Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2011

Violent séisme de magnitude 6 à l'est de Tokyo

Et allez, encore un !

Violent séisme de magnitude 6 à l'est de Tokyo

AFP

Mis en ligne le 21/04/2011

Aucuns dégâts ni victime n'ont été signalés dans les minutes suivantes.

Un séisme de magnitude 6, nettement ressenti à Tokyo, s'est produit jeudi soir dans la préfecture de Chiba, à l'est de la capitale, a annoncé l'Agence de météorologie japonaise, qui n'a cependant pas déclenché d'alerte au tsunami.La secousse s'est produite à 22h37 heure locale (13h37 GMT).Son épicentre était situé à proximité des côtes est, et son hypocentre à 70 kilomètres, a précisé l'agence.

Situé au confluent de quatre plaques tectoniques, le Japon endure chaque année plus de 20% des séismes les plus violents enregistrés dans le monde.L'activité tellurique est particulièrement intense au Japon depuis la secousse tellurique de magnitude 9 survenue le 11 mars au large des côtes nord-est de l'archipel, un séisme qui a provoqué un raz-de-marée dévastateur, causant la mort ou la disparition de quelque 28.000 personnes.

Des centaines de répliques se sont produites depuis cette date et d'autres séismes ont été recensés en divers points de l'archipel.

http://www.lalibre.be/actu/international/article/656236/violent-seisme-de-magnitude-6-a-l-est-de-tokyo.html


Petite banniere 400x50

 

17:01 Publié dans Alertes, Disparitions, International, Séismes | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Japon : le séisme a provoqué une importante liquéfaction des sols

Info rédaction, publiée le 19 avril 2011
 
Alors que les dégâts sont aujourd'hui estimés à plus de 200 milliards d'euros, il semblerait qu'on ne sache pas tout des conséquences du violent séisme et du tsunami qui ont dévasté le Japon le 11 mars dernier. Sur le net, circulent des vidéos révélant un phénomène géologique tout à fait surprenant : une liquéfaction des sols, conséquences directe des longues et violentes secousses du séisme. Ainsi, des scientifiques américains de l'Université de l'Oregon sont partis sur le terrain au Japon observer ces sols devenus mous, boueux et incapables de soutenir efficacement les bâtiments.

Petite banniere 400x50

 

12:26 Publié dans Cataclysmes, Catastrophes, Failles, International, Séismes, Tsunami | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

20/04/2011

Shin-Urayasu au Japon, la première aube après le séisme. Une explosion après le temblement de terre ?

Élément troublant
 
On nous dit ça : "C'est par hasard que je découvre cette vidéo,(en anglais). Le promeneur donne des indications sur ce qui s'est passé dans la baie de Tokyo.
 
Ce témoignage - a priori innocent - révèle un "détail" qui pose gravement question : juste après que la Terre se soit mise à trembler, le promeneur (et toute la ville) ont entendu une "immense explosion" ??? (d'où cela venait-il ?).
 
Il insiste plusieurs fois sur "immense explosion". Il constate qu'il n'a vu nulle part de traces de feu ou de fumée.
 
PAR CONTRE, une coulée foncée, comme une matière en fusion est apparue et est venue recouvrir comme une crêpe, le sol face à la baie !
 
D'où vient cette matière EN FUSION ?

Puis ce promeneur, très ému d'être encore en vie et en bonne santé, remercie les ingénieurs qui ont construit les bâtiments aux alentours, lesquels n'ont aucunement été affectés par cette "immense" explosion qui a effrayé toute la ville. Bien au contraire, la ville est comme s'il ne s'était rien passé !
 
Alors, c'est quoi cette explosion ???

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça ne sent pas bon du tout.".
 
 


Petite banniere 400x50

 

00:49 Publié dans Alertes, Disparitions, Environnement, Nature, International, Séismes, Tsunami | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

19/04/2011

Une île de résidus du tsunami japonais dérive dans l’Océan Pacifique

Comme cela les USA vont hériter de résidus radioactifs sur leurs côtes, en sus des nuages que nous recevons tous en ce moment et sur lesquels bien sûr silence radio par les médias et les politiques aux ordres !

 

Une île de résidus du tsunami japonais dérive dans l’Océan Pacifique

HONOLULU, jeudi 14 avril 2011 (Flash d'Océanie) – L’État américain d’Hawaii, déjà frappé par le tsunami généré par le séisme japonais du 11 mars 2011, pourrait dans quelques mois voir arriver sur ses côtes une énorme masse de déchets issus de cette catastrophe naturelle et qui dérivent actuellement dans l’Océan Pacifique.

Depuis le mois dernier, le centre international de recherches sur le Pacifique (International Pacific Research Center, rattaché à l’Université d’Hawaii), basé à Honolulu, a constaté la formation de cette masse flottante et son déplacement, depuis, au gré du courant dans l’hémisphère Nord de l’Océan Pacifique.

Selon les estimations de ce centre, qui se base sur les modèles informatiques de simulation, cette masse de résidus, qui comprend des restes et des pièces détachées de voitures, de maisons ou de morceaux de chaussée, ou encore des appareils domestiques électroménagers en provenance de la région de Fukushima, pourrait atteindre les côtes hawaiiennes au plus tôt dans environ un an et au plus tard dans deux ans.

Les côtes Nord-américaines des États-Unis et du Canada seraient aussi concernées à terme, dans trois ans, a estimé Jan Hafner, scientifique au sein de ce centre.

La position estimée de cette véritable île flottante de détritus pourrait actuellement se situer à quelques centaines de kilomètres à l’Ouest des côtes japonaises.

Du fait de la direction des courants dans cette partie de l’Océan Pacifique Nord, cette masse dérivante ne devrait pas franchir l’équateur et attendre l’hémisphère Sud, ont précisé les scientifiques hawaiiens.

Vestiges de la guerre du Pacifique : de véritables bombes sous-marines à retardement.

Par ailleurs, toujours dans le Pacifique Nord, en Micronésie, c’est un autre type de déchets, beaucoup plus anciens, qui pourrait menacer à terme l’environnement local, et se traduire par une marée noire d’un autre âge.

Trois navires militaires ravitailleurs de l’armée impériale nippone, coulés avec d’autres bâtiments nippons lors d’une âpre bataille par les forces américaines dans le lagon de Chuuk (l’une des quatre îles-États qui forment les actuels États Fédérés de Micronésie), se sont désagrégés depuis, au fonds de la mer.

Vestiges d’une des plus meurtrières et emblématiques batailles de la Guerre du Pacifique, en février 1944, ces trois navires, contenaient d’énormes quantités d’hydrocarbures au moment de leur chute vers le fonds de l’océan, il y a près de soixante dix ans.

Ces épaves représenteraient de nos jours de véritables bombes sous-marines à retardement, a estimé en début de semaine Ian McLeod, un expert en matière de corrosion sous-marine lors d’une interview accordée au magazine Pacific Beat de radio internationale australienne, Radio Australia.

Selon lui, ce qui est actuellement l’un des sites de plongée d’épaves historiques réputés à travers le monde pourrait devenir, dans quelques années, un site de pollution majeure comparable au récent désastre pétrolier dans le Golfe du Mexique, si rien n’est rapidement fait pour prélever les énormes quantités d’hydrocarbures qui menacent de se libérer, du fait de la corrosion des structures.

L’un de ces trois tankers japonais contient à lui seul plus d’une trentaine de millions de litre de pétrole.

Le gouvernement des États Fédérés de Micronésie aurait déjà, à plusieurs reprises, tenté d’obtenir de l’aide, à la fois côté japonais et côté américain, mais n’aurait jusqu’ici obtenu aucune réponse.


pad

 

Tornades aux Etats-Unis: Au moins 45 morts, 241 tornades ont été comptabilisées

18 avril 2011 10:48 ]


Bakou – APA. 45 morts et des dizaines de blessés, c’est pour le moment le dernier bilan fourni par les autorités concernant le nombre de morts.

Entre jeudi 14/04 et samedi 16/04, 241 tornades se sont abattues sur 14 états du sud et de l’est des États-Unis, ce qui classerait cet épisode de tornade Outbreak parmi un des plus importants de l’histoire, rapporte l’APA, citant meteo-world.com.

Dans l’histoire on peut se rappeler quelques dates suivantes :
Du 3 au 4 avril 1974, 148 tornades avaient été observées.
En mai 2003, du 4 au 11, 401 tornades avaient été répertoriées.
Un peu plus près, c’est en février 2008 que l’on avait comptabilisé 131 tornades en 24h.

http://fr.apa.az/news.php?id=12955

Tornado Outbreak dans le Centre et l'Est des Etats-Unis: Au moins 45 morts
http://www.meteo-world.com/news/index-3341.php

Tornade à Wilson, Caroline du Nord (USA), 16/04/11.

http://www.youtube.com/watch?v=UgwJfoZ-12c&feature=pl...

Destructive Tornado near Jackson, MS!

http://www.youtube.com/watch?v=jrkzBpeybkc&feature=pl...

Massive multi-vortex tornado from Oklahoma - April 14, 2011

http://www.youtube.com/watch?v=7qYfsPxfnfE&feature=list_related&playnext=1&list=SPE66B9476AF5ED520

4/14/2011 Tushka, OK Full HD tornado and damage footage.

http://www.youtube.com/watch?v=Dcu7SRGaOj4&feature=re...