Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2011

Schistes bitumineux : attention, danger !

Vous vous étonnez encore des morts d'animaux dans le monde, des tremblements de terre, du réveil des volcans et autres cataclysmes ?
Ensuite les pétroliers et autres lobbies viendront accuser l'homme d'être à l'origine des causes du réchauffement !

Energie / Climat | le 13 janvier 2011

Schistes bitumineux : attention, danger !

Les schistes bitumineux, ou Shale oil en anglais (à ne pas confondre avec les Oil shale alias le kérogène contenu dans la roche même), sont contenus dans des couches épaisses d’argile dans lesquelles des intercalations fines contiennent du sable qui enferme du pétrole dans ses pores, du pétrole en formation et encore inachevé… . Les conditions d’écoulement sont très difficiles car la perméabilité est très faible.

Aujourd’hui, c’est cette substance sur laquelle les énergéticiens parient : cette substance, il faut aller la chercher à 2500 m de profondeur en fissurant la roche dans laquelle elle est emprisonnée, ceci en injectant de l’eau à très haute pression et des produits chimiques. Ensuite il faut la chauffer à plus de 500 degrés pour en extraire les fluides.

© Greenpeace / Oliver Strewe

 

L’extraction et la production d’un tel pétrole –qui consiste à accélérer un processus géologique qui normalement prend des milliers d’années- nécessite des quantités faramineuses d’énergie, d’immenses infrastructures et génère énormément d’émissions de gaz à effet de serre, le tout à l’image de la désastreuse exploitation des sables bitumineux par exemple au Canada. Sans parler des risques de pollutions des nappes phréatiques…

Aberration énergétique, climatique et environnementale, les schistes bitumineux, avec les sables bitumineux, sont les pétroles le plus chers, les plus sales, les plus polluants qui soient.

L’exploitation de ces schistes bitumineux est extrêmement couteuse. Mais les pétroliers, opérateurs ou prospecteurs parient sur un prix du baril toujours plus élevé pour rentabiliser leurs investissements.

La France au cœur de cette course effrénée aux schistes

La France est fortement concernée par ces projets : des schistes bitumineux sont notamment présents en Ile de France, en Picardie et en Champagne-Ardenne. En décembre 2010, les réserves étaient évaluées, par le ministère de l’énergie (désormais de retour dans le giron de Bercy et donc des finances), à près de 65 milliards de barils.

Si le gouvernement français donne son feu vert à toutes les demandes de permis d’exploration en cours à ce jour, ce sont plus de 65 000 km² qui pourraient faire l’objet de prospections, de schistes bitumineux et de gaz de schistes.

Les schistes superstars : outre les schistes bitumineux, des projets d’exploitation de gaz de schistes sont en cours. Les gaz de schiste sont au gaz ce que les sables et schistes bitumineux sont au pétrole. Ainsi pour extraire le gaz de la roche, de grandes quantités d’eau, de composants chimiques et de sable, doivent être injectées pour disloquer la roche et libérer ainsi le gaz. C’est la « fracturation hydraulique ». En cas de fuite, ces produits chimiques peuvent s’infiltrer, notamment dans les nappes phréatiques souterraines.

En France, on trouve des gaz de schistes notamment dans le sud-est de la France, où ceux-ci forment un grand V de Mende à Valence en passant par Montpellier. En décembre 2010, les réserves étaient évaluées, par le ministère de l’énergie, à près de 2000 milliards de m3.
Des permis ont été attribués à l’Américain Schuepbach Energy pour le permis de Nant (Hérault, Aveyron, Gard) et à Total pour celui de Montélimar (Drôme).

voir l’enquête du site Owni sur le sujet.

Parmi les acteurs des schistes bitumineux on trouve Vermilion, une entreprise canadienne déjà présente pour l’extraction de pétrole conventionnel dans le Bassin parisien, premier producteur de pétrole en France. On trouve également Toreador Resources Corporation et Hess Oil France. Le vice-président de Toréador n’est autre que Julien Balkany, le demi-frère de Patrick Balkany, député maire de Levallois-Perret. Toréador extrait déjà du pétrole conventionnel dans le bassin parisien. Toréador devrait procéder début 2011 à six forages d’exploration autour de Château-Thierry (Aisne).

Voir la Revue du Web du pétrole du 7 janvier

Pour quoi cette quête absurde de l’or noir ?

Les pétroles conventionnels –facilement exploitables- se raréfient et les compagnies pétrolières se positionnent sur les projets les plus fous pour s’assurer de garder leur part du gâteau. Ils maintiennent la planète sous haute dépendance en prolongeant notre addiction avec un pétrole plus cher, plus polluant, plus risqué : sables bitumineux, offshore profond, schistes bitumineux : des projets de prospection, voire d’exploitation sont en cours un peu partout dans le monde.

Les gouvernements du monde entier sont aujourd’hui à la croisée des chemins : ils doivent choisir entre la recherche de pétrole à tout prix, symbole d’une véritable fuite en avant, et le développement massif des économies d’énergie et des filières renouvelables.

Les meilleurs investissements en termes de sécurité énergétique sont ceux qui réduisent la demande et la dépendance au pétrole. Il est du devoir des États de s’atteler à cette tâche titanesque qui est de penser et d’organiser dès aujourd’hui notre nécessaire sortie du pétrole.

http://energie-climat.greenpeace.fr/schistes-bitumineux-a...

 


Les événements climatiques de décembre vus par les satellites

Info rédaction, publiée le 11 janvier 2011

Inondations, tempêtes de neige, blizzards... le mois de décembre 2010 s'est révélé plus froid et plus meurtrier que prévu. Une question se pose alors : le réchauffement climatique dont nous parlons si souvent, ne commencerait-il pas à montrer le bout de son nez en offrant son lot d'intempéries et des hivers dont les températures sont de plus en plus basses ?

Afin de prendre conscience de ce qui se passe au dessus de nos têtes lors ces événements climatiques, nous vous invitons à découvrir les images satellites du mois de décembre 2010 dans différentes parties du globe.
 
Crédit photo : NASA et ESA.

http://www.maxisciences.com/rechauffement-climatique/les-evenements-climatiques-de-decembre-vus-par-les-satellites_art11747.html

2011: tempêtes solaires en vue !

L'art de minimiser les conséquences des éruptions et des radiations solaires !
 
Éric Allen, enseignant en astrophysique, explique les perturbations solaires à venir. Photo Éric Guertin

Éric Allen, enseignant en astrophysique, explique les perturbations solaires à venir. Photo Éric Guertin

Emilie Vallée
Publié le 12 Janvier 2011
         Emilie Vallée 

Les télécommunications pourraient être perturbées

Dans le film 2012 mettant en vedette John Cusack, la fin du monde débute par un réchauffement du noyau terrestre alimenté par les éruptions solaires. La fiction n'étant pas si loin de la réalité, l'année 2011 annonce le début d'un cycle solaire qui amènera certaines perturbations.

Toutefois, rien de grave à craindre, les répercussions de ce phénomène devraient être mineures. Le soleil qui se repose depuis quelques années devrait entrer dans une phase de turbulences. «Le soleil connait des cycles d'environ 11 ans. On observe le phénomène à partir des tâches qui reflètent des zones plus froides où la matière a été éjectée», explique Éric Allen, professeur d'astrophysique au Cégep de Trois-Rivières. «Le cycle recommence en 2011 et le pic des éruptions devrait être atteint en 2013», poursuit l'enseignant.

Ordinateurs                         

Les répercussions de l'activité amplifiée du soleil sont notamment l'apparition des aurores boréales. «On pourrait aussi avoir certains problèmes avec des satellites, les télécommunications et la mémoire d'ordinateurs», ajoute Éric Allen.

Rappelons qu'en 1989, une tempête solaire a plongé la province dans le noir pendant neuf heures.

Perdre le nord?

Nous avons aussi demandé à Éric Allen de nous parler du changement du champ magnétique de la Terre. «Le champ magnétique a déjà basculé. Ça se produit environ à toutes les 50 milliards d'années et il semblerait que ce soit près d'arriver, mais on ne peut pas savoir quand précisément. Le Nord et le Sud vont alors s'inverser. Cela pourrait entre autres déstabiliser les oiseaux qui s'orientent avec le champ magnétique», détaille le professeur.

La fin du monde                                                               

Et la fin du monde en 2012? «Je n'y crois pas. Il y a toujours des phénomènes que quelques-uns trouvent et qui prévoient la fin du monde et ça n'arrive pas», conclut-il.

http://www.lhebdojournal.com/Societe/Environnement/2011-0...

 

12/01/2011

3 soleils apparaissent en Chine ! Un signe cosmique annonciateur du changement qui arrive ?

Cela fait beaucoup de phénomènes célestes et terrestres en ce moment, autour du solstice d'hiver du 21 décembre 2010, ne trouvez-vous pas ?

Alignement planétaire en croix, le 7 août 2010, éclipe totale lunaire du 21 décembre 2010 jour du solstice d'hiver,  éclipse partielle du soleil le 4 janvier 2011, sans compter les manifestations cosmiques à venir au cours de l'année 2011.

Les oiseaux et les animaux qui meurent en masse dans le monde, les pôles magnétiques qui bougent et les changements climatiques et cataclysmes qui s'accélèrent.
Et maintenant l'apparition de 3 soleils en Chine que l'on nous présente comme étant un phénomène rarissime, mais naturel.

Un signe cosmique annonciateur du changement qui arrive ?
 

Une apparition de "soleils fantômes" en Chine en images

Info rédaction, publiée le 11 janvier 2011
 
 
Les 3 soleils
  
Les 3 soleils vus de loin
 

Trois soleils sont apparus dans une province du nord de la Chine. Un phénomène qui s'avère tout à fait naturel bien que rarissime. 

Les habitants de la province chinoise de Jilin ont cru avoir la berlue lorsqu'ils ont observé le phénomène. En effet, ce n'est pas un mais trois soleils qui leur sont apparus dans le ciel, comme si notre astre fournisseur de chaleur avait attiré à lui deux petits jumeaux. Mais comment cela est-il possible ? Il s'agit en réalité d'un phénomène rare appelé "soleil fantôme", et qui résulte de la réfraction de la lumière dans l'atmosphère terrestre.

En hiver, les nuages sont plus hauts dans le ciel. Cela a pour effet de voir les cristaux de glace qu'ils contiennent se trouver dans la bonne position pour réfracter la lumière du soleil. C'est ainsi que sont apparus les trois soleil de Jilin.

Les habitants de la province chinoise de Jilin ont pu observer un phénomène plutôt atypique.

Ce n'était pas une hallucination. Les habitants de la province de Jilin ont en effet pu observer trois soleil distincts, deux petits jumeaux entourant notre astre. Provoqué par une réfraction de la lumière solaire dans l'atmosphère, ce phénomène du "soleil fantôme" ne se produit que très rarement. Raison de plus pour voir les images des trois soleils de Chine...

Triple suns over China HD

http://www.youtube.com/watch?v=oP6gyJaQW4U&feature=pl...

 


http://www.maxisciences.com/soleil/une-apparition-de-sole...

Chine: apparition de soleils fantômes
http://expresse.excite.fr/chine-apparition-de--soleils-fa...

 


11/01/2011

Mort massive d’animaux : 10 théories pour tenter de comprendre + 1, La planète Nibiru qui arrive par le sud !

Un très bon article!

Nous rajouterons une 11ème théorie, celle de la Planète X ou Nibiru qui arrive par l'hémisphère Sud.

Des anomalies ayant été relevées sur les bouées de survaillanceaustraliennes l'année dernière. Pas étonnant que l'Australie pâtisse depuis d'ino
ndations graves depuis la mi-décembre 2010, comme par hasard.

Rappel de notre précédent article :

De nouvelles preuves que la Planète X approche par le Sud.
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/07/05/des-anomalies-sur-une-bouee-australienne-de-surveillance-off.html

7 janvier 2011 | Auteur: la-matrice

Par Activist Post, traduit par la-matrice pour Conspipedia

 

Tandis que les médias grand public tentent de minimiser le récent évènement de disparition qui est maintenant devenu mondial, il est intéressant de suivre l’évolution des différentes explications possibles. N’hésitez pas à ajouter votre propre version dans la section commentaires, et nous mettrons à jour l’article en fonction.

Explications grand public

Foudre, grêle, collision en plein vol, lignes électriques, et feux d’artifices du Nouvel An pour les oiseaux … mais maladie pour les poissons. C’est même une évidence pour les médias grand public. Les oiseaux sont incroyablement sensibles à leur environnement (pensez au canari dans la mine de charbon), et l’idée qu’ils puissent avoir été pris par surprise, ou qu’ils aient échoué dans leur circuit de vol est manifestement ridicule. Et où se trouvent les oiseaux grillés par ce fameux éclair ? Et qu’en est-il des poissons mourants dans la même région ? C’est juste une coïncidence liée à une « maladie ». Un gros titre d’un article grand public doit être considéré comme la plus navrante tentative de recherche du sensationnel, tout en révélant une conclusion naturelle évidente : Les oiseaux tombés morts sont probablement décédés des suites d’un traumatisme massif. Vraiment ?

 

Pluie d’étoiles filantes

Nous sommes dans une période intense de pluie saisonnière d’étoiles filantes, et plusieurs membres Youtube ont signalé avoir entendu des « bangs » dans les environs qui pourraient indiquer une onde de choc locale. Ceci serait une cause sans conspiration, naturelle, qui a véritablement du sens mais il est difficile de relier cela aux oiseaux ainsi qu’aux poissons, à moins que cela n’ait engendré une fréquence handicapante. Il y a en effet eu d’autres anomalies sonores d’après les rapports présentés en liens ci-dessus.

La faille géologique de New Madrid

Un excellent article de The American Dream a réuni des données concernant la récente activité sismique le long de cette faille géologique qui longe la section moyenne-Est des États-Unis. Combinée avec l’extraction de gaz, l’importante activité géologique dans la région, et le désastre de la fuite de pétrole de BP, qui a entraîné le relâchement d’un dispersant, le Corexit, dans l’atmosphère, le fait est que nous devrions nous inquiéter de toute mort massive dans la région. Néanmoins, le phénomène est devenu mondial, donc l’explication ci-dessus pourrait être un effet secondaire de quelque chose de plus important, ou un facteur qui y contribue directement.

Test gouvernemental

Le passé exhaustif de tests gouvernementaux a été exposé par bon nombre d’enquêteurs. L’élément étrange dans ces disparitions est le fait que seules certaines espèces ont été affectées, mais à travers toute la région. Et certains rapports ont indiqué que les organes de ces oiseaux étaient liquéfiés, ce qui pourrait indiquer un virus possible. Cela pourrait-il impliquer des armes biologiques spécifiques à certaines espèces ? Il est officiel que des débats ont eu lieu à propos d’armes biologiques spécifiques à certaines races; peut-être est-ce donc un test afin de prouver la capacité de déploiement de telles armes ?

Mutation OGM

Mike Adams de Natural News a présenté une théorie intéressante : ce dernier évènement est local, mais les disparitions surviennent à travers les espèces tandis que les populations d’abeilles et de chauve-souris sont également en déclin. Adams souligne le fait que Monsanto possède des bureaux en Arkansas. On se demande simplement …

La Géo-ingénierie

Les épandages aériens dans la région auraient-ils pu engendrer ce type de conséquence ? Peut-être quelque chose de nouveau a-t-il été ajouté dans le mélange ? Les chemtrails (ou traînées persistantes) sont rapidement passés d’une théorie de la conspiration à une réalité documentée. Tant et si bien que les personnalités en place ont du reconnaître l’existence d’un tel programme, mais en affirmant qu’il était bénéfique selon eux. Entre l’ensemencement de nuages et les possibles relations avec HAARP, les conséquences des chemtrails doivent être prises en compte, en particulier parce que le programme est mené pratiquement dans le monde entier. Rosalind Peterson a été une des premières personnes a faire le lien entre la géo-ingénierie et les OGM comme étant une cause conjointe de la prolifération d’algues appauvries en oxygène qui pourraient très bien affecter une large gamme de systèmes naturels. De plus, certains pensent que le système d’épandage des chemtrails peut également disperser des agents pathogènes. Si il y a une apparition de grippe ou d’une maladie quelconque dans les jours ou semaines qui viennent parmi la population humaine dans les zones où les oiseaux sont tombés, le lien avec les chemtrails pourrait être fait. Si cela se produit, l’origine de la contagion pourrait être blâmée sur une nouvelle grippe aviaire mortelle. Une dernière possibilité liée aux chemtrails concernerait les nanoparticules.

HAARP

Les oiseaux et les poissons peuvent être sensibles à de subtiles changements de fréquence. Une vidéo intéressante postée sur Youtube par un pêcheur expérimenté mentionne la « plaque de ‘perle’ » présente sous l’œil du type de poisson affecté par l’évènement. Il a lancé un appel pour que tout le monde dans la région observe les signes de dommages à cette « plaque ». Les oiseaux et les poissons naviguent tous deux de façon hautement coordonnée ce qui semble indiquer qu’ils se déplacent et communiquent par l’intermédiaire de fréquences. Le réseau HAARP installé en Alaska aurait-il pu court-circuiter leurs systèmes de navigation ? Ou, peut-être est-ce le début d’un effet en cascade suite aux décennies de pollution électromagnétique émanant des ondes EMF et ELF à travers la planète via une large gamme de communications modernes.

Armes scalaires

Ces armes à rayons énergétiques dirigés peuvent être déployés par satellite et créer un large éventail de « catastrophes naturelles » qui peuvent être sensibles à certaines fréquences. Leur rayon est supposé pouvoir atteindre plusieurs kilomètres. Encore plus fou est le fait que l’on nous ait dit que les oiseaux morts ont rencontré un traumatisme massif. L’une des capacités signalées des armes scalaires est de créer un bouclier Tesla de plasma, comme une bulle, qui pourrait faire exploser tout objet qui pénètre son espace aérien. Certains ont affirmé que cette technologie est entièrement opérationnelle. Mais qu’en est-il si elle est encore réellement en phase de test ? Rappelez-vous, l’Amérique du Sud est également concernée.

Le projet Blue Beam

Étaient-ils en train de tester un générateur sonore dans le cadre du théâtre global d’une invasion extraterrestre ? Cela semble farfelu, mais la NASA elle-même a annoncé qu’elle se préparait à une telle éventualité. Le projet Blue Beam, comme son homologue HAARP, utilise l’énergie naturelle présente dans la ionosphère en tant que système visuel et acoustique à la fois. Encore une fois, peut-être qu’ils ne sont pas encore prêts, mais, comme Tesla, peut-être ont-ils fait un faux pas involontaire.

Géomagnétique et autres changements Terrestres

Comme tout le monde peut le constater à partir du large éventail de possibilités présent ci-dessus, nous faisons face à une panoplie d’interférence humaine. Cependant, il faut également prendre en compte le fait que cela peut également concerner les anomalies commençant à prendre forme avec le déplacement apparent de notre pôle magnétique, comme l’a même rapporté National Geographic, affirmant que le pôle nord magnétique se dirige vers la Russie. Ajoutez à cela un amenuisement de la magnétosphère et des abaissements des niveaux d’oxygène, et les disparitions parmi plus d’espèces délicates pourraient présager un problème plus important. Finalement, une augmentation de l’activité solaire et des tempêtes magnétiques pourraient affaiblir notre habitat naturel dans l’ensemble.

La disparition généralisée de la nature devrait nous conduire à regarder plus attentivement le monde qui se trouve autour de nous, et à nous questionner sur notre relation avec lui, et notre impact. Peut-être est-ce ce que nous aurions dû faire depuis bien longtemps.

http://www.conspipedia.fr/?p=3759