Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2015

Le projet Judéo/Nazi Américain de Rotshchild - Le grand Grand Moyen Orient et Le Grand Israël !

 A lire aussi :

Les soldats israéliens enterrent des enfants palestiniens vivants !

Les soldats israéliens enterrent des enfants palestiniens vivants, sans aucune compassion.

Qui sont les véritables terroristes ?

Où est l'humanité ? Elle existe encore ?

Partagez cette vidéo horrible pour que tout le monde ouvre les yeux sur les crimes commis par les sionistes !

 



 

http://www.frequency.com/video/israelische-soldaten-vergr...

 

Voir aussi :

Es ist nicht das erste Mal, dass israelische Soldaten Kinder an Gazas Strand massakrieren

Ce n’est pas la première fois que des soldats israéliens massacrent les enfants sur la plage de Gaza

 

 

16/09/2015

Ukraine/US/UE : tentatives d'annexions illégales du Donbass et de Lougansk ! Les USA reconnaissent-ils l'indépendance du Donbass et Lougansk depuis 1959?

Dans l’article ci-dessous, Berlin reconnaît que Moscou, donc Poutine, contribue au cessez le feu en Ukraine et dans le Donbass, sur la base des accords de Minsk qui n’étaient pas respectés par l’Ukraine, mais il demande à Poutine de faire pression sur les soi-disant insurgés du Donbass afin de les dissuader d’organiser des élections régionales séparément du reste de l’Ukraine !

 

Alors, on dit, Poutine a mis ses soldats dans le Donbass et à Lougansk, dont on n’a retrouvé aucune trace officielle. Et on lui demande de faire ingérence comme on l’habitude de le faire les nazis US/UE, sur des régions qui sont indépendantes depuis 1959, ce que les USA ont reconnu en 1959 par la Loi publique 86-90 (à télécharger en PDF) et ce qu’ils ne sont pas censés ignorer pour l’avoir proclamé comme ils le font tous les ans lors de la Semaine des nations captives, et que la proclamation faite par OBAMA a été mis en ligne sur le site de la Maison Blanche, le 17 juillet 2015.

Berlin: Moscou contribue au cessez-le-feu dans le Donbass

Berlin reconnaît le rôle de Moscou dans le maintien du cessez-le-feu dans le Donbass et invite la Russie à faire pression sur les insurgés afin de les dissuader d'organiser des élections régionales séparément du reste de l'Ukraine.

 

Poutine ne fait pas ingérence dans les affaires du Donbass et exhorte Kiev à dialoguer avec le Donbass.

 Poutine exhorte Kiev à dialoguer avec le Donbass

Mais le nazi de Kiev, insiste :

 Porochenko: "Je ne cèderai pas un seul morceau de sol ukrainien"

Et les nazis US insistent :

Les USA promettent d'obliger la Russie à rendre la Crimée à l'Ukraine

 Donc si nous comprenons bien, on reproche à Poutine d’avoir organisé un référendum populaire en Crimée (Russe) pour que les citoyens décident de leur adhésion à la Fédération de Russie, ce que les nazis rejettent, mais par contre qu’ils tentent par la propagande, les mensonges et les demandes illégitimes, contre l’avis des citoyens du Donbass et de Lougansk d’annexer par la « FORCE » le Donbass et Lougansk à l’Ukraine, c’est parfaitement légitime pour les NAZIS ! De quels insurgés peut-il s’agir au Donbass et à Lougansk alors qu’ils sont libres et chez eux depuis 1959 avec l’aval des USA ?

 

Quand ils cesseront de construire leur empire sur les mensonges et sur le crime international organisé, ce sera un grand jour pour la libération de l’Humanité !

 

Les USA reconnaissent-ils l'indépendance du Donbass depuis 1959?

Forces d'autodéfense du Donbass.

16:26 10.08.2015(mis à jour 17:32 10.08.2015)

Les États-Unis ont officiellement reconnu l'indépendance du territoire du Donbass de l'Ukraine en 1959, quand le Sénat et le Congrès ont adopté la résolution de la Semaine des nations captives (The Captive Nations Week Resolution), rapporte le site canadien indépendant Global Research.

La résolution également connue sous le nom de Loi publique 86-90 a été adoptée le 17 juillet 1959 par la Chambre des représentants et le Sénat. Elle a été approuvée chaque année par Proclamation présidentielle durant les 56 dernières années. Cette résolution reconnaît comme indépendantes les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR), appelées dans la résolution Cossackia et future République zaporogue (précisément Oblast de Zaporoguie).

La Cossackia est un terme géopolitique américain qui désigne les régions où vivaient les Cosaques en URSS et en Russie. Ce terme est courant dans les lois américaines, explique le site.

Ainsi, la résolution précise: "la politique impérialiste de la Russie communiste par le biais de l’agression directe et indirecte a mené à l'assujettissement de l'indépendance nationale de la Pologne, de la Hongrie, de la Lituanie, de l'Ukraine (…) de la Cossackia…"

Ainsi, l'Ukraine et la Cossackia sont mentionnées dans les documents comme deux pays et nations séparés.

"D'après la résolution, les deux nations ont le droit d'exister", souligne le Global Research.

Comme le veut la tradition, cette année, la résolution a été officiellement approuvée et la Semaine des nations captives a eu lieu fin juillet.

Honneur du Président US

D'après le président américain Barack Obama et le Congrès, il en va de l'honneur des Etats-Unis de soutenir la proclamation des Nations captives réaffirmée par la loi du pays. L'auteur de l'article se demande alors si le président américain sait où se trouve la Cossackia.

Le Global Research ironise sur le fait que M. Obama ait déjà devancé le président russe Vladimir Poutine en ayant déjà reconnu les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk.

"M.Obama devrait-il appeler M.Poutine pour l'inviter à reconnaître les républiques?", conclut l'auteur de l'article par cette question rhétorique, car "il est temps d'honorer nos obligations. Nous sommes obligés de cesser de financer les massacres des gens dans le Donbass".

 

Mise à jour : Impact astéroïde pour le 28 septembre 2015 à Houston au Texas ? Censures de la NASA et de Google !

Merci de relire l'article pour prendre connaissance des mises à jour effectuées avec de nouvelles captures d'écran et les prévisions qui avaient été faites par la NASA. 

Les captures d'écran nous indiquent qu'un impact est prévu pour le 28 septembre prochain et que les plus récents calculs estiment que l'objet a 70% des chances de s'écraser à 100 miles ou 160 kms au sud de Houston au Texas, 45% sur Puerto Rico et 88% dans le Golfe du Mexique. Il est ajouté que des vagues géantes déferleront vers les côtes, d'une hauteur pouvant aller jusqu'à 250 pieds ou 76 m, atteignant 50 miles ou 80 kms à l'intérieur des terres. Le nombre de morts estimé est de 20 à 100 millions de personnes à travers l'Amérique, les Caraïbes, l'Afrique et l'Europe.  

L'objet en question est l'astéroïde 2015 PDC H-5.

Ce qui expliquerait l'opération Jade Helm 15 qui semble s'être terminée le mardi 15 septembre 2015, après 2 mois d'opération et de préparatifs.

Vous rappelez-vous de l’exercice militaire du nom de Jade Helm 15 ? C’est terminé

L’exercice militaire baptisé du nom de Jade Helm 15 a généré tellement de théories du complot cette année qu’elles ont été la cible de moqueries dans des émissions, citant des commentaires de candidats à la présidentielle 2015 et la réaction du gouverneur du Texas. L’inquiétude à la base était la suivante : l’armée a posé les fondations pour implémenter la loi martiale sur le territoire, si ce n’est pas maintenant alors ça sera dans le futur.

L’exercice se terminera silencieusement mardi, cependant. Il s’est déroulé dans des parties du Texas, du Mississippi, de la Louisiane et de la Floride et représente deux mois d’opérations, a dit Suzanne Nagle, une porte-parole pour le Army Special Operations Command qui l’a supervisé.

 

*********************************

Impact d’astéroïde ou pas le 28 septembre 2015 à Houston au Texas ?

Quand la Nasa et Google manipulent et censurent les informations concernant un impact d’astéroïde qui aurait lieu à Houston au Texas, le 28 septembre 2015, le jour même où doit se tenir l’assemblée générale de l’ONU à NY et qui devrait rassembler quelques chefs d’états et le Pape.

Nous allons vous demander de tester la censure de Google en tapant dans son moteur de recherche les phrases mentionnées ci-dessous.

Nous savons qu’en les mentionnant sur le blog nous risquons d’être censurés par Google, mais nous voulons en avoir le cœur net après plusieurs censures sur nos recherches.
A vous donc de vérifier si vous subissez la même censure que nous et si la NASA et Google voudraient nous cacher une information capitale.

Voici les phrases à rentrer dans le moteur de recherche de Google :

This webpage is CLASSIFIED.  Please refer to file #7566
of the internal classification code fort further category placement.

The September 28, 2015 Asteroid Impact #CLASSIFIED

 

En sachant que si une information a été enregistrée par Google et même si elle a est supprimée, nous devons la retrouver en cache. Or, même les sites américains qui ont traité de cette information ne sont pas accessibles non plus car Google reconnaît l’adresse IP et vous empêche d’accéder aux dits sites :

Explications :

Nous avons voulu vérifier si les informations données dans un article mis en ligne sur le site de Benoît BENGARNEAU étaient exactes et s’il demeurait encore des traces de l’article mis en ligne par la NASA.

L’article : Est-ce que la NASA a vraiment effacé une information sur un impact d'astéroïde pour le 28 septembre ?

La vidéo qui fait relation à l’article qui a été supprimé sur le site de la NASA pour être remplacé par un autre qui prévoit un impact d’astéroïde pour l’année 2022.

COMMUNIQUÉ SPÉCIAL DU 13 SEPTEMBRE 2015

Les précédents titres de la page modifiée par la suite sur le site de la NASA étaient ceux-ci, avec l’image de l’article ci-dessous :

This webpage is CLASSIFIED.  Please refer to file #7566 of the internal classification code fort further category placement.

The September 28, 2015 Asteroid Impact #CLASSIFIED

http://neo.jpl.nasa.gov/pdc15/

Nouvelle image (1).jpg

 

106dcvc1442072039.jpg

 

Extrait du bas de l'image sur lequel nous pouvons lire qu'un impact d'astéroïde aurait lieu le 28 septembre 2015 près de Houston, Texas.

106dcvc1442072039-2.jpg

Suite de la page Internet sur le site de la Nasa.

72g0zk1442072085.jpg

Les captures d'écran nous indiquent qu'un impact est prévu pour le 28 septembre prochain et que les plus récents calculs estiment que l'objet a 70% des chances de s'écraser à 100 miles ou 160 kms au sud de Houston au Texas, 45% sur Puerto Rico et 88% dans le Golfe du Mexique. Il est ajouté que des vagues géantes déferleront vers les côtes, d'une hauteur pouvant aller jusqu'à 250 pieds ou 76 m, atteignant 50 miles ou 80 kms à l'intérieur des terres. Le nombre de morts estimé est de 20 à 100 millions de personnes à travers l'Amérique, les Caraïbes, l'Afrique et l'Europe. 

 

L'objet en question est l'astéroïde 2015 PDC H-5.

Puis les titres de la page sont transformés en ceux-ci :


This webpage does not describe a real potential asteroid impact. The information on this page is fictional and provided only to support an emergency response exercise conducted during the International Academy of Astronautics (IAA) 2015 Planetary Defense Conference in Frascati, Italy, April 13-17, 2015. This is only an exercise. http://neo.jpl.nasa.gov/pdc15/

 

En français : Cette page ne ​​décrit pas un impact réel d'astéroïde potentiel. L'information sur cette page est fictive et fournie seulement pour soutenir un exercice d'intervention d'urgence mené au cours de l'Académie internationale d'astronautique (IAA) 2015 Conférence Planetary Defense à Frascati, en Italie, Avril 13-17 2015. Ceci est seulement un exercice.

The 2015 PDC Hypothetical Asteroid Impact Scenario

 
La nouvelle image transformée qui apparait sur le site de la NASA

Nouvelle image (3).jpg

Or, lorsque nous avons fait des recherches sur Google avec les premiers titres qui apparaissaient dans le premier article mis en ligne par la NASA, nous nous sommes heurtés au moins à 10 censures de Google qui enregistre notre adresse IP, la date et l’heure de la requête, ainsi que le lien de la recherche.

Les phrases donc pour les recherches.

 

1 - This webpage is CLASSIFIED.  Please refer to file #7566 of the internal classification code fort further category placement.

 Ou

2 - The September 28, 2015 Asteroid Impact #CLASSIFIED

Plusieurs censures de Google nous sont opposées y compris sur les sites qui parlent de cette information de la NASA.

 Voilà comment Google vous bloque à plusieurs reprises lors de la recherche :

Nouvelle image (2).jpg

Dessous sont notés :

Adresse IP : xxxxxxxx
Date et Heure :xxxxxxxxxxxxxxxx

URL de la recherche : xxxxxxxxxxxxxx

 


15/09/2015

Passage massif de troupes US vers l'Ukraine via la "neutre" Autriche

Comme cela nous savons que pendant qu'ils détournaient notre attention vers la Russie, les USA et l'OTAN, en ont profité depuis 2014 pour militariser l'Europe avec la complicité des VRP européens, dans l'objectif d'aller attaquer la Russie !

A rapprocher de cet article :

Le convoi américain «Dragoon Crossing» entame son tour d’Europe controversé (PHOTOS, VIDEOS)

Nous serons ainsi aux premières loges en cas de conflit avec la Russie !

Encore un signe qu'un conflit armé pourrait éclater en Europe, si jamais la Russie apportait son aide à la Syrie, c'est que les Européens ont commencé à rapatrier leur Or, de la FED !

USA: les pays européens rapatrient leurs réserves d'or confiées à la FED

Conflit qui pourrait très bien naître si la Russie s'engageait militairement auprès de Syrie, surtout que la Russie a des doutes que les US et ses alliés, s'attaquent vraiment aux combattants de Daesh !

Lavrov : Les Etats-Unis savent où se trouvent les combattants de Daesh mais ne les attaquent pas

 

Passage massif de troupes US vers l'Ukraine via la "neutre" Autriche

16:47 14.09.2015(mis à jour 16:52 14.09.2015

 

Soldats des forces armées des États-Unis

Qu'en est-il de l'engagement de l'Occident, et notamment des USA et de l'Autriche, dans le conflit en Ukraine? Les Verts du parlement de Vienne se sont posé la question.

Les parlementaires ont présenté une requête au ministre autrichien de la Défense Gerald Klug. Réponse: 1.310 transports de troupes américaines, et notamment d'armements lourds, via l'Autriche vers l'Ukraine depuis 2014. Si l'on prend en compte l'activité d'autres membres de l'Otan, le nombre de transports effectués vers l'Ukraine atteindra 3.200. Les Verts réclament désormais de convoquer le Conseil de sécurité nationale.

 

Selon le Standard autrichien, ce n'est qu'une petite composante du soutien accordé par les Etats-Unis au gouvernement putschiste de Piotr Porochenko: "Des transports similaires ont été envoyés également par des pays membres de l'Otan comme l'Allemagne, l'Italie, la France et la Grande-Bretagne".

 

Le député Peter Pilz, des Verts, a vivement critiqué l'ingérence autrichienne dans le conflit en Ukraine, car en acceptant ce transit par son territoire, son pays "devenait un complice". Le transport militaire, selon lui, est incompatible avec le statut neutre de l'Autriche.

Ne voulant pas se limiter à des critiques, les Verts se sont adressés au chancelier de la République d'Autriche Werner Faymann pour réclamer une convocation urgente du Conseil de sécurité nationale.

Le quotidien autrichien Kurier indique: "Depuis le coup d'Etat survenu en Ukraine en février 2014, le gouvernement pro-occidental combat, à l'aide de l'Otan, les séparatistes prorusses dans l'est du pays. Les Etats-Unis fournissent au gouvernement de Kiev des équipements militaires et l'armée américaine forme des soldats ukrainiens. Des pays membres de l'Otan déploient en outre leur potentiel défensif dans les pays baltes, en Bulgarie, en Roumanie et en Pologne".

Fin juillet, neuf militaires américains ont été interpellés à l'aéroport de Vienne-Schwechat pour tentative de transférer illégalement des armes d'infanterie sur le territoire ukrainien. Les soldats n'ont pas pu présenter l'autorisation de transfert des fusils M16 et des pistolets découverts par le personnel de l'aéroport lors de l'examen des bagages. Après avoir été arrêtés et interrogés, les militaires ont été expulsés vers leur pays d'origine.

Ukraine: un entrepôt d'armes américaines découvert à Lougansk