Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2015

Syrie/Russie/US/Israël : Attention, préparatifs de guerre ! Adieu le Grand Israël et le Grand Moyen Orient !

Faites attention à ce qui se passe depuis 2 jours aux USA et dans la sphère nazie qui met en place ses plans contre la Russie et l’Iran qui soutiennent militairement la Syrie !

Déjà un Rapport de l'Onu: juge que les sanctions unilatérales violent la souveraineté nationale, sanctions par lesquelles la Russie est concernée et ce qui lui donne la capacité de contre attaquer.

Après 2 ans :  La Russie et les USA reprennent leurs contacts au niveau militaire, mais : Tout le monde ne se réjouit pas du rétablissement des contacts militaires entre la Russie et les USA. John Kerry à Londres pour parler de la Syrie

Sur la base de soi-disant relations militaires rétablies entre la Russie et les USA, Washington en appelle à la Russie pour négocier avec Assad, Kerry (Cohen) Les origines juives de John “Kerry” Cohen, le chef de la diplomatie US, provoque encore Poutine pour lui demander d’intervenir auprès d’Assad pour obtenir sa démission, alors que les nazis US savent très bien que la condition incontournable imposée par Poutine est celle de laisser Assad à son poste de Président car il fait partie de la solution pour rétablir la paix dans son pays.

« Washington et Londres estiment que le dirigeant syrien doit démissionner de ses fonctions car ni la suppression de l'Etat islamique, ni un règlement politique du conflit ne sont possibles en Syrie tant que Bachar el-Assad reste au pouvoir ».

 

Bien sûr alors que l’on nous annonce la reprise des relations militaires entre les USA et la Russie, Le Pentagone aurait mis à jour ses plans de guerre contre une Russie «potentiellement agressive»

Regardez comment la Russie veut la guerre en ayant placé son pays tout près des bases américaines ! Non, mais…. !!!

Propagande poutinienne.jpeg

Poutine se prépare sur plusieurs fronts : face à l’Ukraine et l’Otan en négociant la construction d’une base militaire en Biélorussie, Moscou renforce sa présence aérienne en Biélorussie, Vladimir Poutine veut négocier la construction d’une base militaire en Biélorussie et La Russie pourrait construire une base aérienne en Syrie car Moscou s'applique à sauver l'unité de l'Etat syrien

Que la Russie aille aider la Syrie avec l’aide de l’Iran ne plaît pas aux nazis de la coalition !

Ils ont peur que la Russie fasse échec à leur plan de création du Grand Israël et du Grand Moyen Orient.

Bien sûr Israël est encore passé à la trappe des vérifications de son arsenal Nucléaire par l’AIEA : Une «grande victoire» ? La résolution sur le programme nucléaire d’Israël rejetée par l’AIEA, on ne sait jamais si l’état sioniste avait l’intention d’attaquer la Russie si elle maintient son soutien à la Syrie.

Le pauvre petit chou, Bibi, le criminel névrosé sioniste, craint pour la sécurité d’Israël.


Il a décidé de s’inviter d’autorité au Kremlin en ne laissant pas la diplomatie Russe annoncer son déplacement pour aller parler avec Poutine du déploiement de troupes russes en Syrie et des menaces contre Israël.

Maintenant les névrosés nazis nous dirons que la Russie représente une menace pour l’état sioniste !

Qui se sent morveux qu’il se mouche !

Pourquoi Netanyahu se rend-t-il à Moscou?

http://media.ws.irib.ir/image/4bhhe9696b422eyou_800C450.jpg

IRIB- Les aides de Moscou à destination de l’armée syrienne et l’envoi des experts militaires russes en Syrie constituent deux éléments qui ont poussé le Premier ministre du régime sioniste à se rendre à Moscou.

Isolé par son opposition avortée aux négociations nucléaires Iran/5+1 et à l’accord qui en est issu, le Premier ministre du régime sioniste, Benyamin Netanyahu, se rendra, lundi prochain, après deux ans à Moscou pour s'entretenir avec les responsables russes des questions régionales dont et surtout des aides militaires destinées à l’armée syrienne. Netanyahu sera accompagné, lors de sa visite en Russie, du chef d’état-major de l’armée israélienne. La visite courte de Netanyahu à Moscou montre que les relations entre Moscou et Tel-Aviv se sont encore ternies sur fond des positions du Kremlin envers la crise en Syrie et son insistance sur la mise en application de l’accord nucléaire Iran/5+1.  En général, ce sont les responsables officiels du pays hôte qui doivent annoncer la visite d’une autorité étrangère dans leur pays mais l’annonce du déplacement de Benyamin Netanyahu en Russie par un responsable de l’ambassade israélienne à Moscou, sous le sceau de l’anonymat, met en évidence la réticence du Kremlin envers cette brève visite.

 


 

Version de l’article par le media sioniste i24news :

Syrie: Assad quittera le pouvoir "seulement si le peuple le lui demande"

Réunion Netanyahou / Poutine la semaine prochaine pour évoquer le déploiement de troupes russes en Syrie

Bachar al Assad a déclaré qu'il ne quittera le pouvoir que "si le peuple le lui demande" et non pas sous la pression occidentale, dans un entretien accordé aux médias russes et diffusé mardi.

"Le président arrive au pouvoir par la volonté du peuple lors d'élections, et s'il part, il part parce que le peuple le demande, pas par la volonté des Etats-Unis, du Conseil de sécurité de l'Onu, de la Conférence de Genève ou du Communiqué de Genève (le texte signé par les puissances mondiales appelant à une transition en Syrie NDLR)", a affirmé le président syrien.


"Si le peuple veut que le président reste, le président reste. Dans le cas contraire, il doit immédiatement démissionner", a-t-il ajouté.

Bachar al Assad a souligné que le soutien de l'Iran, qui a livré des équipements militaires à Damas, a été déterminant dans" la lutte contre le terrorisme en Syrie".

Rencontre Netanyahou / Poutine la semaine prochaine

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou se rendra à Moscou la semaine prochaine pour discuter avec le président Vladimir Poutine du déploiement de troupes russes en Syrie et des menaces contre Israël.

Selon un communiqué publié mercredi par le bureau du Premier ministre, Netanyahou présentera à Poutine une analyse de la menace que pose à Israël les armes amenées en Syrie par la Russie qui pourraient tombent entre les mains du Hezbollah et d'autres organisations terroristes.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré mardi à son homologue russe Sergueï Lavrov que le soutien de Moscou au président syrien Bachar al-Assad risquait d'exacerber la guerre en Syrie.

M. Kerry a appelé au téléphone M. Lavrov pour réitérer la position de Washington sur ce point quelques heures après des déclarations du président russe Vladimir Poutine confirmant et justifiant la poursuite du soutien politique et militaire de Moscou au président syrien.

"Le secrétaire d'Etat Kerry a indiqué que la poursuite du soutien de la Russie au président Assad risquait de provoquer une exacerbation et une extension du conflit, et de saper notre objectif commun de combattre l'extrémisme", selon le bureau du chef de la diplomatie américaine.

M. Kerry a répété que pour les Etats-Unis, la lutte de la coalition militaire internationale menée par Washington contre l'organisation Etat islamique (EI), qui contrôle de vastes territoires en Irak et en Syrie, ne pouvait entraîner une quelconque coopération avec le président Assad.

Des soldats russes déployés sur le terrain

En outre, un convoi militaire de 15 bus transportant des soldats russes et du matériel militaire a quitté la ville de Lattaquié pour la ville de Hama dans l’ouest de la Syrie, ont indiqué plusieurs médias arabes.

Un militant de la ville de Hama, cité par l’agence syrienne pro-rebelle Al-Souria, a affirmé que “plus de dix autobus accompagnés par plusieurs camions chargés de matériel qui sembleraient appartenir à la délégation russe” ont atteint un hôtel de la ville où il y avait “une forte présence policière du régime syrien”.

Al-Souria cite également un autre résident de la ville qui aurait vu "plusieurs véhicules militaires et des forces anti-terrorisme, la police militaire et une milice militaire”.

Possible rencontre Obama/Poutine à l'ONU fin septembre

Alexei Nikolsky (Ria Novosti/AFP/Archives)

Alexei Nikolsky (Ria Novosti/AFP/Archives)"Les présidents russe et américain, Vladimir Poutine (g) et Barack Obama (d), lors du G20 à Los Cabos au Mexique, le 18 juin 2012"

Les Etats-Unis ont souvent demandé en vain à la Russie, proche alliée de la Syrie, de convaincre le président Assad de quitter le pouvoir pour céder la place à un pouvoir de transition qui négocierait la fin de la guerre civile qui ravage la Syrie depuis 2011.

Le président américain Barack Obama a une nouvelle fois critiqué la Russie vendredi, affirmant que la stratégie russe de soutien au pouvoir du président Assad était "vouée à l'échec".

Mais le Kremlin a rejeté ces critiques. Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a répété samedi qu'il n'y avait pas d'"alternative" au pouvoir du président Assad pour "assurer la sécurité dans le pays, lutter contre l'avancée de l'EI et assurer l'unité du pays".

Et M. Poutine, répondant mardi aux accusations de Washington sur un déploiement de matériels militaires et de soldats russes en Syrie, a été très clair. "Nous soutenons le gouvernement syrien dans sa lutte contre l'agression terroriste, nous lui avons proposé et nous continuerons de lui offrir une aide militaire technique", a-t-il déclaré lors d'une réunion à Douchanbe.

Vladimir Poutine et Barack Obama pourraient se rencontrer fin septembre en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, ont indiqué mardi leurs services tout en soulignant qu'aucune décision n'avait été arrêtée.

"Le président Poutine est toujours ouvert au dialogue, d'autant plus avec son collègue, le président Obama", a déclaré mardi M. Peskov. "Il y a une volonté (de dialogue) de la part de la Russie et cette volonté subsiste", a-t-il poursuivi.

"Il y a une possibilité que les deux dirigeants se rencontrent car ils seront probablement sur place en même temps", a de son côté déclaré Josh Earnest, porte-parole de M. Obama, précisant que le programme du président américain n'avait pas encore été arrêté et qu'il avait déjà "beaucoup d'autres engagements à New York".

La dernière rencontre entre les deux hommes remonte à novembre 2014 lors du sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) à Pékin. Ils ont cependant eu plusieurs échanges téléphoniques au cours des derniers mois.

(i24news avec AFP)

 

15/09/2015

Passage massif de troupes US vers l'Ukraine via la "neutre" Autriche

Comme cela nous savons que pendant qu'ils détournaient notre attention vers la Russie, les USA et l'OTAN, en ont profité depuis 2014 pour militariser l'Europe avec la complicité des VRP européens, dans l'objectif d'aller attaquer la Russie !

A rapprocher de cet article :

Le convoi américain «Dragoon Crossing» entame son tour d’Europe controversé (PHOTOS, VIDEOS)

Nous serons ainsi aux premières loges en cas de conflit avec la Russie !

Encore un signe qu'un conflit armé pourrait éclater en Europe, si jamais la Russie apportait son aide à la Syrie, c'est que les Européens ont commencé à rapatrier leur Or, de la FED !

USA: les pays européens rapatrient leurs réserves d'or confiées à la FED

Conflit qui pourrait très bien naître si la Russie s'engageait militairement auprès de Syrie, surtout que la Russie a des doutes que les US et ses alliés, s'attaquent vraiment aux combattants de Daesh !

Lavrov : Les Etats-Unis savent où se trouvent les combattants de Daesh mais ne les attaquent pas

 

Passage massif de troupes US vers l'Ukraine via la "neutre" Autriche

16:47 14.09.2015(mis à jour 16:52 14.09.2015

 

Soldats des forces armées des États-Unis

Qu'en est-il de l'engagement de l'Occident, et notamment des USA et de l'Autriche, dans le conflit en Ukraine? Les Verts du parlement de Vienne se sont posé la question.

Les parlementaires ont présenté une requête au ministre autrichien de la Défense Gerald Klug. Réponse: 1.310 transports de troupes américaines, et notamment d'armements lourds, via l'Autriche vers l'Ukraine depuis 2014. Si l'on prend en compte l'activité d'autres membres de l'Otan, le nombre de transports effectués vers l'Ukraine atteindra 3.200. Les Verts réclament désormais de convoquer le Conseil de sécurité nationale.

 

Selon le Standard autrichien, ce n'est qu'une petite composante du soutien accordé par les Etats-Unis au gouvernement putschiste de Piotr Porochenko: "Des transports similaires ont été envoyés également par des pays membres de l'Otan comme l'Allemagne, l'Italie, la France et la Grande-Bretagne".

 

Le député Peter Pilz, des Verts, a vivement critiqué l'ingérence autrichienne dans le conflit en Ukraine, car en acceptant ce transit par son territoire, son pays "devenait un complice". Le transport militaire, selon lui, est incompatible avec le statut neutre de l'Autriche.

Ne voulant pas se limiter à des critiques, les Verts se sont adressés au chancelier de la République d'Autriche Werner Faymann pour réclamer une convocation urgente du Conseil de sécurité nationale.

Le quotidien autrichien Kurier indique: "Depuis le coup d'Etat survenu en Ukraine en février 2014, le gouvernement pro-occidental combat, à l'aide de l'Otan, les séparatistes prorusses dans l'est du pays. Les Etats-Unis fournissent au gouvernement de Kiev des équipements militaires et l'armée américaine forme des soldats ukrainiens. Des pays membres de l'Otan déploient en outre leur potentiel défensif dans les pays baltes, en Bulgarie, en Roumanie et en Pologne".

Fin juillet, neuf militaires américains ont été interpellés à l'aéroport de Vienne-Schwechat pour tentative de transférer illégalement des armes d'infanterie sur le territoire ukrainien. Les soldats n'ont pas pu présenter l'autorisation de transfert des fusils M16 et des pistolets découverts par le personnel de l'aéroport lors de l'examen des bagages. Après avoir été arrêtés et interrogés, les militaires ont été expulsés vers leur pays d'origine.

Ukraine: un entrepôt d'armes américaines découvert à Lougansk

 

Le convoi américain «Dragoon Crossing» entame son tour d’Europe controversé (PHOTOS, VIDEOS)

Il paraît que les USA et l'OTAN militarisent l'Europe pour rassurer les Européens et qu'ils feront leur parade d'intimidation du "13 septembre au 21 octobre" ! 

Les Dragons-reptiliens sont en ballade chez nous !

Nous rassurer ? Sans blague ?

Nous, nous serions plutôt très inquiets de les voir se préparer à aller attaquer la Russie à partir de nos propres territoires et quant à dire qu'ils pourraient nous rassurer, ces criminels, la bonne blague. Ils seraient surtout prêts à nous attaquer chez nous si nous devions nous révolter contre la politique hégémonique des US/UE/Sionistes !

Il ne nous manque plus que la Loi martiale soit déclarée dans les pays européens pour que nous soyons définitivement muselés !

Le convoi américain «Dragoon Crossing» entame son tour d’Europe controversé (PHOTOS, VIDEOS)

14 sept. 2015, 13:44

Capture d'écran de @2dCavalryRegt

«Dragoon Crossing», un convoi américain dont le but est de «rassurer [la population] que les militaires sont prêts si nécessaire», a commencé son tour controversé. Au moins 110 véhicules blindés participeront à ce voyage long de 800 kilomètres.


 «Du 13 septembre au 21 octobre, environ 500 soldats américains et 110 véhicules blindés du 4ème escadron, du 2ème régiment de Cavalerie feront un voyage de 800 kilomètres depuis leur base de Vilseck en Allemagne à travers la République tchèque et de la Slovaquie à la Hongrie», a-t-on annoncé dans une déclaration sur le site de l’OTAN.

Le convoi a été intitulé «Dragoon Crossing» [Passage des dragons] et a pour but de rassurer les alliés de l’OTAN que les Etats-Unis sont prêts en cas de besoin», a fait savoir l’alliance en ajoutant que les soldats seront également capables «d’interagir régulièrement avec les habitants locaux» rencontrés sur le chemin.

Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg est déjà arrivé aux baraques militaires de Prague-Ruzyně en République tchèque mercredi.

 

Néanmoins, les exercices militaires en Europe de l’Est n’ont pas aidé à «interagir avec les habitants locaux» ou d’établir aucun contact avec eux. En mars, l’opération militaire des Etats-Unis et de l’OTAN «Dragoon Ride», effectuée à travers la Pologne et la République tchèque, a provoqué de nombreuses  manifestations.

Avant la parade, des militants pacifistes tchèques ont lancé la campagne «Des chars ? Non merci !» pour manifester contre la procession organisée dans le pays. Ils ont estimé que le convoi s’était transformé en «défilé de victoire provocant» près de la frontière russe.

 

On a même demandé aux habitants de ne pas lancer de tomates et d’œufs au convoi militaire, ont annoncé les médias locaux. Selon les lois du pays, ceux qui s’aventureraient à lancer ce type de projectiles risquent jusqu’à trois mois de prison s’ils sont reconnus coupables.

En savoir plus : l’opération «Dragoon Ride»: en parade dans la base militaire à Vilseck, Allemagne (VIDEO)

 

 

 

 

14/09/2015

Le Nouvel Ordre Mondial : « Cette ingérence étrangère, est liée aux extraterrestres »

Quand l’humanité comprendra ce qui se passe sur Terre depuis des millénaires alors elle se décidera à se lever contre toutes les monstruosités qu'elle subit sans relâche et qu'elle sera en mesure de se libérer de ses envahisseurs prédateurs  ! 

 

Le Nouvel Ordre Mondial : « Cette ingérence étrangère, est liée aux extraterrestres »

Nouvelle image.png

Le Nouvel Ordre Mondial, j’ai pas peur, tu vas mourir ! Qu’ils dégagent tous en enfer ! Rejoignez, le, peuple !

DJ Mondru featuring LLP & Jimmy G. - Nouvel Ordre Mondial


Jimmy Guieu n'était pas seulement l'écrivain de science-fiction bien connu, mais aussi un enquêteur de l'étrange pour le moins passionné.

La série "Les Portes du Futur" retrace ses recherches

Jimmy Guieu est décédé suite à un cancer de la prostate. On a retrouvé un peu plus tard, une barre d’uranium sous sa chaise de travail. Sur cet assassinat, vous trouverez plus d’informations ici.

Jimmy Guieu : Les Gouvernants Secrets 1
Nos visiteurs les extraterrestres (Les Portes du Futur)


 

Jimmy Guieu : Les Gouvernants Secrets 2
Nos maîtres les extraterrestres (Les Portes du Futur)



Jimmy Guieu : Les Gouvernants Secrets 3
Les embassadeurs (Les Portes du Futur)


 

La série des 7 vidéos portant sur les Gouvernants secrets : ICI

 

 

 

29/08/2015

ONU : Agenda 21, développement durable. Encore une nouvelle escroquerie dirigée contre les peuples !

Et encore une fois, ce sont les peuples qui seront endettés et réduits à l'esclavage éternellement, par et au profit les Banksters, du complexe militaro-industriel, des laboratoires pharmaceutiques, des multinationales, de Monsanto et de toute la clique mafieuse qui gouverne le monde !

Voilà de quoi ils entendent débattre à l'ONU et avec leur fumeuse propagande sur la COP21 organisée à Paris en décembre 2015 !

La Terre a besoin  d'être protégée de tous ces criminels, surtout, car le moment venu, elle secouera ses puces comme il se doit !

 

Qu'ils commencent par arrêter les guerres surtout avant de nous endormir avec leur soi-disant programme de sauvegarde de la Terre !

 

http://2.bp.blogspot.com/-kgakhF-kTiY/Vd7wZbMHFXI/AAAAAAAAVjw/sWQNLOyUGX8/s1600/image.jpg
 
 
 
 

headerf.gif

 

TABLE DES MATIERES
ACTION 21

1   PREAMBULE



SECTION I. DIMENSIONS SOCIALES ET ECONOMIQUES

2   COOPERATION INTERNATIONALE VISANT A ACCELERER UN DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT ET POLITIQUES NATIONALES CONNEXES INTRODUCTION DOMAINES D'ACTIVITE

2A.   Promouvoir un développement durable par le commerce

2B.  Le commerce et l'environnement au service l'un de l'autre

2C.  Fourniture d'apports financiers adéquats aux pays en développement

2D.  Promotion de politiques économiques favorables à un développement durable

3   LUTTE CONTRE LA PAUVRETE
DOMAINE D'ACTIVITE

3A.   Permettre aux pauvres d'avoir des moyens d'existence durables

4   MODIFICATION DES MODES DE CONSOMMATION
DOMAINES D'ACTIVITE
4A.   Examen des modes de production et de consommation insoutenables à terme

4B.   Elaboration de politiques et stratégies nationales propres à encourager la modification des modes de production et de consommation insoutenables à terme

5   DYNAMIQUE DEMOGRAPHIQUE ET DURABILITE
DOMAINES D'ACTIVITE

5A.   Développement et diffusion des connaissances concernant les tendances et facteurs démographiques et le développement durable

5B.   Formulation de politiques nationales intégrées en matière d'environnement et de développement, en tenant compte des tendances et des facteurs démographiques

5C.   Mise en oeuvre de programmes intégrés relatifs à l'environnement et au développement, au niveau local, en tenant compte des tendances et des facteurs démographiques

6   PROTECTION ET PROMOTION DE LA SANTE

INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE

6A.   Satisfaction des besoins en matière de soins de santé primaires, en particulier dans les zones rurales

6B.   Lutte contre les maladies transmissibles

6C.   Protection des groupes vulnérables

6D.   Santé des populations urbaines

6E.   Réduction des risques pour la santé dus à la pollution et aux menaces écologiques

7   PROMOTION D'UN MODELE VIABLE D'ETABLISSEMENTS HUMAINS
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE

7A.   Un logement adéquat pour tous

7B.   Pour une meilleure gestion des établissements humains

7C.   Promotion de la planification et de la gestion rationnelles de l'utilisation des sols

7D.   Pour une infrastructure environnementale intégrée : eau, assainissement, drainage et gestion des déchets solides

7E.   Pour une politique viable de l'énergie et des transports au service des établissements humains

7F.   Promotion de la planification et de la gestion des établissements humains dans les zones sujettes à des catastrophes naturelles

7G.   Promotion d'une production durable de l'industrie de la construction

7H.   Promotion de la valorisation des ressources humaines et de la mise en place de moyens de développement des établissements humains

8   INTEGRATION DU PROCESSUS DE PRISE DE DECISIONS SUR L'ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE

8A.   Intégration de l'environnement et du développement aux niveaux de l'élaboration des politiques, de la planification et de la gestion

8B.   Mise en place d'un cadre juridique et réglementaire efficace

8C.   Utilisation efficace d'instruments économiques et d'incitations, entre autres les incitations de marché

8D.   Mise en place de systèmes de comptabilité écologique et économique intégrée


SECTION II.   CONSERVATION ET GESTION DES RESSOURCES AUX FINS DU DEVELOPPEMENT

9   PROTECTION DE L'ATMOSPHERE
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
9A.   Moyens de dissiper les incertitudes : amélioration de la base scientifique nécessaire à la prise de décision

9B.   Promotion d'un développement durable

9C.   Prévention de l'appauvrissement de la couche d'ozone stratosphérique

9D.   Pollution atmosphérique transfrontière

10   CONCEPTION INTEGREE DE LA PLANIFICATION ET DE LA GESTION DES TERRES
INTRODUCTION
DOMAINE D'ACTIVITE
Conception intégrée de la planification et de la gestion des terres

11   LUTTE CONTRE LE DEBOISEMENT
DOMAINES D'ACTIVITE
11A.   Maintien des rôles et fonctions multiples de tous les types de forêts, terres forestières et surfaces boisées

11B.   Amélioration de la protection, de la gestion écologiquement viable et de la préservation de toutes les forêts, et verdissage des zones dégradées par des mesures de relèvement telles que la remise en état des forêts, le boisement et le reboisement

11C.   Promotion d'une utilisation et d'une évaluation efficaces visant à recouvrer la valeur intégrale des biens et services dus aux arbres, forêts et terres boisées

11D.   Création et/ou renforcement des capacités de planification, d'évaluation et de l'observation systématique des forêts, ainsi que des programmes, projets et activités connexes, y compris les échanges et procédés commerciaux

12   GESTION DES ECOSYSTEMES FRAGILES: LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION ET LA SECHERESSE
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
12A.   Renforcer les connaissances de base et développer des systèmes d'information et d'observation systématique pour les zones sujettes à la sécheresse et à la désertification, y compris les aspects économiques et sociaux de ces écosystèmes

12B.   Lutter contre la dégradation des sols, notamment en intensifiant les activités de conservation des sols, de boisement et de reboisement

12C.   Développer et renforcer des programmes de développement intégré pour l'éradication de la pauvreté et l'adoption de systèmes de subsistance différents dans les zones sujettes à la désertification

12D.   Elaborer des programmes de lutte contre la désertification et les intégrer aux programmes nationaux de développement et la planification écologique nationale

12E.   Etablir des plans d'ensemble de préparation à la sécheresse et de secours en cas de sécheresse, y compris des formules d'auto-assistance, pour les zones sujettes à la sécheresse et élaborer des programmes pour les réfugiés écologiques

12F.   Encourager et promouvoir la participation populaire et l'éducation écologique, l'accent étant mis sur la lutte contre la désertification et la gestion des conséquences de la sécheresse

13   GESTION DES ECOSYSTEMES FRAGILES: MISE EN VALEUR DURABLE DES MONTAGNES
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE

13A.   Acquisition et renforcement des connaissances sur l'écologie et le développement durable des écosystèmes de montagne

13B.   Promotion du développement intégré des bassins hydrographiques et de nouvelles sources de revenu

14   PROMOTION D'UN DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET RURAL DURABLE
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
14A.   Examen, planification et programmation intégrée des politiques agricoles, compte tenu du caractère multifonctionnel de l'agriculture et, en particulier, de son importance pour la sécurité alimentaire et un développement durable

14B.   Participation de la population et mise en valeur des ressources humaines pour une agriculture viable

14C.   Amélioration de la production et des systèmes d'exploitation

14D.   Utilisation des terres en agriculture : planification, information et éducation

14E.   Conservation et régénération des terres

14F.   Utilisation de l'eau pour une production vivrière et un développement rural durables

14G.   Conservation et utilisation rationnelle des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et pour une agriculture viable

14H.   Conservation et utilisation rationnelle des ressources zoogénétiques pour une agriculture viable

14I.   Gestion des ravageurs et lutte phytosanitaire intégrées en agriculture

14J.   Promotion de systèmes durables de phytotrophie pour accroître la production vivrière

14K. Diversification de l'énergie rurale pour améliorer la productivité

14L. Evaluation des effets sur les plantes et les animaux du rayonnement ultraviolet dû à l'appauvrissement de la couche d'ozone stratosphérique

15   PRESERVATION DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE
INTRODUCTION
DOMAINE D'ACTIVITE
15A.   Préservation de la diversité biologique

16   GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES BIOTECHNIQUES
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
16A.   Accroître la disponibilité des cultures vivrières et fourragères et des matières premières renouvelables

16B.   Promotion de la santé

16C.   Améliorer la protection de l'environnement

16D.   Renforcer la sécurité et élaborer des mécanismes internationaux de coopération

16E.   Création de mécanismes permettant la mise au point et l'application écologiquement rationnelle des biotechniques

17   PROTECTION DES OCEANS ET DE TOUTES LES MERS - Y COMPRIS LES MERS FERMEES ET SEMI-FERMEES - ET DES COTIERES ET PROTECTION, UTILISATION RATIONNELLE ET MISE EN VALEUR DE LEURS RESSOURCES BIOLOGIQUES
DOMAINES D'ACTIVITE
17A.   Gestion intégrée et développement durable des zones côtières et marines, y compris de la zone économique exclusive

17B.   Protection du milieu marin

17C.   Utilisation durable et conservation des ressources biologiques marines en haute mer

17D.   Utilisation durable et conservation des ressources biologiques marines relevant de la juridiction nationale

17E.   Réponse aux incertitudes critiques relatives à la gestion du milieu marin et au changement climatique

17F.   Renforcement de la coopération et de la coordination internationales et régionales

17G.   Développement durable des petits pays insulaires

18   PROTECTION DES RESSOURCES EN EAU DOUCE ET DE LEUR QUALITE : APPLICATION D'APPROCHES INTEGREES DE LA MISE EN VALEUR, DE LA GESTION ET DE L'UTILISATION DES RESSOURCES EN EAU
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
18A.   Mise en valeur et gestion intégrées des ressources en

eau

18B.   L'évaluation des ressources en eau

18C.   Protection des ressources en eau, de la qualité de l'eau et

des écosystèmes aquatiques

18D.   L'approvisionnement en eau potable et l'assainissement

18E.   L'eau et le développement urbain durable

18F.   L'eau et la durabilité de la production alimentaire et du

développement rural

18G.   Impacts des changements climatiques sur les ressources hydriques

19   GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES SUBSTANCES CHIMIQUES TOXIQUES, Y COMPRIS LA PREVENTION DU TRAFIC INTERNATIONAL ILLICITE DES PRODUITS TOXIQUES ET DANGEREUX
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
19A.   Elargissement et accélération de l'évaluation internationale des risques chimiques

19B.   Harmonisation de la classification et de l'étiquetage des produits chimiques

19C.   Echange d'informations sur les produits chimiques toxiques et les risques chimiques

19D.   Mise en place de programmes de réduction des risques

19E.   Renforcement des moyens et du potentiel dont dispose chaque pays pour gérer les produits chimiques

19F.   Prévention du trafic international illicite de produits toxiques et dangereux

19G.   Renforcement de la coopération internationale s'appliquant à plusieurs domaines d'activité du programme

20   GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS DANGEREUX, Y COMPRIS LA PREVENTION DU TRAFIC INTERNATIONAL ILLICITE DE DECHETS DANGEREUX
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
20A.   Promouvoir la prévention et la minimisation des déchets dangereux

20B.   Promouvoir et renforcer les capacités institutionnelles en matière de gestion des déchets dangereux

20C.   Promouvoir et renforcer la coopération internationale dans la gestion des mouvements transfrontières de déchets dangereux

20D.   Prévenir le trafic international illicite de déchets dangereux

21   GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS SOLIDES ET QUESTIONS RELATIVES AUX EAUX USEES
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
21A.   Minimiser les déchets

21B.   Maximaliser la réutilisation et le recyclage écologiquement rationnels des déchets

21C.   Promouvoir l'élimination et le traitement écologiquement rationnels

des déchets

21D.   Etendre les services en matière de déchets

22   GESTION SURE ET ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS RADIOACTIFS
DOMAINE D'ACTIVITE
22A.   Promouvoir la gestion sûre et écologiquement rationnelle des déchets radioactifs


SECTION III. RENFORCEMENT DU ROLE DES PRINCIPAUX GROUPES

23   PREAMBULE

24   ACTION MONDIALE EN FAVEUR DE LA PARTICIPATION DES FEMMES A UN DEVELOPPEMENT DURABLE ET EQUITABLE
DOMAINE D'ACTIVITE

25   ROLE DES ENFANTS ET DES JEUNES DANS LA PROMOTION D'UN DEVELOPPEMENT DURABLE
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
25A.   Renforcement du rôle de la jeunesse et participation active des jeunes à la protection de l'environnement et à la promotion du développement économique et social

25B.   Rôle des enfants dans la promotion d'un développement durable

26   RECONNAISSANCE ET RENFORCEMENT DU ROLE DES POPULATIONS AUTOCHTONES ET DE LEURS COMMUNAUTES
DOMAINE D'ACTIVITE

27   RENFORCEMENT DU ROLE DES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES : PARTENAIRES POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE
DOMAINE D'ACTIVITE

28   INITIATIVES DES COLLECTIVITES LOCALES A L'APPUI D'ACTION 21
DOMAINE D'ACTIVITE

29   RENFORCEMENT DU ROLE DES TRAVAILLEURS ET DE LEURS SYNDICATS
DOMAINE D'ACTIVITE

30   RENFORCEMENT DU ROLE DU COMMERCE ET DE L'INDUSTRIE INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
30A.   Promouvoir une production moins polluante

30B.   Encourager l'initiative des entrepreneurs

31   COMMUNAUTE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
31A.   Amélioration de la communication et de la coopération entre la communauté scientifique et technique, les décideurs et le public

31B.   Promotion des codes de pratique et des lignes directrices relatifs à la science et à la technique

32   RENFORCEMENT DU ROLE DES AGRICULTEURS
INTRODUCTION
DOMAINE D'ACTIVITE


SECTION IV. MOYENS D'EXECUTION

33   RESSOURCES ET MECANISMES FINANCIERS
INTRODUCTION
PRINCIPES D'ACTION

34   TRANSFERT DE TECHNIQUES ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLES, COOPERATION ET CREATION DE CAPACITES
INTRODUCTION

35   LA SCIENCE AU SERVICE D'UN DEVELOPPEMENT DURABLE
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
35A.   Renforcer la base scientifique d'une gestion durable

35B.   Promouvoir l'intelligence des questions scientifiques

35C.   Améliorer l'évaluation scientifique à long terme

35D.   Renforcer les capacités scientifiques

36   PROMOTION DE L'EDUCATION, DE LA SENSIBILISATION DU PUBLIC ET DE LA FORMATION
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
36A.   Réorienter l'éducation vers un développement durable

36B.   Sensibilisation du public

36C.   Promouvoir la formation

37   MECANISMES NATIONAUX ET COOPERATION INTERNATIONALE POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT
DOMAINE D'ACTIVITE

38   ARRANGEMENTS INSTITUTIONNELS INTERNATIONAUX
STRUCTURE INSTITUTIONNELLE
38A.   Assemblée générale

38B.   Conseil économique et social

38C.   Commission du développement durable

38D.   Le Secrétaire général

38E.   Mécanisme de coordination interinstitutions de haut niveau

38F.   Organe consultatif de haut niveau

38G.   Structure administrative d'appui

38H.   Organes, programmes et organismes des Nations Unies

38I.   Coopération et exécution aux échelons régional et sous-régional

38J.   Exécution à l'échelon national

38K.   Coopération entre les organismes des Nations Unies et les institutions financières internationales

38L.   Organisations non gouvernementales

39   INSTRUMENTS ET MECANISMES JURIDIQUES INTERNATIONAUX
39A.   Examen, évaluation et domaines d'action du droit international pour un développement durable

39B.   Mécanismes d'application

39C.   Participation effective à l'élaboration d'instruments juridiques internationaux

39D.   Différends dans le domaine du développement durable

40   L'INFORMATION POUR LA PRISE DE DECISIONS
INTRODUCTION
DOMAINES D'ACTIVITE
40A.   Elimination du fossé de l'information

40B.   Amélioration de la disponibilité de l'information