Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2016

[Fantastique] France, terrorisme et diplomatie en carton, par Pierre Conessa

 

[Fantastique] France, terrorisme et diplomatie en carton, par Pierre Conessa

Une fantastique interview de Pierre Conessa, par notre partenaire Thinkerview…

 

Pour mémoire Pierre Conessa est agrégé d’histoire et ancien élève de l’École nationale d’administration (ENA – comme quoi, le tout est de repérer ceux qui ne choisissent ni politique, ni finance…), Pierre Conesa est ensuite haut fonctionnaire du ministère de la Défense, où il a notamment été directeur adjoint de la délégation des Affaires stratégiques jusqu’à sa retraite en 2012. Il vient de publier Docteur Saoud et Mister Djihad : la diplomatie religieuse de l’Arabie saoudite.

Édifiant (même si je ne partage pas quelques petits points…).

Source : Youtube, Thinkerview, 25-10-2016

 

ft

 

Interview de Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire du Ministère de la Défense.

Vidéo enregistrée le 7 octobre 2016.

SUJETS :
Arabie Saoudite, Qatar, Quai d’Orsay, Diplomatie, Droit de l’homme, Salafisme, Terrorisme, Attentats, Schizophrénie diplomatique, OTAN, Irak, Yémen, flux de migrants, Syrie, Alep, Russie, Djihad, Afghanistan, Iran, UK, USA, Etat d’urgence, renseignement de terrain.

 

https://www.youtube.com/watch?v=AQN8AYVzXqs


 

 

Irak: la France envoie ses troupes

Quand M. 4% cessera de nous raconter des mensonges, ce sera un grand jour !!

 

Irak: la France envoie ses troupes 

 

Le président français a annoncé la décision de Paris de dépêcher les troupes françaises en Irak avec pour mission de former les militaires irakiens.

Selon le quotidien français Le Figaro, François Hollande a mis en garde contre le retour des takfiristes étrangers à leur pays d'origine, une fois que la ville de Mossoul en Irak sera libérée.

Il a appelé la coalition internationale anti-Daech à "anticiper les conséquences de la chute de Mossoul", évoquant l'opération de libération de Mossoul.

"La reconquête n'est pas une fin en soi. Nous devons d'ores et déjà anticiper les conséquences de la chute de Mossoul", a lancé François Hollande, en insistant sur les enjeux politiques, humanitaires et sécuritaires de l'offensive contre la ville irakienne, à l'ouverture d'une réunion à Paris des ministres de la Défense de treize pays de la coalition - qui compte au total une soixantaine d'États membres dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Australie, le Canada, l'Allemagne.

Cette réunion se tient une semaine exactement après le lancement de l'offensive par l'armée irakienne et les combattants kurdes contre Mossoul, deuxième ville d'Irak.

 

Moscou dénonce la politique occidentale

Moscou dénonce la politique occidentale   

Russie: Bogdanov dénonce les politiques "irresponsables" de l’Occident

 

Mikhaïl Bogdanov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères. ©Sputnik

Mikhaïl Bogdanov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères. ©Sputnik 

 

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, vient de dénoncer aujourd’hui, mardi, les politiques occidentales en déclarant que celles-ci avaient joué un rôle décisif dans la montée de l’extrémisme et l’avènement des crises actuelles dans le Moyen-Orient.

Mikhaïl Bogdanov qui s'exprimait à la réunion annuelle de l’institution Valdaï, a affirmé expressément que « les politiques irresponsables de l’Occident ont joué un grand rôle dans la montée de l’extrémisme dans le monde. »

« Aujourd’hui, le Moyen-Orient est embourbé dans une crise stratifiée et systématique », a-t-il ajouté. 

Cette haute autorité russe a alors appelé une fois de plus l’Occident à entrer en action et de manière sérieuse cette fois-ci, dans la lutte contre le terrorisme:  « Nous renouvelons notre demande de constituer une coalition globale de lutte contre le terrorisme ! »

La réunion de Valdaï qui a commencé il y a quelques jours à Moscou, réunit un grand nombre d’experts internationaux. Cette année, l’Irak et la Syrie sont au centre des discussions.

Le Club de Discussion Valdaï est un forum international annuel qui vise à rassembler des experts pour débattre de la Russie et de son rôle dans le monde. Il défend la vision d'un monde multipolaire, par opposition à un monde unipolaire dominé par les États-Unis.

 

Le monde au seuil d'une troisième guerre mondiale, selon Chevènement

 
 
Le monde au seuil d'une troisième guerre mondiale, selon Chevènement
Si les États-Unis optent pour une politique de renversement des gouvernements élus par le peuple, un troisième conflit mondial pourrait éclater.

Notre planète se trouve au bord d'une troisième guerre mondiale, prévient l'ex-ministre français de la Défense et de l'Intérieur Jean-Pierre Chevènement. « Je qualifie la situation comme assez dangereuse. Car, parmi nous, certains sont prêts à aller jusqu'au bout. Je n'ai pas d'intention de dire que toute l'élite politique des États-Unis est en proie à de telles opinions. Par exemple, ce n'est pas le cas de John Kerry. Par contre, les néoconservateurs prônent une politique visant à renverser des gouvernements étrangers. Et nous avons vu que c'est inadmissible, notamment en Irak, en Libye et en Syrie », a tranché l'homme politique français.
 
Selon lui, une action similaire contre la Russie serait inacceptables.

« Cela est devenu évident lors des législatives russes en septembre dernier, où le parti au pouvoir Russie unie de Vladimir Poutine a obtenu la majorité des votes », a indiqué M. Chevènement, ajoutant qu'en réalité personne ne doute des résultats des législatives. D'après Jean-Pierre Chevènement, il faut s'accommoder du fait que chaque peuple détermine lui-même son propre destin.
 
 
 
 

Un destroyer américain a accédé à la Mer Noire

Un destroyer américain a accédé à la Mer Noire

Défense

Il porte l'équipement anti-aérien AEGIS.

http://pravda-team.ru/france/image/preview/article/7/6/5/1303765_five.jpeg

 

Selon le portail informatique turc Bosphorus Naval News, le bâtiment de guerre est passé par le Bosphore en prenant à la sortie la direction du Nord. Selon un communiqué de presse de la Sixième flotte US, c'est bien le 18 octobre dernier que le destroyer a quitté la base espagnole Naval Station Rota où il était en « grande visite technique » de maintenance.

 

Selon l'agence TASS, Carney va continuer sa patrouille de routine dans la zone de responsabilité de la sixième flotte, en vue d'assurer la sécurité nationale des Etats-Unis en Europe.

 

Pravda.ru a déjà écrit récemment sur le bâtiment de commandement et d'entraînement Mount Whitney qui a pénétré, à son tour, dans la mer Noire où il est entré tout de suite dans le collimateur de la marine nationale russe et des systèmes « Bal » - « Bastion ».

 

Les photographies des navires américains entrant dans la mer Noire ont apparu dans les réseaux sociaux et les médias turcs. Selon l'agence « Interfax », le commandement de la sixième flotte américaine a omis de rendre public l'objectif du déplacement du Mount Whitney.

 

Il n'est pas à exclure qu'il s'emploierait à travailler l'interaction avec d'autres bâtiments de guerre de l'OTAN. Et le média de remarquer que le Mount Whitney n'en est pas à sa première visite dans les eaux locales. C'est ce navire-là qui a prêté main forte à la Géorgie, à l'automne 2008. C'est encore ce navire qui croisait le long de la ligne côtière russe lors des JO-2014 à Sotchi.

 

Il est également à rappeler que, selon la doctrine militaire de Washington, la mer Noire se trouve dans la zone de responsabilité de la sixième flotte opérationnelle de leur marine nationale.Selon les conventions internationales, les bateaux des pays non-limitrophes à la mer Noire ne peuvent se trouver dans le bassin de la mer Noire que pas plus de 21 journées consécutives.

 

Selon l'agence Polit-online, le destroyer américain doit s'attendre à avoir de la visite de la part des navires de guerre russes qui peuvent bien rencontrer le navire américain dans les eaux neutres.


Читайте больше на