Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2015

En hommage aux pilotes russes tués aujourd'hui, à Poutine et au Peuple russe, pour une grande cause mondiale !

Nous voulions rendre un hommage vibrant aux pilotes russes qui ont été tués aujourd'hui après avoir été lâchement abattus par la Turquie qui s'est affichée comme étant la complice de DAESH !

Nous présentons nos condoléances aux familles de pilotes, à Poutine et au peuple russe qui sont dans la peine.

Nous rendons un grand hommage non seulement aux pilotes tués, mais aussi à Poutine et au Peuple russe pour se battre contre un fléau mondial, celui du terrorisme international institutionnalisé et créé de toutes pièces par les élites criminelles dans le but de créer leur Nouvel Ordre Mondial au prix d'énormes sacrifices des peuples !

Comme pour la seconde mondiale, la Russie nous ayant libérés du nazisme, aujourd'hui, il lui appartient de faire à nouveau le ménage dans les rangs des groupes de mercenaires-terroristes, formés par les USA/Israël, CIA/MOSSAD, soutenus par les pays traîtres européens ! 

La RUSSIE ne sera pas SEULE pour effectuer cette mission humanitaire et elle pourra compter sur notre ENTIER SOUTIEN !

VIVE LE PEUPLE RUSSE !

Le Drapeau Russe

Russie, monde, drapeau, grungy, écran large, downloadfiles Wallpaper

Hymne National Russe 


 

22/11/2015

Ken O’Keefe : la "guerre contre Daech" est un tissu de mensonges (Vidéo)

Ken O’Keefe : la "guerre contre Daech" est un tissu de mensonges

Le vétéran de la guerre du Golfe détruit la propagande occidentale – Traduction E&R

Barack Obama jure de « détruire » l’Etat islamique ! Insupportable de mensonges ! Dehors !

Et nous allons le croire bien évidemment, quand ce sont les USA qui ont créé Al-Qaïda et l'EI, dans l'objectif de s'accaparer les pays et les richesses du Moyen Orient afin de créer le Grand Israël et le Grand Moyen Orient !

De plus, il se permet de donner des ordres à Poutine pour savoir comment combattre en Syrie, et surtout, il persiste et signe, en demandant le départ d'Assad.

Voilà pourquoi la France a demandé le mandat de l'ONU pour faire partir Assad ou l'assassiner !

On l'a vu qui contrôle l'EI :

Barack Obama jure de « détruire » l’Etat islamique

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le

Le président américain, Barack Obama, a souligné, dimanche 22 novembre, qu’il participerait à la conférence sur le climat malgré les attentats meurtriers qui ont frappé Paris et Saint-Denis, appelant les dirigeants de tous les pays à l’imiter pour montrer que le monde n’a pas peur des « terroristes ». « Je crois qu’il est absolument vital que chaque pays, chaque dirigeant, envoie le message selon lequel la sauvagerie d’une poignée de tueurs n’empêchera pas le monde de s’atteler à des questions vitales », a-t-il déclaré à Kuala Lumpur, où a lieu le sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est.

« En plus de pourchasser les terroristes, en plus de renseignements efficaces, en plus des frappes de missiles (….) l’outil le plus puissant dont nous disposons pour combattre le groupe Etat islamique (EI) est de dire que nous n’avons pas peur. »

« Détruire [l’Etat islamique] n’est pas seulement un objectif réaliste, c’est une tâche que nous allons mener jusqu’au bout. Nous les éliminerons. Nous reprendrons les terres où ils sont, nous supprimerons leurs financements, nous traquerons leurs dirigeants, nous démantèlerons leurs réseaux, leurs lignes de ravitaillement, et nous les éliminerons », a encore déclaré M. Obama.

Barack Obama a ajouté qu’il « serait utile » que la Russie, engagée dans une campagne de frappes aériennes en Syrie depuis la fin septembre, concentre ses efforts sur les cibles de l’Etat islamique. Il a dit espérer que Moscou finirait par accepter une transition politique en Syrie incluant le départ du président Bachar Al-Assad.

 

 

20/11/2015

Prorogation de l'état d'urgence : la Quadrature du Net «documente le désastre»

Prorogation de l'état d'urgence : la Quadrature du Net «documente le désastre»

Résultat du vote à l'Assemblée Nationale © Capture d'écran Twitter
Résultat du vote à l'Assemblée Nationale

Alors que l’Assemblée nationale a quasiment à l’unanimité voté le projet de loi sur la refonte de l’état d’urgence, la Quadrature du Net s’inquiète de la portée de ce texte qui, selon elle, menace les libertés fondamentales des Français.

L’association, qui s’est déjà distinguée par sa farouche opposition à la loi dite «de renseignement» votée après les attentats de janvier, estime que «la classe politique dans son ensemble se désavoue elle-même en répondant par la restriction générale des libertés publiques à une attaque sans précédent contre nos libertés».

Pour la Quadrature du Net, la prorogation de l’état d’urgence vise à «s'affranchir du principe de séparation des pouvoirs », affirmant que nombre de perquisitions administratives depuis sa mise en place n’avaient pas de lien avec le terrorisme, rejoignant par là le scepticisme du Syndicat de la magistrature, qui craint l’émergence d’un Etat policier. Ces perquisitions permettront notamment la copie des données trouvées dans les éléments informatiques, mais aussi tous les documents «accessibles à partir du système initial ou disponibles pour le système initial», soit «notamment toute information accessible via des identifiants, ou contenu stocké sur Internet».

L’association s’inquiète aussi de la reformulation des raisons pouvant mener à l’assignation à résidence. Si le texte de 1955 exigeait que l’«activité s'avère dangereuse pour la sécurité et l'ordre publics» le nouveau texte voté ne conditionne cette mesure qu’à des «raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace pour la sécurité et l'ordre publics», soit une «formulation beaucoup plus large et floue».

Les personnes visées seront celles «qui ont appelé l'attention des services de police ou de renseignement par leur comportement ou leurs fréquentations, propos ou projets», une définition qui, selon la Quadrature du Net, laisse une marge d’interprétation très large, «non garantie par l’intervention d’un juge judiciaire». De plus, le lieu d’assignation n’aura pas toujours lieu «à résidence», mais dans un endroit déterminé par le Ministre de l’Intérieur. Ce qui pourrait, selon certaines propositions effectuées, être des «camps d’internement».

Le texte prévoit aussi de nouvelles prérogatives concernant la dissolution de groupes et d’association, une fois de plus régie par des principes à l’interprétation très large. Ainsi pourront être visées les organisations qui «participent à la commission d'actes portant une atteinte grave à l'ordre public, ou dont les activités facilitent cette commission ou y incitent».

La Quadrature du Net, qui, pris de cours par «ce vote en sur-urgence» ne peut plus que «documenter le désastre en espérant un sursaut proche», appelle «les citoyens à marquer leur désapprobation auprès de leurs représentants de manière très claire» afin que leurs libertés ne soient pas sacrifiées.

 Néanmoins, selon un sondage mené par Elabe, les français interrogés soutiendraient les mesures proposées par le gouvernement. 88% des sondés ont affirmé être favorables à la prolongation de l'état d'urgence et 87% à une révision de la Constitution destinée à créer un «régime civil d'état de crise».

Lire aussi : Valls : pour garantir la sécurité de la population, certaines «libertés pourront être limitées»

 

19/11/2015

Iran : Echec du plan US du remodelage du Moyen-Orient (G. Salami)

Echec du plan US du remodelage du Moyen-Orient (G. Salami)

Nov 19, 2015 04:36 UTC

IRIB - Le commandant en chef adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution islamique estime que le projet des Etats-Unis pour remodeler la carte politique du Moyen-Orient, a échoué.

Selon l’IRNA, le général Hossein Salami a déclaré mercredi que les quatre guerres que les États-Unis ont lancé dans la région n’ont pas pu empêcher la défaite du régime sioniste, tandis que le cauchemar de l’insécurité hante plus qu’avant les sionistes.


Le général Salami a ajouté : « Il y avait un temps où les États-Unis s’imposaient comme l'acteur principal de toutes les évolutions dans le monde musulman et en Asie de l’Est et de l’Ouest, mais aujourd’hui, Washington n’est qu’un protagoniste ordinaire, tandis que l’Iran prend l’initiative et s’affirme comme l’élément-clé de toutes les équations politiques de la région. »


Le commandant en chef adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution islamique a estimé que le système sécuritaire de l’Europe s’est effondré : « Quand les Occidentaux aidaient les terroristes, ils auraient dû penser que ce processus finirait un jour par ouvrir les portes de l’Europe sur les terroristes, et mettrait en péril leur propre sécurité », a déclaré le général Salami.