Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2011

Animaux morts dans le monde : la série des découvertes continue !

Quand cesseront-ils de nous prendre pour des imbéciles ?

Des animaux en masse qui meurent dans le monde, soi-disant d'indigestion, ivres, de froid et de soi-disant virus, et ce sans symptômes préalables.
S'il y a une indigestion que nous sommes en train de faire depuis quelques décennies, c'est bien de leurs mensonges et manipulations diverses, millénaires  !
    

Voir nos précédents articles sur la mort massive d'animaux dans le monde

http://www.lepouvoirmondial.com/archives/category/morts-d-animaux.html



Des milliers de poulpes morts se sont échoués sur une plage dans le nord du Portugal 

Des milliers de poulpes morts se sont échoués sur une plage dans le nord du Portugal, dans ce qu'on appelle une catastrophe écologique.  Ils couvrent un tronçon de 5-mile de la plage de Vila Nova de Gaia - aucune raison n'a encore été trouvée pour expliquer le mort. Les autorités ont averti la population de ne pas les manger. 

Voir la vidéo ci-dessous sur la BBC. 
http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/8438477.st

   200 vaches  trouvées mortes dans le Wisconsin

Les autorités ont dit il n'y a pas de menace pour l'homme

Mise à jour: 08h18 HNC 15 Janvier, 2011

VILLE DE STOCKTON, Wisconsin - Une enquête est en cours après que 200 vaches aient été trouvées mortes dans un champ dans la ville de Stockton.

Les enquêteurs avec le Bureau du shérif du comté de Portage ont déclaré que le propriétaire du bétail essaie de travailler avec un vétérinaire local et il croit que les animaux sont morts de la rhinotrachéite infectieuse bovine / virus de la BVD. Le virus peut causer des problèmes respiratoires et de reproduction.

Les échantillons provenant des vaches mortes ont été envoyés à Madison pour les essais.

Selon les autorités, il n'y a pas de menace pour les humains ou d'autres animaux.

 http://www.channel3000.com/news/26501937/detail.html

10.000 bovins sont morts au Vietnam: des vaches et des buffles sont morts en masse.

s-DEAD-CATTLE-VIETNAM-large.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Dans la dernière d'une série de morts d'animaux de masse, 10.000 vaches et buffles sont morts au Vietnam.

Le ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural a confirmé les nouvelles de cette semaine que plus de 10.000 vaches et buffles sont morts à l'échelle nationale en raison de conditions météorologiques difficiles.

Les bovins sont morts dans tout le Vietnam, qui a eu un hiver particulièrement intense. La province montagneuse septentrionale de Cao Bang est la plus touchée avec 2.260 cadavres de bovins, par Thanh Nien Nouvelles . Certains ont dit que le nombre total d'animaux morts peut aussi s'élever à 13 000 .

Les décès d'animaux en masse ont été dans les nouvelles ces derniers temps. Des centaines d'oiseaux ont été retrouvés morts dans le Dakota du Sud plus tôt cette semaine , et précédemment des oiseaux ont été retrouvés morts en Italie et les oiseaux tombés du ciel dans l'Arkansas entre autres incidents .

Certains des mortalités massives ont été expliquées - par exemple, par l'indigestion  pour en être à l'origine en Italie et le gouvernement américain a admis la même implication dans le Dakota du Sud cas. Mais d'autres hypothèses restent ouvertes pour le débat .

 http://www.huffingtonpost.com/2011/01/21/10000-cattle-dea...

 

 

 

18/01/2011

Suède : morts des oiseaux. Kent-Ove Hvass,Ornithologue : depuis 50 ans "Je n'ai jamais vu rien de tel" !

http://www.lepouvoirmondial.com/media/01/00/475181576.jpg 

Kent-Ove Hvass a travaillé avec les oiseaux depuis 50 ans. "faut-il qu'il y ait de la merde dans le système pour qu'elle soit vue plus rapidement chez les oiseaux que chez les humains.», dit-il.

"Je n'ai jamais vu rien de tel" !  

 

L'Ornithologue Kent-Ove Hvass est préoccupé par la mort d'oiseaux à Falkirk.

 - Il est important de mener une enquête approfondie. Ce pourrait être un premier indicateur de quelque chose de grave », dit-il.

  

«Ce n'est pas bon signe»

  

Il croit que les oiseaux sont un indicateur intéressant de la façon dont la société se sent.

  

- "J'ai étudié les oiseaux depuis 50 ans et je n'ai jamais rien vu de tel. Il est important de mener une enquête approfondie. Cela pourrait être un premier indicateur que quelque chose est vraiment grave", [...] "faut-il qu'il y ait de la merde dans le système pour qu'elle soit vue plus rapidement chez les oiseaux que chez les humains.", a-t-il dit.

 

 

http://www.aftonbladet.se/nyheter/article8370746.ab

  

  

 

L'OCDE prévoit de plus en plus d'escarmouches dans le cyber-espace

Le 17 janvier 2011 (11:42) - par Reynald Fléchaux
 

Un rapport de l'OCDE publié ce lundi (et intitulé Future Global Shocks) explique que très peu de cyber-attaques sont susceptibles de créer un choc global mettant en danger l'équilibre de la planète. Même si le rapport note qu'une attaque sur les protocoles d'Internet ou une éruption solaire bloquant les communications satellites seraient capables de produire une crise de cette ampleur.

Toutefois, à la lueur des derniers incidents touchant le cyber-espace, les auteurs relèvent qu'une attaque électronique coordonnée ou qu'une action de destabilisation se produisant au cours d'un autre événement doivent être un sujet de préoccupation pour les autorités. Le rapport conclut toutefois qu'une cyber-guerre, menée entièrement avec des moyens électroniques, reste une hypothèse improbable.

Un des auteurs, Ian Brown, de l'université anglaise d'Oxford, estime également qu'une approche purement militaire de la sécurisation du cyber-espace serait une erreur, car un grand nombre de cibles potentielles - communications, énergie, finance, transports, etc. - relève du secteur privé.

Un grand nombre d'états ont débloqué des budgets pour renforcer leurs capacités d'action sur les réseaux électroniques. Selon le New York Times de ce week-end, le ver Stuxnet, qui ciblait les équipements industriels, est un développement conjoint des Etats-Unis et d'Israël afin de ralentir la course à l'atome de l'Iran.

http://www.lemagit.fr/article/securite-etats-unis-cyberguerre-iran-ocde-cyberdefense/7910/1/l-ocde-prevoit-plus-plus-escarmouches-dans-cyber-espace/

 

14/01/2011

L'astrologie s'emmêle les signes

L'astrologie s'emmêle les signes

Vous vous pensiez balance, vous êtes scorpion. La faute à l'interaction gravitationnelle des astres qui a provoqué un mois de décalage dans l'alignement des étoiles. Et Madame Soleil n'avait rien vu venir. 

En 3.000 ans, les mouvements célestes ont modifié la position relative du Soleil, de la Terre et des constellations. (AFP)


En 3.000 ans, les mouvements célestes ont modifié la position relative du Soleil, de la Terre et des constellations. (AFP)

Les mouvements célestes ont modifié la position relative du Soleil, de la Terre et des constellations explique un chercheur américain au journal  StarTribune.com. La nouvelle a semé la pagaille vendredi 14 janvier dans le petit monde de l'astrologie mis au point par les Babyloniens : en quelque 3.000 ans, un décalage d'environ un mois s'est opéré entre la position d'une constellation et le signe du zodiaque qui lui correspond. Les diseuses de bonne aventure ne savent plus à quelle étoile se vouer.

Le nouveau calendrier

L'organisation The Minnesota Planetarium propose donc ce nouveau calendrier, avec un nouveau signe : Capricorne: du 20 janvier au 16 février. Verseau: du 16 février au 11 Mars. Poissons: du 11 mars au 18 avril. Bélier: du 18 avril au 13 mai. Taureau: du 13 mai au 21 juin, Gémeaux: du 21 juin au 20 juillet; Cancer: du 20 juillet au 10 août. Lion: du 10août au 16 septembre Vierge: du 16 septembre au 30 octobre. Balance: 30 octobre au 23 novembre. Scorpion: 23 novembre au 29 novembre. Serpentaire (nouveau signe): 29 novembre au 17 décembre. Sagittaire: du 17 décembre 20 janvier. 
Si vous êtes né un 21 juin, The Minnesota Planetarium ne précise pas si vous êtes Taureau ou Gémeaux. Allez-vous pouvoir choisir ?

(Nouvelobs.com) 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110114...

 


Les astres seraient plus proches qu’on ne le croit

Info rédaction, publiée le 14 janvier 2011
les-astres-seraient-plus-proches-qu-on-ne-le-croit_23396_w250.jpg

Les astres seraient plus proches qu’on ne le croit

Si les astronomes ont pour habitude de calculer les phénoménales distances qu’il y a entre les astres, ils se basent pour cela sur des standards qui ne sont pas remis en question. Or, des scientifiques viennent de découvrir que certains de ces standards étaient largement sous-évalués, ce qui a pour conséquence de donner des distances bien plus importantes qu’elles ne le sont en réalité.

Les nouvelles observations qui viennent d’être présentées au 217e meeting de la société d’astronomie américaine (American Astronomical Society) ont réservé quelques surprises de taille… ou de distance plus exactement, rapporte Sciences et Avenir.

En effet, Delta Cephei, une étoile du nord visible à l’œil nu, donne son nom à toutes les étoiles de même classe : les céphéides. Ces étoiles géantes ont été prises comme référence pour déterminer les distances interstellaires en fonction de la variation de leur luminosité, plus ou moins importante en fonction de la distance. Mais les observations du Spitzer Space Telescope de la Nasa remettent cette classification en question car des propriétés totalement inattendues concernant ces étoiles viennent d’être découvertes.

La caméra infrarouge du télescope a permis aux astronomes de découvrir une nébuleuse de gaz et de poussière jusqu’ici inconnue. Entourant Delta Cephei, elle créée une onde identique à celle d’un navire fendant les eaux. D’après la vitesse connue de l’étoile et sa taille, les astronomes ont pu calculer que Delta Cephei devait perdre la quantité phénoménale de 2.000 tonnes de matière par seconde, soit un million de fois plus que le Soleil. Or le télescope semble montrer que 25% de toutes les autres céphéides sont elles aussi entourés de semblables nébuleuses, faussant tous les calculs effectués jusqu’ici.

Cette perte de matière explique pourquoi les cépéhéides sont beaucoup moins massives qu’elles ne devraient l’être selon les théories des modèles stellaires. Mais d’autre part, les nébuleuses absorbent une importante quantité de lumière, ce qui fait donc paraître ces étoiles beaucoup plus lointaines qu’elles ne le sont en réalité.

Les instruments des astronomes devront donc être recalibrés pour tenir compte de ces nouveaux éléments, à moins d’être équipés, comme le James Webb Space Telescope, d’instruments infrarouges qui permettent de fournir des informations beaucoup plus précises.


http://www.maxisciences.com/astre/les-astres-seraient-plu...