Banniere publicitaire 550x120

Le Pouvoir Mondial : Archives

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2011

Les chefs d’Etat-major des forces américaines se mobilisent pour éviter la guerre

Au regard de l'instabilité mentale d'OBAMA  !

Est-il le seul à se comporter comme un psychotapthe ?
Nous aurions aussi beaucoup à dire sur certains dirigeants français et européens.
 

Les chefs d’Etat-major des forces américaines se mobilisent pour éviter la guerre

30 novembre 2011 - 10:00
1318 visites | 9 commentaires
 

30 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Une source haut placée du magazine EIR dans le renseignement américain, a confirmé hier que le Comité des chefs d’États-majors interarmées (Joint Chiefs of Staff – JCS) est pleinement mobilisé pour éviter une guerre, craignant que le Président Obama ne soit devenu – pour employer un euphémisme – « imprévisible ». La source a insisté sur le fait que, tant que la situation iranienne restera incertaine, les plus hauts gradés des forces américaines s’opposeront à toute opération militaire, y compris contre la Syrie.

Ce qu’ils craignent le plus, étant donnée l’instabilité mentale d’Obama, c’est d’être embarqués dans une guerre à laquelle ils s’opposent virulemment et qui résulterait d’une attaque israélienne contre l’Iran, entraînant à son tour une riposte iranienne contre Israël, les forces américaines et les alliés des Etats-Unis dans le Golfe persique. Les Etats-Unis ont des accords bilatéraux avec plusieurs pays membres du Conseil de coopération du Golfe (GCC), accords qui seraient activés dans l’éventualité d’attaques iraniennes contre eux.

Une fois les Etats-Unis embarqués dans une telle guerre, il n’y aura aucune limite au conflit, y compris le recours à l’arme nucléaire. De plus, la source a insisté sur le fait que les Etats-Unis sont toujours déployés en Irak, et que les relations avec le Pakistan sont devenues extrêmement complexes. On craint davantage une crise militaire avec le Pakistan, qu’un conflit impliquant la Syrie. Et il y a toujours une possibilité réelle que la Libye tombe dans une violence sectaire qui se transforme en guerre civile. C’est pour toutes ces raisons, a insisté la source, que les responsables du Pentagone sont clairement opposés à une quelconque escalade contre la Syrie ou l’Iran. La source a rajouté que la seule guerre dans laquelle le Pentagone souhaite s’engager, et immédiatement, c’est une guerre contre le Congrès et ses coupes budgétaires dans la Défense.

La source a aussi reconnu que la position russe sur les plans américains de bouclier antimissile (BAM) en Europe de l’Est est parfaitement légitime, et doit être prise en compte. Ni l’administration Obama ni aucun des pays de l’OTAN n’ont fait suffisamment pour qu’un véritable partenariat puisse s’établir avec la Russie sur le BAM. Cet état de fait s’est notamment confirmé par la détérioration des relations d’Obama avec Medvedev et Poutine.


À lire ou voir aussi...

 

ALERTE ROUGE - LIVE: Le sénateur Ran Paul dénonce la loi (NDAA): "Devient terroriste présumé à emprisonner indéfiniment à Guantanamo Bay sans accusation ni procès pour possession de plus de 7 jours de nourriture dans sa maison".

De Jean-Paul, un correspondant Canadien
 
Après l'interdiction de cultiver des potagers aux USA, vous serez un terroriste et incarcéré indefiniment à Guantanamo Bay sans accusation ni procès, et ce, pour avoir commis le crime odieux de posséder plus de 7 jours de nourriture, ou simplement parce qu'il vous manque des doigts à une main.

Voir tous les liens sous la vidéo qui ont été repris plus bas.
 
ALERTE ROUGE

 

LIVE AU SÉNAT AMÉRICAIN

 

Le sénateur Ran Paul dénonce les dispositions 1031 et 1032 de l'Acte d'Autorisation de la Défense Nationale pour 2012 (NDAA), qui font de vous un terroriste présumé à être emprisonner indéfiniment à Guantanamo Bay sans accusation ni procès, et ce, pour avoir commis le crime odieux de posséder plus de 7 jours de nourriture, ou simplement parce qu'il vous manque des doigts à une main. Tout ça fait de vous un suspect dangereux qui perd automatiquement son statut de personne juridique et qui de ce fait n'a plus de droits civils.

 

ATTENTION PREPPERS
Having More Than 7 Days Of Food Makes You A Suspected Terrorist


http://www.youtube.com/watch?v=cqepk2oK0P8&feat...!

 

PEUPLE D'AMÉRIQUE TES DIRIGEANTS SONT DES PSYCHOPATHES DANGEREUX !

RÉVEILLE-TOI ET PREND POSITION AVANT D'ÊTRE FORCÉ DE LE FAIRE DANS UN BAIN DE SANG !

 

S. 1867 -- National Defense Authorization Act for FY 2012
(Sen. Levin, D-MI)

S 3081, Indefinite detention, habeas corpus, posse comitatus, Enemy Belligerent Interrogation Detention Prosecution Act, judge napolitano, freedom watch, john mccain, carl levin, lindsey graham, rand paul, military, arbitrary arrest, us citizen, battlefield, prepper, food storage, weatherproof ammo, suspected terrorist,

Thank you for contacting me regarding the new provisions for detainees proposed in Sections 1031 and 1032 of S. 1253, the National Defense Authorization Act (NDAA) for Fiscal Year 2012. I welcome your thoughts and comments.

Section 1031 of the NDAA establishes guidelines to allow U.S. Armed Forces to detain "covered persons" captured during hostilities as unprivileged enemy combatants, pending disposition under the laws of war. The provision defines a "covered person" as a person who planned, authorized, committed, or aided the terrorist attacks of September 11, 2001. This provision also applies to individuals who support al Qaeda, the Taliban, or associated forces that are engaged in hostilities against the United States or its coalition partners.

Section 1032 requires U.S. Armed Forces to hold in custody as an unprivileged enemy combatant any person who is a member or part of al Qaeda or an affiliated entity, and who participated in planning or carrying out an attack or attempted attack against the United States or its coalition partners. The requirement does not extend to citizens of the United States. Also, the Secretary of Defense is authorized to waive required detention.

S. 1253 has passed the Senate Armed Services Committee, and is currently awaiting consideration by the full Senate. Should this legislation be brought to the Senate floor, you may be certain that I will keep your views in mind.

I appreciate hearing from you, and I hope that you will not hesitate to contact me on any issue that is important to you.

Sincerely,
Kay Bailey Hutchison
United States Senator

284 Russell Senate Office Building
Washington, DC 20510
202-224-5922 (tel)
202-224-0776 (fax)
http://hutchison.senate.gov/

 

 

USA : 39 jours de prison pour avoir fait un potager chez elle ? La Nouvelle Zélande interdit les potagers

Nous revenons sur cette information qui date de 2009 parce que les USA, ce grand pays démocratique et les pourfendeurs des droits de l'homme dans le monde, est encore en train de voter des lois pour incarcérer des innocents indéfiniment à Guantanamo Bay sans accusation ni procès. Nous y reviendrons dans l'article suivant.

Notez déjà que les américains, n'ont plus le droit de cultiver leur potager et que cette interdiction tend à s'étendre partout.

Une américaine risque 39 jours de prison pour avoir fait un potager chez elle.

L’article original se trouve ici en anglais, et explique que Julie Bass risque d’écoper de 39 jours de prison pour le simple fait qu’elle a créé un potager chez elle dans la petite ville de Oak Park dans le Michigan. Bien sûr la ville n’a plus d’argent, ce n’est pas une exception américaine, des tas de villes sont dans cette même situation, mais cela……n’empêche pas de faire respecter le fascisme la loi! Son tort ? Avoir créé son potager dans la cour avant de la maison et non  pas dans la cour arrière. Cela peut donc se résumer ainsi : on peut avoir dans cette bourgade un jardin en friche, abandonné, envahit de mauvaises herbes et bien affreux, mais il est interdit d’avoir un potager organisé, entretenu et même très joli. La logique à l’américaine, voilà de quoi ravir Monsanto qui voulait tout simplement faire interdire les potagers aux USA !


La Nouvelle Zélande interdit les potagers
Les lois qu’on a vue votées aux US sont arrivées en Nouvelle Zélande où il serait bientôt interdit de faire pousser des tomates, pommes de terre, etc. sans permission : « The new Food bill will make it a privilege and not a right to grow food. I find two aspects of this bill alarming. The first is the scope and impact the new bill has, and secondly that it has all happened so quietly. There has been VERY little media coverage, on a bill which promises to jeopardise the future food security of the country ». Merci à Martin.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2011


Proposition de loi du criminel Monsanto (agent orange, ogm et pesticides tueurs et ravageurs des sols, des eaux, des nappes phréatiques, des cultures et nocifs pour les hommes et les animaux)

De petites fermes ou des particuliers faisant pousser leurs légumes pourraient être placés sous la supervision directe du gouvernement fédéral grâce à une nouvelle législation présentée au Congrès.

WorldNet Daily

La Résolution 875, a été présentée à la Chambre sous le nom de Acte de Modernisation de la Sécurité Alimentaire 2009 en février par Rosa DeLauro dont le mari, Stanley Greenburg, dirige les recherches pour la firme Monsanto - le leader mondial de la production d'herbicides et de semences génétiquement modifiées. La nouvelle loi viserait à réduire les risques de contamination par la nourriture: bactéries, produits chimiques, toxines naturelles ou artificielles, virus, parasites, prions et autres agents pathogènes pour l'homme. Elle concernerait les établissement qui produisent, stockent, font transiter ou vendent toute catégorie de nourriture. Fermes agricoles et aquacoles, ranches, vignobles seraient soumis à une stricte régulation gouvernementale. Des experts de l'industrie alimentaire, mandatés par le gouvernement, pourraient venir demander de mettre au norme de petites exploitations, causant des mises en faillite nombreuses. La blogosphère s'agite et relève les risques suivants: - Obama et son équipe cherchent-ils à tout nationaliser pour désarmer la population et contrôler la nourriture? - Super ! C'est très "écolo" de la part d'Obama. Quel est son motif véritable? - Ca va trop loin. La FDA autorise déjà bien assez de poisons dans notre nourriture. - Si tu meurs de faim, tu ne pourras plus te défendre pour rester libre. Celui qui contrôle la nourriture c'est celui qui fait les règles. - Le gouvernement à peur de perdre de l'argent en impôt collecté. Imaginez les taxes perdues si tout le monde fait pousser ses légumes? Imaginez si les gens coordonnaient leurs efforts entre amis, voisins et familles ? En peu de temps, les gens pourraient manger le produit de leurs propres efforts et vivre en autarcie. - Ils veulent rendre dépendants du gouvernement. Ils veulent endetter mes arrière-arrière petits enfants, m'enlever mes armes, m'interdire toute médecine parallèle. Nous avons besoin d'une révolution contre ce nouveau fascisme. - Les mises aux normes seront excessivement chères pour les petits exploitants. - Sans l'ombre d'un doute, ils confisqueront votre propriété en cas de risque de contamination ou si vous n'êtes pas aux normes. - Ne perdez pas votre temps à raisonner les criminels de Washington. Tout cela se terminera en révolte sanglante. - Plus je regarde cette loi en apparence inoffensive, plus je la déteste. C'est une façon lâche de pousser les petits exploitants à l'illégalité car nombre d'entre eux feront le choix de ne pas se plier à la loi.

De petites fermes ou des particuliers faisant pousser leurs légumes pourraient être placés sous la supervision directe du gouvernement fédéral grâce à une nouvelle législation présentée au Congrès.
La Résolution 875, a été présentée à la Chambre sous le nom de Acte de Modernisation de la Sécurité Alimentaire 2009 en février par Rosa DeLauro dont le mari, Stanley Greenburg, dirige les recherches pour la firme Monsanto - le leader mondial de la production d'herbicides et de semences génétiquement modifiées.

 

A voir aussi: en france
Interdiction produits naturels lobby mosanto
http://www.dailymotion.com/video/xbwory_interdiction-prod...

Rothschild : « J'ai créé cette colonie (Israël) moi seul. Par conséquent, ni les colons, ni aucune organisation n'a le droit d'interférer avec mes plans ! »

Une preuve de plus qu'Israël est un état privé appartenant aux Rothschild et aux sionistes !

Un article extrait du site de BEN PERI

« J’ai créé cette colonie (Israël) moi seul. Par conséquent, ni les colons, ni aucune organisation n’a le droit d’interférer avec mes plans ! »

 

Le greffier se lève :

- J’appelle maintenant Shlomoh Ziskind, un des premiers Colons Sioniste émigrés en Israël.
- Vous avez été, en 1901, l’un des tout premiers colons sionistes à être mis en place en Palestine, installation entièrement financée par monsieur Edmond James de Rothschild ?
- C’est exact monsieur le Juge.
- Vous aviez un jour adressé une sorte d’ultimatum à celui qui avait permis et financé votre implantation.
- Monsieur le Baron était particulièrement interventionniste, et plusieurs de ses interventions nous paraissaient contraires à une intégration intelligente, et contre productives, notamment vis-à-vis de nos frères Juifs installé sur cette terre depuis la nuit des temps. Nous lui avions alors adressé un message pour lui demander de nous laisser régler les problèmes de voisinage, nous-mêmes.
- Quelle était la teneur de ce message ?
- C’était à peu près : « Si vous voulez sauver la colonie, vous devez ne plus interférer dans nos affaires et nous permettre de régler seuls nos problèmes. »
- Vous parliez toujours de « colonie » pour la nouvelle implantation ?
- Le Baron parlait toujours de « sa » colonie…
- Et comment a réagit le Baron de Rothschild à votre missive ?

- Son message en retour était très explicite : « J’ai créé cette colonie, moi seul. Par conséquent, ni les colons, ni aucune organisation n’a le droit d’interférer avec mes plans ! »
- A quels plans faisait-il référence ?

Le juge se met à penser tout bas : Sachant le Baron un des actifs fondateurs et animateurs du mouvement sioniste, et que ce mouvement, et la création de son état, en plein cœur de l’Islam, n’entrent dans la stratégie de la famille Rothschild, que pour lancer leur 3e guerre mondiale, tout devient clair… ! »
- Je ne saurais vous dire monsieur le Juge, mais en tout cas sa politique n’était pas une politique de conciliation, ni à l’égard des Palestiniens Arabes, ni même des autochtones Juifs, sédentarisés depuis des millénaires. C’était plutôt une politique de confrontation permanente destinée à engendrer haines et conflits.

- Je vous remercie, monsieur Ziskind, vous pouvez vous retirer.
Le juge se met à penser : Ils ont gravement utilisé les Francs-maçons français comme ligne de front pour faire la Révolution Française, ils ont utilisé Trotski et les Trotskistes pour faire la Révolution Russe, et une fois que leurs premières lignes ont achevé leur travail, ils ont tous été massacrés par le gros des troupes des Rothschild… Je ne crains que les Sionistes ne soient leur ligne de Front pour la troisième guerre mondiale, et qu’une fois que ceux-ci auront mis la pagaille que l’on attend d’eux, et le feu aux poudres, partout où ils sont présents… ils ne soient liquidés de la même façon.

(Extrait du livre La Grand Procès des Banques, disponible sur benperi.eu)

Demain, nous verrons la déposition de monsieur Woodrow Wilson, 28e Président des Etats-Unis. »

http://blog.benperi.eu/page/5/

Vie privée : Facebook signe un accord avec les autorités américaines

Big brother à l'oeuvre de la récupération des données personnelles.

Après le puçage, la récupération des données personnelles par les services secrets US.

Quoi de mieux pour les récupérer que de signer un accord avec Facebook ?

Que font les Anonymous ? Au lieu d'aller alimenter le printemps arabe ils auraient mieux fait de détruire Google et Facebook ?

Les meilleurs agents de renseignement des USA et de ses alliés.

Pour quelles raisons légitimes les Anonymous n'ont-ils pas détruit Facebook comme ils l'avaient prétendu pour le 5 novembre 2011 ?

Sont-ils des agitateurs à la solde des services secrets de renseignements de la CIA et du Mossad  ?

C'est facile de se cacher derrière des masques sans savoir à qui nous avons affaire contrairement aux Indignés qui se montrent et qui ne se cachent pas derrière des masques !
 
S'ils oeuvraient vraiment dans l'intérêt des peuples ils se seraient attaqués à Google le géant du web et à Facebook, et au Réseau Echelon, entre autres, au lieu d'inventer que la Syrie voulait récupérer les données personnelles mises en ligne sur Facebook !


Le réseau Echelon - Le pouvoir secret NSA

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/08/05/...

Le Projet Echelon : Nous sommes tous sur écoute
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2008/09/23/...

Vie privée : Facebook signe un accord avec les autorités américaines

LEMONDE.FR avec AFP et AP | 29.11.11 | 19h12   •  Mis à jour le 29.11.11 | 19h54

 
La page d'accueil de Facebook.









La page d'accueil de Facebook.AFP/JUSTIN SULLIVAN

C'est chose faite : la Federal Trade Commission (FTC), le puissant régulateur américain du commerce, a donné son feu vert à un accord à l'amiable avec Facebook sur ses violations présumées de la vie privée. En décembre 2009, plusieurs associations de défense de protection de la vie privée, comme l'Electronic Privacy Information Center (EPIC), avaient saisi les autorités américaines ; le premier réseau social mondial avait à l'époque rendues publiques par défaut de nombreuses informations personnelles sur les profils Facebook, comme le lieu de résidence de l'utilisateur.

"Je pense que dans l'ensemble, nous avons fait du bon travail sur la manière dont nous donnons (aux utilisateurs de Facebook) le contrôle sur ce qu'ils publient", a commenté Mark Zuckerberg, le PDG de l'entreprise, sur son blog. "Mais je suis le premier à reconnaître que nous avons aussi commis des erreurs", écrit-il, rappelant que son entreprise a mis en place de nombreux outils, ces derniers mois, pour "donner aux utilisateurs encore plus de contrôle". "Le respect de la vie privée est profondément inscrit dans tous nos développements (...). Et avant même la signature de cet accord avec la FTC, nous avions effectué des corrections, de manière proactive, pour tenir compte des inquiétudes qu'elle avait soulevées".

L'accord, qui ne constitue pas une condamnation ni une reconnaissance de manquements à la loi, prévoit plusieurs mesures relativement lourdes.

Un consentement explicite des utilisateurs. Selon les termes de l'accord, le "consentement explicite et affirmatif" des utilisateurs devra être recueilli avant toute modification qui contredirait les préférences générales de vie privée définies par l'utilisateur. Par exemple, Facebook ne pourra plus rendre un élément de profil accessible à tous si l'utilisateur a spécifié qu'il voulait que son profil reste privé, à moins que l'utilisateur ne l'autorise explicitement.

Des audits indépendants pendant vingt ans. Facebook s'est engagé à se soumettre à des audits indépendants de ses pratiques en matière de protection de la vie privée tous les deux ans, pendant une période de vingt ans.

Des règles plus claires. Le réseau social devra développer des règles de protection de la vie privée de ses utilisateurs, pour ses services existants comme pour les nouveaux. Il s'interdira également de présenter "de manière trompeuse" ses pratiques en matière de vie privée.

Google et la FTC avaient conclu un accord à l'amiable similaire en mars dernier, après une enquête visant le service "Buzz" du moteur de recherche. Ce service, qui rendait un très grand nombre d'informations publiques par défaut, avait fait l'objet de très vives critiques, avant que Google ne procède en urgence à des modifications de son outil. Le géant du Web avait dû accepter que des audits de ses pratiques en matière de vie privée soient effectués tous les deux ans pendant vingt ans.

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/11/29/don...