Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2013

L'institut français et la valorisation de la mémoire de la Shoah

Un petit retour en arrière volontaire en 2012,  pour que vous vous souveniez de ce que doit être la culture française, de l'image qu'elle doit véhiculer à l'étranger et par qui est en partie financé l'Institut Français à ne pas confondre avec l'Institut de France, et Institut Français qui est censé véhiculer la culture française dans le monde !

Retenons donc ces deux noms : Eric de Rothschild et Xavier DARCOS - Président de l'Institut Français désigné en 2010  sous le règne de  Nicolas SARKOZY.

 

Juste histoire de relever la fausse culture française qui doit être véhiculée dans le monde.

 

Valorisation de la mémoire de la Shoah

Devoir de mémoire : signature d’un accord de partenariat entre l’institut français et le Mémorial de la shoah

de gauche à droite : François Zimeray, Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la shoah, Xavier Darcos et Eric de Rothschild

Xavier Darcos, Président de l’Institut Français, opérateur du ministère des Affaires étrangères pour le rayonnement  de l’action culturelle à l’étranger, et Eric de Rothschild, Président du Mémorial de la Shoah, l’institution centrale pour la transmission de la mémoire et l’enseignement de la shoah,  ont signé le 3 juillet au quai d’Orsay, une convention de  partenariat afin de mener ensemble des actions de valorisation de la mémoire de la Shoah

accord de partenariat

 François Zimeray, Ambassadeur pour les droits de l’Homme et de la dimension internationale de la shoah, dont la mission est d’assurer le suivi des diverses actions engagées en matière de réparation de la dette envers les juifs déportés de France,  y participait. Cet accord permettra de déterminer les projets concrets de coopération sur les 18 prochains mois  dans les domaines du numérique, des expositions, du débat d’idées et de la formation. Les deux institutions s’engagent également à coopérer dans l’organisation de conférences afin de sensibiliser les nouvelles générations, en France et à l’étranger, au devoir et au travail de mémoire..

Le rabbin Alain Goldman et Jacques Fredj

Plus de soixante dix ans après la shoah, alors que les derniers survivants  et témoins de cette douloureuse page de l’histoire  ont pour beaucoup disparu, la France  a la responsabilité de sensibiliser les jeunes générations  et a décidé d’aborder l’histoire de cette tragédie dès l’école élémentaire puis de manière plus approfondie dans l’enseignement secondaire. C’est pourquoi le premier chantier mis en place  du 6 au 16  juillet 2012 est l’application du programme « Allons en France »  où  120 jeunes de 90 pays participeront à une série de rencontres et de visites sur le thème des droits de l’Homme. Le Mémorial de la Shoah accueillera les participants pour une conférence suivie d’un échange sur cette sombre période de l’histoire afin de les sensibiliser aux enjeux mémoriels.

de gauche à droite : Eric de Rothschild, Xavier Darcos
debout : François Zimeray

Cet accord prévoit également la circulation des expositions organisées par le Mémorial dans l’ensemble du réseau de coopération scientifique et culturel français à l’étranger. L’exposition initiée par le Mémorial de la Shoah « le sport européen à l’épreuve du nazisme, des JO de Berlin aux JO de Londres (1936-1948) sera diffusé en Italie à Bologne du 5 novembre 2012 au 6 janvier 2013 et à Turin en mars 2013.  La création et la diffusion d’une exposition sur l’histoire des génocides du XXème siècle ainsi l’exposition autour du journal d’Hélène Berr sont à l’étude.

Des colloques et débats d’idées  suivront en 2013,  à New York avec l’Université Paris 8, Washington avec l’Institut  des Hautes Etudes de Défense Nationale, Buenos Aires avec le Centro Cultural de la Memoria  Haroldo Conti,  Berlin en lien avec le Goethe Institut sur le cinquantenaire du traité de l’Elysée.

de gauche à droite : Abe Radkin, directeur exécutif du projet Aladin,
Eric de Rothschild, Xavier Darcos, Alain Goldman

Dans le domaine du numérique, il a été prévu  la mise en ligne, éditorialisation et traduction vidéo de témoignages de rescapés de la shoah sur culturethèque,  de colloques organisés par le mémorial de la shoah sur la web-Tv de l’institut français, avec la diffusion du 6 au 8 novembre 2012 « de El-Alamein à l’opération Torch ». Un site internet interactif multilingue en français et anglais, les versions allemande, polonaise et espagnole sont en cours d’élaboration en direction des jeunes publics accompagnera cette coopération.

Cette collaboration permettra enfin de traduire et publier dans le monde entier des ouvrages sur le thème de la shoah

par : Sylvie Bensaid

crédit photos : Alain Azria

http://www.tribunejuive.info/israel/valorisation-de-la-me...


15/08/2013

Aux JMJ de Rio, Le pape François accueille les jeunes avec un truc bizarre

 Au moins c'est signé par avance par les reptiliens.

Et que l'on ne vienne pas nous dire qu'il s'agit seulement que d'un décor artistique.

Il n'y a pas de pire aveugle que celui ne veut pas voir !

 

Le pape François accueille les jeunes avec un truc bizarre

Cliquer sur l'image pour zoomer

Vu sur : http://www.electronslibres.org/t1851-le-pape-accueille-les-jeunes-au-bresil-avec-un-truc-bizarre



Aux JMJ de Rio, le pape François a achevé un "Woodstock catholique" devant des millions de fidèles extasiés. Combien ont remarqué les deux yeux de saurien derrière la scène illuminée d'une lumière rouge comme l'enfer ?

Une étrange symbolique qui succède à une couverture de Time Magazine montrant le pape affublé de 2 petites cornes.

Après seulement quelques mois d'un règne ponctués de jolis discours et de diverses opérations de communication, le premier pape jésuite de l'histoire sème déjà des indices trahissant sa véritable nature.

Source : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/07/limag...

08/04/2013

Fabius dément une rumeur lui attribuant un compte en Suisse

Ne nous étonnons pas, si 60 % des députés détiennent des comptes en Suisse ou dans les paradis fiscaux, ils s'acharneront à venir le démentir en public !

Fabius dément une rumeur lui attribuant un compte en Suisse

Publié le 07.04.2013, 23h52 | Mise à jour : 08.04.2013, 01h00

 Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, envisage de poursuivre Libération, qui relaye une rumeur évoquant qu'il posséderait un compte dans un paradis fiscal.

Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, envisage de poursuivre Libération, qui relaye une rumeur évoquant qu'il posséderait un compte dans un paradis fiscal. | LP/Philippe Lavieille

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius dément «formellement» une «rumeur, relayée par Libération» dans son édition datée de lundi lui «attribuant un compte en Suisse». Dans un communiqué publié dimanche soir, le ministre ajoute qu'il va engager des poursuites judiciaires.

«Affaire Cahuzac, le cauchemar continue», titre en Une 
«Libération» dans son édition datée de lundi.

Le quotidien évoque en effet une «possible affaire Fabius, qui tétanise l'Elysée». Le principal intéressé n'a pas attendu la publication du journal, démentant dès dimanche soir détenir le moindre compte hors de l'Hexagone. «Je démens formellement la rumeur, relayée par Libération dans son édition du lundi 8 avril, m'attribuant un compte en Suisse. Elle ne repose sur aucun élément matériel et est dénuée de tout fondement», écrit M. Fabius dans un communiqué, en annonçant avoir mandaté son avocat «pour qu'il engage les procédures juridiques permettant de le démontrer et de faire cesser la diffusion de ces informations fausses et calomnieuses».

 


Le journal ajoute que c'est Mediapart (qui a révélé l'affaire Cahuzac) qui «explore la piste» d'un compte de Fabius dans «un paradis fiscal». Une information... démentie par Mediapart. Dimanche soir, son fondateur Edwy Plenel a estimé sur Twitter que «Libération perd(ait) la tête».

Libération perd la tête: demain, il transforme en information une rumeur sur Fabius en prétendant démentir une non-information de Mediapart.

LeParisien.fr

http://www.leparisien.fr/politique/fabius-dement-une-rumeur-lui-attribuant-un-compte-en-suisse-07-04-2013-2705049.php

07/04/2013

Ce que cache le mariage gay et le mariage pour tous ! Loi Taubira : la solution finale pour un monde magique !

L'idéologie de l'instauraution à tout prix de la théorie du genre nous vient d'où ? Devinez ?

Qui a dit que le nazisme était révolu ? ...et bien non ! Il est toujours là !


Et ça arrive chez nous, nous verrons dans 2 ans ce qui se passera dans les familles et les écoles en France, voyons juste ce qui se passe en Allemagne !
 
Et devinez d'où vient l'idéologie du mariage gay et du mariage pour tous et de la théorie du genre ou Gender ? Nous l'avions déjà évoqué : ICI
 
Comme nous ne voulons pas être de mauvaises langues et d'être accusés de faire une fixation sur eux, vous le découvrirez lors de la lecture de l'article ci-dessous en cliquant très attentivement sur tous les liens.

 

Rien de tel pour nous faire perdre notre identité, pour enlever les enfants à leurs parents pour alimenter les réseaux pédophiles mondiaux, pour favoriser les pratiques eugénistes pour des expériences génétiques faites au profit des laboratoires pharmaceutiques et expériences scientifiques pour lesquelles il leur faut du matériel génétique humain ainsi que pour activer le dépeuplement de la planète !
 
A rapprocher du livre de Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes ! ICI

 

MeilleurDesMondes.jpg

 

Et des "Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles” par le Dr Matthias Rath : ICI

Racines nazies.JPG

Et les 6 projets mondialistes : ICI

 


 

Loi Taubira : Solution finale pour un monde magique !

 

Loi Taubira : Solution finale pour un monde magique

La discussion sur le mariage homosexuel est la plus grande fumisterie de ce début de siècle. Ce jeudi 4 avril les Sénateurs ont discuté sur ce projet de loi qui devrait introduire la théorie du Gender dans la société française. L'écologiste Esther Benbessa a parlé d'un « projet de loi modernisateur » et a condamné les manifestants qui se sont trouvés devant le Sénat. Lors du débat dans son sein, Patrice Gélard, UMP, a évoqué le danger de la théorie du genre. Le mariage homosexuel n'est pas le vrai sujet.

Changer la société

Diverses personnalités de la politique, de la philosophie ou de la justice, veulent changer la société à tout prix et ne se privent pas de le dire. Tout se passe comme si c'était une envie pressante et que ce changement de société devait se faire dans l'urgence. La sénatrice écologiste, Esther Benbessa, a encore expliqué lors du débat du Sénat ce jeudi 4 avril que le mariage homosexuel, qui est en vogue depuis longtemps dans les pays protestants, ne pose pas de questions. En septembre 2012, Judith Butler, la théoricienne de la théorie du genre et militante féministe, qui veut une nouvelle société par la suppression des différences entre la fille et le garçon, a reçu à Francfort-sur-le-Main le prix Adorno pour son travail. Pendant ce temps en 2011, des parents en Allemagne ayant refusé les cours sur le Gender pour leurs enfants, ont été condamnés à de la prison.

Allemagne : Parents condamnés pour avoir refusé des cours d’éducation sexuelle
www.zenit.org/fr/articles/allemagne-parents-condamnes-pour-avoir-refuse-des-cours-d-education-sexuelle
.

En décembre 2005 a eu lieu à Berlin avec l'élite politique du pays, en pleine terre protestante, une conférence secrète organisée par la fondation Bertelsmann, « Konferenz Demographischer Wandel », le Tournant Démographique avec le juge Shlomo Shoham www.futureintelligence.org, éminence grise du concept de la théorie des générations du futur. Huit ans après, son contenu apporte des éléments de compréhension précieux sur la loi Taubira qui veut casser la société française avec sa notion de famille traditionnelle et la notion de papa et de maman.


Monde magique.

Le juge Shlomo Shoham, qui a été responsable du service des générations du futur à la Knesset, parle un langage imagé dans ses publications destinées au public qui doit être atteint : « un monde gentil et tendre où devra régner l'harmonie et que ce moment sera magique. » On peut voir Shlomo Shoham jouer au gentil gourou peace and love sur son site internet.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1y5vN_TM_Hg


Shlomo Shoham a trahi dans la conférence de Berlin son véritable objectif. Son but est la création d'un monde nouveau qu'il désigne comme « un moment magique qui peut créer un futur dans la vie d'une nation où on a l'amour éternel avec une harmonie avec Dieu et la nature sur la terre, où on prend le risque de briser les fondements de la famille connus dans le passé, dans le but de créer une nouvelle réalité en oubliant le passé». Il explique qu'il faut faciliter l'adoption et que la solution pour lutter contre la dénatalité allemande est… de faire venir en Allemagne des enfants (importés) sans leurs parents puis d'embaucher de futurs parents adoptifs (les fameux parents 1 et 2), afin de faciliter administrativement l'adoption… Une méthode magique selon ses dires pour repeupler le pays et reconstituer la société du futur.

Redoutable.

Un an après la conférence tenue par Shlomo Shoham  (Judge (ret.) served as the first Commissioner for Future Generations and as a legal advisor to the Constitution Law and Justice Committee in the Israeli Parliament.) ( les effets se font ressentir. La population allemande est rééduquée (éducation du Gender, disparition de la filiation, disparition de l'histoire personnelle des familles et réécriture de l'histoire des futurs générations). Le nombre d'enfants retirés des familles augmentent ainsi que le lancement de programmes d'adoption d'enfants de Biélorussie et de Russie http://www.sos-dd.ru/eng  .

Dans un reportage de l'émission politique de la deuxième chaîne allemande Frontal 21 daté de 2010
www.youtube.com/watch?v=smxtj4dPpV8&feature=youtu.be on apprend que le nombre d'enfants retirés de leur famille a augmenté de 30 % de 2006 à 2009 et qu'un enfant rapporte 7 000 euros par mois aux orphelinats ou aux familles adoptives qui sont recrutées et formées par l’État allemand.  ( le nouveau reich arrive ! )


De nombreuses associations privées allemandes regroupant aussi des parents français vivant en Allemagne, dénoncent ces enlèvements d'enfants et font une pétition

Stop kidnapping 100 children daily by German Jugendamt/ francais,english und deutscher text
http://www.thepetitionsite.com/1/stop-legal-kidnapping-100-children-daily-by-german-jugendamt/


Human Rights Violations in Germany
http://hub.witness.org/fr/node/3830

La situation se détériore. En 2011, 105 cinq enfants ont été retirés de leur famille par jour.(105/jour!!....). Les enfants sont souvent retirés à des familles saines et intellectuelles  ( ça commence toujours par là, c'est ce qui s'est passé avec les pays baltes sous les régimes staliniens ) qui refusent de mettre leur enfant à l'école ou de se plier aux nouvelles lois ou à des familles pauvres qui ne pourront pas se défendre en justice.

Dans le reportage de Frontal 21 une ancienne directrice d'orphelinat explique que sa mission était de recruter le maximum d'enfants dans le but de faire vivre sa structure en la rentabilisant. Pour cela la directrice s'est adressée au Jugendamt qui a pour mission de voler les enfants aux familles. Il faut savoir qu'en Allemagne de nombreux nouveaux nés sont immédiatement retirés de leur maman deux jours après leur naissance et donnés à l'adoption. Il y va de même quand les parents sont mis en prison. Être père ou mère en Allemagne n'a plus de sens. Les enfants convoités sont déjà repérés par le Jugendamt, sorte de police des familles qui devient le parent 1 et le parent 2 en trouvant des familles d'accueil avant la naissance. Avec l'aide de fausses expertises écrites sur les mamans, les services sociaux établissent un dossier qui va permettre de justifier légalement cet acte. La société du futur est déjà en marche outre-Rhin.(il est beau le modèle sioniste, hein ?)  

Le Gender oblige dès la maternelle les enfants à oublier qu'ils sont des garçons et des filles, à oublier qu’ils appartiennent à une famille par filiation ou à penser qu’ils seront futurs mamans ou papas tout cela sous la houlette du Kindeswohl, le bien être allemand de l'enfant. Est-ce que la France veut vivre cet enfer ?

http://french.ruvr.ru


Pour aller plus loins quelques liens portant sur le projet
de Demographischer Wandel qui parle de démographie.

Nous rappelons le projet de dépeuplement de la planète des 2/3 de l'humanité par tous les moyens qui est prévu dans le plan d'instauration du Nouvel Ordre Mondial sous couvert de réchauffement climatique et n'oublions pas le que le traité liberticide de Lisbonne autorise le clonage des humains !

8e Congrès Démographie - 27 et 28 Août 2013 à Berlin
http://www.best-age-conference.com/Kongress/


http://www.stk.brandenburg.de/cms/detail.php?gsid=bb1.c.306495.de


http://www.eaue.de/Vortrag/Demographie/Hansen.pdf

http://www.politik-fuer-alle-generationen.de/DE/Home/home_node.html


http://www.demografie-online-konferenz.de/


Projektbericht Demografie Online Konferenz de 2012 en PDF

http://www.demografie-online-konferenz.de/docs_demo/Projektbericht.pdf

Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes !

Voilà le joli monde qu'ont déjà mis en place les Illuminati-sionistes-reptiliens pour nous et pour nos enfants !

Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes !

 A télécharger en PDF : ICI

MeilleurDesMondes.jpg

Dans ce livre visionnaire écrit dès 1932, Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus. Dans cette société future, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population. De la plus intelligente à la plus stupide: les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles). Le "meilleur des mondes" décrit aussi ce que serait la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude"...