Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2009

Grippe H1N1 : Obama proclame l'état d'urgence sanitaire

Curieusement les USA déclarent l'état d'Urgence lorsque les vaccins sont livrés !!!!

On se moque de qui ? On a affaire à un virus intelligent VRP des laboratoires pharmaceutiques et des Illuminati qui comme par hasard se jette sur les personnes pour les infecter dès que les vaccins sont livrés !

ATTENTION : L'Etat d'urgence ne devrait pas tarder à être instauré en France, puisque nous suivons l'exemple des USA et les directives de l'OMS. Tout est prêt pour nous instaurer la Loi d'exception ou martiale et rendre la vaccination obligatoire !

Traduction Google :
Obama H1N1 Déclaration d'urgence: Est-ce la loi martiale se dérouler?

Article original ici :

http://www.prisonplanet.com/obama%e2%80%99s-h1n1-emergenc...

Kurt Nimmo
Prison Planet.com
Saturday, Octobre 24, 2009

Obama a déclaré un porcine H1N1 de la grippe 2009 une urgence nationale. Il n'est pas clair si cette déclaration relève de la Loi sur les urgences nationales (50 USC 1601-1651). L'acte n'est pas mentionné dans les rapports des médias.

H1N1 flu declared a national emergency



National des urgences loi a été adoptée en 1976. Il a été prolongé à six reprises. En 2007, la déclaration a été renforcée avec la publication du National Security Presidential Directive 51 (NSPD-51) qui donne au président le pouvoir de faire tout ce qu'il juge nécessaire dans une vaguement défini "catastrophique d'urgence" tout, y compris à l'annulation d'élections à la suspension de la Constitution .

NSPD-51 (National Security and Homeland Security Presidential Directive) est inconstitutionnel. Il a été créé le 4 Mai 2007, comme une directive présidentielle »(sans passer par le Congrès) et signé par George W. Bush. Elle soutient que le pouvoir d'exécuter des procédures pour assurer la continuité du gouvernement fédéral dans le cas d'une «urgence catastrophique." Une telle situation d'urgence est interprétée comme «tout incident, quelle que soit l'endroit, qu'une conséquence des niveaux extraordinaires de pertes massives, la détérioration, ou une perturbation affectent gravement la population américaine, les infrastructures, l'environnement, l'économie ou des fonctions gouvernementales. "

En d'autres termes, c'est une directive de la loi martiale. Le 10 Mai 2007, The Washington Post NSPD caractérisé-51 est un «gouvernement parallèle» directive.

The John Warner National Defense Authorization Act (NDAA) pour l'exercice 2007, stipule que les militaires mai être utilisé au cours d'une "urgence nationale". Sec 1076 est très explicite, les notes Michel Chossudovsky, Et "crée littéralement une situation à la Pinochet pour l'arrestation de dissidents politiques, sans procès, la prise de rassemblements publics, etc"

NDAA mentionne spécifiquement «épidémie» comme prétexte pour déclarer la loi martiale.

  • A D E V R T I S M E E N T
  • featured stories Obamas H1N1 Emergency Declaration: Is Martial Law Unfolding?

Avant de Warner et NSPD-51, les lois votées par l'administration Clinton a permis aux militaires d'intervenir dans les activités de contrôle judiciaire et civil. En 1996, la législation a été adoptée qui a permis à l'armée d'intervenir dans le cas d'une urgence nationale. En 1999, Clinton's Defense Authorization Act (DAA) a étendu ces compétences (en vertu de la législation de 1996) en créant une «exception» à la Loi Posse Comitatus, qui permet aux militaires d'être impliqués dans les affaires civiles "peu importe qu'il y ait une urgence, », selon Chossudovsky.

En 2005, un mois après que l'ouragan Rita, une grippe aviaire que l'on appelle la «crise» a été exagérées par le gouvernement et les entreprises médiatiques. «Je suis préoccupé par la grippe aviaire. Je m'inquiète de ce qu'est une épidémie de grippe aviaire pourrait signifier pour les États-Unis et le monde ... J'ai pensé à travers les scénarios de ce qu'est une épidémie de grippe aviaire pourrait signifier, "Bush a déclaré à l'époque. "Une option est l'utilisation d'une force militaire qui est capable de planifier et de se déplacer. C'est pour ça que je l'ai mis sur la table. Je pense que c'est un débat important pour le Congrès d'avoir »(soulignement ajouté).

Directive de Bush, a signé deux ans plus tard, n'a pas pris la peine d'impliquer le Congrès dans le débat "."

Déclaration d'Obama d'une urgence nationale prépare le terrain pour la vaccination forcée et l'internement des personnes qui refusent d'être vaccinés.

En Janvier, l'Office national des urgences Centres de Création loi (HR 645) a été introduit au Congrès. Il appelle à la création de six centres d'urgence nationaux dans les principales régions aux États-Unis d'être situés sur des installations militaires existantes à utiliser pour les gens de quarantaine dans le cas d'une urgence de santé publique ou forcée programme de vaccination. HR 645 reste en commission.

Le H1N1 «crise» est une crise fabriquée. Tel que mentionné plus tôt aujourd'hui, un rapport d'enquête CBS révèle que les cas de grippe H1N1 ne sont pas aussi répandue que nous dit le gouvernement, les CDC, l'OMS et les entreprises médiatiques. L'épidémie dite est fausse.

Des millions de gens refusent de prendre le vaccin H1N1. Dans les semaines à venir - en cas de déclaration d'urgence d'Obama tombe sous les directives ci-dessus - nous mai témoin d'une évolution vers la loi martiale, forcé de vaccination, et l'internement de ceux qui refusent.

Au mieux, la déclaration d'Obama est une tentative pour effrayer les gens fragiles en prenant la vaccination toxiques tuent doux. Espérons que cela soit le cas.


Vaccination : Invitation mondiale à l'enterrement du vaccin tueur !

ENTERREMENT MONDIAL DU VACCIN TUEUR

POUR LA TOUSSAINT 2009

 


TOUS ENSEMBLE DISONS NON AU VACCIN TUEUR !


Appel au rassemblement de tous

les Peuples du Monde


le Dimanche 1er Novembre 2009

À 15 H (heure locale)

 

Sur la place principale de votre ville

Pour protester pacifiquement

 

Contre le GENOCIDE PLANETAIRE
par la vaccination criminelle !

 

Que des leaders se chargent d’organiser

ces rassemblements dans leur ville respective.

 

GrippeA/H1N1 : 01/11/2009 à 15 H (heure locale)
Enterrement mondial du vaccin tueur !


http://www.youtube.com/watch?v=KUKKpXs-dQM

 


 

enterrement du vaccin.jpg

Particuliers

Associations

Syndicats divers

Politiques

Groupements divers

 

MOBILISEZ-VOUS !

 

MOBILISONS-NOUS !

 

MOTIVONS LES AUTRES A PARTICIPER AU COMBAT POUR LA

VIE !

 

Les tracts à télécharger ci-dessous


Tract Enterrement du vaccin tueur - 01-11-2009.pdf

 


Tact - manifestation contre le vaccin tueur du 01-11-2009.doc

 


 

Source : http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/archive/2009/10/22/vaccination-invitation-mondiale-a-l-enterrement-du-vaccin-tu.html


Entretien avec le Dr Rony Brauman je ne me vaccinerai pas contre la grippe A !

Samedi 24 Octobre 2009

Je ne me vaccinerai pas, je ne conseillerai pas à mes enfants (majeurs) de se faire vacciner, telles sont en substance les déclarations de Rony Brauman qui dénonce les mesures sécuritaires orchestrées autour du vaccin, avec quelques précautions de langage bien compréhensibles…


Entretien avec le Dr Rony Brauman
Je ne me vaccinerai pas contre la grippe A !


Vidéo : Rony Brauman livre son témoignage éclairé sur le vaccin de la grippe AH1N1 – Youtube
Evidemment, il ne s’agit que d’un témoignage parmi d’autres, beaucoup de vedettes proches du haut de la pyramide,  journalistes en tête, préférant bien souvent se faire vacciner… du moins publiquement.
Mais comme toujours, à chacun et chacune de se forger sa propre opinion.
A noter que le  Professeur Luc Montagnier ne se fera pas non plus vacciner :
<< Dans une interview accordée au quotidien romain « La Repubblica » du samedi 17 octobre 2009, Le Pr. Luc Montagnier, co-inventeur du virus HIV en 1982 et prix Nobel de Médecine 2008 pour cette découverte, déclare qu’il ne se fera pas vacciner contre le virus de la grippe A H1N1.

Dans son édition du samedi 17 octobre 2009, le quotidien romain La Repubblica a consacré plusieurs colonnes à l’interview du PR. Luc Montagnier par le journaliste italien Pietro del Re qui l’interrogeait sur la nouvelle grippe 1 H1N1.
Le Pr. Montagnier compare l’épidémie à un « cyclone dont on ne parvient pas à connaître la trajectoire et savoir où il frappera »
Interrogé sur la dangerosité du virus H1N1, le PR. Montagnier a déclaré que le virus H1N1 n’était pas encore aussi mortel que celui de la grippe espagnole ou que celui de la grippe aviaire (Combien de victimes humaines recensées à ce jour ????), mais que ce nouveau virus était très contagieux bien qu’il ne provoque que des grippes bénignes qui toutefois se révélaient graves dans certains pays en particulier tels que les USA, le Canada ou la Grande-Bretagne.
A la question sur l’origine de cette disparité géographique, le Pr. Montagnier explique cette originalité soit à cause de la pollution chimique rencontrée dans ces pays, soit à cause d’une alimentation pauvre en anti-oxydants des populations de ces pays.  (…) >>

Notre avis : Que de « conspirationnistes antisémites et négationnistes » dans la filière médicale ! Font-ils partis des groupuscules qui disséminent des informations nauséabondes et que la Ministre de la Santé désigne du doigt dans une conférence de presse en disant  : « Nous les connaissons » ? Mais que font les médias alignés et autres idiots utiles pour condamner ces « ragots » et ces délires « paranoïaques » ?

http://911nwo.info/2009/10/23/rony-brauman-sexprime-sur-l...

http://www.alterinfo.net/Rony-Brauman-s-exprime-sur-le-va...


A qui profitent les bien communs de l'Humanité ?

 

Novus Ordo Seclorum 1
Les 10 commandements des Elites du N.O.M

http://www.youtube.com/watch?v=5Vf1szskn8I

Novus Ordo Seclorum 2

A qui profitent les BIENS COMMUNS DE L'HUMANITE ?

http://www.youtube.com/watch?v=dyiPblfZeqY



 

 

24/10/2009

Le vaccin contre le H1N1 pris en grippe


http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/media/01/00/756992027.jpg


Le vaccin contre la grippe H1N1 inquiète. Neuf Isérois viennent de porter plainte contre X.
©Reuters




Le vaccin contre le H1N1 pris en grippe
France Info - Hier, 16:13

Neuf Isérois viennent de déposer une plainte contre X à Grenoble.
Ils dénonçent la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 comme "une véritable tentative d’empoisonnement" de la population.
Une première en France, alors que le vaccin inquiète partout dans le monde.

Cette première plainte avec constitution de partie civile contre le vaccin de la grippe H1N1 est également déposée pour “tentative d’administration de substances de nature à entraîner la mort”.
Les plaignants sont neuf habitants de la vallée du Grésivaudan.
Ils se sont rencontrés dans des réunions publiques consacrées notamment aux risques supposés du vaccin contre la grippe H1N1.

Le but est d’arrêter ce que nous considérons comme un empoisonnement”, a souligné l’avocat des plaignants Maître Joseph.
Selon l’avocat, d’autres plaintes similaires seront déposées prochainement en Isère, ainsi qu’à Paris, Pau et Nantes.


Pour les autorités de santé, les vaccins H1N1 arrivant sur le marché sont des produits nouveaux pouvant provoquer des effets secondaires inattendus, qui devront faire l’objet d’une surveillance, mais elles estiment que les avantages d’une vaccination l’emportent sur les risques éventuels.

Le vaccin inquiète partout dans le monde

En France, 60 à 65% des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner contre la grippe A (H1N1).
Ce vaccin a été fabriqué trop rapidement estiment beaucoup de professionnels de santé. “ injecter 94 millions de doses d’un produit sur lequel nous n’avons aucun recul peut poser un problème de santé publique ” estime Thierry Amouroux, le Secrétaire Général du Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC.

En Allemagne, des sondages montrent que 19 % des Allemands hésitent à se faire vacciner contre la grippe A(H1N1). Inquiétudes aussi au Canada, en Israël, au Royaume Uni. Aux Etats-Unis, certains soignants ont intenté une action en justice contre la vaccination “forcée”.

Le ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a fait à nouveau appel cette semaine au sens des responsabilités des soignants afin qu’ils se vaccinent contre le nouveau virus H1N1. Elle s’insurge aussi contre ceux qui parlent de vaccins développés dans la “précipitation”.

Mikaël Roparz