Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2014

Pétition pour un Internet libre pour les citoyens et non pour l'Etat censeur !

Il est très important de retenir la date de cette pétition et la date à laquelle a été votée la Loi de Programmation Militaire (LPM) 2014-2019 qui a été promulguée à l’abri des regards dans la nuit du 18 au 19 décembre 2013.

Nous établirons par la suite un lien avec l'affaire qui touche Dieudonné depuis le mois de décembre 2013 et qui mérite investigation, comme le propose ce blogueur sur son blog de Médiapart.

Dieudonné, un sujet d'investigation légitime
http://blogs.mediapart.fr/blog/rasta/251213/dieudonne-un-sujet-dinvestigation-legitime


Comme nous le savons en politique rien ne se passe sans que cela n'ait été prévu par avance de longue date pour permettre aux VRP politiques et les réseaux et lobbies de nous pondre des lois liberticides par exemple et pour nous museler de plus belle tout en continuant à nous escroquer allègrement, tant moralement que financièrement.

 

Dieudonné serait-il sans le savoir, le bouc-émissaire qui permettra aux lobbies sionistes promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, de censurer Internet et la liberté d'expression en France, de provoquer la division des peuples ce qui est leur spécialité, de provoquer une guerre civile qui leur donnerait les moyens de nous instaurer la loi Martiale prévue dans le traité liberticide de Lisbonne ?

Nous tenterons de le voir très prochainement.

Pétition pour un Internet libre pour les citoyens et non pour l'Etat censeur !

Cap sur un Internet libre en 2014 #StopArt20

 

Cap sur un Internet libre en 2014 #StopArt20

  1. stephanie lamy

Pétition de

stephanie lamy

Paris, France

Mise à jour du 19 décembre:

la Loi de Programmation Militaire (LPM) 2014-2019 a été promulguée, à l’abri des regards dans la nuit du 18 au 19 décembre 2013. Ironique promulgation, au même moment était adoptée à l'unanimité par l'Assemblée Générale des Nations Unies (ONU) une Résolution portant sur la protection de la vie privée dans le cyberspace.   

 

Malgré une grande mobilisation et les actions de tous les signataires de la pétition #StopArt20 pour les interpeller, nos élus ne sont pas parvenus à dépasser les clivages politiques (ou les lobbies sionistes) pour réunir les 60 signatures requises pour une saisine du Conseil Constitutionnel, signatures pourtant à portée de main. Une fois de plus, le sectarisme a eu raison de nos libertés individuelles.

 

Mais nous ne baisserons pas les bras! Notre action a permis, pour la première fois en France, de constituer un véritable mouvement citoyen pour défendre nos libertés sur Internet.

 

Et ce n'est que le début. Devant la défaillance manifeste de nos représentants, c'est à nous d’exploiter tous les recours démocratiques possibles pour stopper ces atteintes à nos droits au nom du "tout sécuritaire". (La bonne excuse ! Le Tout Sécuritaire pour quoi faire, quand nos agresseurs se trouvent au Gouverne-MENT ? ))

 

Nos voix doivent être entendues lors des prochaines délibérations sur la vie privée et libertés dans le cyberespace et nous mettons le cap sur un Internet libre en 2014.

Signez pour rejoindre le mouvement #StopArt20 !

------------------

La loi sur la programmation militaire vient d'être adoptée et avec elle un article controversé instaurant un "Patriot Act" à la française qui étend l'accès de l'État à nos données téléphoniques et informatiques, sans l'avis d'un juge. ( C'est plus pratique sans passer par le Ministère de la Justice pour décider arbitrairement de condamner celui qui pourrait dire la vérité sur Internet) ! 

Pourtant le gouvernement nous a assuré vouloir mener un moratoire sur toutes les nouvelles mesures de surveillance touchant les données Internet, avant de les intégrer dans des futurs projets de loi (le projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes, la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel, le projet de loi sur la consommation). (Sauf que la loi sur la consommation vise elle aussi la censure Internet !).

Pour Jérémy Zimmerman, de la Quadrature du Net, cette nouvelle loi est une "incroyable agression contre les droits fondamentaux".

Pour Gilles Babinet, EU "Digital champion": "cette loi, c'est le plus grand coup porté au fonctionnement de la démocratie depuis les lois d'exceptions pendant la guerre d'Algérie" (...). "Nous sommes à deux doigts de la dictature numérique".

Nous sommes donc à l'aube de "1984" de George Orwell… Il faut agir maintenant! Nos identités numériques nous appartiennent et notre liberté sur Internet est non-négociable.

Cet article 13 de la loi sur la programmation militaire (devenu entre-temps l'article 20, comme l'indique le site du Sénat) est selon nous, le peuple, contraire aux valeurs de la République. Nous devons donc convaincre 60 sénateurs ou 60 députés de saisir le Conseil constitutionnel (comme le prévoit l'article 61 de la Constitution) afin que celui-ci examine la conformité du texte avec nos droits fondamentaux.

Merci de signer et de diffuser cette pétition avec le mot-clé  #StopArt20 !

Plus d'infos dans L'Humanité:

Actuellement, seuls des agents des ministères de la Défense, de l’Intérieur et des douanes peuvent avoir accès aux métadonnées d’internautes, sans passer par un juge (le Prism à la française pour résumer). Et ce dans le cadre juridique de la loi antiterroriste de 2006. La LPM de 2014-2019 étendrait déjà ces prérogatives à Bercy (ministère des Finances et de l’Economie)

Ces agents auront droit désormais de "solliciter directement les réseaux" qui plus est "en temps réel". Donc non seulement ils se passeront de l’aval d’un juge, mais également de tout intermédiaire technique. Autrement dit, ils pourront en toute légalité aspirer de grosses quantité de métadonnées, sans contrôle a priori.

Seul un contrôle a posteriori et prévu. Ajoutons à cela que les fournisseurs d’accès ne seraient plus les seuls concernés si cet article était adopté tel quel, mais globalement tous les services en ligne (Dailymotion, Facebook, Google...).

Autres sources:

Conseil National du Numérique : http://www.cnnumerique.fr/libertes-numeriques/

Asic : http://www.lasic.fr/?p=603

Quadrature du Net : http://www.laquadrature.net/fr/loi-de-programmation-milit...

Texte de la loi sur la programmation militaire 2014-2019

Pétition adressée à :
Nos Députés et Sénateurs
Christian Jacob, Président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale
Jean-Louis Borloo, Président du groupe UDI à l'Assemblée Nationale
François de Rugy, Président du groupe Écologistes à l'Assemblée Nationale
Roger-Gérard Schwartzenberg, Président du groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste
André Chassaigne, Président du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine
Bruno Le Roux, Président du groupe PS à l'Assemblée nationale

Nos identités numériques nous appartiennent, et notre liberté sur Internet est non-négociable.
L'art 13 (devenu l'article 20) de la loi sur la programmation militaire est selon nous, le peuple, contraire aux valeurs de la République. Nous vous demandons de saisir le Conseil constitutionnel (comme le prévoit l'article 61 de la Constitution) afin que celui-ci examine la conformité du texte avec nos droits fondamentaux.

Cordialement,
[Votre nom]

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/cap-sur-un-intern...

 

05/10/2013

L'institut français et la valorisation de la mémoire de la Shoah

Un petit retour en arrière volontaire en 2012,  pour que vous vous souveniez de ce que doit être la culture française, de l'image qu'elle doit véhiculer à l'étranger et par qui est en partie financé l'Institut Français à ne pas confondre avec l'Institut de France, et Institut Français qui est censé véhiculer la culture française dans le monde !

Retenons donc ces deux noms : Eric de Rothschild et Xavier DARCOS - Président de l'Institut Français désigné en 2010  sous le règne de  Nicolas SARKOZY.

 

Juste histoire de relever la fausse culture française qui doit être véhiculée dans le monde.

 

Valorisation de la mémoire de la Shoah

Devoir de mémoire : signature d’un accord de partenariat entre l’institut français et le Mémorial de la shoah

de gauche à droite : François Zimeray, Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la shoah, Xavier Darcos et Eric de Rothschild

Xavier Darcos, Président de l’Institut Français, opérateur du ministère des Affaires étrangères pour le rayonnement  de l’action culturelle à l’étranger, et Eric de Rothschild, Président du Mémorial de la Shoah, l’institution centrale pour la transmission de la mémoire et l’enseignement de la shoah,  ont signé le 3 juillet au quai d’Orsay, une convention de  partenariat afin de mener ensemble des actions de valorisation de la mémoire de la Shoah

accord de partenariat

 François Zimeray, Ambassadeur pour les droits de l’Homme et de la dimension internationale de la shoah, dont la mission est d’assurer le suivi des diverses actions engagées en matière de réparation de la dette envers les juifs déportés de France,  y participait. Cet accord permettra de déterminer les projets concrets de coopération sur les 18 prochains mois  dans les domaines du numérique, des expositions, du débat d’idées et de la formation. Les deux institutions s’engagent également à coopérer dans l’organisation de conférences afin de sensibiliser les nouvelles générations, en France et à l’étranger, au devoir et au travail de mémoire..

Le rabbin Alain Goldman et Jacques Fredj

Plus de soixante dix ans après la shoah, alors que les derniers survivants  et témoins de cette douloureuse page de l’histoire  ont pour beaucoup disparu, la France  a la responsabilité de sensibiliser les jeunes générations  et a décidé d’aborder l’histoire de cette tragédie dès l’école élémentaire puis de manière plus approfondie dans l’enseignement secondaire. C’est pourquoi le premier chantier mis en place  du 6 au 16  juillet 2012 est l’application du programme « Allons en France »  où  120 jeunes de 90 pays participeront à une série de rencontres et de visites sur le thème des droits de l’Homme. Le Mémorial de la Shoah accueillera les participants pour une conférence suivie d’un échange sur cette sombre période de l’histoire afin de les sensibiliser aux enjeux mémoriels.

de gauche à droite : Eric de Rothschild, Xavier Darcos
debout : François Zimeray

Cet accord prévoit également la circulation des expositions organisées par le Mémorial dans l’ensemble du réseau de coopération scientifique et culturel français à l’étranger. L’exposition initiée par le Mémorial de la Shoah « le sport européen à l’épreuve du nazisme, des JO de Berlin aux JO de Londres (1936-1948) sera diffusé en Italie à Bologne du 5 novembre 2012 au 6 janvier 2013 et à Turin en mars 2013.  La création et la diffusion d’une exposition sur l’histoire des génocides du XXème siècle ainsi l’exposition autour du journal d’Hélène Berr sont à l’étude.

Des colloques et débats d’idées  suivront en 2013,  à New York avec l’Université Paris 8, Washington avec l’Institut  des Hautes Etudes de Défense Nationale, Buenos Aires avec le Centro Cultural de la Memoria  Haroldo Conti,  Berlin en lien avec le Goethe Institut sur le cinquantenaire du traité de l’Elysée.

de gauche à droite : Abe Radkin, directeur exécutif du projet Aladin,
Eric de Rothschild, Xavier Darcos, Alain Goldman

Dans le domaine du numérique, il a été prévu  la mise en ligne, éditorialisation et traduction vidéo de témoignages de rescapés de la shoah sur culturethèque,  de colloques organisés par le mémorial de la shoah sur la web-Tv de l’institut français, avec la diffusion du 6 au 8 novembre 2012 « de El-Alamein à l’opération Torch ». Un site internet interactif multilingue en français et anglais, les versions allemande, polonaise et espagnole sont en cours d’élaboration en direction des jeunes publics accompagnera cette coopération.

Cette collaboration permettra enfin de traduire et publier dans le monde entier des ouvrages sur le thème de la shoah

par : Sylvie Bensaid

crédit photos : Alain Azria

http://www.tribunejuive.info/israel/valorisation-de-la-me...


07/04/2013

Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes !

Voilà le joli monde qu'ont déjà mis en place les Illuminati-sionistes-reptiliens pour nous et pour nos enfants !

Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes !

 A télécharger en PDF : ICI

MeilleurDesMondes.jpg

Dans ce livre visionnaire écrit dès 1932, Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus. Dans cette société future, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population. De la plus intelligente à la plus stupide: les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles). Le "meilleur des mondes" décrit aussi ce que serait la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude"...

 


 


29/03/2013

Les Initiés du 11-Septembre par Hicham Hamza journaliste indépendant (Partie 1).

Partie 2 : ICI
 
Voici une autre vision des choses sur les attentats du 11 septembre 2001 aux USA sur un travail de recherches et d'analyse effectué par Hicham Hamza journaliste indépendant.


Webdocumentaire en cours de réalisation. Notice explicative :
 
 
 
 LES INITIÉS DU 11-SEPTEMBRE

Webdocumentaire réalisé par Hicham Hamza
***** { Work in Progress, 2010-2013 } ***** 

Après 3 années de recherche, cette enquête multimedia, progressivement mise en ligne, vise à exposer -à travers la publication d’un ensemble de documents dont certains sont inédits- la réalité et la complexité d’un phénomène passé sous silence : l’impunité des « fondamentalistes financiers », au coeur de l’Occident, qui ont tiré profit des attentats du 11-Septembre.

Dans les prochaines semaines, vidéos, extraits sonores, interviews exclusives, documents pdf et analyses en rapport avec la question politico-financière des délits d’initié -survenus autour des actes terroristes de New York et du Pentagone- seront ainsi mis en ligne, au fur et à mesure, sur cette page .

Comme un jeu de piste, des éléments supplémentaires de compréhension viendront progressivement éclaircir -autour et à l’intérieur des vidéos- les ellipses de la narration, élaborée à l’instar d’un rébus.

Contrairement au format de la télévision, le webdoc permet en effet d’affirmer, à la fois de manière informative et artistique, un regard singulier sur un sujet controversé.

Tel est l’objectif assumé par ma publication : proposer à l’internaute de (re)découvrir un scandale politique étouffé depuis onze ans. Je conclurai également la mise en ligne par un texte exposant, en toute subjectivité, les « coulisses » de mon auto-production (enquête, tournage, montage) qui fut particulièrement délicate à mener jusqu’au bout (origine du projet, contacts, aléas et contre-temps, zéro budget, carences techniques, incidents, etc).

Rappeler qu’il existe un « cartel » de criminels financiers impunis qui auraient pu tenter d’empêcher le 11-Septembre mais qui ont préféré maximiser le profit engendré par la catastrophe sur les places boursières. C’est le but de la mise en ligne, qui commence en ce jour du 11 septembre 2012, de mon  webdocumentaire.

Bonne navigation à tous dans les méandres de l’affaire.

Présentation

Onze ans après les attentats du World Trade Center, l’ombre d’un gigantesque délit d’initié plane toujours sur l’événement. Des spéculateurs, pour le moins avisés, ont réalisé d’importants profits suite aux attaques terroristes, en ayant misé la veille au plus juste. Enquête.

Qui savait quoi et à quel moment? Au-delà des polémiques sur les causes de l’effondrement des tours ou les carences de l’enquête officielle, le soupçon de délit d’initié relatif au 11-Septembre constitue également une énigme incontournable autour de ces attentats.

Nous savons désormais que l’administration Bush avait été prévenue de l’imminence d’attaques terroristes, c’est un fait établi. De même, de nombreux services de renseignements à travers le monde étaient informés de la menace. On peut donc en déduire que certains acteurs de la finance, proches des lieux de pouvoir, auraient pu bénéficier de ces informations ultra-sensibles. Il n’est pas exclu non plus que les terroristes eux-mêmes aient pu faire profiter certains de leurs parrains boursicoteurs. Voilà où nous en sommes. A ce jour, concernant ces spéculateurs, rien ne permet de désigner un quelconque complot d’Etat ou, à l’inverse, quelque réseau financier d’Al Qaïda. Et là réside tout le problème : onze ans après, le doute persiste sur la nature et la provenance de ces transactions.

Une  étude scientifique, publiée en 2010 par l’Université de Zurich et dirigée par le professeur de finance Marc Chesney, confirme le mauvais pressentiment des analystes économiques, exprimé une semaine après la tragédie, lors de la réouverture des marchés. Des spéculateurs non identifiés, opérant depuis différentes places boursières à travers le monde, ont acquis, avant le 11 septembre, le droit de vendre à un prix prédéfini les actifs des principales compagnies aériennes et d’assurances qui allaient être affectées par les attentats terroristes, et dont les actions en bourse allaient s’effondrer. La vente effective dès la chute de la valeur boursière a permis à certains d’engranger des profits colossaux.

Coïncidence extraordinaire ou décision prise en connaissance de cause?  Seule une enquête exhaustive, internationale et transparente, permettrait de trancher la question. En cas de préméditation, un « délit d’initié », opération financière consistant à réaliser des gains illicites sur la vente ou le rachat d’actions en raison d’informations confidentielles, serait alors constitué.

Qui sont les spéculateurs ?

Sujet épineux, à la fois technique et politique, mais fondamental pour comprendre la genèse et le contexte des attentats. Identifier ces spéculateurs -dont certains ont opéré depuis de prestigieuses institutions financières telle la Deutsche Bank- est primordial. Il s’agit, en définitive, de remonter le circuit sinueux d’une information, plus ou moins détaillée, circulant durant l’été 2001 et concernant les cibles, les méthodes ainsi que la date d’exécution d’un acte terroriste à grande échelle. En cas d’enquête judiciaire, retracer la transmission de ce précieux secret permettrait de se rapprocher au plus près de sa source, située en amont, autour du réseau criminel constitué par les commanditaires des attentats, leurs exécutants et leurs complices. L’identité des «initiés» est un chaînon manquant, parmi tant d’autres, du 11-Septembre.

Je suis allé interroger les protagonistes qui ont tenté d’alerter l’opinion publique, ceux qui ont soulevé une partie du voile sur ce scandale politico-financier silencieux, ignoré ou réfuté par la plupart des « gendarmes boursiers ». Outre les analyses du professeur Marc Chesney, j’ai également recueilli les témoignages, entre autres, d’Eric Laurent, grand reporter et auteur de la  « Face cachée du 11-Septembre », et de Max Keiser, ancien trader de Wall Street, désormais reconverti dans l’édito économique pour chaînes tout-info et réalisateur d’un prochain documentaire sur ces délits d’initiés.

Enfin, bien qu’il ait décidé de ne plus aborder publiquement le sujet controversé du 11-Septembre, un célèbre journaliste d’investigation américain, Michael C. Ruppert, qui a fait l’objet d’un film au cinéma et qui fut parmi les premiers à enquêter sur cette énigme, a accepté de rompre son silence afin de me confier, dans notre correspondance via Internet, son intime conviction.

Ces échanges avec différents experts ont affermi ma volonté initiale d’explorer une piste inédite: celle consistant à identifier les groupes et les individus qui se seraient prêtés à ces fructueuses spéculations depuis Paris. Selon le rapport d’enquête de la Commission des Opérations de Bourse, publié en 2002, «les éléments recueillis n’ont pas permis de mettre en évidence que des groupes financiers liés aux instigateurs des attentats aient pu utiliser le marché de la Bourse de Paris pour réaliser des opérations sur le marché». Une conclusion d’enquête pour le moins insuffisante, accompagnée d’un curieux raisonnement : puisque les personnes identifiées n’avaient pas de lien avéré avec les structures financières proches d’Al Qaïda, elles seraient donc insoupçonnables.

 Or, certains témoignages «de l’intérieur», comme une déclaration «off» de l’ex-trader de la Société Générale,
Jérôme Kerviel, ou la révélation méconnue d’un banquier allemand, s’exprimant le 20 septembre 2001, sous couvert d’anonymat, auprès du correspondant de l’agence Reuters, suggèrent bel et bien l’existence probable de personnes « bien informées », d’initiés, parmi les opérateurs français. Si ces confidences particulières, anonymes ou « off », ne constituent pas le début d’une preuve, elles encouragent cependant davantage l’investigation de la piste parisienne.

Il en va des enquêtes comme des voyages : il importe parfois d’improviser l’itinéraire, voire de s’égarer, pour faire certaines découvertes. Je n’avais pas soupçonné, en débutant mes recherches, que la problématique du délit d’initiés autour du 11-Septembre serait autant riche en révélations. Entre autres, ces deux constats inattendus:  d’une part, l’étonnante  «globalisation» des transactions suspectes, attestées en Amérique du nord, en Europe et en Asie du sud-est; d’autre part, l’existence d’un désaccord inhabituel entre les divers « gendarmes boursiers », prompts à enterrer officiellement l’affaire au travers d’enquêtes opaques, et la plupart des experts financiers qui jugent vraisemblable le délit d’initié autour des attentats.

Le but poursuivi à travers ce webdocumentaire est clair : pointer les incohérences et continuer à chercher, avec vous, à comprendre le 11-Septembre. Au regard de ses innombrables et funestes conséquences, il importe plus que jamais d’en dérouler toute la trame. L’enjeu, civique comme journalistique, consiste toujours à le démystifier. De toutes parts.

*******************************************************************

La vidéo originale en intégralité :

LES INITIÉS DU 11-SEPTEMBRE
http://www.dailymotion.com/video/xti39a_les-inities-du-11...


LES INITIÉS DU 11-SEPTEMBRE par globereporter

Israël et le 11-Septembre: le grand tabou (TEASER)
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

La vidéo en 6 parties progressivement annotées :

PROLOGUE

Les initiés du 11-Septembre (1/6)
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

A  qui profite le crime? Onze ans après les attentats, certaines questions demeurent toujours sans réponse. Fataliste, le grand reporter Eric Laurent a néanmoins tenté d’y voir plus clair.

CONTRE-ENQUÊTE
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Une enquête bâclée et verrouillée ? Au coeur des délits d’initiés, le mystère persiste sur l’identité des spéculateurs. Ces derniers ont fait fortune grâce aux attentats du 11-Septembre. L’organisation internationale de la commission des valeurs, qui coordonne l’ensemble des places boursières, a fait savoir, le 15 octobre 2001, que des centaines de millions de dollars ont été amassés à travers le monde en raison d’opérations financières estimées trop fructueuses pour être hasardeuses. Qui en furent les bénéficiaires? Seuls les « gendarmes boursiers » sont en mesure de pouvoir ouvrir la boîte de Pandore

J’ai interrogé Marc Chesney, professeur de finance et auteur d’une étude sur le sujet. Selon lui, seule une décision politique permettrait d’éclairer la question. A l’instar de ses collègues universitaires aux Etats-Unis, notamment Allen Poteshman et Paul Zarembka, ce spécialiste des transactions financières illégales a renforcé sa conviction au fur et à mesure que s’affinait son étude des opérations boursières.

Dans l’univers opaque des marchés financiers, ils sont malheureusement peu nombreux à vouloir s’exprimer sur le sujet. Une décennie plus tard, le tabou demeure. Si la plupart des acteurs économiques reconnaissent bien volontiers que le gigantesque délit d’initié autour du 11-Septembre est un secret de polichinelle, rares sont ceux prêts à témoigner publiquement à ce propos. Le silence est la règle. Sauf pour Max Keiser: cet ancien trader de Wall Street, reconverti dans l’analyse financière, est toujours intrigué par ce qu’il observa durant cet été de l’année 2001.

INSIDER
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

FRENCH CONNECTION
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...


 
 

EPILOGUE-du-11-septembre/
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

Petite banniere 400x50

 

21:16 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Arnaques, Mensonges, Propagande, Attentats, Terrorisme, CIA, MOSSAD, Al-Quaïda, Conspiration mondiale, Conspiration, Complot, Corruption, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Empoisonnement, Franc-Maçonnerie & Jésuites Lucifériens, Génocide préparé, Histoire secrète du monde, Intrigues - Assassinats, Attentats, Israël, Palestine, Colonisation, La dictature mondiale, La FED et le FMI, La fin programmée de la démocratie, La Loi Martiale, La Trilatérale Commission, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Bohémian Club, Le CFR, Le Chiffre de la bête - 666, Le Club de Rome, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Le mythe du terrorisme, Le Pouvoir Mondial, Le Vatican & Les Jésuites Lucifériens, Le Vatican et la politique, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Illuminati-Reptiliens, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Projets des Maîtres du Monde, Les protocoles de Toronto, Les protocoles des Sages de Sion, Les Reptiliens, Les secrets du Vatican & des Jésuites Lucifériens, Les Skull and Bones, Les Sociétés Secrètes, Médias et pouvoir, Medias, Manipulations des Masses, Monsanto, Rockefeller, Rothschild et Bill Gates, Nouvel Ordre Mondial, Révélations, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Sectes & Sociétés Secrètes, Sionisme, Oligarchie, LDJ, Tortures, Trafic d'organes, Fortabat Labatut, USA, Israël, Vatican, Mensonges, Politique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

25/03/2013

Vatican: Le mépris de Ratzinger pour la croix de notre Seigneur (Partie 2)

Un article de Résistance Catholique qui se passe de tout commentaire.

Partie 1 : ICI et Partie 3 : ICI

Comme ses amis juifs, Ratzinger-Benoît XVI hait la Croix !
Mais, pour faire illusion, cet antipape est tenu d'’accomplir des actes qui le répugnent. Aussi, dès qu’'il le peut, il les simule comme ici le baiser sur la croix.

L'’hypocrisie et la perfidie d'’un apostat applaudies par les juifs talmudistes

Cliquez sur l'image ci-dessous pour zoomer

Nouvelle image (1).jpg


 
Un autre article : ICI


LE MEPRIS DE RATZINGER POUR LA CROIX DE NOTRE SEIGNEUR

À Rome, le Vendredi Saint est marqué chaque année par la célébration de la Passion du Seigneur en début de soirée dans la basilique Saint-Pierre.

Comme les années précédentes Benoît XVI n'a pas embrassé les pieds de Notre Seigneur Jésus-Christ, comme est pourtant tenu de le faire chaque fidèle catholique ce jour là, lors de l'adoration de la Croix !

Une fois de plus, Ratzinger-Benoît XVI a donc ostensiblement refusé de baiser la croix de Notre Seigneur. Et qu’'on ne vienne pas nous dire que la croix était trop loin pour lui ou que le « bon pape Benoît » souffrait d'arthrose ! Jugez par vous-même en regardant ces images.

Pour visionner l'’extrait vidéo de la cérémonie conciliaire 2011, cliquez sur l'’image ci-dessous :

http://resistance-catholique.org/videos/2011-04-22_VS_B16.f4v

http://resistance-catholique.org/videos/2011-04-22_VS_B16.wmv

Pour visionner l'’intégralité de la cérémonie de cette année, cliquez sur le lien suivant :

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveau...

  

Ratzinger ne s'’approchera pas plus de la croix !

Nous avions déjà signalé l'’an passé ce comportement impie de la part de celui qui se présente comme « Pape » dans notre message du 10 avril 2010. Ces nouveaux faits viennent donc confirmer aujourd'’hui ce que nous y écrivions et que nous vous invitons d’'ailleurs à relire.

_______________________________

VOICI CI-DESSOUS LE MESSAGE DE L'’AN PASSÉ :

RATZINGER REFUSE DE BAISER

LA CROIX DE NOTRE SEIGNEUR !

Visionner les films des cérémonies officielles se déroulant au sein du Vatican occupé peut se révéler assez instructif….

En effet, une nouvelle fois, cette année, nous découvrons que Ratzinger a refusé de baiser la Croix de Notre Seigneur lors de l'office de la Passion au Vatican !

Le regard inquiet de son maître des cérémonies, derrière la Croix, est particulièrement révélateur de la simulation mise en scène…

Les images ne laissent la place à aucun doute (les liens pour visionner les extraits des cérémonies de 2009 et 2010 se trouvent en annexe).

    

Office de la Passion du 02 avril 2010

Pour visionner l’'intégralité de la cérémonie :

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/ceremonie-a-rome-celebration-de-la-passion-du-seigneur/00049556

Déjà, en 2009, Ratzinger n'’avait pas embrassé la Croix lors de l'’office du Vendredi Saint. Il sembla même comme « repoussé » par la Croix au moment où il s'’en approcha.

Office de la Passion du 10 avril 2009

Pour visionner l’'intégralité de la cérémonie :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/ceremonie-a-rome-office-de-la-passion/00044173

Comme son prédécesseur, Ratzinger proclame que l’'Ancienne Alliance n’'a jamais été révoquée, niant, de fait, que Notre Seigneur Jésus-Christ soit réellement le Messie !

C’est ainsi que lors de sa visite à la Synagogue de Cologne (19 août 2005) il proclama son apostasie publique de Notre Seigneur en parlant du « peuple de l'’Alliance jamais révoquée, ni abolie » car « les dons de Dieu sont sans repentance ».

Par ailleurs, le 18 avril 2008, cet apostat public participa à la synagogue de New York à la fête de la Pesah (la Pâque juive), c'est-à-dire le jour où la Synagogue a fait crucifier Notre Seigneur ! Ce jour-là, Ratzinger déclara aux juifs talmudistes être, comme eux, « dans l'’attente de l’'accomplissement des promesses du Seigneur », rejetant ainsi publiquement les paroles de Notre Seigneur sur la Croix selon lesquelles « tout a été accompli » ! 

Comme ses amis juifs, Ratzinger-Benoît XVI hait la Croix !

Mais, pour faire illusion, cet antipape est tenu d'’accomplir des actes qui le répugnent. Aussi, dès qu'’il le peut, il les simule comme ici le baiser sur la croix.

Cette année, comme l’'an passé, Ratzinger a démontré, par son attitude, son mépris total de Notre Seigneur crucifié.

Ses regards vers la Croix sont très furtifs pour ne pas dire quasi-inexistants. Pendant toute la cérémonie, il ne manifeste aucun acte réel d’'adoration.

Au moment de l’'Adoration de la Croix, son cérémoniaire est obligé de lui indiquer ce qu'’il doit faire.

Visiblement plus préoccupé par le regard des autres et l’'apparence qu'’il donne, Ratzinger multiplie, lors de chaque cérémonie, les attitudes gauches, dévoilant ainsi son extrême préciosité.

Très maniéré, Ratzinger apparaît toujours empêtré dans ses gestes.

      

Sa prétendue « timidité » avancée par ses adulateurs ne tient pas l'orsqu’'on connaît le parcours de Ratzinger : professeur de séminaire, professeur de théologie dans trois universités (Münster, Bonn et Tübingen), consulteur théologique auprès du cardinal Frings au concile Vatican II et enfin préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et donc membre de la Curie conciliaire pendant 25 ans ! C’'est donc un habitué des cérémonies publiques ! 

Le mépris de la croix de Notre Seigneur
Par Ratzinger est aujourd'’hui manifeste !

 

Notre Dame de Paris

L'’hypocrisie et la perfidie d’'un apostat applaudies par les juifs talmudistes

Pendant ce temps-là, pour justifier son processus de ralliement et ses discussions impies avec ces ennemis de Notre Seigneur, Mgr Fellay continue à vouloir nous persuader que le « bon pape » Benoît accomplit un « début de restauration de l’Église » !

Aussi, devant la trahison évidente des chefs de la FSSPX que nous ne pouvons désormais plus suivre, prions Notre Seigneur et Notre Dame de nous aider à demeurer toujours fidèle à la Sainte Eglise catholique et pour cela, à rejeter toute compromission avec cette fausse « Eglise » que constituent l'’église conciliaire, ses pompes et ses oeœuvres.

In Christo Rege.

Résistance catholique


Annexe 2010

Pour visionner l’extrait de la cérémonie 2010 où Ratzinger-Benoît XVI ne baise pas la Croix, cliquez sur un des liens suivants :

http://resistance-catholique.org/videos/2010-04-02_VS_B16.f4v

http://resistance-catholique.org/videos/2010-04-02_VS_B16.wmv

Vous pouvez également visionner l’'extrait de la cérémonie 2009 où Ratzinger-Benoît XVI ne baise pas la Croix :

http://resistance-catholique.org/videos/2009-04-10_VS_B16.f4v

http://resistance-catholique.org/videos/2009-04-10_VS_B16.wmv

**********

Pie XII

Pie XII, vrai pape, dans un profond recueillement,
accomplissant un réel acte d’'adoration de la Croix.

http://resistance-catholique.org/articles_html/2011/04/RC_2011-04-23_LE-MEPRIS-DE-RATZINGER-POUR-LA-CROIX.html