Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2013

SCOOP ! L'affaire Ratzinger devant la CPI - Crimes contre l'humanité déposée par Maîtres Christian Seiler et Hetzel, le 14 février 2011

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS, MERCI
Donnez votre avis en bas de page


Et celle-ci de plainte contre le Pape Benoît XV, rédigée par deux avocats et déposée devant la CPI, le 14 février 2011, c'est aussi un canular ? 
 
Et de deux !
 
Est-ce que la presse en parle ?
 
Vous êtes appelés à soutenir la plainte par les deux avocats !
 
On va voir si pour une fois au lieu de passer votre temps à signer des pétitions inutilement et à vous plaindre à longueur d'année d'être les victimes des élites, vous allez enfin asser à l'action.

Certains ont dénigré non seulement le travail extraordinaire effectué par le Révérend Kevin Annett au Canada pour que la justice soit enfin rendue à 50 000 enfants Indiens, enlevés à leurs parents, violés, stérilisés et torturés jusqu'à la mort, mais en plus nous avons été critiqués par des ignorants complices de ces crimes pour avoir soi-disant diffusé n'importe quoi parce que la déclaration publique n'était pas signée nominativement par des juges et qu'elle n'avait pas été rendue par un Tribunal soi-disant Légal !

C'est quoi la légalité et la légitimité du Gouvernement et des tribunaux d'exception qui nous sont imposés depuis la soi-disant révolution française, mais en réalité, un coup d'état réalisé contre le peuple français par la Franc-maçonnerie sioniste ?

C'est quoi la légalité et la légitimité du Gouvernement et des tribunaux d'exception qui travaillent contre l'intérêt du peuple, alors que nous sommes toujours en monarchie selon l'article 1er du Code Civil qui a été modifié, sans droit ni titre par Jacques Chirac en 2004, lorsque n'étant pas lignée royale, il n'avait aucune autorité légitime pour le modifier ?
 
C'est quoi la légalité et la légitimité pour un Gouvernement illégal ?

Celles de s'être octroyé sans droit ni titre, le permis de tuer des innocents en toute impunité et de nous imposer sa dictature ?
 
Et quand pour une fois il y en a quelques-uns de ceux qui nous imposent ces crimes et leur dictature qui doivent payer pour leurs crimes il faut aller chercher la petite bête au lieu d'aller à l'essentiel de ce qui est dénoncé et de toutes les horreurs qu'ils fabriquent et des atrocités qu'ils commettent, et qu'ils font subir à des innocents et pour lesquels nous ne nous mobilisons jamais.
 
En attendant ce n'est pas pour rien que le Pape a cherché par sa démission à obtenir son immunité en se planquant dans les murs du Vatican.

Nous avons ici une preuve de plus des raisons pour lesquelles Benoît XVI a démissionné !

Ainsi on peut toujours laisser se commettre des crimes sans avoir à les payer ?

La légitimité, c'est quoi ? De pouvoir tuer en toute impunité ?
 
La légitimité et la légalité, c'est que les peuples doivent reprendre leurs pouvoirs pour qu'ils jugent les élites pour tous les crimes commis et non de pas continuer à jouer les autruches et de se rendre les complices des crimes qui sont commis contre les nôtres, en ne faisant rien pour les défendre.

Le Pape aura sécurité, immunité en restant dans le Vatican en cas de poursuites pour crimes comme l'humanité

L'article original ici anglais. Reuteurs du 15 février 2013

Pope will have security, immunity by remaining in the Vatican

Le site des avocats :
http://www.affaire-ratzinger.com/

Le livre à télécharger ICI ou par ce lien :
http://www.affaire-ratzinger.com/le-livre/index.html


Une plainte en justice contre Joseph Ratzinger


La plainte a été déposée auprès de la Cour pénale internationale de La Haye. Elle a pour objet des crimes contre l’humanité.


Y sont dénoncés trois crimes contre l'humanité, dont Mr Joseph Ratzinger, en tant qu’ancien cardinal et pape actuel, est soupçonné pénalement :

1. Le maintien et la direction, dans le monde entier, d’un régime totalitaire coercitif asservissant ses membres par des menaces anxiogènes pouvant porter atteinte à la santé ;

2. le maintien de l’interdiction meurtrière d’utiliser des préservatifs, même en cas de danger de contamination par le VIH/Sida, et

3. la mise en place et le maintien d’un système mondial de dissimulation des crimes sexuels commis par des prêtres catholiques et les soustrayant à la justice, système qui ouvre la voie à de nouveaux crimes

Si ces crimes mondiaux n’ont pas été dénoncés jusqu’alors, c’est pour la seule raison qu’ils ont été commis par une institution dont « les plus hauts dignitaires » semblent être au dessus de tout fait délictueux. La déférence portée traditionnellement aux « dignitaires de l'Eglise » obscurcit la conscience juridique.

Si un nouveau groupe religieux, par l’exercice d’une pression psychique massive sur ses membres, les obligeait à embrigader leurs nouveaux-nés dans le groupe pour qu’ils le financent par la suite et suivent toute leur vie ses directives, on le qualifierait de « secte ». Il se pourrait même que l’Etat dissolve cette organisation et condamne les « chefs de la secte » pour coercition et intimidation, d’autant plus si le groupe ne tolérait pas que ses membres le quittent et les en dissuadait en les menaçant des pires punitions, entraînant chez bon nombre d’entre eux des dommages psychiques considérables ainsi qu’une entrave au libre épanouissement.

Peut-il en être autrement dans un même cas de figure, où de plus une organisation se comporte de la sorte non pas seulement envers quelques individus mais dans le monde entier, tout simplement parce qu’elle se nomme « Eglise catholique romaine » et parle sans cesse de liberté de religion, tout en lançant des « chargés aux sectes » aux trousses de personnes dont la foi diverge de la sienne ? Il n'en est pas autrement, mais on s'y est accoutumé. Depuis le 01/07/2002, jour où le Statut de la Cour pénale internationale qui incrimine les « crimes contre l'humanité » est entré en vigueur, cette accoutumance n’est plus autorisée.

Si une secte coercitive, correspondant à la description que nous venons de faire, était largement répandue actuellement en Afrique et interdisait à ses membres l'utilisation de préservatifs, sous peine de lourdes punitions, on accuserait les dirigeants de la secte d'être responsables des cas de contamination par le VIH/sida et des décès qui en découleraient, et on ouvrirait une enquête pénale contre eux. Peut-il en être autrement uniquement parce que la secte coercitive se nomme « Eglise » et que son chef revendique l’infaillibilité de sa personne ?

Si, dans une secte coercitive répandue dans le monde entier, des centaines de milliers d'enfants avaient été victimes d'abus sexuels, que ces crimes avaient été dissimulés sur ordre du dirigeant de la secte et leurs auteurs protégés de poursuites judiciaires, cette organisation criminelle et son chef seraient poursuivis en justice. Peut-il en être autrement uniquement parce que la secte coercitive se nomme « Eglise » et que la loi du silence sur les crimes ne vient pas d’un chef de la mafia mais du pape ? Il n'en est pas autrement, on s’est simplement habitué depuis des siècles à un clergé pédophile et au pouvoir de son grand prêtre. Depuis que sont définis les éléments constitutifs du crime contre l'humanité, il n’est plus permis de fermer les yeux.

Contexte

Beaucoup de personnes ne vont pas en croire leurs yeux : « Poursuivre le pape en justice ? C’est une idée folle ! » Bon nombre encore se demanderont : « Pourquoi seulement maintenant ? » Les catholiques fidèles à l'Eglise en seront outrés, les esprits libres en éprouveront de la satisfaction. Qu’une plainte contre le pape déclenche des émotions tient à la personne même de l'accusé, considéré par les uns comme le représentant de Dieu et par les autres comme le prince des ténèbres. Dans la plainte imprimée dans cet ouvrage, qui a été adressée à la Cour pénale internationale à La Haye, il n'est ni l'un ni l'autre mais tout simplement « l'accusé, M. Joseph Ratzinger », à qui sont reprochés des crimes graves - contre les enfants victimes des crimes commis par son clergé, contre les africains tués par son interdiction mortelle du préservatif et contre les membres de l'Eglise asservis par sa domination sacerdotale totalitaire.

Je suis avocat et j'ai rédigé cette plainte avec mon collègue
Me Gert-Joachim Hetzel dans la conscience que le moment est venu de se libérer enfin de la soumission moyenâgeuse dont il est fait preuve envers les princes de l'Eglise et de les appeler, comme tout autre citoyen, à rendre des comptes lorsqu'ils commettent des crimes.

Nous dédions cet ouvrage à tous ceux qui, sous le système inhumain de l'Eglise, ont enduré de graves souffrances psychiques, à tous ceux qui sont morts à cause de la « morale sexuelle » misanthropique des vieillards de Rome, et avant tout aux innombrables enfants victimes des crimes sexuels du clergé. Dans le cadre de notre activité d'avocats nous avons vu combien les victimes, même adultes, souffrent de ce qu’elles ont vécu enfant. C’est avant tout pour elles que nous avons déposé cette plainte. Elles ont bien souvent perdu toute foi en la justice, et aussi en Dieu. Notre souhait est qu’elles retrouvent si possible les deux.

Me Christian Sailer

Les thèmes de la plainte

 

L'entrée en vigueur du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, le 01/07/2002, a marqué un tournant dans la civilisation. Ce fut la fin du temps où les crimes de masse motivés par une politique ou une idéologie restaient impunis, parce qu'ils ne pouvaient pas être définis par les éléments délictueux constituant classiquement le meurtre, la séquestration et la coercition. La définition des " crimes contre l'humanité ", telle qu'elle existe dans le Statut de Rome, ne fait pas seulement état de la " commission multiple d'actes " et de la responsabilité pénale des meneurs, mais élargit aussi le spectre des droits protégés : Dans l'article 7, § 1k, sont aussi passibles de peine les " Autres actes inhumains … causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves … à la santé physique ou mentale ", à condition que ces atteintes soient d'une gravité analogue à celle par exemple du viol, de l'esclavage ou de la déportation. La violence psychologique, pouvant porter atteinte à la santé, en fait ainsi partie. Une grande partie de la violence traditionnelle de ce monde, qui était acceptée parce que " ça a toujours été comment ça " est, en vertu du Statut de Rome, désormais punie par la loi.

 

Cette plainte arrive à la conclusion que cette définition correspond au régime coercitif de l'Eglise catholique romaine, dirigée par l'accusé, ainsi qu'à la menace anxiogène des tourments éternels de l'enfer qu'elle véhicule. Ces menaces conduisent de nombreuses personnes dans une dépendance mentale maladive et les privent de leur propre conscience dans des domaines existentiels de la vie. Ce n'est que par l'intermédiaire de ce système coercitif que les deux autres crimes contre l'humanité, incriminés par cette plainte, ont pu être possibles. Une appréciation pénale de cet usage du pouvoir exerçant une pression psychologique extrême est d'autant plus appropriée que l'accusé tente de faire oublier le totalitarisme de son système en détournant l'attention par une éloge à tout va de la liberté de religion, que sa propre Eglise foule aux pieds, que ce soit par la manière dont elle traite ses propres membres que par son intolérance agressive envers des concurrents religieux, surtout s'il s'agit de minorités religieuses.

 


De plus, cette plainte arrive également à la conclusion que l'accusé est pénalement coresponsable de la mort de centaines de milliers, peut-être même de millions de personnes atteintes du sida car, malgré le développement de l'épidémie, il maintient l'interdiction de l'utilisation de moyens de protection contre la transmission du VIH prononcée par l'Eglise, et l'impose en se servant des menaces exprimées par son système coercitif.

 

Pour finir, la plainte arrive à la conclusion que l'accusé est pénalement responsable de l'augmentation continue des crimes sexuels commis par des prêtres catholiques au cours des dernières décennies. En public, l'accusé simule le dirigeant ecclésiastique pieux qui s'excuse auprès des victimes des criminels pédophiles de l'Eglise et veut empêcher que de telles choses se reproduisent à l'avenir. En réalité, il agit en implacable " parrain " d'un système de dissimulation généralisé en vigueur dans le monde entier, système qui favorise les criminels au détriment de leurs victimes et ouvre chaque jour la voie à de nouveaux crimes.

 
Soutenir la plainte : Précipitez-vous à signer pour soutenir la plainte déposée devant la CPI

Vous êtes pour cette plainte ? Prononcez-vous !
Vos données ne seront utilisées que pour soutenir la plainte déposée auprès de la Cour pénale internationale de La Haye

 

Informations d'actualité
Des humanistes internationaux réclament que le Vatican perde son statut d’observateur à l’ONU

L’Union Internationale Humaniste et Ethique (IHEU = International Humanist and Ethical Union) demande qu’on retire au Vatican son statut d’observateur à l’ONU. La raison avancée par le porte-parole de l’IHEU, Keith Porteous Wood, sont des « violations graves et à grande échelle » de la convention des droits de l'enfant de l’ONU.

Wood a exprimé cette requête lors d’un discours à la session plénière du Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies. Il a cité l'avocat britannique et ancien juge de l’ONU Geoffrey Robertson, qui constata au sujet du Vatican un « besoin égoïste » de se protéger du scandale, qui a conduit à ce que des prêtres pédophiles soient couverts par l'Eglise. Le suivi des prêtres pédophiles par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, présidée pendant deux décennies par le pape actuel, fut très négligé. Wood mentionne deux lettres du Vatican, respectivement des années 1984 et 1997, dans lesquelles la CDF donne des instructions qui ont conduit à la dissimulation de tels cas.

Wood poursuit en ajoutant qu’en outre le Vatican avait manqué pendant 14 ans de produire un rapport sur les « carences de procédure » et que cela devait enfin avoir des conséquences.

Note : Les lettres citées par Wood et la dissimulation pratiquée par la CDF dirigée pendant de longues années par Joseph Ratzinger, font également partie de l'objet de la plainte [490 KB] déposée par Sailer et Hetzel, avocats, contre Ratzinger, devant la Cour pénale internationale de La Haye.

 
« Acte de repentance » avec chantage à la clé

Cela devait être un « acte de repentance », un « geste d'humilité attendu depuis si longtemps » (v. taz, 16/03/11). Mais les parrains des criminels pédophiles cléricaux, qui s'étaient rassemblés à Paderborn pour la Conférence épiscopale allemande, ont avant tout pensé à eux-mêmes, et non à leurs victimes. Mgr Zollitsch, le chef des évêques, tint un sermon onctueux sur la « miséricorde » et « le manque de miséricorde » ... « Nous avons nous-mêmes au cours des derniers mois développé de façon nouvelle la conscience que tout dépend de la miséricorde », dit-il. Mais dans le fond, il menace en disant que « l'avenir est fermé aux impitoyables. »

Il se moque ainsi des victimes d’assassinats spirituels commis par des ecclésiastiques, des victimes qui ne se satisfont pas de discours hypocrites mais réclament réparation auprès de l’Eglise. Ce ne sont pas les victimes qui se ferment leur propre avenir si elles ne parviennent pas à pardonner à leurs agresseurs, c’est l'Eglise qui a ruiné leur avenir parce qu'elle leur a refusé une véritable réparation et couvert pendant des décennies les criminels agissant dans ses rangs, ce qu’elle continue à faire. Tout d’abord il y a eu un décret papal ordonnant la dissimulation, protégeant ainsi de la police et des procureurs les criminels pédophiles cléricaux. Cette directive fut confirmée en 2001 par Joseph Ratzinger en tant que cardinal, et plus tard en tant que pape, il l’a maintenue. Une directive qui fait du pape et de ses évêques les parrains des criminels sexuels de l’Eglise. Pour ce qui est de leurs perspectives d'avenir, ils peuvent lire leur propre Bible : « Mais quiconque entraîne la chute d'un seul de ces petits qui croient en moi, il est préférable pour lui qu'on lui attache au cou une grosse meule et qu'on le précipite dans l'abîme de la mer. » (Mathieu 18:6)

 

 

06/01/2013

USA : Une Conversation avec le fiduciaire Heather Tucci-Jarraf. Redonner la confiance dans la source créatrice à tous les peuples de la terre.

La vérité commence à ressortir. ENFIN !

Vous avez dit : La grande Révélation ? C'est l'Apocalypse pour les Banksters et leurs sbires politiques et religieux.

Voici une partie de la vérité et essayez de vous accepter en tant que créature Divine qui n'a jamais été séparée de sa source créatrice ou âme Divine et qui ne doit accepter aucune mise en esclavage en fonction de la règle universelle du libre-arbitre. La dualité est une invention des psychiatres, des psychologues et des religieux.

 

Nous n'avons jamais pu être séparés de notre source créatrice. Nous sommes son hologramme et c'est elle qui nous anime ici-bas, car nous sommes tous une parcelle de l'âme Divine et une cellule de l'UNI-VERS éternel

Malheureusement la vidéo est en Anglais et le texte aussi. Donc nous avons fait une traduction Google.

 LA CONFIANCE DU PUBLIC: 
Une Conversation avec le fiduciaire Heather Tucci-Jarraf

http://americankabuki.blogspot.fr/2013/01/the-one-peoples-public-trust.html

Responsability.gif

Une conversation avec le syndic Heather Tucci-Jarraf de The One Peoples Trust publique

3 janvier 2013

par American Kabuki, Brian, et D.

 

http://www.youtube.com/watch?v=paz5lEoxXrc&feature=pl...

 


Brian partir du Kabuki américaine équipes au sol et D. de suppression des menottes a discuté avec Heather Tucci-Jarraf comment elle a commencé à enquêter sur la fraude bancaire et les événements qui ont conduit à son invité dans le TOPPT au titre de fiduciaire. Pour vous donner un aperçu du concept de ce que cet organisme fait que vous avez à comprendre comment notre réalité actuelle a été manipulée. 

Quelque temps, il y a longtemps, l'humanité a fait le choix de faire l'expérience de la  séparation de la Source Créatrice. En vérité, la séparation est impossible, mais la source Créatrice a permis une allusion de lui pour ses nombreuses manifestations. Un contrat a été conclu et les côtés ont été choisis par les participants à la conscience de la dualité.

S'il s'agit d'un choix volontaire ou si l'humanité a été poussée par la ruse et par meddlers l'extérieur, je ne sais pas. Le choix de faire l'expérience de la séparation dans un état ​​de conscience de la dualité a attiré dans cet environnement d'autres êtres qui ont été attirés par la faible densité négative de la conscience. Ils ont nourri au large des énergies négatives. Une sorte d'invasion s'en est suivie. 

Ces êtres mis en place une anomalie quantique dans les royaumes éthérés qui coupent les êtres humains qui peuplent cette planète à partir des sources, de leur identité et de leurs souvenirs d'avec leurs autres incarnations. 

Privant ainsi les humains de l'apport d'énergie naturelle de la source Créatrice. Cela a permis à ces êtres de parasiter l'énergie, le temps et les ressources d'habitation des êtres humains ici, et se protéger de la hausse des énergies où ils se sont trouvés à l'aise. Cette anomalie quantique considérablement raccourci la durée de vie de l'homme qui facilite le contrôle parce que la connaissance est perdue quand les gens sont morts. 

Ils ont convaincu les gens à travers les âges qu'ils ont péché, que la source les avait abandonnés parce la Source ne les aimait pas. Qu'ils étaient tombés en disgrâce. Rien n'était plus éloigné de la vérité. 

Ils ont utilisé le réseau énergétique naturel de la planète pour renforcer leur contrôle en s'assurant que les événements les plus sombres et les plus sauvages auront lieu sur les points d'acupuncture de cette grille planétaire pour créer une boucle de rétroactivité négative dans l'écosystème même de la planète. 

La grille énergie de la terre ressemble beaucoup aux motifs se trouvant à la surface d'un ballon de football. Les gouvernements ont été formés, et un système économique a été importé à partir du système d'Orion. 

Ils avaient fait cela sur d'autres mondes avant. C'était un système économique concurrentiel casino d'opposer un être humain innocent contre un autre. Le jeu était truqué et la maison a toujours gagné. Le système récompensait généreusement ceux qui facilitaient le système, les êtres humains nécessaires serviteurs, et ils ont rapidement autorisé le plus sociopathe et compassion  parmi le peuple, de se prononcer comme des marionnettes pour eux. Ils ont créé des systèmes de hiérarchies, une forme de «hiérarchie» «isme "et" ocracy "après l'autre. Ils savaient que pour suivre cette réalité entropique synthétique de la rareté, ils doivent toujours polariser les êtres qui avaient encore des liens énergétiques à la source au sein de leur cœur. Car s'ils se réveillaient l'illusion allait tomber.

Ils ont divisé l'humanité avec les religions, les idéologies et les factions politiques pour maintenir leurs gens dans leurs sièges au sein du système et si occupé survivant ils n'ont jamais eu le temps d'être; tout simplement. Pas le temps de réfléchir, pas le temps pour la contemplation, pas le temps pour la joie, juste une lutte brutale pour la survie de base, tandis que les sbires du pouvoirse vautrent dans le luxe et le confort. Car si les gens avaient le temps de contempler la structure de l'univers dans laquelle ils habitent, ils se seraient aperçus que les étoiles défiaient l'entropie et ne poussent plus complexe, et que la nature elle-même défiait l'entropie produisant beaucoup de la terre et du soleil par rapport à l'effort de plantation , et l'abondance totale que la source Créatrice a voulu pour l'humanité.

Les traditions spirituelles ont été tordues, les juges corrompus, et les systèmes éducatifs ont tous été conçus pour enseigner aux gens ce n'était l'ordre naturel des choses. Que les fiduciaires accompli était le reverse engineering du système financier, y compris sa corruption endémique. Ils ont découvert, c'est que c'était au-delà de la réparation. Mais que faire? Les minons toujours contrôlé les juges, la police, les banques, les médias, et la conscience d'une humanité non-éveillée.

Pour toute la corruption inhérente au système, toutes les sociétés, les transactions, établissements financiers, et les gouvernements (worldwide!) étaient toutes les sociétés inscrites dans un système très bien documenté appelé l'UCC. Tous les codes de l'IRS sont enregistrés dans l'UCC. Tous les codes américains sont inscrits dans l'UCC. Tous les équivalents internationaux sont inscrits dans l'équivalent international de l'UCC Tout est là, enregistrés et documentés. Les États-Unis étaient une société jusqu'à ce qu'ils aient annulé et à gauche ce qui a toujours été, aux États-Unis d'Amérique Trust. Il y avait une pour l'Australie. L'Iran était aussi une société. Cela signifie que le concept même de l'autodétermination par les citoyens de n'importe quel pays, était et est une fraude complète.

 

Ce qui n'était pas bien connu, c'est que le registre UCC et commercial était lui-même une société de gestion privée, réquisitionné et dirigé par les directeurs, les agents et les bénéficiaires de ces systèmes d'esclavage, ces sociétés privées jusqu'à ce que l'une des personnes qu'il a découvert. Grâce à une série d'enregistrement, cadeau, et l'affectation de la propriété est maintenant avec le propriétaire initial qui a payé pour cela ... nous les habitants de cette planète. Mais l'humanité ne «savait pas» qu'elle était douée, ou plutôt retourné à eux et les banquiers étaient sûrs ne va pas leur dire ça. En termes juridiques, pour un transfert cadeau à se faire, quelqu'un doit accepter le cadeau. Heather a élaboré les documents d'acceptation et acceptée et enregistrée le don de l'UCC pour l'humanité à être détenues en fiducie perpétuelle par l'un de Peoples Trust publique, qui appartient lui-même à l'humanité.

 

L'un de Peoples Trust publique a créé et déposé des documents juridiques fondées sur la Loi de l'Un, la loi universelle, et le droit UCC pays qui sont en effet chaque être humain est une manifestation de la Source Créatrice, et en tant que telle est un Créateur, et n'est pas subordonné à toute principauté artificielle ou de la fiction de l'entreprise. 


La Déclaration d'Indépendance  
Au Congrès, Juillet 4, 1776. 
La Déclaration unanime des treize États unis d'Amérique,

Lorsque dans le cours des événements humains, il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l'ont attaché à un autre et de prendre, parmi les puissances de la terre, le distinct et Station égale à laquelle les lois de la nature et du Dieu de la nature lui donnent droit, le respect dû à l'opinion de l'humanité oblige à déclarer les causes qui le déterminent à la séparation. Nous tenons ces vérités comme allant de soi, que tous les hommes sont créés égaux, qu'ils sont dotés par leur Créateur de certains droits inaliénables, parmi lesquels la vie, la liberté et la recherche du bonheur. - pour garantir ces droits, les gouvernements sont établis parmi les hommes, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés, - Toutes les fois qu'une forme de gouvernement devient destructeur de ce but, il est le chef du peuple de la modifier ou de l'abolir et d'établir un nouveau gouvernement, en le fondant sur
​​les principes et en l'organisant ses pouvoirs de forme, à lui paraîtront les plus propres à lui donner la sûreté et le bonheur. Prudence, à la vérité, que les gouvernements établis depuis longtemps ne doivent pas être changés pour des causes légères et passagères, et l'expérience de tous temps a montré que les hommes sont plus disposés à tolérer des maux supportables qu'à se faire justice eux-mêmes en abolissant les formes auxquelles ils sont habitués. Mais lorsqu'une longue suite d'abus et d'usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles pour leur sécurité future ...


Etant donné que ces imposteurs se sont imposés comme étant supérieurs (le Peuple Elu des Sionistes-Reptiliens) aux autres manifestations égales de source Créateur, et tirent leur substance de l'abus, le ridicule, assassiner, le vol et l'extorsion d'autres manifestations. Source Créatrice, confiance en Celui populaire publique succès déposés et exécuté des procédures judiciaires exclure sur ledit gouvernement, les institutions bancaires et les infrastructures de soutien et de collaborateurs. Un élément clé de l'approche que «Les pouvoirs qui ont été" ne pouvaient pas et ne sera pas reconduit, c'est que les systèmes d'esclavage étaient des sociétés privées qui opèrent sous le couvert de gouvernements populaires. Ils ont créé des cadres juridiques appelée CVACs qui serviront de gouvernements intérimaires, ils ont alloué 500.000.000 $ de chaque tranche de 5 milliards dus chaque être humain dans les capitaux propres, à chacune des 194 CVACs pour financer leur démarrage. Chaque gouvernement a besoin de financement. Bien que la Fiducie, une fois dûment signée par les militaires légitimes et application de la loi, apportera la prospérité importante pour l'humanité, sa plus grande que cela, c'est la base juridique pour la suppression complète permanente du système d'esclavage des contrôleurs en place.

 Remarque: Une transcription écrite est en cours et les traductions dans les différentes langues seront fournies sous peu

Source : http://americankabuki.blogspot.fr/2013/01/the-one-peoples-public-trust.html

 

05/01/2013

Livres : Les sciences interdites : Des anciennes technologies à l'énergie libre

Quelques livres ci-dessous qui vous éclaireront sur les conditions d'ignorance dans lesquelles nous sommes volontaires entretenus par la science dite officielle afin que nous restions des éternelles victimes et des esclaves asservis au contrôle des religieux et des élites Illuminati-reptiliens.

La meilleure manière de vous libérer de leurs contrôles et de leur domination, c'est de lire, de vous informer et de vous former à ce que vous êtes vraiment.

Croyez bien que si l'on ne vous avait pas caché ce que vous êtes vraiment depuis des millénaires et notamment depuis de nombreuses décennies, nous n'en serions pas encore là, et nous nous serions libérés depuis longtemps.

Croyez que vous avez la force en vous et que tout est possible si nous nous rassemblons pour lutter contre nos prédateurs qui bientôt ne pourront rien faire contre nous dans le monde de la 4D et celui à venir de la 5D.

 

Les sciences interdites : Des anciennes technologies à l'énergie libre

Les sciences interdites.jpg

 

Un livre courageux qui rassemble 42 dossiers écrits par 19 chercheurs venant d'horizons différents et qui se basent sur leurs propres expérimentations, sur des faits déclarés, sur des sources qui ne souffrent aucune contestation possible. Ils explorent plusieurs découvertes de la Science et de la Technologie qui ont toutes été rejetées, dissimulées, à défaut d'être confisquées, par la communauté scientifique conventionnelle.


Les États sont passés maîtres dans l'art de la dissimulation et de la désinformation. Avec la mondialisation, on peut déclarer sans risque de se tromper que nous sommes tous victimes de cette véritable «omerta». La pensée unique nous amène, petit à petit à ne plus réfléchir sur rien. Nous nous conduisons comme de véritables automates dont le seul droit qui vaille est de consommer, écouter et payer...


La technique de ceux qui pèsent le plus est de constamment nous désinformer sur tout. Même les politiques semblent souvent dépassés et dépourvus de solutions.


Qui dirige encore ? Et Qui dirige Quoi ?


De-ci, de-là, des boucliers se lèvent, certains tentent de se faire entendre, au risque de représailles multiples et parfois très graves.


C'est le cas pour ce livre où dix-neuf chercheurs venus d'horizons différents ont travaillé sur des dossiers «empoisonnants» pour beaucoup et exploré certaines découvertes de la science et de la technologie, dissimulées par l'insidieuse dictature de la communauté scientifique conventionnelle.


Parmi ces dossiers : la télépathie et la vision à distance, maintes fois ex­périmentées avec succès; le pouvoir de l'eau et de sa sensibilité à refléter les pensées ; la rencontre d'une scientifique prix Nobel avec une médium ; Astronome non conformiste, il met au défi la théorie sur les origines de l'Univers... La santé ; la conscience humaine; la biologie ; les ondes guérisseuses ; les moines tibétains; les guerres climatiques ; l'énergie solaire... et de nombreuses autres questions qui ont soulevé d'immenses remous lors de leur publication.


Au nom du droit de savoir, la publication de ce livre, bien que retardée, est aujourd'hui à la disposition de tout lecteur éclairé, qui, à l'instar de nombreux chercheurs, ne se résignera jamais au diktat de ceux qui veulent coûte que coûte imposer leurs convictions sans jamais se remettre en cause.

Tesla - l'éclair du génie

 

Tesla l'éclair du génie.jpg



L’histoire de la science n’a pas toujours rendu l’hommage qu’ils méritaient à ses acteurs principaux. Au contraire, elle a souvent fait la part belle à des imposteurs, des opportunistes dénués de scrupules ou à de véritables plagiaires. Nikola Tesla a été l’un des plus grands inventeurs que le monde ait jamais connus. Nous lui devons l’énergie électrique – le courant alternatif en particulier – que nous utilisons tous les jours, mais aussi d’autres découvertes très nombreuses comme les ampoules fluorescentes (néon), la radio, la télévision, le radar, autant d’innovations qui ont trop souvent été attribuées aux stars des livres scolaires : Edison pour l’énergie électrique, Marconi pour la radio…

Nikola Tesla : L'homme qui a éclairé le monde

L'homme qui a éclairé le monde.jpg

Nicolas Tesla est l'un des plus grands génies que la Terre ait connu. Inventeur du courant alternatif, ce qui en fit l'ennemi personnel de Thomas Edison, il quitte ce dernier lorsqu'une prime de 50000$ lui est refusée. D'origine serbe, Tesla était un synesthète, c'est à dire un être doué d'une mémoire totale avec mélange des sens. Les solutions lui venaient en un éclair et il était capable de visualiser des objets complexes en fermant les yeux. C'est d'ailleurs la principale différence qui le sépare d'Edison. Ce dernier expérimentait beaucoup alors que Tesla arrivait avec la solution toute faite. Tout livre sur Tesla est bon à prendre. Il en existe peu et celui-ci a le mérite d'être clair et bien documenté. On enrichira ses connaissances en parcourant l'Internet où Tesla est souvent mentionné. Et on aimerait trouver d'autres ouvrages traduits le concernant, Tesla restant un personnage exceptionnel autant que méconnu puisqu'il fut également un pionnier des énergies libres.

 

Energie libre et technologies

energie libre et technologies.jpg


Ce livre analyse avec perspicacité les intrigues qui se trament derrière le mouvement en faveur de l'énergie libre. Jeane Manning examine les technologies avec lesquelles travaillent ces inventeurs : aimants, hydrogène, fusion froide et bien d'autres. L'auteur répertorie les technologies hydrauliques, écologiques et thermiques, pour passer de l 'énergie conventionnelle à une nouvelle énergie, libre.
Broché 14 x 22 - photos N&B - 306 pages

 

L'Energie secrète de l'univers

 

l'énergie secrète de l'univers.jpg

Présentation de l'éditeur

Saviez-vous que le corps humain rayonne de fréquences radio ? Que les points d'acupuncture se mesurent avec un simple voltmètre ? Qu'un champ magnétique bien placé fait repousser un os ? Ou qu'un rayon de lumière rouge peut vous soigner une entorse ? Que l'on sait communiquer avec un ordinateur à la force de la pensée ? Et que les grincements des séismes s'écoutent par satellite, avec plusieurs jours d'avance ?.... Des subtilités du Feng Shui aux armes à impulsions électromagnétiques, des mémoires de l'eau au pouvoir du Qi Gong, du savoir des "sourciers" aux secrets de l'univers quantique, cette grande enquête journalistique passe en revue les découvertes scientifiques les plus récentes et nous invite à la rencontre d'un monde insoupçonné, palpitant, au gré des passerelles reliant la science aux traditions chinoises. Cet incroyable voyage aux frontières de l'énergie, mené tambour battant, riche d'espoirs mais aussi parfois très inquiétant, vous guidera du cœur du Qi aux quatre coins de la France. De la Terre. Et au-delà.

 

Biographie de l'auteur

Maxence Layet est journaliste scientifique, spécialiste des énergies renouvelables, des médecines douces et des technologies de l'information. Il collabore régulièrement avec les magazines le Monde de l'Intelligence, Netizen, Novethic. fr et l'émission radio Planète Bleue, diffusée en Suisse sur Couleur 3. Il anime sur Internet Futurinc. com, un webzine sur la société du futur, et orbitoles. net, son blog personnel.

La Physique des Miracles - Pénétrez dans le champ du potentiel de la conscience

 

La physique des mialcees.jpg





Présentation de l'éditeur

Dans La Physique des Miracles, le Dr Bartlett nous fait part de l'une de ses découvertes : comment obtenir des résultats tangibles en alliant à la fois la science des énergies subtiles et l'imagination ? En appliquant des forces connues de la physique moderne, vous apprendrez à pénétrer dans les états de la conscience à différents moments - soit en essence, soit dans le temps - et à les ramener au moment présent pour des résultats profonds et immédiats. Comme le démontre le Dr Bartlett, cette pratique n'exige aucun entraînement spécial, induit des transformations rapides et vous donne la clé pour accéder à des niveaux de puissance et de conscience supérieurs. Foisonnant de témoignages de réussites en tout genre et abordant des thèmes aussi extraordinaires que les univers alternatifs, l'invisibilité et la lévitation, ce livre est non seulement fascinant mais également pragmatique. Le Dr Bartlett tente de faire partager son expérience de ces phénomènes aux millions d'individus en quête d'autonomie dans un monde de plus en plus impersonnel et déconnecté de la réalité.

 

Biographie de l'auteur

Richard Bartlett aborda l'étude de la chiropraxie après une rencontre. Celle du Dr Jacques Rowe, un chiropracteur reconnu pour son talent et son charisme. Bartlett a suivi des cours à l'école de chiropraxie de Dallas au Parker Chiropractie College dont il sortit diplômé en 1987. Son fils cadet, né au temps de ses études, fut, dès sa naissance, atteint d'asthme, de bronchites à répétition et de pneumonies. Richard Bartlett en quête de solutions se forma à plus d'une trentaine de techniques. Il apprit notamment celle du TBM (Total Body Modification) mise au point par le Dr Victor Frank. Son fils y fut réceptif et se rétablit. Son diplôme de chiropraxie en poche, Richard s'installe dans le Montana en 1987, où il travaille sans relâche dans son cabinet jusqu'en 1996. Désireux d'approfondir sa pratique au bénéfice de ses patients, de faire face aux cas cliniques de plus en plus complexes auxquels il est confronté, le Dr Bartlett décide de suivre les cours d'une école de naturopathie. Il obtient son diplôme de naturopathie en décembre 2000.


Livres : La Science de l'intention. Nos pensées et nos intentions influencent-elles la réalité ?

Voici pourquoi lorsque nous faisons des actions et des demandes collectives, l'Univers nous répond.

Utiliser ses pensées pour transformer sa vie et le monde

La science de l'intention.jpg

Lynne McTaggart

Editeur : Editions Ariane (Mars 2008)

Résumé :   Le livre que vous tenez entre vos mains est un ouvrage révolutionnaire, une exploration inédite de la science de l'intention. C'est également le premier livre qui vous invite à participer activement à sa recherche originale. S'appuyant sur les conclusions de recherches sur la conscience humaine menées par d'éminents scientifiques du monde entier, La Science de l'intention démontre que la pensée est une réalité tangible ayant le pouvoir d'influencer les choses.

 

La pensée génère sa propre énergie bien palpable dont vous pouvez vous servir, aider les autres autour vous, et transformer Dans La Science de l'intention, Lynne McTaggart, auteure à réputation internationale, journaliste scientifique primée et figure de proue parmi ceux et celles qui se consacrent à l'étude de la conscience humaine, présente un palpitant roman policier scientifique et vous entraîne dans un voyage époustouflant jusqu'aux confins. de la conscience. Elle dresse le profil de pionniers ha en couleurs dans la science de l'intention et travaille avec plusieurs équipes scientifiques de renom, notamment le physicien Fritz-Albert Popp, de international de biophysique en Allemagne et le Dr Gary. Schwartz, professeur de psychologie, de médecine et de neurologie a l'Université de L'Arizona.

 

La Science de l'intention poursuit sur la lancée du premier livre de McTaggart, Le Champ de la cohérence universelle (paru antérieurement sous le titre L'Univers informé), un best-seller international décrivant les découvertes qui témoignent de l'existence d' un champ d'énergie quantique l'image d'un univers interconnecté et propose une explication scientifique à quelques-uns des mystères humains les plus profonds, depuis la médecine alternative et la guérison spirituelle jusqu'aux perceptions extrasensorielles et à l'inconscient collectif. La Science de l'intention vous montre une myriade de façons d'intégrer cette information dans votre vie.

http://www.inrees.com/livres/La-Science-de-l-intention/

 


Nos pensées et nos intentions influencent-elles la réalité ?

Nos pensées et nos intentions auraient-elles la capacité d’influencer laréalité ?De changer notre vie et celle desautres ?D’après de nombreuses expériences scientifiques en physique quantique, cette idée ne semble plus irrationnelle. Explications avec la journaliste scientifique américaine Lynne Mc Taggart.

 

© Andrew Myers
Et si nos pensées exerçaient une influence sur la réalité physique ? Et si la vigueur de nos intentions, focalisées sur ce que l’on souhaite vraiment, avait le pouvoir d’induire de véritables changements dans notre vie et de façonner le monde qui nous entoure ? Le Secret, best-seller de Rhonda Byrne, traduit en quarante-six langues, évoquait déjà en 2008 la loi de l’attraction de la pensée. Selon l’auteure, il suffit de visualiser l’objet de nos désirs et d'être convaincu qu’on l’aura pour qu’un message soit alors envoyé à l’Univers, qui se débrouillera pour réaliser notre souhait dans n’importe quel domaine : amour, santé, bonheur mais aussi pouvoir, argent, biens matériels, etc. Une recette simpliste, généreusement saupoudrée de « magie » et de « new age », un peu dure à avaler pour les plus cartésiens – qui taxèrent ce livre de « tissu de mensonges » -, et trop difficile à digérer pour les plus ouverts d’esprit– qui reprochèrent à l’auteure de mélanger ambitions matérialistes et spiritualité.

La même année pourtant, Lynne Mc Taggart, auteure à succès de réputation internationale, journaliste scientifique américaine primée et figure de proue parmi ceux qui se consacrent à l’étude de la conscience humaine, publie un ouvrage révolutionnaire, intitulé La Science de l’intention, dans lequel elle démontre, expériences et données scientifiques à l’appui, que la pensée dirigée ne serait pas une simple croyance et pourrait bien influencer la réalité.

A en croire différentes conclusions de recherches sur la conscience humaine dans le domaine de la physique quantique, menées par d’éminents scientifiques du monde entier -comme le physicien Fritz-Albert Popp de l’Institut international de biophysique ou le Dr Gary Schwartz, professeur de psychologie, de médecine et de neurologie à l’université de l’Arizona -, il semblerait, en effet, que ce potentiel sommeille en chacun de nous. « Les plus récentes études de l’effet de l’esprit sur la matière, précise la journaliste, semblent indiquer que l’intention a des effets variables qui dépendent de l’état du sujet, ainsi que du moment où il émet une pensée et de l’endroit où il se trouve. L’intention a déjà été employée dans maints domaines, notamment pour guérir les maladies, modifier des processus physiques et influencer des événements. Il ne s’agit pas d’un don spécial mais d’une compétence apprise et aisément enseignée. En réalité, nous utilisons tous déjà l’intention dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne. »


Concrètement, qu’est-ce qu’une pensée ?


De nombreuses expériences semblent indiquer que notre conscience n’est pas enfermée dans notre crâne, mais semble être une « substance » qui irradie hors des limites du corps physique. Une énergie ordonnée capable de traverser l’espace et le temps. « On sait aujourd’hui que les pensées sont une forme d’émission de biophotons - ces particules de lumière porteuses d’énergie émises par tous les organismes vivants : plantes, animaux, êtres humains. Elles créent une énergie qui émane de nous en permanence, explique la journaliste scientifique. Le fait d’orienter ses pensées vers un objectif précis – ce que les scientifiques appellent « l’intention » ou « l’intentionnalité » - semble produire une énergie assez puissante pour transformer la réalité physique. »

Comment la pensée pourrait-elle influencer la réalité ? L’intention serait-elle une flèche d’information et d’énergie décochée par notre conscience et envoyée à l’Univers ?

« Cela suggère qu’il y a un moyen par lequel l’information est transférée et que le guérisseur, comme d’autres personnes d’ailleurs, est capable de se connecter à quelque chose de plus grand, quelque chose qui nous dépasse, qui va véhiculer la pensée », assure Marilyn Schlitz, chercheuse et présidente de l’Institut des Sciences Noétiques aux Etats-Unis. La physique quantique a, en effet, permis de mettre en évidence ce qu’on appelle le « champ du point zéro ». Un champ généré par les incessants mouvements d’énergie entre les milliards de particules subatomiques, composants de la matière de taille inférieure à celle d’un atome. Un champ auquel l’ensemble de la matière dans l’Univers est connectée grâce à de continuels échanges d’énergie. Lynne Mc Taggart présentait déjà dans son livre, Le Champ de la cohérence universelle, le concept d’un Univers interconnecté, étayé par des hypothèses scientifiques très sérieuses permettant de lever partiellement le voile sur certaines énigmes humaines passionnantes, allant de la médecine alternative – comme les thérapies énergétiques et l’acte de guérison à distance par exemple - aux perceptions extrasensorielles – comme l’intuition, la télépathie, les précognitions, etc. « L’acte de guérison à distance, explique Lynne Mc Taggart, est essentiellement un acte de pensée, une intention de guérir. Si c’est la jambe gauche qui doit être soignée, c’est vers elle que le guérisseur va envoyer l’intention en la dirigeant de manière précise. Comme beaucoup de physiciens quantiques, je suis convaincue que les guérisseurs, dans un « hyperétat » d’intense concentration sont capables d’exploiter ces pensées, pour en créer qui soient très cohérentes et énergisées, et de les projeter, peu importe la distance. Nous ne comprenons pas totalement ces mécanismes. Mais le modèle des biophotons nous permet de saisir que nous envoyons en permanence des instructions à l’Univers sous forme de rayonnements. Les guérisseurs, même à distance, sont, je pense, capables de rendre opérantes ces instructions en vue d’obtenir la guérison. »

Le magnétiseur Jean-Luc Bartoli confirme cette hypothèse : « L’intention au fond c’est quoi ? C’est de la compassion, c’est de l’amour que tu envoies à ton prochain. Moi, je dis tout le temps : ma main c’est le prolongement de mon cœur. Les passes magnétiques ne sont que de l’habillage technique dans le sens où l’intention pourrait suffire. Et pour moi, c’est exactement ce qui explique pourquoi cela marche à distance. »

Le pouvoir de la pensée et de l’intention a déjà été observé dans de tout autres circonstances. Au cours d’une étude américaine appelée « Love Study », impliquant plusieurs couples, l’un des partenaires devait envoyer à distance des pensées de guérison et de compassion à son partenaire malade. Aussi incroyable que cela puisse paraître, on a constaté une corrélation significative entre l’activité physiologique de celui qui émettait ces pensées et l’activité physiologique de celui qui les recevait. Sans le savoir, ce dernier réagissait instantanément. On a même observé, entre les deux partenaires, plusieurs phénomènes de synchronie entre différentes parties de leur corps: leurs ondes cérébrales, leurs rythmes cardiaques, les réponses galvaniques de leur épiderme…

Ce que des siècles de vision mécaniste nous ont appris à considérer comme irrationnel serait en train de devenir parfaitement plausible dans le monde quantique ! Nous nagerions donc dans un gigantesque champ d’énergie, dont nous faisons partie intégrante, et par lequel nous pourrions recevoir et envoyer de l’information, comme l’intention de guérir ou d’être guéri.

« Scientifiquement, explique le Dr Thierry Janssen, ancien chirurgien aujourd’hui psychothérapeute, des études nous ont permis de mieux comprendre la matière dans ces états les plus subtils. Notamment que deux photons ou biophotons jumeaux séparés peuvent continuer de communiquer. Il est intéressant de se dire que la matière, depuis la création du monde, est un grand continuum et que ce sont ces liens qui créent le vivant. J’aime cette phrase du Professeur Linus Pauling, prix Nobel de chimie et Prix Nobel de la paix qui disait : « La vie, ce n’est pas les molécules mais les liens qui existent entre elles. » Si l’on explore cette voie-là, on comprend mieux pourquoi deux individus séparés peuvent communiquer au niveau de l’intention, obtenir des effets sur la santé de l’un et de l’autre... Ces phénomènes de guérison à distance posent d’ailleurs une question très dérangeante pour l’esprit occidental : quels sont ces liens qui nous relient les uns aux autres, et qui relient tous les éléments du vivant ? »

« En s’envoyant et en recevant de l’énergie, précise Lynne Mc Taggart, les particules subatomiques créent, le temps d’un battement de paupière, des particules virtuelles. Ce petit échange ne représente pas beaucoup d’énergie, environ un demi-watt. Mais lorsqu’on additionne toutes les particules subatomiques qui font cet échange d’énergie à travers tous les éléments de l’Univers, on arrive à une quantité d’énergie inimaginable. Ce champ d’énergie géant, nous y sommes tous connectés, même aux plus lointains confins de l’Univers. Nous devons nous concevoir nous-mêmes comme autre chose qu’un ensemble d’éléments solides. Je ne suis pas seulement un paquet de cellules différent du vôtre. A un niveau quantique, nous sommes, vous et moi, comme des petits nœuds sur la même corde, nous faisons partie d’un immense champ d’énergie auquel nous sommes tous reliés : c’est cela, la réalité qui nous englobe. Nous envoyons en permanence de l’information à ce champ. Et c’est aussi par ce moyen que nous pouvons recueillir de l’information. C’est un réseau géant. »

 

http://www.inrees.com/articles/Nos-pensees-et-nos-intenti...

Film Résonance : Nos cellules électriques et électromagnétiques dans un Univers électrique

Voici une autre confirmation que notre corps est électrique et électromagnétique, ce que nous pouvons savoir déjà avec l'aura ou le champ d'énergie ou force vitale, mais aussi avec nos 7 roues électriques, électromagnétiques ou énergétiques ou les  7 chakras.

Ce qui nous rend tous aptes  à soigner par l'imposition des mains ou le magnétisme.


Voir ci-dessous 3 autres références  :

 
Biologie : Le spin d’une particule - Propriété  magnétique  intrinsèque


« Comment douter que l'homme soit un être magnétique ? » Interview du Professeur Yves Rocard

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/10/23/comment-douter-que-l-homme-soit-un-etre-magnetique-intervie.html

 
Les biophysiciens ont démontré que l'homme est électrique et magnétique ! Sans blague ?
 
Pour allez plus loin dans les énergies libres et l'univers électrique , le livre à télécharger en PDF :

Coucou c'est Tesla


Les plantes et tous les végétaux ainsi que les animaux et tout ce qui nous entoure est aussi électrique ou électromagnétique et relié à l'ensemble de l'Univers.

Vous ne vous étonnerez donc pas que nous soyons pertubés par les ondes électromagnétiques de la wifi, des antennes relais, des portables, des satellites, etc...

 

Les divers corps énergétiques ou électromagnétiques ou aura et les 7 centres électriques ou 7 chakras

Aura.jpg

Film Résonance : Nos cellules électriques et électromagnétiques dans un Univers électrique

 

Resonance_Serge_Fretto_2209.jpg

Résonance
 

Ce film présente la cellule vivante sous un nouvel éclairage.

- Capable de capter et d'émettre des ondes électromagnétiques artificielles et naturelles, elle se comporte comme un véritable circuit électronique.

Dans un monde où les ondes sont omniprésentes, ce film va à la rencontre d'experts et de chercheurs qui nous présentent leurs travaux et nous offrent des clefs de compréhension inédites sur les effets des ondes sur le vivant.

De nombreux chercheurs ont fait des découvertes étonnantes en biophysique. N'existerait-il pas un autre niveau d'organisation du corps humain constitué par les ondes électromagnétiques capables de régir le fonctionnement vital ? Y aurait-il un lien entre les ondes électromagnétiques présentes dans notre environnement et celles présentes dans notre organisme ? Si oui, quelles en seraient les conséquences pour notre santé.
 
 

 
Le combat de Next-up pour que cessent les pollutions électromagnétiques qui perturbent les cellules et les personnes de plus en plus sensibles aux rayonnements des antennes relais et des téléphones mobiles.
 
 
- LANCEUR D'ALERTE
- ANTENNES RELAIS : ALERTE NATIONALE D'URBANISME À CARACTÈRE D'URGENCE
.


Depuis peu face aux durcissements des règles d'urbanismes concernant les créations de stations de bases d'antennes relais il est constaté par les SA des opérateurs Orange, SFR, Free et surtout Bouygues Telecom un incroyable détournement de l'esprit de la loi et de la réglementation par  subterfuges et enfumage des services instructeurs des collectivités locales, de la DDE, des riverains et de l'autorité Préfectorale du contrôle de la légalité.

Concrètement il est constaté que des milliers d'autorisations de créations de sites d'antennes relais sont en cours d'instructions ou ont été accordées par de simples Déclarations de Travaux ceci pour des pylônes d'antennes relais ou des structures d'antennes camouflées dans des pylônes tubulaires ou faux arbres quelqu'en soit la hauteur, même pour des pylônes de 36 mètres de hauteur ! 

Comment cela est-il-possible ?
Simplement en détournant la loi, par la déclaration d'une fondation avec dalle en béton non apparente du pylône ou dite en structure auto-stable et pareillement pour tous les aménagements techniques installés sur des châssis dits auto-stables reposant sur des  plots qui eux-mêmes reposent sur une dalle béton enterrée à 0.20 mètres en dessous du sol naturel.

Pour les opérateurs cette "nouveauté" que l'on peut qualifier de subterfuge, ne créerait aucune Surface Hors Œuvre Brut (SHOB) donc ne nécessiterait  pas de Permis de Construire pour n'importe quel hauteur de pylône d'antennes relais et aménagements techniques ... Ceci en sus au mépris  du règlement du POS ou du PLU de la zone concernée, voire en faisant croire aux services instructeurs (complices ?) que les pylônes d'antennes relais sont d'Utilité Publique ou ouvrages d'Intérêt Collectif, un comble !

La conséquence directe de ce que l'on peut qualifier de "triche" fait que des milliers d'autorisations accordées ou en cours d'instructions par les services d'urbanismes le sont dans le cadre d'une simple Déclaration Préalable et non d'un Permis de Construire comme l'exige la loi.

Dit autrement les riverains et le législateur incluant toute les instances judiciaires, dont le Conseil d' Etat sont bernés : on constate que des riverains  se retrouvent actuellement face à des pylônes d'antennes relais dans le jardin de leurs voisins dont la hauteur est très largement supérieure à 12 m !

Face à cette situation gravissime, totalement inconcevable et intolérable dans un état de droit, Next-up organisation vient d'engager avec ses avocats spécialisés une étude juridique ayant un caractère d'urgence.