Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2009

Grippe A : Témoignage du Dr Rima Laibow

Court extrait de l’émission d'Alex Jones, avec le Dr Rima Laibow et son mari, le général Stubblebine sur la vaccination anti-grippale.

Ecoutons ce témoignage qui confirme une fois plus, si cela était encore nécessaire, ce que dénonce la journaliste Jane Buregermeister dans sa plainte déposée auprès du FBI.

Alex Jones : vers la vaccination forcée (S/T)
http://www.dailymotion.com/video/x9wiib_alex-jones-vers-l...

 

19/07/2009

VIRUS H1N1 : Qu'est-ce que c'est ?

VIRUS H1N1 : UNE ARME BIOLOGIQUE DE DESTRUCTION MASSIVE !

Le 19/07/2009

Le 10/06/2009, la journaliste d'investigation Jane Bürgermeister a porté plainte auprès du FBI en fournissant un document de 112 pages fournissant toutes les preuves que les membres de l'oligarchie financière avec la complicité de personnalités politiques de haut rang, auxquelles on peut rajouter l'Oms et l'Onu, fomentent un génocide de masse de la population mondiale et ont crée  le prétexte de la grippe porcine afin de justifier leur plan de vaccination de masse obligatoire et administrer un agent biologique toxique. Sans compter que 9220 fioles contenant des agents pathogènes très dangereux ont disparu du laboratoire militaire américain de Fort Detrick pourtant ultra sécurisé !!!

LE MESSAGE AUDIO CORRESPONDANT :

http://www.blog-video.tv/video-106311d37a-Archive-tele-du...

Voir les articles précédents ici :

Le Pouvoir Mondial (1)

Le Pouvoir Mondial (2)

18/07/2009

Le groupe Bilderberg et la centralisation du système bancaire

Le groupe Bilderberg vise la mise en place d’un programme de centralisation du système bancaire

Allons-y au puçage des populations !
ATTENTION AUX VACCINS QUI POURRAIENT CONTENIR LA PUCE MICRONISEE ...!!!

Juil 17th, 2009

Source originale :  http://nationalexpositor.com/News/1255.html

Traduction : SpreadTheTruth.fr

Tout juste sorti de la réunion du groupe Bilderberg, il semble que, Timothy Geithner, le président de la Réserve Fédérale de New York est prêt à favoriser la mise en application d’un nouveau programme relatif au système des banques centrales, probablement adopté lors de la réunion du groupe Bilderberg.

Dans un article publié, hier dans le Financial Times, M. Geihner en appelle à la mise en place d’un cadre réglementaire mondial portant sur les activités bancaires. En plus, M. Geithner a invité la Réserve Fédérale à jouer un rôle décisif dans ce nouveau cadre. Il cite tous les problèmes qui ont été réellement causés par les banques centrales en premier lieu pour justifier une plus grande centralisation des pouvoirs. Il est intéressant de constater que Geithner prend la décision d’écrire cet article immédiatement après la rencontre du groupe Bilderberg, qui a enregistré la participation de certaines figures marquantes du monde des banques centrales.

M. Geithner n’est pas le seul à avoir pris part à cette réunion. Etaient aussi présents M. Ben Bernanke, Président de la Réserve Fédérale, M. Henri Paulson, Secrétaire au Trésor des Etats-Unis, M. Jean-Claude Trichet, Président de la Banque Centrale Européenne, M. Robert Zoellick, président de la Banque Mondiale et d’autres banquiers de haut niveau.

Au regard des personnalités des banques centrales qui ont participé à la réunion du groupe Bilderberg, il est fort improbable que les propositions contenues dans l’article de M. Geithner publié par le Financial Times, n’aient pas fait l’objet de débat à la rencontre du groupe Bilderberg.

Ce n’est point un secret que la réunion du groupe Bilderberg a pour objectif avoué d’amener les la communauté internationale à accepter un gouvernement mondial.

La mise en place d’un cadre réglementaire mondial du système bancaire conduira le monde à accepter progressivement l’idée d’une monnaie unique mondiale fonctionnant dans une société qui pourra se passer de l’argent liquide et où l’utilisation des micro-puces permettra de faciliter les transactions. Ne vous y trompez pas. Ce système ne sera pas sans inconvénients, car il sera placé sous le contrôle d’une bande de psychopathes criminels semblables à ceux qui ont participé à la rencontre du groupe Bilderberg en 2008

Voici ce qu’a écrit M. Geithner dans son article publié par le Financial Times:

Les institutions qui jouent un rôle capital dans les marchés financiers et monétaires, à savoir les principales banques actives dans le monde et les banques d’investissement, doivent fonctionner dans un cadre réglementaire unique. Un tel système favorise la consolidation de la supervision en établissant des exigences adéquates pour la gestion des capitaux et des liquidités.

Pour compléter cette architecture, il faut créer un cadre plus solide pour l’autorité de supervision chargée de veiller sur les aspects essentiels du système de paiements, qui ne comprend pas seulement les actuels systèmes de paiement, de règlements et de compensation, mais toute l’infrastructure qui sous-tend les marchés hors-cote décentralisés.

En raison de sa responsabilité principale qui lui incombe en ce qui concerne l’ensemble du système financier, la Réserve Fédérale doit jouer un rôle déterminant dans un tel cadre, en travaillant en étroite collaboration avec des superviseurs des Etats-Unis et dans d’autres pays. S’agissant de la stabilité financière, la Réserve Fédérale assume en ce moment d’importantes responsabilités qui ne relèvent de son autorité directe. Au regard de l’impact des actions que nous avons entreprises dans le cadre de la présente crise, il importe de combler ce vide.

En définitive, nous avons besoin de renforcer nos capacités pour faire face aux crises. La Réserve Fédérale a pris un certain nombre de mesures innovatrices qui ont permis de réduire les tensions de trésorerie. Nous avons l’intention de continuer à appliquer ces mesures jusqu’à l’amélioration substantielle des conditions du marché du crédit et du marché monétaires.

Les propositions de M. Geithner sont complètement incensées puisque l’élite de la finance a utilisé la même stratégie en 1913 pour fonder la Réserve Fédérale. Cette élite avait provoqué une crise qu’elle avait justifiée par l’insuffisance de pouvoirs dont elle disposait pour la prévenir.

En 1907, JP Morgan et d’autres groupes liés à l’élite de la finance furent à l’origine de La Panique invoquée pour justifier le vote de la Federal Reserve Act. Ils se sont servis de la crise comme prétexte pour mettre en place un système bancaire centralisé sur lequel ils auraient une mainmise. La consolidation des banques, se réalisa enfin, grâce à la Réserve Fédérale, pendant la Grande Dépression, délibérément provoquées par des mesures de politiques monétaires austères que cette institution avaient prises. Les années 1920 furent marquées par une abondance de liquidités.

Mais à la suite du Krach boursier de 1929, la Réserve Fédérale durcit les mesures qui régissaient l’offre de la monnaie, ce qui entraîna la faillite des centaines de banques communautaires et renforça la mainmise des banques centrales sur le système bancaire du pays.
Afin de consolider le pouvoir du cartel des banques, M. Geithner utilise le prétexte de la crise financière actuelle qui a été provoquée par la Réserve Fédérale et les différentes banques centrales du monde. C’est simplement l’histoire qui se répète, cette fois à une échelle plus grande.

Voici un autre extrait du discours trompeur de Geithner dans son article du Financial Times :

Le monde connaît une crise financière complexe depuis l’été dernier. Pourquoi le système financier actuel est-il si fragile ? Que faut-il faire pour le rendre plus résistant à l’avenir?
Le monde a connu une période de forte expansion du secteur financier. Cette croissance a renforcé le goût du risque parmi les investisseurs.

C’est ainsi que pour satisfaire la demande, l’on a crée des produits financiers, notamment des crédits hypothécaires complexes et à haut risque. Le financement de la plupart des actifs s’est fait grâce à un effet de levier et un risque de liquidités considérables. Les plus importantes institutions financières internationales ont été très exposées à un risque de récession mondiale. Le nombre d’actifs non liquides financés grâce à un endettement à court terme ont rendu le système vulnérable à une situation de retraits massifs.

Quant à l’augmentation des risques, les investisseurs ont freiné leurs investissements, ce qui a eu pour effet de déclencher un cycle de liquidation forcée des actifs qui s’auto-renforce, des exigences de marge plus importantes, la volatilité accrue.

Ce que M. Geithner ne dit pas dans son article, c’est que l’actuelle crise financière mondiale a été provoquée par la Réserve Fédérale et les différentes banques centrales du monde. Alan Greenspan a fixé, à dessein, les taux d’intérêt à un niveau extraordinairement bas après les attentats du 11 septembre.

Cette décision a encouragé les prêteurs à proposer des prêts d’argent assortis de toute sorte de montages financiers, fruits d’une imagination créatrice. Elle a également encouragé les emprunteurs à profiter de l’argent bon marché pour contracter plus d’emprunt auprès des prêteurs. Ces politiques ont eu pour conséquences, la dévaluation permanente du dollar américain et la crise immobilière aux Etats-Unis, principales forces agissantes qui aggravent la plupart des problèmes économiques que nous connaissons actuellement.

M. Geithner veut nous faire croire qu’en accordant plus de pouvoir à la Réserve Fédérale et au reste de ce système bancaire privé, on apporte la réponse adéquate à tous les problèmes économiques que les banques centrales ont elles-mêmes créés. M. Geithner et le reste de l’élite mondiale pensent-ils que nous sommes dupes ? L’histoire nous enseigne que les banques centrales ont provoqué des problèmes économiques et ensuite proposer des solutions bancales afin d’étendre leur emprise sur le système bancaire.

Nous avons besoin de la décentralisation et de la libéralisation des marchés pour résoudre les problèmes économiques crées par ces banquiers, et non pas d’un pouvoir centralisé.

Si toutes ces propositions avaient été satisfaisantes, Jim Tucker de l’American Free Press, s’exprimant au cours de l’émission Alex Jones show a déclaré aujourd’hui que l’une de ses sources introduites dans le groupe Bilderberg lui avait confié que l’élite mondiale a pour projet de faire valoir leur projet de mettre en place une société sans espèces qui utilise les micro-puces implantables.

Ces derniers seraient vendus pour permettre aux individus de traverser facilement la grille de contrôle militarisée qu’ils auront construites au nom de la fausse guerre contre le terrorisme. M. Tucker explique également que ce sera l’occasion pour les organes de presse de faire un battage médiatique sur la stupide guerre contre le terrorisme et surtout sur la fausse « menace terroriste d’Al-Qaeda contre les blancs » pour continuer à justifier la présence de la grille d’asservissement.

En supposant que les sources d’information de Tucker sont exactes, ce programme que M. Geithner défend dans son article du Financial Times est la derniere ligne droite de leurs projets bien connus pour se débarrasser de l’argent en espèces. Les banques centrales auraient besoin d’un cadre réglementaire mondial du système bancaire qui pourrait les rapprocher d’une monnaie unique mondiale fonctionnant dans le cadre d’une société sans espèces.

Ce projet comporte des choses incroyablement épouvantables. Naturellement, rien n’a été dit au sujet de la rencontre 2008 du groupe Bilderberg dans les principaux média des Etats-Unis. Les organes contrôlés par la société ont maintenu un black-out total sur toute la couverture de cette rencontre annuelle extraordinairement importante de l’élite globale.

Dans les deux cas, les commentaires de M. Geithner ainsi que les informations fournies par la source dont dispose Tucker dans le groupe Bilderberg semble indiquer que l’élite global s’apprête à centraliser davantage le système bancaire afin d’instaurer leur société mondiale sans espèces.

Il faut que ces criminels soient exposés et que leur système de corruption et de tyrannie mondiale soient mis en échec.

Faisons comprendre à ces salauds qu’ils peuvent emporter leur société sans espèces et leurs puces implantables en enfer.

Source : http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=1904#comment-...


11/07/2009

Chemtrails, Nanotechnologie et Morgellons

nh21.jpg

ENSEMENCEMENT AERIEN D’IMPLANTS BIOLOGIQUES DANS L'ALIMENTATION, L'EAU ET L'AIR

Carolyn Williams Palit

février 2008

Voir ExoticWarfare.org pour de plus amples informations sur la partie du Système consacrée à la torture par énergie psychotronique et par énergie dirigée. Vous pouvez également rechercher ces termes sur Google : Ionatron, PEP ou PIKL. Je n’accuse pas Ionatron ou tout autre contractant de torturer les Américains ou d’autres citoyens de cette planète, mais via la lecture, en vous informant sur ces termes et en visitant ExoticWarfare, vous vous rendrez compte que les armes à longue distance et à plasma pulsé existent et peuvent être utilisées pour transmettre d'autres énergies - micro-ondes, radio, fréquences extrêmement basses (ELF), etc. Le faisceau plasma est utilisé de façon fort semblable à une ligne électrique dirigée vers la personne ciblée. Vous pouvez poster cet article gratuitement et n'importe où.

Vous voudrez peut-être vous familiariser avec le rapport « WEATHER AS A FORCE MULTIPLIER: OWNING THE WEATHER IN 2025 » (« La météo utilisée en tant que multiplicateur de force: posséder la météo en 2025 »), un chapitre des prévisions pour l'avenir de l'armée de l'air en 2025 (1). Les gens préoccupés par la poursuite, dans le monde entier, des opérations de pulvérisation d’aérosols dans l'atmosphère appelés chemtrails (2), se réfèrent souvent à ce chapitre comme étant la preuve que l'US Air Force pourrait être impliquée dans des opérations mondiales de pulvérisation pour le contrôle de la météo.

Des écrivains - Izakovic Rolando(3), Amy Worthington(4) et Scott Gilbert(5)- ont étudié cette preuve en détail. S'il est évident que notre météorologie est manipulée par ces opérations de pulvérisation et que d’autres applications militaires sont sur en cours, le contrôle de la météorologie, qui est une très mauvaise idée, pourrait être mineur par rapport à ce que je voudrais aborder. Et le concept selon lequel la pulvérisation est un moyen de ralentir le réchauffement de la planète semble être une grosse et vieille baliverne servant à couvrir la réalité.

Lydia Mancini(6) a exploré certains des aspects des chemtrails qui altèrent l'esprit, mais je crois avoir trouvé une des dernières pièces du puzzle lié aux chemtrails : LA FORCE AERIENNE A ETUDIE COMMENT PLACER DES CAPTEURS QUI SONT A L’ECHELLE NANOMETRIQUE DANS L'APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES, L'EAU ET L'AIR D’UNE POPULATION AU MOYEN DE PULVERISATIONS AERIENNES AFIN QU'ILS PUISSENT INTRODUIRE CES CAPTEURS DANS LE CORPS DES GENS. Lisez la suite afin de comprendre toutes les connexions.

morgellonsvschemtrails.jpg

Les activistes contre les chemtrails recueillent des preuves selon lesquelles la pulvérisation de chemtrails contient non seulement des bactéries(7), mais aussi des métaux conducteurs, des cellules sanguines(8 ), des poudres de carbone, des sédatifs, des NANOPARTICULES, des substances cristallines, des particules d'aluminium, des poudres de baryum ainsi qu’un type de fibre en polyéthylène-silicone(9).

Récemment, le Dr Hildegarde Staninger(10), une toxicologue industrielle, et le Dr Mike Castle(11), expert en polyéthylène et militant contre les chemtrails, ont joint leurs efforts afin de déterminer si les nano-fibres qui grandissent depuis la peau des personnes qui sont atteintes de la maladie fibreuse de Morgellons et les nano-fibres des chemtrails possèdent une connexion.

morgellons.jpg

LES PERSONNES AYANT LA MALADIE DE MORGELLONS POSSEDENT PLUSIEURS COULEURS DIFFERENTES DE NANO-FIBRES QUI GRANDISSENT A PARTIR DE PLAIES SUR LEUR CORPS ET QUI NE GUERISSENT PAS. LES RETOMBEES DE CHEMTRAILS POSSEDENT DES FIBRES SIMILAIRES DE NOMBREUSES COULEURS DIFFERENTES ET QUI RESSEMBLENT BEAUCOUP AUX FIBRES DE LA MALADIE DE MORGELLONS. Ces fibres sont sur vous et dans votre maison. Vous pouvez les trouver à l’aide d’une lumière noire fluorescente. La lumière ultraviolette les fait luire. Utilisez aussi une loupe.

Un certain nombre de fibres et d’échantillons de tissus prélevés sur les victimes de la maladie de Morgellons et des échantillons de fibres de chemtrail ont été envoyés à quatre des meilleurs laboratoires de notre pays: AMDL Inc, ACS Inc, le MIT, et Lambda Solutions Inc.
Castle et Staninger ont demandé à ces laboratoires d’identifier ces fibres. Ce qui est revenu des laboratoires est surprenant(12) et est examiné en détail dans “Rense Morgellons Radio Broadcasts, n°7 et n°11″(13). Le Dr. Staninger a en outre déterminé que les fibres de chemtrails du Texas révèlent une concordance avec les fibres de chemtrails provenant d'Italie(14).

LES FIBRES DE CHEMTRAILS SONT UNE SORTE DE FIBRE INFANTILE DE TYPE “PRE-MALADIE DE MORGELLONS”. LES FIBRES DE LA MALADIE DE MORGELLONS SONT PLUS DEVELOPPEES, MAIS CES FIBRES SONT APPARENTEES AU TYPE DE NANOTECHNOLOGIE QUI ASSEMBLE LES NANOFILS. Provenant de l’animateur de radio en ligne et lauréat du prix Peabody, Jeff Rense, nous apprenons que la maladie de Morgellons est:

UNE INVASION COMMUNICANTE DES TISSUS HUMAINS (DECLENCHEE PAR LES NANOTECHNOLOGIES?) SOUS LA FORME DE TUBES VISIBLES QUI S’AUTO-ASSEMBLENT ET S’AUTO-REPLIQUENT, DE FIBRES COLOREES, DE FILS, DE MATRICES ELECTRONIQUES AVEC CE QUI SEMBLE ETRE DES CAPTEURS OU DES «ANTENNES», ET D'AUTRES CONFIGURATIONS VISIBLES, DONT CERTAINES TRANSPORTENT CE QUI POURRAIT ETRE DE L’ADN OU DE L’ARN GENETIQUEMENT MODIFIE. CES « MACHINES » (DECLENCHEES PAR NANOTECHNOLOGIE) SE DEVELOPPENT DANS DES CONDITIONS DE PH ALCALIN ET VIA L'UTILISATION DE L’ENERGIE BIO-ELECTRIQUE DU CORPS, SES MINERAUX ET D'AUTRES ELEMENTS NON IDENTIFIES POUR S’ALIMENTER EN ENERGIE.

chemtrailmorgellonsmapsmall.jpg

Rappelez-vous de ces termes clés: “auto-reproduction, capteurs, alcalins, minéraux, et énergie bio-électrique”. Il y a davantage à tirer de la définition de la maladie de Morgellons, selon Rense :

Il existe certaines preuves suggérant que ces minuscules machines possèdent leurs propres “batteries” internes. On croit aussi qu’elles pourraient être en mesure de recevoir des signaux et de l'information par ondes EMF, ELF et micro-ondes syntonisées sur des fréquences spécifiques… Il a été signalé par la quasi-totalité des personnes atteintes que les nano-machines de la maladie de Morgellons semblent avoir une sorte d’intelligence de ruche ou de groupe(15).

LES NANO-FIBRES DES CHEMTRAILS PEUVENT-ELLES SE BRISER POUR DEVENIR DES NANOPARTICULES? Le Dr. Staninger semble penser qu'elles le pourraient(16). Les nanoparticules peuvent passer à travers les barrières sanguines dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et voyager vers le cerveau ou d'autres parties du corps. Dans le journal en ligne « Nature », Jim Giles a déclaré ce qui suit:

LES NANOPARTICULES – de minuscules morceaux de matière qui pourraient un jour être utilisés pour construire des circuits d’ordinateur plus rapides et améliorer les systèmes de délivrance des médicaments - PEUVENT SE DEPLACER VERS LE CERVEAU APRES AVOIR ETE INHALEES, SELON DES CHERCHEURS DES ÉTATS-UNIS(17).

LE DR. STANINGER PENSE QUE CES NANOPARTICULES POURRAIENT ETRE EN MESURE DE S'AUTO-ASSEMBLER EN NANOFILS COMPLETS UNE FOIS QU'ELLES SE TROUVENT DANS LE CERVEAU OU DANS D'AUTRES ORGANES(18 ). ELLE DIT QUE NOUS MANGEONS CETTE NANOTECHNOLOGIE, ELLE SE TROUVE DANS NOTRE ALIMENTATION - LES PLANTES ET LES ANIMAUX. ELLE DIT QU’ELLE COPIE L'ADN DES MICROBES OU DE CERTAINES AUTRES CELLULES AVEC LESQUELLES ELLE EST EN CONTACT A L'INTERIEUR DE NOTRE CORPS. ELLE CREE PLUS DE GERMES, PLUS DE CANCERS. Un type de nanofil est impliqué dans la création de pseudo-cheveux et de pseudo-peau. Une femme atteinte de la maladie de Morgellons a été testée positive pour ces pseudo-cheveux. Ces protéines auto-répliquantes créent des formes chimériques (hybrides) qui ressemblent beaucoup à des insectes ou à des parasites. DES BEBES SONT EN TRAIN DE NAITRE AVEC CES NANO-MACHINES EN EUX. C'EST LA PREUVE QUE CETTE NANOTECHNOLOGIE PEUT PASSER A TRAVERS LES BARRIERES PROTECTRICES DE L'ORGANISME.

Le Dr. Castle a déclaré qu'il croit qu’au moins UN A VINGT MILLIONS D'AMERICAINS POSSEDENT CES CAPTEURS, ANTENNES, CABLES, ET MATRICES ELECTRONIQUES A L'INTERIEUR DE LEUR CORPS. LA MALADIE DE MORGELLONS SE PROPAGE A LA VITESSE DE 1000 VICTIMES PAR JOUR. CE TAUX AUGMENTERA PARCE QUE CHAQUE ANNEE, IL Y AURA DE PLUS EN PLUS DE VICTIMES POUR LA REPANDRE. Les gens qui ne présentent pas les symptômes extérieurs de la maladie de Morgellons peuvent malgré tout avoir cette nano-maladie à l'intérieur de leur corps. On pense que ceux qui possèdent les symptômes sont ceux dont le corps rejette les fibres. Pas de symptômes? Votre organisme pourrait être en train de s’adapter à l'infestation(19).

Clifford Carnicom est un homme qui possède un passé scientifique : la géodésie, les mathématiques, l'informatique et les sciences physiques. Il a travaillé pendant 15 ans avec diverses agences – le ministère de la Défense, le Service des Forêts, et le Bureau de la gestion du territoire. Il étudie ce que de nombreuses personnes croient être l'alcalinité croissante, et induite par les chemtrails, de notre planète. Il documente les quantités croissantes de calcium, de magnésium, de baryum et de potassium dans notre eau de pluie(20). De façon intéressante, J. Walleczck, au Laboratoire Lawerence à Berkeley, a effectué des recherches en 1991 sur la façon dont les ions de calcium aident à transporter l'électricité à travers les membranes cellulaires au niveau moléculaire(21). Et donc, bidouiller avec l'équilibre naturel et minéral et les propriétés électriques de la Terre et de notre corps n'est pas une bonne chose.

Carnicom documente également les niveaux élevés de sels dans nos sols dus aux sels métalliques réactifs provenant des chemtrails. Il dit que ce sont ces sels qui rendent la terre plus conductrice(22). Ces substances de chemtrails sont facilement ionisées par la lumière ultraviolette et font en sorte que l'air possède des niveaux élevés en ions positifs. Cela est nocif pour tous les êtres vivants. Il trouve les mêmes anomalies sanguines chez les personnes atteintes de la maladie de Morgellons et celles qui ne présentent pas de signes de la maladie de Morgellons.

Il serait logique de penser que si le sol est modifié pour devenir plus conducteur et alcalin, alors nous, nous-mêmes, devenons de plus en plus conducteurs et alcalins. Le sol et tous les résidents constituent à présent un domicile favorable pour cette nanotechnologie qui adore les alcalins et qui peut simplement continuer à utiliser notre bio-électricité pour auto-répliquer et auto-générer des capteurs, des batteries d’antennes, et d'autres mystères et nano-machines à l'intérieur de notre corps.

Ce qui nous amène à une autre partie du (rapport de) l'Air Force 2025 : “HIT ‘EM WHERE IT HURTS: STRATEGIC ATTACK IN 2025” (« Frappez-les là où ça fait mal » : attaque stratégique en 2025). CE CHAPITRE MERITE UNE ANALYSE PLUS APPROFONDIE CAR IL DECRIT LA FAÇON D'IMPLANTER UNE POPULATION AVEC DES CAPTEURS BIOLOGIQUES « FURTIFS », DE PISTAGE ET D'ATTAQUE, QUI SONT «PLUS MINCES QU'UN CHEVEU HUMAIN”, LE TOUT EN PULVERISANT CES MACHINES DANS L'APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE, L'EAU ET L’AIR OU EN UTILISANT DES AGENTS HUMAINS POUR COMMETTRE CET ACTE(23).

LES TECHNOLOGIES PSYCHOTRONIQUES (DE CONTROLE MENTAL) SONT MENTIONNEES DANS CETTE ETUDE, MAIS PAS EN GRANDS DETAILS PARCE QUE CETTE INFORMATION EST CLASSEE. Le rapport explore la façon dont le système d'armes doit être en mesure d'accéder à ce qui devrait être privé. Nous lisons:

LE SYSTEME D'ACQUISITION DE LA CIBLE DOIT FOURNIR AUX DECIDEURS LA CAPACITE DE DETECTER LES CHANGEMENTS DANS LES VALEURS PERSONNELLES D'UN ADVERSAIRE. LES CHANGEMENTS DANS LES EMOTIONS, LES PENSEES OU LE CADRE DE REFERENCE D’UN DIRIGEANT PRESENTENT UN INTERET POUR LE SYSTEME D’ATTAQUE STRATEGIQUE. LES TECHNIQUES QUI RENTRENT DANS LA “TETE” D'UN ADVERSAIRE AFIN D’OBTENIR DE PRECIEUSES INFORMATIONS EXIGENT DES PROGRES REVOLUTIONNAIRES. TROUVER DES METHODES DE RECHERCHE PLAUSIBLES POUR ACCOMPLIR CETTE TACHE EST L'OBJECTIF DU DOSSIER CLASSIFIE « INFORMATION ATTACK »(24).

L'armée de l'air ne classifierait une arme qui peut lire vos pensées, émotions et intentions que si notre pays avait déjà cette arme en 1995 ou projetait de la développer. Les bio-implants pulvérisés et autres dispositifs d’espionnage sont décrits ci-dessous:

LES PLATES-FORMES TERRESTRES EN 2025 COMPTENT BEAUCOUP SUR LA MICROMECANIQUE ET LES NANOTECHNOLOGIES POUR RETRECIR CES PLATES-FORMES A UNE TAILLE MICROSCOPIQUE. Ces plates-formes pourraient être insérées par des agents humains, via l'eau ou l'approvisionnement alimentaire, ou par l'intermédiaire d'opérations d’ensemencement aérien en utilisant des drones. DES MICRO-CAPTEURS PLUS FINS QUE DES CHEVEUX HUMAINS POURRAIENT TRANSMETTRE DES DONNEES A LA BASE DE DONNEES DELPHI PAR DRONE OU PAR RELAIS SATELLITE. UN ESSAIM DE MICRO-CAPTEURS TERRESTRES POURRAIT ASSURER UNE TRANSMISSION DE DONNEES CONSTANTE des conditions locales et des niveaux d'activité près de et à l'intérieur d’un LOV (25).

Un LOV (locus of values) signifie un “lieu de valeurs”. Un LOV peut être une cible dure: quelque chose de physique, ou un lieu de valeurs peut être une cible douce. “Le LOV est ce qui est cher à un adversaire… Les LOV doux sont des choses intangibles: des systèmes, la connaissance ou des FAÇONS DE PENSER”(26). Un drone est un véhicule aérien sans pilote.

Dans le document, tous les capteurs sont appelés « capteurs au sol sans surveillance », même les BIO-IMPLANTS. Dans un des graphismes (du document « Hit’Em Where It Hurts »), les flèches pointent très ouvertement vers des capteurs au sol sans surveillance qui sont situés dans la zone de l’entrejambe de deux hommes(27). Dans un autre graphisme (du document « Hit’Em Where It Hurts »), les flèches pointent vers des capteurs placés dans l'épaule et dans le poignet d'un homme. Lorsque j’ai lu cela, mon esprit s’est remémoré en un flash Denzel Washington enlevant une puce de son épaule dans le film « The Manchurian Candidate » (titre français de ce film : « Un crime dans la tête »). Outre les bio-implants, l'étude de l’Air Force examine la dissémination de capteurs “de la taille de grains” depuis le ciel afin de former un réseau de surveillance sur le sol, et des micro-capteurs peuvent être placés subrepticement dans les maisons ou les appareils.

La microminiaturisation des capteurs sonores s'est améliorée depuis que le rapport Air Force 2025 a été écrit. EN 2003, LES MILITAIRES ONT REVELE QU'ILS AVAIENT UN RESEAU DE CAPTEURS QUI POURRAIENT ETRE LARGUES PAR VOIE AERIENNE:

Lors des essais, ils ont largué des tubes contenant 10 à 20 capteurs depuis un avion. Une fois qu’ils heurtent le sol, ces tubes explosent, faisant voler les capteurs dans tous les sens. Ensuite, ils (les capteurs) établissent des connexions entre eux et surveillent un véhicule ennemi ou les mouvements de troupes, envoyant les données par système sans fil à des avions(28 ).

Nous sommes à présent cinq ans plus tard, et les capteurs dans un réseau de ce genre sont à peu près de la taille d'un jeu de cartes à jouer. Des capteurs qui ne sont pas classés, pour précision.

LA SMART DUST (POUSSIERE INTELLIGENTE) N'EST PAS UN CAPTEUR SONORE, MAIS ELLE EST TRES PETITE; ELLE POSSEDE LA TAILLE DE PARTICULES. LES PARTICULES DE SMART DUST POSSEDENT A PEU PRES LA LARGEUR D'UN CHEVEU HUMAIN. ELLES PEUVENT ETRE PROGRAMMEES CHIMIQUEMENT AFIN DE CIBLER UNE SUBSTANCE SPECIFIQUE ET DE S'AUTO-ASSEMBLER OU DE S'Y COLLER. LA POUSSIERE INTELLIGENTE CHANGE DE COULEUR POUR INDIQUER QU'ELLE A TROUVE LA SUBSTANCE CIBLEE. ON PEUT L’UTILISER POUR DES TAGS PRESQUE MICROSCOPIQUES PLACES DANS DES ARTICLES, OU LA COLLER SUR LES VETEMENTS DES GENS(29). Mike Blair et d'autres personnes conscientes des dangers des chemtrails ont remarqué que les fibres des chemtrails montraient souvent des crochets sur leur surface(30). Dans « Hit’Em Where It Hurts » (« Frappez-les là où ça fait mal »), nous lisons:

TELS DES GRAINES DE LAMPOURDE EPINEUSE, DE MINUSCULES CAPTEURS S'ACCROCHERAIENT A CERTAINS HUMAINS, LES TAGUANT DE MANIERE EFFICACE POUR UN SUIVI CONTINU PAR L'INTERMEDIAIRE DES PLATES-FORMES AERIENNES(31).

Les compagnies de sécurité intérieure pourraient bientôt utiliser des CAPTEURS TERRESTRES DE POINTE QUI PEUVENT SENTIR UNE MOLECULE PRESENTE DANS L'AIR ET PEUVENT GOUTER ET IDENTIFIER UNE MOLECULE – DES “NANO-NEZ” ET “NANO-LANGUES”(32). Ceux-ci peuvent être utiles pour renifler des bouffées de molécules de cocaïne ou de marijuana provenant des gens lorsqu’ils retournent à la maison ou entrent dans les bâtiments. Les nano-nez et nano-langues peuvent être scannés via la lumière ou l'énergie, et changeront de couleur tout comme les capteurs terrestres décrits (dans le document pour) 2025: « Lorsqu’ils sont irradiés par de l’énergie ultraviolette ou des rayons X, ces changements organiques peuvent être lus et analysés par les capteurs (dans les avions), au-dessus »(33).

LES EXPERTS TRAVAILLENT AFIN DE TENTER DE DEVELOPPER DES CAPTEURS QUI PERMETTENT D'IDENTIFIER ET DE PISTER LES PERSONNES VIA LEUR ODEUR UNIQUE ET PERSONNELLE(34). Les auteurs de « Hit'Em Where It Hurts » voudraient QUE LES CAPTEURS DEVIENNENT ASSEZ PETITS DANS LE FUTUR QUE POUR POUVOIR VOUS LES ENVOYER PAR LA POSTE(35) ET UTILISER DES “HORDES” DE CAPTEURS acoustiques pour extrapoler les images des structures via la cartographie sismique, en conjonction avec l'imagerie par résonance magnétique(IRM) (36).

…l'importance des capteurs visuels pourrait diminuer en 2025 puisque le processus d’attaque stratégique se fonde davantage sur des méthodes d'attaque non mortelles. Dans ce cas, les capteurs non-traditionnels qui peuvent entendre, sentir ou goûter deviennent essentiels, fournissant d’importants segments de données… afin d’assembler (les différents éléments garantissant) l'efficacité d'une attaque(37).

Comment l'armée de l'air pourrait-elle “les frapper là où ça fait mal”?
UN SYSTEME ELOIGNE QUI RODE… A 50.000 PIEDS PEUT REGARDER FIXEMENT A 230 MILLES DE DISTANCE UN LOV (LIEU DE VALEURS) ET FOURNIR UNE RESOLUTION CONTINUE AU METRE PRES… DE PLUS, UN DRONE VOLANT BAS ET OBSERVABLE QUI S’ATTARDE DIRECTEMENT AU-DESSUS D’UNE ZONE SPECIFIQUE TRANSPORTERA DES CAPTEURS QUI FOURNISSENT UNE RESOLUTION CONTINUE AU CENTIMETRE PRES(38 ).

Ces DRONES sont le maillon de la chaîne qui se connecte aux avions transatmosphériques, aux plates-formes spatiales et aux satellites. Ces ressources spatiales enverraient et recevraient (des informations) à partir de et vers des superordinateurs qui sont situés dans des stations relais au sol ou en orbite. Un nouveau satellite radar appelé MIRIAH(39) peut voir à travers la plupart des bâtiments, la nuit, et sous toutes les conditions météo, renvoyant une image en 3 dimensions, sous n'importe quel angle, et pratiquement en temps réel. Les drones peuvent ressembler à des libellules(40), à des oiseaux(41), à des hélicoptères(42), à des avions(43) ou même à des cubes(44). Des militants à Washington DC ont récemment repéré des drones libellules surveillant une manifestation. Ils peuvent être alimentés par hydrogène(45), par énergie solaire(46), par piles à combustible, par batteries, ou par une combinaison de ces différents moyens(47). Ils peuvent s’accrocher sur une ligne électrique pour se recharger(48 ) ou être alimentés via micro-ondes par système wi-fi(49). Ils peuvent vous voir, mais ils peuvent également transmettre des données. Il existe même une technologie qui peut les couvrir, afin que vous, les satellites ou les radars ne puissent pas les voir(50).

En tant que modèle plus économique, des miroirs placés dans l’espace peuvent être utilisés pour faire rebondir les données provenant des drones vers des stations terrestres(51). Un miroir plasma peut également être créé par une station à faisceau qui chauffe les micro-ondes et qui chauffe l'atmosphère, et cette zone de plasma peut être utilisée comme un miroir. Un certain Dr. Eastlund a été le pionnier de cette technologie. Son travail avec le chauffeur de l’ionosphère HAARP a été parrainé par ARCO, un grand producteur d'aluminium qui est détenu par British Petroleum(52). Curieusement, les chemtrails possèdent un grand nombre de particules d'aluminium.

Le système d'armes utilise des informations provenant: des bases de données Delphi compilées à partir de documents gouvernementaux et de sources ouvertes; de l’intelligence humaine au sol (HUMINT); des données en temps réel provenant des bio-implants et des grilles de capteurs au sol qui sont dispersées; des clichés visuels provenant des capteurs placés sur les satellites, avions et drones ; et des archives sur l'histoire et la culture. Il utilise des compilations sur les croyances psychologiques, des informations sur les événements actuels et internationaux, la connaissance provenant d’experts dans leur domaine, les expériences passées dans la résolution de problèmes associés, et c'est un système qui peut apprendre. Il peut « jouer » des scénarios jusqu'à ce qu'il présente ce qu'il considère comme la meilleure solution pour un opérateur humain, et est un réseau informatique qui est largement dispersé à travers le monde, bien mis à jour, et « entraîne le licenciement de personnel »(53).

L'opérateur humain pourrait choisir « d'engager immédiatement (le combat) ou de ne jamais l’engager”, ou d'utiliser “des tactiques directes ou indirectes”(54). IL DETERMINERAIT S’IL FAUT DEPLOYER DES ARMES « LASER, A RADIOFREQUENCE, OU A RAYON DE PARTICULES ENERGETIQUES » CONTRE DES PERSONNES, DES OBJETS PHYSIQUES, DES USINES, DES VILLES OU DES SOLDATS CIBLES(55). CES ARMES A ENERGIE DIRIGEE PEUVENT ETRE DEPLOYEES A PARTIR DE L'ESPACE, DEPUIS LA TERRE OU LA MER A PARTIR D’UNE VARIETE DE PLATES-FORMES, OU ON PEUT LES FAIRE REBONDIR VIA LES MIROIRS SPATIAUX OU PLASMA PRECEDEMMENT MENTIONNES. LA NANOTECHNOLOGIE PERMETTRA LA CREATION D’ARMES PLUS PETITES POUR UNE UTILISATION SUR LES DRONES(56). LES ARMES A ENERGIE DIRIGEE “… PEUVENT ETRE « REGLEES » POUR UNE PLUS LARGE GAMME D'EFFETS, DEPUIS UN BAS ORDRE D’INTERVENTION JUSQU’A UN ORDRE DE DESTRUCTION ELEVE”. ET ELLES SONT “RENTABLES”. Comme c’est sympathique(57).

Les systèmes et techniques d’engagement futuristes tels que la projection holographique, les champs sonores et de gravité, les opérations biomédicales, les opérations psychologiques, la tromperie militaire et l’attaque de l'information sont tous possibles. Ces nouveaux moyens indirects et novateurs sont examinés dans les dossiers classés C2 et Information Attack. En complément à ces techniques indirectes, le présent document se concentre sur des objectifs de missions qui utilisent des attaques directes ayant une puissance mortelle et non mortelle(58 ).

Avez-vous compris? Que veulent-ils dire par “opérations biomédicales”, “projection holographique”, “champs sonores et de gravité”, ou certains des autres termes? CES TERMES RENVOIENT A DES INFORMATIONS CLASSIFIEES VISANT A “ENTRER DANS LA TETE” D'UNE PERSONNE, ET RELATIVES AU COMMANDEMENT ET AU CONTROLE (C2). LES ATTAQUES MODERNES SUR LE DOCUMENT C2 DEGRADENT LA CAPACITE DES ENNEMIS A PRENDRE LES MEILLEURES DECISIONS ET LEUR FONT CHANGER DE DECISION SANS QU'ILS REALISENT QU’ILS ONT ETE MANIPULES(59).

Il y a un dicton: la vie reflète l’art. Revenons à présent au chapitre dont nous avons discuté au début. Si les opérations de pulvérisation décrites dans le document « Weather As a Force Multiplier » (”La météo en tant que multiplicateur de force”) ne sont que de la science-fiction ou des rêveries de militaire, alors pourquoi y a-t-il des tableaux à l'intérieur de ce document qui peuvent seulement être décrits comme des horaires de pulvérisation? Ces tableaux indiquent au lecteur exactement quelles substances seront pulvérisées et au cours de quelles années.

Par exemple, DES CAPTEURS AVEC LA SMART DUST (NANOTECHNOLOGIE) SERONT PULVERISES DANS LE CIEL A PARTIR DU MOMENT DE L'ETUDE, 1995, ET AUGMENTERONT FORTEMENT JUSQU'EN 2025(60).

SAVIEZ-VOUS QUE LES BATTERIES DE NANOFILS SERONT BIENTOT UTILISEES EN MEDECINE POUR FOURNIR EN ENERGIE DE PLUS GRAND IMPLANTS BIOLOGIQUES? COMME LES STIMULATEURS CARDIAQUES… OU PEUT-ETRE DES NANO-DISPOSITIFS DANS LE CERVEAU(61,62) ? Vous remarquerez combien la technologie dont il est question dans le document « Weather As a Force Multiplier » effectue bien la transition avec la technologie abordée dans le document “Hit'Em Where It Hurts”.

Une arme de ce type peut être utilisée pour la guerre clandestine et la micro-GESTION D'UNE POPULATION. Une arme non mortelle utilisée sans arrêt sur une personne devient une arme mortelle. Mais nous pouvons faire confiance aux hommes qui pensent que ce n'est pas grand-chose de glisser subrepticement des implants électromagnétiques dans les organes sexuels des autres, pas vrai?

Le manque de respect pour les droits inaliénables affiché par les officiers de l'armée de l'air qui ont écrit ce rapport est choquant. Hitler fantasmerait concernant cette technologie digne des escadrons de la mort. DES ARMES TELLES QUE CELLES-LA SERONT TOUJOURS MAL UTILISEES PAR QUELQU'UN. C'EST POURQUOI CES ARMES NE DEVRAIENT MEME PAS EXISTER.

Quelqu'un dira: “Eh bien, elles sont seulement conçues pour être utilisées contre l'Ennemi”. Comment pulvérisez-vous seulement une maison? Comment pulvérisez-vous uniquement une seule alimentation en air? NE DEVRAIT-IL PAS Y AVOIR UNE SORTE D'INTERDICTION DE TRANSFORMER LES GENS EN CYBORGS? MODIFIER L'ENVIRONNEMENT VA A L'ENCONTRE DES TRAITES POUR LES MILITAIRES. CERTAINS GARS DE L’AIR FORCE PENSENT QUE METTRE DES CAPTEURS DANS DES NON-COMBATTANTS ET DANS DES ENNEMIS A LA FOIS, PAR L'INTERMEDIAIRE DE LEUR NOURRITURE, DE LEUR EAU ET DE L'AIR, EST TOUT SIMPLEMENT EPATANT. PAR UNE ETRANGE COÏNCIDENCE, CE SCENARIO RESSEMBLE FORT A L’EPIDEMIE NANOTECHNOLOGIQUE DES CHEMTRAILS ET DE LA MALADIE DE MORGELLONS QUI SE DEVELOPPE DANS LES ORGANISMES DES AMERICAINS EN CE MOMENT.

Je ne suis pas sûr de vouloir dédier mon amour à l'armée de l'air.

Sources:

1. “Weather As A Force Multiplier: Owning the Weather in 2025,” a future study conducted 1995 – 1996 for the Air Force Chief of Staff, a research paper by Col Tamzy J. House, Lt Col James B. Near, Jr., LTC William B. Shields (USA), Maj Ronald J. Celentano, Maj David M. Husband, Maj Ann E. Mercer, and Maj James E. Pugh, August 1996, Air Force 2025, website, chapter 15.

2. “Aerosol Crimes & Cover Up,” by Clifford E. Carnicom, carnicom.com, website, numerous pages, 1999 – 2008.

3. “Report Of Chemtrail Spraying Frenzy In Croatia,” from Izakovic Rolando, June 5, 2000, rense.com, website, 1997 – 2008.

4. “Chemtrails and Terror in the Age of Nuclear War,” by Amy Worthington, May 2004, “Idaho Observer,” website, 1997 – 2008.

5. “Environmental Warfare and US Foreign Policy: The Ultimate Weapon of Mass Destruction,” by Scott Gilbert, September 23, 2004, author archives, Global Research, website, 2001 – 2008.

6. Bariumblues, by Lydia Mancini, bariumblues.com, website, numerous pages, 2003 – 2008.

7. “Chemtrails:GAO report admits “chaff” – Lab report reveals much more,” July 2006, “Idaho Observer,” website, 1997 – 2008.

8. “ERYTHROCYTES: POSITIVE VISUAL IDENTIFICATION,” by Clifford Carnicom, carnicom.com, website, 1999 – 2008.

9. STRANGE DAYS STRANGE SKIES – YOU ARE NOW BREATHING ETHYLENE DIBROMIDE, NANO-PARTICULATES OF ALUMINUM AND BARIUM AND CATIONIC POLYMER FIBERS WITH UNIDENTIFIED BIOACTIVE MATERIA, by Glenn Boyle, strangedaysstrangeskies, web album, a large collection of photos, lab reports, and documentation that is a work in progress.

10. “Dr. Hildegarde Staninger, Ph.D., RIET-1, Industrial Toxicologist/IH and Doctor of Integrative Medicine, Bio,” September 17, 2007, rense.com, website, 1997 – 2008.

11. “Dr. R. Michael Castle, Bio,” May 7, 2007, rense.com, website, 1997 – 2008.

12. “Project FMM: Fibers, Meteorite & Morgellons,” by Project FMM Research Team, March 29, 2007, rense.com, website, 1997 – 2008.

13. “Rense Special Morgellons Broadcasts,” No. 7, March 29, 2007 & No. 11, no date, mp3 audio files, June 22, 2006 – ongoing, rense.com, website, 1997 – 2008.

14. “Texas Chemtrail Samples Compared To Samples From Venice Italy,” by Dr. Hildegarde Staninger RIET-1, November, 27, 2007, rense.com, website, 1997 – 2008.

15. “Morgellons Defined,” December 5, 2007, rense.com, website, 1997 – 2008.

16. “Rense Special Morgellons Broadcasts,” No. 7 & No. 11.

17. “Nanoparticles in the Brain,” by Jim Giles, January 5, 2004, Nature.com, website, News@Nature section, Nature Publishing Group, 2008.

18. “Rense Special Morgellons Broadcasts,” No. 7 & No. 11.

19. “Rense Special Morgellons Broadcasts,” No. 7 and No. 11.

20. “Calcium & Potassium,” by Clifford Carnicom, March 15, 2005, carnicom.com, website, 1999 – 2008.

21. “Electromagnetic Field Effects on Cells of the Immune System: The Role of Calcium Signalling,” by J. Walleczck, Research Medicine and Radiation Biophysics Division, Lawrence Berkeley Laboratory, University of California, Berkeley, California 94720, “The FASEB Journal,” Vol 6, 3177-3185, The Federation of American Societies for Experimental Biology, 1992, fasebj.org, website, 1992.

22. “Salts of Our Soils,” by Clifford Carnicom, May 11, 2005, carnicom.com, website, 1999 – 2008.

23. “Hit ’Em Where It Hurts: Strategic Attack in 2025,” a future study conducted 1995 – 1996 for the Air Force Chief of Staff, a research paper by Lt Col Jeffrey E. Thieret, Maj Steven J. DePalmer, Maj Frederick I. Guendel, Jr., and Maj Michael A. Silver, August 1996, Air Force 2025, website, chapter 6, pgs. 8 and 20.

24. pg. 19.

25. pg. 20.

26. Executive Summary, v.

27. pg. 33.

28. “Tech Wave 2: The Sensor Revolution: Soon, sensor networks will track everything from weather to inventory,” The Future of Tech – Roadmap, “Businessweek Magazine,” August 25, 2003, businessweek.com, website, The McGraw-Hill Companies, Inc., 2000-2008.

29. “SMART DUST – TARGETED SMART DUST HOW IT WORKS,” Sailor Research Group, Department of Chemistry, University of California, San Diego, chem-faculty.ucsd.edu/sailor, website, February 27, 2003.

30. “Chemtrails Over America: A Special Report,” by Mike Blair and other researchers, June 21, 2001, Wisequakker, website, home1.gte.net/quakker, last update: July 4, 2003.

31. “Hit ’Em Where It Hurts,” pg. 23.

32. “Researchers Create DNA-Based Sensors for Nano-Tongues and Nano-Noses,” Physorg.com, website, September 15, 2005.

33. “Hit ’Em Where It Hurts,” pg. 22.

34. “Biometric Person Authentication: Odor,” by Zhanna Korotkaya, Department of Information Technology, Laboratory of Applied Mathematics, Lappeenranta University of Technology.

35. “Hit ’Em Where It Hurts,” pg. 22.

36. pg. 22.

37. Pg. 29

38. Pg. 20.

39. “Global 3-D Wifi SpySat Project Provokes NRO Crisis,” Washington, D.C., January 1, 2007, rense.com, website, 1997 – 2008, further information available at: billgrisham.us.

40. “Dragonfly or Insect Spy? Scientists at Work on Robobugs,” by Rick Weiss, Washington Post Staff Writer, Tuesday, October 9, 2007; Page A03,”The Washington Post,” Washington Post.com, website, 1996 – 2008.

41. “Morphing-wing robotic birds to spy on us,” by Roland Piquepaille, Emerging Technology Trends, blog, July 24, 2007, ZDNet: Where Technology Means Business, zdnet.com, website, CNET Networks, Inc., 2008.

42. TAG: Tactical Aerospace Group, website, International Marketing Office, 468 North Camden Drive, Beverly Hills, CA 90210, copyright: Tactical Aerospace Group Corozal, Belize, C.A., 1981 - 2008.

43. “Unmanned Aerial Vehicles,” by Greg Goebel: In the Public Domain, v1.4.1, TOC (19 chapters), vectorsite.net, website, March 1, 2008.

44. “They make no sound,” handpen.com, website, no date.

45. “US military plans for new UAV to stay airborne for 5 years,” by Graham Warwick, “Flight Global Newsletter,” flightglobal.com, website, May 25, 2007, Reed Business Information, 2008.

46. “Solar Powered UAV,” by Jim, “The Energy Blog: The Energy Revolution has begun and will change your lifestyle,” thefraserdomain.typepad.com, blog, March 23, 2006.

47. “Experimental Power System Expands Flight Capabilities,” by Rita Boland, Signal: AFCEA’S International Journal,” afcea.org/signal, website, “AFCEA International, 4400 Fair Lakes Court, Fairfax, Virginia 22033,

March 2006.

48. “Air Force developing UAVs that can recharge on power lines,” posted by Nilay Patel, “Engadget,” web magazine, Dec 14th 2007 4:34PM, Engadget and Weblogs, Inc. Network, 2004 – 2008.

49. Aerospace Operations in Urban Environments, by Alan Vick,, “Appendix B: Microwave Recharging of Mini-UAVs and Micro-UAVs,” Rand Corporation, 2008.

50. “Holographic Cloaking Stealth Technology,” by Luke, orbwar.com, website, 2006.

51. “Hit ’Em Where It Hurts,” pg. 28.

52. “Plasma Mirrors – SURVEILLANCE,” by Dr. Bernard Eastlund, eastlundscience.com, website, Eastlund Scientific Enterprises Corporation, founded January 12, 1996. See: “COSMIC IGNITED PLASMA PATTERNS IN ATMOSPHERE – CIPPA.”

53. “Hit ’Em Where It Hurts,” Chapter 3, pg. 12 – 18.

54. Executive Summary, v.

55. pg. 24 – 26.

56. pg. 36.

57. pg. 36 – 37.

58. pg. 23 – 24.

59. “Power And Influence, Information StrikeKnowledge Warfare: Shattering the Information War-Paradigm,” Air Force 2025, prepared by 2025 Support Office, Air University, Air Education and Training Command, November 1996, developed by Air University Press, Educational Services Directorate, College of Aerospace Doctrine, Research, and Education, Maxwell Air Force Base, Alabama, website, csat.au.af.mil/2025/index.htm, Executive Summary, White Paper Summaries, Chapter 9, pg. 54, August 1996

60. “What Chemtrails Really Are – The Short Scoop,” by Carolyn Williams Palit, a work in progress, 2005, xiandos.info, website, Republic of Seychelles, 2006.

61. “A New Nanogenerator: Researchers are experimenting with a novel nanowire material to power tiny biosensors and portable devices,” by Prachi Patel-Predd, “Technology Review,” Michigan Institute of Technology, technologyreview.com, website, Monday, October 22, 2007

62. “Nanogenerator Fueled by Vibrations: An array of zinc-oxide nanowires that generates current when vibrated with ultrasonic waves could provide a new way to power biological sensors and nanodevices,” by Prachi Patel-Predd, “Technology Review,” Michigan Institute of Technology, technologyreview.com, website, Thursday, April 05, 2007.

 

Nanobots replacing neurons

http://www.youtube.com/watch?v=R-2Xw-GNkUQ


Source : http://exdisciplesleblog.unblog.fr/2008/08/22/chemtrails-...

09/07/2009

L’Etat débloque 700 millions d’euros contre la grippe A

Il est intéressant de constater dans cet article que l'état a commandé 100 millions de vaccins pour une population française qui avoisine les 65 millions d'habitants. En sachant que toute la population ne se fera pas vacciner en fonction des contre-indications médicales et de ceux qui refuseront de se faire vacciner.

Et la différence elle est pour qui ? Pour ceux qui sont susceptibles de se faire vacciner deux fois ?

Ces 100 millions de vaccins commandés par l'état laisse présager deux choses :

1 - que la vaccination pourrait être rendue obligatoire à la rentrée,
2 - que le vaccin sera gratuit et offert par la sécurité sociale, puisque l'état a puisé dans son budget pour acheter les vaccins. Une manière de pousser la population à aller se faire vacciner, puisque ce sera gratuit.

Mais bien sûr les moutons vont trouver que l'état est généreux puisqu'il pense à leur bien-être et à leur santé. Sauf que ce sera pour les rendre malades en participant à enrichir les labos, à alimenter le système dit médical et à aggraver le budget de la sécu, plus que ce qu'il ne l'est déjà selon ce qu'ils prétendent.

Qui va payer le trou de la sécu ?  La CGS et le RDS ? Nous !
Donc, l'état c'est NOUS !!!

L’Etat débloque 700 millions d’euros contre la grippe A

Marc Payet | 09.07.2009, 07h00

Le gouvernement français va acheter 100 millions de doses de vaccins contre la grippe A pour un montant de 700 millions d’euros. Un achat financé par l’Etat et par la Sécurité sociale.

Le gouvernement va débourser 700 millions d’euros pour acheter des vaccins contre la grippe A. Cette somme permettra d’acquérir 100 millions de doses auprès de quatre laboratoires pharmaceutiques (Sanofi, GSK, Novartis et Baxter). Le montant de ce marché, classé « secret-défense », nous a été confirmé par Matignon, précisant que la décision avait été prise par la cellule de crise interministérielle placée sous l’autorité du Premier ministre.

« Matignon a joué un rôle de pilotage dans la mise en place de ce nécessaire système de vaccination », a expliqué l’entourage de François Fillon.

Mais tout n’est pas réglé pour autant. Une partie de cette somme sera tirée des caisses de l’Etat et une autre de celles de la Sécurité sociale. A l’Elysée, où ce dossier est suivi de très près, on confirme que « l’assurance maladie aura forcément un rôle à jouer dans cette affaire », sans préciser l’ampleur de sa contribution. Selon nos informations, dès cet après-midi, le directeur de la Caisse nationale d’assurance maladie, Frédéric Van Roekeghem, soumettra au vote de son conseil d’administration des « propositions sur les charges et produits pour l’année 2010 ». Dans ce document figurent les nouvelles dépenses, liées aux « mesures de prévention contre la grippe A (H1N1), dont l’achat de vaccins à l’industrie pharmaceutique ».

Polémique

Sollicitée, la Sécurité sociale n’a pas souhaité s’exprimer sur ce dossier, renvoyant vers le ministère de la Santé, qui ne veut pas davantage « faire de commentaire ». Cette dépense supplémentaire de la Sécurité sociale pourrait susciter une polémique. Selon Force ouvrière, « ce n’est pas le rôle de l’assurance maladie de prendre en charge les dépenses exceptionnelles de l’Etat », la CGT affirmant de son côté que « le gouvernement dépense trop d’argent pour cette grippe A, au grand bénéfice des laboratoires pharmaceutiques ». Du côté du gouvernement, on considère que les 100 millions de doses commandées seraient susceptibles de vacciner l’essentiel de la population française.

 

Source : Le Parisien