Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2009

Le mot de Sos Justice et Droits de l'Homme

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous avez pu le remarquer ces derniers jours, nous faisons le silence car nous avons noté que personne d'entre nos lecteurs  habituels n'avait répondu positivement à notre demande formulée au sein de notre dernière newsletter.

A savoir celle de savoir : "si vous étiez prêts à nous suivre pour demander la destitution de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement ?"

Sans réponse de votre part, nous avons pris du recul pour la réflexion et pour décider de l'orientation que nous donnerions à nos actions futures.

Nous avons pris les options suivantes :

Celles de ne plus engager une quelconque action judiciaire, de notre propre initiative, comme cela a été le cas depuis le mois de juillet 2009.

La criminalité organisée aux niveaux gouvernemental et mondial, ne relevant pas de l'unique combat ni de l'unique responsabilité  de Sos Justice & Droits de L'Homme, mais de la responsabilité de tous les Français et de tous les peuples du monde.

La plainte criminelle ayant été déposée auprès du Parquet de Nice le 29 octobre 2009, nous attendrons d'en connaître les suites. En sachant que cette plainte ne pourra être poursuivie que si des victimes notamment de la vaccination se constituent au sein de cette plainte. Nous avons donc préparé le travail pour les victimes de la vaccination.

Par ailleurs, l'action que nous avons menée depuis juillet 2009 avait pour but de faire de la prévention et d'alerter nos semblables sur les dangers de la vaccination. Dès lors que la vaccination n'a pas été arrêtée par les autorités et qu'elle est appliquée dans les conditions que vous connaissez, depuis le 12 novembre 2009. La poursuite de nos informations nous semble inutile. Ce, dans la mesure où chacun de nous a le droit et le devoir de s'informer pour lui et les siens, de s'opposer à la dictature, et nous ne pouvons pas être dans chaque foyer pour empêcher les gens d'aller au suicide.

Tout le monde a son libre-arbitre et son esprit de discernement pour décider s'il doit se suicider ou pas, ou suivre aveuglément les directives du Gouvernement, de l'ONU et de l'OMS.

Pour ce qui nous concerne, nous n'avons jamais été dans la recherche de publicité, ni dans la dynamique de faire concurrence à qui que ce soit. Ce ne sont pas des objectifs que nous visons dans la mesure où l'association est connue depuis 15 ans. Notre objectif n'est donc pas celui de mener des actions médiatiques qui ne nous rapporteraient rien de plus que  nous n'ayons déjà. Soit, trop de demandes d'aides diverses pour pouvoir y répondre et toutes les assurer gratuitement sur du long terme.

Nous avons constaté par ailleurs que des associations françaises avaient assigné Roselyne Bachelot en référé pour le 4 janvier 2010.

Nous encourageons ces associations à poursuivre ce combat qui n'est pas le nôtre.

Connaissant les arcanes des procédures judiciaires depuis 15 ans et les complicités maçonniques auxquelles ces associations risquent de se heurter en cours de procédure. Sans compter qu'avec les voies de recours que les parties peuvent exercer, ces procédures risquent de durer au bas mot, 10 ans. Nous leur souhaitons de tout cœur de réussir. Par ailleurs, la voie choisie de la procédure par voie de référé, ne nous semble pas être la mieux choisie. Mais à chacun son combat et ses options.

Nous avons pour notre part, une autre manière de voir les choses qui est plus radicale.

Au lieu de nous adresser aux Saints, nous avons l'habitude de nous adresser à Dieu lui-même, sans intermédiaire et sans interférence.

Aussi, l'objectif était celui de nous attaquer au Président de la République pour que son gouvernement tombe de fait.

Le fait pour nous de s'attaquer à Roselyne Bachelot, et si nous pouvons nous permettre d'émettre une opinion, ne changera rien aux objectifs visés par Sarkozy et son Gouvernement, et le temps nous est compté compte tenu des prochaines échéances qui attendent l'humanité.

Il y a un proverbe italien qui dit : "Que lorsque le poisson pue, il commence à puer par la tête." 

Que fallait-il donc faire selon vous ? Nous connaissons la réponse.

Vous semblez avoir fait votre choix et nous vous en remercions, car il nous permet de gagner un temps infini et de nous réorienter rapidement vers nos buts personnels, professionnels et spirituels.

Nous mettrons prochainement notre plainte en ligne de manière à vous aider à prendre conscience dans quel monde nous vivons, par qui il est dominé dans l'ombre et le silence, par qui nous avons tous été trompés depuis des millénaires, et ce qui attend l'humanité dans les prochains mois.

Par ailleurs, nous sommes en train d'observer :

1 - tout ce qui se passe au niveau international en ce moment, qui est de la plus haute importance pour l'avenir de l'humanité,
2 - tout ce qui se passe en France et en Europe sur le plan juridique, géopolitique et géostratégique,
3 - tout ce qui se passe à notre insu dans le cosmos qui a des conséquences notamment au niveau de la résonance magnétique terrestre et qui déterminera de la survie de l'humanité. Et ce, si elle prend conscience et qu'elle se réveille à temps. Là sont les réelles causes du réchauffement dit climatique.

Ce dernier point, nous semble relever d'un défi proposé à l'humanité auquel elle se devrait de se préparer en toute conscience et connaissance de causes, dès maintenant.

Nous sommes en train de nous préparer après 5 mois d'abandon, à la reprise de nos activités. Les activités associatives étant parallèles à nos occupations personnelles, et ne suffisent pas à nous permettre d'en vivre décemment.

Or, lorsque nous voulons nous battre contre le système et les élites de ce monde, nous ne pouvons le faire qu'avec des moyens conséquents qui nous permettent d'avancer en toute sérénité. Ces moyens ne nous ont pas été donnés de manière significative.

Notre objectif personnel est celui de nous préparer à l'alignement galactique prévu pour le 21 décembre 2012 et d'aider nos semblables à s'y préparer, si nous le pouvons et s'ils le souhaitent.

Ce ne sont pas les Gouvernants qui viendront vous prévenir de ces échéances, bien au contraire, ils mentent pour les exploiter, culpabiliser l'humanité et s'octroyer le droit de dépeupler la planète par divers moyens.

Nous ne pouvons donc pas nous perdre en divers combats. Le combat pour la libération définitive de l'humanité, pour son évolution neurologique et spirituelle, (ce dont elle est actuellement le témoin), nous semble être le plus beau et le plus grand des combats que nous puissions mener en cette fin de cycle cosmique.

Que ceux qui comprennent ce message, fassent leurs options de vie, et qu'ils s'y préparent en toute sérénité.

Quant aux autres, malheureusement, nous ne pourrons rien faire pour eux, sauf à s'informer et se former rapidement.

La recherche de Soi, se fait sur toute une vie d'études diverses, de questionnements, de remise en question permanente, de recherches diverses et d'écoute de notre petite voix intérieure et loin de succomber aux chants des sirènes, des promesses religieuses ou politiques illusoires, de l'ego dominateur, de la réussite sociale et autre mirage dont celui de la séduction et de l'illusion de la possession et de la domination sur les autres.

La réussite se situe pour nous dans la découverte du Soi et des richesses : morale, intellectuelle et spirituelle.

Pour ceux qui s'imaginent encore que la Terre promise doit leur être donnée par un tiers quelconque, en acceptant que des innocents soient assassinés pour qu'ils aient leur soi-disant confort et leur sécurité. Il serait temps, en cette fin de cycle cosmique, qu'ils fassent leur examen de conscience et qu'ils perdent leurs illusions pour se recentrer vers l'essentiel, c'est-à-dire sur eux-mêmes.

La Terre promise c'est "NOUS-MÊMES" et rien d'autre, dès que nous nous sommes éveillés à la conscience de ce que nous sommes vraiment. Ce dont les religions notamment, se sont évertuées depuis des millénaires à nous écarter, en nous poussant à aller chercher à l'extérieur de nous, ce que nous avons déjà en nous avant même de naître.

Du reste, peut-être devrions-nous, nous poser la question à ce stade, de savoir si Dieu ou l'Eternel a une religion ? Et si lorsque nous naissons, nous avons une religion ?

Si nous écoutons les chefs religieux, ce sont eux qui auront créé Dieu et non pas le contraire. L'Eternel qui leur aura permis d'exister dans le plus pur respect du libre-arbitre qu'il nous a laissé.

Peut-être que l'humanité devrait prendre conscience que les divisions des peuples par le biais des religions, n'était qu'un moyen politique pour les élites, pour faire diversion et commettre les peuples à se battre entre-eux, au lieu de s'intéresser à ce qu'elles fabriquaient dans l'ombre et le silence, afin d'éviter que les peuples ne se retournent contre elles pour les éliminer du milieu ?

Nous vous communiquerons prochainement quels sont nos objectifs clairs, car contrairement à ce que certains prétendent dont une journaliste, Hélène Seingier de Arte qui prépare un reportage sur la santé naturelle, et avec laquelle nous avons communiqué par téléphone et par mails, nous serions en train de nous cacher !

Sous quoi et derrière qui, on se le demande ? Plus visibles que nous on ne peut mieux faire !

Il vaut mieux en rire au lieu d'en pleurer !

Et pour la faire mentir, Mirella Carbonatto (Hygiéniste - Naturopathe-Bio-énergéticienne). Présidente fondatrice depuis 15 ans, de l'association Sos Justice et Droits de l'Homme et Présidente fondatrice de l'association Fédération Internationale pour la Santé Naturelle, depuis 4 ans, a décidé de changer sa photo, et d'en mettre une récente en ligne qui date du 18 décembre 2009, de manière à ce qu'ils ne se trompent pas de cible ou de personne.

La chasse aux sorcières continue ! Curieux tout de même qu'un reportage sur la santé naturelle soit programmé en pleine campagne de vaccination criminelle ?

Il ne faut pas dévoiler ni troubler les objectifs criminels des gouvernements, des Laboratoires pharmaceutiques et ceux des élites : Illuminati-Reptiliens, qui sont ceux de détruire notre humanité et de s'accaparer la Terre et ses richesses en instaurant leur Nouvel Ordre Mondial.

La presse est toujours prompte à venir casser ceux qui dénoncent des crimes, mais pas à dénoncer les instigateurs de ces crimes par lesquels ils sont payés et manipulés, et dont ils sont les complices silencieux.

La presse devrait se rendre compte que nous n'avons pas besoin d'elle pour diffuser nos informations de manière efficace malgré tout. Et nous ne sommes pas en train de leur faire des ronds de jambe pour les attirer à nous.

Nous assumerons nos idées et opinions, et nous poursuivrons nos objectifs jusqu'au bout ne leur en déplaise.

Pour en terminer et pour décontracter l'atmosphère en cette fin d'année 2009, après plusieurs mois de combat intense, Mirella Carbonatto a décidé de créer un jeu concours, de question-réponse afin de vous permettre de gagner un support éducatif à visée nutritionnelle pour vos enfants qui leur sera certainement très utile. S'agissant d'un livre pour enfants intitulé : "J'apprends à manger en m'amusant ou le Petit Nutritionniste". Livre préfacé par le Chanteur-Compositeur François Deghelt, et ce en attendant que le Cdrom pour enfants, intitulé : "L'atelier d'éducation nutritionnelle à domicile" soit terminé pour être proposé prochainement.

Nous vous tiendrons informés très prochainement sur les modalités simples de ce jeu.

Nous vous disons à bientôt et vous souhaitons de passer de bonnes fêtes de fin d'année.

Bonne lecture et à très bientôt.

Bien cordialement.

L'équipe de Sos Justice & Droits de l'Homme.


19/12/2009

Ce que dit l'accord de Copenhague

Terre 19/12/2009 à 14h44


Ce que dit l'accord de Copenhague et tout cela basé sur des mensonges et sur les réelles causes cosmiques du réchauffement.

Les Illuminati-reptiliens, auraient-ils loupé leur instauration du Nouvel Ordre Mondial lors de la conférence de Copenhague ? Affaire à suivre de près...

Repères

Conclu dans la soirée de vendredi par une sorte de G20 élargi, sans l'accord de tous les pays, le texte ne fixe aucun objectif chiffré.

L'Accord de Copenhague, dont l'ONU a «pris note» ce samedi, permet pour la première fois d'enrôler l'ensemble des grands pays pollueurs, industrialisés et émergents, dans la lutte contre le changement climatique mais sur des ambitions réduites et sans cadre contraignant. Les principaux points de cet accord (à télécharger ici en pdf):

Accords de Copenhague du 18 -12-2009.pdf : (Ils se fichent de nous !)


Les objectifs

- La hausse de la température moyenne de la planète devra être contenue en-dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels (1800). Mais cette disposition n'est assortie d'aucune garantie: l'accord ne mentionne pas en effet la division par deux des émissions polluantes d'ici 2050 ni de date à laquelle celles-ci devront cesser d'augmenter.

- D'ici au 31 janvier, les pays industrialisés devront communiquer leurs objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre à horizon 2020 et les pays en développement devront annoncer les actions qu'ils comptent mettre en oeuvre pour atténuer les leurs. Aucun objectif chiffré n'est inscrit dans le texte.

La vérification

- Les engagements des pays industrialisés devront être «mesurables, notifiables et vérifiables» (règles MRV), afin d'en contrôler la réalité.

- Les pays en développement communiqueront eux-mêmes, tous les deux ans, les informations sur leurs politiques nationales, en offrant les éléments ouvrant à des "consultations et analyses internationales", dans le "respect de leur souveraineté nationale" (concession à la Chine).

Seules les mesures bénéficiant d'un soutien international, financier ou technologique, seront soumises aux règles MRV.


Ce point a constitué l'un des plus durs de la négociation.

Le financement


- Une aide immédiate de 30 mds de dollars sur trois ans (2010-2012) doit soutenir l'adaptation des pays en développement aux impacts du réchauffement: elle sera allouée «prioritairement» aux plus vulnérables, notamment en Afrique et dans les petites îles.

- De 2013 à 2020, les pays développés s'engagent à mobiliser progressivement jusqu'à 100 mds de dollars: ces fonds proviendront «de sources variées, publiques et privées, bilatérales et multilatérales, y compris de financements innovants» - sans évoquer à ce stade de taxe particulière.

- Création du «Fonds Vert Climat» de Copenhague pour soutenir les projets des pays en développement visant à réduire leurs émissions, comme la protection des forêts et la lutte contre la déforestation, l'adaptation, le renforcement des capacités et le transfert de technologies.

Contrainte juridique

- Le «fantôme» de Copenhague: la prochaine conférence de Mexico, fin 2010, ne verra sans doute pas l'adoption d'un nouveau traité contraignant. Le protocole de Kyoto reste donc le seul instrument légal contre le réchauffement, mais ne concerne qu'un tiers à peine des émissions mondiales.

http://www.liberation.fr/terre/0101609587-ce-que-dit-l-ac...

 

 

 

Discours d'Hugo Chavez à Copenhague

Bravo Monsieur Hugo Chavez - Président du Vénézuela pour ces paroles justes et vraies !

Vous constaterez que le traité fondateur de Copenhague est tenu au "TOP SECRET".

Ce n'est pas Sarkozy qui penserait à nous faire connaître ce traité, ni à défendre les intérêts des Peuples  Souverains et ceux de l'Humanité !

Honte à lui d'être inféodé au Capitalisme, aux banquiers internationaux, aux Laboratoires pharmaceutiques, aux Illuminati-reptiliens, d'oeuvrer pour la dictature mondiale et l'instauration du Nouvel Ordre Mondial.

Dehors les Banquiers mondiaux et que vive l'humanité en Paix !

Hugo Chavez prononce un discours à Copenhague, le 16 Décembre 2009, lors de la XVème conférence des Nations Unis sur le changement climatique. Il fait le point sur les conséquences du capitalisme et le dénonce comme responsable du "désastreux panorama mondial".


Chavez à Copenhague 1/2


 

14/12/2009

Le bloc de commandement Russe et le Nouvel Ordre Mondial

Ecoutez bien ces révélations sur le climat, l'épandage de virus dans les airs par les chemtrails et autres thèmes.


LE BLOC de COMMANDEMENT RUSSE AVANCE SES
PIONS SUR L'ECHIQUIER
GEOSTRATEGIQUE INTERNATIONAL

Le 14/12/2009

Je vous avais prévenu et force est de constater que dans le cadre du nouvel ordre mondial, le bloc de commandement russe avance bel et bien ses pions sur l'échiquier géostratégique international et avant celui du 11 Septembre, exploite les dossiers liés à la grippe A et au climat.

Mais également : Etranges "affaires" autour de l'accélérateur de particules conçu par le Cern de Genève.

Après le crash du 01/06/2009, un second A 330 victime d'incidents un certain, 29/11/2009 : même trajet, même zone de turbulences !

Débat sur l'Identité Nationale se focalise sur l'Islam.

LE MESSAGE AUDIO CORRESPONDANT :

 

http://www.blog-video.tv/video-1063198f52-Archive-tele-du...

 


Source : Richard Pellegrin : http://revelations4.blogs.fr/

 

 

13/12/2009

Programme criminel de dépopulation mondiale


Les fondations des familles oligarchiques financent un programme criminel de dépopulation mondiale

« La fondation Rockefeller est le premier sponsor des relations publiques pour le programme de dépopulation drastique des Nations Unies. Les preuves en possession d’un nombre croissant de chercheurs en Amérique, Angleterre et Allemagne, démontrent que la Fondation et ses associés industriels, médicaux et politiques, ont organisé le programme de meurtres de masse de l’Allemagne nazie », écrit Anton Chaïtkin. « D’autres milliardaires ont commencé à financer des parties du mouvement eugéniste. Bill Gates, l’homme le plus riche du pays, et George Soros, le financier, ont commencé à mettre leur argent dans des projets de contrôle démographique », écrit John Cabanaugh-O’Keefe dans The Roots of Racism and Abortion: An Exploration of Eugenics. « Les firmes pharmaceutiques ont fourni des fonds et des lobbyistes à Washington pour exécuter des tâches eugénistes. Aujourd’hui, les firmes de biotechnologie rejoignent ce groupe. [...] Les sommes apportées en faveur des programmes eugénistes au début du XXIe siècle sont énormes. [...] Ted Turner est devenu milliardaire en développant la chaîne de TV CNN. Il donne un milliard de dollars aux Nations Unies, distribués au compte-gouttes sur 10 ans par l’intermédiaire de sa fondation. Une grande partie de cet argent est destiné au contrôle démographique. Warren Buffet veut créer une fondation qui emploiera son argent après sa mort pour réaliser deux objectifs : la paix mondiale et le contrôle démographique. [...] »


Ce sont les mêmes David Rockefeller Sr, Bill Gates, George Soros, Ted Turner, Warren Buffet, qui avec le maire de New York Michael Bloomberg, Eli Broad et Oprah Winfrey, se sont réunis au mois de mai 2009, peu avant la rencontre du Groupe Bilderberg dont ils font partie, pour envisager la façon dont leur richesse pourrait être utilisée pour ralentir la croissance de la population mondiale.

Récemment, le 1er juillet 2009, la Fondation Rockefeller annonçait qu’elle lançait des initiatives pour « booster les systèmes de santé en Afrique et en Asie »… l’accent sera mis sur la vaccination !


Cette brève analyse historique de l’OMS a montré que, dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les familles oligarchiques à la tête des cartels industriels américains et européens, ont mis en œuvre des « outils politiques » qui, finalement, leur permettent de régner sur le monde. Il y a bien sûr l’OMS, mais encore l’OMC, le FMI, la FAO, la Banque mondiale, l’OTAN et… le Codex Alimentarius.


Le Codex Alimentaire arrive en fin d’année…


Le 31 décembre 2009, le Codex Alimentaire entrera « pleinement » en vigueur . Cela signifie que des centaines de compléments alimentaires, des remèdes simples, deviendront introuvables dans leur forme efficace. Le but des règles du Codex qui s’appliqueront au niveau mondial est de bloquer la production de tout ce qui ne tombe pas directement dans l’escarcelle de l’industrie pharmaceutique. Le Codex n’est rien d’autre qu’un moyen assurant le contrôle des sources de nourriture de la ferme à la fourchette. Cela va même beaucoup plus loin : en plus de s’occuper de l’alimentation, le Codex définit aussi les normes pour les vitamines et compléments alimentaires, les nomenclatures de soins, les aliments biologiques, les aliments OGM, l’étiquetage sur les emballages alimentaires, la publicité pour les aliments, les additifs alimentaires et les résidus de pesticides et de drogues vétérinaires dans les aliments. Il va de soi que, pour toutes ces questions, les puissances agissant derrière l’OMS et le Codex entendent privilégier leurs propres intérêts économiques, et surtout ceux des industries pharmaceutiques, chimiques et génétiques qu’elles contrôlent par l’intermédiaire de la finance internationale. Ainsi, par exemple, les vitamines qui seront commercialisées en dehors des circuits de Big Pharma, ne pourront l’être que si elles contiennent très peu de substance active, c’est-à-dire si elles ne servent à rien. Ces règles ont été approuvées par le Parlement de l’Union européenne en 2002.


Le lecteur comprendra que de telles mesures prises dans un contexte de crise économique majeure, avec toutes les conséquences sociales imaginables, des carences alimentaires pour des familles de plus en plus démunies, condamnées à consommer une nourriture expurgée des éléments nutritionnels vitaux, ne sont absolument pas innocentes. Elles s’inscrivent parfaitement dans le schéma « prophétisé » par David Rockefeller en 1994 : cette « bonne crise dont nous avons besoin » pour introduire le Nouvel Ordre Mondial. La banqueroute des Etats, la faillite des entreprises et des banques, l’augmentation du chômage ou la perte des emplois, l’abêtissement des populations, les saisies immobilières et des familles entières dans la rue, l’effondrement des conditions sanitaires et le retour de maladies appartenant au passé, la trahison des chefs, l’apostasie des peuples, etc., et le contenu du Codex Alimentarius, ne sont que les éléments d’un même puzzle visant à instaurer le chaos par la globalisation, établir un contrôle mondial par le biais des multinationales et des organismes supranationaux, profiter d’une banqueroute énergétique, contrôler l’accès à une alimentation saine et aux médecines naturelles… contrôler la vie de chaque individu. Ce plan ne pouvant être complet sans le marquage de l’humanité par une puce, ce que nous verrons dans le prochain numéro de LIESI.
Comme ces gens sont des lâches et que leurs œuvres sont diaboliques, ils ont besoin de rester dans l’ombre et d’agir par procuration. C’est pourquoi la Commission Codex Alimentarius (Codex) est un organisme des Nations unies financées par l’OMS et la FAO. Fondé en 1963, le Codex Alimentarius a pour objectif de définir les normes pour tous les produits alimentaires et compléments alimentaires.


Les instigateurs de ce plan avancent qu’il s’agit seulement de définir une série de lignes directrices pour faciliter le commerce international. L’accord de libre échange Nord américain (NAFTA) se trouverait ainsi facilité par le Codex, celui-ci fixant des normes de confiance assurant la qualité des produits importés comme exportés, par exemple. C’est du moins la version officielle permettant de légitimer la mise en place du Codex. Cependant, de plus en plus d’observateurs s’inquiètent à juste raison, du fait que le Codex outrepasse largement ce programme officiel et se transforme en un instrument de contrôle absolu de l’alimentation et de la santé, donc des populations. L’alimentation étant la base de la santé, privilégier certains produits et en éliminer d’autres, peut altérer la santé. Du fait même, cela permettra d’augmenter considérablement la vente de médicaments, eux aussi sélectionnés au profit de Big Pharma. Si 60 % de la population mondiale dépendent pour leur santé de médications à base de plantes, ceux-ci ne seront pas, voire plus, en mesure de payer les médicaments qui remplaceront ces plantes, éliminées par le Codex au nom de ses nouvelles normes en passe de s’imposer partout. La nourriture réellement « bio » et les compléments alimentaires sont de même menacés. Il devient de plus en plus évident que le Codex est une arme de guerre contre tout ce qui échappe ou menace d’échapper au contrôle des grandes multinationales de l’agro-alimentaire et de la pharmacie.


Alors que la Convention de Stockholm s’est efforcée de réduire la présence de pesticides autorisés dans les aliments, le Codex autorise sept des neufs pesticides les plus toxiques au monde, avec 206 autres pesticides toxiques ! Le Dr Matthias Rath écrivait le 1er décembre 2008 : « Le Codex Alimentaire sera vu par les générations à venir comme la plus grande menace contre le droit humain fondamental à la santé. Jamais auparavant dans l’histoire un petit groupe d’intérêt, l’industrie pharmaceutique, n’avait essayé de manière aussi éhontée de compromettre la santé de millions de gens de façon à maintenir ses milliards de dollars de vente de médicaments prescrits » . Dans cette affaire, les Etats-Unis sont encore un peu protégés par le Dietary Supplement Health and Education Act (DSHEA), loi fédérale de protection du consommateur de 1994 ; mais pour combien de temps ? Pour sa part, la France a avalisé le Codex et cautionne la version officielle. (http://www.senat.fr/rap/r99-450/r99-4500.html).