Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2014

« Ils s’empiffrent et nous emmerdent… »

La chronique journalière de Charles SANNAT !

Excellent ! Oui, ils nous emmerdent tous ces corrompus qui haïssent la France et qui sont là pour la ruiner au profit des BANSKTERS dont ils sont les VRP  !

 

Anarchy

« Ils s’empiffrent et nous emmerdent… »

 

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Ils s’empiffrent et nous emmerdent, et c’est exactement la formule qui vient à l’esprit des Français d’en bas avec ou sans dents voyageant en car ou pas, de banlieue ou de province. La déconnexion entre des zélites au pouvoir, à la compétence plus que douteuse et au niveau calamiteux, et le peuple de France n’a jamais été aussi forte.

Il en est de même pour le degrés d’indécence des mamamouchis de droite comme de gauche. De l’affaire « big-millions » à nos 60 députés en délicatesse avec l’administration fiscale et pourtant tous bien prompts à nous faire aussi bien la morale que les poches, en passant par notre illustre dépité Thévenoud pour qui j’ai chaque jour en bas de page une pensée affectueuse (c’est une formule de style permettant d’éviter les noms d’oiseaux et les procès qui volent avec), sans oublier le paon qui fait la roue avec ses 130 000 euros de travaux (mais vous comprendrez bien ma brave dame que, lorsque l’on est le patron d’une centrale syndicale ouvrière, on ne peut pas se contenter d’un logement de fonction à Montreuil, non, Vincennes c’est mieux et puis il faut que la déco soit belle tout de même, c’est ça le sens du bien commun), ou encore les conseillers ministériels qui, avec leurs salaires misérabilistes, ont tout de même décidé de s’augmenter d’en moyenne 7 % avec le pognon des pauvres cons que nous sommes.

Alors Manu (les deux), François (le grand chef du SMS) et tous les zautres se demandent pourquoi « on » – c’est-à-dire ce peuple d’ingrats que nous sommes – les aime de moins en moins. La réponse est simple : l’indécence de votre comportement se rapporte à votre plumage d’incompétence et l’un plus l’autre cela devient insupportable aux sans-dents en autocar.

Ils pourraient avoir l’intelligence de s’empiffrer en nous fichant une paix royale, mais non, en plus il faut que consciencieusement, mesure après mesure, ils nous emmerdent.

Des taxes et des lois pour briser le peu d’activité, de créativité et d’autonomie qui permettent à ce pays de tenir encore debout.

Il faut bien comprendre que notre classe politique refuse de comprendre et d’admettre son inutilité fondamentale. Le pays tourne en réalité presque sans eux. Le président le plus nul que la cinquième république a porté a beau nous expliquer des histoires aussi nuageuses que fumeuses de cap ou de trajectoire, ce pauvre bougre est bien incapable de quoi que ce soit mais dans ce cas, qu’il soit inspiré de ne rien faire jusqu’au bout. François, surtout, ne fais rien. Mais je t’en prie, RIEN, parce que dès tes zouaves font quelque chose, c’est toujours une mauvaise idée.

Taxer les dividendes à 60 %… voilà une idée excellente…

Taxer les annonces du Bon Coin, en particulier les annonces immobilières, parce que vous comprenez, cela retire des commissions aux agents immobiliers et donc de la TVA à l’État… Voilà une idée vraiment géniale pas du tout soufflée à cette gentille députée sôôôôcialiste par le lobby des agents immobiliers. Je suis sûr qu’elle y a pensé toute seule le matin en s’épilant. « Chéri, tu as vu ma crème Veet ? Viiiiiite une proposition de taxe sur les annonces du Bon Coin… » Comme quoi, la créativité fiscale, cela tient à peu de choses. Si certains sont plus ambitieux que d’autres en pensant à devenir président en se rasant, certaines en s’épilant ne sont pas en reste.

Personne pour expliquer à cette brave dame que s’il est si facile de vendre sa maison soi-même par le Bon Coin, c’est que la valeur ajoutée d’un agent immobilier n’est peut-être pas si évidente et sa commission peut-être particulièrement élevée pour un service rendu douteux ? Personne pour lui expliquer aussi que, lorsque l’État aura ponctionné jusqu’au dernier euro de création de richesse privée, il n’y aura plus aucune richesse et aucun euro pour payer nos abrutis de dirigeants qui devront alors trouver un travail, un vrai, un qui casse le dos et qui fait mal, un où l’on doit manger à la gamelle et pas à la « cantine » de l’Assemblée nationale, un boulot où l’on se lève tôt, on se couche tard sans assistant parlementaire pour s’occuper des tâches bassement matérielles. Ce jour-là, ils se rendront compte qu’ils ne savent rien faire ou presque de leurs 10 doigts car être en « politique » ne devrait pas être un métier mais la conséquence d’un métier à un moment ou un autre de sa vie. Ils sont devenus une caste castratrice.

Supprimer l’universalité des allocations familiales.

Taxer un peu plus sur la redevance télé et l’étendre à tous les autres types d’écran.

Mettre un peu plus de radars, surtout dans les lignes droites et dans les descentes, c’est nettement plus rentable qu’avant un virage dangereux où ces imbéciles de sans-dents pensent d’eux-mêmes à réduire leur vitesse (sauf certains, mais là, c’est le principe de sélection naturelle chère à Darwin et à nos transhumanistes qui rentre en œuvre), on augmente évidemment au passage les taxes sur le carburant.

C’est un véritable festival d’âneries auquel nous assistons depuis maintenant plus de deux ans. Le pompon est atteint je crois avec notre ministre (si l’on peut seulement la qualifier ainsi) de la Culture, l’Inculture lui allant nettement mieux. La pauvre, elle n’a pas le temps de lire de livres. Pensez donc, avec tout le boulot qu’elle a la pauvre, elle n’a pas le temps de lire au moins une fiche de synthèse sur le dernier prix Nobel de littérature qui est un français… bougre d’ânesse… Malraux doit bien se marrer d’un tel regroupement de nullités ministérielles.

Alors oui, il reste cette détestable impression où ils s’empiffrent tant qu’ils le peuvent et autant qu’ils le peuvent, une espèce de boulimie généralisée et malsaine, signe annonciateur de leur propre chute qu’ils anticipent déjà eux-mêmes… Profiter, se gaver tant que l’on peut, comme les banquiers avec leur bonus, aussi longtemps qu’on le pourra et dans le même temps, dans une espèce de pulsion délirante, pousser le système jusqu’à son paroxysme, ne jamais baisser les dépenses, toujours augmenter les taxes, les charges, les impôts, ponctionner encore et toujours, toujours un peu plus jusqu’à ce qu’un jour, inévitablement, la machine ne cale pour de bon. La panne sèche. Alors à la vitesse où ils nous emmènent vers l’abîme, nous ne devrions plus avoir à les supporter encore très longtemps.

Ce jour-là, ce sera l’anarchie ou plutôt « l’Anarchy », c’est la dernière série télé de France 4. Quelle mouche a donc piqué France Télévision de diffuser cette histoire. En plus, à ce rythme, ils vont me ringardiser… Sachez que désormais, dans les colonnes du Contrarien Matin, nous sommes nettement moins pessimistes que la télé publique payée avec vos zimpôts. Jugez plutôt en vidéo, cela rend encore mieux…


Il est déjà trop tard, préparez-vous.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Des éditions précédentes ICI

 

25/10/2014

La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale

Et pendant que l'Europe attend les ordres des Banksters Nazis pour fermer les banques en Europe en cas de panique, la Russie et la Chine ont déjà pris leurs précautions pour ne pas être les victimes de l'effondrement du dollar ou économique !

La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale

La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale

  •   vendredi, 24 octobre 2014 16:36

(Agence Ecofin) - La Chine et vingt autres pays ont signé, le 24 octobre, un protocole d’accord visant à créer une banque régionale spécialisée dans le financement des infrastructures, et conçue comme une alternative à la Banque mondiale.

L’Inde, Singapour, le Kazakhstan, Pakistan, le Vietnam et le Qatar figurent parmi les  21 pays signataires de l’accord. Le Japon n’a pas signé cet accord en raison de la rivalité avérée entre Pékin et au Tokyo sur les plans militaire, économique et politique.  

A noter également que l’'Australie, l'Indonésie et la Corée du Sud n’étaient pas représentées à cette cérémonie.

La  «Banque asiatique d’investissements dans les infrastructures» (AIIB) sera dotée d’un capital initial de 50 milliards de dollars, et son siège sera situé à Pékin, selon les médias officiels chinois.

Les financements devraient notamment servir à développer des infrastructures dans toute la région, dont une ligne de chemin de fer colossale reliant Pékin à Bagdad, selon des sources citées par le Financial Times. «En chinois, nous avons un vieux proverbe qui dit: si vous voulez devenir riche, construisez d’abord des routes ; je crois que cela décrit de façon concrète l’importance des infrastructures pour le développement économique», a déclaré à cette occasion le président chinois Xi Jinping.

L’attachement de Pékin à mettre en place un concurrent à la Banque mondiale reflète sa frustration devant la domination des pays occidentaux sur la gouvernance des différents bailleurs de fonds multilatéraux.

Les puissances émergentes des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) avaient créé en juillet leur propre banque et un fonds de réserves, affichant ouvertement leur désir d’élaborer une architecture financière distincte d’organisations jugées aux mains des pays occidentaux.

Lire aussi

27/06/2014 - La Chine veut créer à tout prix une institution rivale de la Banque mondiale

 

 

22/10/2014

Olivier Delamarche : « Il va y avoir un changement de système monétaire »

Allez, avec un peu de patience, nous serons libérés de la suprématie du dollar avec l'aide de la Russie et de la Chine et d'autres pays adeptes du projet qui vise à faire cesser le racket exercé sur le monde depuis 101 ans par les BANKSTERS, propriétaires privés de la FED, qui ruinent le monde tout en finançant leurs guerres génocidaires en alimentant leur complexe militaro-industriel pour placer leurs pions dans le monde, contrôler les pays et leurs richesses pour finir par nous instaurer leur NOM par le biais de la suprématie de l'argent et notamment par le contrôle de nos dettes ! 

Voir aussi :

 

Oui, on va vers une crise monétaire massive et donc un reset du système monétaire mondial. C’est la chose la plus importante à retenir de tous les événements qui secouet la planète depuis le début de la crise financière.

Olivier Delamarche le 20 octobre 2014 - Sicavonline

- « La contrepartie d’un QE, c’est de la dette ».

- « Le risque, aujourd’hui, est un risque « devises ».

- « Le yen ne vaut rien, ça vaut zéro. Il n ‘y a rien en contrepartie… Même chose pour le dollar et l’euro… »

- « Vous allez avoir un changement de système monétaire mondial parce que ce système monétaire-là est fini « .

- « Vous voyez tous les jours des exemples de dé-dollarisation… On est dans un monde où on a de moins en moins besoin de dollars et où il y en a de plus en plus… Est-ce que vous pensez que ça va monter ? « 

Source : http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/

 

20/10/2014

France : La solution pour faire des économies ! Virer tous ces bons à rien du gouvernement !

Qui nous bouffent la laine sur le dos pendant que les citoyens sont à la rue !

Qu'attendent -ils tous ces corrompus pour nous enlever la Banque Rothscild du milieu et pour lui demander  de nous rembourser tout ce qu'ils nous volent depuis 1971 ?

 

Décidément, il faut faire bouger cette situation SCANDALEUSE !

Il faut le dire et le redire puis le répéter encore....pour que ça rentre dans les têtes ou dans le mou, selon vos préférences!

Si pour une fois Internet pouvait servir la France, les français et déclencher une prise de conscience collective, assainir la politique, pourquoi pas?? Utopie???

Cela ne coûte rien d'essayer

RÉVISION

Avec 500 000 élus de toutes sortes, pas étonnant ……

Informer c'est bien mais quand allons nous AGIR?

L'Allemagne le crie, le titre, l'écrit dans chaque article sur la FRANCE !


Notre déficit NATIONAL provient de notre infrastructure électorale, politicarde type "mille feuilles" au niveau des "Collectivités locales" Inter- Régions Pôles -Inter Pôles- - Région / Départements/ Cantons/inter communes

La différence avec l' infrastructure de l'Allemagne, au même niveau est de :

130 Milliards d'euros RÉCURRENTS !

VOUS AVEZ BIEN ENTENDUS ! 130 Milliards d'euros ! UNE PAILLE !

Vous vous rendez compte !!!?


VOUS AVEZ BIEN LU ! 130 Milliards !!! Récurrents !!! 
Comment se fait il que personne ne réagisse?

Les gens de gauche eux mêmes l'ont dit comme Attali , et bien d'autres , comme Rocard , Jospin.. et tous les économistes …..


On ampute aujourd'hui des postes clés pour gagner 3 milliards par ci par là ( Retraites , allocations familiales, armée...) On augmente les Impôts, la TVA, les radars, les PV, l'EDF, la taxe d'habitation, foncière, la CSG, la taxe TV ........  Bientôt les voitures DIESEL , le tabac etc.. 

Pendant ce temps- là, les politiques "se pavanent" avec les indemnités, les cumuls de mandats, les frais de fonctionnement France et Europe, les retraites indexées, doublées, acquises dès qu'on est à un poste clé pendant deux mois etc...

REFORMONS NOTRE STRUCTURE RÉGIONALE DÉPARTEMENTALE /INTERCOMMUNALE / CANTONALE / COMMUNALE

ARRETONS TOUTE CETTE GABEGIE DANS LES COMMUNES ET AU DESSUS !
(X piscines, terrains de foot, salles communales, social puissance X...dépenses soi disant pour l’environnement, augmentation des taxes de l’eau, EDF .... )

ETES-VOUS AU MOINS Prêts à TRANSFERER CE MESSAGE TELLEMENT C'est HONTEUX de se faire avoir à ce niveau !

FAILLITE FISCALE
FAITES CIRCULER. QUE LE GOUVERNEMENT SACHE QUE NOUS...SAVONS

LES CONSEILLERS DES COMMUNAUTÉS DE COMMUNE (QUI SONT TOUS VICE-PRÉSIDENT CAR LORSQUE L'ON EST VICE PRÉSIDENT L'INDEMNITÉ EST DOUBLÉE !) ET QUI, INSIDIEUSEMENT, ONT CRÉÉ UNE TAXE Supplémentaire : " INTER COMMUNAUTÉ"  QUI, SUR VOS FEUILLES D’IMPÔTS LOCAUX, VIENT SE RAJOUTER A LA COMMUNE, AU DÉPARTEMENT, A LA RÉGION ! 

LES CONSEILLERS GÉNÉRAUX ET LES MAISONS DU CONSEIL GÉNÉRAL (QUI FLEURISSENT UN PEU PARTOUT AVEC 150 ou 200 FONCTIONNAIRES A CHAQUE FOIS)  

LES CONSEILLERS RÉGIONAUX ET LES HÔTELS DE RÉGION ET C'EST PAS TOUT ! "

RHÔNE ALPES ", EST EN TRAIN DE SE CRÉER UNE NOUVELLE STRUCTURE :
LE POLE MÉTROPOLITAIN REGROUPANT LES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES DE LYON, VIENNE, SAINT ÉTIENNE ET BOURGOIN. ET COMPTE TENU DE LEUR GESTION DÉSASTREUSE CES GENS VONT NOUS DIRE BIENTÔT QU'IL N'Y PAS D'AUTRE SOLUTION QUE DE SÉRIEUSEMENT AUGMENTER LES IMPÔTS POUR S'EN SORTIR !

Qu'ils soient de DROITE ou de GAUCHE, ILS NE SE MANGENT PAS ENTRE EUX 

A l'heure où Mario Monti renonce à son salaire et qu'on nous annonce qu'en Russie il n'y a qu'une centaine de députés,

Ce message mérite de faire du bruit... libre à vous ......

Je crois qu'il faut faire exploser le web français avec ce message plein de bon sens ! 
Peut-être qu ils finiront par comprendre ???

Quel homme politique, de gauche comme de droite, aura le courage de l'admettre et surtout de se battre pour le faire changer ?

C'est peut-être le plan de rigueur que l'on va nous annoncer un jour...Je ne sais pas si les chiffres sont bons, mais pour le principe, puisqu'on supprime 1 fonctionnaire sur 2, voire 2 sur 3, on devrait alors supprimer 1 sénateur sur 2 et 1 député sur 2 en effet !

À l'heure où la situation financière est telle que l'on cherche en hauts lieux désespérément de l'argent et que l'on va encore s'acharner sur le peuple pour le faire payer et en trouver, une réflexion s'impose !

Sachant en plus ce qui suit : États-Unis :300 millions d'habitants,100 sénateurs et 435 représentants (total 535), France: 60 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés (total 927).

Ne pensez-vous pas, que nous pourrions, sans être méchants et perturber en quoi que ce soit le "bon" fonctionnement de notre beau pays, carrément supprimer... la bagatelle de 200 sénateurs et 142 députés ? 

Je vous laisse le soin de calculer au plus juste, mais il me semble qu'à la louche cela ferait : 6.000 EUR x 342 = 2.052.000 par mois et donc 24.624.000 EUR par an
et je ne compte pas ceux que la loi DEBRE continue à payer ENCORE après avoir été battus...

Sans commentaire !!! 

À défaut on pourrait au moins envisager de baisser leur salaire, non ???  

577députés, 350 sénateurs, 38 ministres et secrétaires d’état, si on leur baissait leur salaire de 1.000 EUR chaque mois, on ferait 950.000 EUR d'économie par mois.
950.000 EUR X 12 = 11.400.000 EUR par an !

Tout ça ? .... et OUI !! plus de 11 millions d'euros par an, économisés sans toucher à la TVA, sans toucher aux Retraites !!!

A FAIRE TOURNER DANS TOUTE LA FRANCE !!!

 

 

19/10/2014

Prix du pétrole: un krach de l'économie mondiale possible (Poutine)

Et voilà pourquoi ils font chuter le prix du pétrole au baril à 80 €, sans que les consommateurs n'en voient la différence à la pompe, au contraire la France augmente le prix du Gasoil  pour permettre aux USA de vendre son gaz de schiste, continuer à détruire la planète, et couler tous les pays exportateurs de pétrole, dont la Russie, le Venezuela, l'Iran, etc...

Prix du pétrole: un krach de l'économie mondiale possible (Poutine)

Prix du pétrole: un krach de l'économie mondiale possible (Poutine)

22:23 17/10/2014

MILAN, 17 octobre - RIA Novosti

L'économie mondiale risque de s'effondrer si le prix du pétrole se maintient au niveau de 80 dollars le baril, a déclaré vendredi à Milan le président russe Vladimir Poutine.

"Si les prix mondiaux se maintiennent au niveau de 80 dollars, la production mondiale s'effondrera. Les budgets des pays principaux producteurs de pétrole reposent aussi sur le prix situé entre 80 et 90 dollars le baril", a indiqué M.Poutine à l'issue du sommet Asie-Europe (ASEM).

Selon M.Poutine, les projets américains de production de pétrole de schiste sont rentables si le prix du pétrole est de 80 dollars.

Ces derniers mois, le prix du pétrole n'a cessé de dégringoler pour atteindre ses niveaux les plus bas depuis des années. Les experts supposent que la chute du prix du brut enregistrée en octobre a été provoquée par l'intention de l'Arabie saoudite et d'autres membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de réduire ses exportations.

Sur le même sujet

Multimédia