Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2015

USA : Pas question de recourir à l’option militaire (Dick Cheney)

La première puissance mondiale du crime organisé n'a pas les moyens de faire appel à l'armée !

C’est avec ça qu’ils veulent combattre la RUSSIE et qu’ils font semblant depuis 2011 de détruire l’EI en Syrie ?

Lire aussi : Commandant de l’US Air Force : notre avance militaire se réduit face au potentiel de la Russie

Pas question de recourir à l’option militaire (Dick Cheney)

Sep 22, 2015 09:50 UTC

 

 

IRIB- L'ancien vice-président américain Dick Cheney a dénoncé la réduction du budget défensif de l’armée US, disant que l’armée se trouve dans une telle situation que Barack Obama ne pourrait même pas faire appel aux forces militaires.

 

L'ancien vice-président américain Dick Cheney a demandé au futur président des Etats-Unis de renforcer la puissance de l’armée pour que ce pays soit en mesure de lancer une réaction rapide si nécessaire. « Les options militaires de Barack Obama ont été affaiblies par la réduction du budget défensif », a déclaré Dick Cheney, soulignant que la situation dans laquelle se trouve actuellement l’armée US ne permettra pas à Barack Obama de s’appuyer sur les forces militaires.

 

 

 

Aucune nation n’a jamais menacé la survie de l’humanité comme les Etats-Unis !

C'est bien vrai ! Plus de 200 ans de guerres, de colonisation et de crimes de guerres, il arrive un moment où tout cela doit s'arrêter !

Surtout lorsque ces guerres sont fabriquées sur la base de mensonges comme nous pouvons le constater ci-dessous :

Etats-Unis. Des renseignements sur l'Etat islamique manipulés ?
C’est une “révolte” inhabituelle chez les agents du renseignement : selon le site The Daily Beast, une cinquantaine d’agents dépendant du ministère de la Défense accusent leur hiérarchie d’avoir modifié leurs informations sur l’EI pour “respecter la ligne officielle du gouvernement, selon laquelle les Etats-Unis sont en train de gagner la bataille contre l’EI et le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaida”.

« Les mauvaises nouvelles sur l’Etat Islamique n’étaient pas les bienvenues » : Les renseignements américains ont forgé de fausses informations pour enjoliver la réalité

Des agents du renseignement américain se plaindraient que leurs informations sur l’EI soient modifiées par leur hiérarchie pour minimiser les succès des djihadistes, affirme le site The Daily Beast.

C’est une “révolte” inhabituelle chez les agents du renseignement : selon le site The Daily Beast, une cinquantaine d’agents dépendant du ministère de la Défense accusent leur hiérarchie d’avoir modifié leurs informations sur l’EI pour « respecter la ligne officielle du gouvernement, selon laquelle les Etats-Unis sont en train de gagner la bataille contre l’EI et le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaida »

 

Aucune nation n’a jamais menacé la survie de l’humanité comme les Etats-Unis

« Aucune nation dans l’histoire n’a jamais menacé la paix comme les Etats-Unis, souligne l’auteur américain Stephen Lendman qui ajoute que Washington porte l’entière responsabilité de la création du tristement célèbre Etat islamique.

us threat for humanity

Le président américain Barack Obama et le secrétaire d’Etat Kerry appellent hypocritement à une solution diplomatique des conflits qui font rage dans le monde, tout en menant des guerres perpétuelles sur plusieurs théâtres d’opération, souligne l’auteur et chroniqueur américain Stephen Lendman.

«Washington porte l’entière responsabilité de la création d’ISIS [ISIL]. L’émissaire russe de l’ONU, Vitaly Churkin, a retracé son origine à la guerre en Irak de Bush, en disant que le groupe ‹a ouvert ses hostilités avec l’assaut contre Bagdad … Donc, l’Etat islamique a mûri en Irak lors de l’occupation étasunienne. L’Amérique devrait être blâmée pour sa montée et sa prolifération», a souligné Lendman dans son article pour Global Research.

Il est intéressant de noter qu’un récent sondage réalisé par l’institut de sondage britannique ORB International, une filiale de WIN / Gallup International, montre que, pour 82 % des Syriens (de toute la Syrie, y compris les zones occupées par EI, NdT), ce sont les États-Unis qui ont créé ISIL, et que, pour 79 %, «la présence des combattants étrangers a aggravé la guerre».

En outre, selon le sondage, les positions de Bachar al-Assad en Syrie se sont renforcées par rapport à l’année dernière.

«Plus la guerre dure, plus le peuple syrien en veut aux Etats-Unis et plus il soutient Bachar al-Assad que les Etats-Unis veulent faire tomber, comme le peuple syrien en a parfaitement conscience», a expliqué l’historien Eric Zuesse, dans un de ses derniers articles.

mystery inside an enigma

« Un mystère enveloppé dans une énigme » Pourquoi les néo-cons sont-ils obsédés par la Syrie ?

Pendant ce temps, les dirigeants russes exhortent la communauté internationale à s’unir pour lutter contre la menace ISIL.

«La Russie […] a proposé (de former) une large coalition pour lutter contre les extrémistes de toute urgence. Tout le monde devrait s’unir [contre un ennemi commun]», a déclaré Poutine, le président russe, cité par Lendman.

La Russie est ouverte au dialogue avec les Etats-Unis sur la question de la crise syrienne, affirme la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

«Nous n’avons jamais refusé le dialogue avec les Etats-Unis, et nous sommes prêts à discuter de toutes les questions d’intérêt commun, y compris la Syrie», a déclaré Zakharova à RIA Novosti.

Le Kremlin a précisé à plusieurs reprises qu’il fournissait une aide militaire, au terme des contrats existants, au gouvernement officiel de Damas, parce que c’est désormais la seule force crédible, capable de résister à l’Etat islamique sur le terrain.

Cependant, bien que toutes les actions de la Russie soient conformes aux normes du droit international, et soient menées en étroite coordination avec le gouvernement syrien, de hauts responsables américains n’ont aucun scrupule à dire que la participation russe à la Syrie exacerbe et étend le conflit, en sapant les efforts de la coalition dirigée par les Etats-Unis pour lutter contre l’extrémisme.

Ce que prétend Washington est le contraire de la vérité, selon Lendman.

«Washington et ses alliés voyous mènent des guerres sans fin contre l’humanité. La paix et la stabilité vont à l’encontre de leurs intérêts. Les massacres de masse et la destruction les servent. En ciblant un pays après l’autre, ils se dirigent inévitablement vers une confrontation directe avec la Russie et la Chine, et sont prêts à prendre le risque d’une guerre nucléaire pour faire de ces deux pays les vassaux des Etats-Unis», selon l’auteur américain.

«Aucune nation dans l’histoire du monde n’a jamais menacé la survie de l’humanité comme l’Amérique», a-t-il souligné ».

Source : Le Saker francophone, le 22 septembre 2015

Article original : Sputnik

Traduction Dominique Muselet

Syrie, Irak, Iran, Russie, Hezbollah Libanais : Formation de la coalition des 4+1, pour lutter contre le terrorisme, au Moyen-Orient

Et c’est là que le Bibi, parano, nous fera une belle crise cardiaque lorsqu’il se rendra compte que Poutine s’est bien moqué de lui lors de leur dernière entrevue à Moscou.

Suite à son entrevue à Moscou avec Poutine et grâce à la presse sioniste occidentale, nous sommes passés du titre Poutine et Netanyahou n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur la Syrie, au titre Israël et la Russie d'accord pour éviter toute confrontation militaire en Syrie.

Question : que fait Israël dans le ciel Syrien pour vouloir éviter une confrontation avec l’armée Russe ?

Nous avons vu dans l'article précédent que Bibi, craignait que « les terroristes Syriens et du Hezbollah" ne s’emparent des armes russes pour ouvrir un deuxième front sur le plateau du Golan. Benjamin Netanyahou s’est dit persuadé que l’Iran et la Syrie auraient armé des groupes terroristes, dont le Hezbollah, et essaieraient«de créer un deuxième front terroriste sur le plateau du Golan», territoire syrien occupé par Israël depuis la Guerre des 6 jours en 1967.Pour cette raison, il a décidé de se rendre à Moscou le 21 septembre pour y détailler les actions israéliennes et éviter ainsi tout malentendu dans les relations russo-israéliennes.

Or, quand Poutine a été contraint de recevoir Netanyahou à Moscou, il savait déjà que sur la base de consultations secrètes, réunissant les experts sécuritaires russes, iraniens, syriens, irakiens, et du Hezbollah libanais, ils allaient créer la coalition des 4 + 1, soit réunir la Syrie, l’Irak, l’Iran et le Hezbollah Libanais pour lutter ensemble au Moyen-Orient, contre les mercenaires/terroristes payés sur les deniers US/UE !

Ainsi, les armes et l’aide russes serviront aux Syriens et au Hezbollah Libanais pour lutter contre les "terroristes" au Moyen-Orient,  les deux bêtes noires de Netanyahou !

Encore un échec et mat inflié par Poutine aux US/sionistes !

Formation de la coalition des 4+1, pour lutter contre le terrorisme, au Moyen-Orient

Sep 22, 2015 17:14 UTC

Une nouvelle coalition pour lutter contre le terrorisme?

Une nouvelle coalition pour lutter contre le terrorisme ?

IRIB- Le quotidien libanais, "Al-Akhbar", a fait état de la création de la coalition des 4+1, pour lutter contre le terrorisme, au Moyen-Orient.

Selon ce quotidien, l’Iran, l’Irak, la Syrie, la Russie et le Hezbollah libanais sont les membres de cette nouvelle coalition anti-terroriste.

Selon des sources bien informées, le gouvernement russe étudie, depuis plusieurs semaines, un nouveau plan anti-terroriste, après la tenue de consultations secrètes, réunissant les experts sécuritaires russes, iraniens, syriens, irakiens, et du Hezbollah libanais.

D’après le quotidien "Al-Akhbar", la création de la coalition anti-terroriste des 4+1 est le résultat de ces consultations.

 

Syrie : L'Iran envisage de tenir un exercice naval conjoint avec la Russie

Isolée la Russie ? Ah bon ?

On s’organise au Moyen-Orient pour s’allier avec la Russie pour lutter contre les terroristes financés par les US/UE en Syrie et au Moyen-Orient, et quand vous saurez avec qui, c’est le Bibi, sioniste parano, qui nous fera vite fait une belle crise cardiaque !

Poutine, s’est bien moqué de lui lors de leur dernière entrevue à Moscou et dont le contenu a été transformé par la presse occidentale sioniste pour ne pas ridiculiser leur dernier des sinistres !

Voilà comment a été transformé l'entrevue par la presse sioniste !

Du reste on se demande ce que fait Netanyahou dans le ciel Syrien alors qu'Israël s'est déjà accaparé le Golan Syrien en 1967 ! Hein ?

Israël et la Russie d'accord pour éviter toute confrontation militaire en Syrie

Voir aussi : Russie-Iran: relancer la coopération militaire (ministère)

L'Iran envisage de tenir un exercice naval conjoint avec la Russie

19:20 22.09.2015

L'amiral Habibollah Sayyari (à gauche)

Les forces navales iraniennes veulent organiser au cours des prochains mois un exercice naval conjoint avec des bâtiments de guerre russes.

Le commandant de la Marine iranienne, l'amiral Habibollah Sayyari, a annoncé l'intention de son pays de tenir un exercice conjoint avec les forces navales russes, a annoncé l'agence ISNA.

"La Marine de l'armée iranienne organisera un exercice conjoint avec la Marine russe", a déclaré l'amiral cité par l'agence. "Nous avons récemment tenu des exercices avec les flottes russe et indienne", a-t-il ajouté.

Habibollah Sayyari a également souligné que des bâtiments de guerre iraniens se "rendraient dans les prochains mois en Russie".

L'agence Sputnik ne dispose pas pour le moment de commentaires du ministère russe de la Défense.

22/09/2015

Droit au but pour Vladimir Poutine ! Hollande le vendu !