Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2013

Institut français : La formation des agents du réseau culturel extérieur

Autrement dit la formation proposée aux agents de renseignements militaires ou le recrutement d'agents déjà expatriés dans les pays étrangers ou recrutés localement.

Ils veulent créer quoi ? De nouveaux réseaux d'opposants aux régimes déjà en place ?

Puis il est proposé de suggérer des projets sur l'interface discrète intitulée IFPROG 2014.

 

Nouvelle image.jpg

Vous remarquerez que pour accéder au programme ou pour accéder aux demandes de subventions, les programmes ne sont pas visibles sur leur site, mais qu'il faut d'abord s'inscrire pour avoir accès au programme occulte ?

"Merci de vous identifier ou de créer un compte pour
accéder aux dispositifs de programmation de l'Institut français."

 

Nouvelle image (1).jpghttp://ifprog.institutfrancais.com/fr/login

 

De plus il est question de proposer d'accéder aux dispositifs de programmation 2014.

Lesquelles de programmations ? Militaires ?

Surtout que le ministre de la défense a présenté un projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale :

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/programmation-militaire-pour-les-annees-2014-a-2019-et-diverses-dispositions-concernant

SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2012-2013

Enregistré à la Présidence du Sénat le 2 août 2013

PROJET DE LOI

relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 et portant diverses dispositions concernant la défense et la sécurité nationale,

http://www.senat.fr/leg/pjl12-822.html

A télécharger en PDF : ICI

Sont-ils en train de se préparer à la guerre depuis 2010 ?

 

Formation du réseau

Nouvelle image (1).jpg

http://www.institutfrancais.com/fr/la-formation-des-agent...

La formation des agents du réseau culturel extérieur

 

Agents du réseau expatriés ou recrutés localement, travaillant dans des instituts français, des services culturels ou des alliances françaises, tous doivent adapter leurs pratiques et leurs compétences à un environnement en mutation. Pour les y aider, l’Institut français propose deux dispositifs de formation professionnelle : des formations organisées par son pôle Formation du réseau, en France ou à distance ; un plan d’appui aux formations locales ou régionales, organisées à l’initiative des postes du réseau culturel français à l’étranger.

 

Les formations organisées par le pôle Formation du réseau

 


Le Stage des nouveaux partants

L’organisation du Stage des nouveaux partants a été confiée à l’Institut français par le ministère des Affaires étrangères. Il vise à faciliter la prise de fonction, en permettant notamment aux nouveaux agents d’identifier leurs interlocuteurs sectoriels.

Les participants du stage sont exclusivement des agents expatriés, conviés nominativement dans le cadre du mouvement d’affectation du ministère des Affaires étrangères.

En 2013, le Stage des nouveaux partants a eu lieu à Paris du 17 au 21 juin.

   

Les Ateliers de l’Institut français

Les Ateliers de l’Institut français visent à assurer une meilleure cohérence d’action entre le réseau culturel français et l’Institut français, et à offrir un espace de réflexion et d’échanges. Composés principalement d’ateliers de travail, ils sont réservés aux agents expatriés du réseau culturel français.

Rendez-vous annuel, les Ateliers de l’Institut français se sont déroulés à Marseille en juillet 2011, à Nantes en juillet 2012 et à Lille en juillet 2013.

   

Les formations thématiques

Les formations thématiques concernent aussi bien les personnels expatriés que les agents de droit local, qu’ils exercent au sein d’instituts français, de services culturels ou d’alliances françaises. Elles font l’objet de l’envoi d’un télégramme diplomatique spécifique détaillant les procédures à suivre pour candidater ainsi que les modalités de prise en charge éventuelle des frais de mission des agents de droit local (les frais pédagogiques étant pris en charge par l’Institut français pour tous les participants).

http://www.institutfrancais.com/fr/la-formation-des-agents-du-reseau-culturel-exterieur

 

 

 

 

Institut Français. Ministère des affaires étrangères. Les opérateurs du réseau dans le monde !

Quels sont les opérateurs du réseau dans le monde en faveur du Ministère des Affaires étrangères tenu par FABIUS, le sioniste de service ? ?

Et comme cela au moins c'est clair sur leurs intentions d'avoir créé des agences de renseignements secrets et militaires sous couvert :

1 - de promouvoir la culture française dans le monde et principalement dans les pays d'Afrique et du Sud, et

2 - de promouvoir l'enseignement supérieur auprès des étudiants étrangers.

Et qui on retrouve parmi les opérateurs du réseau des renseignements secrets et militaires dans le monde du Ministère de l'Intérieur  ?

L'Institut Français, Campus France et France Expertise International entre autres agences du renseignements militaires, dont : France Diplomatie, Latitude France, L'Alliance Française, Culture.fr

Avec le CRIF - Conseil Représentatif des Institutions juives de France qui fait office de services pour le Ministère des affaires étrangères et le Ministère de la Défense et des armées qui sont sous la coupe d'un gouvernement sioniste, nous avons tout ce qu'il faut pour aller attaquer les étrangers chez eux et créer de nouveaux réseaux criminels de déstabilisation dans ces pays.

L'institut Français recrutant de nouveaux agents sur le terrain.

L'Institut Français et la formation des agents du soi-disant réseau culturel extérieur !
http://www.institutfrancais.com/fr/la-formation-des-agent...


La vitrine que nous présente le Ministère des Affaires étrangères.

Mais derrière la vitrine et la face cachée du miroir, quels sont les réseaux mondiaux qui y sont cachés ?

Ministère des affaires étrangères. Les opérateurs du réseau

Sur le web

6/6 sites web  

  • Agence française de Développement (AFD) Agence française de Développement (AFD)

    - Institution financière publique, l’Agence française de Développement (AFD) agit depuis près de soixante dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Présente sur le terrain dans plus de cinquante pays, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète : scolarisation des enfants, appui aux agriculteurs et aux petites entreprises, adduction d’eau, préservation de la forêt tropicale, lutte contre le réchauffement climatique…
    - En 2010, l’Agence a consacré plus de 6,8 milliards d’euros au financement d’actions dans les pays du Sud et l’Outre-mer. Ces financements concernent la scolarisation de 13,4 millions d’enfants au niveau primaire, l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable de 33 millions de personnes et l’octroi de microcrédits pour 700 000 personnes. Les projets d’efficacité énergétique sur la même année permettront d’économiser près de 5 millions de tonnes de CO2 par an.
    - Cet opérateur de la coopération française agit sous le contrôle et en étroite collaboration avec ses ministères de tutelle : ministère des Affaires étrangères et européennes ; ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi ; ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales et de l’Immigration.

    » Voir le site
  • Agence pour l'Enseignement français à l'étranger (AEFE) Agence pour l’Enseignement français à l’étranger (AEFE)

    - Créée en 1990, l’Agence pour l’Enseignement français à l’étranger (AEFE) est un établissement public national placé sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et européennes.

    - Cet opérateur de la coopération française assure les missions de service public relatives à l’éducation en faveur des enfants français résidant hors de France, et contribue au rayonnement de la langue et de la culture françaises ainsi qu’au renforcement des relations entre les systèmes éducatifs français et étrangers. L’objectif de l’AEFE est de servir et promouvoir un réseau scolaire unique au monde, constitué de 470 établissements implantés dans 130 pays.

    » Voir le site
  • Campus France, Agence française pour la Promotion de l'Enseignement supérieur, l'Accueil et la Mobilité internationale Campus France, Agence française pour la Promotion de l’Enseignement supérieur, l’Accueil et la Mobilité internationale

    Créée par la loi du 27 juillet 2010, l’Agence Campus France est un nouvel établissement public (EPIC) (vraiment public ?) chargé de la promotion de l’enseignement supérieur, de l’accueil et de la gestion de la mobilité internationale des étudiants, des chercheurs, des experts et des invités. Un décret du 30 décembre 2011 précise l’organisation et les modalités d’action de l’Agence.

    Résultant de la fusion du GIP Campus France et de l’association Egide, l’établissement est placé sous la tutelle des ministères des Affaires étrangères et européennes et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche participent à l’orientation de la politique de l’Agence à travers le "Forum Campus France".

    Campus France reprendra les activités internationales du CNOUS à compter du 1er septembre 2012.

    Les trois missions de Campus France sont :
    - Promouvoir l’enseignement supérieur français partout dans le monde ;
    - Gérer la mobilité des étudiants, des chercheurs, des experts français et des personnalités invitées ;
    - Accompagner les établissements français.

    » Voir le site
  • Canal France international (CFI) Canal France international (CFI)

    - Canal France international (CFI) est, depuis vingt ans, l’opérateur de la coopération médias française à destination des pays d’Afrique, de la Méditerranée, des Balkans, du Caucase et de l’Asie. CFI, filiale du groupe France Télévisions, est subventionné par le ministère français des Affaires étrangères et européennes, pour animer un réseau de partenaires du secteur des médias.

    - Fort de son expérience passée de chaîne, cet opérateur de la coopération française est à même d’identifier les besoins des médias et de proposer des réponses adaptées quelle que soit leur langue de travail. CFI accompagne également la réflexion et les choix "stratégiques" de ses partenaires dans leur mutation vers les nouveaux médias numériques.

    » Voir le site
  • France Expertise Internationale (FEI) France Expertise Internationale (FEI)

    - Placé sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères et européennes, l’établissement public (vraiment public ? ) à caractère industriel et commercial, France Expertise Internationale, a vocation à promouvoir l’assistance et l’expertise techniques de la France hors de nos frontières. A cette fin, l’agence assure, pour le compte de l’État et de ses collectivités, de bailleurs multilatéraux, d’États et collectivités étrangers, l’ingénierie et la gestion des projets financés par ces entités.

    FEI maître d’œuvre de projets à l’international

    - France Expertise Internationale assure la maîtrise d’œuvre ou l’assistance à maîtrise d’ouvrage des projets qui lui sont confiés, de gré à gré ou à l’issue d’un processus de mise en concurrence, par ses bailleurs ou clients.

    » Voir le site
  • Institut français Institut français

    - L’Institut français est la nouvelle agence pour l’action culturelle extérieure de la France. Opérateur du ministère des Affaires étrangères et européennes, l’Institut français se substitue à l’association Culturesfrance, sous la forme d’un Établissement public (vraiment public ?) à caractère industriel et commercial (EPIC), avec un périmètre d’action élargi et des moyens renforcés.

    - L’Institut français a pour mission de promouvoir l’action culturelle extérieure de la France, en matière d’échanges artistiques - spectacle vivant, arts visuels, architecture -, de diffusion dans le monde du livre, du cinéma, de la langue française, et des savoirs et des idées. L’agence assume également les missions d’accueil en France des cultures étrangères, par l’organisation de « saisons » ou festivals, et développe un programme de résidences internationales en France comme à l’étranger. Enfin, l’IF assure de nouvelles missions de formation et professionnalisation des agents du réseau culturel français à l’étranger.

    » Voir le site

 

Latitude France, vitrine du réseau

- Le réseau : ambassades, instituts français, centres culturels, alliances françaises, médiathèques, Instituts français de recherche à l’étranger, missions archéologiques.

- Les opérateurs : Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), Agence française de développement (AFD), Campus France, Canal France international (CFI), France expertise internationale (FEI), France Volontaires, Gip ESTHER, Institut français.

- Les thèmes traités : arts et culture, débat d’idées, économie et politiques de développement, enseignement supérieur et recherche, langue française, nouveaux médias.

Le réseau de Coopération et d’Action culturelle français dans le monde, ce sont :

- 6 000 personnes, réparties dans 161 services de Coopération et d’Action culturelle (SCAC)
- dont 96 sont devenus au 1er janvier 2012 des Instituts français (en fusionnant avec les centres culturels français)
- 12 d’entre eux sont rattachés à l’Institut français Paris à titre expérimental
- 10 services scientifiques ;
- 445 Alliances françaises subventionnées ;
-  481 Établissements scolaires à programmes français (AEFE, Mission laïque française, autres établissements) dans 133 pays ;
- 5 centres franco-nationaux ;
- 27 Instituts de recherche et 18 antennes ;
- 182 Espaces Campus France dans 110 pays ;
- 98 Correspondants environnement ;
- 61 agences et bureaux de représentation dans 90 pays, c’est ce dont dispose l’Agence française de développement (AFD), opérateur pivot de l’aide publique au développement (Parmi les 1 681 collaborateurs de l’AFD, 698 travaillent à l’étranger).

- Consulter la carte du réseau.

Les actions menées par le réseau de Coopération et d’Action culturelle

- 50 000 manifestations artistiques par an ;
- 288 544 étudiants accueillis en 2011/2012 – La France est le quatrième pays d’accueil d’étudiants étrangers ;
- 470 étudiants en mastère et doctorat par an bénéficiant des bourses d’excellence EIFFEL ;
- 900 000 apprenants dans les Instituts français et les Alliances françaises ;
- 370 000 inscrits aux tests de certification en langue française en 2010 ;
- 310 000 élèves dans les établissements scolaires à programme français (dont 37 % de Français) en 2010/2011 ;
- 1 700 000 élèves dans les sections bilingues des réseaux nationaux d’éducation ;
- 126 millions d’euros de cofinancements recueillis en 2010 ;
- 12 500 projets de coopération décentralisée – 350 cofinancés par le MAE en 2011 ;
- 160 missions archéologiques françaises à l’étranger.

Un engagement important de la France en matière d’aide au développement

- 3e contributeur mondial d’aide publique au développement (APD) en volume et 1er contributeur européen ;
- 1er contributeur mondial à UNITAID ;
- 2e contributeur mondial au Fonds mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme ;
- 2e contributeur mondial à l’Alliance globale pour la Vaccination et l’Immunisation (GAVI).

Trois opérateurs clés du MAE :

  • L’Institut français a pour mission la promotion de l’action culturelle de la France dans le monde, l’accueil en France de ses cultures étrangères et la coopération avec les pays du Sud ;
  • L’Agence française de Développement est l’institution financière au cœur du dispositif français de l’aide publique au développement ;
  • CampusFrance assure la promotion à l’étranger du système français d’enseignement supérieur et de formation professionnelle et accueille les étudiants et chercheurs étrangers en France.
    - Consulter la présentation de l’ensemble des opérateurs du MAE.

Chiffres clés au 1er janvier 2013

http://latitudefrance.diplomatie.gouv.fr/Pour-en-savoir-p...

08/04/2013

Fabius dément une rumeur lui attribuant un compte en Suisse

Ne nous étonnons pas, si 60 % des députés détiennent des comptes en Suisse ou dans les paradis fiscaux, ils s'acharneront à venir le démentir en public !

Fabius dément une rumeur lui attribuant un compte en Suisse

Publié le 07.04.2013, 23h52 | Mise à jour : 08.04.2013, 01h00

 Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, envisage de poursuivre Libération, qui relaye une rumeur évoquant qu'il posséderait un compte dans un paradis fiscal.

Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, envisage de poursuivre Libération, qui relaye une rumeur évoquant qu'il posséderait un compte dans un paradis fiscal. | LP/Philippe Lavieille

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius dément «formellement» une «rumeur, relayée par Libération» dans son édition datée de lundi lui «attribuant un compte en Suisse». Dans un communiqué publié dimanche soir, le ministre ajoute qu'il va engager des poursuites judiciaires.

«Affaire Cahuzac, le cauchemar continue», titre en Une 
«Libération» dans son édition datée de lundi.

Le quotidien évoque en effet une «possible affaire Fabius, qui tétanise l'Elysée». Le principal intéressé n'a pas attendu la publication du journal, démentant dès dimanche soir détenir le moindre compte hors de l'Hexagone. «Je démens formellement la rumeur, relayée par Libération dans son édition du lundi 8 avril, m'attribuant un compte en Suisse. Elle ne repose sur aucun élément matériel et est dénuée de tout fondement», écrit M. Fabius dans un communiqué, en annonçant avoir mandaté son avocat «pour qu'il engage les procédures juridiques permettant de le démontrer et de faire cesser la diffusion de ces informations fausses et calomnieuses».

 


Le journal ajoute que c'est Mediapart (qui a révélé l'affaire Cahuzac) qui «explore la piste» d'un compte de Fabius dans «un paradis fiscal». Une information... démentie par Mediapart. Dimanche soir, son fondateur Edwy Plenel a estimé sur Twitter que «Libération perd(ait) la tête».

Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart.

LeParisien.fr

http://www.leparisien.fr/politique/fabius-dement-une-rumeur-lui-attribuant-un-compte-en-suisse-07-04-2013-2705049.php

GRAY STATE Official Concept Trailer. Film prophétique ?

Est-ce un avenir proche ou est-ce déjà le présent ?

Grey State.jpg

GRAY STATE Official Concept Trailer

 
Synopsis du film :
 
Le monde dans la tourmente, la guerre, une catastrophe géologique et l'effondrement économique, tandis que les Américains continuent à plonger dans l’illusion de la sécurité et de l'immunité. Alors que les droits sont bradés en échange de plus de sécurité, le Gouvernement Fédéral, gonflé de pouvoir, lance une prise de contrôle systématique de la liberté, afin de parvenir à un Nouvel Ordre Mondial. Les Américains, mis en quarantaine dans des districts militarisés, deviennent une population mûre pour un contrôle tyrannique.
 
Semer la peur, le terrorisme, état policier, la loi martiale, la guerre, l'arrestation, l'internement, la faim, l'oppression, la violence, la résistance. Ce sont ces états nouveaux qui définissent l’existence des Américains. Voisins contre voisins, le dollar s’écroule, les approvisionnements alimentaires sont épuisés, tout le monde est considéré comme un terroriste présumé. Arrestations. Disparitions. Attaques biologiques. Exécutions publiques de ceux soupçonnés de dissidence. Des rumeurs de camps de concentration sur le sol américain. C'est la toile de fond d'une histoire qui se déroule parmi  la résistance.
 
Les milices américaines se préparent pour la guérilla. Il y a des désertions massives dans l'armée, de véritables patriotes tentent de se rallier à la Constitution et à défendre la liberté, la préparation d'une insurrection nationale contre les forces fédérales, sachant très bien que ce sera la dernière fois dans l'histoire que des opprimés seront capable de résistance organisée.
 
Il s'agit d'une période de transition, d'alliance, de déplacements, de l'éveil de masse et des exécutions de masse. Il s'agit d'une tempête imminente, un matin gris qui met en exergue les effets de décennies de sur-confort et de complaisance, les Américains se réveillent dans un pays occupé. Il s'agit d’une période de listes, liste noire, liste blanche, ceux qui sont écartelés au milieu, ceux qui risquent la mort pour leur libre arbitre et ceux qui vendent leurs âmes pour maintenir leurs vaines pensées et leur confort facile. C'est dans cet Etat Gris que la perpétuation de la liberté humaine sera contestée, écrasée. Est-ce un avenir proche ou le présent ? L'État Gris est à venir, par consentement ou par conquête. C'est le champ de bataille des Etats-Unis.

Il s'agit d’une production indépendante. Nous avons atteint nos premiers objectifs financiers pour ce projet, les résultats sont affichés sur http://www.indiegogo.com/graystatemovie. Pour plus de détails sur le projet, visitez http://www.graystatemovie.com
 
 

07/04/2013

Ce que cache le mariage gay et le mariage pour tous ! Loi Taubira : la solution finale pour un monde magique !

L'idéologie de l'instauraution à tout prix de la théorie du genre nous vient d'où ? Devinez ?

Qui a dit que le nazisme était révolu ? ...et bien non ! Il est toujours là !


Et ça arrive chez nous, nous verrons dans 2 ans ce qui se passera dans les familles et les écoles en France, voyons juste ce qui se passe en Allemagne !
 
Et devinez d'où vient l'idéologie du mariage gay et du mariage pour tous et de la théorie du genre ou Gender ? Nous l'avions déjà évoqué : ICI
 
Comme nous ne voulons pas être de mauvaises langues et d'être accusés de faire une fixation sur eux, vous le découvrirez lors de la lecture de l'article ci-dessous en cliquant très attentivement sur tous les liens.

 

Rien de tel pour nous faire perdre notre identité, pour enlever les enfants à leurs parents pour alimenter les réseaux pédophiles mondiaux, pour favoriser les pratiques eugénistes pour des expériences génétiques faites au profit des laboratoires pharmaceutiques et expériences scientifiques pour lesquelles il leur faut du matériel génétique humain ainsi que pour activer le dépeuplement de la planète !
 
A rapprocher du livre de Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes ! ICI

 

MeilleurDesMondes.jpg

 

Et des "Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles” par le Dr Matthias Rath : ICI

Racines nazies.JPG

Et les 6 projets mondialistes : ICI

 


 

Loi Taubira : Solution finale pour un monde magique !

 

Loi Taubira : Solution finale pour un monde magique

La discussion sur le mariage homosexuel est la plus grande fumisterie de ce début de siècle. Ce jeudi 4 avril les Sénateurs ont discuté sur ce projet de loi qui devrait introduire la théorie du Gender dans la société française. L'écologiste Esther Benbessa a parlé d'un « projet de loi modernisateur » et a condamné les manifestants qui se sont trouvés devant le Sénat. Lors du débat dans son sein, Patrice Gélard, UMP, a évoqué le danger de la théorie du genre. Le mariage homosexuel n'est pas le vrai sujet.

Changer la société

Diverses personnalités de la politique, de la philosophie ou de la justice, veulent changer la société à tout prix et ne se privent pas de le dire. Tout se passe comme si c'était une envie pressante et que ce changement de société devait se faire dans l'urgence. La sénatrice écologiste, Esther Benbessa, a encore expliqué lors du débat du Sénat ce jeudi 4 avril que le mariage homosexuel, qui est en vogue depuis longtemps dans les pays protestants, ne pose pas de questions. En septembre 2012, Judith Butler, la théoricienne de la théorie du genre et militante féministe, qui veut une nouvelle société par la suppression des différences entre la fille et le garçon, a reçu à Francfort-sur-le-Main le prix Adorno pour son travail. Pendant ce temps en 2011, des parents en Allemagne ayant refusé les cours sur le Gender pour leurs enfants, ont été condamnés à de la prison.

Allemagne : Parents condamnés pour avoir refusé des cours d’éducation sexuelle
www.zenit.org/fr/articles/allemagne-parents-condamnes-pour-avoir-refuse-des-cours-d-education-sexuelle
.

En décembre 2005 a eu lieu à Berlin avec l'élite politique du pays, en pleine terre protestante, une conférence secrète organisée par la fondation Bertelsmann, « Konferenz Demographischer Wandel », le Tournant Démographique avec le juge Shlomo Shoham www.futureintelligence.org, éminence grise du concept de la théorie des générations du futur. Huit ans après, son contenu apporte des éléments de compréhension précieux sur la loi Taubira qui veut casser la société française avec sa notion de famille traditionnelle et la notion de papa et de maman.


Monde magique.

Le juge Shlomo Shoham, qui a été responsable du service des générations du futur à la Knesset, parle un langage imagé dans ses publications destinées au public qui doit être atteint : « un monde gentil et tendre où devra régner l'harmonie et que ce moment sera magique. » On peut voir Shlomo Shoham jouer au gentil gourou peace and love sur son site internet.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1y5vN_TM_Hg


Shlomo Shoham a trahi dans la conférence de Berlin son véritable objectif. Son but est la création d'un monde nouveau qu'il désigne comme « un moment magique qui peut créer un futur dans la vie d'une nation où on a l'amour éternel avec une harmonie avec Dieu et la nature sur la terre, où on prend le risque de briser les fondements de la famille connus dans le passé, dans le but de créer une nouvelle réalité en oubliant le passé». Il explique qu'il faut faciliter l'adoption et que la solution pour lutter contre la dénatalité allemande est… de faire venir en Allemagne des enfants (importés) sans leurs parents puis d'embaucher de futurs parents adoptifs (les fameux parents 1 et 2), afin de faciliter administrativement l'adoption… Une méthode magique selon ses dires pour repeupler le pays et reconstituer la société du futur.

Redoutable.

Un an après la conférence tenue par Shlomo Shoham  (Judge (ret.) served as the first Commissioner for Future Generations and as a legal advisor to the Constitution Law and Justice Committee in the Israeli Parliament.) ( les effets se font ressentir. La population allemande est rééduquée (éducation du Gender, disparition de la filiation, disparition de l'histoire personnelle des familles et réécriture de l'histoire des futurs générations). Le nombre d'enfants retirés des familles augmentent ainsi que le lancement de programmes d'adoption d'enfants de Biélorussie et de Russie http://www.sos-dd.ru/eng  .

Dans un reportage de l'émission politique de la deuxième chaîne allemande Frontal 21 daté de 2010
www.youtube.com/watch?v=smxtj4dPpV8&feature=youtu.be on apprend que le nombre d'enfants retirés de leur famille a augmenté de 30 % de 2006 à 2009 et qu'un enfant rapporte 7 000 euros par mois aux orphelinats ou aux familles adoptives qui sont recrutées et formées par l’État allemand.  ( le nouveau reich arrive ! )


De nombreuses associations privées allemandes regroupant aussi des parents français vivant en Allemagne, dénoncent ces enlèvements d'enfants et font une pétition

Stop kidnapping 100 children daily by German Jugendamt/ francais,english und deutscher text
http://www.thepetitionsite.com/1/stop-legal-kidnapping-100-children-daily-by-german-jugendamt/


Human Rights Violations in Germany
http://hub.witness.org/fr/node/3830

La situation se détériore. En 2011, 105 cinq enfants ont été retirés de leur famille par jour.(105/jour!!....). Les enfants sont souvent retirés à des familles saines et intellectuelles  ( ça commence toujours par là, c'est ce qui s'est passé avec les pays baltes sous les régimes staliniens ) qui refusent de mettre leur enfant à l'école ou de se plier aux nouvelles lois ou à des familles pauvres qui ne pourront pas se défendre en justice.

Dans le reportage de Frontal 21 une ancienne directrice d'orphelinat explique que sa mission était de recruter le maximum d'enfants dans le but de faire vivre sa structure en la rentabilisant. Pour cela la directrice s'est adressée au Jugendamt qui a pour mission de voler les enfants aux familles. Il faut savoir qu'en Allemagne de nombreux nouveaux nés sont immédiatement retirés de leur maman deux jours après leur naissance et donnés à l'adoption. Il y va de même quand les parents sont mis en prison. Être père ou mère en Allemagne n'a plus de sens. Les enfants convoités sont déjà repérés par le Jugendamt, sorte de police des familles qui devient le parent 1 et le parent 2 en trouvant des familles d'accueil avant la naissance. Avec l'aide de fausses expertises écrites sur les mamans, les services sociaux établissent un dossier qui va permettre de justifier légalement cet acte. La société du futur est déjà en marche outre-Rhin.(il est beau le modèle sioniste, hein ?)  

Le Gender oblige dès la maternelle les enfants à oublier qu'ils sont des garçons et des filles, à oublier qu’ils appartiennent à une famille par filiation ou à penser qu’ils seront futurs mamans ou papas tout cela sous la houlette du Kindeswohl, le bien être allemand de l'enfant. Est-ce que la France veut vivre cet enfer ?

http://french.ruvr.ru


Pour aller plus loins quelques liens portant sur le projet
de Demographischer Wandel qui parle de démographie.

Nous rappelons le projet de dépeuplement de la planète des 2/3 de l'humanité par tous les moyens qui est prévu dans le plan d'instauration du Nouvel Ordre Mondial sous couvert de réchauffement climatique et n'oublions pas le que le traité liberticide de Lisbonne autorise le clonage des humains !

8e Congrès Démographie - 27 et 28 Août 2013 à Berlin
http://www.best-age-conference.com/Kongress/


http://www.stk.brandenburg.de/cms/detail.php?gsid=bb1.c.306495.de


http://www.eaue.de/Vortrag/Demographie/Hansen.pdf

http://www.politik-fuer-alle-generationen.de/DE/Home/home_node.html


http://www.demografie-online-konferenz.de/


Projektbericht Demografie Online Konferenz de 2012 en PDF

http://www.demografie-online-konferenz.de/docs_demo/Projektbericht.pdf