Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2015

3.000 rebelles fuient la Syrie face à l'avancée de l'armée

Allez vite, détalons comme des lapins !

3.000 rebelles fuient la Syrie face à l'avancée de l'armée

08:11 05.10.2015(mis à jour 16:05 05.10.2015)

Rebelles fuient la Syrie face à l'avancée de l'armée, Alep, Syrie, Octobre 2, 2015

Près de 3.000 combattants des groupes Etat islamique, Front al-Nosra et Jaish al-Yarmouk ont fui la Syrie pour la Jordanie face à la progression de l'armée nationale, selon une source militaire.

Selon la source, dimanche dernier, les forces fidèles au gouvernement de Damas ont attaqué les extrémistes de l'EI et du Front al-Nosra dans la zone de Damas, ainsi que dans les provinces de Deir ez-Zor et de Homs, éliminant plus de 170 terroristes.

"Au moins 3.000 combattants de l'Etat islamique, du Front al-Nosra et de Jaish al-Yarmouk ont fuit en Jordanie redoutant la progression de l'armée sur tous les fronts", a fait savoir la source.

L'armée gouvernementale cherche notamment à repousser les terroristes des banlieues de Damas, d'où ils effectuent des tirs de mortiers et de roquettes sur les quartiers centraux de la capitale syrienne.

Mercredi 30 octobre, l'armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie épaulant les forces locales dans leur lutte contre le terrorisme à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustibles appartenant à l'EI.

 

 

Les daechistes se réfugient dans les mosquées (ministère russe de la Défense)

Les courageux !

« Comme ils savent que nous ne prenons pas, en aucun cas, pour cible les mosquées, les terroristes de Daech se réfugient dans ces lieux saints», a affirmé le ministère russe de la Défense, cité par Russia Today.

Les daechistes se réfugient dans les mosquées (ministère russe de la Défense)

http://media.ws.irib.ir/image/4bhh6b6611869510fd_800C450.jpg

 

Oct 06, 2015 14:19 UTC - IRIB- « Puisqu'ils savent bien que nous ne prenons pas pour cible les mosquées, les daechistes se réfugient dans ces lieux saints », a annoncé le ministère russe de la Défense.

« Comme ils savent que nous ne prenons pas, en aucun cas, pour cible les mosquées, les terroristes de Daech se réfugient dans ces lieux saints», a affirmé le ministère russe de la Défense, cité par Russia Today.


La Russie poursuit, depuis mercredi, ses frappes aériennes contre les positions de Daech en Syrie. L’intervention de la Russie en Syrie a suscité de nombreuses réactions à l'échelle internationale.

 

En direct : les frappes de l'aviation russe visent à désorganiser les opérations de Daesh en Syrie

Super ! Regardez  la carte des frappes russes visant les cibles de Daesh en Syrie ces 6 derniers jours !

Une humiliation pour les US et ses alliés criminels !

En direct : les frappes de l'aviation russe visent à désorganiser les opérations de Daesh en Syrie

3 oct. 2015, 16:30

Les avions russes Su-34 à Lattaquié

Les avions russes Su-34 à Lattaquié

Depuis le 30 septembre, l’armée de l’air russe mène son opération militaire visant les positions de Daesh en Syrie à la demande des autorités de Damas. C’est de la base aérienne russe à Lattaquié que les avions décollent pour frapper les terroristes.

mardi 6 octobre

18h01 CET

Le représentant officiel du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a dénoncé toutes les déclarations des médias étrangers à propos des frappes russes qui auraient touché la ville de Palmyre en les qualifiant de «mensonges absolus». «Notre aviation en Syrie ne frappe pas des lieux habités», a-t-il fait savoir.

17h44 CET

Le vice-ministre de la Défense russe, Anatoliï Antonov a annoncé que les combattants de Daesh utilisaient les lieux de culte pour s’abriter car ils savent le respect avec lequel les soldats russes les traitaient et sont persuadés qu’ils ne les attaqueront «jamais».

«Nous avons aujourd’hui des informations selon lesquelles les terroristes se cachent dans les mosquées. De plus, nous savons que les terroristes cachent leurs unités techniques autour des mosquées. Prenant en considération notre attitude attentionnée et notre respect pour les mosquées, ils comprennent très bien que nous ne frapperons jamais des objets non-militaires», a-t-il fait savoir lors de la conférence de presse qui a suivi sa rencontre avec les attachés militaires étrangers à Moscou.

14h46 CET

La carte des frappes russes visant les cibles de Daesh en Syrie ces derniers jours

Cliquer sur la carte

Carte de la syrie.jpg
© RT France

14h08 CET

Les forces aériennes russes ont attaqué les positions occupées par Daesh à Palmyre et dans les environs de la ville, a fait savoir ce mardi la télévision nationale syrienne en citant une source militaire anonyme.

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait annoncé que ses chasseurs avaient réalisé 15 sorties et frappé 10 cibles de Daesh dans différentes régions de Syrie. Selon Moscou, au moins 20 chars et 3 lance-roquettes ont été détruits dans la province de Homs, près de la ville de Palmyre le 5 octobre.


«Lors de la journée, Su-34, Su-24M et Su-25 ont exécuté au total 15 sorties depuis la base de Khmeimim. Les frappes aériennes ont touché 10 cibles du groupe terroriste de Daesh en Syrie», a précisé le porte-parole du ministère de la Défense russe, Igor Konachenkov.

Des avions Su-25M et Su-24 ont frappé deux cibles à l’est de la province de Homs près de la ville de Tadmur.

«Quelques 20 unités de chars T-55 qui avaient été pris aux forces de l’armée syrienne et trois lance-roquettes multiples ont été détruites», a-t-il précisé.


Le ministère de la Défense russe a aussi diffusé une vidéo des frappes russes sur un dépôt d’armes appartenant aux terroristes à Homs. «Des éclairs lumineux prouvent l’explosion des armes provoquée par les frappes aériennes. La fumée dense atteste de l’incendie au dépôt», explique encore le ministère.

  lundi 5 octobre

12h44 CET

Selon le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, la Russie a répondu à Ankara que le fait qu’un avion russe soit entré dans l’espace aérien turc était une faute et que cela ne se répéterait plus. Comme le ministère turc des Affaires étrangères l’a affirmé, un avion de combat russe a violé samedi l’espace aérien turc au-dessus de la frontière turco-syrienne. Deux chasseurs turcs F-16 ont décollé pour intercepter l’appareil russe.

 11h59 CET

 

11h06 CET

Dimanche, les avions russes ont effectué 25 raids et ont frappé 9 installations de Daesh en Syrie

Les avions russes ont effectué 25 raids et ont frappé 9 installations de Daesh en Syrie au cours des dernières 24 heures, a fait savoir lundi le ministère russe de la Défense.

Plus exactement, les bombardiers russes qui décollent de la base Khmeimim près de Lattaquié, ont détruit un camp terroriste camouflé dans la forêt près de la ville d’Idleb, qui abritait 30 véhicules blindés, y compris des chars T-55 de fabrication soviétiques. Ces chars ont été pris par les terroristes à l’armée syrienne.

En savoir plus : zoom sur les avions de combats russes en Syrie (VIDEO EXCLUSIF)

«Six frappes aériennes ont frappé le camp, et l’équipement des terroristes a été entièrement détruit», a fait savoir le porte-parole de la Défense russe Igor Konachenkov.


Un centre de commandement de Daesh dans la province de Lattaquié a également été détruit par une frappe chirurgicale d’un chasseur russe, qui a provoqué un incendie sur le site.

En savoir plus : L’Irak a réclamé des frappes russes contre des sites de Daesh

«La nuit dernière, des bombardiers Su-25 ont visé des positions d’artillerie des terroristes près de Jisr al-Choghour. Une frappe autre chirurgicale a entraîné la destruction des munitions et des véhicules», a raconté Igor Konachenkov.


Dans la province de Homs, trois frappes sur les infrastructures terroristes ont anéanti deux entrepôts d’armes. Un poste de commandement de l’Etat islamique près de la ville de Rastane a été aussi détruit.

Toutes les frappes des forces aériennes russes visent à «désorganiser les systèmes de contrôle et à détériorer la logistique des terroristes», a souligné le porte-parole du ministère de la Défense.

  samedi 3 octobre

16h41 CET

La panique et la désertion ont gagné les rangs des djihadistes, a-t-on annoncé au ministère de la Défense russe. «Environ 600 mercenaires ont abandonné leurs positions et essaient d’atteindre l’Europe», a fait savoir le général Kartapolov.

  16h23 CET

L’aviation russe a effectué plus de 60 vols de Daesh atteignant près de 50 infrastructures de l’Etat islamique en Syrie, a fait savoir samedi le général Andreï Kartapolov, de l'état-major des forces russes. Plus de 600 combattants de Daesh ont quitté leurs positions à la suite des frappes russes, selon les données des militaires russes.


Le 30 septembre, Moscou a entamé des frappes aériennes en Syrie, suite à une requête de la part du gouvernement officiel à Damas et avec l’autorisation du parlement russe. En quatre jours de frappes, dont les buts ont fait l'objet de vastes spéculations médiatiques en Occident, les avions russes ont détruits plusieurs bases de Daesh, y compris un camp d’entraînement et un centre de commandement du groupe terroriste à Alep.


 

 

"Je veux vivant Al-Baghdadi !" (Poutine)

Il a bien raison, déjà pour les interroger et ensuite pour les envoyer mettre la neige en sachets en Sibérie pour en faire des glaçons pour toute l’humanité !

 

"Je veux vivant Al-Baghdadi !" (Poutine)

http://media.ws.irib.ir/image/4bhi4fb475095613g2_800C450.jpg

 

Oct 06, 2015 09:47 UTC : IRIB- Le président russe, Vladimir Poutine a demandé aux militaires russes de capturer vivant Aboubakr al-Baghdadi et les autres chefs du groupe takfiri terroriste de Daech.

Selon le website d'information "Panorama Al-Charq ol-Owssat", citant les sources bien-informées russes, le président russe Vladimir Poutine a demandé à ses effectifs d'oeuvrer dans leur combat contre les daechistes et de capturer vivants les chefs de ce groupe dont et surtout Aboubakr al-Baghdadi sinon ils doivent transférer leurs corps à Moscou.

Selon ces sources russes, l'objectif de la Russie consiste à prouver la faiblesse et l'échec des Etats-Unis dans l'élimination de Daech par ses frappes menées dans le cadre de la coalition internationale dite anti-Daech, lancée depuis 1 an en Irak et en Syrie.

Le porte-parole officiel du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov a annoncé que l'aviation russe vise, directement, le siège principal de Daech à Raqaa en Syrie.

 

"Washington sabote les opérations anti-terroristes, en Syrie" (Moscou)

On s’en doutait un peu, non ?

Que Washington et ses alliés criminels armaient, formaient et finançaient leurs mercenaires pour s’accaparer la Syrie et l’intégrer au Grand Israël !

Manque de pot pour eux, Zorro/Poutine est là !

"Washington sabote les opérations anti-terroristes, en Syrie" (Moscou)

Moscou préfère utiliser les données fournies par ses propres satellites!!

Moscou préfère utiliser les données fournies par ses propres satellites!!

Oct 05, 2015 16:54 UTC - IRIB- Un commandant haut gradé de la Force aérienne russe a déclaré que la Russie n’utiliserait plus le système GPS des Etats-Unis, au cours des bombardements des positions des terroristes, en Syrie, en raison des entraves intentionnelles et des informations falsifiées que fournit ce système américain.

«Les Etats-Unis manipulent les informations, par son système GPS, et désorientent, par conséquent, les systèmes de transport mondiaux», a déclaré le général Anatoli Nistchouk, commandant de la quinzième base de la Force aérienne de Russie, lundi, devant un parterre de journalistes.


«Les Etats-Unis ont usé, à maintes reprises, cette méthode. C’est la raison pour laquelle la Russie n’a plus confiance dans ce système et qu’elle préfère se servir des données de ses propres satellites», a déclaré le général russe, avant d’ajouter : «La Russie fera usage de son système GLONASS, qui assure une couverture entière du monde. Les analyses effectuées montrent que le rival manipule les informations, afin d’atteindre ses propres objectifs».