Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2011

Séismes/ceinture Pacifique : le Soleil montré du doigt par des scientifiques

Ecoutez bien ce scientifique qui ne parle aussi que d'électricité dans le cosmos et dans tous les être vivants y compris les humains.

Comme quoi nous sommes tous reliés par l'électricité, non seulement à la Terre par l'électromagnétisme, mais aussi à l'Univers électrique.

Par ailleurs, il nous confirme que le maximum solaire sera atteint en 2013. Ce qui veut dire que les éruptions solaires déjà très fortes ces derniers mois, vont aller en s'accentuant jusqu'en 2013.

Comme les scientifiques impliquent les éruptions solaires comme étant la cause des cataclysmes, des tremblements de terre et des tsunami, de l'allumage de la ceinture de feu, l'inversion des pôles magnétiques, de la mort des animaux, et qu'avant d'arriver à 2013, nous devrons passer par les dates du 28 octobre 2011 et du 21 décembre 2012. Il se pourrait bien que le calandrier galactique Maya ait raison pour ce qui concerne notre entrée dans le nouveau monde vibratoire que nous devrions atteindre bientôt.

Pour rappel : le calendrier Galactique Maya n'a jamais prédit la fin du monde mais comme son nom l'indique, il prévoit notre entrée dans un nouveau cycle galactique pour notre système solaire et la fin d'un précédent cycle galactique de 26 000 ans.

Il est donc mensonger pour les adeptes de l'apocalyspe et les religieux qui sont en train de faire leur garde-manger des prophéties soi-disant apocalyptiques, de prédire la fin du monde. Du reste le terme Apocalypse ne veut pas dire la fin du monde, mais la grande révélation de ce que nous sommes.


La fin du monde n'existe pas car l'Univers est éternel et toujours en pleine transformation, c'est la définition même de la vie éternelle. Rien ne se perd tout se transforme !

Il faudrait être complètement ignorant pour s'imaginer que la Terre puisse disparaître un jour alors qu'elle existe depuis des milliards d'années. La seule chose qui puisse disparaître c'est notre civilisation ignorante pour laisser la place à une autre civilisation plus évoluée sur les plans neurologique et spirituel.

De deux choses l'une : ou notre civilisation prend conscience de ce qu'elle est, en lien étroit avec son créateur et de son Unité avec l'Univers, elle reprend son pouvoir sur les élites Illuminati-reptiliennes, ou elle disparaîtra, au choix.

On ne voit donc pas où se situerait la fin du monde dans ces conditions. Ce ne serait que la fin d'une civilisation ignorante et de vous à nous, ce sera tant mieux !

Il serait sans doute temps de passer à autre chose, maintenant.

Brèves /






Séismes/ceinture Pacifique : le Soleil montré du doigt par des scientifiques

24 mars 2011 (Nouvelle Solidarité) – Selon l’astrophysicien britannique
Piers Corbyn, ce serait bien l’éruption solaire de classe X (les plus puissantes) du 9 mars et l’éjection de masse coronale du 7 mars signalée par la NASA, qui auraient déclenché le séisme de magnitude 9 au Japon le 11 mars.


Le 21 mars est apparue une importante tache solaire que certains pensent être une résurgence plus puissante de celle qui provoqua les éruptions du 7 et du 9. L’activité de cette tache
est intense en radiation UV et pourrait émettre des vents violents de protons d’une énergie de 50 Méga electron-volt. Dans une interview avec Voice of Russia , le directeur adjoint de l’Institut géographique de l’Académie des sciences russe, Arkady Tishkov, a expliqué que « les cycles d’activité sismique de la Terre sont en lien direct avec les évènements solaires. Le soleil éjecte des masses de protons qui affectent l’activité de la terre. »


Corbyn et Tishkov soulignent aussi le rôle de la Lune qui a atteint le 19 mars son périgée, soit sa distance la plus proche de la Terre en 20 ans. Ils rejoignent en cela le géologue américain
Jim Berkland, qui prévoit un risque majeur de tremblement de terre sur la ceinture pacifique jusqu’à la fin du mois, particulièrement pour la Russie et les Etats-Unis, à cause notamment d’une forte attraction lunaire. En effet, la ceinture de feu correspond à la plus vaste et la plus profonde des plaques tectoniques ; elle est entièrement sous-marine. L’amplification des marées par la proximité de la Lune (qui déforme également la croûte terrestre) accroît considérablement la force d’inertie de l’océan qui vient ajouter un surplus de pression sur la zone de subduction de la plaque.


Dans
un communiqué, Corbyn explique : « Les récents évènements sismiques extrêmes dans le monde ont été précédés par des évènements extrêmes sur le Soleil – particulièrement des éruptions solaires de classe X et les jaillissements de protons qui les accompagnent. Il nous apparaît que les évènements météorologiques et sismiques violents sont toujours précédés par des évènements violents sur le Soleil, et historiquement, les jaillissements de protons généralement associés au éruptions de classe X sont un avertissement particulièrement fiable des conditions météo extrêmes, des formations de tempête et des évènements sismiques. Nous n’avons pas d’estimation précise quant à la localisation probable des évènements sismiques, si ce n’est de dire que « la ceinture de feu » Pacifique est très vulnérable et que des évènements sismiques au Japon et/ou dans l’ouest des Etats-Unis sont très possibles. »


Les mises en garde de Berkland et Corbyn contre des tremblements de terre violents qui pourraient survenir dans les jours à venir s’avèreront peut être fausses, mais il s’agit aujourd’hui d’établir une véritable science solarienne de la sismologie pour se prémunir des effets dévastateurs que pourraient avoir des tremblements de Terre en série dans les prochaines années. En effet, il n’y aurait rien de pire que de s’en remettre au bon vouloir de Gaïa et de subir ses épreuves et ses morts comme des sanctions bien méritées contre l’orgueil des hommes. C’est bien parce que nous ne sommes pas des animaux que nous pouvons comprendre les déterminants universels de notre modeste vie et de notre modeste planète, et ainsi changer le cours des choses. S’y opposer revient à priver les peuples du choix de leur libre destinée, ce que dans l’histoire on a appelé « empire » ou « fascisme ».

Aux antipodes de la propagande de peur propagée partout dans les médias et par les politiques, cette vidéo est une discussion sur les corrélations entre les puissantes éruptions solaires observées récemment, et les phénomènes tectoniques tels que le tremblement de terre et le gigantesque tsunami qui a suivi au Japon.


Ce n'est pas le moment d'avoir peur de la science, mais au contraire de pousser ses questionnements et d'y mettre les moyens pour y répondre et préparer l'avenir.


La ceinture de feu

http://www.dailymotion.com/video/xhp9mt_la-ceinture-de-fe...



La suite: Cette vidéo fait suite à "La ceinture de feu". Peter Martinson, de l’équipe de recherche du LPAC, discute de deux publications scientifiques, prévoyant des tremblements de terre, à la suite de celui qui vient de frapper le Japon. Au delà des faits, c’est l’identité même de la société humaine et le rôle qu’y joue la science qui est ici en jeu.


La ceinture de feu (suite): alerte au tremblement de terre

http://www.dailymotion.com/video/xhsenj_la-ceinture-de-feu-suite-alerte-au-tremblement-de-terre_tech



07/04/2011

Japon : la centrale d'Onagawa touchée par un nouveau séisme

Vous reprendrez bien encore un petit coup de radiations nucléaires, non ?

A quand les prochaines explosions atomiques partout dans le monde, avec ce qui se prépare dans le soleil et dans le cosmos ?

 

7/04/11 18:21

Japon : la centrale d'Onagawa touchée par un nouveau séisme

Une vague de deux mètres de haut pourrait frapper les côtes du nord-est du Japon. (AFP)
Une vague de deux mètres de haut pourrait frapper les côtes du nord-est du Japon. (AFP)


Seul deux des trois système de refroidissement de cette centrale fonctionneraient encore, après un tremblement de terre de magnitude 7,4.


Une vague de deux mètres de haut pourrait frapper les côtes du nord-est du Japon. (AFP) Une vague de deux mètres de haut pourrait frapper les côtes du nord-est du Japon. (AFP)

Le système électrique de la centrale d'Onagawa a été coupé après un nouveau séisme dans le nord-est du Japon, rapporte la chaîne japonaise NHK jeudi 7 avril. Seuls deux des trois systèmes de refroidissement fonctionneraient toujours.


Une alerte au tsunami avait été lancée plus tôt après un séisme de magnitude 7,4 dans le nord-est du Japon, avant d'être levée par l'agence météorologique japonaise.

Les personnes habitant le long des côtes de la préfecture de Miyagi avaient été appelées à évacuer vers des endroits plus élevés, en prévision des vagues. Cette préfecture a déjà été frappée le 11 mars par un séisme de magnitude 9, le plus puissant jamais enregistré au Japon, suivi d'un tsunami de plus de dix mètres qui a tout dévasté sur son passage. La catastrophe a fait près de 28.000 morts et disparus.

La nouvelle secousse s'est produite à 23 heures 23 locales (14 heures 23 GMT), à une profondeur de 40 kilomètres. Son épicentre était situé dans l'océan Pacifique, à 40 kilomètres de la côte de la préfecture de Miyagi.
La centrale de Fukushima évacuée

Le séisme a été ressenti jusqu'à Tokyo, à 400 kilomètres au sud, où les immeubles et les maisons ont tremblé pendant plusieurs dizaines de secondes. La télévision publique NHK précise que les deux centrales nucléaires de Fukushima n'ont pas subi de nouveaux dégâts.

L'opérateur de la centrale, Tokyo Electric Power (Tepco), a ordonné aux ouvriers travaillant sur le site d'évacuer le littoral en raison de l'arrivée possible de ce nouveau tsunami. "La société confirme que tous les ouvriers ont quitté la centrale sains et saufs", affirme dit un porte-parole de Tepco. "Nous n'avons dans l'immédiat aucune information indiquant que quelque chose d'anormal se soit produit à la centrale", ajoute-t-il.

La centrale Fukushima Daiichi avait été gravement accidentée après le passage d'une vague de 14 mètres de haut le 11 mars.?

Source

Voir aussi : Nouveau séisme au Japon, la centrale d'Onagawa partiellement coupée

 



Nouvelobs.com - avec AFP

Petite banniere 400x50

 

19:28 Publié dans Environnement, Nature, International, Nucléaire, Séismes, Tsunami | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

20/03/2011

La Terre peut-elle basculer ?

 

During its flight, the Galileo spacecraft returned images of the Earth

 

Certains scientifiques pensent que la Terre a déjà basculé, les pôles se seraient ainsi inversés. Mais quels sont les facteurs qui influent sur l'axe de rotation de la Terre ? Et quelles seraient les conséquences d'un tel chamboulement ?

Le basculement des pôles

Ce phénomène expliquerait bien des découvertes scientifiques. A commencer par les brusques changements climatiques observés partout dans le monde, ou comment des espèces ont si soudainement disparues de la surface de la Terre, notamment les dinosaures, et cela est arrivé plusieurs fois.

Les scientifiques ont constaté qu'auparavant, l'Australie était recouverte de glace, et que le Canada était recouvert par une forêt tropicale dense.

Dans l'espace, il n'y a aucune gravité. Il est donc tout à fait possible qu'une planète bascule brusquement après que son axe ait été dévié progressivement.

Les scientifiques pensent de plus en plus à cette théorie, car elle est la seule, à l'heure actuelle, à pouvoir expliquer bien de mystères. C'est pourquoi de plus en plus étudient le paléomagnétisme, intrigués par les écrits anciens ou les dessins qui montrent le soleil se lever à l'Ouest et non à L'est.

Les facteurs qui agissent sur l'axe de rotation de la Terre

La NASA a reconnu que les séismes modifiaient légèrement cet axe. Les mouvements tectoniques de la Terre et la fonte des glaces changent la répartition de la masse à la surface de la Terre. Très faiblement certes, mais ils contribuent à ce phénomène.

Le risque le plus grand vient bien sûr de l'espace. La lune, les astres qui nous entourent, et les comètes, agissent fortement sur laTerre qui est une petite planète facilement influencée par ce qui l'entoure.

Certains pensent que le calendrier Maya n'annonçait pas la fin du monde, mais plutôt un changement brutal lié à notre planète qui pourrait être son basculement.

Les conséquences qui en découleraient

Une inversion soudaine des pôle magnétiques de notre planète ne resterait pas sans conséquence pour tout l'écosystème. Cela génèrerait des ouragans, des raz-de-marée, des séismes, le réveil de volcans, qui seraient le résultat du bouleversement subocéanique.

La planète changerait d'apparence et des terres seraient englouties.

Aujourd'hui, nous ne sommes encore sûrs de rien : ceci n'est qu'une hypothèse sur laquelle de nombreux chercheurs travaillent activement.

Une baisse magnétique de 10% du pôle sud a été constatée. Ce phénomène fait-il partie du cycle de la Terre ? C'est ce à quoi veulent répondre les scientifiques.

http://www.les-experts.com/article-96037-la-terre-peut-el...

 

 

   

 

17/03/2011

De Tokyo - message de l'association VAR du 17 mars 2011

Un message réconfortant sur la situation au Japon adressé en nombre par Karl Strepkoff - 
Président de l'association VAR du 17 mars 2011.


Comme quoi nos politiques et nos médias continuent et malgré que la situation soit grave, à organiser leurs campagnes de terrorisme mental pour entretenir la peur dans le coeur et le mental des populations mondiales.


Une bonne aubaine pour les Illuminati-reptiliens pour continuer à se nourrir de nos peurs et de nos émotions, de détourner notre attention vers le Japon, et de faire avancer leurs plans d'instauration du Nouvel Ordre Mondial et d'Unique Religion Mondiale !


Pendant que tout le monde a le regard tourné vers le Japon, leurs plans démoniaques avancent en France et en Europe. Quelques preuves :

EUROPE : vers un processus totalitaire ?
Pour le choix de sa médecine !
L'Europe contre les plantes médicinales
Les députés européens à la solde du lobby pharmaceutique ?  
L'Union Européenne cherche par tous les moyens, comme vous savez, à nous imposer toutes sortes de choses contraires à nos intérêts. Leur nouveau cheval de bataille va dans le sens des lobbys pharmaceutiques...et contre les remèdes naturels. Des associations de santé se mobilisent....si vous voulez participer à cette mobilisation voici un lien pour ce faire :
La disparition des Laboratoires d'Analyses Biologiques de proximité en France en faveur des lobbys cotés en Bourse.

Mme Bachelot a validé l'ordonnance Ballereau du 15.01.2010

Notre ministre Mme Bachelot a validé l'ordonnance Ballereau du 15.01.2010 les conséquences sont catastrophiques...

 Au plus tôt en 2013 et au + tard en 2016, les laboratoires d'analyses médicales de proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres auront probablement DISPARU au profit d'USINES à analyses (une par département pour les départements qui le "méritent"; pour les départements les + ruraux il faudra faire un peu + de route...).  

 Pourquoi ?

Et bien en vertu d'une ordonnance parue en 2010 qui livre le "marché" de l'analyse médicale aux FINANCIERS du CAC 40... 

 
 Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs de labo, figurent des assurances de santé privées, peut-être la vôtre, qui auront ainsi accès à vos données médicales et pourront "personnaliser" vos factures...

  Il y a une solution pour s'opposer à ce scandale : FAIRE CIRCULER massivement et SIGNER cette pétition :http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php 

 50 000 signatures à ce jour ; c'est peu dans l'absolu mais au vu de la discrétion de cette ordonnance, c'est beaucoup ! 

  C'est parce que très peu de gens sont au courant que cette réforme peut passer ; il faut donc la REVELER au grand jour : DIFFUSEZ CE MESSAGE, DIFFUSEZ LE LIEN DE LA PETITION :http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php

 SIGNEZ ET FAITES SIGNER !!! 
 Cordialement. 
Annie Vatré
Médecin biologiste

Ligue des Droits de l'Homme
Fédération du Rhône
5 place Bellecour
69002 Lyon

 
ldh.rhone@gmail.com 


Ensuite ils viendront vous dire que vous vivez dans le pays des Droits de l'Homme !

 

Le message du Japon. Même si ce message est réconfortant, nous continuons le travail de Lumière sur le Japon.

Chers Compatriotes,
Ayant décidé comme quelques autres Français de rester coûte que coûte dans la capitale nippone afin de faire preuve de solidarité avec nos amis japonais qui traversent un moment très difficile, il me semble nécessaire de vous apporter quelques informations apaisantes.

Tout d'abord, je souhaite souligner l'attitude absolument remarquable des Japonais qui vivent les catastrophes actuelles dans la sérénité, la discipline et la résignation. Quand on se promène dans les rues de Tokyo, on ne remarque rien: par de désordre, pas de pillages, pas de panique. Les linéaires des magasins qui ne proposaient plus dès vendredi dernier de lait ni de pain, reviennent même peu à peu à une situation normale (le lait notamment a refait son apparition et est parfois simplement limité à un litre par personne).

Si un tel drame était connu dans n'importe quel autre pays, il y aurait incontestablement chaos et instauration de la loi martiale.
Les Japonais sont donc actuellement en train de donner à tous les peuples du monde une formidable leçon de courage, de dignité et donc de vie.
 
Afin de compléter ce petit tour d'horizon, je vous propose de lire le message ci-dessous de mon ami Dominique Berthier (architecte et entrepreneur) envoyé à la journaliste Sophie Verney-Caillat de Rue 89: 

Date: March 16, 2011 11:17:29 PM GMT+09:00
To: Sophie Verney-Caillat <sverney@rue89.com>
Subject: Re: voulez-vous témoigner ?

Sophie,

Je ne sais pas si ces quelques mots vous serviront de témoignage, mais c’est en tout cas ce qu’en tant que résident de longue date, je peux dire de la situation sur place.

Les nombreux problèmes de la centrale nucléaire de Fukushima, sont graves et quelque peu angoissants mais à mon avis pas aussi dramatiques que le laisse supposer l'ensemble des nouvelles qui parcourent la planète via x modes médiatiques. J’ai même l’impression que nous avons vécu au moins aussi grave quand je regarde en arrière. D’abord aucune comparaison avec le drame de Tchernobyl. Et depuis les années 50, combien de tests d'explosions atomiques aux États Unis, en Sibérie, en Océanie, sans oublier le Sahara près duquel j’ai vécu dans ma jeunesse ? Une grande partie à l’air libre. En comparaison, les émanations de la centrale nucléaire de Fukushima seront certainement d’une échelle moindre. Et même si ça ne dure pas, les vents semblent jusqu’à présent avoir évité soigneusement la direction de la métropole. 

En ce qui concerne le tsunami qui a ravagé les côtes nippones, si les pertes sont bien entendu trop nombreuses, à nouveau, comparées au tsunami de 2004 qui avait assombri nos cœurs et endeuillé plus d'un quart de la planète, les pertes humaines ne devraient être en comparaison que de l’ordre de 5%.

Pour l’immense majorité d’entre nous, nous avons été épargnés, mais aussi nos familles, nos amis, nos partenaires et associés, leurs familles, leurs amis, etc. En bref, pour nous à Tokyo, les dégâts ont été mineurs en regard de la violence de la secousse qui s’est produite. Se faire plus de soucis qu'il n'en faut n'est pas, à mon avis, productif. Le choc passé, nous avons dorénavant le devoir de faire en sorte que l’économie n’en subisse pas les conséquences. C’est même un devoir vis à vis de ceux qui ont tout perdu et qui souffrent dans la région du Tohoku.

Pendant ce temps, près des 2/3 de nos compatriotes – sans doute les champions parmi les "gaijins" (NDVAR: étrangers) - ont soit quitté le Japon, soit se sont éloignés de la zone "sensible". Les capitaines qui ont quitté le navire ne sont même pas rares… Comme la cause de cette panique ne provient pas de sources japonaises, il faut la rechercher dans les informations propagées par nos médias et nos responsables. Il est malheureusement à craindre que pour ces derniers, le principe de précaution, n'ait été l’occasion de dissimuler leur incompétence.

Bien cordialement.

Dominique Berthier"

Vous remerciant de votre attention et espérant vous avoir apporté quelques informations utiles, je me joins aux "résistants" de Tokyo pour vous remercier par avance de vos prières.


Karl Strepkoff
Président de l'association VAR

Japon: un chien parmi les décombres refuse d'abandonner son "ami" blessé (vidéo)

Quelle magnifique solidarité !

Quand les humains vont-ils se décider à s'aimer, à se rendre solidaires les uns des autres et à créer l'UNITE ?

Tout comme ce chien qui refuse de quitter son ami blessé !

On dirait qu'il cherche à faire comprendre qu'il faut lui apporter de l'eau qu'il est incapable de lui apporter.

Les animaux nous donnent l'exemple, faisons de même entre-nous !

 

Dans un décor d'apocalypse, parmi les ruines, un chien refuse de quitter son "ami", un chien blessé, à côté de qui il reste.

17 Mars 2011 11h23

Bien sûr, nous entendons déjà les détracteurs dire que ce n'est qu'un chien et que des dizaines de milliers de Japonais sont morts, blessés ou sous le choc parmi les décombres de l'effroyable tsunami qui a frappé la côte nord-est du Japon. Pourtant, la vidéo que vous pouvez voir ici "fait sensation sur le web", comme le rapporte France24. Et dégage une forte émotion. Pourquoi ? Parce qu'elle nous rappelle qu'avant la menace nucléaire, il y a une désolation extrême dans les ruines de villes balayées par cet implacable raz-de-marée. Elle nous rappelle, indirectement, à travers les images de désolation, le choc colossal et les blessures terribles subies par des populations entières dans des zones de no man's land meurtries. Quant aux deux chiens, ils ont été sauvés après le tournage.

Ultimate Loyalty: Japanese Dog Refuses to Leave Injured Friend Behind

http://www.youtube.com/watch?v=J3TM9GL2iLI&feature=pl...


http://www.rtlinfo.be/info/monde/international/783018/japon-un-chien-parmi-les-decombres-refuse-d-abandonner-son-ami-blesse-video

Petite banniere 400x50

 

15:47 Publié dans Cataclysmes, Catastrophes, Failles, International, Séismes, Tsunami | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!