Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2014

Le rêve américano/sioniste : comment détrôner Poutine ?

Un article de novembre 2013, mais toujours d’actualité.

Il faut empêcher Poutine, l’empêcheur de tourner en rond,  d’apporter son soutien à l’Iran et à la Syrie, en même temps que de mettre entrave à la création de l’union Eurasique, et si on passage on peut prendre l’or, le gaz, le pétrole, l’uranium, les bases militaires et s’accaparer le patrimoine culturel de la Russie et de la Crimée avec ses 37 pyramides, et le reste…qui dit mieux ?

Il y a une unique chose à retenir de toutes ces manœuvres de destruction, de mensonges et de soutien à des factions nazies par les US/UE/Sionistes : Leur fin est sans doute plus proche que ce que nous ne le pensons.

Il faut soutenir Poutine, car s’il ne tient pas contre ces satanistes, nous serons aux portes de la 3ème guerre mondiale, et nous y sommes déjà, du reste pour ceux qui sont lucides des projets qui sont visés par les élites : US/UE/Sionistes de créer le chaos planétaire pour leur permettre d’instaurer leur Nouvel Ordre Mondial !

 

28 novembre 2013, 00:01

Le rêve américano/sioniste : comment détrôner Poutine ?

Le rêve américain : comment détrôner Poutine ?

© Photo : EPA

Par La Voix de la Russie | Non, cette idée saugrenue ne m’est pas apparue subitement mais c’est bel et bien le titre d’un article publié récemment par le directeur du « Maguire Energy Institute », qui est également membre du « Georges Bush Institute ».

L’intéressé a une idée de la manière dont l’Amérique devrait procéder pour accélérer la chute du « monarque russe » : la guerre énergétique et plus clairement l’exportation de la production américaine de gaz naturel en Europe et en Asie afin d’y détruire les positions dominantes russes de Gazprom principalement. Ce faisant, l’Etat russe affaibli financièrement se trouverait face à une situation sociale plus instable et explosive, bien plus propice à l’organisation d’une révolution de couleur par exemple que ne l’est la situation actuelle ou la croissance continue.

Ce scénario de science fiction n’en est en réalité pas un puisque cette guerre énergétique a déjà commencée.

Sa première étape a consisté en une bataille des gazoducs au cœur de l’Europe visant à priver la Russie de son statut de fournisseur principal de l’Europe. On se souvient que c’est justement après une révolution de couleur en Ukraine que ce pays avait servi de fusible (avec la complicité des élites oranges) lors de la crise énergétique de 2006 durant laquelle l’Ukraine avait bloqué le transit via son territoire et porté atteinte à l’approvisionnement russe en Europe de l’Ouest.

On connaît le résultat de cette politique suicidaire : l’apparition de gazoducs de contournements (North Stream et surtout South Stream) réduisant à zéro la capacité de nuisance des pays de transits, et surtout l’échec stratégique du projet concurrent occidental Nabucco.

Une seconde étape de cette guerre énergétique se déroule sous nos yeux en Syrie puisque la guerre menée de l’extérieur contre l’Etat syrien est notamment une guerre contre le déploiement d’un dispositif énergétique sous contrôle irano-irako-syrien (on a parlé de projet chiite) destiné à permettre à l’Iran d’écouler son stock en Europe. Ce projet s’opposait à un projet concurrent ayant l'aval du Pentagone et visant à la délivrance de gaz qatari vers l’Europe, via l'Arabie Saoudite, la Syrie (d’après Assad) et enfin la Turquie.

On connaît le résultat de cette politique à ce jour : le Qatar et l'Arabie Saoudite n’ont pu renverser Assad, l’Etat syrien ne s’est pas effondré et l’Iran vient de façon inattendue de se replacer au centre du jeu diplomatique et de la scène internationale. La Turquie quand à elle vient de laisser entendre qu’elle allait vraisemblablement réviser ses priorités géostratégiques, délaissant Washington au profit de Pékin et surtout Moscou.

Alors que la Russie semble connaître une phase de succès diplomatiques (notamment du reste avec les alliés traditionnels de Washington), on peut se demander désormais quelle sera la prochaine étape de la guerre énergétique que livre Washington à Moscou, souvent par territoires et guerres interposés.

La fin plausible de la guerre en Syrie dans les prochains mois verra-t-elle le déclenchement d’un nouveau conflit géographiquement plus proche de la Russie ? N

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_11_28/Le-reve-americain-commen...

 

Gaza : Faute de fioul israélien, l'unique centrale électrique de Gaza est à l'arrêt

Voilà dans quelles conditions vivent les Palestiniens grâce aux humanistes sionistes d’Israël, le plus grand état démocratique au Monde, comme vous l’aurez compris ! C'est plus facile de leur faire vivre le cauchemar dans la nuit et l'obscurité !

Qui en parle ?

Fabius, BHL, et les autres, les US/UE, Sionistes, ne bougent pas, là ?

 

Faute de fioul israélien, l'unique centrale électrique de Gaza est à l'arrêt

Le Monde.fr | 15.03.2014 à 13h54

Des Palestiniens de la bande de Gaza se réchauffent autour d'une feu, le 14 mars 2014.

L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner, samedi 16 mars, faute d'approvisionnement en fuel en provenance d'Israël. « La centrale a complètement cessé de fonctionner en raison du manque de fioul provoqué par la fermeture du point de passage de Kerem Shalom », a confirmé à l'AFP Fathi al-Sheikh Khalil, le directeur adjoint de l'autorité de l'énergie de Gaza.

Lire : A Gaza, la trêve rétablie après une vague de violences

Le point de passage de Kerem Shalom, par lequel transitent les marchandises entre Israël et la bande de Gaza, a été fermé mercredi jusqu'à nouvel ordre par Israël après qu'une dizaine de roquettes a été tiré par le Djihad islamique, un mouvement radical palestinien.

LA DESTRUCTION DES TUNNELS ENTRAÎNE LA PÉNURIE

L'arrêt a contraint la compagnie à limiter à six heures par jour l'approvisionnement en électricité, contre 12 heures lorsque la centrale fonctionne. A cause du manque de fioul, le fonctionnement de la centrale a été interrompu à plusieurs reprises ces derniers mois.

Alors qu'Israël alimente au compte-goutte ce territoire palestinien gouverné par le Hamas, le trafic de carburant égyptien vers Gaza s'est quasiment tari. La démolition de centaines de tunnels de contrebande sous la frontière par l'armée égyptienne à la suite de la destitution du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet rend en effet l'approvisionnement beaucoup plus compliqué. Il est passé d'environ un million de litres par jour en juin à moins de 20 000 litres par semaine fin 2013, selon l'ONU.

Lire notre reportage (édition abonnés) : A Gaza, le système D pour atténuer le blocus israélien et égyptien

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/03/15/fa...

 

16/03/2014

Derrière l'Ukraine, c'est la Russie et Poutine qui sont attaqués dans une guerre de confrontation menée par l'Occident

Par Sam La Touch

Mondialisation.ca, 14 mars 2014

Le blog de Sam La Touch

usrussiaflag

Nous pouvons user contre Poutine des mêmes méthodes que contre Ianoukovitch” Bernard Henri Lévy.

Le coup d’état mené par les forces atlantistes [1] et israéliennes [2] en Ukraine ne consistait pas uniquement à ravir ce pays pour le placer sous la bannière de l’OTAN dans le giron européen mais visait directement les intérêts géopolitique,militaire et économique russes dans une guerre plus globale à grande échelle. La Russie est devenue le verrou à abattre pour la puissance militaro-industrielle et financière de l’Ouest. En effet le verrou que constitue la Fédration de Russie dirigée par Vladimir Poutine empêche les Etats-Unis, Israël et leurs supplétifs européens de l’emporter en Syrie et de porter le coup fatal à l’Iran protégé par Poutine. La stratégie atlantiste est donc d’aller provoquer délibérémment les russes à leur frontière ukrainienne pour leur faire payer leur affront au Proche-Orient et au Moyen-Orient et de les affaiblir pour le siècle à venir..

Ouvertement, il y a une alliance nouvelle entre atlantistes, européens, israéliens et néo-nazis ukrainiens pour affaiblir le géant russe qui est en train de se hisser à la hauteur de l’Empire de par son influence dans la région eurasienne. La Russie est le nouvel ennemi à abattre rappelant les alliances pour le moins surprenantes qui ont précédé la seconde guerre mondiale.

On le sait à présent, le Grand capital s’il a toujours toléré le nazisme, le fascisme et les dictatures qu’il a sécrété abondamment, a toujours été hostile au bolchévisme ou bien aux nationalismes protectionnistes entravant sérieusement son influence et son accès aux parts de marché. Si beaucoup signale que Poutine a agit avec doigté et a su préserver la Crimée d’un coup d’état atlantiste [3-4] visant à s’emparer de cette région pour entraver la main-mise russe sur la mer noire. La Russie semble acculer à sa frontière ouest. L’Ukraine est au bord du séparatisme, mais son nouveau gouvernement issu d’une révolte néonazie sponsorisée par les atlantistes [5-7] organise la plus grande répression à l’est du pays : enlèvements et assassinats sont passés sous silence et de nombreuses figures politiques pro-russes sont mises à mal [8].

Enfin aux dernières nouvelles, l’or ukrainien aurait été envoyé aux USA [9] pour achever le pillage de l’Ukraine désormais en proie aux prédateurs occidentaux du FMI et de la Banque mondiale [8]. Or, Poutine, si il a pu consolider sa main-mise sur la Crimée est en train de voir son voisin ukrainien lui échapper et constituer une nouvelle menace à sa frontière avec le déploiement de soldats et de mercenaires états-uniens dans le sud de l’Ukraine [10-12] ainsi que de navires dans la mer Noire [13] et sans doute ultérieurement de missiles à la frontière russe. Poutine a joué les accords bilatéraux entre la Russie et l’Ukraine au sujet de la Crimée pour redéployer les troupes russes en Crimée mais sa stratégie discrète et non agressive risque vite de vaciller face aux incursions armées étrangères et néonazis dans l’est et le sud de l’Ukraine.

Le semblant de sanctions politiques et économiques de la part de l’Europe a eu son premier effet psychologique : la bourse russe a dévissé de 10% la semaine dernière faisant perdre à l’économie russe des milliards de dollars assortis d’une dépréciation du Rouble [14]. De plus, les oligarques russes ont mis l’essentiel de leurs avoirs en Europe et aux USA fragilisant l’économie russe. Poutine va devoir compter sur un soutien sans faille de la population et de l’armée. La phrase de l’agent-”philosophe” atlantiste et impérialiste, BHL, prend à présent tout son sens : “Nous pouvons user contre Poutine des mêmes méthodes que contre Ianoukovitch”[15]. Poutine a essayé de calmer le jeu en demandant à traiter “d’égal à égal” avec l’Ouest mais ni les USA, ni l”UE ne veulent calmer la situation : une stratégie qui prend les russes à la gorge et qui risque de déboucher sur une guerre terrible ou c’est bien la capitulation totale du régime russe de Poutine qui est recherché. Si Poutine joue la carte du gaz pour menacer l’Europe, cette arme est à “double tranchant” [16], il a du faire baisser le prix du gaz pour la Grèce [17] tandis que l’UE pourrait se tourner vers d’autres fournisseurs et se lancer dans le gaz de schiste à tout va après avoir été confrontée à une crise sérieuse faisant le jeu des concurrents étatsuniens [16, 18].

La situation semble beaucoup plus problématique pour les Russes qu’elle n’y paraît au premier plan [19-23] et du résultat de cette confrontation se jouera sans doute l’avenir d’une grande partie du monde et des équilibres géopolitiques. Pour les USA et Israël et leurs influences dans le monde cela sera sans doute quitte ou double, mais ce sera surtout pour la Russie et l’UE que le prix de cette confrontation pourrait être terrible, celle-ci n’est pas sans rappeler l’aube d’une nouvelle guerre mondiale qui pourrait se jouer d’abord en Europe entre d’une part la Russie et les pays atlantistes avec au premier plan l’Allemagne qui elle aussi pourrait perdre beaucoup de cette confrontation (22, 24-26) sans compter l’Ukraine qui pourrait se retrouver complètement délabrée dans une situation à la Haïtienne ou bien à la Syrienne. Dans cette stratégie de la tension croissante, le jeu criminel atlantiste est de pousser la Russie à la faute. Contrairement à certains, on ose même pas songer au recours à l’arme atomique [27].

Sam La Touch

Références :

1. Russia Today Un candidat démocrate à la présidentielle accuse les Etats-Unis d’avoir provoqué la crise

2. Global Research Ukraine: Israeli Special Forces Unit under Neo-Nazi Command Involved in Maidan Riots

3. MoonofAlabama Comprendre le mouvement contre-insurrectionnel en Crimée et ses connexions avec la situation en Syrie

4. Zebrastation Ukraine. Rapatriés de la banlieue de Damas via la Turquie , des djihadistes Tatars dans les rues de Kiev

5. Z Communication Les médias états-uniens n’ont pas couvert les révélations faites par Urmas Paet à Catherine Ashton au sujet de l’identité des tireurs d’élite de la place Maidan

5bis. Qui étaient les snipers de la place Maidan ? (Vidéos)

6. Courrier International L’ineptie des Occidentaux pousse l’Ukraine vers le chaos
7. Ukraine: les combattants de Kiev formés en Lituanie et en Pologne ont été financés par les USA (RIA Novosti)

8. Paul Craig Le pillage de l’Ukraine par les USA et l’UE a commencé
9. Newswire Les réserves d’or ukrainiennes ont été chargées dans un avion à l’aéroport de Borispol de Kiev pour être envoyées au pays de l’Oncle Sam

10. Réseau Voltaire. Des mercenaires US déployés au Sud de l’Ukraine

11. Eutimes US Sends Warships To Crimea, Hundreds Of NATO Troops Land In Western Ukraine

12. Irib/BFM Des Marine US débarquent à Kiev et Poutine ordonne des manoeuvres à la frontière avec l’Ukraine

13. Le Parisien Ukraine : l’US Navy dépêche un navire de guerre en Mer Noire

14. Blog Finance. La Russie financièrement mise à mal par la crise en Ukraine (Blog Finance)

15. BHL :“Nous pouvons user contre Poutine des mêmes méthodes que contre Ianoukovitch”

16. Le Monde Ukraine : le gaz russe, arme à double tranchant
17. Blog Finance Gazprom : la Grèce obtient une baisse de tarif de 15 % sur le prix du gaz russe

18. Blog Finance Ukraine : rivalité Russie / Etats-Unis pour aides financières … et marché du gaz européen ?

19. WSWS La crise en Ukraine et les conséquences de la dissolution de l’Union soviétique

20. BAR Hillary Clinton et autres barbares, à la porte de la Russie
21. WSWS Les médias allemands font campagne pour la guerre en Ukraine

22. WSWS Le gouvernement français applaudit le coup d’état en Ukraine

23. Le Financial Times invite à utiliser la crise Ukrainienne pour renverser Poutine

24. Ukraine. Laurent Fabius évoque le coup d’Etat monté avec l’Allemagne et la Pologne

25. Horizon et débat Stratfor, le « cabinet fantôme de la CIA », au sujet de l’Ukraine : faire reculer la Russie et se tourner vers l’Allemagne

26. WSWS Conférence de Munich: L’Allemagne et les USA poussent à des politiques agressives

27. Solidarité et Progrès Marchand de peur : La City pousse à l’affrontement nucléaire avec la Russie

http://www.mondialisation.ca/derriere-lukraine-cest-la-ru...

 

 

13/03/2014

Ukraine/Crimée/Sébastopol : 37 Pyramides criméennes découvertes en 2001 par Dr.Gokh près de Sébastop ol où se trouve la base navale Russe

3 intérêts complémentaires pour les Illuminati-sionistes-reptiliens de s’intéresser à la Crimée :

1- la base navale Russe située à Sébastopol,
2 – les 37 Pyramides découvertes en 2001 et qui se situent près de Sébastopol,
3 - un Corps de 1,3 mètre Couronné dans une Pyramide âgée de 65 Millions d’Années ou plus


Les 37 PYRAMIDES CRIMÉENNES

pyramide-ukraine

Il existerait 37 pyramides sur la péninsule de Crimée au sud-est vers le bas le long de la ligne de côt . 7 pyramides souterraines ont été découvertes par Dr.Gokh près de Sébastopol (lat.44 ° 36'14 '' N/33 ° 33 ' E)

SIMFEROPIL / AQMESCIT ( AHQ ) - Un scientifique ukrainien a découvert en 2001 la plus ancienne pyramide du monde. Plus intéressant, elle a été découverte dans le plus beau coin du pays, en Crimée. Comme le canal ICTV  l’a rapporté, la découverte accidentelle se produisit, lorsque au cours de sondages de prospections hydrauliques, le scientifique ukrainien Vitalii Goh découvrit l’objet souterrain inconnu, qui s'est avéré être une pyramide géante de 45 mètres de hauteur et une longueur d'environ 72 mètres.

Goh dit que la pyramide a été construite à l'époque des dinosaures. La " Pyramide de Crimée " a un sommet tronqué, comme une pyramide maya, mais son apparence est davantage celle d’une pyramide  égyptienne. Elle est creuse, et une momie de créature inconnue est enterrée sous les fondations. " En dessous des fondations se trouve un petit corps sous forme d’une momie mesurant entre 1,3 et 1,4 mètre avec une couronne sur la tête. " " Il y a une chambre de résonance du genre Sphinx. Les pyramides ont été construites à l'époque des dinosaures », explique le scientifique dans une interview à ICTV. On ignore tout des constructeurs de cette pyramide.

Unique en son genre, ce bâtiment est le plus ancien de la planète, dit Vitalii Goh

Rapport d'une rencontre personnelle avec Dr.Gokh : cliquez ici

Rapport de l'auteur de renom Ph.Coppens. Les scientifiques recherchent de mystérieuses pyramides à Sébastopol. Des dizaines de scientifiques de différents pays explorent un site à Sébastopol, où sept anciennes pyramides sont probablement cachées sous terre. Une fouille archéologique est en cours : Cliquez ici

Le chercheur de Sébastopol, Vitaly Gokh a localisé le site des pyramides, à l'aide de son invention brevetée unique, qui permet de localiser ce qui se trouve sous le sol. Depuis plusieurs années, il a détecté des minéraux et de l’eau. L'analyse détaillée de l'une des constructions trouvées s’avéra non naturelle, mais de création artificielle." Nous avons trouvé une formation très puissante, comprenant des protéines animales, du gypse, du verre liquide, du gravier. C'est une pyramide créée par l'Homme, qui émet de l'énergie spécifique à certaines périodes." dit Vitaly Gokh.

Ihor Kotelyanets, de l’université nationale de l'énergie nucléaire et de l'industrie de Sébastopol, assisté de bénévoles, a décidé de confirmer ou d'infirmer la découverte.
 
Plus de 20 commissions, y compris internationales, ont visité le lieu récemment. La majorité des scientifiques considèrent que les pyramides souterraines de Sébastopol confirment l'estimation de scientifiques américains, affirmant qu’il y a  environ 65 millions d'années une civilisation ancienne a disparu à cause de la chute d'une météorite géante

Pyramides de rosée, un article intéressant sur l'utilisation possible de pyramides pour retenir l’eau sur la péninsule aride de Crimée.

sources :

PAKISTAN OBSERVER
European Pyramids
Try UKRAINE

 

DES PYRAMIDES CRIMÉENNES ?

 

DES PYRAMIDES CRIMÉENNES ?

 

Crimée : Un Corps de 1,3 mètres Couronné dans une Pyramide âgée de 65 Millions d’Années ou plus

pyramide-ukraine

Un scientifique Ukrainien a découvert la plus vieille pyramide du monde. Ce qui est le plus intéressant, c’est qu’elle a été découverte dans le coin le plus beau du pays, en Crimée. Telle que la chaine ICTV l’a rapporté, la découverte a été révélée par accident, car le scientifique Ukrainien Vitalii Goh a découvert un objet souterrain inconnu alors qu’il testait des méthodes alternatives de trouver de l’eau, et qui s’avéra être une pyramide de 45 mètres de haut et 72 mètres de long, d’après Aliye Beki

crimee-1

Date de la découverte: 2001, mais rajout de détails d’après le rapport de 2014.
Lieu de la découverte: Crimée, Ukraine
Source 1: http://qha.com.ua/world-s-oldest-pyramid-found-in-crimea-...
Source 2: http://pakobserver.net/detailnews.asp?id=172147
Source 3: http://www.european-pyramids.eu/wb/pages/european-pyramid...

Selon Vitalii Goh la pyramide a été bâtie du temps des dinosaures. « La pyramide Criméenne » a un sommet tronqué, comme une pyramide Maya, mais son apparence est plutôt Égyptienne. Elle est creuse à l’intérieur et la momie d’une créature inconnue est enterrée sous la fondation. « Sous la fondation se trouve un petit corps ayant la forme d’une momie de 1,3 à 1,4 mètres de long avec une couronne sur sa tête. » « Il y a une chambre de résonance des soi-disant Sphinx. Les pyramides ont été construites à l’époque des dinosaures, » a déclaré le scientifique dans une interview avec ICTV. Nous ne savons pas qui a construit la pyramide. Vitalii Goh a rapporté à Beki que c’est l’unique construction la plus vieille de la planète.

Is This The Cause of War?
Oldest Pyramid On Earth Found Buried In Crimea, Ukraine!

http://www.youtube.com/watch?v=-aNLvFKPvPc


PYRAMID FROM JURASSIC PERIOD FOUND IN CRIMEA

http://www.youtube.com/watch?v=Us-aMbxdwn4#aid=P8XtRegEpcg

PYRAMIDS IN KRIM "CRIMEA PYRAMID"

http://www.youtube.com/watch?v=THY-1iJdI48


Source

Voir aussi : http://beforeitsnews.com/alternative/2014/03/pyramid-from...

 

La Russie déploie des chasseurs en Biélorussie

La Russie a répondu positivement à la demande formulée par la Biélorussie de déployer de nouveaux chasseurs sur son territoire, en réponse à la concentration de forces de l'Otan près des frontières de Biélorussie.
Et pourrait-on savoir lorsque l'on sait que la Crimée est un territoire autonome et indépendant de l'Ukraine et que la Crimée est russe depuis quatre siècles, ce que convoitent en Crimée les Illuminati/sionistes de tous bords ou ce qu'ils craignent ?

  • Que les Russes dévoilent le secret sur l'existence des ET y compris en Ukraine ?

Nous reviendrons sur le sujet ET et OVNIS en Ukraine dans un autre article car le hasard  n'existe pas !

La Russie déploie des chasseurs en Biélorussie

La Russie déploie des chasseurs en Biélorussie

La Russie déploie des chasseurs en Biélorussie

© RIA Novosti. Ivan Rudnev

21:44 12/03/2014

MINSK, 12 mars - RIA Novosti

La Russie déploiera ses chasseurs sur les aérodromes biélorusses, a annoncé mercredi à Minsk le commandant de l'Armée de l'air et de la Défense antiaérienne biélorusses Oleg Dvigalev.

"La Biélorussie et la Russie se sont mises d'accord mercredi sur le transfert de chasseurs russes sur nos aérodromes", a indiqué le commandant Dvigalev.

Le commandant a expliqué que les deux pays renforçaient leurs forces opérationnelles de défense antiaérienne dans le cadre du Système régional commun de DCA russo-biélorusse. 

"Notre programme conjoint prévoit le déploiement d'avions biélorusses sur les aérodromes russes et d'avions russes sur les aérodromes biélorusses", a-t-il précisé.

http://fr.ria.ru/images/18582/88/185828846.jpg

© RIA Novosti.

 

Selon lui, les aérodromes militaires biélorusses sont prêts à accueillir les avions de chasse russes. "Nous accomplissons déjà des missions conjointes avec les Russes depuis décembre 2013. Deux groupes de chasseurs Su-27 russes ont déjà participé à des missions de patrouille conjointes en Biélorussie", a conclu le commandant.

http://fr.ria.ru/defense/20140312/200703495.html