Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2011

19 Juillet: L'explosion d'une météorite dans le ciel de la Bretagne !

Et en France aussi !

Si avec tous les signes que nous avons en ce moment, nous ne comprenons pas ce qui se passe, il faudra déposer les armes de l'information !

En sachant que la météorite a été confirmée !

 

19 Juillet: Météorite sur la Bretagne ?

http://www.dailymotion.com/video/xjzzlw_19-juillet-meteor...

 

Sources :

Publié le 20 juillet 2011 à 18h07
Mis à jour le 21 juillet 2011 à 11h49

L'explosion d'une météorite dans le ciel breton est confirmée

Une météorite a bel et bien explosé mardi matin au dessus de la Bretagne. Des chasseurs de météorites tentent de localiser le lieu de l'impact.

Une météorite photographiée par Hubble (illustration)
Une météorite photographiée par Hubble (illustration) SIPA

Ce mardi 19 juillet, vers 5h20, une météorite a traversé le ciel breton. Dans une zone comprise entre Rennes et Brest, des centaines d'habitants ont aperçu une vive lueur blanche dans le ciel, suivie d'une boule de feu, avant qu'un grondement sourd retentisse quelques minutes plus tard. Certains témoins auraient même ressenti des vibrations.

 

Quelques minutes après, des témoignages ont aussitôt déferlé sur le web. « Un avion supersonique ? », « un missile sol-air ? », « une invasion extraterrestre ? »... Après avoir écarté l'hypothèse d'un accident d'avion, puis celle d'une fusée de détresse envoyée par un navire en difficulté, des experts en astronomie en ont déduit l'explosion d'une météorite dans l'atmosphère terrestre.

« La puissance de la détonation s'est entendue à 300 kilomètres à la ronde et a réveillé une partie des habitants de Saint-Malo. Des vibrations ont été également ressentie à Rennes, rapporte Jean-Pierre Trévit, président de la Société d'Astronomie de Rennes.  Une météorite de ce type circule à près de 250.000 kilomètre par heure. C'est un phénomène qui est assez rare. » Et surtout, il est imprévisible.

La localisation du point de chute

Alors que les météorites explosent habituellement à une distance comprise entre 70 et 90km d'altitude, celle-ci aurait terminé sa course bien plus bas, à environ 50 km. « La localisation du point de chute fait débat, indique Jean-Pierre Trévit. A l'heure actuelle, on ne sait pas encore si elle s'est écrasée sur le sol. La plupart du temps, les météorites se désintègrent lors de leur passage dans l'atmosphère. »

Pour les amateurs d'astronomie, la chasse à la météorite est lancée. « Certaines personnes essayent de recouper les témoignages pour trouver le lieu de l'impact, explique-t-il. Pour tout passionné, c'est le rêve d'une vie de trouver un jour un bout de météorite. »

http://www.francesoir.fr/actualite/scienceecologie/l-expl...
 

12/05/2011

La comète Elenin : La période de tous les dangers pour la Terre !

10 mai 2011 - Traduction de l'article d'origine : http://blog.imva.info/world-affairs/bad-news-nasa

 

 

« Cela sera la communication la plus extraordinaire que vous ayez eue de la sorte, attachez vos ceintures, nous sommes malmenés. Je savais depuis des mois que je devais faire une communication comme celle-là, mais n’avait aucune idée que ce serait si tôt. De retour en janvier d’une enquête sur la ville souterraine présumée avoir été construite sous le nouvel aéroport de Denver, grâce aux propos de l’ex-gouverneur Jesse, j’ai mis en place les différentes pièces du puzzle et suis arrivé à la conclusion qu’un événement planétaire est attendu pour nous en 2012. ».

 

Aujourd’hui je vous présente de solides informations, on ne peut pas faire mieux que la NASA comme source (quoique… ! je reste dubitatif sur les sources de la NASA). Ce que vous vous apprêtez à lire est en train de se produire.

Hier soir, en regardant une représentation animée mathématique de la NASA concernant la comète Elenin, j’ai découvert qu’un grand corps céleste a déjà pénétré dans le système solaire et est en bonne voie pour un passage au plus près de la Terre à l’automne 2011. Ce que nous ignorons, c’est la taille et la masse de la comète Elenin et je n’ai aucun doute que cette information soit connue des autorités.

 

 

 

Elenin est actuellement suivie car elle passe actuellement à travers la ceinture d’astéroïdes se trouvant sur son chemin dans le système solaire interne. Je suis vraiment désolé d’être le porteur d’informations aussi alarmantes, mais la source, la NASA, est des plus crédibles. Nous avons une masse entrante (ce qui pourrait éventuellement être une étoile à neutrons) qui arrive et qui va venir faire un virage serré autour de notre  Soleil comme une comète de passage le ferait, puis passerais entre Mercure et Vénus avant de commencer son voyage de retour. Sur son chemin, elle traversera notre arc orbital, ce qui signifie qu’elle va passer très près de la Terre et la Terre passera derrière elle, en se prenant les particules de sa queue.

 

 

 

Dans la vidéo (http://www.youtube.com/watch?v=0Bv1rQxgMbA&feature=pl... ), vous verrez ceci expliqué graphiquement. Ce que vous verrez avec une précision mathématique, c’est que chaque fois que ce corps céleste est en alignement avec la Terre et du Soleil, nous subissons un énorme tremblement de Terre. Les trois derniers alignements ont produit le séisme Japonais 9.0, celui de Nouvelle-Zélande et encore avant celui du Chili.

 

Le 11 Mars Elenin a été beaucoup plus loin. Lorsque le prochain alignement Elenin sera très proche de nous. Le principal point à comprendre est que si Elenin était juste une comète normale, elle n’aurait pas la masse nécessaire pour générer une attraction qui affecte la Terre lorsque la Terre se trouve dans cet alignement.

David Morrison, chercheur principal d’astrobiologie de la NASA, dans une communication officielle, le 1er Mars a reconnu qu’il n y aurait aucune menace d’Elenin. Dix jours plus tard Elenin, entrait en alignement avec la Terre et le Soleil, et le Japon a été presque détruit.

 

Morrison a confirmé que la périhélie d’Elenin (la plus proche du Soleil) se situe au début Septembre 2011 à une distance du Soleil de 40-45 millions de miles. Il a dit qu’elle sera le plus proche de la Terre à peu près le 16 Octobre, à une distance d’environ 21 millions de miles, mais il croit qu’il n’y a aucune raison de penser qu’Elenin est différent d’une comète normale. Je me demande si il n’aurait pas changé d’avis après les événements du 11 Mars. Il rejette toute nouvelle alarmante comme de la pure fiction.

 

Si l’alignement que nous voyons clairement sur la simulation de la NASA est vrai, il y a vraiment un problème.

 

Maintenant, que nous devons vivre avec l’augmentation du rayonnement radioactif qui se répand dans l’hémisphère nord. Nous savons combien il est facile pour les autorités en place de cacher l’information et de mentir en restant de marbre. Le gouvernement japonais a admis qu’il maintenu au secret au moins 5000 mesures de rayonnement et des évaluations après l’événement qui a frappé la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi en Mars. Cela a été fait afin de ne pas induire la panique dans la population mondiale, a dit un représentant du personnel qui traite avec le nucléaire d’urgence  ITAR-TASS.

 

Nous devons reconnaître et accepter qu’il y a un danger et une possibilité qu’une partie de notre civilisation etc., les populations qui la composent, disparaissent. Ce n’est pas le moment de nier quoi que ce soit, ni te retenir ses larmes. J’espère que je me trompe, mais il faut regarder la situation en face. Une image vaut mille mots et la NASA nous a donné la preuve visible qui laisse à penser qu’Elenin joue un rôle dans les événements, ici, sur notre planète, même de loin ! Il n’est pas temps d’avoir peur, c’est plutôt un moment de l’amour et de la coopération dans le cadre de la préparation à tous les niveaux pour ce qui est à venir.

 

On raconte qu’Elenin a été visible depuis des années, mais maintenant elle arrive sur nous et il n’y a rien que nous ne puissions faire, si ce n’est se préparer, prier et aimer comme nous n’avons jamais aimé avant. Nous devons reconnaître et accepter qu’il y a un danger et qu’il y a une possibilité qu’une partie de notre civilisation soit perdue. La vidéo (http://www.youtube.com/watch?v=TvPZep14Cn4&feature=pl...) montre ce qui est connu de la NASA depuis des décennies.

 

L'ensemble du système solaire semble se réchauffer, l’activité du Soleil a de plus en plus d’interactions sur Terre où les changements sont de plus en plus nombreux et plus intenses provocant des changements climatiques. Au-delà, le pire des scénarios peut frapper partout dans le monde.

 

L’activité géologique est de plus en plus importante : volcans en éruption, tremblements de Terre, tsunamis, enfoncement d’îles, migration des pôles magnétiques, morts massives d’animaux, énormes tourbillons inexpliqués dans l’Atlantique et bien plus encore qui ferait tourner la tête de quiconque.

 

 

Nous avons été averti que quelque chose d’inhabituel se passait lorsque le Groenland a connu le lever du Soleil deux jours plus tôt que prévu. Cela a été un signe fort de quelque chose hors de l’orbite de la Terre. Le 25 Janvier je l’ai dit, « Il y a beaucoup d’informations (sauf dans la presse grand public) sur 2012 et la fin du calendrier maya qui obsède de nombreuses personnes mais il est plus que suffisant de se préoccuper et d’agir en 2011. La semaine dernière, j’ai été frappé par le rapport concernant le cercle polaire arctique au Groenland, signalant que le  s’est relevé deux jours plus tôt. Ce n’est pas un petit évènement, ce n’est pas quelque chose de facile à rattraper, ce n’est pas signalé comme cela aurait du l’être dans la presse grand public, et les stupides théories comme le réchauffement climatique (depuis que nous avons vraiment un refroidissement rapide) sont à blâmer pour l’événement. »

 

Etoile de faible masse, la « naine Brune » ou Elenin, Jupiter et la Terre

 

Prochains mois :

Le 3 août 2011, la Terre passera par la naine brune (Elenin) à sa position de périgée, alors que la naine brune traversera l’orbite Terrestre. Environ deux semaines après, le 18 août Elenin croisera l'orbite de Vénus à quelque 67 millions de miles du Soleil. Ensuite, 24 jours plus tard, Elenin atteindra le point le plus proche du Soleil à 44.73 millions de miles.

 

Le 25 septembre 2011, la Terre passera par la seconde conjonction avec le Soleil, Elenin, Mercure, Saturne et Uranus en ligne pour un autre alignement planétaire gravitationnel entrainant des perturbations gravitationnelles.

Cette vidéo (http://www.youtube.com/watch?v=mm6e23lQi44&feature=pl... ) depuis le sommet d'une montagne au Japon semble avoir filmé Elenin lors d’une explosion volcanique.

 

Le 2 octobre 2011, Elenin traversera l'orbite de Vénus à nouveau pour commencer sa route vers la Terre. Deux semaines après Elenin franchira la ligne d'orbite de la Terre pour passer directement en face de notre planète à seulement 22.3 millions de miles, ce qui est le point le plus proche de notre rencontre.

 

Elenin franchira la ligne de l'orbite de Mars le 14 Novembre 2011 sur le chemin de la troisième conjonction le 22 novembre où la Terre une fois de plus passera directement entre les deux comme le 15 mars.

 

Conclusion :

L’approche de la comète Elenin répond à beaucoup de questions sur ce qui se passe tout autour de nous alors que personne ne peut tout simplement pas donner un début de réponse.

 

Personne ne sait vraiment ce qui se passera à l'automne de cette année au passage de ce corps céleste entre nous et le Soleil pour repartir ensuite.

 

Une personne a émis l'hypothèse qu'il peut écorcher notre Lune.

Il pourrait nous frapper si sa trajectoire est modifiée en cognant sur un astéroïde dans les prochains jours.

 

Cela pourrait être possible que si elle était vraiment une comète, mais si elle est une étoile à neutrons avec une grande masse, rien ne déviera sa trajectoire ordonnée. Si nous sommes chanceux, rien ne se passera, mais l'humanité n'est pas à la recherche de la chance ces jours-ci. Il semble probable que la plupart des anciennes cultures et les religions se souviennent d’inondations énormes qui se sont produites dans le monde entier.

 

La seule façon dont le monde peut avoir un déluge global est de savoir s’il y a un événement comme un impact d'astéroïde, déplacement polaire, ou un objet très dense passant à proximité de la Terre qui provoque un gigantesque tsunami. L'attraction gravitationnelle saisirait l'eau et la précipiterait sur les terres sur une grande échelle, tout comme la Lune le fait aujourd'hui sur une plus petite échelle sous la forme de marées.

 

Zones de sécurité (étudié pour les USA, mais extrapolable en partie pour l’Europe) :

1. Se déplacer à 250 km des côtes (selon configuration du terrain).

2. Se déplacer à 200 m d'altitude.

3. Éloignez-vous des volcans et des super volcans comme Yellowstone au nord-ouest des États-Unis.

4. Éloignez-vous des zones de failles sismiques et des couloirs d’avalanche, comme la zone de New Madrid Fault dans le centre des États-Unis.

5. Éloignez-vous des barrages qui vont se rompre.

6. Éloignez-vous des centrales nucléaires qui pourraient être fragilisées.

7. Éloignez-vous des altitudes trop élevées, où les niveaux de rayonnement seront les plus forts.

8. Éloignez-vous des grands centres urbains où les émeutes liées à faim vont augmenter le chaos et le désordre.

9. Joignez-vous en groupes de survie avec des gens de bonne volonté qui ont du matériel de survie, des engins et des armes pour les protéger.

 

Sircus Dr Mark Allan, Ac., OMD, DM (P)

Directeur international de l'Association médicale Veritas

Docteur en médecine orientale et pastorale

 

Il ne manque pas de légendes concernant des déluges. La première légende de déluge est contenue dans la Genèse sumérienne fragmentaires Eridu, datable par son script du 17ème siècle avant notre ère (1700 + 2010 = 3710). Dans l’épopée babylonienne de Gilgamesh il y a des références à la Grande Inondation (comprimé 11).

La version la plus connue de la légende juive du déluge qui est contenue dans le Livre de la Genèse (Genèse 6-9). Dieu choisit Noé, un homme qui a trouvé grâce aux yeux du Seigneur » et lui ordonne de construire une arche pour sauver Noé, sa famille, les animaux et les oiseaux. Après Noé construit l’arche, « Toutes les sources de l’abîme s’ouvrirent et se déchirèrent en grand, et les écluses du ciel déversèrent leurs flots. »

 

Il existe de nombreuses sources de légendes d’inondation dans la littérature chinoise ancienne. Le Shujing, ou «Livre de l’Histoire », sans doute écrit vers 500 avant notre ère, ou plus tôt, fait état,  dans les premiers chapitres, que l’empereur Yao est confronté au problème de la crue des eaux qui «atteint les cieux ». Selon les aborigènes australiens l’eau a recouvert toutes les Terres. Seuls les sommets des montagnes plus élevées étaient visibles, comme des îles dans la mer.

 

Dr. Mark Sircus est un expert de santé naturelle et avocat de l’auto-suffisance.

Il est l’auteur de plusieurs livres à lire absolument (http://publications.imva.info/index.php/e-books.html ), y compris des titres tels que « la survie de médecine pour le 21e siècle » , « W manche de la guerre sur le cancer », et « pédiatrie Humaine ». Vous pouvez trouver tous les articles d’information de Mark sur son site IMVA.

http://publications.imva.info  http://blog.imva.info

 

Source : http://blog.imva.info/world-affairs/bad-news-nasa

06/05/2011

Volcans : Le Valles Caldera, un volcan endormi depuis 1.12 millions d'années s'est réveillé aujourd'hui !

Le Volcan qui s'est réveillé : Valles Caldera -7 -North-AmericaUSA (Pacific Region) -Jemez Mountains, - State of New Mexico~1.12 million years ago :  05.05.2011 
 
La carte pour le vérifier.
Il faut aller tout en bas de la page internet pour vérification.
 
Ci-dessous la carte des volcans qui sont les plus dangereux, qui sont surveillés et qui sont entrés en éruption depuis le 6 février 2011, soit : 5 volcans sur 13.

Les volcans endormis depuis quelques millénaires sont en train de se réveiller.
Il ne manque plus que l'éruption du Yellowstone et des deux autres volcans qui se trouvent avec lui dans le Nord des USA, et c'est bon, nous allons danser !

Sans compter que les volcans de la ceinture de feu du Pacifique sont en train de se réveiller.

Profitez-en pendant que vous serez sur la carte  pour voir tous les temblements de terre qui ont eu lieu aujourd'hui, dont 1 de 6 en Alaska et plusieurs au Japon.
 
Clik sur l'image pour zoomer

Volcan 5 mai 2011.JPG


30/04/2011

Pamir : L'arme sismique (Japon, attentat ou accident??)

Nous revenons sur le tsunami qui a eu lieu au Japon, le 11 mars 2011.

Fait étrange, nous avons été obligés de republier notre précédent article qui n'était plus accessible à partir de notre blog.  Le voici à nouveau, ci-dessous :

Retour sur le tsunami du Japon. Attaque atomique des ricains sur le Japon ?

Puis nous revenons aussi sur celui-ci qui traitait du :

Gaz « le cumétril » gaz mortel indétectable, Après Haïti .. Israël terrorise l'Iran et les Arabes à «Alkimitril"

Et sur celui-ci, dont un témoin avait entendu comme de nombreuses personnes dans sa ville, une énorme explosion après le tremblement de terre et avant l'arrivée du tsunami.

Shin-Urayasu au Japon, la première aube après le séisme. Une explosion après le temblement de terre ?

Vous souvenez-vous que nous étonnions de la couleur noire du tsunami qui arrivait sur les terres, qui semblait charier des sédiments sous-marins ?

Voir les images et les vidéos : ICI

Et bien nous pourrions en avoir une explication ci-dessous avec le Pamir.

Pamir : L'arme sismique (Japon, attentat ou accident??)

La machine à tremblements de terre

Machine Pamir également appelée générateur MHD de Pavlowsky. Conçu par l'IVTAN Russe équivalent du Typhée Français conçu par le CEA.

Principe de fonctionnement : générateur MHD impulsionnel à rafale longue, un gaz chaud induit dans une tuyère génère des fréquences électriques permettant les vibrations des différentes couches terrestres.

Durant la Seconde Guerre mondiale des chercheurs néo-zélandais ont tenté d’élaborer une machine à provoquer des tsunamis qui puisse être utilisée contre le Japon. Les travaux furent dirigés par l’Australien Thomas Leech de l’université d’Auckland, sous le nom de code « Projet Seal ». Plusieurs expériences à petite échelle furent réalisées, en 1944-1945, à Whangaparaoa. Elles furent couronnées de succès.

Les Etats-Unis considéraient ce programme comme aussi prometteur que le « projet Manhattan » de fabrication d’une bombe atomique. Ils désignèrent le docteur Karl T. Compton pour faire la liaison entre les deux unités de recherche. Compton était le président du MIT. Il avait déjà recruté de nombreux savants pour l’effort de guerre et il était l’une des huit personnes chargées de conseiller de président Truman sur l’usage de la bombe atomique. Il pensait que celle-ci pouvait fournir l’énergie nécessaire à l’équipe de Leech pour provoquer de plus vastes tsunamis.

pamir2

Les travaux de Thomas Leech furent poursuivis durant la Guerre froide. En 1947, George VI éleva le savant à la dignité de Chevalier de l’Empire britannique pour le récompenser d’avoir élaboré une arme nouvelle.

Le Projet Seal étant toujours un secret militaire, il ne fut pas révélé à l’époque qu’il était honoré pour la bombe à tsunami. Par la suite, les services US se sont appliqués à faire croire que ces recherches n’avaient jamais existé et que tout cela n’était qu’un leurre pour impressionner les Soviétiques. Cependant, l’authenticité des essais de Leech a été établie, en 1999, lorsque une partie de la documentation a été déclassifiée par le ministère néo-zélandais des Affaires étrangères. Officiellement les études ont repris aujourd’hui à l’université de Waikato.

Officiellement, à la fin de la guerre du Vietnam, les Etats-Unis et l’Union soviétique ont renoncé aux guerres environnementales (tremblements de terre, tsunamis, bouleversement de l’équilibre écologique d’une région, modifications des conditions atmosphériques -nuages, précipitations, cyclones et tornades-, modification des conditions climatiques, des courants océaniques, de l’état de la couche d’ozone ou de l’ionosphère) en signant la « Convention sur l’interdiction d’utiliser des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles » (1976).

Toutefois, à partir de 1975, l’URSS a ouvert de nouvelles recherches de Magnétohydrodynamique (MHD). Il s’agissait d’étudier la croute terrestre et de prévoir les séismes. Les Soviétiques étudièrent la possibilité de provoquer de petits séismes pour en éviter un grand. Ces recherches furent bientôt militarisées. Elles aboutirent à la construction de Pamir, la machine à tremblement de terre.

Lors du démantèlement de l’URSS, des responsables de ce programme décidèrent par appât du gain de passer aux Etats-Unis, mais leur recherche étant inachevée le Pentagone refusa de payer. En 1995, alors que la Russie était gouvernée par Boris Eltsine et l’oligarque Viktor Tchernomyrdine, l’US Air Force recruta les chercheurs et leur laboratoire à Nijni Novgorod. Ils y construisirent une machine beaucoup plus puissante, Pamir 3, qui fut testée avec succès. Le Pentagone achèta alors les hommes et le matériel et les transporta aux USA, où ils furent intégrés au programme HAARP.

Quand la réalité dépasse la fiction

Nous avons compris, en 2006 le système qui permettait d'utiliser un générateur MHD impulsionnel (fonctionnant de 5 à 10 secondes, qui existe depuis un demi-siècle ), utilisé pour vaporiser l'eau d'une nappe phréatique à proximité d'une faille "transformante" pour en faire une arme sismique. C'est une technologie relativement rustique, et surtout, qui fait peur.

Voici, ci-dessous, l'origine de la couleur noire de la terre du tsunami : sédiments sous marins

Réfléchissons. Ce système pourrait parfaitement être appliqué au fond des mers. Modifier un sous-marin en conséquence ne pose aucun problème technique. Ce même sous-marin pourrait avoir une allure très "banalisée". Les moteurs fusées utilisés, à propergol solide fonctionnent très bien dans l'eau et sous pression. Trente bars correspondent à 300 mètres de profondeur. Il serait ainsi parfaitement possible de mettre en oeuvre un générateur du type Pamir au voisinage d'une faille et loin des côtes. Son fonctionnement ne serait pas détecté en surface.

Nous découvrons ainsi une nouvelle forme de guerre discrete ("silent war") où affaiblir un adversaire peut consister à créer chez lui des "phénomènes naturels" qui pourraient, avec des moyens étonnement modestes, créer chez lui des effets destructeurs, à grande distance, et même en différé. Quitte à proposer ensuite son "aide humanitaire", opération permettant éventuellement de reprendre un pays complètement en main.

Voici un documentaire fait par ARTE sur cette arme:


La vidéo en dit long sur les volontés des institutions militaires de mettre au silence ce genre d'arme "non létales" aux dangers immenses.

 Haïti

"Reconstruction d'Haïti : le casse-tête de la corruption" Le Monde

"Là où il y l’armée US sur le globe, il y a du pétrole."  Alors tapons "Haïti pétrole" sur Google...

Résultat...

Les scientifiques Daniel et Ginette Mathurin indiquent que le sous sol haïtien est riche en hydrocarbures qui ont été répertoriés par des spécialistes étrangers et haïtiens.  » Nous avons relevé 20 sites pétrolifères « , lance Daniel Mathurin précisant que 5 d’entre eux sont jugés de grande importance par les spécialistes et les politiques.

Le Plateau central, notamment la région de Thomonde, la plaine du cul-de-sac et la baie de Port-au-Prince regorgent d’hydrocarbures, dit-il ajoutant que les réserves pétrolifères d’Haïti sont plus importantes que celles du Vénézuela, l’un des plus grands producteurs mondiaux de pétrole.

Interrogée sur la non exploitation de ces sites, Ginette Mathurin a précisé que ces gisements sont déclarés réserves stratégiques des Etats Unis d’Amérique. Tout en faisant état de son imcompréhension d’une telle situation, elle rapelle que la caraïbe est considérée comme l’arriere cour des Etats Unis.

Chavez craint une occupation américaine

nouvelles internationales

Le président vénézuélien Hugo Chavez a accusé dimanche les États-Unis de vouloir occuper Haïti sous prétexte d’aider ce pays, terrassé par un violent tremblement de terre.

« J’ai lu que 3000 soldats allaient arriver. Des marines armés comme s’ils allaient en guerre. Mon Dieu, il n’y a pas pénurie d’armes là-bas! Des médecins, des médicaments, du carburant, des hôpitaux de campagne, voilà ce que les États-Unis devraient envoyer! » s’est exclamé Hugo Chavez dans son allocution télévisée hebdomadaire.

Le président vénézuélien ne comprend pas pourquoi les soldats américains ne sont pas dans la rue à aider les sinistrés. « Le bouquet, c’est que vous ne les voyez pas dans les rues. Est-ce qu’ils recueillent les corps? Est-ce qu’ils recherchent des blessés? Vous ne les voyez pas. Je ne les ai pas vus. Où sont-ils? » s’est-il interrogé.

Près de 10 000 soldats américains sont déployés en Haïti. À la demande du gouvernement haïtien, ils contrôlent l’aéroport de la capitale où arrive une importante aide internationale. De plus, un navire-hôpital américain doit arriver dans les jours à venir à Port-au-Prince.

Le président haïtien René Préval a fait savoir dimanche que les troupes américaines contribueraient à ramener l’ordre dans les rues, où la tension commence à être palpable en raison de la confusion dans laquelle se fait le ravitaillement des populations.

Les propos du dirigeant vénézuélien font écho à ceux de son allié nicaraguayen Daniel Ortega, qui avait lui aussi critiqué vendredi l’envoi de 10 000 militaires américains dans l’île caribéenne.

Véritable scénario digne d’un film ou réalité cachée? Les médias sont devenus les rois de la désinformation, quoi qu’il en soit, cela provoque toujours la réflexion suivante « et si c’était vrai? ».

Il s'agit nullement par la suite de soutenir l'une ou l'autre hypothèse, mais seulement de vous faire part des différents opinions, des polémiques éxistantes et des présupposés actuels.

Haïti et l’arme sismique 

La polémique par Thierry Meyssan

"La polémique ouverte par la publication sur notre site (Voltaire.org) d’un article évoquant la possible origine artificielle du tremblement de terre à Haïti requiert quelques précisions. Oui, l’arme sismique existe et les Etats-Unis, entre autres, la possèdent. Oui, les forces états-uniennes étaient pré-positionnées pour se déployer sur l’île. C’est insuffisant pour conclure, mais cela mérite réflexion."

Le projet Seal: la bombe à tsunamis

http://www.centpapiers.com/le-projet-seal-la-bombe-a-tsun...

Complément : Avons-nous le même système en Europe ?

Il se pourrait bien que oui !

SEAL - Un projet Européen collaboratif d'envergure

Extraits : Quelques faits concernant le projet SEAL:
• 18 systèmes différents : équipements de production et de métrologie « dernière technologie » sont développés et évalués dans une nouvelle approche commune
SEAL est un projet sur 3 ans, son budget total est de plus de 14 millions d'euros et bénéficie d'un financement de 9 millions d'euros par la commission européenne.


Retour sur le tsunami du Japon. Attaque atomique des ricains sur le Japon ?

On se demande sous quel effet cette vague était aussi noire lors du tsunami qui a eu lieu au Japon le 11 mars 2011 ?

Quels résidus pouvait-elle charier du fond de l'océan qui auraient pu remonter à la surface pour qu'elle soit aussi noire ?

On aurait pu le comprendre si la mer avait déjà tout charié sur son passage terrestre, mais là elle est déjà noire avant même de déborder sur les terres !
Curieux, non ?

N'oubliez pas que le Japon s'est opposé régulièrement aux USA ces dernières années, et qu'il détient de nombreuses dettes des USA.

Une bombe atomique lancée au large du Pacifique ?

Benjamin Fulford aurait-il raison ?

Regardez cette vidéo, elle vous fait penser à quoi ?

7 jours avant le tremblement de Terre au Japon - 11/03/2011

http://www.youtube.com/watch?v=zNSBNksxpmM&feature=channel_video_title



Regardez bien la vidéo ci-dessous puis le flash spécial lancé par Artémisia Collège.

Japan earthquake: Footage of moment tsunami hi
http://www.youtube.com/watch?v=R0cZHV0_L8o

Faites la différence entre la couleur des vagues et du sable,  et des voitures et  bateaux blancs.

 

1.JPG

2.JPG

3.JPG

4.JPG

Faites la différence avec la couleur des vagues du tsunami qui s'est produit en Thaïlande en 2004. Certes elles sont colorées quand elles arrivent sur la plage, mais pas noires.

A vous d'en juger.

Tsunami 2004 full video

http://www.youtube.com/watch?v=agqy1LncD-I&feature=re...


 

 

tsunami3.jpg

 

Ci-dessous le flash spécial d'Artémisia Collège.


Bon dimanche...

 

Ce mot rapide, pour cette info, qui, sans pouvoir être vérifiée, évidemment... va dans le sens de ce que nous supputons depuis le 11 mars dernier.

Le séisme aurait bien été provoqué par les "Zilus", ainsi que le tsunami, avec une bombe nucléaire, et la centrale nucléaire volontairement "accidentée" pour masquer les radiations de la bombe.

  

Bon, on aura à en reparler, cette info est sujette à caution, mais le journaliste Benjamin Fulford a une certaine crédibilité, il est spécialisé dans la finance et auteur de plusieurs ouvrages publiés au Canada et au Japon, de 1998 à 2005 il fut le chef de bureau du magazine Forbes pour l'Asie Pacifique.

En conservant le recul nécessaire devant une telle affirmation, on devrait arriver à faire la part des choses dans les jours à venir, chaque évènement, chaque déclaration, pouvant nous donner de précieuses informations en confirmant ou en infirmant...

 
Japon - Benjamin Fulford - La fin de l'ultimatum :
benjamin F.jpg

Benjamin Fulford dénonce l'attaque de l'empire contre Japon, et annonce la fin de l'ultimatum posé en 2007 par la Société du Dragon Blanc.

Erreur de traduction à 6.41: "...de comparaitre devant notre comité du style du comité sud africain pour la vérité et la réconciliation"

http://www.dailymotion.com/video/xhpwly_fulford-fin-de-l-ultimatum-18-mars-2011_news



Voir l'interview de 2007, L'ultimatum: www.renovatiotv.com/rubrique,fulford-l-ultimatum,1221739....

 
 
Japon : LAPSUS "révélateur" ? "Nous sommes en face d'un acte"...
 
 


Rappel : Le Japon attaqué ? Haarp et fulford - 2008