Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2015

Poutine révise la stratégie de sécurité nationale

Il n'a pas fallu attendre longtemps la réaction de Poutine suite au Premier test du bouclier antimissile US en Europe réalisé hier par les US/UE/OTAN qui constitue un acte d'agression contre la Russie !

Attendons-nous à ce que Poutine prenne de nouvelles dispositions pour protéger la Russie et qu'il décide de s'octroyer le droit d'avoir recours à l'arme nucléaire en cas d'attaques des nazis sur son territoire, et pour que la Russie se retire de certains traités relatifs au Code de conduite international contre la prolifération des missiles balistiques et le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, qui sont violés en permanence par les USA et l'UE !

Cette stratégie de sécurité nationale, décidée par Moscou sera communiquée à tous les pays étrangers, par voie diplomatique, pour qu'ils en retiennent bien la leçon !

A bon entendeur salut !

Poutine révise la stratégie de sécurité nationale

1:37 22.10.2015 (mis à jour 12:31 22.10.2015)

Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a décidé de modifier la Stratégie de sécurité nationale de la Russie, annonce le Conseil de sécurité du pays.

"Le président russe a pris la décision de corriger la Stratégie de sécurité nationale pour assurer la prééminence de la politique d’État dans la sphère de la sécurité nationale, du système d'intérêts nationaux, et des priorités nationales", indique le communiqué.

La Stratégie révisée doit être soumise à l'examen des chefs d'Etat étrangers avant la fin de l'année.

DETAILS A SUIVRE

Lire aussi :

Code de conduite international contre la prolifération des missiles balistiques

Accord initialement conclu par les membres du Régime de contrôle de la technologie des missiles (RCTM).

Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires

 

Premier test du bouclier antimissile US en Europe réalisé

Nouvelle agression des USA/UE/OTAN contre la Russie !

Il fallait bien qu’un jour l’OTAN effectue des tests sur les fameux boucliers qu’ils ont mis tant d’années à mettre en place. Ces tests devenaient d’autant plus urgents que les derniers évènements militaires en Syrie risquaient de déprécier encore plus l’image de l’OTAN qui repose, avant tout, sur la communication. Mais, cela ne devrait pas tromper les acteurs majeurs. Ces dernières semaines ont donné au Pentagone quelques années de travail de réflexion et de refonte de stratégie. RI

Premier test du bouclier antimissile US en Europe réalisé

09:43 21.10.2015 (mis à jour 10:42 21.10.2015)

le système Aegis

Les Etats-Unis ont effectué mardi dernier, pour la première fois, des essais dans le cadre du programme de défense antimissile en Europe.

Au cours des premiers essais du système ABM en Europe, le missile cc (SM-3) Block IA a réussi à intercepter un missile balistique tiré depuis les îles de l'archipel des Hébrides, au large de l'Ecosse, rapporte l'US Navy.

"C'était le premier lancement d'un missile guidé Standard-3 (SM-3) Block 1A en dehors du site américain, et la première interception d'un missile balistique dans le théâtre d'opérations européennes", précise l'US Navy, en ajoutant que les tirs ont été effectués depuis le destroyer américain USS Ross.

Outre les Etats-Unis qui ont déployé leurs destroyers à la base navale espagnole de Rota, l'Allemagne, le Canada, l'Espagne, la France, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l'Australie ont aussi pris part aux exercices.

 La mise en place d'un système de défense antimissile appelé à protéger le territoire des Etats-Unis contre les missiles balistiques constitue un problème épineux dans les rapports russo-américains. Les Etats-Unis affirment que ce système de défense ne sera pas dirigé contre la Russie mais visera à contrer la menace balistique iranienne. Pourtant, le problème du nucléaire iranien est résolu positivement, mais Washington semble ne pas prendre cela en considération.

Moscou dit néanmoins craindre que l'approche dite adaptative sur le déploiement du système de défense antimissile américain en Europe constitue en quelque sorte une menace pour les forces stratégiques russes et contribue à affaiblir leur force de dissuasion nucléaire.


 

 

Aucun drapeau n'est assez grand pour dissimuler la honte d'avoir tué des innocents !

HALTE AUX CRIMES COMMIS CONTRE L’HUMANITÉ !

12022463_432409006957437_716361572843418172_o.jpg

Après l'intervention russe en Syrie, Poutine rassure les petits !

https://scontent-mrs1-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xtp1/v/t1.0-9/12107991_1625609457699075_393600417770854328_n.jpg?oh=eb72f56fde68ad62854da8fa01504bd1&oe=568DD294

USA : Il faut fournir des missiles Stingers, aux terroristes syriens (McCain)

Comme cela ils sont très clairs en demandant de fournir des armes aux terroristes tout en provoquant la Russie !

Et personne ne le soulève et ne les arrête ?

Et bien sûr leurs mercenaires demandent des Stringers aux USA !

Les insurgés syriens demandent des Stingers aux USA

  • Lance-missiles Stinger

    Les insurgés syriens se sont adressés à la coalition US avec la demande de leur livrer des lance-missiles Stinger pour lutter contre l'aviation russe. Les Etats-Unis n'ont pas encore donné leur autorisation, craignant que les missiles ne se retrouvent entre les mains de terroristes.

     

Il faut fournir des missiles Stinger, aux terroristes syriens (McCain)

http://media.ws.irib.ir/image/4bhi3e51ccfc1d176a_440C247.jpg

Oct 21, 2015 10:10 - IRIB- John McCain, chef de la commission des forces armées du Sénat américain a déclaré que Washington devait équiper les terroristes syriens par des missiles sol-air Stinger.

Selon l’agence de presse Sputnik, John McCain, le sénateur républicain et président de la commission des forces armées du Sénat américain a plaidé une fois de plus, la multiplication des aides militaires aux opposants armés syriens.

« Nous l’avons déjà fait en Afghanistan. Après que les Russes ont agressé l’Afghanistan, nous leur avons fourni des missiles sol-air », a dit McCain qui fait allusion au programme de 500 millions de dollars de la CIA pour former les terroristes syriens, programme entièrement annulé, en raison du fiasco des Américains. Dans la foulée, les Etats-Unis ont changé de stratégie et envisagent d’équiper de plus en plus les terroristes présents en Syrie, au lieu de former de nouveaux effectifs.