Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2010

Les ET, Pléiadiens sont-ils en train de faire échec à la 3ème mondiale et à certains voyages spatiaux ?

A lire absolument !

Un article placé sur le blog de Sos Justice & Droits de l'Homme dont vous prions de prendre connaissance.

L'article complet en ligne sur le blog de Sos Justice.

Les ET, Pléiadiens sont-ils en train de faire échec à la 3ème mondiale et à certains voyages spatiaux ?
http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2010/11/19/le...

Ovnis et neutralisation de missiles nucléaires, révélations de militaires US

Révélations sur les multiples neutralisations de missiles nucléaires par des forces "non identifiées".

C'est on ne peut plus sérieux et véridique : de toute évidence, des êtres plus évolués que nos dirigeants reptiliens veulent nous détourner de la course aux armes de destruction massive, et peuvent aller jusqu'à neutraliser ces armes. Ceci est un grand espoir, à défaut de pouvoir compter sur la sagesse des fous furieux malfaisants qui gèrent notre monde... 

 Photo 1.JPG

Photo 2.JPG

 

WASHINGTON, 27 Septembre 2010 /PRNewswire-USNewswire/ Reuters - Plus de 120 militaires ayant quitté l’armée ou pris leur retraite attestent en tant que témoins oculaires d’une intervention persistante et préoccupante d’objets aériens non identifiés sur des sites d’armes nucléaires, jusqu’en 2009.


Dans de multiples cas, plusieurs missiles nucléaires ont cessé simultanément et inexplicablement de fonctionner normalement, tandis qu’un objet en forme de disque volait silencieusement à proximité.

Six anciens officiers de l’U.S. Air Force et un ancien engagé militaire ont rompu leur silence à ce sujet devant le Club National de la Presse (National Press Club) ; ils pressent le gouvernement de confirmer publiquement cette réalité.


Le groupe de témoins et le chercheur éminent qui les a rassemblés pour la première fois, discutent des conséquences sur la sécurité nationale de ces incidents et d’autres incidents tout aussi alarmants ; ils pressent le gouvernement de rendre publiques toutes les informations les concernant. C’est une question qui exige l’information du public.

Des documents du gouvernement U.S aujourd’hui déclassifiés, distribués lors de cet événement, apportent du crédit à la réalité de l’activité des OVNIs constatée sur des sites d’armes nucléaires depuis 1948 et jusqu'à présent. La conférence de presse évoque également les préoccupations actuelles concernant l’abus du secret par le gouvernement ainsi que la menace persistante que font peser les armes nucléaires.

Liste des participants à la conférence de presse :

Dwynne Arneson, Lieutenant-colonel de l’USAF, à la retraite, ex-responsable du centre de communications

Bruce Fenstermacher, ancien officier de l’USAF, chargé du lancement de missiles

Charles Halt, Colonel de l’USAF, retraité, ancien commandant de base adjoint

Robert Hastings, chercheur et écrivain

Robert Jamison, ancien officier de l’USAF chargé du ciblage des missiles

Patrick McDonough, ancien contrôleur géodésique sur site de missiles de l’USAF

Jerome Nelson, ancien officier de l’USAF, chargé du lancement de missiles

Robert Salas, ancien officier de l’USAF, chargé du lancement de missiles.


La conférence à visionner absolument sur le site d'OVNIS USA

Conférence sur la connection Ovnis / Sites nucléaires

 

  

 

10/08/2010

Le Pape Jean XXIII et les ovnis

Encore une relation entre le Vatican et les ET. Les églises ont toujours voué leur culte aux extraterrestres depuis au moins la civilisation sumérienne, il suffit de lire les textes dits sacrés et d'avoir essayé de les déchiffrer pour le savoir. Et depuis des millénaires ils nous ont laissé dans l'ignorance, et entre les mains de nos prédateurs. La révélation n'a jamais eu lieu, car ils auraient été obligés de nous dire qu'il existait des races alliées de l'humanité, mais que contre les technologies UFO, que les grandes nations dont les USA, la Russie, l'Angleterre, la France et tous les pays qui ont un programme spatial et qui bénéficient de ces technologies. Ils ont préféré livrer l'humanité entre les mains de ses prédateurs, ceux qui sont appelés l'élite mondiale, promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, soit : les Illuminati-reptiliens ou les Grands Gris.

Le pape Jean XXIII et les ovnis

En 2008, dans un entretien pour le journal italien L’Osservatore Romano, Jose Ga­briel Funes, directeur de l’Observatoire astronomique du Vatican, a déclaré que « Dieu pourrait avoir créé une vie intelligente dans d’autres parties de l’Univers et qu’ils pourraient même être nos frères », déclaration qui s’est vivement répandue dans le monde entier.

Le journal anglais The Sun est le premier à avoir publié des éléments sur les relations entre le Vatican et les ovnis, suivi par un journal américain (le 23 juillet 1985). Le Sun a révélé que dans les années 1960 le pape Jean XXIII, également connu comme le «bon pape », à qui l’on attribue des milliers de miracles et de guérisons de par le monde, avait rencontré des extraterrestres à plusieurs reprises. Une de ces rencontres, qualifiée de très spéciale et de bien documentée, eut lieu en 1961 dans sa résidence d’été de Castel Gandolfo, en Italie. Un assistant du pape l’a décrite ainsi: « Le vaisseau était ovale, muni de lumières clignotantes oranges et bleues. Il nous survola quelques minutes et atterrit sur le gazon, à l’extrémité sud du jardin. Un être étrange en sortit, il semblait humain, excepté qu’il était entouré d’un halo doré et avait des oreilles pointues.

Le Pape et moi-même nous mîmes à genoux. Nous ne savions pas ce dont nous étions les témoins. Mais nous savions que cela n’était pas de notre monde, et qu’il s’agissait donc d’un évènement céleste. Le saint père se releva et marcha vers l’être. Ils restèrent ensemble 15 à 20 minutes. Ils semblaient parler intensément. Ils ne m’appelèrent pas, aussi je restai à l’endroit où je me trouvais et je ne pus rien entendre de leur conversation. L’être retourna vers le vaisseau qui s’envola immédiatement. Le Pontife revint vers moi et me dit: « Les Fils de Dieu sont partout. Parfois nous avons des difficultés à reconnaître nos propres frères. »

A cette époque, ce témoignage ne reçut pas beaucoup d’attention, mais plus tard, en 2007, il fut de nouveau examiné lors d’un congrès d’experts sur le phénomène ovnis, au Pérou, par Higinio Alas, évêque de l’Église catholique œcuménique de Jésus-Christ. H. Alas déclara lors d’un entretien téléphonique: « Si nous croyons que Dieu le Père a imprimé son sceau de vie dans tout l’Univers, il devrait logiquement y avoir de la vie dans les autres galaxies et sur d’autres planètes. »

Dans un ouvrage intitulé Le profezie di Papa Giovanni XXIII (Les prophéties du pape Jean XXIII) paru en 1976, Pier Carpi décrit un évènement qui se déroula en 1935. Lors d’un rituel d’initiation dans un temple rosicrucien, un frère se mit à parler avec une voix qui n’était pas la sienne. Le Chancelier de l’ordre nota les paroles de ce frère: « …les lumières du ciel seront rouges, bleues et vertes. Et elles seront rapides. Quelqu’un venant de très loin désire nous rencontrer, le Fils de la Terre. Et il y a déjà eu des rencontres. Mais ceux qui les ont réellement vus sont restés silencieux. »

Ce frère était Angelo Roncalli, évêque de Bergame, en Italie, qui des années plus tard allait devenir le pape Jean XXIII.

Le 31 mai 1963, au cours de sa dernière tournée en Europe, George Adamski rencontra le pape Jean XXIII. Il eut accès à une petite porte encastrée dans les immenses portes d’entrée en bois, à gauche du Dôme, loin des Gardes suisses. Plus tard G. Adamski raconta à sa correspondante en Suisse, Lou Zinsstag, qui l’accompagnait dans presque toutes ses tournées en Europe, qu’il avait vraiment été reçu par le pape qui lui avait dit : « Je vous attendais. » Il remit au pape un message scellé qu’il avait reçu précédemment d’un Frère de l’Espace, à Copenhague. En retour, le pape offrit à Adamski un nouveau médaillon du Conseil œcuménique, qui n’était pas encore en vente à ce moment-là. Deux jours plus tard, le lundi de Pentecôte, le pape Jean XXIII décédait.

[Sources: Canal TV 4, Mexique; Geor­ge Adamski - L'indicible histoire, Lou Zinsstag]

http://taraquebec.org/Blog/2010/07/le-pape-jean-xxiii-et-...


OVNIS, l'église et le Vatican - Les révélations du Dr Michael WOLF

Encore un témoignage qui met en cause l'église, le Vatican, qui a demandé à plusieurs reprises à la NASA de reporter la révélation sur les OVNIS et les ET. Cela fait beaucoup non entre des gens qui ne se connaissent pas et qui racontent la même chose ?

Allez-vous encore vous battre entre peuples pour des fausses croyances qui ont été véhiculées depuis des millénaires par les religions qui ont été créées par les hommes et qui n'auront été que des instruments politiques pour diviser les hommes et pour alimenter les guerres de religions ?

Extrait de son témoignage à télécharger et à lire en entier : ICI

Le Dr Mickaël Wolf décédé en 2000 des suites d'une longue maladie, qui écrivit la Trilogie : The Cachers Of Heaven et qui travailla avec les Grands Gris-reptiliens et d'autres races ET dans les bases militaires secrètes UFO de l'Area 51 qui se situent dans le Nevada.

Extrait de son témoignage : "Les projets de dévoilement ont été reportés à trois reprises à des dates ultérieures, en partie à cause de l'impasse dans les négociations avec les Gris suite aux incidents du site S4 en 1975, et en partie à cause des implications énormes que représenteraient de telles révélations au niveau des religions et de l'économie mondiale. La récente admission de la vie sur Mars est un jalon important sur le sentier des révélations futures. Le Dr Wolf estime que des telles révélations auront lieu entre 2001 et 2005.

Le Vatican s'inquiète particulièrement de telles divulgations. Ils ont prié le gouvernement américain d'en retarder le processus afin qu'ils puissent mieux préparer leurs fidèles aux questions religieuses. Le Dr Wolf raconte que le Pape a modifié la vision de Dieu qu'entretient l'Église catholique romaine. "Leur nouvel apostolat sera de propager l'idée que nos corps n'ont pas été créés à l'image de Dieu, mais plutôt nos âmes."

Il avait conversé souventes fois avec les ETs au sujet de Dieu et de la mort. " Nos corps ne sont que les conteneurs de nos âmes. Lorsque les gens meurent, leur conscience se transpose tout simplement dans une autre dimension. " À propos de Dieu, le Dr Wolf a commenté : " Certains extraterrestres appellent Dieu l'Éternel, le créateur de tout ce qui vit dans l'univers." À propos de Jésus-Christ : "Il faisait partie du patrimoine ET/humain, envoyé sur Terre dans l'espoir de mettre un terme à la violence humaine. Que nous soyons des Zétas, des Pléiadiens, des Altares ou des Humains, nous partageons le même Dieu. Nous sommes tous membres d'une grande famille universelle."

Le document de recherche rendu public par le Dr Strecker identifiant le SIDA-VIH comme un virus fabriqué par des humains est exact. Le gouvernement satellite a découvert que les virus ont une structure cristalline et peuvent être éradiqués en utilisant la bonne fréquence.

Les États-Unis avaient sous leur garde un Gris appelé EBE (Extraterrestrial Biological Entity), un "invité" capturé en 1948 et tenu prisonnier jusqu'à son décès en 1953. Des scientifiques affectés à EBE utilisaient au départ des pictographies comme système de communication".

Le témoignage complet à télécharger en PDFici

 

Document classifié top secret !

Ovnis et ET Les révélations du Dr Mickael Wolf


Ovnis : « Cet évènement risque de détruire la foi des gens dans l'Eglise »

Si nous comprenons bien, le secret défense qui pèse sur le Dossier Ovnis et ET dans le monde, l'a été pour protéger les religions, et nous laisser dans l'ignorance de nos origines, de la vérité et entre les mains de nos prédateurs, les Illuminati-reptiliens.

Ce qui veut dire que tout ce qui nous a été enseigné par les religions, depuis des millénaires EST FAUX  ! Ce qu'avait confirmé aussi le Dr Mickaël Wolf dans ses révélations.

Winston Churchill avait-il peur des soucoupes volantes ?

Photo d'un ovni supposé, prise dans le New Jersey en 1952 (Wikimedia Commons)

Les archives nationales britanniques viennent de publier des monceaux de documents sur les objets volants non identifiés. Parmi les courriers révélés, certains semblent montrer que le grand Sir Winston, Premier ministre au milieu du siècle dernier, prenait très au sérieux les ovnis. Ou, plutôt, l'impact que le phénomène pouvait avoir sur la population…

La révélation des courriers parvenus au bureau d'enquête sur les ovnis du ministère de la Défense britannique -le Sec(AS)2, fermé en 2009- apporte son lot d'informations intéressantes. Ainsi, comme le note la BBC, le pic d'ovnis aperçus a eu lieu en 1996, quand la série télé « X-Files » était populaire.

« Cet évènement risque de détruire la foi des gens dans l'Eglise »

Encore plus intéressant est d'apprendre ce que « le lion » Winston Churchill pensait du phénomène. Un échange de lettres entre un interlocuteur anonyme et le ministère passionne la presse d'outre-Manche, ce jeudi. Même si, à y regarder de plus près, on pense à la fameuse histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

Winston Churchill pendant la Deuxième guerre mondiale (Gouvernement britannique/Wikimedia Commons)

Un citoyen britannique écrit en 1999 au bureau des ovnis et raconte que son grand-père, garde du corps de Churchill pendant la guerre, a assisté à une conversation entre le Premier ministre et le général américain Dwight Eisenhower (oui, celui qui débarquera plus tard à la Maison Blanche).

Le grand-père n'a jamais conté cette histoire à quiconque, « sauf à sa fille quand elle était âgée de 9 ans », rapporte le Daily Mail. Reste que parmi de nombreux courriers loufoques, ceux de cet homme (un scientifique) sont crédibles.

Pendant la guerre, donc, un équipage de la Royal Air Force de retour d'une mission sur le continent aurait aperçu un ovni. Informé de l'épisode, Winston Churchill aurait décidé de le classer secret « pendant cinquante ans », en se justifiant ainsi auprès d'Eisenhower :

« Cet événement devrait être immédiatement classifié, dans la mesure où il risquerait de créer une panique massive dans la population générale [sic], et détruire la foi des gens dans l'Eglise. »

Les demandes du scientifique au Sec(AS)2 n'ont pas abouti, puisque le ministère n'a trouvé « aucune » trace de la rencontre du troisième type vécue par les pilotes britanniques. Le fonctionnaire précise au demandeur qu'avant 1967, les dossiers sur les ovnis étaient détruits au bout de cinq ans.

« A quoi rime tout ce bazar autour des soucoupes volantes ? »

En 1945, le conservateur Winston Churchill perd les élections et laisse son poste de Premier ministre au travailliste Clement Attlee. En 1951, les conservateurs gagnent et Churchill revient au pouvoir.

Entre les deux passages de Churchill au 10, Downing Street, il y a eu aux Etats-Unis des « vagues » d'observations d'ovnis aux Etats-Unis. Comme en 1947, avec Roswell et l'incident de Kenneth Arnold, qui suscite la première occurrence du terme « soucoupe volante ».

La lettre de Churchill (cliquez pour agrandir)

Le 28 juillet 1952, soit dix mois après son retour aux affaires, l'homme d'Etat envoie une lettre à son secrétaire d'Etat à l'Air. Court et clair, le courrier a été publié début 2010 avec sa réponse :

« A quoi rime tout ce bazar autour des soucoupes volantes ? Qu'est-ce que ça peut signifier ? Quelle est la vérité ? Faites-moi un rapport quand cela vous conviendra. »

Dix jours plus tard, Churchill a sa réponse. D'après l'armée de l'air britannique, « tous les incidents rapportés » s'expliquent par « l'une ou l'autre des causes suivantes :

  • phénomène astronomique ou météorologique connu ;
  • identification erronée d'avion conventionnel, de ballon, d'oiseau, etc ;
  • illusions d'optique ou aveuglements (“delusions”) psychologiques ;
  • canular délibéré. »

Pour ceux qui croient dur comme fer aux soucoupes volantes, cette réponse « a fourni les règles de base pour la plupart des réponses officielles qui sont toujours utilisées aujourd'hui ». Le site sur lequel on lit ces lignes a recensé quatre ovnis dans le ciel français en juillet.

Illustrations : photo d'un ovni supposé, prise dans le New Jersey en 1952 (Wikimedia Commons) ; Winston Churchill pendant la Deuxième guerre mondiale (Gouvernement britannique/Wikimedia Commons) ; la lettre de Churchill