Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2014

Dossier Ukraine/Crimée : Les médias censurent Poutine. La trouille ? - Armand Lafevre

Quand Poutine a purement et simplement ridiculisé et renvoyé d’un revers de main l’Occident et que les merdias aux ordres du lobby sioniste nous le cache !

 

Les médias censurent Poutine. La trouille ? - Armand Lafevre

21 mars 2014

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

iTélé, BFM TV ou France 24 étaient bien préparés avec chacun un traducteur « live » du discours...

 
 
Ce sont des tweets commentant le discours de Vladimir Poutine en direct qui me donnèrent envie de le regarder, certes un peu sur le tard. J’allume la télévision en pensant qu’il allait falloir faire du zapping afin de trouver la retransmission en direct. A vrai dire, je n’ai pas eu à chercher très loin : iTélé, BFM TV ou France 24 étaient bien préparés avec chacun un traducteur live du discours. Je n’ai pu assister qu’au dernier ¼ d’heure du discours qui me fit hérisser les poils tant son contenu était anti-occidental tout en étant empreint de non-violence. Les spectateurs, représentants du milieu politique (la douma + représentants des provinces Russes) et religieux (Orthodoxes, Juifs, Musulmans) ont tous fait une standing ovation à la fin du discours.

Cherchant à revoir le début du discours, je laissais passer quelques heures en pensant qu’un internaute allait bien mettre à disposition ce discours sur YouTube ou Dailymotion. A mon grand étonnement, rien jusqu'à la fin de la journée. Sur les sites replay des grands medias (qui l’ont retransmis en direct) rien non plus, si ce n’est une vidéo résumé d’1 à 2 min. max.
 
Captures-3jp1cf0-62eda.jpg
 
 

Le soir, seule l’image (ou presque) de Vladimir Poutine signant le traité rattachant la Crimée à la Russie est diffusée.

Le soir même, je scrute les mass medias (France 2, CANAL+ et M6) et je suis stupéfait de voir que l’on diffuse seulement l’image de Vladimir Poutine signant le traité rattachant la Crimée à la Russie plus une allusion au fait qu’il ne s’attaquera pas au reste de l’Ukraine. Evidemment, je ne m’attendais pas à ce qu’il passe l’intégralité du discours à 20h mais ils sont allés très vite, trop vite à mon goût sachant que la veille (17 mars) David Pujadas était en Crimée pour une édition Spéciale pendant le JT de 20h, et là plus rien. Stop on remballe, circulez y a plus rien à voir.

Poutine a purement et simplement ridiculisé et renvoyé d’un revers de main l’Occident.

Le lendemain matin, je continue mes recherches, et enfin un internaute avait pu mettre l’intégralité du discours sur YouTube. Je lance la page et, étant donné la longueur (49 min), je laisse l’onglet de côté et n’y pense plus jusqu’au déjeuner ou je décide de la regarder sur mon téléphone. Etrange, plus rien du tout. Je file sur mon PC de bureau, la vidéo est toujours là, mais je lance l’url sur un autre onglet et là : « l’utilisateur a supprimé cette vidéo ».
 
 

Cette vidéo n’aura eu pour durée de vie sur YouTube que quelques heures qu’il ne fallait pas rater. En revenant sur le premier onglet, je vois que la barre de chargement s’est arrêtée au 1/3. Tant pis, j’appuie sur le bouton, je verrai ce ce que je verrai. Mais grâce au cache de l’ordinateur, j’ai pu voir l’intégralité du discours. Et c’est là que j’ai compris que Vladimir Poutine avait purement et simplement ridiculisé et renvoyé d’un revers de main l’Occident et ses pratiques « grossières » pendant les événements de Maidan tout en les renvoyant au droit international . Il m’apparut donc évident que la presse occidentale n’allait pas s’étaler dessus (même s’ils s’étaient tous empressés de diffuser le direct). C’est juste que, pour la France en tout cas, ce discours, à l’heure où j’écris cet article, n’est pas/plus disponible. Pourquoi ? Nos chers dirigeants éprouveraient-ils un quelconque sentiment honte à l’approche d’échéances électorales faisant office de test d’opinion ? 

Il apparait donc clairement que quand un Capitaine a de grosses faiblesses, les rendre publiques au reste de l’équipage risquerait de susciter une mutinerie. Hier ce Capitaine, c’était l’U(E)SA. 

Discours entier disponible ici (Capturer sur BFM TV) :

 
 
 

21/03/2014

Quand la lutte contre l’antisémitisme provoque un gros clash sur I Télé

 

INFO PANAMZA. Mardi soir, sur la chaîne I Télé, un débat inédit et tumultueux sur l'antisémitisme s'est déroulé. La preuve en images.

                                                                                                            Le 19.03.2014 à 17h12

Un "moment de télévision" peut surgir quand le ronron médiatique des chaînes tout-info est soudainement assailli par une parole inattendue.

itélé180314

Le 18 mars, dans l'émission intitulée On ne va pas se mentir, l'animatrice Léa Salamé, pourtant entourée de gens de bonne compagnie, n'a pas vu le coup venir. Interrogeant la romancière Émilie Frêche à propos de sa participation au rassemblement parisien contre l'antisémitisme, prévu ce mercredi soir au Trocadéro, la journaliste s'est tournée vers une autre invitée, Sophie de Menthon (membre du Conseil économique, social et environnemental), afin de solliciter son avis sur la pertinence d'un tel évènement. 

Panamza vous propose de découvrir sa réponse atypique et le clash qui s'en est suivi (à partir de la 2ème minute de la vidéo ci-dessous).

 

Rappel: originaire d'Algérie, Emilie Frêche, autrice d'une longue tribune dans Le Monde contre le tandem Nicolas Anelka-Dieudonné et scénariste du prochain film d'Alexandre Arcady sur l'affaire Fofana-Halimi, est également cette personnalité qui a fait un esclandre sur le plateau de Frédéric Taddeï à la suite de l'interview de Marc-Edouard Nabe. Quant à l'homme présent à ses côtés, également présent au rassemblement au Trocadéro (comme le seront d'ailleurs Manuel Valls ainsi que les membres de la Ligue de défense juive), il s'agit de Jérome Guedj, député socialiste et créateur du Prix Ilan Halimi.

 

Deux ans après la tuerie du collège-lycée juif de Toulouse, ce rassemblement contre l'antisémitisme accompagne le dévoilement -hier, à la Knesset- d'un plan spécial du gouvernement Netanyahou pour favoriser l'émigration des juifs de France en Israël. Oded Forer, directeur général du ministère de l'Intégration, a ainsi fait savoir que "la mauvaise situation économique en France, la montée de l'antisémitisme" et le fait qu'Israël soit "un pays attractif" constituaient "une opportunité qu'on ne peut pas rater".

 

Même discours, presque mot pour mot, du côté d'Arié Bensemhoun, respoonsable de la communauté juive de Toulouse, ex-candidat pour la présidence du CRIF et directeur exécutif d'Elnet France. Souvenez-vous: il s'agit de ce lobby israélo-américain, évoqué en détail par Panamza, qui avait financé la campagne de François Hollande pour les primaires socialistes de 2011. Interrogé hier sur i24news (la chaîne israélienne détenue par Patrick Drahi, futur acquéreur de SFR), l'homme qui fut en charge de la co-gestion de crise à la suite des événements survenus dans le collège-lycée toulousain (et qui avait fortuitement rencontré Claude Guéant la veille) a ouvertement encouragé "l'aliya" des "jeunes juifs" de France en direction d'Israël.

 

Un appel dans la droite ligne d'Ariel Sharon et Benyamin Netanyahou qui en firent autant, l'un et l'autre, et qui résonne avec le propos étrange de Vincent Peillon lorsqu'il fut récemment de passage en Israël: interrogé sur l'afflux de Français juifs dans le pays, le ministre de l'Éducation nationale avait alors exprimé une réponse étonnamment laconique: « La communauté française est appelée à s'élargir ».

HICHAM HAMZA

http://www.panamza.com/190314-antisemitisme-clash

 

Discours de Manuel Valls à Paris, esplanade du Trocadéro, le 19 mars 2014, à l'occasion du rassemble ment organisé par le CRIF et intitulé « La haine des juifs ça suffit ! »,

N’y a-t’il pas un psychiatre dans la salle ?

Pas étonnant qu’ils bénéficient tous de l’immunité, car tous des incapables majeurs et mentaux !

L’asile psychiatrique serait leur place !

Mensonges, manipulations et intimidations

Manuel Valls : Alain Soral est "un néo-nazi"

http://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L250xH228/arton24186-24e1e.jpg

Discours de Manuel Valls à Paris, esplanade du Trocadéro, le 19 mars 2014, à l’occasion du rassemblement organisé par le CRIF et intitulé « La haine des juifs ça suffit ! », au cours duquel le ministre de l’Intérieur qualifie Alain Soral de « néo-nazi » (à 5’31) :

Valls au rassemblement du crif il est énorme!

https://www.youtube.com/watch?v=XvAsc5hie1s

 

Manuel Valls contre l'antisémitisme

 https://www.youtube.com/watch?v=57RlD9MjqH0

 

Voir aussi, sur E&R :
- Communautarisme victimaire
- Qui est Roger Cukierman ?
- Manuel Valls, ministre de l’Antisémitisme
- Travaux d’été : Manuel Valls veut la peau de Soral et Dieudonné !
- Manuel Valls affirme son "engagement absolu pour Israël"

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Mensonges-manipulat...

 

Mayer Habib demande à ce que les français arrêtent de diaboliser et de stigmatiser Israël !

C’est ce que tous ces psychopathes criminels souhaitent que nous fassions : la fermer sur les actes criminels commis par l’état sioniste et les leurs !

C’est la nouvelle religion que l’on nous ordonne d’adopter, en encensant Israël pour tous les bienfaits que cet état nous prodigue à longueur d’année !

Donc, passez le mot : la liberté de penser et d’expression sont remplacées dans la Constitution maçonnique et la Charte des Droits de l’Homme, par la prière et la prosternation devant l’État Sioniste d’Israël !

Par contre lorsqu’un journaliste se fait agresser et se fait voler son matériel par 20 membres de la LDJ, la Police ne doit pas faire son travail au risque de provoquer une émeute ! Qui commande en France ? On vous le demande ? C’est quoi la République maçonnique à laquelle tout ce beau monde déclare être attaché ?

Jonathan Moadab agressé par la Ligue de Défense Juive
à la manifestation contre l'antisémitisme

https://www.youtube.com/watch?v=3Jkkb4uXe-U

 

 

 

12/03/2014

BHL et le CRIF rencontrent les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine

Et qui soutient les néonazis qui ont participé au coup d'état en Ukraine ? Devinez ?

Il vous faut encore un dessin ?

Et le fautif dans toute l'histoire, c'est Poutine, le terroriste bien sûr !

 

BHL et le CRIF rencontrent les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine

 

La presse révisée

 

BHL et le CRIF rencontrent les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine

Le président du CRIF, Roger Cukierman, a participé à une réunion, vendredi 7 mars 2014, chez Bernard-Henri Levy, où étaient présentes plusieurs personnalités des médias, de la politique et du monde intellectuel, et au cours de laquelle les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine, Vitali Klitschko et Petro Porochenko, qui venaient de rencontrer François Hollande, ont fait un vibrant appel à l’aide de l’Occident, contre la volonté de la Russie de porter atteinte à l’intégrité de l’Ukraine.

Lire la suite sur Crif.org

http://croah.fr/revue-de-presse/bhl-et-le-crif-rencontrent-les-deux-principaux-candidats-a-la-presidence-de-lukraine/