Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2015

Quand les Illuminati, Rothschild et The economist nous donnent deux dates en "11" à retenir pour 2015 !

Allez, il faut encore s'attendre à deux dates maléfiques pour l'année 2015 ! Dont une surprise qui pourrait attendre la France et la Russie !

 Couverture du magazine The Economist qui appartient en partie aux Rothschilds ....

*- « The Economist », le journal le plus influent du monde

Voir en bas de la couverture à droite: les fléchettes avec 11.5 et 11.3 ..... voilà pour la bonne année 2015 qu'ils nous souhaitent !

Vous pourrez remarquer aussi que sous le mot "The" il y a la tête de Napoléon avec une main blanchâtre. Nous rappelons que Napoléon était franc-maçon.

 

Napoleon & Empire

*- La franc-maçonnerie sous le Consulat et le Premier Empire

Poutine est représenté avec un hélicoptère devant lui et nous vous laissons regarder tous les détails de la couverture, dont un champignon atomique  !

Une bonne année 2015 à venir, quoi !

 

Cliquez sur l'image pour zoomer

AA0R2.jpg

 

Moscou : ils voulaient installer "l'oeil de Sauron" du "Seigneur des anneaux" sur un gratte-ciel !

Si nous voulions avoir encore une preuve de qui sont les entités qui se sont attaquées à l'Ukraine, à Poutine et à la Russie, voici encore une belle signature des Illuminati,  Rothschild et de Rockfeller ! 

Comme nous le savons les Illuminati utilisent la numérologie dite sacrée, et ils avaient prévu de placer le 11 décembre 2014, l'oeil maléfique de Sauron sur un gratte-ciel de Moscou. L'église Orthodoxe n'a pas tardé à réagir et à faire annuler ce projet !

* - Eye of Sauron to Watch Over Moscow on December 11

* - Les Rothschild et Rockefeller augmentent la pression sur Poutine

*- Tolkien, "Le Seigneur des Anneaux", les Illuminati et le Nouvel Ordre Mondial

Sauron eye in Moscow

Moscou : ils voulaient installer "l'oeil de Sauron" du "Seigneur des anneaux" sur un gratte-ciel !

Le Point - Publié le 11/12/2014 à 13:08

Une agence de com prévoyait d'installer une réplique du symbole maléfique du "Seigneur des anneaux". L'Église orthodoxe s'est opposée à ce plan "démoniaque".

 

Moscou aurait pu avoir sa propre version de l'oeil de Sauron. Moscou aurait pu avoir sa propre version de l'oeil de Sauron. © Warner Bros

Par

Il ne passera pas. Le projet loufoque d'une équipe de publicitaires russes vient d'être annulé à la suite d'un "veto" de l'Église orthodoxe. Leur rêve ? Installer un oeil flamboyant géant, réplique de "l'oeil de Sauron" dans Le Seigneur des anneaux, au sommet de l'un des gratte-ciel du quartier d'affaires de Moscow City. Dans le film de Peter Jackson, adapté de l'oeuvre de Tolkien, ce globe oculaire figure le "Seigneur des ténèbres" scrutant l'horizon à la recherche de l'Anneau unique.

D'une circonférence prévue de 10 mètres, l'Oeil devait briller au-dessus de Moscou pour célébrer la sortie sur les écrans de cinéma moscovites du dernier volet du Hobbit. Une perspective qui enchantait les fans, enthousiasmés par ce plan étrange et ambitieux mené par l'agence Svetcheniyé. La chose n'a cependant pas été du goût de tous : le responsable de la section des relations extérieures de l'Église russe orthodoxe, le père Vsevolod Chaplin, s'est publiquement opposé à l'installation de ce "symbole démoniaque".

Polémique

"Un tel symbole du triomphe du mal va s'élever sur (Moscou), et devenir pratiquement l'un des plus hauts objets de la ville. Est-ce une bonne ou mauvaise chose ? J'ai peur que ce n'en soit une mauvaise. Ne soyez pas surpris si plus tard quelque chose se dérègle dans la ville", a-t-il prévenu sur les ondes de la radio Govorit Moskva ("Ici parle Moscou").

Les autorités de la ville ont alors réagi, expliquant qu'elles devaient donner leur accord avant l'installation de l'oeil de Sauron. La polémique a enflé, des esprits malicieux comparant Sauron à Poutine sur Twitter et d'autres proposant que l'Oeil soit placé plutôt "sur le toit de l'ambassade des États-Unis". "Malheureusement, nous sommes obligés d'interrompre notre projet, a finalement annoncé l'agence Svetcheniyé sur sa page Facebook, précisant que son idée n'avait "pas de double-sens religieux ou politique".

Avec un projecteur permettant de créer un effet 3D, l'oeil de Sauron devait être installé sur un immeuble de 20 étages pour la plus grande joie des fan(atique)s de l'univers de Tolkien, par conséquent immensément déçus. "J'ai acheté des billets pour Moscou pour voir l'oeil de Sauron, et là vous annulez le projet. Quel gâchis", se lamentait ainsi l'un d'eux sur la page Facebook de l'agence.

Lire aussi : John Howe, l'homme derrière le Hobbit

 

Le Hobbit : le projet fou d'installer «L'Œil de Sauron» à Moscou est annulé

 

 

04/01/2015

Ukraine: nouvelle rencontre "format Normandie" prévue le 5 janvier à Astana au KHAZAKHSTAN

Et voilà, comme cela nous avons la signature parfaite des Illuminati dans le coup d'état de KIEV et la déstabilisation de la Russie et qui souhaiteraient entraîner Poutine et la Russie dans leur giron nazisioniste.

Ce n'est pas pour rien qu'Hollande  est allé le 5 décembre 2014 à Astana, que Sarkozy s'y était intéressé du temps de son règne  et que le KHAZAKHSTAN  soit un partenaire stratégique de l'EU.  

Pas étonnant non plus que le nazi de Kiev ait déclaré que la prochaine réunion au "format Normandie" pour l'Ukraine aurait lieu le 15 janvier à Astana, capitale du Kazakhstan. Comme par hasard ce sont ceux qui ont accompagné le coup d'état à Kiev qui seront présents à cette réunion, dont la France et l'Allemagne à l'exception toutefois de la Pologne qui ne semble pas se mouiller sur ce coup !

Articles en lien :

*- ASTANA au KHAZAKHSTAN : CAPITALE OCCULTE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL

*- Arrivée de Hollande à Astana pour une visite officielle de deux jours au Kazakhstan (délégation)

* - Sarkozy au Kazakhstan pour une visite éclair, à dominante économique

Ukraine: nouvelle rencontre "format Normandie" prévue le 5 janvier

Dossier: Règlement de la situation en Ukraine

 

 

Ukraine: nouvelle rencontre "format Normandie" prévue le 5 janvier
19:07 03/01/2015
BERLIN, 3 janvier - RIA Novosti

Une nouvelle réunion sur la crise ukrainienne au "format Normandie" (Russie, Ukraine, Allemagne, France) au niveau de directeurs politiques est prévue le 5 janvier, a annoncé à RIA Novosti une source diplomatique.

"Une rencontre au +format Normandie+ au niveau de directeurs politiques est programmée pour le 5 janvier à Berlin", a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

Auparavant, le président ukrainien Piotr Porochenko a déclaré que la prochaine réunion au "format Normandie" au niveau supérieur aurait lieu le 15 janvier à Astana, capitale du Kazakhstan.

Le format Normandie fait référence à une première rencontre entre le dirigeant russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Piotr Porochenko, organisée sous l'égide du président François Hollande et en présence de la chancelière allemande Angela Merkel en marge des commémorations des 70 ans du Débarquement allié en Normandie, le 6 juin dernier.

 

31/12/2014

Marion Sigaut - 1789 n'a jamais été la révolte du Peuple !

Un peu d'histoire pour comprendre que ce sont l'Angleterre, les banksters et la Franc-maçonnerie qui ont fomenté la Révolution dite française et que la France est colonisée depuis par les VRP Illuminati qui nous ont inventé la République maçonnique ou l'arrêt-public !! Dans le cas où vous ne le sauriez pas nous avons affaire à des imposteurs et la France est  toujours une Monarchie, certes sans Roi, mais toujours une Monarchie !

 

Marion Sigaut - 1789 n'a jamais été la révolte du Peuple !


Marion Sigaut -  Mensonges de la Révolution française

Le Blason de la ville de Paris est une Ménorah

Si vous vouliez être fixés pour savoir à qui appartient Paris depuis la révolution dite française, vous serez fixés, notamment quand Bertrand Delanoë décidait sûrement au nom de la sacro-sainte loi sur la laïcité à géométrie variable, de ne pas faire siéger le Conseil de Paris le jour de Yom Kippour ! Et ensuite on viendra nous bassiner avec la fable de l'Islamisation de la France et de l'Europe !

Le conseil de Paris ne siègera pas pour Yom Kippour

La décision de Bertrand Delanoë survient en plein débat sur la laïcité. Le maire de la capitale a décidé que le conseil de Paris ne se réunirait pas mercredi, jour de la fête de Yom Kippour.

La fête de Yom Kippour (le "Grand Pardon") - la plus importante du judaïsme - vient clore la période des "jours terribles" ouverte par la fête de Rosh Hashana. Cette année, elle commence le mardi 25 septembre en fin de journée.

Pour Bertrand Delanoë, il s'agit de "tenir compte de toutes les composantes de la société parisienne". Si les élus ne parviennent pas à boucler tout l'ordre du jour du conseil en deux jours, les points subsistants seront repoussés au conseil du 15 octobre, a précisé le maire de Paris.

Cette décision fait suite à un courrier de Jean-François Legaret, maire du premier arrondissement, qui vient de prendre la tête du groupe UMP à l'Hôtel de Ville, dans lequel il préconisait d'éviter de siéger le jour de Yom Kippour.


A qui appartient Paris ?

Publié par wikistrike.com sur 23 Novembre 2011, 09:46am

Vision d'une figure présente devant la façade principale de la Mairie de Paris. Vous pouvez y voir le symbole de la ville, un bateau sur l'eau.

380464_2668750956202_1178926220_3064502_855077980_n.jpg

Faites maintenant le tour du bateau, vous pouvez clairement voir une ménorah. Ce symbole est placé juste devant le sigle "Égalité" sur la façade principale la Mairie de Paris.

 

380464_2668750916201_1178926220_3064501_1599746190_n.jpg

170px-YarmulkeAndMenorah.jpg

Une première mention d'armoiries de Paris apparaît dès 1190 lorsque Philippe Auguste, au moment de son départ pour la Terre Sainte, donne pour premières armoiries à la ville de Paris3 :

Le blason de Paris, sous sa forme actuelle, date de 1358, époque où le roi Charles V donna le chef (partie supérieure) semé de fleurs de lys.

Une nef, ou un vaisseau, paraissent avoir été de tout temps le symbole de la corporation des marchands de l'eau, qui donna ensuite naissance à la municipalité de Paris. On a même pu faire remonter ce symbole aux nautes de Lutèce dès l'époque gallo-romaine, même si sa forme n'a pas toujours été la même.

Une première mention d'armoiries de Paris apparaît dès 1190 lorsque Philippe Auguste, au moment de son départ pour la Terre Sainte, donne pour premières armoiries à la ville de Paris3 :

« un écu dont le champ était de gueules, à la nef d'argent, au chef d'azur, semé de fleurs de lys d'or »

C'est Saint Louis qui reconnut pour la première fois officiellement le sceau de Paris. Ce sceau permettait de sceller les actes pris par le prévôt des marchands, désigné par ses pairs, les nautes, pour diriger la cité4.

Sur les sceaux du xive siècle, on trouve la légende « Sigillum mercatorum aquæ Parisius », toujours en vigueur jusqu'aux premières années du xve siècle.

La transformation du sceau en véritable blason représentant un vaisseau surmonté d'un chef de fleurs de lys sans nombre est notamment attestée par les lettres patentes délivrées par Louis XVIII le 20 décembre 1817, qui citent elles-mêmes une ordonnance du 2 février 16995, avec pour description6 :

« De gueules un vaisseau équipé d'argent, soutenu d'une mer de même, un chief d'azur semé de fleurs de lys d'or sans nombre. Lesdites armoiries, surmontées d'une couronne murale de quatre tours, et accompagnées de deux tiges de lys formant supports »

Entre temps, lorsque la Révolution a aboli la noblesse par le décret du 20 juin 1790, elle a simultanément supprimé tous les emblèmes correspondants. La municipalité de Paris a rapidement obtempéré en décidant la suppression de ses propres armoiries dès novembre de la même année.

Il a fallu attendre le Premier Empire pour que les villes soient à nouveau officiellement autorisées à se doter d'armoiries. Pour Paris, cela s'est concrétisé par les « lettres patentes » accordées à la ville de Paris par Napoléon Ier le 29 janvier 1811, dans lesquelles le chef du blason comporte trois abeilles d'or sur fond de gueules en lieu et place des fleurs de lys. On y voit de plus apparaître une étoile d'argent au-dessus de la nef, et la déesse Isis en proue de la nef.

La Restauration, par les lettres patentes de Louis XVIII de 1817, a ensuite rétabli les armoiries de Paris dans leur forme traditionnelle.

De 1848 à 1853, de la Deuxième République au début du Second Empire, le chef d'azur semé de fleurs de lis a été remplacé par un semé d'étoiles. À noter que Napoléon III a permis le retour du chef fleurdelisé de France.