Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2015

Viber transfère les données des Russes en Russie

La sécurité nationale d'abord et cela évitera de fomenter sur le sol Russe, les révolutions colorées tant appréciées par les faiseurs de guerres US et Cie !

 

Viber transfère les données des Russes en Russie

 21:53 19.10.2015(mis à jour 22:01 19.10.2015)

Viber

Viber, logiciel propriétaire pour smartphones, PC et Mac, a créé des serveurs basés en Russie pour y conserver les données personnelles des citoyens russes, en vertu de la loi de la localisation des données personnelles des utilisateurs récemment entrée en vigueur.

Plus précisément, sont stockés dans les serveurs créés les numéros de téléphone et les noms des utilisateurs.

"Quant aux messages, nous ne les gardons pas, ils restent dans les appareils des utilisateurs", a précisé Elena Gratcheva, représentante de l'entreprise Viber à Moscou.

Ainsi, selon la loi, les logiciels comme Viber doivent avoir des serveurs basés en Russie pour y placer les données sur les utilisateurs de ce pays.

En 2016, on projette également de déterminer si des services tels que Facebook, Twitter, Google fonctionnent conformément ou non à cette loi.

Les amendements aux lois des données personnelles et de l'information, des technologies de l''information et de la protection de l'information sont entrés en vigueur le 1er septembre 2015, et prévoient que les services mentionnés collectent, arrangent, gardent et renouvèlent en cas de nécessité les données personnelles sur les citoyens russes, à l'aide de bases de données situées en Russie.

Les services dont la politique de conservation et de la protection des informations contredit ces nouvelles prescriptions seront inscrits sur un registre spécial par le Service fédéral russe de supervision des communications, des technologies de l'information et des médias de masse, voire Roskomnadzor, pour être bloqués par la suite.

 

19/10/2015

Sputnik visé par une attaque informatique

Ben oui, il faut bien s'attaquer aux médias russes qui ne diffusent pas la propagande occidentale !

 

Sputnik visé par une attaque informatique

20:39 17.10.2015 (mis à jour 22:10 17.10.2015)

Piratage informatique

 

Les sites et les fils d'actualité de l'agence russe Rossiya Segodnya et notamment ceux de Sputnik ont été samedi soir la cible d'une attaque informatique, ont annoncé les services techniques de l'agence.

Pendant l'attaque par déni de service (DDoS), les informations de l'agence n'étaient pas accessibles en ligne, mais les spécialistes techniques ont réussi à maintenir l'accès au service par abonnement.

Une attaque de type DDoS, généralement lancée pour empêcher l'utilisation d'un service internet, consiste à bombarder le serveur cible de requêtes, de sorte que celui-ci soit submergé par ces dernières.

Le site de RIA Novosti, qui fait partie de Rossiya Segodnya, a déjà été visé par des cyberattaques à plusieurs reprises. En mai 2012, il a été attaqué à partir de 2.500 adresses IP. En juillet 2013, une attaque à 150.000 connexions par seconde a touché le site de RIA Novosti.

Une autre attaque a été enregistrée en août 2014. Des malfaiteurs se sont d'abord pris au site Inosmi.ru avant d'empêcher le fonctionnement du site de RIA Novosti.

Rossiya Segodnia regroupe une radio, des fils d'actualité, des portails d'information en plusieurs langues, des centres de presse et des produits d'information dans les réseaux sociaux, la production et la diffusion de photos et d'infographies ainsi que la production de contenu pour les applications destinées aux téléphones portables.

 

28/09/2015

Skype & Facebook hors-service à nouveau

Pour la deuxième fois en 1 semaine, Facebook connait une panne.
La semaine derrière c'était Skype qui appartient à Microsoft, qui était en panne.

Bizarre toutes ces pannes en ce moment !

Panne de Skype : une explication de ce qui s'est vraiment passé

Pour ceux qui se demandent ce qui s'est passé cette semaine avec Skype, voici une petite explication qui devrait vous éclairer. Il est vrai qu'une panne de presque une journée, ce n'est pas commun pour un service aussi important.

Que s’est-il réellement passé chez Skype ?

Que s'est-il réellement passé chez Skype ?

En début de semaine, des millions de personnes se sont soudain retrouvées coupées de Skype, à cause d'une panne relativement longue et qui a exaspéré un très grand nombre d'utilisateurs. Malgré quelques remontées d'informations de la part de la messagerie, certains se demandent toujours ce qu'il s'est passé.

 

Facebook hors-service à nouveau

 

Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, le réseau social le plus populaire au monde a arrêté de fonctionner à cause de problèmes techniques.

Des problèmes techniques ont touché Facebook pour la deuxième fois en moins d’une semaine. La première fois, jeudi 24 septembre, le collectif des techniciens a réussi à les résoudre en une dizaine de minutes.

En savoir plus : Facebook hors-service

Tandis que Facebook est hors-service, les internautes réagissent sur Tweeter.

On vient d'avoir accès à la webcam des bureaux des ingénieurs de Facebook. Une photo en exclusivité #facebookdown pic.twitter.com/EK9eI4QiTP

@Hugo_LeBeller ahahahahaha

MDDDRRRRR IMAGINE Y A UN GARS IL TRAVAIL CHEZ FACEBOOK ET IL DEBRANCHE UN CABLE DU COUP ÇA PLANTE DES BARRES FRER pic.twitter.com/uP4O7V1dq7

 

Pendant ce temps, chez Facebook: "Alors, le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu sur..." #facebookdown pic.twitter.com/Tp55fGV8lp

Petite banniere 400x50

 

21:40 Publié dans Insolite, Société, Internet, Cyber-attaques, Anonymus, Espionnage, NS | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

27/09/2015

La première cyberguerre opposera-t-elle la Chine aux Etats-Unis ?

Entre la Corée du Nord et la Chine, les USA sont servis et nourris aux cyberattaques !

Pour suivre les cyberattaques en direct sur la carte en instantané : http://map.norsecorp.com/

La Chine y va fort ! Des hackers chinois interceptent une base de données US sensible

La première cyberguerre opposera-t-elle la Chine aux Etats-Unis ?

12 sept. 2015, 14:55

http://cdn.rt.com/french/images/2015.09/article/55f4203ec461887d4c8b4627.jpg

Avant la visite du président chinois Xi Jinping aux Etats-Unis, le président américain Barack Obama a déclaré que les cyberattaques chinoises n’étaient pas acceptables et qu’il entendait le dire personnellement à son homologue chinois.

«Nous avons été très clairs avec les Chinois sur le fait que certaines pratiques dans lesquelles ils sont engagés et qui émanent de la Chine ne sont pas acceptables», a déclaré Barack Obama.Le président américain veut convenir de règles concernant le cyberespace avec son homologue chinois. Mais cela ne l’a pas empêché d’affirmer que les Etats-Unis étaient prêts dans le cas d’une cyberguerre avec l’Empire du Milieu. «Je vous garantis que nous pouvons gagner si nous sommes obligés de lancer des attaques informatiques», a menacé Barack Obama.

Xi Jinping doit arriver aux Etats-Unis la fin du mois, autour du 25 septembre, avant le début de l'Assemblée générale des Nations unies à New York.

Cyberattaque dévastatrice : des hackers auraient saisi les données d’agents secrets américains

 

19/09/2015

La guerre contre les sites de la Réinformation est ouverte

Les médias alternatifs dérangent les merdias aux ordres du système et des Banskters !

C'est sûr qu'à force de mensonges, de propagande et de manipulations de l'information, en ayant perdu leur crédibilité ils perdent leur pouvoir de contrôle sur les peuples et de l'argent quand les citoyens recherchent la vérité auprès des médias alternatifs.

 

Déjà en 2014, Google effaçait la recherche sur les blogs !

 

Eclairage UW – La guerre contre les sites de la Réinformation est ouverte – 14.09.2015

Uli Windisch

Rédacteur responsable
 
 
 

Ecoutez l'éclairage qui nous est donné par Uli Windisch, dans le média sous l'image

EclUW


podcast

 

Aspects traités par Uli Windisch:

* - Le concert stratégique des médias dominants contre les sites de la Réinformation, et son évolution

* - La guerre symbolique par la diffamation, le dénigrement et les accusations infondées contre les sites qui proposent un autre regard sur l'actualité*

* - Le problème de la ré-utilisation des images pour souligner la disproportion dans les moyens à disposition et pour mettre en lumière le succès inversement proportionnel des sites dits de la  Réinformation"

* - Des exemples flagrants de manipulation médiatiques et les possibilités de caricature qui sont disponibles pour les adversaires du Système, en particulier au regard de la bien-pensance de gauche qui sévit en sous-main dans les médias dominants

propos recueillis le 14 septembre 2015

*notamment pour faire suite aux attaques de la Radio-Télévision Belge (RTBF), qui a cité lesobservateurs.ch dans un reportage calomnieux sur les médias "alternatifs".