Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2012

Orage magnétique: la fuite des électrons démasquée

Cet article qui traite des orages magnétiques et de la ceinture de radiations ou ceinture de Van Allen, tombe à pic pour diverses raisons.

La vidéo ci-dessous portant sur les rayons cosmiques, leurs effets délétères sur la santé de l'homme et sur les modifications de notre ADN tombe à pic pour que nous ayons des réponses aux questions que nous nous posons sur la future ascension de l'ensemble de notre système solaire au travers de la ceinture de photons ou de l'anneau de lumière d'Alcyone, et sur notre évolution neurologique et spirituelle en cours. Anneau de lumière d'Alcyone dont les vibrations sont tellement puissantes qu'elles ont la capacité de transformer la matière en profondeur, d'activer notre ADN et d'apporter tous les changements que nous observons sur Terre actuellement. Cataclysmes, anomalies gravitationnelle du noyau de Terre, fonte des banquises, mouvements des plaques tectoniques, tremblements de terre, tsunami, intempéries, disparation des espèces animales ou végétales et apparitions de nouvelles espèces adaptées aux nouvelles énergies, soit les nouveaux germes de vie qui apparaissent sur notre planète. Près de 18 000 espèces ont été découvertes en 2011, Quarante-six nouvelles espèces animales découvertes au Surinam, Découverte de nouvelles espèces marines, etc...

Notre Système solaire se trouverait sur un bras de la Galaxie et il serait en train d'ascensionner vers son centre. Nous serions actuellement dans les turbulences de l'anneau de lumière d'Alcyone et il semblerait que la Terre sera la dernière planète à traverser cet anneau pour nous permettre de faire notre saut quantique prévu pour le 21 décembre 2012.

Sur la base de cette vidéo :

1 - nous pouvons comprendre ce qui se passe actuellement pour l'activation de notre ADN en vue de notre évolution neurologique et spirituelle prochaine. ADN dont l'un des brins sur 12 sera activé, non seulement grâce aux radiations solaires mais aussi grâce aux radiations et vibrations qui nous arrivent à partir de la ceinture de photons ou bande photonique ou encore l'anneau de Lumière d'Alcyone que nous devons traverser complètement pour faire notre saut quantique à l'horizon de la date du 21 décembre 2012.

2 - il va falloir que les scientifiques de la NASA nous expliquent quelles sont les technologies qu'ils utilisent pour permettre aux fusées et aux astronautes de traverser la ceinture de radiations ou ceinture de Van Allen, sans dégâts, quand nous savons que pour traverser celle-ci, il faudrait que les parois des fusées soient en plomb et qu'elles mesurent 2 mètres d'épaisseur et que les astronautes aient des combinaisons en plomb pour les protéger des brûlures profondes et lésions produites par ces radiations. Or, les fusées semblent être fabriquées dans un alliage d'aluminium ainsi que les combinaisons des astronautes. C'est-à-dire tout ce qu'il faut pour cuire dans un four à micro-ondes. Imaginons quels effets peuvent donc produire les radiations solaires et cosmiques sur les fusées et notamment sur les astronautes.

En admettant qu'ils puissent franchir la ceinture de Van Allen et passer l'obstacle de l'attraction terrestre qui devrait ramener tous les objets volants vers la Terre, et une fois qu'ils ont perdu la force de propulsion des réacteurs, le carburant n'étant pas éternel dans les réservoirs que nous sachions. Il va falloir qu'ils nous expliquent quelle est la force de propulsion qui leur permet de voyager dans l'espace pour aller sur la lune ou sur d'autres planètes par exemple, s'ils ne connaissent pas les passages multidimensionnels et sans maîtriser les lois de l'anti-gravité.

Les questions sont posées.

Pour aller plus loin dans les réflexions.

Rayons Cosmiques et Modifications de l'ADN
http://youtu.be/VUk1iKxzC7Q


Source : http://videos.next-up.org/Arte/ExtraitRayonsCosmiquesMagn...

Espace : L'homme peut-il franchir les ceintures de Van Allen ?
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/07/18/1.html

L'homme n'a jamais marché sur la Lune
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/06/21/impost...

Alcyone, le Grand soleil Central et son anneau de Lumière ou bande photonique
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/09/11/alcyone-le-grand-soleil-central-et-son-anneau-de-lumiere-ou.html

Anneau de Lumière d'Alcyone et l'ascension
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/04/03/anneau...


Orage magnétique: la fuite des électrons démasquée

Créé le 30-01-2012 à 18h19 - Mis à jour le 31-01-2012 à 12h21  

Cécile Dumas

Par Cécile Dumas

Dans les deux grandes ceintures de radiations qui entourent la Terre, se produisent parfois de brusques disparitions d'électrons... Ils s'échappent dans l'espace, affirment des physiciens.

 

Modélisation des variations des ceintures de radiations -lorsque les particules entrent et sortent- entre octobre et novembre 2003 d'après les données du satellites SAMPEX.
(NASA/Goddard Scientific Visualization Studio)

Modélisation des variations des ceintures de radiations -lorsque les particules entrent et sortent- entre octobre et novembre 2003 d'après les données du satellites SAMPEX. (NASA/Goddard Scientific Visualization Studio)

Le Soleil nous a livré ces dernières semaines de beaux exemples de tempêtes qui viennent perturber la magnétosphère, ce bouclier créée par le champ magnétique de notre planète. Les aurores qui illuminent le ciel boréal témoignent de l'orage magnétique déclenché par les bourrasques de vent solaire. Dans ces moments-là, la pression s'accroit sur ces deux grosses oreilles qui entourent la Terre: les ceintures de radiations, composées de protons et d'électrons de haute énergie.

Curieusement, certains orages magnétiques s'accompagnent d'une réduction soudaine du flux d'électrons dans ces structures, appelées ceintures de Van Allen. Alors que l'on pourrait s'attendre au contraire à une augmentation du flux lorsque le vent solaire souffle plus fort.. Que deviennent ces électrons ? Sont-ils en fuite dans le milieu interplanétaire ? Tombent-ils au contraire vers l'atmosphère terrestre ? Ou bien sont-ils rendus indétectables ?

Cette question demeure ouverte depuis les années 60, depuis la découverte des ceintures de radiation par Van Allen (1). Pour en savoir plus, des chercheurs de l'Université de Los Angeles (UCLA, Etats-Unis) ont combiné les points de vue de 6 satellites d'observation de la Terre, dont la flotte des trois satellites THEMIS de la Nasa, lors de l'orage géomagnétique du 6 janvier 2011.


Ceintures de Van Allen: où passent les électrons

http://www.dailymotion.com/video/xo6lzu_ceintures-de-van-...


Modélisation des variations des ceintures de radiations lors des orages magnétiques-lorsque les particules entrent et sortent- entre octobre et novembre 2003 d'après les données du satellites SAMPEX.(NASA/Goddard Scientific Visualization Studio)

Ce jour-là, le flux d'électrons, accélérés à une vitesse frôlant celle de la lumière, a chuté pendant six heures. Les données satellites ne montrent pas d'augmentation du nombre de particules tombant vers l'atmosphère. En revanche, les mesures révèlent une zone de faible densité qui s'étend depuis les bords extérieurs des ceintures vers l'intérieur.

Orage magnétique la fuite des électrons démasquée Espace

 http://www.youtube.com/watch?v=MWRoFVWQ3GA&feature=pl...

Ces résultats, publiés le 29 janvier dans la revue Nature Physics, montrent donc que les électrons manquants sont essentiellement arrachés aux ceintures de radiations par les particules de vent solaire au pic de leur activité. 

Les physiciens auront dans quelques mois de nouveaux outils pour étudier ces phénomènes, avec la mission RSPB (Radiation Belt Storm Probes), qui doit être lancée en août 2012, et dont les sondes vont opérer depuis les ceintures de radiation. Il est important pour les missions d'exploration spatiale, notamment les missions habitées, mais aussi pour les satellites, de connaître le comportement et la dangerosité des ceintures de Van Allen. Les particules électriquement chargées et relativistes (accélérées à des vitesses proche de celle de la lumière) peuvent en effet mettre hors course les systèmes électroniques des satellites. Ces radiations sont par ailleurs dangereuses pour les organismes vivants.

C.D.
Sciences & Avenir.fr
30/01/12

(1)  Grâce au premier satellite américain Explorer-1 lancé en 1958, équipé d'un détecteur de particules, le phusicien Van Allen a découvert l'existence de ces ceintures de radiations.

http://www.sciencesetavenir.fr/espace/20120130.OBS0168/or...

 

22/11/2011

Sur Mars, la sonde Phoenix ne répond plus

Tiens le soleil qui fait des siennes sur Mars aussi en détruisant les sondes spatiales ?

Ces missions qui sont soi-disant faites pour faire évoluer la science et nos connaissances sur le cosmos et qui a coûté pour celle-ci, la bagatelle de 475 millions de dollars pour faire 25 000 images de Mars, en avez-vous vu toutes les photos ?

Ou bien faut-il qu'ils les gardent pour eux dans le cadre de missions secrètes ?
Ils recherchent de l'eau supposément sur mars quand nous savons que de l'eau il y en a partout dans l'Univers, comme chez nous.
 
Sur Mars, la sonde Phoenix ne répond plus

Téléscope | LEMONDE | 21.11.11 | 12h48   •  Mis à jour le 21.11.11 | 16h03

La NASA a annoncé, lundi 10 novembre, qu'elle ne parvenait plus à communiquer avec sa sonde martienne Phoenix et qu'elle mettait fin, de ce fait, à sa mission. Phoenix a transmis son dernier signal le 2 novembre et l'équipe qui conduit le projet restera mobilisée pour tenter de retrouver le contact pendant encore trois semaines, mais la NASA ne s'attend pas à recevoir un signe. Lancée en août 2007, la sonde s'était posée le 25 mai, dans un désert gelé situé au pôle nord de la Planète rouge, en vue d'y rechercher des traces d'eau et d'y étudier les possibilités de vie. Depuis, Phoenix a enregistré des chutes de neige, recueilli des fragments de glace et découvert que la poussière martienne ressemblait chimiquement à l'eau de mer de notre planète, contribuant ainsi à démontrer qu'une eau liquide avait jadis coulé à la surface de Mars. Au total, la sonde a transmis quelque 25 000 images pour une mission dont le coût est estimé à 475 millions de dollars. - (AFP.)

 

29/09/2011

Washington en exercice de simulation de catastrophes naturelles au RFK Stadium - 28/09/2011

Et là aussi, certains vont encore dire que tous ces exercices sont faits pour rien, y compris quand il s'agit de gérer la morgue mobile, après la lecture du Psaume 46 par Obama lors de la 10ème commémoration de la farce des attentats du 9/11/2001 aux USA, et tous les autres préparatifs militaires en cours ?

Cela ne ferait-il un peu beaucoup pour qu'ils se préparent tous pour rien ?

WASHINGTON - Est-DC se prépare à l'éventualité d'une catastrophe naturelle?

Plusieurs organismes fédéraux font équipe avec les responsables DC pour simuler une opération en cas de catastrophe à grande échelle au RFK Stadium mercredi.
 
Les exercices permettront de tester les capacités des véhicules de commandement
mobile, la morgue mobile, de co-unités, les méga-abris opérations (soins de masse et l'alimentation), l'interopérabilité (communication radio), et la masse prophylaxie (distribution des médicaments / vaccins).
 
Millicent West, directeur de l'Agence DC Homeland Security Management et d'urgence, nous a rejoint sur la FOX 5 Nouvelles pour discuter de l'exercice.

Source : http://www.myfoxdc.com/dpp/news/dc/dc-to-simulate-full-scale-natural-disaster-at-rfk-stadium-092711#ixzz1ZICZaRivhttp://www.myfoxdc.com/dpp/news/dc/dc-to-simulate-full-scale-natural-disaster-at-rfk-stadium-092711#ixzz1ZICZaRiv


Washington en exercice de simulation de catastrophes au RFK Stadium - 28/09/2011

http://www.youtube.com/watch?v=zuFccf1xZDw

 

Petite banniere 400x50

 

02:01 Publié dans 3ème guerre mondiale en préparation, Alcyone et l'anneau de lumière, Alignement galactique, Apocalyse - Révélation, Ascension du Système solaire, Astéroïdes, Astrologie - Astronomie, Changements cosmiques et terrestres, Climat, Intempéries, Tempêtes, Conspiration, Complot, Corruption, Contrôle des populations, Cosmos, Météorites, Comètes, Eruptions Solaires,, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Dépopulation, Ere du Verseau, Eruptions solaires, Espace, Laniakea, Grand Attracteur, Eveil, Prière, Révolution spirituelle, Génocide préparé, Intempéries, Inondations, Ouragans, Tempêtes, Séis, International, Intrigues - Assassinats, Attentats, Inversion des pôles magnétiques, Anomalies, Brèche, La dictature mondiale, La fin programmée de la démocratie, Laboratoires pharmaceutiques, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Projets des Maîtres du Monde, Les protocoles de Toronto, Les protocoles des Sages de Sion, Les Vaccins, Lobbying et Politique, Laboratoires Pharmaceutique, NASA, NSA, Nibiru - Planète X ou Nemesis, Elenin, Nouvel Ordre Mondial, Nucléaire, ONU, OTAN, Réchauffement cosmique, Sionisme, Oligarchie, LDJ, Spiritualité, Energies, Lumière, Survie, Réveillez-vous, Préparez-vous, Tempêtes, Tsunami, Urgence. Survie, USA, Israël, Vatican, Mensonges, Politique, Volcans, Volcanisme, Ceinture de feu | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

25/09/2011

USA Astéroïdes : "Les informations militaires sur les astéroïdes ou météorites sont classifiées depuis juin 2009

Que nous cachent-ils depuis juin 2009 ?

Nibiru qui approche avec son cortège d'astéroïdes ?

Ne vous attendez donc pas à être avertis par la NASA ou les "merdias aux ordres"sur les chutes possibles d'astéroïdes ou de météorites, qui du reste sont déjà censurées dans le monde, comme celle qui serait tombée en Mauritanie et dont la presse ne parle pas !



Ils risquent de nous faire croire que ce sont des satellites qui tombent et dont curieusement, ils ne retrouvent pas la trace,  et ICI,  au lieu de nous dire que ce sont des météorites qui risquent de "frôler" ou de "percuter" la Terre.

Bizarre que la NASA réussisse à prédire où les navettes spatiales atterrissent pour aller récupérer les astronautes et qu'ils ne sachent pas nous dire où pourraient tomber les satellites, NON ? 

N'ignorez pas non plus, les chutes de satellites qui devraient se multiplier à cause des fortes explosions solaires, en cours et à venir, et qui devraient nous priver de tous les divers systèmes de télé-communications et d'électricité dans le monde, tel qu'annoncé depuis 2008. 

Nous avons donc 3 dangers supplémentaires qui pourraient nous toucher, sans que nous ne soyons prévenus :

1 - la chute de météorites,
2 - la chute des  22 000 débris spatiaux, et
3 - la chute des satellites.

Vous voici prévenus.

 

Dimanche 14 Juin 2009

juin 13th, 2009 Posted in Juin 2009
 
astreroïde

Un article de Leonard David publié le 10 juin 2009 sur Space.com s'étonne que l'armée américaine ait décidé de ne plus partager ses données sur les risques de rentrées atmosphériques d'objets célestes. Aucune explication n'est donnée sur les raisons de ce revirement : "Les informations militaires sur les astéroïdes sont désormais classifiées."

"La communauté scientifique bénéficiait depuis 15 ans des données recueillies par les satellites militaires américains, sur les objets naturels et météoritiques rentrant dans l'atmosphère terrestre, mais c'est maintenant terminé.

Une décision récente empêche désormais que ces informations soient divulguées. La principale mission de ces satellites consiste à détecter les tests nucléaires au sol, et à déterminer la nature des météorides ou bolides qui rentrent dans l'atmosphère. Il est toujours préférable de pouvoir faire la différence entre la rentrée d'un objet naturel et une déflagration atomique.

David Morrison, un scientifique du NEO (Near Earth Object) au AMES Research Center de la NASA, s'exprimant en son nom, regrette cette décision :

"C'est très regrettable, parce qu'il y avait là une véritable synergie... une excellente coopération. Ca nous permettait de contre-vérifier nos observations, et c'était un moyen irremplaçable de faire progresser nos connaissances. Nous pouvions également mieux préciser les coordonnées d'impacts éventuels."

Il ajoute : "La recherche scientifique s'en trouvera ralentie, et cette mesure restreindra nos possibilités de rassurer le public, qui parfois s'interroge sur des phénomènes spatiaux."

Depuis quelques décennies, les satellites militaires secrets avaient identifié des centaines de ces objets. Ces précieuses informations étaient rapidement diffusées, et les chercheurs s'intéressaient de près à toutes ces données.

L'avantage des satellites-espions était de couvrir les vastes étendues océaniques. Mais à présent les scientifiques ne peuvent plus compter sur cette ressource. Ils espèrent que la décision des militaires sera révisée." - Source

 

 

David Morrison

K. Wilson, membre de la liste UFO UpDates, estime que cette attitude de l'armée américaine n'est pas très rassurante : "Est-ce que ça ne vous parait pas excessif, ou du moins très douteux comme procédé ? Je me demande si les scientifiques militaires s'attendent à quelque chose et ont pris cette mesure pour préserver le secret avant que ça se passe.

Est-ce que ça pourrait être en rapport avec les ouragans solaires annoncés ? Ou bien l'arrivée d'un astéroïde géant ? A moins que ce soit pour cacher une flotte d'Ovnis..."

Compléments & Commentaires

Source : http://ovnis-usa.com/2009/06/14/dimanche-14-juin/

22/09/2011

Obama, Elenin et l'alignement planétaire du 27 septembre.

Lundi 19 septembre 2011

Par leschroniquesderorschach

Le 1er Mai dernier, j'annonçais qu'un big one était attendu avant le mois d'octobre, que l'Amérique pouvait être touchée et que les autorités allaient se préparer en conséquence

Je me basais sur le fait désormais démontré expérimentalement, que la plupart des gros séismes avaient lieu lors d'alignements planétaires.

Où en sommes nous aujourd'hui ?

Le mois de Septembre est probablement celui qui a connu le plus de séismes, et fin Aoûtla côte Est des états unis a connu son plus gros tremblementde terredepuis plus d'un siècle ! (Nous en connaissons une autre raison avec les révélations de Benjamin FULFORD).

Voici, un petit recensement des séismes de magnitude 6 et plus de ce mois.

1. 6.9 Sikkim séisme, l’Inde 18-Septembre, 2011
2. 6.0 tremblement de terre, Honshu au Japon 16-Septembre, 2011
3. 6.7 séisme côte Est de Honshu, au Japon 16-Septembre, 2011
4. 7.3 séisme Fidji-Septembre 15, 2011
5. 6.2 séisme côte Est de Honshu, au Japon 15-Septembre, 2011
6. 6.0 séisme North Island, Nouvelle-Zélande 15-Septembre, 2011
7. 6.1 séisme îles Aléoutiennes, en Alaska 14-Septembre, 2011
8. 6.2 séisme en Papouasie-Nouvelle-Guinée-Septembre 12, 2011
9. 6.0 séisme du Vanuatu-Septembre 11, 2011
10. 6.4 séisme Île-Septembre 9, 2011 Vancouver
11. 6.6 séisme de Sumatra du Nord-Septembre 5, 2011
12. 6.3 séisme de Tonga-Septembre 5, 2011
13. 6.1 séisme du Vanuatu-Septembre 4, 2011
14. 7.0 séisme du Vanuatu-Septembre 4, 2011
15. 6.2 séisme Sandwich du Sud Iles-Septembre 3, 2011
16. 6.8 séisme îles Fox-Septembre 2, 2011
17. 6.7 tremblement de Santiago del Estero, Argentine-Septembre 2, 2011


Force est de constater qu'en cette période il y a eu beaucoup plus de tremblements de terre que d'habitude, par chance ils n'ont causé que peu de dégâts.

Cette situation était prévisible, et comme je l'ai déjà dit, si moi j'ai pu être au courant, il n'y a pas de raison qu'il n'en soit pas de même avec les autorités.

Au vu des moyens dont elles disposent, il est sûr et certain qu'elles ont mis en place un monitoring complet de la surface du globe, que les zones à risques sont surveillées ainsi quela magnétosphère terrestre qui s'affole avant chaque secousse sismique.

Dans ce contexte la réaction de l'exécutif américain est à la fois drôle et prévisible, il va de soi que pour éviter tout mouvement de panique, on ne dira rien à la population mais quand même...au lieu de garder la main sur le gouvernail comme tout bon capitaine le ferait pendant la tempête,  le président des états unis a prévu de se planquer du côté de Denver lors de l'alignement planétaire du 27 Septembre prochain, je répète, il s'agira bien d'un alignement planétaire, le fait que la comète Elenin soit également alignée à ce moment-là ne peut que constituer un facteur aggravant mais avec ou sans cette comète le danger demeure réel.

Et entre parenthèses, cette comète doit vraiment être d'un genre spécial puisqu'elle cumule beaucoup de coïncidences. Tout d'abord, son alignement du 27 septembre prochain est synchronisé avec celui de la Terre, du soleil, et de Mercure et de Neptune (avec en outre un alignement secondaire entre Venus, le soleil  et Jupiter).

 

Autre coïncidence, son alignement du 11 Mars dernier (jour du tsunami) coïncide avec l'alignement de la planète Nibiru qui comme je l'ai démontré, a lieu tous les 6 mois soit à chaque semi révolution de notre planète autour du soleil ( cf l'énigme des 188 jours).


Je ne me hasarderais pas à calculer quelles sont les probabilités pour que les alignements d'une comète soient synchronisés au jour près avec d'autres alignements planétaires précurseurs de séismes, mais elles doivent être très faibles.

Je ne me hasarderais pas non plus à évaluer les possibilités que cette comète soit factice ou intelligemment contrôlée, ce serait alors la porte ouverte à toutes sortes de thèses délirantes qui décrédibiliseraient par avance tout exposé.

Pour le moment, je préfère me baser que sur les faits, comme prévu ce mois de Septembre est sismiquement très intense et comme prévu les autorités semblent se préparer à toutes les éventualités.

Nous sommes actuellement à J - 7, les alignements ne sont pas encore finalisés, cela signifie que l'activité sismique ira crescendo. On peut donc s'attendre à des séismes d'amplitude 7 et 8 voire éventuellement 9 ce qui correspond à la puissance destructrice d'un big one si son épicentre se situe le long des failles sismiques américaines.

Ce qu'une ville comme Tokyo peut endurer sans trop de dommages peut s'avérer très destructeur au niveau d'une ville comme San Francisco par exemple.

Dans ce contexte, la comète Elenin est un élément secondaire étrange qui parvient à détourner l'attention du public sur le phénomène des alignements planétaires.

On retiendra que ce n'est pas forcément à cause d'elle qu'Obama et une partie du personnel de la NASA iront se réfugier à proximité des bunkers du Colorado.

 

http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2011/09/obama-elenin-et-lalignement-planetaire.html