Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2014

Hervé RYSSEN : Les Milliards d'Israël ! ça va chier ! Vidéo

A rapprocher de l'article précédent :

Des escrocs (juifs ?!) soutirent 14 M€ à une entreprise en un coup de fil!

Ajoutée le 27 nov. 2014

Mon dernier livre, Les Milliards d'Israël, fait l'objet d'une action en justice intentée par la Licra. Mais ce procès-là, ils l'ont déjà perdu !

couv Premiere. Les Milliards d'Israel.jpg


 

23/10/2014

LES MILLIARDS D’ISRAËL, Escrocs juifs et financiers internationaux. Entretien avec Jérôme Bourbon

Entretien paru dans l'hebdomadaire Rivarol du 9 octobre 2014.

Jérôme Bourbon : Hervé Ryssen bonjour. Vous venez de faire paraître votre nouveau livre… Les Escrocs juifs… Une fois de plus, vous mettez le doigt “là où ça fait mal”, comme on dit.

Hervé Ryssen : Je passe d’abord le bonjour à tous mes lecteurs de Rivarol. Je n’oublie pas que Rivarol et (avec la revue Réfléchir et Agir), le seul journal qui m’a soutenu depuis le début, en 2005.  L’étude que je publie aujourd’hui était nécessaire. J’ai déjà abordé le sujet des grandes escroqueries dans mon livre de juin 2008 sur la “Mafia juive”, mais les records en la matière ne cessent d’être pulvérisés, au point que les affaires précédentes paraissent relever d’une autre époque.

Lire la suite

16/01/2014

Les coups tordus des services secrets français de Gilbert Abas

Lorsque dans l'affaire Dieudonné,  nous avons vu émerger dans notre paysage des organisations terroristes sionistes et des groupuscules étrangers qui font la loi en France, on peut se demander de quels services secrets français peut-il s'agir, ici ?

Ceux financés par les Rothschild ?

Nous ne serions pas étonnés d'apprendre, un jour ou l'autre, que certaines affaires qui ont défrayé la chronique dernièrement dont celle de Merha, ne soient pas des affaires inventées de toutes pièces par ces organisations terroristes sionistes qui sont couvertes par Valls et le Ministère de l'Intérieur dans l'objectif de faire monter le racisme anti-arabes en France ?

13 janvier 2014

Les coups tordus des services secrets français de Gilbert Abas

9782849932155

Résumé : « C’est ne rien comprendre que d’accuser les services de renseignements de faire dans l’illégalité. Bien sûr qu’ils font dans l’illégalité. Ils ne font même que ça ! Parce que pour les actions légales, l’État a suffisamment de fonctionnaires, de diplomates, de militaires, de juges, de policiers… Si tous les États du monde entretiennent des services spéciaux, c’est pour pouvoir faire des opérations spéciales, c’est pour pouvoir s’affranchir de la légalité et des engagements internationaux ». Cette déclaration de l’ex-responsable de la DGSE, Alain Chouet, est très explicite ! Lorsqu’il surenchérit avec la révélation suivante : « Notre job était de présenter aux politiques la gamme complète des possibilités d’intervention, jusqu’à l’élimination physique si nécessaire », on comprend pourquoi la Ve République a pu être le terreau idéal des « coups tordus » effectués éventuellement par les services secrets français tels que DGSE, DRM, DPSD, DCRI (ex-DST et RG) et DNRED.

La « main rouge », constituée de policiers, d’anciens militaires et de voyous, était devenue la machine à tuer des services secrets français, le bras armé clandestin de l’État, destiné à éliminer toutes tentatives de contre-pouvoir.


L’auteur, officier de police des RG à la retraite, évoque dans ce livre quelques cas médiatisés qui se sont produits pendant sa carrière, en animant ses réflexions grâce à son expérience personnelle et en cherchant constamment à trouver une réponse rationnelle à toutes les questions qui demeurent, du fait de la « raison d’État » ou du « secret d’État », toujours sans solution vraisemblable à ce jour. D’Action Directe à l’affaire Merah, il aborde entre autres les suicides équivoques de François de Grossouvre, Robert Boulin, Akim Rouichi, André Rigault, puis les meurtres suspects du prince de Broglie, Mehdi Ben Barka, Stevan Markovic, François Duprat, Joseph Fontanet, Pierre Goldman, le pasteur Doucé, Jean-Pascal Couraud et enfin l’attentat de Merah.

ISBN : 978-2-84993-215-5
Nb de pages : 392 pages
Prix public : 20 €
Disponibilité : 7 février 2014
Lisez des extraits en PDF : Télécharger (enregistrer sous avec le clic droit de votre souris)

http://coetquenblog.canalblog.com/archives/2014/01/13/28941116.html

 

06/08/2013

Livre : La Science de l'intention. Utiliser ses pensées pour transformer sa vie et le monde

Un livre à lire pour l'été qui date de l'année 2008 et toujours d'actualité, si nous voulons apprendre à transformer nos vies et le monde. Avec un extrait à télécharger en PDF : ICI

couvmax_299.jpg
La Science de l'intention
Utiliser ses pensées pour transformer sa vie et le monde

Lynne McTaggart

Editeur : Editions Ariane (Mars 2008)

Résumé :   Le livre que vous tenez entre vos mains est un ouvrage révolutionnaire, une exploration inédite de la science de l'intention. C'est également le premier livre qui vous invite à participer activement à sa recherche originale. S'appuyant sur les conclusions de recherches sur la conscience humaine menées par d'éminents scientifiques du monde entier, La Science de l'intention démontre que la pensée est une réalité tangible ayant le pouvoir d'influencer les choses. La pensée génère sa propre énergie bien palpable dont vous pouvez vous servir, aider les autres autour vous, et transformer Dans La Science de l'intention, Lynne McTaggart, auteure à réputation internationale, journaliste scientifique primée et figure de proue parmi ceux et celles qui se consacrent à l'étude de la conscience humaine, présente un palpitant roman policier scientifique et vous entraîne dans un voyage époustouflant jusqu'aux confins. de la conscience. Elle dresse le profil de pionniers ha en couleurs dans la science de l'intention et travaille avec plusieurs équipes scientifiques de renom, notamment le physicien Fritz-Albert Popp, de international de biophysique en Allemagne et le Dr Gary. Schwartz, professeur de psychologie, de médecine et de neurologie a l'Université de L'Arizona. La Science de l'intention poursuit sur la lancée du premier livre de McTaggart, Le Champ de la cohérence universelle (paru antérieurement sous le titre L'Univers informé), un best-seller international décrivant les découvertes qui témoignent de l'existence d' un champ d'énergie quantique l'image d'un univers interconnecté et propose une explication scientifique à quelques-uns des mystères humains les plus profonds, depuis la médecine alternative et la guérison spirituelle jusqu'aux perceptions extrasensorielles et à l'inconscient collectif. La Science de l'intention vous montre une myriade de façons d'intégrer cette information dans votre vie.

http://www.inrees.com/livres/La-Science-de-l-intention/

 
 

La science de l'intention - Jouez Avec l'invisible pour créer votre réalité by Eric Chagnon

06/04/2013

De l'affaire CAHUZAC au Koweit-Gate ?

Comme vous avez pu le constater dans la presse, toute la classe politique est en émoi, tous partis politiques confondus..

Que craignent-ils ?

Que l'affaire Cahuzac  risque de faire ressurgir une affaire plus grande encore, celle du Kuwait-gate et les énormes rétro-commissions dont ont largement bénéficié les politiques de tout bord.

Une analyse de l'affaire du Koweit-Gate à télécharger en PDF : ICI

Livre Koweit-Gate de 1991


05/04/2013

Santé. Pour lutter contre le bioterrorisme des laboratoires pharmaceutiques et des élites ! Le Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux

Comme vous l'avez compris, des individus faibles et malades ne peuvent plus combattre contre la dictature qui nous est imposée par l'oligarchie.

Il faut donc alimenter le système médical en vous rendant malades et faibles et ils gagnent sur tous les tableaux en vous injectant des vaccins et en vous faisant avaler des poisons !


Pendant que vous luttez contre les maladies, non seulement ils se gavent sur votre détresse mais avec votre argent et vous leur fichez la paix, car un individu faible et malade ne peut plus se défendre.

Le bioterrorisme institutionnalisé est donc un moyen pour les états de vous contrer et de vous affaiblir pour que vous ne puissiez plus résister à leur dictature.

Après l'article et la vidéo vous avez le Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux à télécharger en PDF.


Un livre choc dénonce l'excès de médicaments inutiles

Mots clés : Médicament
Par figaro iconlefigaro.fr - le 13/09/2012
 
Deux professeurs de médecine, Bernard Debré et Philippe Even, publient un guide des médicaments dans lequel ils affirment qu'un médicament sur 2 est inutile et 1 sur 20 potentiellement dangereux.

 

La France, toujours citée parmi les pays consommant plus de médicaments que de raison, voit paraître un nouvel ouvrage alarmiste sur sa situation pharmaceutique. Dans leur Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles et dangereux, Bernard Debré, chirurgien et député UMP, et Philippe Even, pneumologue, s'attaquent aux inefficacités du système français. Trop de molécules sans intérêt, voire nocives, sont tolérées sur le marché français et remboursées, notamment pour protéger l'industrie pharmaceutique hexagonale, dénoncent-ils. Le tout contribuant, selon eux, à plomber les comptes de l'Assurance-maladie.

Le livre recense ainsi «50% de médicaments inutiles, 20% de mal tolérés, 5% de “potentiellement très dangereux”». Ils en extraient une liste de 56 médicaments à suspendre immédiatement.

L'analyse des deux professeurs de médecine reçoit un accueil mitigé parmi les experts français en pharmacologie. Ceux-ci reconnaissent à l'ouvrage le mérite de soulever des problèmes structurels régulièrement dénoncés depuis une vingtaine d'années: trop de produits inefficaces conservent leur autorisation de mise sur le marché, les consultations des médecins débouchent trop souvent sur des ordonnances inutiles, par réflexe culturel. Mais toutes les conclusions de ce guide colossal - 900 pages, d'une utilisation pas forcément évidente pour le grand public - ne sont pas forcément partagées.

«Des erreurs»

«Il y a dans ce livre beaucoup de choses vraies, mais aussi de choses fausses», déplore ainsi le Pr Jean-François Bergmann, vice-président de la commission d'autorisation de mise sur le marché à l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), et chef de service de médecine interne à l'hôpital Lariboisière. «C'est vrai qu'il y a trop de médicaments redondants (n'apportant pas de réelle amélioration par rapport à la version ancienne, moins chère, NDLR), que la politique du générique n'est pas claire et que le prix de certains médicaments est disproportionné par rapport à leur efficacité. Mais les auteurs font aussi des erreurs. Contrairement à ce qu'ils disent, je considère l'Avastin (anticancéreux) comme un produit important, de même que le Byetta (antidiabétique), alors qu'eux souhaiteraient les suspendre. À l'inverse, ils citent comme produit d'excellence le Sintrom (antiacoagulant) que plus personne ne recommande depuis vingt ans. Leur livre reflète également une méconnaissance du circuit du médicament. Le tout n'inspire pas confiance.»

Pour Jean-Louis Montastruc, professeur de pharmacologie médicale à Toulouse, «il ne faut pas diaboliser les médicaments, qui soignent quand même beaucoup de maladies». «Un médicament s'inscrit toujours dans un contexte: il est donné à un patient avec une pathologie, un âge, des antécédents, qui permettront au médecin d'en estimer les bénéfices au regard des risques, rappelle-t-il. Car n'oublions pas qu'un médicament n'est jamais inoffensif. Sinon, cela voudrait dire qu'il est sans effet.»

Mieux informer les médecins

Avec le Pr Bergmann, il partage le sentiment qu'un effort doit être fait par les autorités sanitaires pour mettre à disposition des médecins une information indépendante sur les médicaments, quasi inexistante en France. «Actuellement, les praticiens de ville sont essentiellement informés par les visiteurs médicaux payés par les laboratoires.»

Le Leem, fédération professionnelle des industriels du médicament, a pour sa part déploré mercredi soir des «amalgames et approximations» qui «contribuent à alarmer inutilement les malades et risquent de les conduire à arrêter de leur propre chef des traitements pourtant adaptés aux maladies dont ils souffrent».

» Le Pr Even interviewé par Le Nouvel Observateur: Vidéo

Dans l'Obs en kiosque jeudi 13 septembre "le Guide des médicaments utiles, inutiles ou dangereux". Rencontre avec le professeur Philippe Even, auteur avec le professseur Bernard Debré, d'un livre de 900 pages, où sont passé au crible 4 000 médicaments. Il explique pourquoi ce livre et pointe les dérives de l'industrie pharmaceutique.
http://www.dailymotion.com/video/xthos4_dans-l-obs-le-gui...


Médicaments dangereux : "Laxisme, démagogie et... par LeNouvelObservateur

Le Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux à télécharger en PDF