Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2010

Décodage de 25 techniques de désinformation

Intéressant et à diffuser !

20 juillet 2010 à 18:12

Tous les jours je lave mon cerveau avec la télé

Voici quelques tech­niques cou­rantes uti­li­sées par dif­fé­rents organes de pou­voir – publics ou pri­vés – cher­chant à occul­ter des véri­tés qui dérangent. Il est utile de gar­der ces concepts à l’esprit lors de la lec­ture d’informations rela­tives à des sujets contro­ver­sés (ils sont nom­breux) … pour autant, règle n°1, que vous sachiez même qu’ils le sont. Faites le test. Vous serez sans doute sur­pris de consta­ter à quel point ces pro­cé­dés per­colent au tra­vers de nombre de pro­pos tenus par des ins­tances offi­cielles, des “experts” et par exten­sion de nom­breux médias.

Tech­nique n°1 : Evi­te­ment
Ne pas écou­ter la contro­verse, ne pas la voir, ne pas en par­ler. Si elle n’est pas rap­por­tée, elle n’existe pas et il n’y a pas lieu de s’en occu­per.

Tech­nique n°2 : Super­fi­cia­lité

N’aborder la contro­verse qu’en péri­phé­rie, sur des points mineurs voire pit­to­resques. Evi­ter soi­gneu­se­ment les points clés de l’argumentation.

Tech­nique n°3 : Indi­gna­tion

Reje­ter le sujet de façon indi­gnée (“jamais une chose pareille ne serait pos­sible”). Jouer sur le sen­ti­ment d’incrédulité (“il y aurait eu des fuites”, “ça se sau­rait”, …)

Tech­nique n°4 : Rumeur

Consi­dé­rer la contro­verse comme une rumeur de plus, sans fon­de­ments, quels que soient les argu­ments pré­sen­tés.

Tech­nique n°5 : Homme de paille

Pré­sen­ter la posi­tion de son adver­saire de façon volon­tai­re­ment erro­née, en sélec­tion­nant son argu­ment le plus faible, en ampli­fiant sa por­tée puis en le détrui­sant.

Tech­nique n°6 : Mes­sa­ger

Décré­di­bi­li­ser le por­teur du mes­sage. Par exten­sion, asso­cier les oppo­sants à des déno­mi­na­tions impo­pu­laires telles que “excen­trique”, “extrême-droite”, “gau­chiste”, “ter­ro­riste”, “conspi­ra­tion­niste”, “radi­cal”, “fana­tique”, ou même “blonde” etc…

Tech­nique n°6 bis: Attaque ad homi­nem
Très appré­ciée et sou­vent uti­li­sée. Quit­ter l’objet de la que­relle (indé­fen­dable) et diri­ger les attaques sur la per­sonne de l’opposant en tenant des pro­pos déso­bli­geants, bles­sants ou gros­siers à son égard. C’est un appel des facul­tés de l’esprit à celles du corps ou à l’animalité.

Tech­nique n°7 : Biais

Exa­cer­ber tous les faits qui pour­raient don­ner à pen­ser que l’opposant opère en dis­si­mu­lant ses véri­tables inten­tions ou est sujet à tout autre forme de biais.

Tech­nique n°8 : Confu­sion

Quelque soit le niveau de la polé­mique mais sans y faire réfé­rence, confir­mer la thèse offi­cielle par un com­mu­ni­qué laco­nique sur une nou­velle étude favo­rable et ras­su­rante.

Tech­nique n°9 : Auto­rité

S’associer à l’autorité (orga­nismes inter­na­tio­naux etc.) et pré­sen­ter ses argu­ments avec suf­fi­sam­ment de jar­gon, de détails tech­niques et de sources pour les cré­di­bi­li­ser.

Tech­nique n°10 : Inno­cence

Faire l’innocent. Quelle que soit la soli­dité des argu­ments de l’opposant, éviter la dis­cus­sion en leur contes­tant toute cré­di­bi­lité, toute exis­tence de preuves, toute logique ou tout sens. Mélan­ger le tout pour un maxi­mum d’efficacité.

Tech­nique n°11 : Amal­game

Asso­cier les charges de l’opposant à des charges far­fe­lues faci­le­ment réfu­tables, qu’elles soient anté­rieures ou le fait d’autres oppo­sants. En y étant asso­ciées, les charges sub­sé­quentes, quelle que soit leur vali­dité, sont alors beau­coup plus faci­le­ment dis­cré­di­tées.

Tech­nique n°12 : Divi­ser

Divi­ser pour mieux régner et par exten­sion mettre l’accent sur les dif­fé­rences entre les dif­fé­rents cou­rants des oppo­sants et l’impression de chaos que cela pro­cure.

Tech­nique n°13 : Pseudo-débat

Pré­sen­ter la ver­sion de l’opposant en pre­mier lieu puis démen­tir par une suc­ces­sion de décla­ra­tions issues de sources fai­sant appa­rem­ment auto­rité.

Tech­nique n°14 : Confes­sion

Admettre avec can­deur que des man­que­ments (mineurs) ont été iden­ti­fiés et que des solu­tions ont été appor­tées. Les oppo­sants cepen­dant en ont tiré parti pour gon­fler la contro­verse et ten­ter de démon­trer ce qui n’existe pas.

Tech­nique n°15 : Edul­co­rer

Uti­li­ser des termes tech­niques sans contenu émotif pour décrire le pro­blème.

Tech­nique n°16 : Enigme

Les énigmes n’ont pas de solu­tion. Etant donné la mul­ti­tude des para­mètres, des inter­ve­nants et de leurs inter­ac­tions, le sujet est bien trop com­plexe pour ne pou­voir être jamais résolu. Une tech­nique cou­ram­ment uti­li­sée pour décou­ra­ger ceux qui cherchent à suivre…

Tech­nique n°17 : Solu­tion com­plète

Evi­ter le pro­blème en exi­geant de l’opposant qu’il four­nisse une solu­tion com­plète à la réso­lu­tion de la contro­verse.

Tech­nique n° 18 : Omis­sion

Omettre des preuves, des publi­ca­tions ou des témoi­gnages contraires. S’ils n’existent pas, ce ne sont pas des faits, et le sujet ne doit pas être cou­vert.

Tech­nique n°19 : Sang froid

Ame­ner l’opposant à argu­men­ter dans une posi­tion dif­fi­cile et jouer sur sa perte de sang froid pour le décré­di­bi­li­ser.

Tech­nique n°20 : Exper­tise

“You don’t bite de hand that feeds you”
, disent les Anglais. Créer son propre groupe d’experts et le finan­cer direc­te­ment ou indi­rec­te­ment.

Tech­nique n°21 : Preuve impos­sible

Igno­rer les preuves pré­sen­tées par l’opposant comme étant non per­ti­nentes et lui deman­der des preuves inac­ces­sibles, que ce soit maté­riel­le­ment (non dis­po­nibles ou sous­traites au regard du public), tech­ni­que­ment (années de recherche) ou finan­ciè­re­ment.

Tech­nique n° 22 : Déni

Dénier toute cré­di­bi­lité ou être extrê­me­ment cri­tique vis à vis de publi­ca­tions, de témoi­gnages ou même de pro­pos offi­ciels d’organes de pou­voir, en les dési­gnant comme des “sources non valides” ou “des éléments sor­tis de leur contexte”.

Tech­nique n°23 : Fausse preuve

Intro­duire des éléments contra­dic­toires par rap­port à l’argument de l’opposant, au besoin en fabri­quant de fausses preuves, par exemple sous la forme d’études scien­ti­fiques au pro­to­cole par­ti­cu­liè­re­ment étudié.

Tech­nique n°24 : Grand Jury

Orga­ni­ser un grand jury ou des états géné­raux avec tous les atours de la consul­ta­tion la plus large et la plus ouverte qui soient. Neu­tra­li­ser ensuite les sujets qui fâchent et pré­sen­ter le rap­port final comme étant l’état du consen­sus géné­ral.

Tech­nique n°25 : Diver­sion et dis­trac­tion

Créer l’événement ailleurs pour dis­traire et écar­ter l’attention du public.

Lire sur http://www.vigli.org/desinfo.htm

Articles en relation:

http://cap21-64.org/decodage-de-25-techniques-de-desinformation/

18/06/2010

Golfe du Mexique : Évacuation de la Côte Est américaine en vue?

Lundi 14 juin 2010, à 01:01

Depuis quelques jours, je visite de très nombreux sites et blogs américains qui s'intéressent de près au déversement de pétrole.  Je reste toujours prudente quant à l'information qui circule sur ces
réseaux puisqu'une rumeur généralisée peut prendre des allures d'une nouvelle officielle...

Ce qui me semble certain, c'est que les autorités, et les médias, ne nous donnent pas l'heure juste sur l'ampleur de la catastrophe qui se joue actuellement dans le Golfe du Mexique.  Selon des analystes
spécialisés dans le domaine, le déversement est bien plus abondant que l'on nous le présente et les solutions actuelles sont nettement insuffisantes pour espérer mettre fin à multiples brêches.

Le phénomène de l'érosion risque de mettre sérieusement en péril les tentatives de colmatage.  Ensuite, les ouragans, tempêtes, cyclones et tsunamis qui pourraient se développer en leur saision représentent un risque exponentiel pour la faune, la flore et la vie humaine.

Les produits utilisés pour disperser le pétrole sont reconnus être hautement toxiques pour toutes formes de vie.  Des spécialistes, docteurs, évaluent qu'il y a un risque accru pour la santé des populations
de la Côte Est:

http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=9CBhV&m=JegmQeAVBcDV...


Selon des informations qui viennent de "l'intérieur", l'option de l'évacuation des populations qui habitent sur la Côte Est semble être sur la table de négociation des différents groupes chargés de  la sécurité (Garde Nationale, USNorthcom, policiers d'état) et ce, depuis un bon moment.  Il semble que des plans ont déjà été prévus pour une évacuation de masse, soit entre 10 et 50 millions de personnes.

Évidemment, sur plusieurs blogs, le "wake up call" est sonné.  Certains informateurs pressent les internautes à préparer un plan d'évacuation pour les prochains jours ou prochaines semaines tout au plus.  L'ordre d'évacuation n'est pas encore donnée par les autorités et elle ne reste qu'une possibilité non-confirmée.  Il est évident que si la situation venait qu'à dégénérer, ne serait-ce qu'au niveau des
émanations de produits toxiques dans l'air, un déplacement de populations sera à envisager.  Être averti et prêt ne peut pas faire de tort...

Si l'option de l'évacuation était donnée, telle que prévue par la Garde Nationale, on pourrait assister à une déclaration de loi martiale pour soutenir la relocalisation de dizaines de millions de personnes.
Où pourront-ils reloger tous ces gens?  Dans des camps de la FEMA?

Governor: National Guard staging for "effort to evacuate" communities impacted byoil spill
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=9CBhV&m=JegmQeAVBcDV...

Guard readies as Gulf Coast braces for oil spill
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=9CBhV&m=JegmQeAVBcDV...

Units make history with Air Force's first homeland defense ORI
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=9CBhV&m=JegmQeAVBcDV...

Si la loi martiale ou toutes situations d'urgence (attaques terroristes,catastrophes climatiques) prenaient place sur le territoire US/Canada, le Canada et les États-Unis ont déja signé une entente bilatérale pour assurer la sécurité du territoire: les soldats canadiens sont envoyés sur le territoire US et les soldats américains sont envoyés sur le territoire canadien. 

Voici le document officiel:
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=9CBhV&m=JegmQeAVBcDV...

Si vous voulez savoir à quoi pourrait ressembler la loi martiale, je vous invite à lire les "ordres exécutifs", lesquels sont ordonnés par le président en temps d'urgence nationale et ce, sans aucune consultation.

The FEMA list of Presidential Executive Orders
http://clicks.aweber.com/y/ct/?l=9CBhV&m=JegmQeAVBcDV...

Je crois que nous sommes toujours plus près de catastrophes annoncées et ça devrait être notre plus grande motivation à profiter de la vie: abondance, sécurité, confort, paix, beauté, équilibre, etc.

Soyez toujours heureux disait Jésus!  Heureux veut dire: marcher. Marcher malgré le malheur, marcher malgré l'épreuve, marcher malgré la souffrance, marcher malgré la pauvreté, marcher, marcher et
marcher!!!

Isabelle

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php...

14/06/2010

Message Asgard : Science fiction ou réalité ?

N'avez-vous pas l'impression de déjà vu, lu et déjà vécu ?

Et si c'était vrai tout ce que l'on nous raconte dans ces séries télévisées et ces films?
Et si c'était que nous vivons depuis des décennies voire des millénaires ?

Les Gris et les Grands Gris reptiliens sont d'après les écrits sumériens, les rois de la génétique !

Rappelez-vous de la fabrication des virus imaginaires et des vaccins tueurs pour modifier notre ADN, et des OGM pour modifier  génétiquement les semences.

Faites-vous votre propre opinion.

asgard


http://www.vternet-tv.com

13/06/2010

OVP1666, la destruction des mythes

Une intéressante série qui commence pour nous éveiller à la réalité et nous sortir du monde du mensonge ?


OVP1666 -(Partie 1)

http://www.dailymotion.com/video/xdinc0_ovp1666-episode-1...



11/06/2010

L'univers est-il ce que nous croyons ?

Tout est vibration, donc information.

Une conférence sur les champs magnétiques du Dr Jacqueline Bousquet ex chercheur au CNRS, écartée pour ses visions justes et dérangeantes pour les scientifiques traditionnels, qui passent leur temps à chercher sans ne rien trouver. Il faut bien écarter les humains de ce qu'ils sont vraiment, de leur essence primale, du Divin qui est en eux pour en faire des moutons de panurge prêts à se laisser manipuler par les sciences, les religions et les politiques qui sont à leur botte.


Cette conférence est très importante à écouter, en prévision de l'échéance du 21 décembre 2012 pour savoir  qui vous êtes et comment vous y préparer. Merci de diffuser ces vidéos autour de vous.

Jacqueline BOUSQUET
Docteur ès Sciences - Biologie, Biophysique,

Chercheur honoraire au C.N.R.S.
Chargée d'enseignement à la Faculté Privée des Sciences Humaines de Paris,
Collaboratrice du Professeur Émile PINEL pour l'étude et la mise en évidence des champs en biologie,
Conseiller scientifique du G.R.E.N.A.T.
(Groupe de Réflexion et d'Étude pour la Non Agression Thérapeutique)
Spécialiste de l'interface Science & Tradition,
Conférencière, écrivain.
Auteur de : " Science dans la Lumière " (épuisé) & " Au cœur du Vivant "

E-mail : fmn@arsitra.org


Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1185/confer...


Conférence du Dr Jacqueline Bousquet à l'espace Mouneyra
Le 30 avril 2010

 

Site de Jacqueline Bousquet :   http://www.arsitra.org/

Silicium, éveil et guerre des fréquences

http://www.dailymotion.com/video/xcb4s1_silicium-eveil-et...

"Au coeur du vivant "-

http://www.dailymotion.com/video/x9qqim_au-coeur-du-vivan...





"Au coeur du vivant "- livre électronique - ARSITRA.org ... Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1046/au-coe...

"Science dans la lumière" - livre électronique
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1045/scienc...

Conférences de Jacqueline Bousquet
http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1011/confer...