Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2010

Le vrai pouvoir du Vatican

Cette émission est passée sur Arte en novembre 2010.

 

Le Vrai Pouvoir du Vatican, de Jean-Michel Meurice

 
Depuis la création de l'Etat du Vatican, en 1929, sept papes et leurs neuf secrétaires d'Etat seulement ont assuré la continuité de la diplomatie papale. Ils ont été confrontés tour à tour au fascisme, au nazisme, à deux guerres mondiales, au totalitarisme soviétique, à la guerre civile espagnole, à l'extermination des juifs, aux purges staliniennes, à la guerre froide, aux dictatures sud-américaines, à la menace atomique. Dans le même temps l'Eglise, en particulier sous l'égide de Jean-Paul II, a pris une dimension sociopolitique universelle. Ce film en deux parties raconte l'histoire secrète de la diplomatie vaticane au cours du siècle dernier, notamment à partir d'archives très récemment ouvertes. Grâce aussi aux recherches d'historiens et aux témoignages approfondis de membres de la curie romaine, il révèle nombre d'aspects ignorés et restitue la complexité des faits.
.
.
CRITIQUE TÉLÉRAMA

Tout ce que vous voulez savoir sur le Vatican ? Pas tout à fait, car les archives secrètes restent résolument muettes. Ce documentaire s'ouvre sur des images de 1893 : Léon XIII salue parce qu'on lui a bien expliqué qu'il s'agissait d'une caméra. Mais il est immobile. Un peu comme la diplomatie du Vatican qui, d'accords en concordats, négocie d'abord son influence, pèse le pour et le contre, se concilie avec des Etats, fussent-ils fascistes ou autoritaires. De passionnantes interventions d'ecclésiastiques et d'historiens reviennent ainsi sur les périodes brûlantes de l'Histoire : les accords ou désaccords avec Mussolini, avec Hitler, avec Franco, Khrouchtchev ou Gorbatchev. Les nonces et les conseillers avertissent, et le pape décide, tempère ou attend.

« Aspettare », maître-mot face à des régimes auxquels le Vatican n'accorde aucune confiance. Est-il vrai que Pie XII tentait, de son balcon, d'exorciser Hitler, qu'il considérait comme possédé par le Diable ? Un constat du réalisateur résume tout : « Il faut faire avec les gouvernements que les accidents de l'Histoire vous donnent. » L'historien Guy Hermet explique ainsi très clairement la position du Vatican pendant la guerre d'Espagne. Mais les guest-stars sont bien sûr Jean XXIII et Jean-Paul II, deux papes qui voyagent, même s'il faut parfois rendre visite à Pinochet. Beau documentaire dont la vertu principale est de montrer la complexité de la curie romaine, donc la complexité qui doit présider aux jugements que l'on porte sur elle.

Gilles Heuré

Télérama, Samedi 30 octobre 2010

 
9/10/2010 14:00


Un siècle dans les coulisses de la diplomatie vaticane

En se fondant sur des témoignages de première main, le documentaire d'Arte se  propose de comprendre de l'intérieur les mécanismes de la politique étrangère du Vatican

  

Un garde suisse au Vatican (photo de Meo/Ciric).

Les « armées » virtuelles du pape et de sa diplomatie ont toujours été un objet de fascination, voire de fantasme. On leur attribue une puissance d'autant plus importante qu'elle serait secrète, on lui prête des réseaux tapis dans l'ombre de chaque clocher d'église.

 

Malgré son titre quelque peu racoleur (Le Vrai Puvoir du Vatican), le premier mérite de ce documentaire en deux parties (diffusé mercredi 3 novembre à 20 h 40 sur Arte) est de rompre avec cet imaginaire.

Jean-Michel Meurice a très honnêtement pris son bâton de pèlerin, ou plutôt sa caméra, pour aller à la source : consultation des archives romaines, des historiens, et surtout, pour les périodes les plus récentes, de tous ceux qui ont joué un rôle diplomatique au Saint-Siège ces cinquante dernières années. Ce qui lui permet de mettre en lumière de l'ntérieur les motivations des responsables d'Église. Jamais l'auteur ne juge. Il se contente de rapporter.

 

La cicatrice du « Kulturkampf »

L'origine, c'est 1870 : avec la perte des derniers territoires pontificaux, personne n'aurait alors parié sur l'avenir d'une papauté dépassée par l'Europe des nations en train de naître. Mais de ce qui aurait pu signer sa fin, le pape va faire une force, l'État symbolique devenant l'arme d'une conscience morale universelle. Cela grâce aux accords du Latran, dont le film retrace la lente négociation, soulignant le pragmatisme des hommes du Vatican face à Mussolini.

Les premiers temps de cette nouvelle diplomatie ne sont pas de tout repos : montée du fascisme et du nazisme, guerre d'Espagne, et danger du communisme. Dans ce contexte, Jean-Michel Meurice veut comprendre : la principale motivation du pape est alors de protéger les catholiques et préserver les Églises locales.

Des films d'archives nous montrent le jeune Pacelli, futur Pie XII, nonce à Munich, et durablement marqué par le désordre dans lequel l'Allemagne vit la défaite de 1918. Très clair encore, l'arrière-fond qui va expliquer l'attitude de la hiérarchie catholique allemande durant le nazisme, avec la cicatrice du « Kulturkampf ».

On attendait évidemment le passage sur le « silence » de Pie XII face à l'extermination du peuple juif. Le sujet est traité, même si on peut regretter la part trop belle faite, dans les témoignages, au jésuite allemand Peter Gumpel, postulateur de la cause de béatification de Pie XII et donc partie prenante.

Manque une évaluation plus objective de l'action du pape

Le passage évoquant le pape de l'époque exorcisant Hitler, du balcon de la place Saint-Pierre, aurait mérité un minimum de recul, tant ce geste semble décalé face à l'ampleur du drame. Même souci d'explication pour l'Espagne de la guerre civile et du franquisme : l'intransigeance de l'Église locale, le massacre des prêtres, religieux et religieuses, voilà qui éclaire les tensions encore perceptibles de la société espagnole d'aujourd'hui.

Après-guerre, la vision diplomatique s'élargit à l'Europe de l'Est et au monde. La « plume » est alors tenue par les témoins eux-mêmes. C'est passionnant, lorsque le cardinal Achille Silvestrini, qui était représentant du Saint-Siège à la signature des accords d'Helsinki, explique comment fut votée la fameuse « troisième corbeille », celle concernant les droits de l'homme, sans que l'on se rende compte alors de sa portée pour les opposants au communisme.

D'ailleurs, jamais les contacts entre les deux Églises, de part et d'autre du rideau de fer, ne furent réellement interrompus. Le cardinal Jean-Louis Tauran, à l'époque « ministre » des affaires étrangères de Jean-Paul II, est aussi un bon témoin de la « geste wojtylienne ». On connaissait la part prise par le pape polonais dans la chute du Mur.

Manque cependant une évaluation plus objective de l'action du pape, qui aurait mieux pris la mesure d'autres aspects de cette diplomatie, par exemple en Irak ou en Amérique latine. Le final, les funérailles de Jean-Paul II en 2005, offre de fait un miroir saisissant de l'écho international alors atteint par la papauté, ne serait-ce que par la foule impressionnante des grands de ce monde, venue se recueillir place Saint-Pierre. Mais elle donne lieu à une conclusion quelque peu grandiloquente, qui nuit à la qualité globale de cet excellent documentaire.

 

Isabelle de Gaulmyn

08/12/2010

John F. Kennedy et les OVNIs, par Jim Marrs

Voilà sûrement ce que Julian Assange voulait révéler  sur JFK,  les OVNIS et les ET, qui ne plaît pas aux Grands Gris reptiliens et à la CIA !

Le Président qui disait la vérité !

 

samedi 7 mars 2009 par NewsOfTomorrow

(Traduction Jsf)

Le Président John F. Kennedy pourrait en avoir su davantage que la plupart d’entre nous à propos des OVNIs, selon plusieurs sources crédibles. Le niveau élevé de connaissance que Kennedy avait sur les OVNIs est confirmé par un ancien steward d’Air Force One qui a parlé d’une remarque cryptique du Président Kennedy.

Bill Holden, qui a également servi en tant qu’arrimeur de fret pour l’Air Force One, a voyagé avec Kennedy en Europe en été 1963. Il a dit qu’une conférence sur les OVNIs à Bonn, en Allemagne, avait déclenché une discussion sur le sujet dans un avion du président un matin. Holden a dit qu’il s’est adressé à Kennedy et a demandé, "Que pensez-vous des OVNIs, Mr. le Président ?" Il a dit que Kennedy est devenu plutôt sérieux et a réfléchi un moment avant de répondre :"J’aimerai parler de la situation extraterrestre au public mais, mes mains sont fatiguées."

Un document controversé du MJ-12 ayant pour titre "Aperçu de l’Unité de Phénomène Interplanétaire" a fait mention des connaissances "d’insider" de Kennedy. Ce document, apparemment écrit peu de temps après le crash au Nouveau Mexique en juillet 1947, déclare, "Le CIC [Counter Intelligence Corps] a su que certaines des opérations de récupération ont été partagées avec John F. Kennedy, démocrate du Massachusetts élu au Congrès en ’46, fils de Joseph P. Kennedy, Commission sur l’organisation de l’exécutif du gouvernement. [Jack] Kennedy avait des devoirs limités en tant qu’officier affecté aux services de renseignements de la Marine pendant la guerre. On croit qu’il a obtenu l’information [concernant les crashs de Roswell] [d’une] source dans le Congrès qui est proche [du] Secrétaire de l’armée de l’air." Kennedy était le seul membre du Congrès qui savait la vérité sur l’incident de Roswell en ces temps-là.

Pourtant, un autre document semble être une note écrite du président Kennedy au directeur de la CIA : "Examen de la classification de tous les dossiers du renseignement sur les OVNIs ayant lien à la sécurité nationale." Dans cette note, Kennedy déclare, "... J’ai engagé [noirci] et ai chargé James Webb [alors directeur de la NASA] de développer un programme spatial et d’exploration lunaire en commun avec l’Union Soviétique. Ce serait très utile si vous aviez les cas de grande menace examinés dans le but de l’identification de bonne foi, par opposition aux sources classifiées de la CIA et l’USAF. Il est important que nous fassions une distinction claire entre les connus et les inconnus au cas où les soviétiques prendraient notre coopération étendue comme une couverture pour la collecte de renseignements sur leur défense et leurs programmes spatiaux.” Kennedy a ensuite demandé à ce que tous les fichiers sur les "Inconnus" soient envoyés aux autorités de la NASA et qu’un rapport soit transmis à la Maison-Blanche au plus tard le 1er février 1964.

Ce document qui montre clairement que le président allait parler des secrets sur les OVNIs à des cercles plus extérieurs dans le gouvernement, et donc, allait probablement informer le public, est daté du 12 novembre 1963, 10 jours seulement avant son assassinat à Dallas le 22.

S’accrochant désespérément à leur conviction de l’inexistence des OVNIs, les débunkers mettent en doute l’authenticité de ce document, mais un document absolument authentique a été trouvé dans la bibliothèque de John F. Kennedy.

Le mémorandum No. 271 de la National Security Action a pour titre "Coopération avec l’URSS pour les questions spatiales" et est adressé au directeur de la NASA, à ce moment-là James Webb. Ce mémo signé ne mentionne pas les OVNIs en particulier, mais cependant, Kennedy charge Webb d"’assumer personnellement la responsabilité centrale et l’initiative dans le gouvernement du développement d’un programme de coopération avec l’Union Soviétique dans le domaine spatial, ce qui inclue l’élaboration de propositions techniques.." Kennedy a ajouté que ce plan était le résultat de sa "demande du 20 septembre pour une coopération élargie entre les États-Unis et l’Union Soviétique dans le domaine spatial, y compris une coopération dans les programmes d’alunissages." Ce document incroyable était également daté du 12 novembre 1963, mais qui aurait cru en 1963 que les États-Unis et l’Union Soviétique se seraient engagés dans des opérations communes d’exploration spatiale ? Le registre de la Maison Blanche pour ce jour montre qu’à 14h Kennedy a déjeuné et n’avait ensuite "pas de rendez-vous officiels" mais des "entretiens avec des membres divers de l’équipe pendant l’après-midi." De toute évidence, ce jour-là, Kennedy avait largement assez de temps pour traiter de problèmes spatiaux.

Il est aussi évident que cette apparente tentative de coopérer avec l’URSS s’est conclue par la mort de Kennedy à Dallas. Avec l’administration de Ronald Reagan, on était encore avertis du danger de "l’empire du mal" et la coûteuse guerre froide a perduré. Les opposants à JFK devenaient frénétiques en voyant ses tentatives de modifier le cours de la politique qu’avait entretenue auparavant les États-Unis. Selon une source informée, Kennedy jouait un jeu dangereux, "... après avoir mis au clair qu’il n’allait pas soutenir l’action contre les communistes dans le sens habituel - il planifiait de retirer les troupes du Sud-Vietnam, de fragmenter ou d’éliminer des filières de la CIA ; d’étendre le système judiciaire ; il n’avait pas soutenu l’invasion de la Baie des Cochons ; et désirait partager certains des secrets les plus sensibles avec les Russes et les Chinois – plates-formes spatiales, etc... Tout cela dans une époque où sa popularité grandissait à pas de géant dans le peuple américain – alors qu’il ne jouissait pas de l’appui de la majorité à son élection. Situation très dangereuse, laissant peu de méthodes de contrôle de disponibles autres que l’assassinat."

La même source continue, "Je crois que John F. Kennedy avait accès à suffisamment d’informations classifiés, qu’il avait évalué, pour en venir personnellement à la conclusion que les OVNIs et donc de possibles formes de vie extraterrestres vivent dans notre système solaire... Je pense que Kennedy en est certainement venu à cette conclusion... et cherchait à démontrer non seulement que l’humanité pouvait se réunir autour d’un but commun, mais prouver formellement que nous pouvions entrer et conquérir l’espace en tant qu’espèce. À l’époque, certains pourraient avoir pensé que c’était une folie (s’ils n’avaient pas eu accès aux informations) ou (s’ils y avaient eu accès) que c’était très prématuré et potentiellement dangereux.

Toute l’affaire JFK a changé autour de son discours prévu à Dallas Trade Mart, destination de son cortège funeste le 22 novembre 1963. Plusieurs chercheurs et quelques tabloïds ont affirmé qu’il avait prévu de changer son discours et utiliser des notes manuscrites, qui auraient pu contenir des commentaires sur les OVNIs. Ces notes n’ont jamais été rendues publiques et continuent de nourrir les théories.

Encouragés par de tels alléchants indices, certains chercheurs affirment même que l’assassinat de Kennedy avait pour fin de l’empêcher de révéler des informations sur les visites extraterrestres au public.

Bien que cette théorie soit certainement non prouvée et sans doute fausse, sa volonté de mettre fin à la guerre froide et partager les connaissances sur l’espace avec nos ennemis de l’époque a pu briser le dos du complexe Militaro-Industriel (et du Renseignement). Ce groupe avait déjà pensé que le jeune président était "doux avec le communisme" et dangereux pour leur structure de commandement et de contrôle.

Toutes les preuves maintenant en main, il fait peu de doutes que le président Kennedy en savait plus sur les OVNIs qu’on le croit d’habitude.

JFK-10 jours avant son assassinat

http://www.youtube.com/watch?v=Slf4_52kTw8&feature=pl...

Milton William Cooper déclare à ce sujet : Dans une certaine mesure, le président Kennedy découvrit des bribes de vérité au sujet des drogues et des aliénigènes. C’est pourquoi, en 1963, il posa un ultimatum à Majesty douze, leur enjoignant de faire place nette, sans quoi il se chargerait lui-même de faire le ménage dans le marché des stupéfiants. De plus, il informa Majesty douze de son intention de révéler l’existence des aliénigènes à toute la nation l’année suivante. Il leur ordonna donc de préparer un plan de divulgation conformément à cette décision. Or, Kennedy ne faisait pas partie du Conseil des relations étrangères (CFR). Aussi ne savait-il rien des solutions 2 et 3 ( bien que quelques personnes aient clamé que JFK était un membre du Conseil des relations étrangères, je n’ai pu trouver aucune liste légitime où son nom est cité). Au niveau international, les opérations secrètes étaient gérées par un comité de l’élite Bilderberg connu sous le nom de « Comité des politiques ». Aux Etats-Unis, ce comité était supervisé par le comité exécutif du Conseil des relations étrangères et en U.R.S.S., par une organisation homologue.

La décision du président Kennedy fit l’effet d’une pierre jetée dans un nid de frelons. Son assassinat fut aussitôt décrété par le Comité des politiques, puis l’ordre en fut transmis aux agents postés à Dallas. Le président John F. Kennedy a été assassiné par l’agent des services secrets qui conduisait sa voiture dans le cortège et l’acte est pleinement visible dans le film Zapruder. Regardez le conducteur et non pas Kennedy quand vous voyez le film. Tous les témoins oculaires qui se trouvaient aient à proximité de la voiture présidentielle ont très bien vu William Greer tirer sur Kennedy, mais tous ceux parmi eux qui ont cru bon en parler aux autorités ont subi le même sort que Kennedy dans les deux années qui suivirent son meurtre. Rien d’étonnant, du reste, à ce que la commission Warren n’ait abouti à aucun résultat concluant puisque la majorité de ses sièges était occupée par des membres du Conseil des relations étrangères. Par ailleurs, elle a fort bien réussi à obnubiler le peuple américain.

Jim Marrs, auteur d’Alien Agenda

NewsOfTomorrow

04/12/2010

Le film V, les 12 épisodes à télécharger !

Un super lien, AVEC LES 12 EPISODES, et avec un peu de chance, sans la pub de TF1, et accessible même depuis des pays hors de France.


C'est en français, même si certains petits textes sont restés en anglais, mais simples à comprendre.


Le lien pour le téléchargement

 

Série V - les 12 épisodes


Et, cerise sur le gâteau, on peut les télécharger (contrairement à celles de TF1) !
Bien pour les conserver, mais surtout pour les visionner confortablement, car étant en HD, le chargement peut être aléatoire en visionnage direct.

 

Et les Droits d'auteurs où sont-ils ?

Pour JF Kennedy, Serge Monsat, Phil Schneider, William Cooper, le Dr Mickaël Wolf et bien d'autres qui ont donné leur vie pour nous prévenir, et dénoncer leurs projets machiavéliques, dirigés contre l'humanité.

Nous leur rendons un vibrant hommage en remerciement de ce qu'ils ont tenté de faire pour nous prévenir de ces dangers. Nous  leur en sommes reconnaissants.

Merci encore à David Icke, Zacharia Sitchin, Frank Hatem, et beaucoup d'autres qui nous ont éveillés à ces réalités.

Merci encore à tous ceux d'entre-nous qui ont recherché la vérité et qui prennent des risques pour nous prévenir et dénoncer Les Grands Gris  Reptiliens, dont Sos Justice et Droits de l'Homme qui les dénonçait lors de la campagne criminelle de vaccination dès juillet 2009, à Jane Burgermeister, l'Association Artémisia Collège et bien d'autres, qui ont le courage d'en parler et de les dénoncer !

 

Finalement nous pouvons être fiers que certains d'entre-nous révèlent leurs projets au grand jour et inspirent la télé spectacle. Depuis quelques temps, ça manquait d'originalité et Desperate Housewives s'essouffle. Il était temps qu'on passe aux choses sérieuses...... Finalement pas besoin de visionner cette série, on connaît déjà la suite ! Les reptiliens font de l'élevage d'Hommes et bouffent de la chair humaine.

 

Une petit rappel pour instaurer tous les liens.

 

Les Ovnis, Les Grands Gris reptiliens, le Nouvel Ordre Mondial et le film V http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/10/17/film-nouvelle-serie-v-a-rapprocher-du-projet-bleu-beam.html

 

Soyons attentifs par ailleurs aux révélations que s'apprête à faire  WikiLeaks sur les ET et les OVNIS. La raison essentielle pour nous d'expliquer tout l'acharnement déployé contre lui par les dirigeants mondiaux !

 

Quand ce secret sera révélé  tout tombera comme un château de cartes dans sa suite !

 


Petite banniere 400x50

 

18:06 Publié dans Alertes, Disparitions, Apocalyse - Révélation, Arnaques, Mensonges, Propagande, Bildenberg Group, Conspiration, Complot, Corruption, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, David Icke, Des atteintes à la santé, Escroquerie, Génocide préparé, Histoire secrète du Monde, Intrigues - Assassinats, Attentats, Jane Burgermeister, JF - KENNEDY, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Chiffre de la bête - 666, Le Club de Rome, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Le Pouvoir Mondial, Le Projet Blue Beam, Le secret de Fatima, Le Vatican & Les Jésuites Lucifériens, Le Vatican et la politique, Les ANNUNAKIS, Les Illuminati-Reptiliens, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Projets des Maîtres du Monde, Les Reptiliens, Les secrets du Vatican & des Jésuites Lucifériens, Les Skull and Bones, Les Sociétés Secrètes, Lobbying et Politique, Laboratoires Pharmaceutique, Manipulations génétiques, Mayas & Anciennes Civilisations, Medias, Manipulations des Masses, Monsanto, Rockefeller, Rothschild et Bill Gates, NASA, NSA, Newsletter de Sos Justice, Nibiru - Planète X ou Nemesis, Elenin, Nouvel Ordre Mondial, Ovnis et ET - Les révélations du Dr Michaël WOLF, Ovnis et Extraterrestres, Philipp Schneider, Révélations, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Sectes & Sociétés Secrètes, Survie, Réveillez-vous, Préparez-vous, USA, Israël, Vatican et Ovnis, William Cooper | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

25/11/2010

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale)

Nous remercions les traducteurs bénévoles qui mettent à notre disposition, ce matériel et ces éléments de réflexion. Nous vous rappelons que ceux que l'on nomme communément,  l'élite de la Franc-maçonnerie, soit les Illuminati, ne sont autres que Les Grands Gris reptiliens.

 

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 1/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjwtq



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 2/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjww2_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 3/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjyus_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 4/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjyv8_la-lumiere-derrie...

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 5/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz2e_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 6/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz2q_la-lumiere-derrie...

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 7/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz86_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 8/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz8k_la-lumiere-derrie...


La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 9/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjzds_la-lumiere-derrie...

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 10/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjze4_la-lumiere-derrie...

  

23/11/2010

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

L’Histoire Secrète du Monde – Chapitre 10

 

I. L’Arche d’Alliance et le Temple de Salomon

 

Lorsque nous pensons à un dieu qui “danse toute la nuit” dans le temple rond des Hyperboréens, nous nous tournons tout naturellement vers l’événement le plus remarquable décrit dans la Bible , où l’on voit rien moins que le roi David danser en sous-vêtement devant l’Arche d’Alliance… Remarquons que dans le portail nord de la cathédrale de Chartres se trouve une statue représentant Melchisédech, “prêtre-roi de Salem” et la reine de Saba. A égale distance ente eux deux se trouve l’Arche d’Alliance sur un chariot. Melchisédech tient une coupe supposée être le Saint Graal. Dans la coupe se trouve un objet cylindrique, en pierre.

 L’arche d’Alliance, cet objet des plus mystérieux et puissant était, pensons-nous, la raison de la présence des Templiers à Jérusalem. Que savons-nous réellement de l’Arche?

Lorsque j’ai commencé à étudier les questions qui me préoccupaient, à propos de la religion, de la philosophie, etc., je ne me doutais absolument pas que j’allais découvrir quelque chose d’aussi terrifiant et aux conséquences aussi incalculables en ce qui concerne les religions en général et le monothéisme en particulier!

Et je vous demande de bien me comprendre et de ne pas penser que je préconise le paganisme ou d’autres formes de cultes à des divinités ou images de divinités. Je suis entièrement convaincue que la source de toute existence est la conscience, et que cette conscience est fondamentalement ce que nous pourrions appeler Dieu ou Esprit Divin. Ce qui me dérange c’est l’imposition d’un monothéisme par tous ces groupes qui prétendent que leur version de ce qu’est ou n’est pas Dieu est la seule correcte. Et un des résultats de ce type de diktat est que le monothéisme judéo-chrétien a répandu le concept du temps linéaire.

Les gens lisent la Bible depuis deux mille ans. Elle a obtenu, dans notre culture, un statut qu’aucun autre écrit n’a obtenu. Il y a plus d’exemplaires de la Bible sur la surface de la Terre que d’aucun autre livre. Elle est citée (et souvent mal cité) plus souvent que n’importe quel autre texte. Elle a été traduite en plus de langues que n’importe quel autre ouvrage. Depuis ses premières parutions, un nombre incalculable de gens l’ont lue, étudiée, enseignée, admirée, discutée, aimée, ont vécu pour elle et sont morts pour elle. C’est le document unique qui se trouve au cœur du judaïsme et du christianisme, et cependant, le commun des mortels ne se pose jamais la question de savoir qui l’a écrite. Les gens pensent qu’ils savent: elle a été divinement dictée, révélée, ou inspirée.

 Nonobstant ce qu’en pense le commun des mortels, de nombreux chercheurs (le plus souvent des théologiens) se penchent sur ces questions depuis environ mille ans, quand ils ne sont pas brûlés sur le bûcher pour avoir osé poser la question. Et, comme nous l’avons vu, la plupart de ces gens n’avaient recherché qu’une communion plus étroite avec Dieu, en essayant de suivre le plus fidèlement le texte original reçu “de la main de Dieu”.

Lire la suite