Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2011

Aucune fête chrétienne sur l'agenda de l'Europe, l'Unique religion mondiale à l'horizon ?

On oublie les fêtes chrétiennes sur l'agenda Europa pour l'année 2010/2011 pour avoir le prétexte de supprimer toutes les fêtes pour les années 2011/2012.

La bourde préparatoire de l'EU pour préparer l'Unique Religion Mondiale qui est la base même du Nouvel Ordre Mondial.

Bien joué !


Agenda polémique: la bourde de la commission européenne

12.01.11 - 15:34

La commission européenne publie depuis sept ans un agenda à destination des élèves du secondaire des 27 pays de l'Union. Cette année, on y retrouve les fêtes religieuses musulmanes ou juives, mais aucune fête chrétienne n'y figure.

La commission est très embarrassée et les chrétiens ne sont pas contents.

Quand on feuillette le nouvel agenda scolaire de la commission européenne, on apprend que le ramadan commence le 11 août, on y trouve le nouvel an juif, le nouvel an chinois, et même la fête des lumières chez les hindous. Par contre, on ne trouve rien le 25 décembre, si ce n'est l'histoire du premier sapin de Noël public. Johanna Touzel est la porte-parole de la commission des épiscopats de la communauté européenne.  Elle constate également que l'agenda ne mentionne nullement la Toussaint, "par contre on mentionne halloween" précise-t-elle. "Et ni le1er novembre, ni Pâques, qui est la fête la plus importante de tous les chrétiens, ne sont mentionnés. Le 25 avril, on retrouve juste une petite devinette et une légende sur Zeus".

Pour les Chrétiens c'est clair : aucune de leurs fêtes n'est mentionnée par l'Europe dans cet agenda, destiné aux écoles secondaires de l'Union.  "C'est étonnant qu'on ait omis ces fêtes chrétiennes car 90% des européens sont au moins de culture chrétienne", ajoute Johanna Touzel.

De nombreux chrétiens qui se disent blessés se sont plaints et certains parlementaires européens ont écrit au président de la commission. Son porte-parole, Frédéric Vincent se montre lui, plutôt embarrassé. "On assume la bourde et on reconnait qu'on aurait dû faire plus attention. On s'est excusé et ce sera corrigé".

3 200 000 exemplaires sont déjà utilisés dans plus de 21 000 écoles. L'agenda a pourtant été validé en haut lieu, préfacé par les commissaires, et même par José Manuel Barroso, le président de la Commission. Comme personne n'a rien vu pour cette année, c'est trop tard pour la dernière édition.  Mais pour la prochaine édition 2011-2012, cela ne se reproduira pas car l'Europe envisage carrément de supprimer toute référence aux fêtes religieuses.

I.L. avec Justine Katz

 

Crédit photo : RTBF
 

  

Aucune fête chrétienne sur l'agenda de l'Europe

Suppression des fêtes chrétiennes dans les agendas européens

 

21/12/2010

Le vrai pouvoir du Vatican

Cette émission est passée sur Arte en novembre 2010.

 

Le Vrai Pouvoir du Vatican, de Jean-Michel Meurice

 
Depuis la création de l'Etat du Vatican, en 1929, sept papes et leurs neuf secrétaires d'Etat seulement ont assuré la continuité de la diplomatie papale. Ils ont été confrontés tour à tour au fascisme, au nazisme, à deux guerres mondiales, au totalitarisme soviétique, à la guerre civile espagnole, à l'extermination des juifs, aux purges staliniennes, à la guerre froide, aux dictatures sud-américaines, à la menace atomique. Dans le même temps l'Eglise, en particulier sous l'égide de Jean-Paul II, a pris une dimension sociopolitique universelle. Ce film en deux parties raconte l'histoire secrète de la diplomatie vaticane au cours du siècle dernier, notamment à partir d'archives très récemment ouvertes. Grâce aussi aux recherches d'historiens et aux témoignages approfondis de membres de la curie romaine, il révèle nombre d'aspects ignorés et restitue la complexité des faits.
.
.
CRITIQUE TÉLÉRAMA

Tout ce que vous voulez savoir sur le Vatican ? Pas tout à fait, car les archives secrètes restent résolument muettes. Ce documentaire s'ouvre sur des images de 1893 : Léon XIII salue parce qu'on lui a bien expliqué qu'il s'agissait d'une caméra. Mais il est immobile. Un peu comme la diplomatie du Vatican qui, d'accords en concordats, négocie d'abord son influence, pèse le pour et le contre, se concilie avec des Etats, fussent-ils fascistes ou autoritaires. De passionnantes interventions d'ecclésiastiques et d'historiens reviennent ainsi sur les périodes brûlantes de l'Histoire : les accords ou désaccords avec Mussolini, avec Hitler, avec Franco, Khrouchtchev ou Gorbatchev. Les nonces et les conseillers avertissent, et le pape décide, tempère ou attend.

« Aspettare », maître-mot face à des régimes auxquels le Vatican n'accorde aucune confiance. Est-il vrai que Pie XII tentait, de son balcon, d'exorciser Hitler, qu'il considérait comme possédé par le Diable ? Un constat du réalisateur résume tout : « Il faut faire avec les gouvernements que les accidents de l'Histoire vous donnent. » L'historien Guy Hermet explique ainsi très clairement la position du Vatican pendant la guerre d'Espagne. Mais les guest-stars sont bien sûr Jean XXIII et Jean-Paul II, deux papes qui voyagent, même s'il faut parfois rendre visite à Pinochet. Beau documentaire dont la vertu principale est de montrer la complexité de la curie romaine, donc la complexité qui doit présider aux jugements que l'on porte sur elle.

Gilles Heuré

Télérama, Samedi 30 octobre 2010

 
9/10/2010 14:00


Un siècle dans les coulisses de la diplomatie vaticane

En se fondant sur des témoignages de première main, le documentaire d'Arte se  propose de comprendre de l'intérieur les mécanismes de la politique étrangère du Vatican

  

Un garde suisse au Vatican (photo de Meo/Ciric).

Les « armées » virtuelles du pape et de sa diplomatie ont toujours été un objet de fascination, voire de fantasme. On leur attribue une puissance d'autant plus importante qu'elle serait secrète, on lui prête des réseaux tapis dans l'ombre de chaque clocher d'église.

 

Malgré son titre quelque peu racoleur (Le Vrai Puvoir du Vatican), le premier mérite de ce documentaire en deux parties (diffusé mercredi 3 novembre à 20 h 40 sur Arte) est de rompre avec cet imaginaire.

Jean-Michel Meurice a très honnêtement pris son bâton de pèlerin, ou plutôt sa caméra, pour aller à la source : consultation des archives romaines, des historiens, et surtout, pour les périodes les plus récentes, de tous ceux qui ont joué un rôle diplomatique au Saint-Siège ces cinquante dernières années. Ce qui lui permet de mettre en lumière de l'ntérieur les motivations des responsables d'Église. Jamais l'auteur ne juge. Il se contente de rapporter.

 

La cicatrice du « Kulturkampf »

L'origine, c'est 1870 : avec la perte des derniers territoires pontificaux, personne n'aurait alors parié sur l'avenir d'une papauté dépassée par l'Europe des nations en train de naître. Mais de ce qui aurait pu signer sa fin, le pape va faire une force, l'État symbolique devenant l'arme d'une conscience morale universelle. Cela grâce aux accords du Latran, dont le film retrace la lente négociation, soulignant le pragmatisme des hommes du Vatican face à Mussolini.

Les premiers temps de cette nouvelle diplomatie ne sont pas de tout repos : montée du fascisme et du nazisme, guerre d'Espagne, et danger du communisme. Dans ce contexte, Jean-Michel Meurice veut comprendre : la principale motivation du pape est alors de protéger les catholiques et préserver les Églises locales.

Des films d'archives nous montrent le jeune Pacelli, futur Pie XII, nonce à Munich, et durablement marqué par le désordre dans lequel l'Allemagne vit la défaite de 1918. Très clair encore, l'arrière-fond qui va expliquer l'attitude de la hiérarchie catholique allemande durant le nazisme, avec la cicatrice du « Kulturkampf ».

On attendait évidemment le passage sur le « silence » de Pie XII face à l'extermination du peuple juif. Le sujet est traité, même si on peut regretter la part trop belle faite, dans les témoignages, au jésuite allemand Peter Gumpel, postulateur de la cause de béatification de Pie XII et donc partie prenante.

Manque une évaluation plus objective de l'action du pape

Le passage évoquant le pape de l'époque exorcisant Hitler, du balcon de la place Saint-Pierre, aurait mérité un minimum de recul, tant ce geste semble décalé face à l'ampleur du drame. Même souci d'explication pour l'Espagne de la guerre civile et du franquisme : l'intransigeance de l'Église locale, le massacre des prêtres, religieux et religieuses, voilà qui éclaire les tensions encore perceptibles de la société espagnole d'aujourd'hui.

Après-guerre, la vision diplomatique s'élargit à l'Europe de l'Est et au monde. La « plume » est alors tenue par les témoins eux-mêmes. C'est passionnant, lorsque le cardinal Achille Silvestrini, qui était représentant du Saint-Siège à la signature des accords d'Helsinki, explique comment fut votée la fameuse « troisième corbeille », celle concernant les droits de l'homme, sans que l'on se rende compte alors de sa portée pour les opposants au communisme.

D'ailleurs, jamais les contacts entre les deux Églises, de part et d'autre du rideau de fer, ne furent réellement interrompus. Le cardinal Jean-Louis Tauran, à l'époque « ministre » des affaires étrangères de Jean-Paul II, est aussi un bon témoin de la « geste wojtylienne ». On connaissait la part prise par le pape polonais dans la chute du Mur.

Manque cependant une évaluation plus objective de l'action du pape, qui aurait mieux pris la mesure d'autres aspects de cette diplomatie, par exemple en Irak ou en Amérique latine. Le final, les funérailles de Jean-Paul II en 2005, offre de fait un miroir saisissant de l'écho international alors atteint par la papauté, ne serait-ce que par la foule impressionnante des grands de ce monde, venue se recueillir place Saint-Pierre. Mais elle donne lieu à une conclusion quelque peu grandiloquente, qui nuit à la qualité globale de cet excellent documentaire.

 

Isabelle de Gaulmyn

20/12/2010

Wikileaks / Anonymous - 100 millions de $ détournés le 11/9 + l'influence croissante du crime organisé isra élien

Voilà ce que l'on apprend par Wikileaks !


Wikileaks / Anonymous - 100 millions de $ détournés le 11/9

 http://www.dailymotion.com/video/xg3cea



Dans les heures précédant les attentats du 11/9 et même après que les avions aient percuté les tours du WTC, les ordinateurs installés dans les tours ont enregistré un flux de transactions anormalement élevé en taille et en volume. Plus de 100 millions de $ selon l'évaluation de l'expert Richard Wagner, de Convar.

Commencées dans la nuit du 10 au 11 septembre 2001, ces opérations se sont intensifiées le matin du 11 et se sont poursuivies alors même que les tours en flammes étaient sur le point de s'effondrer.

ANONYMOUS - OPERATION LEAKSPIN - Un Appel à l'Action
http://www.dailymotion.com/video/xg3ann


 L'Opération Payback change de nature et devient l'Opération Leakspin, "jeu de mot", qui appelle aux membres d'Anonymous de publier ces informations embarrassantes partout où ils le peuvent.

Comment réagiront les Sarkozy, Obama, Bush, Merkel, Cameron, Brown, Karzaï, Hu Jintao, Shimon Peres, Netanyahou, Medvedev, Poutine, Erdoğan, Benoît XVI, Chavez, Abbas, l'ONU, le Vatican, le FMI et bien d'autres encore, à la diffusion de ces révélations ?

Wikileaks révèle l'influence croissante du crime organisé israélien (Antiwar.com)
http://www.legrandsoir.info/Wikileaks-revele-l-influence-...

Un peu plus sur la genèse de Wikikeaks, qui sont-ils, qui sont leurs amis: vidéos en anglais
http://media.ccc.de/browse/congress/2008/25c3-2916-en-wikileaks.html

  

16/12/2010

Wikileaks et les symboles sur les dossiers qu'il entendait dévoiler. Tous un point commun ?

Nous revenons sur le site de Wikileaks pour tenter d'interpréter les symboles de l'image mise en ligne sur leur site pour voir quelles indications importantes nous pouvons y trouver.


Interprétation de l'image de Wikileaks, sur les dossiers qu'il entendait révéler et les symboles contenus dans l'image mise en ligne sur son site.


A notre avis, ce n'est pas pour rien que Julian Assange a été emprisonné car il avait annoncé que ses révélations transformeraient le monde.
  
Tout semble tourner autour  des Illuminati-Reptiliens, du Bildenberg Group-Reptiliens, des Religions, des Sectes, des ET et des OVNIS, des Guerres, des Banques, du Nouvel Ordre Mondial et de l'Ascension.
  
Le Bildenberg Group et ses secrets
  


Quand on sait que les membre du Bildenberg Group (Reptiliens) appartiennent au MJ12 - Le Gouvernement Secret US et qu'ils détiennent le complexe militaro-industriel, les banques mondiales, les laboratoires pharmaceutiques, les multinationales,
les clés de la recherche spatiale, les secrets sur l'alchimie et sur l'antigravité.

Que les religions ont été créés par les Illuminati-Reptiliens, (à partir de la Civilisation Sumérienne dont notre civilisation est le prolongement), pour diviser les peuples et orchestrer les guerres de religions afin de permettre aux Reptiliens après des millénaires de génocides humains savamment organisés, de s'accaparer la Terre et ses richesses. Que les services secrets leur appartiennent, que la CIA a été créée pour ridiculiser le phénomène Ovni et ET, et pour éliminer les témoins de ces phénomènes, on commence mieux à comprendre.
  
Petit rappel
Les organisations mondiales et les clubs privés des Illuminati-Reptiliens
Illuminati et leurs organisations mondiales.JPG
 
Les symboles que nous livre Assange et contenus dans l'image ci-dessous
  
WikiLeaks_wall_plusclair - Attatuk.jpg
 
 Les symboles que l'on voit sur la photo
I - La photo de Richard Nixon - 37ème Président des USA
WikiLeaks_ Richard NIXON.jpg

  
Nixon est élu vice-président de Dwight Eisenhower en 1952. Il n'a alors que 39 ans. Il est réélu à la vice-présidence en 1956.
En janvier 1969, Richard Nixon devient le 37e président des États-Unis.
 
Il n'est pas anodin que Nixon ait été élu vice-président de Dwight Eisenhower
 
Dwight Eisenhower : A été le général en chef du SHAEF, le commandement allié en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale qui a organisé les débarquements. Il met fin à 20 ans de présidence démocrate et au maccarthisme, supervise le cessez-le-feu en Corée, lance la course à l'espace, crée la NASA, développe le système des autoroutes inter États, étend l'assurance-maladie et fait du développement de l'armement nucléaire une priorité dans le cadre de la guerre froide. Son mandat est marqué notamment par l'arrêt de la Cour Suprême déclarant la ségrégation scolaire illégale dans le sud des États-Unis (arrêt Brown v. Board of Education) qui l'amène notamment à envoyer en Arkansas 1 000 hommes de la 101e division aéroportée et faire passer la garde nationale de l'Arkansas sous contrôle fédéral pour permettre à neuf élèves noirs d'entrer en sécurité et poursuivre leur scolarité dans le lycée central de Little Rock.
Source : Listes des présidents des Etats-Unis : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pr%C3%A9sidents_de...
  
Commentaires : Dwight Eisenhower est surtout allé en Allemagne pour récupérer les scientifiques d'Hitler et leurs technologies militaires sur la base desquelles ils avaient construit les premières fusées et les premiers Ovnis qui existaient déjà durant le règne d'Hitler. Cette technologie a été utilisée par les USA pour devenir la première nation mondiale meutrière et imposer leur domination et leur impérialisme sur le monde.
 
 
Les Ovnis d'Hitler
 
Les Ovnis d'Hitler - Fichier à télécharger : ICI

Hitler et les Ovnis : Mission sur Mars en 1945
  
The nazi saucer that landed on mars in 1945
 
Que nous disait Phil Schneider sur Eisenhower, le Nouvel Ordre Mondial, les Grands Gris Reptiliens et sur les bases secrètes de Dulce au Nouveau Mexique ?

Extrait de son témoignage : En 1954, sous la férule de l'administration Eisenhower, le gouvernement fédéral décida de contourner la Constitution américaine et de signer un traité avec des entités extraterrestres. Ce traité fut baptisé le " traité Greada de 1954 " dont les accords prévoient que les extraterrestres signataires avaient le droit d'enlever quelques têtes de bétail ou de tester leurs techniques d'implant sur quelques êtres humains, étant entendu qu'ils avaient l'obligation de rendre des comptes sur les expériences menées contre les personnes impliquées dans l'affaire.

Petit à petit, les extraterrestres ne respectèrent plus les termes du traité jusqu'au moment où ils décidèrent tout simplement de faire ce que bon leur semblait. Telle était d'ailleurs la situation en 1979. Et c'est à cette époque que survint presque accidentellement la fusillade de Dulce. J'étais occupé à construire des installations annexes à la base militaire de grande profondeur de Dulce qui se révèle sans doute être la base la plus profonde. Elle s'étale sur plus de 7 niveaux, atteignant une profondeur de 2,5 miles (plus de 4km).

Source : Grippe A/ Virus H1N1-H5N1 - Le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens et les ET (Grands gris)
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/08/13/grippe...

Que pensait NIXON des ET ? Voir les avis de tous les présidents des USA :
LES PRESIDENTS AMERICAINS SAVENT TOUT!
http://www.ovni.ch/conspira/preside.htm

C'est donc dans ce contexte que JFK est élu président des USA après NIXON qui ne l'oublions pas, a fait lui aussi  l'objet, d'une tentative d'assassinat.
 
 
II - Le dossier de JFK
On peut remarquer que le coffre semble fermé par des boucles qui ressemblent à des chouettes.
Le symbole du Bohemians Club ? Le Club privé des Illuminati-reptiliens !
 
 
Logo du Bohemians Club
 
Le dossier de JFK - Fermé par les boucles qui ressemblent à des chouettes
 
 
Mais il semble exister un autre document portant sur JFK qui se trouve dans le coffre et qui est appuyé sur la paroi de droite.

Le dossier est noir et comporte une étiquette blanche.
  


Que voulait dénoncer JFK ?
Le MJ12 ou le gouvernenent secret US
  
Le Président qui disait la vérité
 
Limiter les pouvoirs de la FED
 
Et révéler l'existence des ET et des OVNIS

JFK & les Ovnis
III - La Nasa et la mission Apollo XI
Sur l'image ci-dessous, on peut voir un caisson de la NASA sur lequel sur trouvent 2 logos de la mission Apollo XI
 
 
Le logo de la mission Apollo XI
  
 
 
IV - Les banques, les guerres et les religions 



On peut voir sur l'image ci-dessous qu'elle est très évocatrice des guerres, des banques, des enregistrements secrets.

Un détail intéressant tout de même. S
ur le coffre semble se trouver un manuscrit religieux, ouvert, qui ressemble à la Torah.
  

 
La Torah
 
 
 
IV : Les religions et les sectes
Sur l'image ci-dessous, il ne fait aucun doute que des secrets devraient être révélés sur les religions, les sectes secrètes et la scientologie.
 

 
V - L'idéologie de libération de l'empire, la guerre pour l'opium et pour la conquête spatiale

Décomposons à présent l'image ci-dessous qui représente le Bildenberg Group mais aussi d'autres symboles intéressants.
 
 WikiLeaks_wall_Les religions et les sectes secrètes.jpg

 
1 - La photo de Mustapha KERMAL - ATATURK qui représente un symbole de libération de l'Empire.

Devant sa photo semble être déposé un traité.
 
 

Voir le documentaire sur
Atatürk sur Arte-Doc2
http://www.dailymotion.com/video/x60dn


Atatürk monument australien à sa gloire!
Mustapha Kemal inspire-t-il Julian Assange?
http://www.skp.com.au/memorials2/pages/00012.htm

2 - Le Narguilé qui peut représenter la guerre pour l'Opium.


3 - Un objet enfermé dans une caisse ouverte et dont l'objectif pointe vers l'espace, avec un coffre scellé qui se trouve à sa droite qui symbolise le secret.

La guerre pour l'espace et le secret entretenu sur les ET et les OVNIS ?

 

VI - L'arche d'alliance ou l'ascension


Et pour couronner le tout, on trouve la photo de l'arche d'alliance qui symbolise la quête du Graal ou le secret de l'alchimie.

Ce qui représente aussi l'ascension du Christ qui a fait son ascension en faisant fusionner son corps physique (le plomb) avec son corps Christique ou Divin (l'or étant la couleur du corps Divin).

L'arche d'alliance peut également nous révéler certains secrets sur l'émergence et le rôle des grandes religions dans "l'interprétation" de certains faits et leurs profondes incidences dans le contrôle des masses et l'histoire (officielle) de l'humanité...

 

Les secrets perdus de l'Arche d'alliance : Le mystère de l'Arche d'alliance et les fantastiques pouvoirs de l'or... L'énigme de l'alchimie résolu
http://www.amazon.fr/secrets-perdus-lArche-dalliance-fant...

Les extraterrestres sont censés maîtriser les secrets de l'Alchimie et de l'antigravité.


L'Alchimie, Science Extraterrestre ???

http://newastronomy.chez-alice.fr/emeraude.html
 

Pas étonnant que les révélations de Julian Assange devaient cibler les écrits religieux et les religions.

Finalement ce que veut dire Assange , c'est que tout cela a un point commun avec les religions et les ET, et que quand le secret sur les ET et les Ovnis sera levé, le monde ne sera plus comme avant.


Le monde que nous connaissons aujourd'hui s'écroulera complètement ainsi que toutes les religions
.

Que ceux qui ont des yeux pour voir : VOIENT ! 
   
Il serait temps que tous ces secrets soient levés et qu'ils cessent de nous prendre pour des imbéciles !

 

 

 

11/12/2010

WikiLeaks : des documents secrets sur le Vatican et sur les territoires instables (colonisés ?) de la Corée du Nord et d'Israël seront bientôt rendus publics.

Et Julian Assange a été emprisonné quand ? Un hasard de plus ?

Quelle jolie synchronisation n'est-ce pas ?
Après cela on viendra nous parler de la séparation de l'église et de l'Etat !



Le Vatican ne s'occupe pas des affaires politiques soi-disant alors qu'il est un instrument politique pour orchestrer et instrumentaliser la division entre les peuples et les guerres de religions !

Un journaliste travaillant en étroite colloboration avec WikiLeaks a déclaré que des documents secrets sur le Vatican et sur les territoires instables (colonisés ?) de la Corée du Nord et d'Israel seront bientôt rendus publics.

A journalist working closely with WikiLeaks says that secret documents about the Vatican and the volatile territories of North Korea and Israel are to be made public soon.
 

Les vidéos d'actualités sur Wikileaks

http://www.2424actu.fr/search?keywords=WikiLeaks

Wikileaks reveals how U.S. reacted to Pope Benedict XVI's election at the Vatican

http://gloria.tv/?media=113647


Apparently, not even the sophisticated U.S. intellegence services were able to penetrate the walls of the Sistine Chapel. According to sensitive U.S. documents fed to the Wikileaks website and deemed illegal by the State Department, Joseph Ratzinger's papal election came as a total surprise.

The report was among a cache of a quarter-million confidential American cables over the past three years.

The not-so-top-secret documents show that the United States was expecting the first South American to rise to the throne of St. Peter's.

Italian right-wing newspaper il Giornale said on its website that American diplomats were thrown off by news reports.

Some top US Vatican correspondents said Ratzinger was an obvious candidate but wouldn't pass the first round of votes in the 2005 Conclave.

Other hotly-contested specifics of the Wikileaks dossier were released to top international news organizations.

The documents allege, among other things, that Saudi Arabia was pushing the United States to thwart a possible attack by Iran and that the U.S. believes North Korea provided Iran with nuclear missles that could be pointed at Western European capitals, like the Vatican's host city of Rome.

 

WikiLeaks dévoile le choc des américains face à la nomination du pape