Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2008

Illuminati : La puce redfield dans les vaccins !

 L'ordre et le chaos - La puce redfield dans les vaccins !


Armes silencieuses pour guerres tranquilles (Vidéo)


Santé : Vaccination contre l'hépatite B, des risques de sclérose en plaques

Vaccination contre l'hépatite B : des risques chez l'enfant ?
 
L'un des vaccins employés contre l'hépatite B, Engerix B produit par Glaxosmithkline, augmenterait chez les enfants le risque de développer une sclérose en plaques.
L'information est publiée par Le Monde qui s'est procuré les résultats d'une étude, à paraître en octobre, réalisée par l'équipe du professeur Marc Tardieu (service de neuropédiatrie, hôpital Bicêtre au Kremlin-Bicêtre). Les résultats démontreraient que le vaccin Engerix B multiplierait par 1,74 le risque de contracter une sclérose en plaques trois ans après que l'enfant a reçu le vaccin.

Les détails de l'étude n'ont pour l'instant pas été révélés et le Pr Tardieu ne souhaite pas commenter ces résultats avant la publication officielle prévue pour le 8 octobre. Même son de cloche du côté de la REVAHB, une association soutenant les malades victimes d'effets secondaires consécutifs à la vaccination. Dominique Le Houezec, pédiatre et médecin conseil de l'association, souligne tout de même le fait que « la REVAHB alerte depuis dix ans le public sur les risques inhérents à la vaccination contre l'hépatite B. » Ils ne se cantonnent d'ailleurs pas seulement à la sclérose en plaques mais aussi « à d'autres affections démyélinisantes comme la maladie de Guillain-Barret ou à des spondylarthrites ankylosantes, des polyarthrites rhumatoïdes et même à des hépatites auto-immunes. » Un avis qui n'est pas partagé par le fabricant, le laboratoire Glaxosmithkline (GSK), qui souligne que « l'ensemble des études réalisées, disponibles dans la littérature, n'ont pas permis de démontrer de lien de causalité entre la vaccination contre le virus de l'hépatite B et la survenue d'affections neurologiques démyélinisantes. » 

Officiellement, les autorités sanitaires continuent à recommander la vaccination chez les nourrissons et les enfants entre 2 mois et 13 ans ainsi que chez les adultes à risques (professionnels de santé, toxicomanes, partenaires multiples). Une procédure d'analyse de l'étude a néanmoins été déclenchée par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Par ailleurs, l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (ONIAM) a d'ores et déjà reconnu et indemnisé près de 120 victimes d'effets secondaires graves imputés à la vaccination contre l'hépatite B. A suivre...

 

J.I.
Sciences et Avenir.com
26/09/2008
 

Petite banniere 400x50

 

08:51 Publié dans Santé, Médecine, Science, Vaccins | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

27/09/2008

Santé : France nourrissons : Salmonellose, mélamine et risques dûs aux vaccinations

 
Mélamine découverte dans de la nourriture pour bébés Heinz à Hong-Kong
 
 
L'un des vaccins contre l'hépatite B, Engerix B, augmenterait chez l'enfant les risques de développer une sclérose en plaques.
Une étude scientifique qui sera bientôt publiée et que s'est procuré le journal Le Monde le démontrerait.
Les autorités sanitaires ont demandé une expertise pour évaluer le sérieux de cette étude.
Pour l'heure, il n'y a pas de remise en cause de la recommandation vaccinale.

Petite banniere 400x50

 

22:34 Publié dans France/Israël, Santé, Médecine, Vaccins | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

16/01/2017

Les réseaux criminels internationaux

Et si nous tentions de reconstituer le réseau criminel international qui nous empoisonne à longueur de vie ?

Partie 1 : USA et réseau International du crime !

S'il s'agit d'un réseau international, c'est qu'il transite aussi en France et en Europe ?
Par qui transiterait-t-il chez nous ?


Un rappel de la plainte déposée le 22 août 2009 aux USA par les avocats du Dr. Leonard G. Horowitz et de M. Sherri Kane journaliste d'investigation.

 

La plainte :

http://www.dossiers-sos-justice.com/media/01/01/882902538...

 

Les pièces jointes à la plainte

http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2009/11/16/gr...

 

Lettre adressée au Parquet de Nice par Sos Justice le  23 Septembre 2009
Plainte du Dr Léonard Horowitz
http://www.dossiers-sos-justice.com/media/01/00/658887927.pdf

Que dit la plainte du Dr Horowitz et de Sherri Kane ?

Cette plainte vise les motifs de programmation d’un génocide mondial par le biais de la vaccination de masse, selon des plans concertés entre personnes initiées agissant dans les milieux bancaires et de la haute finance, pharmaceutique, de la drogue et de la biotechnologie et qui constitueraient des réseaux criminels internationaux qui seraient à l’origine :

 

1 - de la fabrication du virus H1N1 et des pandémies mondiales,

2 - de la propagande médiatique faite autour de la campagne criminelle de vaccination de masse, et

3 - des moyens de répression mis en œuvre, dont l’établissement de la loi d’exception ou loi martiale qui devrait être instaurée dans tous les pays du monde dont la France pour permettre à la vaccination forcée.

 

La CA-médicaments de Los Angeles au sein de laquelle œuvre le Dr. Leonard G. Horowitz, leader américain des experts de santé en faveur des consommateurs de médicaments et Sherri Kane, journaliste d'investigation ont découvert des documents prouvant l’existence d’un réseau criminel international de drogue et de médicaments, que les dirigeants mondiaux de sociétés spécialisées en biotechnologie exploiteraient et qui transiterait par le biais de l’organisation «Partenariat pour New York City ».

 

Ce réseau criminel serait à l’origine de la création de la pandémie, de la frayeur engendrée auprès des populations mondiales du virus H1N1 et de leur persuasion de la virulence dudit virus par le biais des médias, ainsi que des préparatifs liberticides de la vaccination. L’objectif étant celui après avoir créé des crises sanitaires mondiales graves, une multitude de décès et d’handicaps, compte tenu du contenu connu des vaccins, de faire la promotion de supermarchés et de cliniques de santé.

 

La Fiduciaire de David Rockefeller qui engage plusieurs partenaires puissants de Wall Street, y compris les directeurs des médias : Rupert Murdock, Morton Zuckerman, Thomas Glocer, et l’ancien président du conseil d'administration de la Banque de la réserve fédérale de New York (FED), Jerry Speyer, sont impliqués dans le projet pour faire avancer le génocide mondial.

 

Ce contrôle de partenariats divers pratiqué par la Fiduciaire de David Rockefeller, sous l’étiquette de «recherche et développement en biotechnologie au niveau mondial de la Santé et du commerce international » est également presque entièrement contrôlé par cette fiduciaire qui exerce un contrôle presque complet sur les grands médias pour promouvoir et / ou pour faire de la propagande pour ses produits et services au profit du crime organisé par ce cartel international de drogue et de médicaments.

 

« Cette fiduciaire, en substance, fait la richesse des marchés de guérison médicales et naturelles, principalement à travers les sociétés des médias de masse et de la propagande qu'elle brandit pour l'ingénierie sociale et le renforcement du marché », écrit le Dr Horowitz.

 

Le Dr Horowitz a écrit aux directeurs du FBI par l’intermédiaire d’une équipe d'avocats associés pour arrêter la campagne de vaccination contre le supposé virus de la grippe porcine.

 

Parmi les révélations les plus spectaculaires qui sont faites par le Dr Horowitz et le journaliste Sherri Kane au sein de leur plainte, se trouve une personnalité qui serait liée aux attentats du 11/09/2001 aux USA. Monsieur Larry Silverstein de Silverstein Properties, Inc, propriétaire des 2 tours jumelles qui se sont écroulées le jour des attentats et de celle WTC7 qu’il a demandé à faire dynamiter car elle était supposée présenter des dangers d’écroulement, ce bien que cette tour n’ait jamais été touchée par aucun avion terroriste. Cette tour WTC7 était le siège en revanche de services de renseignements américains et habitaient les sièges de sociétés qui travaillaient en lien avec le Gouvernement US.

 

Monsieur Larry Silverstein qui avait assuré ses tours quelques mois avant les attentats, et qui a engrangé quelques milliards de dollars suite à un procès intenté à l’encontre de ses compagnies d’assurances, est actuellement propriétaire et co-partenaire de la fiduciaire spécialisée en biotechnologie fondée par David Rockefeller. Ces personnes sont actuellement mises en cause suite à la découverte de ce réseau criminel pour participer activement à un génocide mondial.

 

«Si ces gens peuvent s'en tirer en faisant plus de 3000 morts en 8 secondes lors des attentats du 9-11, elles sont complètement capables d'assassiner des millions, voire des milliards de personnes dans le monde lors de la saison grippale», a commenté le Dr Horowitz qui prie pour que ces révélations puissent sauver des millions de vies et aider les militants à en appeler au Président Barack Obama afin de le questionner légitimement sur ces atrocités génocidaires».

 

Étant donné le caractère inédit et de l'urgence à connaître les résultats de leur enquête, le Dr

Horowitz a affiché sa plainte pour un examen public qui est accessible sur le net par le lien suivant :

http://www.fluscam.com/Affidavit.html


Comment et par qui le réseau criminel pourrait transiter en France et dans le monde ?