Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2009

Les premières victimes du vaccin en Suède

http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/media/02/00/1005656666.jpg


Le journal suédois Expressen raconte que 190 infirmières ont été victimes de graves symptômes après avoir été vaccinées contre la grippe porcine.
La directrice de l'Institut Suédois pour les Maladies Contagieuses a déclaré: Ce vaccin a plus d'effets secondaires indésirables car il protège mieux.

La bonne blague!

1.000 personnes ont été vaccinées jusqu'à maintenant an Suède, et les mauvaises nouvelles affluent.

Les symptômes très répandus sont une forte fièvre et de violents tremblements, tels que les malades ne peuvent pas tenir un verre.
Rebecka Andersson fut la première à être vaccinée. Elle raconte qu'elle a de la fièvre et des malaises, plus de force. Cinq de ses 19 camarades vaccinés sont malades.

C'est le seul journal en Suède qui en parle. Ailleurs ils sont bien silencieux aussi, je trouve.

Information sur les effets dévastateurs du vaccin en Suède (en anglais)

Nurses got sick from the "swine flu" vaccine in Sweden  UPDATE - 1 suspected death

http://www.theflucase.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1268%3Athey-got-sick-from-the-vaccine-in-sweden&catid=1%3Alatest-news&Itemid=64&lang=en

Grippe H1N1 : Obama proclame l'état d'urgence sanitaire

Curieusement les USA déclarent l'état d'Urgence lorsque les vaccins sont livrés !!!!

On se moque de qui ? On a affaire à un virus intelligent VRP des laboratoires pharmaceutiques et des Illuminati qui comme par hasard se jette sur les personnes pour les infecter dès que les vaccins sont livrés !

ATTENTION : L'Etat d'urgence ne devrait pas tarder à être instauré en France, puisque nous suivons l'exemple des USA et les directives de l'OMS. Tout est prêt pour nous instaurer la Loi d'exception ou martiale et rendre la vaccination obligatoire !

Traduction Google :
Obama H1N1 Déclaration d'urgence: Est-ce la loi martiale se dérouler?

Article original ici :

http://www.prisonplanet.com/obama%e2%80%99s-h1n1-emergenc...

Kurt Nimmo
Prison Planet.com
Saturday, Octobre 24, 2009

Obama a déclaré un porcine H1N1 de la grippe 2009 une urgence nationale. Il n'est pas clair si cette déclaration relève de la Loi sur les urgences nationales (50 USC 1601-1651). L'acte n'est pas mentionné dans les rapports des médias.

H1N1 flu declared a national emergency



National des urgences loi a été adoptée en 1976. Il a été prolongé à six reprises. En 2007, la déclaration a été renforcée avec la publication du National Security Presidential Directive 51 (NSPD-51) qui donne au président le pouvoir de faire tout ce qu'il juge nécessaire dans une vaguement défini "catastrophique d'urgence" tout, y compris à l'annulation d'élections à la suspension de la Constitution .

NSPD-51 (National Security and Homeland Security Presidential Directive) est inconstitutionnel. Il a été créé le 4 Mai 2007, comme une directive présidentielle »(sans passer par le Congrès) et signé par George W. Bush. Elle soutient que le pouvoir d'exécuter des procédures pour assurer la continuité du gouvernement fédéral dans le cas d'une «urgence catastrophique." Une telle situation d'urgence est interprétée comme «tout incident, quelle que soit l'endroit, qu'une conséquence des niveaux extraordinaires de pertes massives, la détérioration, ou une perturbation affectent gravement la population américaine, les infrastructures, l'environnement, l'économie ou des fonctions gouvernementales. "

En d'autres termes, c'est une directive de la loi martiale. Le 10 Mai 2007, The Washington Post NSPD caractérisé-51 est un «gouvernement parallèle» directive.

The John Warner National Defense Authorization Act (NDAA) pour l'exercice 2007, stipule que les militaires mai être utilisé au cours d'une "urgence nationale". Sec 1076 est très explicite, les notes Michel Chossudovsky, Et "crée littéralement une situation à la Pinochet pour l'arrestation de dissidents politiques, sans procès, la prise de rassemblements publics, etc"

NDAA mentionne spécifiquement «épidémie» comme prétexte pour déclarer la loi martiale.

  • A D E V R T I S M E E N T
  • featured stories Obamas H1N1 Emergency Declaration: Is Martial Law Unfolding?

Avant de Warner et NSPD-51, les lois votées par l'administration Clinton a permis aux militaires d'intervenir dans les activités de contrôle judiciaire et civil. En 1996, la législation a été adoptée qui a permis à l'armée d'intervenir dans le cas d'une urgence nationale. En 1999, Clinton's Defense Authorization Act (DAA) a étendu ces compétences (en vertu de la législation de 1996) en créant une «exception» à la Loi Posse Comitatus, qui permet aux militaires d'être impliqués dans les affaires civiles "peu importe qu'il y ait une urgence, », selon Chossudovsky.

En 2005, un mois après que l'ouragan Rita, une grippe aviaire que l'on appelle la «crise» a été exagérées par le gouvernement et les entreprises médiatiques. «Je suis préoccupé par la grippe aviaire. Je m'inquiète de ce qu'est une épidémie de grippe aviaire pourrait signifier pour les États-Unis et le monde ... J'ai pensé à travers les scénarios de ce qu'est une épidémie de grippe aviaire pourrait signifier, "Bush a déclaré à l'époque. "Une option est l'utilisation d'une force militaire qui est capable de planifier et de se déplacer. C'est pour ça que je l'ai mis sur la table. Je pense que c'est un débat important pour le Congrès d'avoir »(soulignement ajouté).

Directive de Bush, a signé deux ans plus tard, n'a pas pris la peine d'impliquer le Congrès dans le débat "."

Déclaration d'Obama d'une urgence nationale prépare le terrain pour la vaccination forcée et l'internement des personnes qui refusent d'être vaccinés.

En Janvier, l'Office national des urgences Centres de Création loi (HR 645) a été introduit au Congrès. Il appelle à la création de six centres d'urgence nationaux dans les principales régions aux États-Unis d'être situés sur des installations militaires existantes à utiliser pour les gens de quarantaine dans le cas d'une urgence de santé publique ou forcée programme de vaccination. HR 645 reste en commission.

Le H1N1 «crise» est une crise fabriquée. Tel que mentionné plus tôt aujourd'hui, un rapport d'enquête CBS révèle que les cas de grippe H1N1 ne sont pas aussi répandue que nous dit le gouvernement, les CDC, l'OMS et les entreprises médiatiques. L'épidémie dite est fausse.

Des millions de gens refusent de prendre le vaccin H1N1. Dans les semaines à venir - en cas de déclaration d'urgence d'Obama tombe sous les directives ci-dessus - nous mai témoin d'une évolution vers la loi martiale, forcé de vaccination, et l'internement de ceux qui refusent.

Au mieux, la déclaration d'Obama est une tentative pour effrayer les gens fragiles en prenant la vaccination toxiques tuent doux. Espérons que cela soit le cas.


Vaccination : Invitation mondiale à l'enterrement du vaccin tueur !

ENTERREMENT MONDIAL DU VACCIN TUEUR

POUR LA TOUSSAINT 2009

 


TOUS ENSEMBLE DISONS NON AU VACCIN TUEUR !


Appel au rassemblement de tous

les Peuples du Monde


le Dimanche 1er Novembre 2009

À 15 H (heure locale)

 

Sur la place principale de votre ville

Pour protester pacifiquement

 

Contre le GENOCIDE PLANETAIRE
par la vaccination criminelle !

 

Que des leaders se chargent d’organiser

ces rassemblements dans leur ville respective.

 

GrippeA/H1N1 : 01/11/2009 à 15 H (heure locale)
Enterrement mondial du vaccin tueur !


http://www.youtube.com/watch?v=KUKKpXs-dQM

 


 

enterrement du vaccin.jpg

Particuliers

Associations

Syndicats divers

Politiques

Groupements divers

 

MOBILISEZ-VOUS !

 

MOBILISONS-NOUS !

 

MOTIVONS LES AUTRES A PARTICIPER AU COMBAT POUR LA

VIE !

 

Les tracts à télécharger ci-dessous


Tract Enterrement du vaccin tueur - 01-11-2009.pdf

 


Tact - manifestation contre le vaccin tueur du 01-11-2009.doc

 


 

Source : http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/archive/2009/10/22/vaccination-invitation-mondiale-a-l-enterrement-du-vaccin-tu.html


L'objectif de la conférence de Copenhague est de former un Gouvernement Mondial !

Sous couvert de passer des accords mondiaux pour lutter contre le réchauffement dit planétaire, les Illuminati se préparent à tromper les peuples souverains pour leur imposer le Nouvel Ordre Mondial, soit l'unique Gouvernement Mondial de dictature.

La signature du Traité de Copenhague en décembre 2009, formalisera l'établissement officiel du Gouvenrement Mondial.qui passera entre les mains des banquiers internationaux et de leurs multinationales.

Ne serait-il pas encore temps de saisir vos députés et sénateurs, et de mettre un terme à cette nouvelle escroquerise des Peuples Souverains ?

Il serait temps de tenter d'entraver cette escroquerie mondiale !

  • Un ancien conseiller de Margaret Thatcher a affirmé que l’objectif de la conférence de Copenhague était de profiter du réchauffement climatique pour établir un Gouvernement Mondial

show_image_BnMainFea.php.jpg






Copenhague le coup d'état global

Bon, vous qui suivez depuis un moment, vous n’êtes pas surpris, je vous l’ai annoncé depuis un bon moment maintenant…

Comme annoncé, la crise financière et l’endettement public des pays de l’ouest (début des années 70 pour la plupart comme un bon agenda respecté), consiste en un transfert de fonds et d’investissements vers des pays à plus fort potentiel economique. Cette manoeuvre verra la fin d’une classe moyenne déjà en déclin depuis des nombreuses années un peu partout.


Copenhague le coup d'état global



COPENHAGEN CLIMATE COUNCIL
http://www.copenhagenclimatecouncil.com/

COP 15 COPENHAGEN, UN CLIMATE CHANGE CONFERENCE Dec 7-18 2009
http://fr.cop15.dk/

Obama Poised to Cede US Sovereignty, Claims British Lord
http://fightinwordsusa.wordpress.com/2009/10/15/obama-poi...

Climat: les yeux rivés sur Copenhague pour un accord mondial fin 2009
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iYC21p...



17/10/2009

Grippe A/H1N1 : Les avocats dénoncent les projets d'Alliot-Marie

Un petit rappel de ce qui se passait en septembre 2009 après que le Syndicat de la Magistrature ait réagit suite à la réception par les cours d'appel en juillet 2009, des mesures de l'organisation judiciaire dans le cadre de l'applicatiion du plan de pandémie grippale.

Actu France Soir, le mercredi 9 septembre 2009 à 16:57

Min3_b89dcc2d94dcb6dba817085a9cb5f462

Le syndicat des avocats de France (SAF) a dénoncé mercredi comme "antidémocratiques" des mesures que le gouvernement envisagerait d'appliquer dans le cadre d'un plan de lutte contre la grippe A (H1N1).
Le syndicat de la magistrature (SM, classé à gauche) a dit mardi avoir eu connaissance de projets de textes qui circulent dans "le plus grand secret" et modifient le fonctionnement de la justice, notamment en permettant au gouvernement de légiférer par loi d'ordonnance. La ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a démenti qu'il y ait "un plan secret" pour assurer la continuité de la justice en cas de pandémie de grippe.

"Quels que soient les démentis de la ministre (...) ces projets existent et ont été diffusés dans le plus grand secret, ce qui témoigne d'une gestion totalement
antidémocratique de cette crise potentielle", estime le syndicat des avocats. Le texte, signé par Rachida Dati alors qu'elle était ministre de la Justice et par Michèle Alliot-Marie lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur, a été diffusé aux chefs de cours et aux procureurs en juillet, dit le SAF. "Il s'agit d'un vieux texte qu'on a certainement ressorti des tiroirs", ajoute-t-il.

Le syndicat de la magistrature, qui a alerté le Parlement sur cette question, estime inacceptable "qu'une pandémie grippale conduise à accepter une justice d'exception" par ordonnances gouvernementales. Le ministère a expliqué mardi qu'il s'agissait d'un "document de travail provisoire" dans l'hypothèse d'une crise sanitaire grave empêchant les juridictions de fonctionner normalement.

Les mesures préconisées sont des audiences pénales à juge unique, l'absence de publicité des audiences, la présence d'un avocat après un délai de 24 heures de garde à vue, le jugement des mineurs par les tribunaux correctionnels et une prolongation de quatre à six mois des mandats de dépôts correctionnels.