Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2015

Donald J Trump, candidat aux USA : Pourquoi Daech n'attaque jamais Israël ? ....

 

Nouvelle image (3).jpg

15/10/2015

Syrie: l'Etat islamique bat en retraite

En deux semaines seulement, la Russie a fait plus que tous les occidentaux réunis en plus de 4 ans. Et vous vous demandez encore qui sont derrière les Djihadistes ?

Bravo Poutine ! Il a réussi son coup en 15 jours, à démontrer mondialement que les soi-disant terroristes musulmans, ne sont en fait, et ce que l'on savait déjà, que des mercenaires de la CIA/Mossad formés, armés et financés par les US/Israël dans l'objectif de créer le Grand Israël !

Ce sont les mêmes qui ont fomenté le coup pour les attentats du 11/09/2001 aux USA !

Où sont les soi-disant forces modérés qui sont armées par leurs soins ?

Qui maintenant va condamner tous ces criminels ? Ce serait trop facile qu'ils s'en sortent encore blanchis !

Syrie: l'Etat islamique bat en retraite

17:11 15.10.2015

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov

Les frappes aériennes russes et la poussée de l'armée syrienne ont obligé les djihadistes de l'Etat islamique à reculer, en se retirant des positions fortifiées.

Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie se sont mis à reculer sous les frappes de l'aviation russe et l'offensive de l'armée syrienne, a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

"Les terroristes reculent, tout en essayant d'aménager de nouvelles positions et en modifiant leur système logistique d'approvisionnement en munitions, armes et matériels", a indiqué le général.

Et d'ajouter que les moyens de reconnaissance russes enregistraient ces changements, et que ces données ainsi que celles provenant du centre d'information à Bagdad étaient dépouillées et analysées.

"Il va sans dire que, pour vérifier et confirmer toute cette information, nous avons intensifié les vols de reconnaissance de l'aviation et des drones", a souligné M.Konachenkov.

 

La mafia Khazarian serait-elle en fuite, alors que l’armée américaine aurait pris le contrôle de la Réserve Fédérale?

Un article mis en ligne par Benjamin Fulford sur son site qui indique que l’armée de la marine américaine sous le commandement de Joseph Dunford aurait pris le contrôle de la Fédérale Banque (FED) aux USA et que depuis lors les choses seraient en voie de changer pour les USA et le Monde.

Nous avons essayé de compléter l’article avec des liens trouvés sur le net et sur notre blog qui pourraient corroborer les faits. Le seul hic, ici, c'est que le chef d’état major US serait attendu à Tel-Aviv selon les informations données par ceux-ci pour reprendre les négociations sur les aides militaires à Tel-Aviv.

Le chef d’état-major américain, attendu à Tel-Aviv

IRIB- L’armée du régime sioniste a annoncé qu’un haut responsable de l’armée des Etats-Unis se rendrait, la semaine prochaine, en Palestine occupée, en vue de reprendre les négociations sur les aides militaires US à Tel-Aviv.

Nous allons voir ce qu’il ressortira de ce voyage à Tel-Aviv.
Soutien continue à Israël ou arrestation de Netanyahu 
?

La mafia Khazarian serait-elle en fuite, alors que l’armée américaine aurait pris le contrôle de la Réserve Fédérale?

 

Afficher l'image d'origine

La mafia Khazarian est en fuite, alors que l’armée américaine prend le contrôle de la Réserve Fédérale.

Titre original de l’article en Anglais :The Khazarian mob is on the run as US military takes over Federal Reserve Board

mardi 13 octobre 2015

Benjamin Fulford, 13 octobre

L'armée de la Marine Américaine, sous la nouvelle direction du général Joseph Dunford, est sortie, armes aux poings pour libérer le peuple des États-Unis et le monde.

Sous son commandement, l'armée américaine a repris la principale source de pouvoir de la mafia Khazarian, la Réserve Fédérale. Pour confirmer cela, allez visiter la page d'accueil de la Réserve Fédérale, ce n'est plus http://www.federalreserve.org

mais c’est dorénavant :  http://www.federalreserve.gov/

Les Chinois se sont coordonnés avec cette action en annonçant leur remplacement Chinois du système de paiements internationaux du système SWIFT contrôlé par les Khazarians, ce qui signifie que leur prise en charge du système du dollar américain en dehors des États-Unis se déroulait comme prévu. L'implosion des grandes banques de la mafia Khazarian est maintenant juste une question de temps.

La Chine lance son nouveau système de paiements

En outre, il s’est produit d'énormes mouvements militaires au Moyen-Orient, visant à éliminer le gouvernement fasciste Khazarian Nazioniste de Benyamin Netanyahu en Israël, selon des sources du Pentagone et de la Russie.

Pour faciliter la purge, des Nazionistes adorateurs de Satan, que les Russes font au Moyen-Orient, le Pentagone a retiré tous ses porte-avions du golfe Persique.

http://www.presstv.ir/Detail/2015/10/10/432800/US-warship-Persian-Gulf

Le porte-avions USS Theodore Roosevelt quitte le golfe Persique

Le régime voyou de Netanyahu a seulement ajouté de l'huile sur le feu la semaine dernière, en faisant passer un faux raid aérien de l'armée de l'air des États-Unis, contre les forces gouvernementales syriennes à Alep, selon d'autres sources du Pentagone.

Les sources du Pentagone disent que les Russes ne furent pas dupes de cette manœuvre, et ont répondu en envoyant des missiles et des avions de combat, dans l'espace aérien iranien (avec la permission de l'Iran, bien sûr), pour attaquer des cibles multiples dans le Moyen-Orient, tuant des centaines de soldats israéliens, saoudiens et turcs, opérant en Syrie et en Irak donc contrevenant au droit international.

Le véritable message est bien sûr que l'armée américaine était prête à démissionner, et laisser les Russes nettoyer le gâchis dans le Moyen-Orient.

Craignant pour sa vie et celle de son régime, le roi Salman d'Arabie Saoudite s’est fait hospitaliser, prétextant la maladie d'Alzheimer sévère, tandis que son fils, qui détient le réel pouvoir, le prince héritier Salman et Ministre de la Défense s'est envolé pour la Russie où, selon des sources Russes et du Pentagone, il a offert la reddition de son régime.

Riyad prêt à coopérer avec Moscou pour sauvegarder l'unité de la Syrie

Comme le dit plutôt grossièrement l'adage arabe, «un jour le bâton est dans ta main, le lendemain, il est dans ton cul.”

En effet, le prince saoudien s'est incliné et a offert à la Russie, le contrôle du marché du pétrole, en échange de la survie de son régime.

Pour adoucir le plat, Salman a offert de payer pour les deux porte-hélicoptères Mistral, fabriqués par les français et que l'Égypte est en train d'acheter, après que la France ait été contrainte d'annuler la vente à la Russie.

Cependant, avec les Chinois, les Russes et les Iraniens soutenant les forces Yéménites se sont saisis des champs pétroliers clés Saoudiens, il semble plus que probable que le «règlement politique», sera l'abdication de cette famille de pseudo-musulmans vouant un culte odieux à Satan, et leur cession du contrôle des terres saintes musulmanes, en échange de leurs vies. Peut-être qu'une retraite confortable sur la Côte d'Azur pourrait être organisée.

Cela serait sans doute préférable à la décapitation que beaucoup d'entre eux méritent et que certains d'entre eux pourraient subir.

L'autre autocrate du Moyen-Orient, qui est dans un état profond de marasme est le président Erdogan.

Le Pentagone retire toutes ses forces et les défenses anti-missiles de la Turquie, dans le cadre de son désengagement général de la région.

Washington insiste sur le retrait des missiles Patriot de la Turquie

La seule chose sur laquelle ils insistent, et continueront à obtenir, est l'approvisionnement régulier en essence pour leurs moteurs militaires gourmands en carburant.

Erdogan a été pris à bombarder les Kurdes dans son propre pays, de voler l'infrastructure industrielle de la Syrie, de travailler avec Israël, et d'être généralement un fauteur de troubles anti-social.

En échange , les pipelines Rothschild, transportant le pétrole volé aux Syriens et aux Irakiens à travers la Turquie, ont été coupés par les Russes et les Kurdes.

La coupure de l'argent du pétrole du Moyen-Orient, va être le dernier clou dans le cercueil, pour la plupart des méga-banques criminelles, qui ont survécu grâce aux pétrodollars.

Voilà l'une des principales raisons pour lesquelles le FMI, l'ONU, la BRI, la Citibank, la Banque d'Angleterre et d'autres ont fait une mise en garde contre une crise financière imminente.

La tête de la pieuvre financière Nazioniste a été coupée et bientôt, les différentes tentacules cesseront leurs luttes perdues.

Avec la suppression imminente du pouvoir de ses commanditaires européens et américains, le sort du régime Nazioniste Netanyahu en Israël, a également été à peu près scellé.

Netanyahu a été contraint d'annuler sa visite prévue en Allemagne parce que la Chancelière Allemande, Angela Merkel, et le Régime Allemand, lui aurait dit qu'il n'allait pas obtenir plus de sous-marins Allemands.

Benjamin Netanyahou annule son voyage en Allemagne dû à l'escalade de violence

Le chantage contre les constructeurs automobiles allemands comme Volkswagen, Mercedes Benz, etc. en utilisant un faux "scandale des émissions", n'a finalement servi qu'à renforcer la détermination des Allemands, à travailler avec les Russes, contre leurs bourreaux Khazarians.

Berlin veut se rapprocher de Moscou

Le flot de millions de "réfugiés syriens," a également alarmé de nombreux Allemands sensibles. Beaucoup d'entre eux sont des agents qui ont été formés au sabotage, et n'ont jamais été Syriens.

Les Allemands se préparent à ré-émettre des marks si nécessaire, et à améliorer leurs relations avec le régime Chrétien de Poutine en Russie.

Les Français ont également jeté l'éponge et ne travaillent plus pour la mafia Khazarian, selon MI5 les renseignements britanniques.

Les Français ont dit aux Britanniques, qu'ils allaient intégrer l'UE avec la Russie, et que si les Britanniques étaient contre cela, ils devraient quitter le projet de l'UE, selon les sources.

En Extrême-Orient, quant à eux, de grands changements commencent aussi à se voir. Les communistes chinois et le régime nord-coréen ont raccommodé leurs différences.

L'annonce par les Nord-Coréens, qu'ils avaient des missiles balistiques intercontinentaux nucléaires capables de frapper les États-Unis et l'Europe, était un signe que le Japon et la péninsule coréenne ne sont plus sensibles, au chantage nucléaire par les Khazars et leur collection en diminution de régimes d'esclaves, de dire les sources nord-coréennes et chinoises.

Pyongyang nargue Washington à l'occasion d'une parade militaire

La CIA a envoyé un avertissement à la société Dragon Blanc, que les Khazarians allaient essayer de forcer un scandale des émissions de style Allemand et d'autres scandales, sur des sociétés japonaises comme Mitsubishi, Honda, Toyota, Mazda, etc., afin d'essayer de forcer les industriels japonais à continuer à demeurer soumis.

Toute tentative de ce genre échouera, parce qu’après avoir forcé le (TPP) Accord de Partenariat Transpacifique sur son peuple et l'industrie, le régime esclavagiste Abe est en train de perdre son soutien.

Bien que le TPP est surtout le résultat de la négociation de cheval technocratique complexe, et aura seulement un effet minime sur l'économie réelle, le fait qu'il a été négocié en secret, et donne à des tribunaux corporatifs secrètement choisis, des pouvoirs sur le gouvernement japonais, a mis en colère les nationalistes ici.

En tout cas, même si le régime esclavagiste Abe se cramponne au pouvoir, une offensive, contre leurs derniers maîtres aux États-Unis, est en bonne voie.

Au moment même où cet article s'en allait sous presse, les maîtres d'Abe ont contacté le WDS afin de négocier un accord de paix.

Pendant ce temps, le Pape François est attendu au Mexique, où il envisage annoncer une guerre sainte contre la mafia Khazarian, toujours accrochée au pouvoir aux États-Unis, et dans certains pays d'Amérique latine, selon des sources de francs-maçons P2.

L'ancien président américain, et à long terme Fuhrer Nazioniste, George Bush père, a récemment montré sa peur, quand il a été interrogé par un chercheur de vérité, sur les projets secrets du gouvernement américain. Bush a répondu: «Les Américains ne peuvent pas supporter la vérité", avant de se faire fermer par ses gestionnaires.

George Bush Senior on UFOs: “Americans Can’t Handle the Truth”

Quelle vérité ne peuvent-ils pas gérer les Bush?

Le fait que vous et votre cabale ayez assassiné le président John F. Kennedy, Martin Luther King, et des milliers d'autres?

Le fait que vous ayez pris des fonds destinés à des gens du monde entier, et les ayez utilisés pour faire avancer votre Nouvel Ordre Mondial génocidaire fasciste?

Le fait que vous et vos collègues Nazionistes ayez fabriqué et propagé des maladies mortelles comme le VIH, le virus Ebola, la grippe aviaire, le SRAS, etc.?

Le fait que vous, américains, ayez vendu des secrets militaires aux Chinois et Coréens du Nord?

Le fait que votre gang ait assassiné près de 3000 personnes au 911 afin de mettre en scène un coup fasciste?

Qu'en est-il des chemtrails, du plan d’installer des microprocesseurs chez les gens etc.?

La liste est longue, mais, avouons-le, vous savez que, comme vous l'avez dit à la journaliste Sarah Mclendon en 1992, "si jamais le peuple américain apprenait ce que nous avons fait, ils nous pourchasseraient dans la rue pour nous lyncher."

L'armée américaine, sous le général Dunford, a pris une première initiative importante, dans la nationalisation de la Réserve fédérale, mais il reste encore beaucoup à faire.

Pourquoi Obama continue toujours à proférer publiquement des mensonges sur la Syrie, le 911, l'Ukraine, 311, etc?

Pourquoi l'armée n'a-t-elle pas commencé les arrestations massives des criminels connus derrière le 911, la fraude de Wall Street, la corruption politique massive, etc.?

Comme de nombreux citoyens américains informés ainsi que plusieurs à l'intérieur du Pentagone et des agences l'ont souligné, ça, c’est de la haute trahison et cela doit être traité par les hommes avec des armes, parce que personne d'autre n'a le pouvoir de faire respecter la Constitution des États-Unis et les lois du territoire.

Allez, général Dunford et les patriotes dans l'armée américaine, les livres d'histoire attendent votre décision.

Serez-vous un héros de l'humanité, ou allez-vous rentrer dans la poubelle de l'histoire comme un échec?

Les peuples du monde attendent et espérant pour le mieux.

Sourcehttp://benjaminfulford.net/

Complément: le général Joseph Dunford prend la tête de l’état major américain à la place de Dempsey

Un de E-mail de Benjamin Fulford sur la réserve Fédérale :

Bonjour,

Quand je suis arrivé les branches Federal Reserve Board comme la Fed de New York étaient encore en utilisant la désignation de .org.

En outre, la propriété de la Fed a été délibérément occultée par de multiples entreprises de papier et des fronts de sorte qu'il ne me surprendrait pas du tout si le registre original de federalreserve.org avait une certaine dur pour vérifier entité.

Peut-être un lecteur aux États-Unis serait assez aimable pour vérifier pour moi ce que je l'ai souvent entendu et qui est que le Federal Reserve Board apparaît dans les annuaires téléphoniques américains comme une entreprise privée et non dans le cadre du gouvernement.

Maintenant, avec la désignation de .gov, il fait clairement partie du gouvernement.

La bataille est toujours en cours, mais les bons gars sont en train de gagner et les différents trolls et agents de désinformation va bientôt avoir à chercher un autre emploi.

Benjamin Fulford 090-3439-5558

 

13/10/2015

"Non, la France n'est pas en état de légitime défense" lorsqu'elle frappe la Syrie

De temps en temps il y a des journalistes qui cherchent à comprendre, mais là, ils mettent la Russie dans le même panier que la coalition internationale criminelle qui agresse un pays souverain : la Syrie.

Sauf que la Russie intervient en Syrie, à la demande de son Président légitime ASSAD et qu'elle est l'unique pays au monde à pouvoir le faire dans la légalité ! C'est bien ce qui désole, la coalition internationale criminelle qui n'a que pour seuls objectifs:

1 - celui de déchoir Assad de son poste de président ou pratiquer la technique du grand remplacement dès qu'un chef d'état entrave leurs projets,

2 - de permettre à l'état sioniste de s'annexer la Syrie dans l'objectif de s'attaquer ensuite à l'Iran et ainsi de suite, jusqu'à finir par créer le Grand Israël.

3 - de poursuivre leur projet d'instauration du Nouvel Ordre Mondial, une fois qu'ils se seront annexé tous les pays où qu'ils y auront placé leur pion sioniste, comme tel est le cas en Ukraine depuis février 2014 et depuis la création de l'UE.

Qui a donc intérêt à créer Daech, l'EI, ISIS et Cie ? En sachant qu'Israël est un état privé appartenant à Rothschild !

Rothschild : « J'ai créé cette colonie (Israël) moi seul. Par conséquent, ni les colons, ni aucune organisation n'a le droit d'interférer avec mes plans ! »

 

"Non, la France n'est pas en état de légitime défense" lorsqu'elle frappe la Syrie

Le Premier ministre Manuel Valls a prévenu que la France continuera à frapper en Syrie quelles que soient les nationalités alors que six djihadistes français auraient été tués. Il a également répété dimanche que la France agissait en "légitime défense". Deux positions qui posent problème selon Olivier Ravanello. D'une part, la légitime défense est un principe de droit international qui ne peut s'appliquer qu'entre des Etats et qui ne concerne donc pas le cas de la France, qui vise une organisation terroriste en Syrie. S'il y a sans aucun doute une nécessité d'intervenir enSyrie, le cadre légal invoqué par le Premier ministre ne tient pas. Ainsi, selon Olivier Ravanello, l'intervention française s'apparente à une "guerre préventive" car "elle frappe avant qu'on l'attaque". Par ailleurs, il faut une résolution de l'ONU pour légitimer des frappes préventives, ce qui n'existe pas pour la Syrie.

Le mot est apparu depuis quelques semaines "La France intervient en Syrie dans le cadre de la légitime défense puisque des attentats y sont préparés contre nous". Légitime défense. Mais d’où vient ce terme de cowboy pour justifier notre action à l’étranger ?

Techniquement, le mot fait référence à l’article 51 de la charte des nations unie. Il stipule qu’un Etat peut faire la guerre en cas d’agression. Il riposte à une attaque ; c’est de la légitime défense qualifiée "de droit naturel d’un état" par l’ONU.

Est-ce pour autant le cas de la France en Syrie ? Non. D’abord parce que la charte régit les relations entre états. Dans l’esprit des nations unies il s’agit d’une agression d’un état contre un autre état. En 1945 date de la rédaction de la charte, la notion de terrorisme est encore relativement neuve. On n’imaginait pas qu’un jour on devrait lever une coalition internationale, envoyer des avions de chasse, des porte-avions pour faire la guerre à une organisation non étatique. D’autant que lorsque l’on qualifie DAESH d’Etat islamique, le poil de nos gouvernants se hérisse... Difficile d’invoquer l’article 51.

Mais quand bien même il s’agirait de répondre à une attaque terroriste comme le justifient les Etats-Unis depuis le 11 septembre, encore faut-il être précis. L’attaque terroriste menée sur notre sol contre Charlie Hebdo l’a été par des ressortissants nationaux et non pas étrangers, et revendiquée par Al Qaida au Yémen. Pas par Daesh. Si légitime défense il y a, elle nous autoriserait à frapper Al Qaida au Yémen et pas Daesh en Syrie.

Pourtant c’est bien de Syrie que provient le danger, c’est indéniable. En revanche, si l’on cherche a qualifier précisément ce que la France fait en Syrie il faudrait parler de frappes préventives. Mais problème. Le dernier à avoir utilisé ce principe était George W. Bush en Irak. Difficile de s’en prévaloir.

En tout cas, dans le droit international ça ne rentre pas ; la seule instance à pouvoir décider d’une action militaire préventive est le conseil de sécurité de l’ONU avec le vote d’une résolution. Mais sur la Syrie pas de résolution.

Moralité, la France, comme les USA et aujourd’hui la Russie, bombardent en Syrie selon un vieux principe très simple ; mieux vaut les éliminer là-bas et ne pas attendre qu’ils arrivent chez nous. Dans les westerns, ça s’appelle dégainer le premier. C’est efficace, en l’occurrence nécessaire, mais ça ne fait pas une base légale, ni une posture plus digne que les autres.

Olivier Ravanello (@oravanello)

 

12/10/2015

Spiegel: la Russie a mis fin à l'hégémonie mondiale des USA

Bravo ! Hourra Poutine !

Spiegel: la Russie a mis fin à l'hégémonie mondiale des USA

08:44 12.10.2015(mis à jour 11:04 12.10.2015)

Moscou. Place Rouge

L'ancien ordre du monde, où les Etats-Unis jouaient un rôle dominant, a désormais touché à sa fin.

Les derniers événements survenus dans l'arène politique internationale, ont marqué un tournant majeur et également le début d'une nouvelle ère où les rapports de force ont définitivement changé, a écrit le magazine allemand Der Spiegel.

L'époque de la domination occidentale n'est aujourd'hui que du passé et l'Amérique n'a plus d'incidence déterminante sur l'ordre mondial, a souligné l'édition. Pendant plusieurs mois, l'Occident n'a eu de cesse de répéter que la Russie se trouvait isolée du monde entier. Pourtant, la politique internationale ne tourne plus en rond autour de l'Europe, et Washington, lui aussi, a considérablement perdu en pouvoir.

 De plus en plus de pays tendent actuellement à considérer la Russie comme un allié important, estime Der Spiegel. 

Ainsi, Vladimir Poutine, président russe, a assisté, avec son homologue chinois Xi Jinping, à deux défilés militaires – à Moscou et à Pékin. 

Le premier ministre indien Narenda Modi a également posté un tweet à l'occasion de 63e anniversaire du numéro un russe où l'on peut lire: "Je prie Dieu qu'il vous apporte santé, joie et longue vie".

Le ministre de la Défense de l'Arabie saoudite, allié dévoué des Etats-Unis, s'est rendu à deux reprises ces derniers temps à Moscou afin de conclure des accords, a indiqué le média allemand.

Quoi qu'il en soit, les structures anciennes de la sécurité mondiale sont désormais hors usage, ce qui peut expliquer la guerre en Ukraine et la crise syrienne. Cependant, il serait plus raisonnable de ne pas chercher de coupables, mais de regarder vers l'avenir.

Selon Der Spiegel, l'Europe a besoin de nouveaux accords portant sur la sécurité et sur la coopération ainsi qu'un nouvel accord d'Helsinki.