Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2010

PLAN D'AIDE EUROPÉEN

Jacques Généreux : "L'esprit de Munich a envahi les têtes de ceux qui nous gouvernent !"

Par Romain Gubert

Économiste et professeur à Sciences-Po, Jacques Généreux était vendredi l'invité de Parlons net , l'émission de France Info en partenariat avec lepoint.fr et d'autres grands sites d'information. Pour celui qui a quitté le PS et rejoint le Parti de gauche, le plan européen pour sauver l'euro est une aberration. Les gouvernements auraient dû accompagner leur plan de sauvetage d'une série de mesures fortes pour s'attaquer aux spéculateurs. Quant aux plans de rigueur que mettent en place les gouvernements européens, ils ne sont destinés qu'à faire plaisir aux marchés.

J. Généreux L'esprit de Munich a envahi les têtes qui nous gouvernent .
Parlons Net, le club de la presse web de France Info reçoit Jacques Généreux. Il est économiste, enseigne à Sciences Po et tient un blog. Il a été membre du Parti Socialiste, s’est opposé au traité constitutionnel européen de 2005 avant de rejoindre le Parti de Gauche fondé par Jean-Luc Mélenchon. Il a été tête de liste aux dernières européennes. Avec Jacques Généreux qui dénonce "l'esprit de Munich" qui a inspiré le sauvetage de l'économie européenne et grecque, on évoque principalement le sauvetage de l’euro qui a fait gagné presque 10 % aux bourses européennes lundi dernier, de la gouvernance économique de l’Europe et de ce qui reste à faire pour renouer avec une croissance qui ne vient pas. Jacques Généreux réagit par ailleurs aux propos d’Alain Minc sur les dépenses de santé des « vieux riches» tenue la semaine dernière dans l’émission.

Pour interroger Jacques Généreux, Romain Gubert du Point.fr, Eric Mettout de l’Express.fr et Emmanuel Levy de Marianne2.fr. L’émission est animée par David Abiker.


ÉCOUTEZ - Jacques Généreux à propos du plan de secours européen

 

http://www.dailymotion.com/video/xday9w_j-genereux-l-espr...




 

28/03/2010

Le complot de la Réserve Fédérale

10/03/2010

Qui a empoisonné les antilles ?

ANTILLES POLLUEES

Un moyen de se débarrasser des populations à faibles revenus donc des bouches à nourrir et inutiles pour les états, dont la France.

SILENCE COUPABLE DU PRESIDENT SARKOZY

Les cultivateurs de Guadeloupe et de Martinique utilisaient de puissants pesticides depuis des décennies pour traiter les bananeraies.

Le CHLORDECONE est interdit depuis des décennies aux U.S.A. ... il l'est depuis les années 1990 aux Antilles mais a continué à être utilisé grâce à des dérogations délivrées aux gros planteurs tels qu'YVES HAYOT.

Malgré les protestations de l'ancien député PHILIPPE EDMOND MARIETTE, devenu Avocat, l'Etat français continue à semer impunément la mort aux Antilles en polluant ces deux îles jusqu'aux nappes phréatiques.

Depuis 2007, les élus locaux essaient d'alerter les gouvernements successifs sur les graves conséquences ( y compris sur les vies humaines ) de leur passivité ... RIEN. Ce scandale est au moins équivalent à celui de l'amiante ou du sang contaminé.

Pas même l'inscription à l'ordre du jour au GRENELLE DE l'ENVIRONNEMENT

 


Qui a empoisonné les antilles

Petite banniere 400x50

 

13:27 Publié dans Crimes contre l'humanité, Eugénisme | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

09/03/2010

Bernard Kouchner a-t-il « une tête à vendre des organes » ?

Article placé le 07 mars 2010, par Spencer Delane

En visite dans l’enclave serbe de Gracanica, au Kosovo, le ministre français de Affaires étrangères Bernard Kouchner a traité un journaliste de Voice of America de « fou » et de « malade ». Celui-ci lui demandait de commenter l’affaire de la « Maison jaune », maison qui aurait servi de clinique clandestine pour un trafic d’organes de civils serbes déportés en Albanie en 1999.

kouchner

Photo : Hashim Thaçi, alors chef de l’entreprise terroriste ALK [UÇK] avec le Premier ministre actuel du Kosovo, Bernard Kouchner, alors administrateur onusien du Kosovo et actuel ministre des affaires étrangères du gouvernement français de Nicolas Sarkozy, Sir Mike Jackson, alors commandant des forces occupantes de l’Otan et actuel consultant pour une entreprise de mercenaires à la Blackwater et le général Wesley Clark, alors commandant suprême de l’Otan et à présent conseiller militaire d’Hillary Clinton.

Budimir Nicic a demandé au chef de la diplomatie française de réagir à des accusations de familles de victimes selon lesquelles il aurait pris part à ce trafic. Bernard Kouchner a répondu en s’esclaffant : « La ventes des organes ! Mais vous êtes malade, non ? J’ai une tête à vendre des organes des organes, moi ? Mais vous êtes fou, vous croyez n’importe quelle connerie ! »

Quant à savoir s’il était au courant de l’existence de la « Maison jaune », Bernard Kouchner a répondu au journaliste de Voice of America : « C’est quoi, les maisons jaunes ? Quelles maisons jaunes ? Pourquoi jaunes ? Monsieur, vous devriez aller consulter. Il n’y a pas eu de maisons jaunes, il n’y a pas eu de ventes d’organes. Les gens qui disent ça sont des salauds et des assassins ! », a-t-il déclaré avant de s’en aller.

Le rire légèrement forcé de Bernard Kouchner

 

Pourtant les allégations de trafics d’organes avaient été rendues publiques dans un livre publié par l’ancien procureur général du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPI-Y), Carla Del Ponte, La Traque, les criminels de guerre et moi (éd. Héloïse d’Ormesson, 2009). Des centaines de civils serbes auraient été kidnappés en 1999 au Kosovo par l’Armée de libération du Kosovo (UCK) et transportés vers le nord de l’Albanie où leurs organes auraient été prélevés et vendus au marché noir.

delponte

Prenant ces informations très au sérieux, le parquet de Serbie pour les crimes de guerre avait ouvert une enquête sur cette affaire en mars 2008. En janvier 2010, un rapporteur du Conseil de l’Europe, Dick Marty, se rendait au Kosovo accompagné de deux enquêteurs. Enfin, le 23 février dernier, un haut fonctionnaire des Nations unies, Philip Alston, demandait à l’Albanie de coopérer pleinement à l’enquête. Les individus kidnappés auraient été séquestrés et opérés dans une maison aux façades jaunes, d’où le nom de « Maison jaune ».

Bernard Kouchner, qui fut Haut représentant des Nations unies au Kosovo entre 1999 et 2001, était en visite ce mardi dans la nouvelle commune de Gracanica. Il s’est rendu au monastère, puis à l’hôpital où il s’est entretenu avec Radmila Trajkovic.

Budimir Nicic, journaliste de Voice of America, s’est dit « blessé et insulté » par la réaction de Bernard Kouchner.

http://www.mecanopolis.org/?p=14448&type=1


Petite banniere 400x50

 

22:06 Publié dans Crimes contre l'humanité, Eugénisme | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

17/02/2010

Shoah : un partenariat pour la mémoire

Pour ceux qui souffriraient encore d'amnésie  !

Voilà comment on fait monter l'antisémitisme entre les peuples à force de nous en faire un lavage de cerveau !
C'est bien joli de nous rappeler notre devoir de mémoire durant des décennies, mais que fait-on contre les banquiers internationaux et les laboratoires pharmaceutiques qui ont financé ces génocides et qui continuent allègrement à organiser les génocides sanitaires et financiers de tous les pays et peuples du monde, en toute impunité  ?

Que fait-on pour arrêter le génocide Palestinien et pour nous rappeler les 1 600 000 Irakiens qui ont été tués gratuitement durant l'occupation US en Irak ? Sans compter les autres peuples qui continuent à être éliminés sous couvert d'aller lutter contre le terrorisme international ?
Que fait-on pour arrêter le génocide financier de tous les pays et peuples du monde ?
RIEN !




Toulouse
Publié le 15/02/2010 10:04 | LaDepeche.fr

Shoah : un partenariat pour la mémoire

Holocauste. Une convention va être signée entre le Mémorial de la Shoah et l'académie de Toulouse.

Le mémorial de la Shoah, le premier installé sur un espace public en France, inauguré sur l'esplanade Alain-Savary en novembre 2008. Photo DDM,archives Xavier de Fenoyl.

 

Olivier Dugrip, recteur de l'académie de Toulouse et Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah signeront une convention de partenariat demain à 11 heures au rectorat de l'académie de Toulouse.

L'objet de cette convention est de donner un cadre à l'action commune entre les deux structures. Cela fait des années que le Mémorial de la Shoah, soutenu par la Fondation pour la mémoire de la Shoah, est le partenaire d'un certain nombre d'établissements scolaires de l'académie. Une convention départementale a déjà été signée entre l'inspection académique de la Haute-Garonne et le Mémorial.

Cette convention académique consacre donc une collaboration qui s'est révélée fructueuse en lui donnant un cadre institutionnel à même d'en permettre le développement.

Ainsi, le Mémorial mettra-t-il à la disposition de l'académie de Toulouse des moyens pédagogiques tant humains que matériels pour participer à la mise en place de projets : information et formation des professeurs, accès aux ressources, création d'outils pédagogiques, expositions itinérantes, manifestations diverses, visites, voyages d'étude pour les professeurs et les élèves. Des conventions complémentaires pourront être signées sur des projets spécifiques.

Cette convention non seulement consacre des relations bien rodées, mais constitue pour l'avenir le cadre d'un partenariat privilégié. Elle s'inscrit dans une démarche qui vise, en favorisant l'ouverture culturelle des élèves à la réussite de tous.

Dans sa dimension civique, elle a l'ambition de concourir à la formation de futurs citoyens toujours plus responsables et informés.

http://www.ladepeche.fr/article/2010/02/15/777328-Shoah-un-partenariat-pour-la-memoire.html

Petite banniere 400x50

 

09:56 Publié dans Crimes contre l'humanité, Eugénisme | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!