Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2012

Les Français stockent de la nourriture lyophilisée

Voici un réflexe intelligent !

Prévenir au lieu de guérir !

Les Français stockent de la nourriture lyophilisée

Par Hayat Gazzane Mis à jour le 26/10/2012 à 15:10 | publié le 26/10/2012 à 12:22 

 

 

 

La nourriture proposée sur le site lyophilise.fr peut se stocker jusqu'à 25 ans.
La nourriture proposée sur le site lyophilise.fr peut se stocker jusqu'à 25 ans.

 

Tétanisés par la peur de l'avenir, les Français stockent de la nourriture en vue de faire face à une éventuelle crise dans le pays. Le secteur de la nourriture déshydratée est en plein boom.

Ils portent un nom, pas toujours assumé: celui de survivalistes. Ces personnes qui cherchent à se protéger d'une catastrophe économique ou naturelle susceptible de les placer dans une situation de survie. Le phénomène, bien connu outre-Atlantique, prend de l'ampleur en France, comme en témoignent les nombreux sites de conseils en survie qui émergent sur la toile ou encore le succès des programmes télévisés tels que «Man vs Wild». Cet engouement fait les affaires d'un secteur de niche: celui de la vente de nourriture lyophilisée ou aliments déshydratés qui se conservent de 2 à 25 ans.

Si les consommateurs de base restent issus d'un public «outdoor» (sportifs, militaires ou encore ONG), les particuliers sont de plus en plus nombreux. «Nous avons introduit des produits d'une durée de conservation de 10 ans et 25 ans il y a un peu plus d'un an, sous la pression de la demande. Nous avons vendu 85.000 de ces repas individuels destinés au stockage sur cette période», fait savoir Ariane Pehrson, fondatrice du site de vente en ligne lyophilise.fr né il y a deux ans et demi à Lorient, leader de la distribution de ces produits en France.

Malgré le coût des ces aliments - entre 4,50 et 6,50 euros le repas - ses clients n'hésitent pas à ouvrir leur portefeuille, comme cet homme qui a acheté pour 30.000 euros de provisions. «A ce prix, il a pris un an de stock confortable (petit déjeuner, plats, desserts) et un an de stocks de survie (un repas par jour)», précise la fondatrice du site. «Ces produits coûtent cher car la technique de lyophilisation est coûteuse. Mais pour les clients, c'est un investissement. Et ils préfèrent ces aliments aux conserves qui se périment vite et qui ne sont pas bonnes», ajoute-t-elle.

«Des gens pas du tout illuminés»

Le profil de ces nouveaux acheteurs est varié: «Des couples, des familles, des jeunes. Une minorité évoque la fin du monde à la fin de l'année 2012, mais la grande majorité achète au cas où il y aurait une crise grave ou une catastrophe naturelle qui paralyserait la distribution. Ce sont des gens pas du tout illuminés, très rationnels mais aussi très discrets, qui ne veulent pas forcément que le voisinage sache qu'ils stockent», remarque Ariane Pehrson, qui a vu ses ventes faire un bond après la catastrophe de Fukushima. «La France ne fait qu'entrer tardivement dans un phénomène déjà très rependu en Grande-Bretagne ou en Allemagne», explique-t-elle. «Les Français comprennent qu'ils ne peuvent pas toujours compter sur le système en cas de problème».

Pour le moment, le secteur de la nourriture de stockage en France est difficilement chiffrable car «c'est un marché tout neuf, très dispersé et très discret», selon la patronne de lyophilise.fr. Seule certitude: sa croissance est très forte. «Les particuliers qui stockent de l'alimentaire représentent aujourd'hui 40% de notre chiffre d'affaires, un nombre en constante augmentation», affirme la patronne de lyophilise.fr. Sa plateforme est actuellement la seule à regrouper les produits de plus de 15 fournisseurs différents, dont les très recherchés suisse-allemand Katadyn et la filiale britannique de l'américain Mountain House, références mondiales de la nourriture lyophilisée très longue durée. «En France, nos ventes ont doublé en un an», assure Nathalie Joubert, responsable marketing de Katadyn France. «Nous avons du mal à faire face à la demande. Les ventes augmentent de 200 à 300% chaque année», confirme Diana Morris, responsable chez Moutain House. Les concurrents (Décathlon et Au vieux Campeur notamment) restent pour l'instant tournés vers de la nourriture à conservation courte durée. En attendant une concurrence plus accrue, Ariane Pehrson se dit «confiante» dans l'avenir.

http://www.lefigaro.fr/conso/2012/10/26/05007-20121026ART...



« Comment douter que l'homme soit un être magnétique ? » Interview du Professeur Yves Rocard

Ainsi vous savez que nous avons tous la capacité de magnétiser et de soigner notre prochain.

Il suffit de l'accepter, d'en prendre conscience, d'apprendre à magnétiser et de passer à l'action.

Pour apprendre à magnétiser, voir les cours sur Soins Quantiques :

http://soins-quantiques.com/

Interview du Professeur Yves Rocard

« Comment douter que l’homme soit un être magnétique ? »
Jean-Pierre Perraud a rencontré le professeur Yves Rocard à trois reprises, entre 1984 et 1989. Il a bien voulu rassembler les notes qu’il a prises au cours de ces trois entrevues et les synthétiser sous la forme de l’interview suivante. Il s’agit donc d’une publication posthume de propos tenus par le professeur de son vivant. Comme on le verra, les déclarationsdu professeur, qui sont recoupées par divers ouvrages et articles qu’il a publiés de son vivant, constituent une validation scientifique sans réserve du magnétisme.


Jean-PierrePerraud — Vous avez attendu d’être à la retraite pour prendre publiquement position sur des phénomènes autant controversés que la sourcellerie, la radiesthésie et le magnétisme, sur lequels « l'établissement » scientifique a toujours jeté l’anathème et qu’il a qualifiés de charlatanisme et d’obscurantisme. Pourquoi ?


Yves Rocard — Vous connaissez l’expression latine : Est modus in rebus, qui signifie « il y a une mesure dans les choses ». L’excès en tout est un défaut. L’électromagnétisme est un phénomène parfaitement connu des physiciens. Les forces électromagnétiques sont partout, ce sont elles qui induisent les champs gravitationnels qui règlent la marche des planètes mais aussi celle des électrons. Aucun objet spatial, du plus grand au plus petit, n’échappe à la loi de l’attractionrépulsion, principe de base de l’électromagnétisme. En outre, l’homme, en découvrant, il y a près de 3000 ans, les aimants naturels, posa, certes de manière empirique et approximative, les lois fondamentales de l’électromagnétisme. Les Grecs connaissaient les aimants naturels. Il s’agissait de minéraux qu’ils trouvaient dans la région de Magnésie et dont le constituant principal était la magnétite, Fe3 O4 (oxyde de fer). On sait aujourd’hui que la magnétite est présente sous forme d’oligo-éléments chez tous les êtres vivants, y compris les plantes. Lucrèce a décrit dans son De Natura rerum les propriétés attractives et répulsives des aimants et Pline l’Ancien attachait à leurs effets une croyance superstitieuse, d’origine divine et il pensait qu’ils pouvaient guérir.

Savez-vous que la première application de l’aimant à la boussole est généralement attribuée aux Chinois ? Vers l’année 1200 de notre ère a été décrite une boussole réalisée au moyen d’aiguilles de fer aimantées. Dans son célèbre De Magnete, William Gilbert, en 1600, décrit la façon d’accroître la force d’attraction des aimants en disposant à leur surface des nez polaires en fer doux. Il fallut attendre 1820 et la fameuse expérience d’Œrsted pour créer un champ magnétique au moyen d’un courant électrique.

Jean-Pierre Perraud — Ce que vous dites du magnétisme est connu du plus grand nombre. Les propriétés des aimants et les forces électromagnétiques sont enseignées dans les écoles. Personne ne remet en cause le phénomène électromagnétique et la loi physique qui le décrit. En revanche, comme vous le savez, professeur, la plupart des scientifiques récusent que l’homme ait lui aussi des propriétés et des pouvoirs électromagnétiques. Bref, ils récusent que l’homme puisse être magnétiseur.

Yves Rocard — Contrairement à ce que vous dites, peu de scientifiques savent que les cellules de l’être humain renferment des cristaux de magnétite, ce qui a été mis en évidence par deux biologistes américains, les docteurs Gould et Kirschvink. J’ai moi-même rencontré Gould et Kirschvink et pris connaissance de leurs travaux. Leur découverte est stupéfiante : ils ont trouvé, dans le cerveau et le cou des pigeons, dans la tête des baleines, des orques, des dauphins mais aussi sur le ventre des abeilles et de la plupart des insectes, des petits cristaux de magnétite et de silicium qui valent chacun un dixième de micro-cube. Quant à l’homme, le biologiste anglais Baker a identifié chez lui, en disséquant des cadavres et en les réduisant en cendres, des petits amas de magnétite. Il a même réussi à les localiser, chez l’homme, dans les arcades sourcilières et les articulations. Ces découvertes sont indiscutables. Elles ont été faites par de vrais biologistes avec de vrais microscopes. De plus elles ouvrent le champ de l’expérimentation et de la connaissance de phénomènes que certains qualifient à tort de « paranormaux » et d’autres de « pataphysique », voire de sorcellerie médiévale. Le magnétisme organique est aujourd’hui un fait scientifique avéré. Les travaux de Gould et Kirschvink et ceux de Baker ont levé tout doute et toute suspicion sur ce sujet.

Jean-Pierre Perraud — Comment des cristaux de magnétite et de silicium peuvent-ils induire des champs magnétiques au sein d’un organisme ?

Yves Rocard — Il faut tout d’abord comprendre et admettre que, si nous avons tous de ces cristaux, nous n’en avons pas tous, hélas, en égales quantités. Certains individus possèdent une quantité de ferromagnétite supérieure à la moyenne. Vous pouvez dire que ceux-là sont magnétiseurs, sourciers, radiesthésistes. Peu importe le nom. Mais il est indiscutable qu’ils ont une capacité à capter ou à émettre un champ électromagnétique. J’ai suivi de nombreux sourciers, je les ai vus opérer. Leur pouvoir est réel. J’ai écrit que les sourciers, avant de trouver l’eau, détectaient d’abord la différence de potentiel magnétique qui existe entre un sol qui contient de l’eau et celui qui n’en contient pas. Le sourcier est très sensible à ce déséquilibre magnétique qui fera tourner son pendule ou sa baguette de coudrier plus à gauche ou plus à droite. Les sourciers ne se trompent que très rarement et les indications qu’ils donnent sur la nature des sols et sur l’eau qu’ils peuvent contenir sont exactes neuf fois sur dix. Je l’ai vérifié moi-même comme j’ai pu vérifier le pouvoir de momification des magnétiseurs sur des fruits ou de la viande crue qui se dessèchent en quelques jours.

Quant au silicium, je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’il est, après l’oxygène, l’élément le plus répandu à la surface de la Terre. Tout le monde minéral contient du silicium. Le silicium a permis l’élaboration des lois fondamentales de la cristallographie, dont les multiples applications ont permis des avancées scientifiques spectaculaires dans des domaines aussi différents que la biochimie moléculaire, la médecine, les télécommunications, les lasers, les ordinateurs, etc. Gould et Kirschvink ont constaté que l’A.D.N. cristallisait toujours en ferromagnétite et en silicium. Cette découverte est capitale car elle s’applique au vivant, au biologique en général. Le lien organique qui relie le minéral au vivant, végétal et humain, est ainsi parfaitement établi.

Jean-Pierre Perraud — Quels rapports, voyez-vous entre les trois règnes, minéral, végétal et animal et le magnétisme ?

Yves Rocard — Sans la ferromagnétite et sans le silicium, la Terre serait une planète morte et muette. Pourquoi ? Tout simplement parce que la ferromagnétite et le silicium sont les catalyseurs qui ont, comme l’oxygène et l’hydrogène, présidé à l’apparition de la vie sur la Terre. Les champs électromagnétiques sont générateurs d’énergie et l’énergie est la force vitale qui anime, je l’ai dit, les planètes et les électrons mais aussi les cellules. Il faut rendre hommage à deux grands savants, Louis-Claude Vincent et le prix Nobel Fröhlich. Ils ont tous les deux montré les propriétés diélectriques et électromagnétiques des cellules. Louis-Claude Vincent, par ses travaux sur le pH et le rH, a expliqué comment se crée un champ électromagnétique au sein de la cellule par auto-électrolyse des sérums intra et extra-cellulaires. D’un côté, des cations alcalins, de l’autre des anions acides qui créent une différence de potentiel à la surface des membranes cellulaires générant un excédent d’ions de potassium producteurs d’électrons chargés électromagnétiquement. Fröhlich, de son côté, a montré les propriétés dipolaires des membranes cellulaires qui sont capables d’élaborer une double couche électrique à leur surface, correspondant à une intensité de champ de 100000 volts par cm. Comment douter alors que l’homme soit électrique et magnétique puisque les biophysiciens le démontrent ? Les liens structurels et organiques qui unissent la ferromagnétite au silicium trouvent leur explication dans les propriétés et l’activité simultanée de ces deux minéraux. La ferromagnétite émet un champ électromagnétique énergétique, les cristaux de silicium captent ce champ électromagnétique, le canalisent, le transforment et le distribuent, aux bonnes fréquences retenues, aux appareils ou aux systèmes biologiques qui les utilisent ensuite selon leurs besoins. La biologie moderne a démontré que l’être humain est constitué de millions de réseaux cristallins : système hydrolymphatique, système osseux, système cellulaire, etc. Tout le système cellulaire et l’A.D.N. qui le compose, cristallise, je l’ai dit, en silicium et en ferromagnétite. Le silicium cellulaire agit comme un poste récepteur des ondes électromagnétiques émises par la ferromagnétite cellulaire qu’il transforme, adapte et transmet ensuite aux cellules sous forme d’énergie ou d’information, ce qui est la même chose.


Jean-Pierre Perraud — Pensez-vous, professeur, qu’il existe des lignées de sourciers, de radiesthésistes et de magnétiseurs, comme il existe des lignées d’artistes, de médecins ou d’avocats ?

Yves Rocard — Vous savez, le sens magnétique est comme le sens musical. Un musicien finira toujours par exprimer son art. Je crois que c’est un peu la même chose chez les individus qui ont le sens magnétique sinon le don magnétique. Encore qu’il ne soit pas tout à fait impropre de parler de don magnétique ou radiesthésique. Je vous ai dit que j’ai vu des magnétiseurs momifier des fruits, de la viande ou du poisson. Autant de choses que je n’arrive pas à faire, après pourtant bien des essais. De même, j’ai vu plusieurs radiesthésistes chercher au pendule des personnes disparues, à partir de photos ou d’objets qui leur appartenaient, parvenir à localiser ces personnes dans un périmètre d’une grande précision. Vous savez bien que la gendarmerie travaille souvent avec les radiesthésistes. Téléphonez au ministère de l’Intérieur, vous serez surpris… Quant à la transmission du don de parents à enfants, il y a effectivement des familles de sourciers et de guérisseurs. Un membre, masculin ou féminin, possède le sens magnétique et le transmet au descendant qui, très tôt, présente des dispositions naturelles et ainsi de suite. Cela a toujours été ainsi depuis la nuit des temps. D’ailleurs était proclamé sorcier ou chef de la tribu celui qui était le mieux à même de prévoir ce qui était bon ou mauvais pour la tribu. Vous savez que les aristocrates et les rois de France, depuis l’époque mérovingienne, étaient élus, s’ils étaient capables de guérir les Comment douter alors que l’homme soit électrique et magnétique puisque les biophysiciens le démontrent ? écrouelles par la seule imposition des mains et le toucher, comme le font aujourd’hui les magnétiseurs. On dit que Louis XIV a été le dernier roi de France à subir l’épreuve des écrouelles. Giscard d’Estaing eût été bien inspiré de rétablir les écrouelles, peut-être que son sens magnétique eût été meilleur que son sens politique et musical surtout quand il joue de l’accordéon.


Jean-Pierre Perraud — Vous croyez donc au pouvoir de guérir des guérisseurs ?

Yves Rocard — Les guérisseurs continuent bien évidemment de guérir ce qu’ils ont toujours guéri : les zonas, les verrues, les brûlures, certains eczémas, certaines maladies de peau, certaines douleurs et la plupart des troubles fonctionnels et nerveux. Quant aux maladies infectieuses et cancéreuses, elles ne relèvent pas de la thérapeutique du magnétiseur, même si, parfois, celle-ci peut les soulager. Les champs magnétiques qu’il émet ne sont pas assez puissants. D’ailleurs, à part la fameuse machine Priore — un électrophysicien bordelais — peu d’expériences en France ont été faites sur l’activité thérapeutique des ondes magnétiques. Priore a payé le prix fort pour avoir voulu se mêler de médecine et de thérapeutique. Les scientifiques et l’Ordre des médecins lui sont tombés sur le poil. Priore et sa machine ont disparu. Il est vrai que cela se passait juste après la guerre, époque qui annonçait le règne de la chimie tous azimuts. Je suis intimement convaincu que Priore a découvert des propriétés intéressantes des ondes électromagnétiques dans le domaine de la thérapeutique. De grands scientifiques comme Alfred Kastler et le biologiste anglais Pantrezel, qui suivirent Priore dans ses expériences, en étaient convaincus. D’ailleurs pourquoi en serait-il autrement puisque l’on sait aujourd’hui que les ondes électromagnétiques sont capables de produire chez ceux qui les reçoivent ou les subissent trop longtemps des tumeurs malignes, des maladies cardiaques ou nerveuses, voire des crises d’hystéries ? Passe encore la télévision et les petits appareils électroménagers mais le problème est d’une autre gravité avec les transformateurs et les lignes à haute tension qui créent un phénomène connu sous le nom d’effet corona. L’effet corona prend naissance à proximité des lignes à haute tension, c’est-à-dire à partir de 400 000 volts. Une telle puissance électrique crée des champs magnétiques qui ionisent l’air ambiant dans un périmètre de plusieurs centaines de mètres au point de créer des troubles, des malaises et, dans certains cas, des maladies mortelles. E.D.F. est au courant de ces effets secondaires des lignes à haute tension mais n’a, jusqu’à présent, jamais pris de mesures pour les neutraliser. Les ondes électromagnétiques sont comme les ondes radio-actives : à petites doses elles stimulent et soignent ; à fortes et hautes doses, elles tuent.


Jean-Pierre Perraud — Quel avenir voyez-vous pour le magnétisme en France ?

Yves Rocard — Vous savez, le magnétisme et les magnétiseurs survivront, ainsi que les radiesthésistes et les sourciers. Si la science pouvait tout expliquer et la médecine, tout guérir, c’en serait fait du magnétisme et des « capteurs » d’ondes mais — et c’est tant mieux — ce n’est pas le cas. Il y a 30 ans, quand j’ai commencé à m’intéresser aux sourciers, qui sont, en fait, des radiesthésistes, et aux magnétiseurs, mes collègues scientifiques pensaient que la sénescence me gagnait mais vous constaterez que j’ai encore bon pied bon œil et je réponds à vos questions. Les magnétiseurs et les radiesthésistes existent parce qu’ils obtiennent des résultats incontestables. Ils existeront aussi longtemps qu’il continueront à obtenir ces résultats.


Jean-Pierre Perraud — Professeur, comment le physicien des particules, l’esprit rationnel connu dans le monde entier pour ses travaux sur la bombe atomique que vous êtes a-t-il pu se retrouver, du jour au lendemain, dans le camp des spiritualistes ? N’y a-t-il pas là quelque chose de contradictoire ?

Yves Rocard — Écoutez, les seules révélations que j’aie eues dans ma vie m’ont été données par la logique et l’entendement, deux facultés qui m’ont permis de comprendre des phénomènes aussi complexes et ténus que la physique des particules ou les lois générales de l’électromagnétisme. Rien de divin dans tout cela, ni même de spirituel. Quant au pouvoir des sourciers et des magnétiseurs, je crois avoir répondu rationnellement à vos questions.


Jean-Pierre Perraud — Et Dieu dans tout cela ?


Yves Rocard (avec un sourire) — Certainement la loi physique de toutes les physiques ou le grand sourcier.

http://www.francaise-bio-energetique.com/rocard%20intervi...

 

 

 

Les biophysiciens ont démontré que l'homme est électrique et magnétique ! Sans blague ?

Tarzan qui découvre le phonographe pour la première fois !

Il était temps qu’ils accouchent de ces évidences qui ont déjà été démontrées par le passé, par plusieurs scientifiques, mais ce qui n’arrangerait pas les religions de le reconnaître, dans le cas où l’homme découvrirait qu’il est en lien direct avec l’Univers et la Terre qui sont électriques tout comme toutes les cellules de son corps, et qu’il n’a pas besoin des religions pour être relié directement à sa source créatrice.

 

Si l’homme est électrique et magnétique c’est qu’il est un être qui reçoit des informations de sa source par le biais des supports de l’information que sont l’eau dont il est constitué à 70 % et l’électricité. Même poportion d'eau que pour la Terre qui est constituée de 70 % d'eau. Un hasard de plus ?

Nous sommes donc tous dotés, sans aucune exception, du don du magnétisme et de la capacité de soigner par les soins énergétiques et magnétiques.

Tout comme la pensée est une onde électrique qui voyage dans l'espace temps.


Estein avait déjà prouvé en son temps que les hommes étaient des êtres de lumière et des poussières d’étoiles ou de soleil.

Enlevons-nous le soleil et nous verrons ce que nous deviendrons.
 

Pourquoi E=mc2 ?
http://soins-quantiques.com/videos

A télécharger l'articleci-dessous :

 


Samedi 20 octobre 2012

 

Les biophysiciens ont démontré que l'’homme est électrique et magnétique

72848491.jpg

 

Aucun objet spatial, du plus grand au plus petit, n’échappe à la loi de l’attraction-répulsion, principe de base de l’électromagnétisme.

En outre, l’homme, en découvrant, il y a près de 3000 ans, les aimants naturels, posa, certes de manière empirique et approximative, les lois fondamentales de l’électromagnétisme.

Les Grecs connaissaient les aimants naturels. Il s’agissait de minéraux qu’ils trouvaient dans la région de Magnésie et dont le constituant principal était la magnétite, Fe3 O4 (oxyde de fer).

On sait aujourd’hui que la magnétite est présente sous forme d’oligo-éléments chez tous les êtres vivants, y compris les plantes.

 

La plupart des scientifiques récusent que l’homme ait lui aussi des propriétés et des pouvoirs électromagnétiques cependant peu de scientifiques savent que les cellules de l’être humain renferment des cristaux de magnétite, ce qui a été mis en évidence par deux biologistes américains, les docteurs Gould et Kirschvink.

 

Le magnétisme organique est aujourd’hui un fait scientifique avéré. Les travaux de Gould et Kirschvink et ceux de Baker ont levé tout doute et toute suspicion sur ce sujet.

 

Certains individus possèdent une quantité de ferromagnétite supérieure à la moyenne. Vous pouvez dire que ceux-là sont magnétiseurs, sourciers, radiesthésistes.

 

Sans la ferromagnétite et sans le silicium, la Terre serait une planète morte et muette. Pourquoi ? Tout simplement parce que la ferromagnétite et le silicium sont les catalyseurs qui ont, comme l’oxygène et l’hydrogène, présidé à l’apparition de la vie sur la Terre. Les champs électromagnétiques sont générateurs d’énergie et l’énergie est la force vitale qui anime les planètes et les électrons mais aussi les cellules.

 

Louis-Claude Vincent et le prix Nobel Fröhlich ont tous les deux montré les propriétés diélectriques et électromagnétiques des cellules.

 

Les biophysiciens ont démontré que l’homme est électrique et magnétique :  La biologie moderne a démontré que l’être humain est constitué de millions de réseaux cristallins : système hydrolymphatique, système osseux, système cellulaire, etc.

 

Les transformateurs et les lignes à haute tension créent un phénomène connu sous le nom d’effet corona:

 

L’effet corona prend naissance à proximité des lignes à haute tension, c’est-à-dire à partir de 400 000 volts. Une telle puissance électrique crée des champs magnétiques qui ionisent l’air ambiant dans un périmètre de plusieurs centaines de mètres au point de créer des troubles, des malaises et, dans certains cas, des maladies mortelles. E.D.F. est au courant de ces effets secondaires des lignes à haute tension mais n’a, jusqu’à présent, jamais pris de mesures pour les neutraliser. Les ondes électromagnétiques sont comme les ondes radio-actives : à petites doses elles stimulent et soignent ; à fortes et hautes doses, elles tuent.

 

Extrait d'une interview du Professeur Yves Rocard « Comment douter que l’homme soit un être magnétique ? »

 

Interview du Professeur Yves Rocard

« Comment douter que l’homme soit un être magnétique ? »


Jean-Pierre Perraud a rencontré le professeur Yves Rocard à trois reprises, entre1984 et 1989. Il a bien voulu rassembler les notes qu’il a prises au cours de ces trois entrevues et les synthétiser sous la forme de l’interview suivante. Il s’agit donc d’une publication posthume de propos tenus par le professeur de son vivant. Comme on le verra, les déclarations du professeur, qui sont recoupées par divers ouvrages et articles qu’il a publiés de son vivant, constituent une validation scientifique sans réserve du magnétisme.

Pour lire l'interview:

http://www.francaise-bio-energetique.com/rocard%20interview.htm

 Voici une série de textes à propos de Yves Rocard en rapport avec le magnétisme, la radiesthésie et la géobiologie

  • Le point de vue des Scientifiques sur la Géobiologie :

http://www.retrouversonnord.be/ReconnaissanceScientifiqueGeobiologie.htm

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/467/171-comment-douter-que-l-8217-homme-soit-un-234-tre-magn-233-tique-187-interview-du-professeur-yves-rocard

 
Le danger potentiel résultant de l'exposition régulière aux radiations électromagnétiques, même de faible puissance entraine cancers, leucémies, dépressions, allergies, ces maladies étant déclenchées ou aggravées par la plupart de nos systèmes électriques.

Les personnes électro-sensibles sont les mieux placées pour alerter sur les dangers des ondes électromagnétiques:

 

Les symptômes pouvant être ressentis:

 

- si j'utilise un portable, j'ai aussitôt une sensation de chaleur au niveau de l'oreille et si je continu, j'ai mal à la tête.

 

- si je suis dans une pièce soumise aux ondes, j'entends des bourdonnements au niveau de mes oreilles qui me signale le danger.

 

- si je dors dans une pièce ou des ondes sont présentes, je me réveille avec un mal de tête qui est difficile à faire passer, car il est proportionnel aux nombres heures passées à dormir.

 

- si je passe sous une ligne à haute tension, j'ai l'impression que quelque chose touche mes cheveux d'avant en arrière à la même vitesse que je passe sous les fils.

 

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-les-bioph...

 

http://www.retrouversonnord.be...Geobiologie.htm

 

 

 



19/10/2012

Tout doit être révélé publiquement pour aider les gens à comprendre la raison des immenses changements

Encore un article pour comprendre que malgré tout ce qui se passe autour de nous, nous devons rester centrés sur notre coeur et sur notre processus ascensionnel d'expansion de la conscience individuelle et celle de l'ensemble de l'humanité.

Dites-vous que nous assistons aux derniers coups de queue des Dragons qui se meurent, car ils ne supportent pas la lumière qui émane des énergies cosmiques et de nous tous. Ils sont encore dans  la lutte pour conserver le pouvoir sur l'ensemble de l'humanité par la peur qu'ils instillent et dont ils se nourrissent et le pouvoir par l'argent.

N'acceptez pas qu'ils éteignent la lumière qui est en vous et tout autour de vous.

Relevez-vous, levez les yeux vers le Ciel, rendez grâce, pardonnez, remerciez pour l'expéricence, demandez à être libérés de votre karma, libérez-vous de toutes vos chaînes mentales, de vos fausses croyances et de vos anciens schémas de pensée.

Essayez de vous formater le cerveau pour effacer toutes les anciennes croyances qui n'ont été qu'illusions pour nous perdre et nous éloigner de nous-mêmes et de notre source créatrice.

Manifestez celle ou celui que vous êtes vraiment.

Bientôt, grâce à nous tous, l'ancien monde, ne sera plus qu'un lointain souvenir.

Vivez ici et maintenant, en pleine conscience de ce que vous êtes vraiment : un être de lumière, d'amour, de paix et de vérité.

Soyez l'acteur de votre vie et non pas le spectateur impuissant !

Nous sommes "CEUX" que nous attendons.

Nous vivons le retour de l'enfant prodige dans la Maison de Son Père Eternel, grâce à l'énergie de la Mère Divine et à l'énergie cristalline qui nous poussent et nous aident à nous éveiller pour nous montrer le chemin du retour vers la Grande Maison de notre Père Eternel.

Remercions notre Mère Divine, la Terre, qui après nous avoir apporté toute les nourritures, tant matérielles, qu'énergétiques et spirituelles, accepte encore de nous servir d'ascenseur ascensionnel vers la 4D et la 5D, jusqu'à ce que nous soyons arrivés dans la maison de notre Père Eternel. 

La grande illusion de la séparation d'avec notre double cosmique, notre âme Divine ou en encore notre corps Christique, et de notre source immortelle, se termine.

Nos âmes Divines avaient fait le choix de venir vivre en 3D, l'illusion de la séparation d'avec notre âme Divine, double cosmique ou corps Christique. C'est ce que certains appellent, venir vivre l'expérience de la dualité.

Préparons-nous à être dignes de rentrer dans la Maison de Notre Père Eternel et à intégrer notre corps Christique pour reconstituer, notre vaisseau multidimensionnel de Lumière ou la Merkabah.

vendredi 19 octobre 2012

Tout doit être révélé publiquement pour aider les gens à comprendre la raison des immenses changements

transmis par John Smallman

L’intensité de vos attentes ne cesse de croître, tout comme les énergies d’Amour qui vous entourent pour préparer votre réveil. Ne vous laissez pas décourager par les mauvaises nouvelles — sur les guerres, la malhonnêteté de la politique et de l’économie, le mépris des entreprises envers l’environnement, et la corruption en général — car c’est simplement la mise au jour de ce que beaucoup d’entre vous savent depuis longtemps. Tout cela doit être révélé publiquement pour aider les gens à comprendre la raison pour laquelle ces changements considérables dans la manière dont vous vivez sur Terre sont essentiels au bien-être général.

Et des changements majeurs sont en train de se produire, au moment où ceux qui ont une vision et qui sont intègres redoublent d’efforts pour alerter l’humanité sur certains des dommages les plus extrêmes qui ont été infligés à la planète et à l’humanité, soi-disant au nom du progrès et des nécessités économiques. Le temps de la négation délibérée de l'intérêt supérieur de l'humanité, par ceux qui se sont arrogé le droit et le pouvoir d’échafauder et de mettre en œuvre des politiques et des pratiques dont les intentions scandaleuses sont cachées à la vue du public, touche à sa fin.

Une ère de paix et d'abondance, où les humains peuvent véritablement mettre au jour,  développer et étendre leurs immenses capacités créatrices, est presque là pour vous. Au moment où se lève cette ère, la merveille de toute vie et la manière dont elle s'exprime se révèleront dans des myriades de manifestations d'une beauté stupéfiante et d’une grande complexité. Lorsque vous commencerez à comprendre massivement le potentiel créateur divin qui a toujours été disponible pour vous, et dont vous êtes, tous, les collaborateurs pleinement intégrés et irremplaçables, la pléiade de possibilités éblouissantes qui s'ouvre devant vous vous fournira un plaisir et un enchantement sans fin.

La Volonté de Dieu pour Sa création est qu’elle se développe éternellement et joyeusement pour fournir en abondance toutes les occasions possibles que ses participants pourraient concevoir pour encore plus de satisfaction. La création est un état de joie infinie en expansion constante, dans laquelle tous les participants sont engagés pleinement et consciemment, éternellement. La joie est l'état naturel de la création. Tous ceux qui ont choisi de vivre la séparation vont revenir à cet état quand ils choisiront de mettre fin à leur collusion avec l'illusion et toute sa douleur et sa souffrance concomitantes, et qu’ils ouvriront leur cœur pour accepter, prendre part, et s'engager pleinement une fois de plus avec le champ infini de l'Amour de Dieu.

La Volonté de Dieu est inéluctable et inévitable, et parce que toutes les formes de vie sont des créations divines d’une perfection absolue, elles comprennent clairement que, bien qu’ayant le libre arbitre pour s’investir dans n’importe quel concept qu’elles puissent imaginer, rien de ce qu’elles peuvent concevoir par elles-mêmes sans Lui ne sera jamais à la hauteur, encore moins ne surpassera, la beauté et la perfection de Dieu, et la joie absolue que procure cette unité avec Lui.

Votre volonté est véritablement en alignement parfait avec Sa Volonté. Vous l’avez juste oublié temporairement alors que vous vous dissimuliez derrière un voile mince et presque transparent pour vérifier si les possibilités et les opportunités contenues dans un environnement illusoire pourraient offrir quelque chose susceptible de vous plaire ou de vous amuser. Vous êtes en train de découvrir que ça n’est pas possible et, afin de pouvoir une fois de plus connaître la Réalité, vous vous apprêtez à laisser ce voile se dissoudre dans la zone infiniment réduite du néant d’où vous l’avez imaginé.

La Réalité, c’est là où tout ce que Dieu crée a son existence éternelle ; il n’y a aucun ailleurs, nulle part. Mais ici se trouve un paradoxe, en ce sens qu’avec votre libre arbitre  il semble que vous ayez construit quelque autre réalité dans laquelle vous pourriez avoir des expériences qui diffèrent considérablement de ce qu'il est vraiment possible.

Tandis que vous laissiez votre imagination se déchaîner, ces expériences sont devenues de plus en plus sombres jusqu'à ce que vous ayez atteint le niveau d'obscurité qui semble maintenant vous envelopper, en vous séparant vous-mêmes presque complètement de l'Amour de Dieu. Ce qui est bien sûr impossible, mais en entrant dans un royaume imaginaire de peur, de tromperie et de trahison qui vous a causé beaucoup de douleur et de souffrance, vous avez été à même de réduire considérablement la conscience que vous avez de Lui.

Le désir de mettre fin à cette expérience ridicule s’est finalement installé fermement dans le champ de conscience collectif de l'humanité, et vous êtes maintenant en train de vous ouvrir pour permettre au divin champ d'Amour qui vous a toujours enveloppés — même si vous choisissiez de l'ignorer — d’influencer en douceur et irrésistiblement vos pensées et vos sentiments pour vous montrer le chemin de votre réveil. Au moment où vous voyez partout des gens qui ont vécu si longtemps dans la peur, lâcher leurs croyances inflexibles dans la nécessité de se protéger contre la violence des autres avec toutes sortes d'armes, et chercher plutôt à s'engager avec amour les uns avec les autres, les effets de ce divin champ d’Amour deviennent indiscutables.

Un profond changement dans les relations humaines est en cours, ce qui vous mènera hors de l'obscurité de votre illusion, à la Maison, dans la chaleur et la joie de l'unité avec votre Père et toute la création. Un accueil grisant et magnifique attend votre retour.

Votre frère qui vous aime,

Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman2.wordpress.com/

http://lapressegalactique.blogspot.fr/2012/10/tout-doit-e...


Ascension et expansion de la conscience humaine, les symptômes actuels

Une bonne explication pour comprendre ce qui se passe en nous, durant la parcours de l'ascension et de l'expansion de conscience de l'humanité.

Soyez attentifs aux enfants Indigo qui sont nés pour venir nous éveiller à une nouvelle conscience cosmique.

Regardez-vous avec d'autres yeux et voyez-vous tels que vous êtes vraiment, avec votre coeur, en écoutant votre petite voie intérieure et  votre âme. Vous êtes venus pour éclairer le monde des ténèbres et entraîner l'humanité vers son expansion de conscience et vers son évolution neurologique et spirituelle. Chacun de nous doit participer au processus ascensionnel et chacun de nous a toute sa place dans ce processus.

Nous sommes en voie de quitter définitivement, l'ère du poisson, qui était l'ère des fausses croyances et des religions pour entrer dans l'ère du Verseau, l'ère de la vérité, de la lumière magnifiée, de la spiritualitié et de la communication télépathique.

 

Et hop, encore une petite croyance à faire sauter…

 

cycliste_montagneNotre vie, notre vision de la vie, n’est en fait que la projection du Divin à travers un cristal rempli uniquement de croyances. Le rayon qui vient le frapper est ce qui EST, et ce qui est projeté EST ce qui en découle. Ainsi, notre vie et ce que nous en comprenons ne sont que les ombres chinoises sur l’écran de notre conscience.

Changer nos croyances influence donc la qualité de la projection sur l’écran. Si c’est une croyance sombre, l’écran s’obscurcira, et si c’est une croyance plus lumineuse (c’est-à-dire plus transparente à ce qui EST véritablement), l’écran deviendra plus clair tout en mettant en avant des sombritudes dont nous n’avions pas vraiment conscience préalablement.

C’est ainsi que tout marcheur sur la voie se voit contraint de remettre en cause les bases mêmes de ce qui était ses références. Ses vérités sont ainsi remises en cause au fur et à mesure de sa capacité à écouter son cœur. Il découvre que ses vérités n’étaient, en fait, que les vérités d’un système qui lui fut imposé dès sa naissance.

Ainsi untel se croit musulman, bouddhiste ou chrétien, homme esclave ou femme asservie, victime ou possédant un pouvoir quelconque afin de dominer les autres. Son intellect, ses connaissances sont directement issus d’un formatage en règle, et comme un mouton-perroquet, il répète une vérité qu’il croit sienne mais qui, en réalité, ne l’est pas du tout. Il s’est fait bluffer jusqu’au jour où une certaine petite voix est arrivée à se faire entendre…

C’est alors qu’il découvre que nombre de ses problèmes viennent tout simplement de cette éducation mentale et religieuse, qui a fabriqué ce mur de croyances devenu invisible tellement il était présent en son quotidien. Et puis, parce que tout le monde baignait dans la même ambiance, il se convainquait lui-même que tout cela était réel puisque vécu par tous ses pairs.

Il se mit donc à croire que la mort est inéluctable, que la maladie est normale, et que les gros chagrins et souffrances sont le lot inévitable de tout préhumain qui essaie de faire sa vie en ce monde impitoyable pour les faibles. Tout semble prouver qu’il faut se battre pour réussir, et qu’il est nécessaire de suivre des textes religieux pour sauver son âme. C’est écrit, et des milliards d’individus ont suivi ce chemin depuis l’aube de l’humanité !

Alors, pourquoi cela serait-il faux ? Pourquoi cela serait-il une illusion, comme quelques sages sur la montagne le susurrent ? Pourtant quand tu as faim, quand tu n’as plus de maison où dormir, quand la mort t’arrache tes proches, tu ne peux donner raison à ces personnes épaisses comme des évadés de Treblinka… Ils parlent de maya (d’illusion) comme si c’était un fait avéré.

Non, la Vie, celle que nous voyons à travers nos yeux, ne peut être cette illusion indiquant que nous sommes des ombres au pays de la projection… Notre mental-égo s’y refuse de toutes ses forces, jusqu’au moment où nous commençons à voir des anormalités sur l’écran. Dans les débuts, on ne veut pas y prêter attention car cela nous arrange, mais plus nous les observons, et plus nous découvrons qu’il y en a en fait un nombre suffisamment grand pour commencer à y regarder de près…

C’est ainsi que nous découvrons que tout n’est que projection, et donc qu’il existe un projecteur dans notre dos, dans le dos de la conscience de veille. On savait bien qu’il y avait un inconscient. On savait bien que, régulièrement, il nous faisait un coup de Trafalgar, mais nous nous sentions impuissants à prévenir ses mauvais coups, même si quelquefois cela devenait un bon coup…

Ce qui est surprenant maintenant, c’est que le rayon de la lampe devient si fort que la pellicule de 3D falsifiée commence à perdre de sa consistance au point que de plus en plus de spectateurs commencent à voir de plus en plus d’anomalies à l’écran. C’est alors que mécaniquement ils arrivent à se déhypnotiser suffisamment longtemps de l’écran et à regarder comment se comportent les autres spectateurs.

C’est alors qu’ils découvrent que certains se sont déjà à moitié sortis du siège des habitudes, et qu’ils regardent dans la direction opposée à l’écran. Leurs visages semblent illuminés par une lumière plus puissante que celle de l’écran. Ce constat les amènera, tôt ou tard, à regarder à leur tour dans cette même direction, et que verront-ils ?

Ils y verront un faisceau de lumière intense mettant en avant toutes les poussières et les volutes de cigarette qui osent le traverser. Hé oui, ils pensaient que leur pensées étaient invisibles au même titre que leurs émotions, mais en voyant chaque spectateur, ils découvrirent que chacun émanait des vapeurs, des odeurs et des musiques peu propices à une bonne respiration angélique.

C’est ainsi qu’ils purent découvrir qu’ils avaient été bluffés comme des débutants, et qu’ils en payaient le prix cash… Cette révélation ne leur sauta pas aux yeux en une seule fois, car leur fierté ne pouvait l’accepter, mais à la longue il n’était plus possible de faire l’autruche et de continuer à mettre la tête dans le sable au moindre crépitement-larsen des hauts-parleurs officiels.

La prise de conscience fut plus ou moins longue selon le courage de chacun, et, ce qui mit le feu au poudre, c’est que quelques-uns commencèrent à se lever, non pas pour quitter la salle mais pour tout simplement se rapprocher dans un premier temps du projecteur. Pris pour des illuminés graves (normal puisqu’ils se rapprochaient du projecteur), on les critiquait ouvertement en les traitant de tous les noms et en disant qu’ils étaient possédés par des entités malveillantes.

Bref, on les a mis en internat psychiatrique et bourrés de drogues pour qu’ils se taisent et deviennent des zombies à la charge de la société. Cependant, certains furent beaucoup plus prudents et n’essayèrent pas de faire le mariole en ouvrant leur caquet, mais progressivement ils s’organisèrent afin de se rencontrer au gré de stages ou de conférences officiellement orientées.

Cette notion de faire gaffe à ses arrières développa chez certains une sorte de paranoïa, au point qu’à chaque fois qu’ils se sentaient un brin patraque c’est que c’était forcément une entité de l’ombre qui les suçait…. En clair, le simple fait d’y croire installait dans leur vie la peur permanente d’être la victime d’un cambriolage en règle.

Il faut dire que cela fait vivre nombre de thérapeutes possédant plus les uns que les autres le remède miracle permettant un rétablissement de son étanchéité aurique. Tous les moyens sont bons quand on se bat contre des entités maléfiques, n’est-ce pas ? Si cela fut vrai dans les périodes noires et glauques de l’histoire de l’humanité, il est temps de corriger le tir en remettant en cause cette croyance si profondément enfouie dans l’inconscient collectif.

En effet, par le simple fait de l’intensification des énergies féminines pour le processus ascensionnel actuel, nos différents corps sont mis à rude épreuve afin de s’adapter aux nouvelles fréquences. Ces transformations demandent beaucoup d’énergie et cela, selon des cycles que nous ne pouvons pas toujours prédire à l’avance.

Hé oui, je le répète depuis si longtemps que je me demande parfois si je prêche dans un désert ou pas. Aujourd’hui, nous ne sommes plus du tout maitre en quoi que ce soit concernant notre consommation énergétique intérieure. Vous pouvez faire tous les stages ou retraites que vous voulez, cela ne changera rien au fait, car notre Soi Supérieur pousse à fond la machine qu’est notre corps physique.

Plus le temps de faire des pauses pour se reposer. Plus le temps de glander au nom de trucs qui nous semblent importants. Plus le temps d’attendre selon des horaires fixés d’avance par le système en place. Votre Soi Supérieur se fout de vos petites affaires terriennes, la voiture doit avancer coute que coute, car bientôt la fin de la course sera officialisée.

Sachant cela, votre Soi supérieur pousse les manettes à fond, entrainant des fatigues lourdes ainsi que moult désordres physiques dus à l’exercice lui-même. Les mécaniciens bossent à fond afin que ça roule encore, mais, comme on dit, on est limite car en permanence sur le fil du rasoir. Je tiens donc à vous préciser de nouveau que vous n’avez plus du tout en main les commandes de votre agenda. Il est donc inutile de vous révolter, car cela ne ferait qu’amplifier votre manque énergétique.

Toute résistance de votre part ne fera qu’accroitre vos difficultés, alors lâchez prise à fond et virez de la caisse tout ce que vous pouvez. C’est la dernière ligne droite, le sprint final, alors virez promptement tout ce qui est inutile et donc en l’occurrence votre croyance qu’une entité malsaine vous suce. Non, vous n’avez pas fait d’erreur et vous n’avez pas à vous protéger !

Bien au contraire, ce n’est pas le moment de vouloir un surplus de protection. Pour décoller, il faut s’alléger et non s’alourdir… Ne perdez donc plus le temps dans des réflexes de survie mus par la peur. Soyez plutôt mû par la joie de l’êtreté, par la joie du retour au bercail. C’est connu que, pour décoller du plancher des vaches, il faut sprinter sur la piste d’envol plutôt que freiner pour cause de fatigue.

Notre Soi Supérieur est bien plus au courant de vos réelles capacités d’adaptation que votre simple réflexion faite par un mental-égo  peu enclin aux vols aériens. Dans l’affaire, c’est lui qui a le vertige et le mal de mer, alors que votre cœur se sent au contraire porté par les vents de la joie retrouvée. Arrêtez donc de faire la gueule à chaque fois que vous avez un coup de mou, car ça porte sur le moral à la longue !

Je vais donc vous démontrer par une petite vidéo que ce qui a été une règle auparavant n’est plus d’actualité aujourd’hui. Vous y découvrirez avec simplicité pourquoi vous traversez ces périodes d’euphorie avec des périodes de lassitude et de baisse d’énergie. L’un va avec l’autre. Ils ne sont donc pas opposés (encore la putain de dualité !) mais totalement complémentaires… Attachez vos ceintures, c’est parti…

Altitude

Télécharger la vidéo (fichier mp4) 

  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 26 mn

Alors, vous sera-t-il difficile maintenant d’arrêter vos pleurnicheries parce que vous croyez que vous avez loupé le coche, parce que vous êtes en baisse d’énergie ? Bien au contraire, prenez cela comme une aubaine, car c’est justement pendant ces périodes de baisse d’énergie que vous démontrez votre rage à vouloir avancer face à un mental-égo qui veut reprendre la main en vous replongeant prestement dans le rôle de victime con comme un balai.

Non, vous êtes plus fort que cela, et maintenant que vous savez, sachez que plus vous vous prodiguerez des petits mamours inconditionnels dans ces périodes creuses, et plus vous vous rapprocherez du prochain haut de la colline où la descente vous fera vivre cette euphorie si bienfaisante, tout en vous permettant de regonfler les batteries pour la prochaine côte qui vous attend.

Aujourd’hui, on nous demande d’être grimpeur quand il le faut, tout comme être un sprinteur en bas de côte pour prendre de l’élan. Cela n’empêche d’être en plein dans un « contre la montre » permettant aussi de découvrir que l’on est probablement un super descendeur. Certes, l’image du long fleuve tranquille prôné par les moines en plaine n’est plus d’actualité, même s’il y avait quelques faux plats…

Maintenant, nous sommes en train de se prendre un chaine montagneuse, d’où le nom d’Ascension. On parle donc bien d’altitude et de cols à franchir. En montée, on n’a pas le temps de regarder le paysage (même s’il est magnifique), car c’est incompatible avec l’effort à maintenir pour conserver une vitesse minimale.

D’ailleurs si vous regardez bien, les coureurs fatigués montent en danseuse en regardant le bitume, tandis que ceux qui arrivent à rester sur leur selle évitent de perdre leur concentration en regardant juste quelques mètres devant. En termes actuels, cela veut dire vivre son icité, soit voir pas plus loin que le bout de son nez, d’où l’expression avoir le nez dans le guidon…

En descente c’est différent, car c’est plutôt la vitesse excessive qui fait que si tu regardes le paysage, tu louperas forcément le prochain virage… Bref, vous avez compris qu’attaquer la montagne n’a rien à voir avec le tourisme et l’arrêt dans les bonnes auberges à côté des monuments historiques.

Mieux vaut donc vivre son icité à fond en ne regardant que les quelques cms ou mètres nécessaires afin de rester centré sur l’essentiel : tracer aussi vite que possible tout en consommant le moins possible, d’où l’utilité de virer tout l’inutile (remorques, sacoches, etc.) ainsi que tous les élastiques de l’attachement à ceux qui pédalent moins vite (ceux restés encore dans la mentalité de la plaine).

C’est vrai que, dans ma description, ça fait un peu compétition. En effet, le but n’est pas de gagner une médaille mais de franchir une ligne d’arrivée pour un nouveau départ. Si votre Soi supérieur y croit, c’est qu’il a de bonnes raisons, sinon il vous laisserait tranquille en attendant la prochaine réincarnation…

N’essayez donc pas de convaincre qui ce soit à vouloir affronter le montagne, car tout est parfait. Seuls ceux et celles qui ont du mollet (et qui peuvent le faire) sont en train de dandiner du derrière, fermement accrochés au guidon de la foi. De plus, il est fortement conseillé de rester ancré, c’est-à-dire de rester collé à l’asphalte sous peine de décoller et d’aller valdinguer comme une fille de l’air dans les précipices spirituels qui vous attendent les bras ouverts…

La chute sera d’autant plus difficile que l’impatience aura été grande. Dit autrement pédale sans jamais t’arrêter avec calme et constance, tout en t’assurant que tu restes collé à la réalité dictée par ta petite voix. En effet, c’est toujours bien d’avoir un coach qui te tient la causante, surtout quand ton mental-égo te donne toutes les bonnes raisons de descendre de vélo et de le balancer le plus loin possible…

Alors, ne fais plus la gueule, et arrête de penser que tu as loupé le coche quand tu sens ta vibration descendre pour cause de fatigue excessive. Le mental-égo aime la plaine de la facilité, et c’est la raison pour laquelle il est préférable de l’envoyer paitre dès qu’il se manifeste. Lui, il veut la sécurité, chose qui n’existe pas en montagne.

Il cherche le moindre effort et quand même recevoir le 1er prix. Cependant, dans les montagnes russes de l’Ascension, ce n’est qu’effort et quasiment aucun prix, sinon celui de savoir que plus on pédale et plus on s’éloigne du bourbier nauséabond de la vallée de 3D. Alors si tu sens que ta fréquence mollit, ne commets surtout pas l’erreur de croire ton mental-égo, car, lui, il ne peut pas faire ses magouilles en altitude.

Appuie donc sur les pédales de tout ton cœur, et fais confiance à ton coach, car le reste ne peut que te freiner. L’obstination et la ténacité ont du bon quand il s’agit de retourner vers La Source, et donc quitter l’obscurantisme et l’ignorance d’une vallée à peine éclairée tellement qu’elle est enfoncée dans ses certitudes.

Plus tu monteras et plus le soleil sera présent, au même titre que l’air frais est rafraichissant. Pédale Forest, pédale Forest et te pose pas de question, car la vie est simplicité pour celui qui s’adonne à l’icité. C’est alors que tu verras qu’à partir d’une certaine altitude, tu seras au-dessus des nuages, bien que toujours assis sur ton vélo, alors quoi demander de plus ?

Laurent DUREAU

http://5d6d.fr/et-hop-encore-une-petite-croyance-a-faire-...