiel

Président de l'Institut des questions géopolitiques à Moscou, l'ex-général Leonid Ivachov croit détenir la clef des pandémies qui semblent se multiplier. Selon lui, le virus A H1N1, qui a désormais contaminé plus de 25 000 personnes, a été fabriqué dans des laboratoires par des médecins militaires. En guise de preuve, il cite les "renseignements américains", sans plus de précision, qui estimeraient à quelque "3 milliards de personnes" la surpopulation de la planète d'ici à 2015. Des apprentis sorciers auraient donc "activé" des agents infectieux capables de provoquer une extermination massive. Ivachov, le plus sérieusement du monde, y voit une "stratégie globale".


Source : L'express


Jackson and Fawcett Deaths Overshadow NWO Moves On Liberty

Kurt Nimmo
Infowars
Friday, June 26, 2009

Source :
http://www.prisonplanet.com/jackson-and-fawcett-deaths-ov...

Traduction Google en Français : Cliquez sur le lien ci-dessous

Les décès de Jackson et Fawcett pour éclipser l'instauration du NWO et la privation des Libertés

En complément une enquête sur la FED par Alex Jones

Alex Jones Federal Reserved Rant HQ
http://www.tagtele.com/videos/voir/38908


24/06/2009

Guerre Civile Fin 2009

Qui finance le LEAP/2020 ? Grande question !
Organe d'anticipation ou organe de propande des plans Illuminati et du Nouvel Ordre Mondial ?

LEAP/2020
http://www.leap2020.eu/Francais_r26.html

 

GUERRE CIVILE FIN 2009

http://www.dailymotion.com/video/x9jc1d_guerre-civil-fin-...

 

GUERRE CIVILE FIN 2009

http://www.dailymotion.com/video/x8kk8n_guerre-civil-fin-...

GUERRE CIVIL FIN 2009 2SUR2
envoyé par _cortex_. - L'actualité du moment en vidéo.


L’Améro va-t-il remplacer le dollar - Améro, Dollar

La fin du dollar est plus proche qu’on ne l’imagine. Ce qui signifie que le dollar pourrait être remplacé par une autre devise. La théorie la plus plausible est celle de l’Améro, une devise nord-américaine pour le Canada, les Etats-Unis et le Mexique.

http://www.dailymotion.com/video/x5y0e5_lyamero-vatil-rem...

L’Améro va-t-il remplacer le dollar - Améro, Dollar
envoyé par Weasreopen. - L'actualité du moment en vidéo.


Le gouverneur Perry envisage la sécession du Texas
http://www.voltairenet.org/article159738.html

Ron Paul rappelle le droit du Texas à la sécession
http://www.voltairenet.org/article159814.html#article159814

Chuck Norris organise la première réunion de milices pour la sécession du Texas

Schwarzenegger: la Californie risque la banqueroute à la mi-juin

Le naufrage du « modèle FMI » : Crise totale en Argentine
http://www.monde-diplomatique.fr/2002/01/GABETTA/16029

Wall Street et Washington complotent pour arnaquer les banques japonaises

 

 

USA : la dictature vaccinale

USA : LE GOUVERNEMENT PREPARE LES ECOLES A DEVENIR DES CLINIQUES DE VACCINATION DE MASSE


DES PROGRAMMES DE VACCINATION A L'ECHELLE NATIONALE DEVRAIENT ETRE INSTAURES A L'AUTOMNE suivant la déclaration de l'OMS concernant le statut de la pandémie de grippe porcine

Paul Joseph Watson


LE GOUVERNEMENT EST EN TRAIN DE DIRE AUX ECOLES DANS TOUT LE PAYS DE SE PREPARER A ETRE UTILISEES COMME DES CLINIQUES POUR LES PROGRAMMES DE VACCINATION DE MASSE QUI SONT PRETS A ETRE MIS EN PLACE A LA FIN DE CETTE ANNEE, selon un article de l'Associated Press.
LES ECOLIERS SONT CIBLES COMME ETANT LES PREMIERS « BENEFICIAIRES » D'UN VACCIN CONTRE LA GRIPPE PORCINE QUI EST EN TRAIN D’ETRE MIS AU POINT, malgré le fait que la grippe porcine s'est avérée bien moins meurtrière que ce que l’on craignait initialement, tuant seulement 160 personnes dans le monde, un chiffre dérisoire si l’on considère le nombre de personnes qui meurent chaque année du virus ordinaire de la grippe.


La semaine dernière, l'Organisation Mondiale de la Santé a augmenté l'hystérie entourant la grippe porcine, relevant le statut de l’alerte jusqu’au niveau 6, et indiquant qu’une pandémie mondiale était en cours.

Source : http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5hbs-FO8...


LA MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES HUMAINS, KATHLEEN SEBELIUS, A DECLARE MARDI QU'ELLE APPELLE LES DIRECTEURS D’ECOLE DANS TOUT LE PAYS A PASSER L'ETE A SE PREPARER A CETTE POSSIBILITE, SI LE GOUVERNEMENT VA DE L'AVANT AVEC LES VACCINATIONS DE MASSE".


Le dernier de ces programmes de vaccination de masse pour lutter contre la grippe porcine remonte à 1976 cf. http://www.prisonplanet.com/previous-swine-flu-outbreak-c... , ont eu pour résultat des dizaines de morts et des centaines de blessés, après que l'administration Ford ait tenté d’utiliser l'infection des soldats de Fort Dix comme prétexte pour une vaccination de masse de l'ensemble du pays.
Les Américains ont été psychologiquement conditionnés par les mass médias afin d’accepter le caractère inéluctable des campagnes forcées de vaccination de masse depuis des années. Le dernier exemple de ce type a été publié dans Time Magazine, il y a six semaines http://www.prisonplanet.com/time-magazine-preps-americans... , où il fut évoqué que LES RESPONSABLES SERAIENT FORCES DE « PRENDRE DES MESURES DRACONIENNES POUR LUTTER CONTRE LA MALADIE », MESURES QUI COMPRENDRAIENT DES PROGRAMMES DE VACCINATION OBLIGATOIRE DE MASSE.


Onze écoles de l'Alaska ont récemment participé à un exercice axé sur la distribution de masse de vaccins en cas d'apparition d'un foyer http://www.prisonplanet.com/school-mass-vaccination-drill... .
Source : http://www.prisonplanet.com/government-readies-schools-as...


USA : les dangers de la vaccination obligatoire

EN VUE DE PREPARER LES AMERICAINS AUX DANGEREUSES VACCINATIONS OBLIGATOIRES

« GARY MATSUMOTO et autres chercheurs ont déclenché l’alarme pour avertir un maximum de personnes et leur conseiller d’éviter les poisons qui leur sont présentés comme des médicaments protecteurs. »

Stephen Lendman, 10 juin 2009.

 

Il est inconcevable de constater que l’OMS, les Etats-Unis, ainsi que les autorités d’autres pays répandent mensonges, tromperies et hystérie pour permettre aux grandes compagnies pharmaceutiques la diffusion de dangereux vaccins et autres médicaments auprès de personnes qui ne se doutent  de rien, ouvrant peut-être ainsi la porte à la maladie et à une mort précoce ….

Gary Matsumoto est un journaliste new-yorkais qui fut plusieurs fois récompensé pour ses articles d’investigation

Dans son ouvrage de 2004 : « Vaccin A : l’expérience secrète du gouvernement tue nos soldats et explique pourquoi les GIs constituent en fait les premières victimes ». Il conteste les résultats de l’IOM et marque son désaccord au démenti du Pentagone au sujet du syndrome de la guerre du Golfe.

Analysant le contexte obscur dans lequel les vaccinations se sont développées, il a fini par découvrir que les médecins et les scientifiques de l’armée avaient réalisé des expériences médicales secrètes sur des citoyens américains en violation du code de Nuremberg et de l’éthique médicale la plus fondamentale. Concernant l’expérimentation sur des êtres humains, le code de Nuremberg a établi des normes précises qui ont été reprises dans les directives de l’éthique médicale.

Ces normes exigent :

--Le consentement volontaire des sujets, et ce, en dehors de toute forme de coercition, fraude ou duperie, et avec la pleine connaissance des risques encourus.

--Les expérimentations devraient éviter  «  toute forme de souffrance physique, psychique inutile, ainsi que tout dommage quel qu’il soit. ».

--Les expérimentations ne devraient jamais être entreprises si, à priori, il existe des raisons de croire que des dommages, infirmités ou la mort pourraient s’ensuivre.

--Les risques ne devraient jamais être disproportionnés par rapport à l’importance du problème humanitaire à résoudre.

--Les expérimentations devraient immédiatement prendre fin s’il existe des raisons de croire que des dommages, des infirmités ou la mort pourrait s’ensuivre.

Selon Matsumoto, le Pentagone a violé ces normes, trahi les troupes, ainsi que le devoir fondamental des chefs militaires et civils sensés protéger leurs hommes. Depuis au moins 1987, le développement de la guerre biologique a détruit le bien-être de dizaines de milliers de GIs utilisés comme cobayes humains dans les programmes de vaccinations expérimentales non autorisés contre l’anthrax contenant du squalène

– un adjuvant huileux (destiné à augmenter l’immunité).

Il est connu depuis des décennies que cet adjuvant peut provoquer des maladies auto-immunes graves chez les animaux de laboratoire. Il fut cependant utilisé (involontairement) sans que soient révélés ses effets néfastes sur la santé des personnes.

Matsumoto a écrit :

Les expérimentations mentionnées dans ce livre et réalisées en dehors de toute éthique n’ont jamais cessé. Il ne fut nullement envisagé de les limiter parce que les exigences de la sécurité nationale les mettaient à l’abri de toute enquête et excluaient toute forme de responsabilité.

Quand Michael Whitehouse de la Faculté de médecine UCLA et Frances Beck ont injecté du squalène combiné à d’autres substances à des rats et des cobayes avant 1970, peu de ces substances huileuses avaient autant la capacité de provoquer de l’arthrite et de la sclérose en plaques chez les animaux.

En 1999 l’immunologiste Johnny Lorentzen de l’Institut suédois Karolinska a montré que l’injection de molécules apparemment banales comme le squalène et que l’on trouve dans le corps peut stimuler une réponse immunitaire auto-destructrice.

D’autres recherches montrent que le squalène en tant qu’ingrédient expérimental des vaccins contre l’anthrax provoque des maladies auto-immunes dévastatrices et des décès chez de nombreux vétérans de la guerre du Golfe, aux Etats-Unis et en Australie, alors même qu’il continue à être utilisé pour la mise au point de nouvelles vaccinations dans les laboratoires…

Il existe une étroite relation entre les maladies des animaux induites par le squalène et celles qui sont observées chez les humains auxquels ce produit est injecté : rhumatisme articulaire, sclérose en plaques et lupus érythémateux. (« Il existe au minimum 24 études scientifiques (peer-reviewed) de dix laboratoires différents aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et en Australie qui documentent le développement de maladies auto-immunes chez des animaux soumis à des injections comportant des adjuvants à base de squalène. (1)

Le Dr V.Scheibner qui a mené des recherches poussées sur les adjuvants des vaccins écrit : « le squalène a produit une cascade de réactions telles que : le syndrome de la guerre du Golfe ; l’arthrite, la fibromyalgie, la lymphadénopathie, la fatigue chronique, les céphalées chroniques, la perte anormale de cheveux, des lésions de la peau qui ne guérissent pas, des ulcères, des vertiges, des pertes de mémoire, de modifications de l’humeur, des problèmes neuropsychiatriques, des troubles thyroïdiens, de l’anémie, le lupus érythémateux, la sclérose en plaques, le syndrome de Sjorgen, de Raynaud, la diarrhée chronique, les transpirations nocturnes, de la fièvre (peu élevée)…

Le livre de Matsumoto (2) fait état de nombreuses études de cas de GIs atteints de l’un ou plusieurs symptômes relevés ci-dessus, de leurs effets dévastateurs, ainsi que des réactions du gouvernement américain refusant de reconnaître leur existence ou la relation existant entre ces maladies et les vaccinations…

Selon Matsumoto les adjuvants à base de squalène constituent l’ingrédient principal pour une nouvelle génération de vaccins destinés à l’immunisation de masse partout dans le monde, et ce, malgré que les chercheurs de la Faculté de Médecine de Tulane et de l’Institut Militaire de Walter Reed ont démontré que le système immunitaire répond spécifiquement à la molécule de squalène ;

Le système immunitaire reconnaît le squalène comme une molécule propre au corps. On peut le trouver dans les genoux, le coude, le cerveau et tout le système nerveux. Mais quand cette molécule est injectée dans le corps, le système immunitaire intervient pour la détruire et pour l’éliminer. Ingérer et digérer le squalène ne pose absolument aucun problème, mais le fait de l’injecter galvanise le système immunitaire qui s’emploie à l’attaquer…

Matsumoto dit que le squalène peut être considéré comme le déclencheur d’une authentique arme biologique. Les chercheurs soviétiques l’ont baptisée «  bombe à retardement biologique !!! »… Matsumoto et le Dr Pam Asa doivent conclure que « ces types d’adjuvants (huileux) constituent l’arme chimique la plus insidieuse qui ait jamais été conçue ».Ceci comprend également le squalène. Depuis les années ’80, les soviétiques savaient que ces produits pouvaient être employés comme armes chimiques.

Matsumoto explique que le véritable problème à propos de l’utilisation du squalène est qu’il imite parfaitement une molécule qui se trouve faire partie du corps ; c’est exactement la même molécule.

Ainsi, ce que des scientifiques américains ont conçu comme un excitateur de l’immunité constitue  en fait une nouvelle nano-bombe susceptible de provoquer des maladies imprévisibles, débilitantes et chroniques.

Quand le NIH a rétorqué que le squalène était sûr parce qu’il fait partie du corps, on peut affirmer que c’était l’exact opposé qui était vrai et évidement l’est toujours. C’est la présence naturelle du squalène dans le corps qui en a fait l’une des molécules les plus dangereuses qui n’aient jamais été injectées à un être humain. Le fait d’utiliser cette molécule dans les vaccins est tout simplement barbare et criminel….

Il est fâcheux de constater que plusieurs vaccins actuellement à l’étude chez le NIH et associés contiennent du squalène sous une forme ou sous une autre.

Il y a du squalène dans les vaccins recombinants pour le HIV, la malaria, l’herpès, la grippe (y compris la grippe porcine), le cytomégalovirus, et le papilloma virus humain.

Certains de ces vaccins sont prévus pour des vaccinations de masse partout dans le monde. Cette possibilité devrait, à elle seule, terrifier tout un chacun pour l’amener à refuser n’importe quelle prescription de ces vaccins.

Un autre problème est qu’il faut parfois des années pour pouvoir diagnostiquer un problème d’auto-immunité parce que les symptômes immédiats (maux de tête, douleurs articulaires…) sont parfois si vagues qu’ils peuvent facilement être attribués à d’autres causes.

Depuis longtemps des experts ont considéré que les vaccinations ont toujours présenté suffisamment de dangers pour que l’on puisse les qualifier d’armes biologiques pour la simple raison qu’elles sont susceptibles de détruire la santé, endommager le système immunitaire et favoriser des maladies.

La nouvelle solution de Big Pharma : des vaccins plus puissants, génétiquement modifiés et des médicaments susceptibles de nuire à ceux qui les prennent ou même susceptibles d’entraîner la mort, et ce, tout spécialement pour les personnes dont le système immunitaire est fragilisé.

Matsumoto et d’autres chercheurs ont déclenché l’alarme pour avertir un maximum de personnes et leur conseiller d’éviter les poisons qui sont présentés comme des médicaments protecteurs.

En fait ces produits profitent essentiellement aux compagnies qui les fabriquent et aux scientifiques qui en récoltent les royalties.

Stephen Lendman, Globazl Research, 10 juin 2009.

« Readying Americans for Dangerous,Mandatory Vaccinations » , (Notes et extraits-Traduction)

Research Associate of the Centre for Research on Globalisation

e-mail : lendmanstephen@sbc global.net

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=13859

10 juin 2009

(1) FLU SHOTS AND THE NEW ADJUVANTS : BEWARE ! Dr Sherri Tenpenny http://www.whale.to/a/tenpenny.html

http://www.newswithviews.com/Tenpenny/sherri6.htm

(2) Gary MATSUMOTO : «  Vaccine A : The Covert Government Experiment that’s killing Our Soldiers and why GIs are Only the first Victims »