Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2015

Les signes et convergences pointant vers le 23 Septembre 2015

Que se passerait-il entre le 15 et le 28 septembre 2015 ?

De nombreux articles et vidéos sur le net ciblent cette période de septembre 2015 où serait censée s'écraser une comète sur NY et une possible inversion des pôles à cette possible occasion avec l'arrivée de Nibiru qui est entourée de son cortège d'astéroïdes.

 

Un crash financier serait prévu aussi au cours de cette période.

 

Surveillons tous les mouvements des armées et des militaires qui pourraient être en état d'alerte dans le monde et qui pourraient être mobilisés pour l'occasion.

 

Les signes et convergences pointant vers le 23 Septembre 2015

 

 

Cette vidéo très intéressante partagée par un lecteur récapitule les nombreux points de convergences menant vers la deuxième quinzaine de Septembre et le 23 en particulier

1. Il y a exactement 7 cycles de 7 années bibliques (composées de 360 jours), soit un jubilé entre la reprise de Jérusalem et le 23 Septembre 2015.


2. Le pape François, 266ème pape est le premier pape à visiter les Etats-Unis et il s'y rendra le 23 Septembre, le 266ème jour de l'année. Il y a en moyenne 266 jours entre la conception et la naissance d'un enfant. La Bible indique " Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. (1 Thessaloniciens 5:2-3)



5:3 Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point." A noter que la journée internationale de la paix est le 21 Septembre. Aussi, Le 25 Septembre, le pape se rendra à l'ONU à l’occasion du 70e anniversaire de l’organisation internationale où des décisions importantes devraient être prises concernant la paix dans le monde d'après un communiqué de Ban Ki-moon. 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3." Le changement climatique impactera tous les pays de la planète. Aucune nation n'y échappera. Le changement climatique constitue une sérieuse menace pour la sécurité globale, un risque immédiat pour notre sécurité nationale, et, soyez bien sûr que cela impactera la manière dont nos militaires défendent notre pays. Et nous devons agir, et nous devons agir maintenant." Déclaration d'Obama qui fait écho avec celle de Fabius et ses 500 jours avant le chaos climatique. Pourquoi Obama fait une liaison entre le changement climatique et une stratégie militaire?

4. L'opération Jade Helm se termine le 15 Septembre, 7 jours avant le début du prétendu chaos climatique et alors qu'un effondrement économique serait prévu pour cette même période. 


5. En avril, des centres commerciaux ont subitement fermés pour des raisons de plomberie

alors qu'on ne constate pas réellement ce type de travaux sur place. Un travailleur a indiqué que des membres du département de sécurité intérieur (DHS) sont entrain d'en transformer certains en centres de détentions le tout dans le plus grand secret. La période de fermeture annoncée est au minium jusqu'au mois d'Octobre.Dans le même temps, on constate que les nouveaux centres commerciaux américains ressemblent déjà à des prisons, on constate des mouvements militaires aux abords des Walmart et certains pensent que cette opération serait une couverture pour une occupation militaire (qui pourrait tout aussi bien avoir lieu juste après et non pendant l'entrainement) Le général Cleveland, en charge de l'opération a d'ailleurs rédigé un document sur la lutte contre les résistants politiques. Quoiqu'il en soit, Jade Helm a des objectifs à court ou moyen terme assez évidents.

6. A partir de 13:30, l'orateur rappelle que de nombreuses productions évoquent explicitement ou de manière subliminale des références au 23 Septembre. Il y en a vraiment beaucoup plus que ceux qu'il évoque et cela fait un moment que ça dure. Certains penseront peut-être que ça ne veut rien dire. Pourtant, Hollywood se sert de la programmation prédictive depuis bien longtemps. Les films sont aussi (et surtout) des outils de propagande et les avertissements antérieurs au 11 Septembre ont été très nombreux et, pour certains, très explicites.

Voici quelques exemples...


7. Le CERN, l'organisation au symbole en forme de 666 avec une statue de Shiva le destructeur devant son siège qui se trouve dans une ville anciennement dédiée à Apollon, indique qu'il pourrait découvrir l'antimatière en Septembre et souhaite ouvrir un trou noir.

 

 

Quelle porte comptent-ils ouvrir avec leur LHC?

Cette image a été publiée par le compte Twitter officiel du CERN qui se joue des prophéties bibliques tout en nous donnant quelques indices sur leurs projets. Apollon (ou Abaddon en hébreux) est un ange exterminateur évoquée dans le livre de livre de la Révélation (voir Apocalypse 9:11)

« Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l’abîme lui fut donnée,

 

9:2 et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.

 

9:3 De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre. »

 

"9:11 Elles avaient sur elles comme roi l'ange de l'abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon."

 

Liens connexes:

L'énigmatique mois de Septembre 2015

Le pape François et l'arrivée d'un gouvernement mondial centralisé


 

 

02/12/2014

Les preuves que la vie sur Terre provient du Cosmos, des comètes, des astéroïdes, des étoiles et de la Voie lactée.

Est-ce qu'ils vont nous emmerder encore longtemps avec leurs baptêmes forcés, leurs religions reptiliennes et leur monothéisme qui sont  des insultes à l'intelligence humaine ?

Faites votre révolution spirituelle et larguez les amarres avec près de 4000 ans d'emprisonnement dans la matrice reptilienne !

Encore des preuves que la vie sur Terre provient de l'UNI-VERS, ce qui n'a rien à voir avec la religion, et l'invention d'un Dieu Unique ou le monothéisme reptilien !

Tournez vos yeux vers la science et vers l'UNI-VERS dont nous sommes tous issus, au lieu d'aller chercher Dieu dans les églises alors que vous l'avez en VOUS et tout autour de VOUS !

DIEU = l'UNI-VERS GLOBAL ou le TOUT !

RECREEZ l'UNITE avec l'UNI-VERS et avec le TOUT !

Le dossier à télécharger : ICI

 

1  - La nature et la composition des queues des comètes et ICI 

2  - Les Molécules des Comètes

3  - Composition chimique de la comète Hale-Bopp

4  - Découverte de deux nouvelles molécules dans la Voie Lactée

5  - Des molécules indispensables à la vie produites par une étoile super géante

6 - Des acides aminés d'origine extra-terrestre découverts sur une comète

7 - Des acides aminés découverts dans des échantillons de comète

8 - Des morceaux d’ADN dans les météorites - Vidéo ICI

9 - Du sucre détecté autour d'étoiles en formation !

10 - L'adénine du premier ADN : une origine extraterrestre ?

11 - Comètes: des corps "chevelus" de mieux en mieux compris

12 - Une molécule inattendue découverte dans l'espace interstellaire

 

TUNGUSKA : Météorites. Les suites de l'enquête de Valery Uvarov

Qui pouvaient maîtriser ces technologies à l'époque, en 1908,  pour protéger la Terre ?

TUNGUSKA : Les suites de l'enquête de Valery Uvarov

 

Une interview de Valery Uvarov, chef de département auprès de l'Académie nationale de sécurité de St-Pétersbourg (dépendant du ministère de la défense) sur l'existence d'une installation antédiluvienne tueuse de météorites a attiré l'attention d'un très grand nombre de nos lecteurs. Nous avons bien tenté de contacter Uvarov pendant plusieurs mois pour lui demander des nouvelles de ses expéditions sur site en Sibérie mais sans succès. L'intéressé s'est exprimé depuis la fin de l'année 2004 et le début de l'année 2005 à travers de longues séries d'articles sur cette installation étrange, très ancienne et d'origine totalement mystérieuse. Suite aux demandes très nombreuses de lecteurs, nous avons décidé de faire le point et de vous résumer les dernières découvertes et informations collectées par Uvarov .

Le crédit de l'information

Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de créditer complètement la crédibilité du travail de ce chercheur très prolifique qui s'intéresse aussi bien aux apparitions significatives d'Ovnis dans son pays (il a publié en juin dernier un article fascinant sur un contact très rapproché entre un Ovni « intelligent » et deux routiers sibériens) qu'au secteur de la « forbidden archeology », à ces artefacts et objets d'un très lointain passé qui ne cadrent pas avec les théories de l'archéologie « officielle ». Le département qu'il dirige semble tout droit sorti d'un film de science-fiction: le département des sciences, des techniques et de recherches sur les OVNIS! Un entretien avec l'intéressé et avec des personnes travaillant avec lui aurait pu nous fournir quelques traits saillants du personnage, les raisons réelles pour lesquelles les dernières expéditions ont été avortées, ce qui peut aider un tant soit peu à crédibiliser le récit qu'il nous délivre même si nous aimons répéter qu'il n'existe pas de preuves en béton armé. Pour ceux qui n'avaient pas suivi l'affaire depuis le début, nous leur conseillons de prendre connaissance sur notre site de la traduction de l'entretien qu'Uvarov avait donné le 8 février 2003 à l'occasion du 12ième congrès internationale et festival cinématographique sur les Ovnis (the 12th International UFO Congress Convention and film festival) qui s'était tenu à Laughlin dans le Nevada. L'interviewer n'était autre que le rédacteur en chef du célèbre périodique anglais spécialisé "UFO magazine" et cet entretien avait été retranscrit par la suite dans le magazine australien Nexus en juillet 2003. Cette lecture vous aidera à mieux appréhender le résumé « maison» des dernières recherches que Valery Uvarov avait présentées dans une série d'articles publiés ces derniers mois en anglais dans le magazine australien Nexus.

Que s'est-il passé en 1908 ?

Que s'est-il passé à Tunguska en juin 1908 et existe-t-il une gigantesque installation souterraine dont la construction remonte peut-être à l'aube de l'humanité ? Ce sont les questions auxquelles Valery Uvarov a tenté de répondre. Pour y arriver, le scientifique a retrouvé un grand nombre de témoignages dans des archives mais aussi en rencontrant les descendants des habitants de cette région sibérienne peuplée de russes mais aussi de clans de l'ethnie des Yacoutes. Le 30 juin 1908, à 7h15 locale, une terrible explosion survint, accompagnée de vives lueurs, un événement mémorable causé par la chute probable d'une météorite. Les arbres furent brûlés sur un rayon de 10km et déracinés par l'onde de choc sur 100km. Le bruit de l'impact fut perçu jusqu'à 1500 km de distance. Un nuage luminescent s'étendit sur toute l'Europe et il y eut une luminosité inhabituelle pendant environ 2 mois. Comme on a pas vraiment trouvé de débris, on pense que l'explosion de la météorite ou plutôt d'un noyau cométaire eut lieu en altitude, entre à 6 à 9 km. L'énergie dégagée aurait été équivalente à celle de 1000 fois Hiroshima. De cet incident, il ne serait resté qu'une multitude de petites sphères de métal et de silicate que l'on a retrouvé éparpillées sur le sol de la région. Ceci pour la version officielle. Mais Uvarov, s'appuyant sur une multitude de récits, de témoignages mais également de légendes des peuplades Yacoutes nous livre une histoire incroyable et totalement vraisemblable.
Selon l'enquêteur russe, la gigantesque météorite n'a pas percuté la terre car elle a été détruite en haute altitude, non par son entrée dans notre atmosphère mais parce qu'elle a été interceptée par une technologie que nos scientifiques n'oseraient même pas rêver, une technologie générant de l'énergie électromagnétique et produisant d'immenses « boules de lumières », des « boules de feu » ou de plasma d'au moins 60 mètres de diamètre.

Les récits des shamans et des anciens des clans Yacoutes de la région semblent avoir complètement intégré dans leur univers l'existence de cette technologie qui se serait « manifestée » non seulement en 1908 mais bien avant encore.

Selon la tradition des ethnies locales, un siècle quasi jour pour jour avant la venue d'un événement majeur de l'amplitude de celui qui s'est manifesté en 1908, l'installation « se réveille » et effectue comme une sorte d'entraînement en émettant des boules de feu de plus petites tailles. En 1908, 2 mois avant la catastrophe, les shamans avaient averti les tribus de la région en leur demandant de quitter l'endroit et de ne pas effectuer leur trajet migratoire habituel. De nombreux témoignages de l'époque évoquent le fait que tous les animaux avaient évacué les alentours de Tunguska qui étaient devenus totalement déserts : plus un oiseau, plus un mammifère, toute la faune s'était déplacée en laissant déserte une surface de plusieurs dizaines de milliers de km2, nous affirme Uvarov.

Lire la suite

15/12/2012

Lorsque le ciel s'agite ! Astéroïdes, Météorites, Etoiles filantes, comètes, boules de lumière

vortex.jpg

  1. Une nouvelle pluie de météores identifiée pour la première fois et liée à la comète 46P/Wirtanen, se rajoute à celle des Géminides

 

Quelques rappels de précédents ou prochains évènements à venir :

 

  1. Une météorite impacte la Terre à Minden, Louisiane - Cover-up des médias et du gouvernement

  2. La comète Hergenrother se fragmente... mais pas de panique ! 

  3. 2013 : l'année des comètes 

  4. Une météorite aperçue au-dessus du Texas

 

30/11/2012

Fin du monde : La NASA rassure et dément le risque d'une catastrophe cosmique

Après le Pape, c'est la NASA qui  dément l'échéance du 21/12/2012.

A notre avis, la NASA est intervenue pour démentir l'échéance heureuse du 21 décembre 2012 parce que les gens qui se préparent, n'achètent plus ou consomment moins et ils n'ont plus envie de travailler. Ce qui n'arrange pas leurs affaires commerciales et le fait que leurs mensonges et manipulations ne fonctionnent plus.

Du reste ceux qui le peuvent ont déjà retiré leur argent des banques et se sont mis à l'abri, comme les élites qui ont déjà démissionné en masse et qui se sont mises à l'abri.


Mais pour ce qui concerne la masse, il faut qu'elle continue à être ignorante et à travailler jusqu'au bout pour enrichir les bankters.

Les moutons doivent travailler jusqu'au bout pour être amenés à l'abattoir, aveugles et sourds.

De plus, croyez-vous sincèrement que si c'était vrai, la NASA et le Vatican viendraient vous le dire ?

Nos commentaires dans l'article ci-dessous :

Fin du monde : La NASA rassure et dément le risque d'une catastrophe cosmique

Publié le 29 novembre 2012 par Émeline Ferard

Fin du monde : la NASA a démenti toutes les rumeurs de catastrophes cosmiques et s'inquiète de la peur qu'elles suscitent à travers le monde

La NASA a démenti toutes les rumeurs de catastrophes cosmiques pouvant conduire à la fin de notre monde le 21 décembre prochain. Selon elle, aucune planète, ni astéroïde n'entrera en collision avec la Terre à cette date. Mais elle s'inquiète de la peur suscitée par ces rumeurs à travers le monde.

A moins d'un mois du 21 décembre 2012, les sujets sur la fin du monde et l'apocalypse fleurissent sur le net et dans les journaux. D'où vient cette prédiction ? Qu'annonce t-elle réellement ? Quelle(s) catastrophe(s) pourrai(en)t conduire le monde à sa fin ? ou encore comment y survivre ? Les questions sont multiples et suscitent un vif intérêt. Face à une telle effervescence, la NASA a décidé de revenir sur les rumeurs pour discréditer les hypothèses : non, la Terre ne disparaitra pas le 21 décembre 2012 et certainement pas, à cause d'une autre planète ou d'une éruption solaire.(Commentaires LPM : personne n'a jamais dit que c'était la fin du monde et que la Terre allait disparaître.).

En effet, les rumeurs de fin du monde sont basées sur une mauvaise interprétation du calendrier maya. Le 21 décembre 2012, jour du solstice d'hiver, l'un des cycles du calendrier appelé "13e b'ak'tun" arrive à sa fin. Ainsi, certains en ont déduit que les Mayas prédisaient la fin du monde à cette même date. (Commentaires LPM : Nibirun d'après certaines sources ferait 4 fois la taille de Jupiter et 60 à 64 fois la taille de la Terre on voit mal comment elle pourrait percuter la planète ? Sauf à la bousculer par sa force électromagnétique pour l'obliger à changer d'axe et se mettre en alignement avec le centre de la galaxie. Nibiru ayant un cycle de 3600 ans, cela veut dire qu'elle est déjà passée plusieurs fois sans détruire la Terre).

Depuis, bon nombre de spécialistes ont largement démenti cette prédiction mais cela n'a pas empêcher les mythes de naitre et notamment ceux annonçant un évènement cosmique majeur qui provoquerait l'extinction de la vie sur Terre. Plusieurs hypothèses sont ainsi nées quant à l'origine de l'évènement. (Commentaires LPM : Nous avons répété mille fois que les Mayas n'ont jamais prédit la fin du monde, mais notre entrée dans un nouveau monde de lumière, ceux de la 4D et de la 5D).

Aucune planète ou astéroïde ne frappera la Terre

Parmi les plus connues, figure celle d'un impact entre la Terre et une planète errante appelée planète X ou Nibiru. Mais comme l'explique la NASA, si un tel corps devait frapper notre monde, cela fait bien longtemps que les scientifiques l'auraient repéré. "Si Nibiru ou la planète X étaient réelles et se dirigeaient vers une rencontre avec la Terre, les astronomes l'auraient traqué pendant au moins, toute la dernière décennie et elle serait visible aujourd'hui à l’œil nu. Manifestement, elle n'existe donc pas", indique l'agence.(Commentaires du LPM : Nous avons démontré dans l'article précédent que la planète Nibiru ou la planète X existait. Donc, la NASA ment ! Cette planète était connues par toutes les anciennes civilisations sous divers noms et la NASA ne la connaîtrait pas ? Et nous n'avons jamais dit que Nibiru percuterait la Terre).

De même, aucun astéroïde n'est sur le point de frapper la Terre, a expliqué Don Yeomans qui traque les objets à proximité de notre planète au Jet Propulsion Laboratory.

La seule approche d'astéroïde à prévoir devrait avoir lieu le 13 février 2013 et l'objet passera à quelque 28.000 kilomètres de la Terre. "L'astéroïde n'est pas sur le point de frapper la Terre. Aucun objet proche de la Terre, planétaire ou autre, ne menace de s'écraser sur notre planète le 21 décembre", a précisé Don Yeomans cité par LiveScience. Mais ceci n'est pas la seule hypothèse. Autre mythe évoqué et démenti : celui d'une éruption solaire dévastatrice. Selon Lika Guhathakurta, héliophysicien à la NASA, il est vrai que le Soleil se trouve actuellement dans une phase active de son cycle.

Il connait ainsi régulièrement des éruptions solaires ces derniers temps. Des phénomènes qui, lorsqu'ils sont importants, sont capables de perturber les systèmes électroniques et de navigation terrestres. Néanmoins, les satellites surveillent étroitement cette activité et les scientifiques n'ont aucun raison de s'attendre à une tempête solaire plus puissante que ce que la Terre a connu jusqu'ici. (Commentaires LPM : Mais bien sûr ! Ce n'est pas la NASA qui s'attend à des pics de tempêtes solaires entre 2012 et 2014 ? Et si les tempêtes solaires sont très puissantes, leurs satellites seront détruits dès le passage des radiations solaires. Que feront-ils sans leurs satellites ? ).

Un peu plus fantasques, d'autres mythes expliquent eux que le champ magnétique de la Terre pourrait soudainement s'inverser (Commentaires LPM : bien sûr, cela n'est jamais arrivé peut-être et nous avons des preuves régulièrement que les pôles magnétiques sont en train de s'inverser. Ils peuvent s'inverser si le niveau des mers et des océans monte plus vite que prévu ou à l'approche d'une planète dont l'électromagnétisme pourrait perturber le champ magnétique terrestre.).

ou encore que notre planète pourrait tomber dans le trou noir qui se trouve au centre de la Voie lactée. (Commentaires LPM : Ah ! Ah ! Ah ! Là c'est du délire complet).

Des rumeurs qui créent une peur préoccupante

Autant d'hypothèses démenties par la NASA qui finit de tordre le coup aux rumeurs en précisant qu'il est impossible que la rotation de la Terre s'inverse et qu'un éventuel alignement de planètes n'aurait qu'un impact négligeable sur la planète.(Commentaires LPM : Ah bon, le sens de rotation de la Terre ne s'est-il pas déjà inversé par le passé ? Les écrits dits sacrés ne parlent que de cela. Et une planète qui s'approcherait suffisamment proche de la Terre pour la perturber pourrait très bien provoquer un arrêt de la rotation de la Terre et sa reprise en sens inverse. Ce serait le meilleur moyen de purifier la Terre de toutes les pollutions chimiques, électriques, électromagnétiques et atomiques que les élites lui font subir).

 "Au final, les préoccupations au sujet du sort de la Terre feraient mieux d'être concentrées sur des problèmes à action lente comme le changement climatique plutôt que sur des catastrophes cosmiques", a commenté Andrew Fraknoi, un astronome du Foothill College en Californie. (Commentaires LPM : C'est bien notre avis que la NASA devrait cesser de nous polluer l'atmosphère avec l'envoi inutile de fusés et de satellites dans l'espace pour nous polluer notre espace à coup de milliards de dollars, sans que nous n'ayons rien appris de plus sur nos origines depuis leur supposée conquête de l'espace. De plus et alors qu'ils sont dotés d'appareils sophistiqués, ils ne sont capables de ne nous montrer que des photos d'artiste de l'espace au lieu de nous montrer de vraies photos ou vidéos. En prime, ils pensent nous passionner avec leurs recherches sur Mars, alors qu'Hilter était déjà allé sur Mars en 1945. Ils se moquent de qui ?).

Reste que les rumeurs de fin du monde préoccupent tout de même la NASA mais pour une raison bien différente : la crainte qu'elles font naitre à travers le monde. Comme l'explique David Morrison, astrobiologiste au Ames Research Center de la NASA, la science-fiction a malheureusement des conséquences dans la vie réelle. (Commentaires LPM : Sauf que si nous savions toute la vérité que la NASA et le Vatican nous cachents, il se pourrait que la science-fiction soit largement dépassée par le réél).

En effet, ce scientifique raconte recevoir de très nombreux mails et lettres de la part d'habitants inquiets : "certains disent qu'ils ne peuvent plus manger ou sont trop inquiets pour dormir", a t-il précisé.

"Alors que c'est une blague pour certaines personnes et un mystère pour d'autres, il existe un noyau de personnes qui sont réellement inquiets", a t-il ajouté, incitant ainsi à cesser d'alimenter les rumeurs de fin du monde. (Commentaires LPM : Ils seraient temps que les ignorants s'informent réellement sur ce qui se passe dans le cosmos et quelle est l'échéance heureuse qui nous attend, au lieu de pleurnicher sur leur propre nombril. Ils sauraient qu'ils ont moins faim et qu'ils n'arrivent pas à dormir à cause des nouvelles énergies qui nous sommes en train de traverser. En revanche d'ordinaire ils dorment tranquilles quand ils savent que leurs frères et soeurs dans le monde meurent de faim ou sous les bombes. Là ils s'inquiètent parce qu'ils ont le culot de penser que la Terre sera détruite).

http://www.maxisciences.com/fin-du-monde/fin-du-monde-la-nasa-rassure-et-dement-le-risque-d-039-une-catastrophe-cosmique_art27727.html