Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2011

Explosions de réacteurs au Japon : comment se protéger des risques nucléaires ?

A DIFFUSER LARGEMENT MERCI
 
    
Quelques éléments pour vous informer sur les risques nucléaires et quelques conseils pour vous protéger, en sachant qu'il n'existe aucun moyen pour vous protéger à 100 % contre les radiations nucléaires.
Ne retenez de ces éléments, que ce qui peut servir à protéger votre santé en éliminant la propagande inutile et les médias mensonges.
Il y a un grave problème à régler et il faut le régler en nous protégeant, dès maintenant, sans nous reposer sur les déclarations farfelues des politiques aux ordres des lobbies en tous genres.
Dès lors que l'on vous parle des soi-disant "autorités" de ceci et de cela, OMS et toute la clique, fuyez et surtout écoutez votre bon sens et vos ressentis.
Ce d'autant plus qu'après des accidents nucléaires, si la fusion complète des réacteurs a lieu, ce qui est tout à fait probable, et que le caisson protecteur cède, les rejets seront plus nombreux et le risque, même en France, en Europe et dans le monde ne pourra qu’augmenter..
D’autant que les émanations radioactives pourraient s’échapper des réacteurs atteints pendant plusieurs semaines voire des mois ou des années !
Par ailleurs ne confondez pas la prise d'iode (iodure de potassium) qui est un produit contingenté qui nécessite un encadrement et qui n'est dispensé par les pharmacies que sur ordre de l'Etat, avec les algues et tous les produits alimentaires ou compléments alimentaires qui contiennent de l'iode que vous avez intérêt à prendre et à consommer pour protéger votre thyroïde. Prenez vos précautions dès maintenant en stockant des algues et en achetant du Miso.


Bon de commande pour acheter vos algues ou vos produits naturels, en PDF :
http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/02/1299742412.pdf
 

Nos conseils : ne vous reposez pas sur les politico-mensonges ou médias-mensonges pour commencer à vous prendre en charge dès maintenant. L'information politique et médiatique sont bonnes si elles tombent sous le bon sens, pas quand elles vont à l'encontre des intérêts et de la santé de chacun d'entre-nous.
Surtout lorsque l'on lit des déclarations de politiques qui nous assurent que "l'énergie atomique est une bonne énergie". Nous avons compris !
Idem pour l'OMS qui nous a fait à plusieurs reprises la démonstration que cet organisme était plus enclin à nous laisser nous empoisonner notamment par le biais des vaccins tueurs que de protéger notre santé. 

Conservez votre bon sens et votre esprit de discernement et écoutez vos ressentis. Une chose est sûre : les radiations nucléaires sont extrêmement nocives pour la santé. 

Pour rester informés sur l'évolution des risques qui existent déjà pour votre santé, nous vous invitons à suivre le blog du Réseau Sortir du Nucléaire par le lien suivant :
Les derniers communiqués de presse :

http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualites&sousmenu=communiques&page=index


1 - Explosions de réacteurs au Japon : comment se protéger des risques nucléaires ?
http://sante.planet.fr/actualites-explosions-de-reacteurs-au-japon-comment-se-proteger-des-risques-nucleaires.57106.2071.html
Un nuage dit "faiblement" radioactif s'est échappé de la centrale de Fukushima au Japon, samedi 12 mars. D'autres réacteurs nippons actuellement en difficulté pourraient eux aussi donner naissance à des émanations radioactives. Comme celui de Tchernobyl, ces nuages pourraient-ils parvenir jusqu'en France ? Peut-on s'en protéger ? Faut-il acheter de l'iode ? Faut-il comme Singapour, s'inquiéter d'une contamination radioactive des aliments asiatiques ?  
Télécharger tout l'article : ICI


Sources
- Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies relatives

- Greenpeace
- Autorité de sécurité nucléaire

http://sante.planet.fr/actualites-explosions-de-reacteurs...

12/03/2011

Des alertes de méga-tremblements de terre pour mars 2011 (pour les prochains jours), approche de la comè te Elenin et alignement planétaire

Un petit rappel de ce qui est prévu en Californie pour le mois d'avril 2011.

La Californie se prépare à une tempête de proportion biblique!
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/01/27/la-californie-se-prepare-a-une-tempete-de-proportion-bibliqu.html

La FEMA se prépare à quoi ?

 HUNDREDS "tanks" APC's / Medical...
moving EAST through TEXAS..
March 7, 2011 - LOOK @ 57 sec

  

Des alertes de méga-tremblements de terre pour mars 2011 (pour les prochains jours), approche de la comète Elenin et alignement planétaire

 
10 mars 2011

Les informations ci-bas ne sont pas des alertes émises par Conscience du peuple, mais bien par des rapports scientifiques et par de nombreux analystes qui observent et étudient les phénomènes célestes et les facteurs géomagnétiques.  Il semble que des désastres naturels majeurs sont à prévoir dans les prochains jours à cause d'une interaction menaçante entre l'activité intense du soleil, le positionnement de la comète Elenin et un certain alignement planétaire. 

Ces interactions créent de hautes fréquences électromagnétiques, lesquelles servent à soupçonner la production de tremblements de terre.  Les alertes de tremblements de terre émanent de partout sur le web et certains analystes indépendants disent même aux gens situés dans les zones à risque: QUITTEZ VOS DEMEURES!

La traduction de l'article ci-bas, utilisant un vocabulaire spécialisé et des notions relativement complexes, est partielle.  Toutefois, les idées de fond sont rapportées.

Un nouveau rapport publié aujourd'hui (9 mars 2011) au Kremlin, préparé pour le Premier ministre Poutine par l'Institut de Physique de la Terre à Moscou, averti que l'Amérique pourrait être frappée par un méga-séisme aux proportions catastrophiques au cours des 14 prochains jours.  Cette alerte concerne particulièrement le Sud des États-Unis, le Mexique, l'Amérique Centrale, la Côte Ouest et la région de la Faille de New Madrid.

Ce rapport affirme que les tremblements de terre majeurs en Asie sont plus susceptibles de se produire.  Le rapport fait état de l'augmentation de signaux électromagnétiques détectés dans la haute atmosphère terrestre et ce, au-dessus de nombreuses régions du monde.  La plus grande concentration de ces signaux se trouve au-dessus de la Côte Ouest américaine et du Mid-Ouest.

Il est important de noter que les scientifiques russes et britanniques arrivent à faire des prédictions sur les tremblements de terre à partir des signaux électromagnétiques et ils utilisent des satellites à cet effet pour les détecter.

Plus inquiétant dans ce rapport sont les scientifiques russes qui confirment l'analyse indépendante d'un mathématicien de la Nouvelle-Zélande, Ken Ring, qui a prédit le tremblement de terre de Christchurch et qui a publié une autre mise en garde d'un séisme devant se produire tout près du 20 mars prochain.

Le mathématicien explique que les planètes influencent la Terre, de manière indirecte, en ayant un effet sur le Soleil.  Certaines planètes sont très grosses dont voici un comparatif: si le Soleil était un ballon de basketball, Jupiter et Saturne seraient de la taille d'un pamplemousse et la Terre serait de la taille d'un grain de poivre.

Jupiter et Saturne causent de grandes "marées" sur le Soleil quand elles arrivent de chaque côté de celui-ci.  Ces "marées" deviennent des éruptions solaires.  En ce moment, nous avons Jupiter et Saturne de chaque côté du Soleil ce qui crée une "souque-à-la-corde" avec la Terre qui se trouve au milieu (une lutte sans merci contre la Terre).   Cela a commencé en septembre et ça doit se poursuivre jusqu'au mois de mai.  En septembre, la Terre a été en ligne droite avec Jupiter, Saturne et le Soleil.  C'est pourquoi il y a eu plusieurs tremblements de terre autour de 7 et plus.  Par exemple, il y a eu un tremblement de terre au Pakistan le même jour que Christchurch.  Cet alignement de Jupiter et Saturne se poursuit jusqu'en mai et la Terre revient dans la ligne en mars.  C'est pourquoi il peut y avoir un évènement extrême, peut-être un grand tremblement de terre, aux environs du 20 mars, quand la Lune sera dans une position de déclenchement.

Le rapport fait mention que des systèmes massifs de basse pression sont associés à des tremblements de terre catastrophiques et ceux-ci sont particulièrement observés dans la région du Mid-Ouest des États-Unis où tombent d'énormes quantités de pluie.  La zone de la Faille de New Madrid est marquée par ce phénomène, dont l'Arkansas qui a subi plus de 800 tremblements de terre au cours des 6 derniers mois seulement. 

La Bolivie a subi un système de basse pression la semaine dernière qui a causé 52 morts.

Le plus inquiétant dans ce rapport est la mise en garde sur l'État de Californie qui serait sur le point de subir un méga-tremblement de terre, considérant les morts massives de poissons  Le tremblement de terre qui a frappé la Nouvelle-Zélande a été précédé, la veille, par un échouage massif de baleines...

Les pronostics sont plutôt sombres parce que le Soleil continue de manifester un haut niveau d'explosions solaires, particulièrement dans les derniers jours et pour les prochains jours.

Ce qui est intéressant à noter est que l'armée américaine a annoncé cette semaine qu'un exercice majeur prenait place impliquant l'armée, la CIA, les officiers canadiens, le Trésor américain, les services d'États, l'Agence américaine pour le développement international et la Croix-Rouge.  Cet évènement aura lieu entre le 21 et le 25 mars à Fort Leavenworth, au Kansas. 

[Notez le transport par train, le 7 mars 2011, de plus de 100 véhicules blindés].

Ce rapport conclut que pour l'instant, aucune méthode scientifique fiable peut prédire les tremblements de terre.  Toutefois, des coïncidences conduisant à des méga-séismes permettent tout de même d'être aux aguets. 

Mieux vaut être préparés et recevoir l'avertissement avant!

 

Sources:

March Mega Quake Warning Issued For United States
http://www.whatdoesitmean.com/index1457.htm

BIG EARTHQUAKE TO COME! Get Away From the Fault Zones!!!
http://www.youtube.com/watch?v=r7QAZPb-IEQ&feature=player_embedded#at=43


 

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index/p/2011/03/991022

 

 

Très violent séisme au Japon, un tsunami de 10 mètres

 D'une magnitude de 8,9, le tremblement de terre est l'un des plus puissants du siècle. On dénombre au moins quatre morts, une dizaine de disparus, des toits effondrés, des zones inondées, des incendies, des blessés...

Le très fort séisme, de magnitude 8,9, qui s'est produit vendredi 11 mars faisant au moins 19 morts au large des côtes nord-est du Japon pourrait avoir causé "des dégâts considérables", a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement.

Voir la vidéo sur le site d'info.

Dix-neuf morts, une dizaine de disparus, des toits effondrés, des zones inondées, des incendies et des blessés ont déjà été signalés par les médias.


Le gouvernement fait de son mieux pour coordonner les secours et opérations de sauvetage, "en prenant comme hypothèse que ce tremblement de terre a fait des dégâts considérables", a affirmé aux journalistes Yukio Edano.

Les autorités ont décidé de dépêcher des avions et des navires aux abords de la préfecture de Miyagi (nord-est), la plus fortement touchée, selon les médias.
La secousse la plus forte, d'une magnitude de 8,9 selon l'Institut de géophysique américain (USGS), s'est produite à 24,4 km de profondeur à 14H46 (05H46 GMT) et à une centaine de kilomètres au large de la préfecture de Miyagi. Elle a été suivie de nombreuses fortes répliques.

Tsunami de 10 mètres

En photos
  •  [EN IMAGES] Le séisme au Japon

Un tsunami de 10 mètres a déferlé sur les côtes de Sendai (nord-est du Japon), après le très violent séisme survenu peu auparavant, ont affirmé les médias. La piste de l'aéroport de Sendai, située dans la préfecture de Miyagi, a été inondée, selon les médias.

D'autres points de la côte du Pacifique ont également été touchés par des vagues de plusieurs mètres de haut.

Un tsunami de 7 mètres a également été signalé plus tard le long de la préfecture de Fukushima, située au sud de celle de Miyagi.

Le parking du gigantesque complexe de loisirs Tokyo Disney Resort (Disneyland), dans la préfecture de Chiba, à quelques kilomètres de la capitale, est également sous les eaux.

L'Agence de météorologie japonaise maintenait en alerte rouge ou orange toutes les côtes est et nord de l'archipel, ainsi qu'une partie des flancs ouest.

Une alerte au tsunami a en outre été émise vendredi pour pratiquement toutes les côtes du Pacifique, y compris celles de l'Australie et de l'Amérique centrale et du Sud.
Aux îles Mariannes, situées dans le Pacifique, un ordre d'évacuation a été lancé dans certaines zones.

Magnitude de 8,9

La secousse la plus violente, d'une magnitude de 8,9 selon l'Institut de géophysique américain (USGS), s'est produite à 24,4 km de profondeur à 14h46 (5h46 GMT, soit 6h46 heure de Paris) et à une centaine de kilomètres au large de la préfecture de Miyagi.

Une violente réplique du séisme s'est produite à 15h20 (6h20 GMT, soit 7h20 heure de Paris) et a fait trembler les immeubles de Tokyo.

Des morts, des disparus

 Image de la télévision NHK montrant un usine d'huile en feu à Ishira la suite du séisme Japon tsunami

Image de la télévision NHK montrant une usine d'huile en feu à Ishira (près de Tokyo) après le séisme (AFP) 

 

Dans la capitale, située à 380 km de distance, les constructions ont été secouées pendant au moins deux minutes et la plupart des occupants se sont précipités dans les rues.

Le toit d'un bâtiment s'est effondré à Tokyo, il y a des blessés, selon les pompiers. Six incendies ont été signalés à Tokyo, a rapporté l'agence de presse Jiji.

Au moins quatre personnes sont mortes et une dizaine étaient portées disparues. Un homme de 77 ans a été tué par l'écroulement d'un mur de pierre dans la préfecture de Chiba (région de Tokyo), une personne est décédée dans la région de Miyagi (nord-est) après la chute d'un objet et un homme est mort après le passage d'un tsunami dans un port de la préfecture d'Iwate (nord-est), a énuméré l'agence Jiji.

Une vieille dame a par ailleurs perdu la vie, ensevelie sous un toit tombé dans la préfecture d'Ibaraki (région de Tokyo).

Huit personnes étaient par ailleurs portées disparues après un glissement de terrain dans la région de Fukushima (nord-est) et un collégien a été emporté par les vagues du tsunami dans la préfecture de Miyagi, selon les médias.

Plusieurs personnes ont en outre été blessées à Tokyo, après l'effondrement du toit d'un centre de conférence où 600 étudiants participaient à une cérémonie de remise de diplômes, ont annoncé les pompiers.

Au moins 20 personnes ont aussi été blessées à Osaki, dans la préfecture de Miyagi (nord-est), certaines touchées par des chutes d'objet et d'autres prises au piège sous des débris, a rapporté l'agence Kyodo citant les pompiers.

Les transports paralysés

Les transports aériens, ferroviaires et routiers ont été interrompus dans une bonne part du pays. Le trafic a été stoppé dans le grand aéroport de l'archipel, à Narita (région de Tokyo), où les services aéroportuaires vérifiaient l'état des pistes.

Les trains express Shinkansen ont été immédiatement arrêtés dans tout le nord-est de l'archipel, et les autoroutes de la région de Tokyo fermées quelques minutes après le tremblement de terre.11 03 11 Miyagi afp

Dans la préfecture de Miyagi (image de la télévision japonaise) AFP PHOTO / HO / NHK

 (Nouvelobs.com avec AFP)

  

Sur le même sujet

26/02/2011

Un atoll voisin de Mururoa sous la menace d’un tsunami

Toute action entraine une réaction, un atoll Français risque de payer le prix fort, des essais nucléaires que la France a effectué de 1966 à 1995! la population est inquiète (à juste titre) car rien n’est prévu pour eux, à part une sirène.

L'atoll de Tureia en Polynésie française. (crédits photo : Nasa)

Les essais nucléaires français ont fragilisé le sous-sol polynésien. Un glissement souterrain de roches, très probable à moyen terme, provoquerait un raz-de-marée dévastateur pour l’île de Tureia.

L’atoll polynésien de Tureia pourrait bien être anéanti. Situé à une centaine de kilomètres de Mururoa, ce petit bout de terre est sous la menace directe d’un tsunami de grande ampleur. A Mururoa, le sous-sol fragilisé par les 138 essais nucléaires français, menés entre 1966 et 1995, menace en effet de céder à tout moment, notamment au nord-est de l’atoll.Or une importante rupture provoquerait un long train de vagues en direction de Tureia, selon les dernières simulations du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) rendues publiques en janvier. Ces dernières montrent que les lames de fond espacées d’un kilomètre chacune se dirigeraient à une vitesse de 600 kilomètres par heure vers le nord-est. Elles feraient entre 2 et 3 mètres au moment de déferler sur les 227 habitants de Tureia où elles détruiraient presque tout sur leur passage. Seul le nord de l’atoll serait en partie préservé, abrité par les terre du sud-ouest.

Ce scénario correspond à l’hypothèse la plus pessimiste retenue par la rédactrice du rapport, Mireille Flouzat, celle d’un glissement souterrain de 670 millions de mètres cube de roches carbonatées. Une hypothèse loin d’être improbable. Le rapport Fairhurst* aboutissait déjà en 1998 à cette même conclusion. Il évoquait un affaissement souterrain « prévisible » à court terme géologique (soit un à deux siècles) d’un volume de 600 millions de mètres cube de roche. Depuis cette époque, toutes les données de terrain semblent confirmer la grande fragilité des côtes. Le nombre de fractures et d’effondrements mineurs a par exemple doublé entre 1997 et 2007, d’après les données du système de surveillance Telsite mis en place et géré par le CEA sur le nord-est de l’atoll.

D’immenses risques radioactifs

Venu présenter fin janvier les dernières prévisions du CEA, le délégué à la sûreté nucléaire Nicolas Jurien de la Gravière a d’ailleurs pu constater l’inquiétude grandissante des Polynésiens qui ont rédigé une pétition. Ces derniers s’alarment notamment de l’absence de procédures d’évacuation adaptées ou de dispositifs anti-tsunami (murs, plateformes surélevées, etc). « L’État a fixé des sirènes sur la mairie [de Tureia] (…), c’est pour nous prévenir que nous allons tous crever », s’énerve Maoake Brander qui dénonce ce manque de préparation. Pour le moment, les données de Telsite sont envoyées directement en métropole. Paradoxalement, les rapports d’activité n’arrivent à Mururoa qu’avec plusieurs mois de retard. Le système Telsite ne pouvant prévoir l’imminence d’un effondrement qu’avec quelques jours d’avance, les plans de prévention et procédures d’alerte associés doivent impérativement êtres modifiés.

Les habitants du Mururoa s’inquiètent par ailleurs des conséquences radioactives qu’auraient de tels mouvements géologiques. Au nord-est de l’atoll, 28 ogives ont été tirées dans le sous-sol, pour une puissance totale équivalente à 15 fois celle de la bombe d’Hiroshima. Cette radioactivité reste globalement confinée dans le sous-sol. Mais une importante rupture géologique pourrait déchirer « la peau imperméable extérieure protectrice », prévenait le rapport Fairhurst* en 1998. Et aucune simulation n’a été effectuée pour évaluer les impacts sur les populations et sur le milieu biologique d’un tel événement.

*commandité par le gouvernement français et réalisé par la Commission géomécanique internationale sous l’égide du Pr Fairhurst.

article source Tristan Vey pour le figaro.fr

 

» DOCUMENT - Surveillance géomécanique de l'atoll de Mururoa (bilan 2007)

» DOCUMENT - Conséquences d'un glissement de terrain de grande ampleur

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/02/25/un-atol...

24/02/2011

Alimentaire : Où va-t-on ?

Et pour ceux-là qui crèvent de faim, la priorité pour Bill Gates, c'est de leur donner à manger correctement ou de les vacciner pour les faire crever plus vite ?

Est-ce qu'ils sont en situation de faire 5 enfants ou plus pour les stériliser avec les vaccins ?
  

Alimentaire : Où va-t-on ?

http://jambudveep.files.wordpress.com/2011/01/image003.jpg

victimes de la famine.png

http://jambudveep.wordpress.com

Les rapports se succèdent aux Etats-Unis

attestant que l'offre alimentaire est en nette diminution.

Le 12 janvier 2011 le Département américain de l'Agriculture (USDA-US Agriculture Département) a sensiblement réduit ses estimations de récoltes mondiales des principales cultures. Conséquences déjà visibles : par rapport à juin 2010, les prix du soja ont grimpé de 56% ceux  du maïs de 95% et le blé est en progression de 80%.

Et ce n'est qu'un début ! il n'est pas impossible de voir les cours du blé, compte tenu de la spéculation, grimper de 600%. (Un politicien américain bien renseigné, confie : "en termes de production physique, on aurait les moyens de renverser rapidement la tendance, grâce à une collaboration internationale et au lancement de grands projets d'infrastructure. Toutefois, cette orientation est loin d'être l'intention de l'oligarchie qui manipule les marchés et spécule sur la vie des gens").

La famine arrive et le gouvernement américain poursuit sa politique consistant, en 2011, à consacrer près de 40% de la production de maïs à l'ethanol. Pas étonnant que les grandes surfaces alimentaires américaines commencent à ériger des MIRADORS avec des personnels prêts à tirer sur les pauvres qui voudraient se servir sans payer.

Cela fait des années que l'arnaque des biocarburants provoque la mort de millions de pauvres gens, mais cette fois, le monde entier va être concerné par l'effondrement de la production alimentaire.

 

Nous sommes gouvernés par des voyous, des lâches et des êtres cupides.

 Dans une interview publiée dans "Les Echos" du 13 janvier 2011, Olivier de Schutter (rapporteur spécial de l'ONU pour le droit alimentaire) disait : La volatilité des prix est due à la spéculation sur les marchés dérivés, qui offrait au départ une certaine assurance au producteur et à l'acheteur.

"Mais depuis 2005-2006 et la libération des marchés dérivés aux Etats-Unis, les investisseurs ont changé de nature. Fonds d'investissement, fonds de pension et autres fonds spéculatifs, qui ont une force de frappe financière considérable, ne sont pas des spécialistes des marchés agricoles. Une sorte d'économie de casino s'est développée avec une logique purement spéculative".
 

Jean Zigler, prédécesseur d'Olivier de Schutter à l'ONU, propose que les banquiers responsables de la crise  soient jugés devant un tribunal de Nuremberg.

Selon Oliver de Schutter, les stocks mondiaux de céréales, toutes catégories confondues, ne seront plus que de 427 millions de tonnes en 2011, contre 489,8 en 2009 ! plus des deux tiers viennent des Etats-Unis et de l'Union européenne.

En quelques mois, les prix des pâtes a grimpé de 30% en euros. "Les marchés sont très serrés", explique Joseph Glauber, économiste en chef de l'USDA, " Nous devons malheureusement nous attendre au pire, cela ne fait aucun doute. Par exemple, pour les Etats-Unis, les stocks de maïs devraient atteindre leur plus bas niveau de ces quinze dernières années avec une baisse de 56% par rapport à l'année dernière".

En réalité, la situation couve depuis 2008 et elle prend une tournure dramatique. Le système de gouvernance des mondialistes est en train de produire ce qui est attendu : (récemment, Pascal LAMY, socialiste ET mondialiste, a confié : "la hausse du prix des aliments provoque une inflation mondiale, sans compter des troubles politiques que nous aurions pu difficilement imaginer").

Le scandale est d'autant plus important que les grands cartels de denrées alimentaires ont encaissé des profits indécents en 2010. Cargill se vantant d'une hausse de 74% de ses gains pour la période juin-septembre, par rapport à 2009.

La perte de la souveraineté alimentaire est un des signes supplémentaire de la fin d'une époque.

Dominique Strass kahn, vient de souligner à Singapour devant un parterre de personnalités médusées : "Alors que les tensions entre les pays s'accroissent, nous pourrions voir une montée du protectionnisme, sur le plan commercial et financier.. et l'instabilité sociale et politique croître entre les nations, et même la guerre.  Ce genre de phrase n'est pas anodin. c'est un message à ceux qui savent lire et entendre.

 http://millesime.over-blog.com/article-alimentaire-ou-va-t-on-67875861.html

http://r-sistons.over-blog.com/article-exclusif-le-discours-de-kadhafi-pendant-qu-il-parle-notes-d-eva-r-sistons-67838328-comments.html#anchorComment